AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Une inscription mouvementée. [PV. Sin Jun Ah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Date d'inscription : 12/05/2010
Nombre de messages : 29
Né(e) le : 18/02/1988
Age : 29
Profession : Hôte
Situation : Libre comme l'air ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

MessageSujet: Une inscription mouvementée. [PV. Sin Jun Ah]   Dim 16 Mai 2010 - 22:48

*Ding dong ding dong* ...

Voilà 5 minutes qu'une personne, qui ne tenait sans doute pas à la vie, appuyait frénétiquement sur la sonnette. Jung Woon avait la tête enfouie sous les couvertures et errait dans un monde loin, très loin, de son appartement. Le bruit strident ne lui parvenait que comme un léger sifflement qui n'était même pas désagréable. Il était à peine 9h du matin et le jeune homme s'était couché seulement 2h auparavant. Son travail d'hôte lui occupait toute la nuit et il ne rentrait chez lui qu'au petit matin. Il vivait en décalé, ne voyant que peu de monde mais ca lui convenait ainsi. Il avait ses weekend et ses jours de congés pour se socialiser et c'était bien assez, lui qui côtoyait une à deux femmes par soir. C'était simple du lundi au vendredi il se réveillait à 15h de l'après midi, mangeait, appelait ses soeurs, sortait se chercher à manger, faisait le ménage, cherchait des jobs qu'il pourrait caser entre deux puis révisait le peu de leçon qu'il étudiait en correspondance à l'université. Et il sortait aussi, c'est vrai un peu quand même, voir les amis qu'il avait. Une vie bien calé, une routine tranquille, des habitudes qu'il prenait. Mais il devait bien avouer que par moment ce train de vie qu'il menait lui semblait ... précocement ennuyeux. Il ne savait pas quelle vie il pourrait avoir dans 10 ans ... Mais pour l'instant ca lui convenait, tant qu'il économisait assez d'argent pour en envoyer à ses soeurs et ensuite les faire monter à Séoul pour vivre avec elle tout allait pour le mieux.

*Ding dong ding dong* ...

Jung Woon ouvrit un œil mais le referma bien vite tant la lumière qui régnait dans la pièce le gênait. Il poussa un grognement quand le bruit de la sonnette redoubla d’effort. Son coussin qui jusque là trônait calmement sur le bord du lit s’abattit sur sa tête pour étouffer ce bruit devenu strident et qui dérangeait, que très légèrement, son sommeil. Et ring ding dong, ring ding dong, ring digi ding digidingdingding … 10, 20, 22 minutes passèrent avant que le jeune ne se décide à finalement à se lever. Il se tira lourdement, très lourdement, du lit et se traîna littéralement jusqu’à la porte d’entrée. Au passage il se cogna le pied dans le coin de son lit, se prit la porte en pleine tête lui arrachant des cris de douleur. Il ouvrit la porte à la volée et poussa un grognement en guise de bonjour. Le jeune garçon âgé d’une dizaine d’année eut un mouvement de recul en voyant apparaître devant lui la mythique Yeti. La fourrure en moins. Puis reprenant ses esprits il tendit le main en direction de Jung Woon.

Je suis sympa je facture que 30 minutes. Ce qui fait … 1 500 won.

La tête encore dans le cirage, le jeune homme mit un temps avant de comprendre ce qu’il racontait. Ce n’est qu’en voyant la petit paume tendu vers lui qu’il se souvint du pacte qu’il avait passé avec lui. Jung Woon était une personne que lui pouvait mettre dans la case du « difficile à réveiller », surtout lorsqu’il ne dormait que très peu. Il avait beau mettre une tonne de réveil en tout genre, faire sonner portable, alarme et autres il fallait une grue pour le tirer du lit. C’est pourquoi, un jour en croisant son petit voisin il lui avait demandé de venir sonner chez lui jusqu’à ce qu’il vienne lui ouvrir monnayant son service. Le jeune garçon n’avait mit que 3 secondes top chrono pour accepté mais plus le réveil était long plus la paye était important. Un petit qui ira sûrement loin dans la monde des finances, ou de l’arnaque mais ça revenait presque du pareil au même. Il referma la porte au nez du petit garçon qui, et Woonie l’aurait juré, l’insulta entre ses dents. Il eut peur lui aussi en se voyant dans le miroir. Il avait de lourd cernes sous les yeux, qui étaient au passage injecté de sang. Ses cheveux était hirsute et son visage lui même exprimait la fatigue et était ternes. Il aurait du boulot pour apparaître plus que présentable … Il rouvrit la porte, glissa l’argent dans le main de Yul Goon qui n’avait pas bouger d’un poil, puis retourna dans sa chambre. L’envie grinçant de retourner dans son lit était plus qu’irrésistible mais il devait se préparer. En effet un soir en allant travailler il avait coupé à travers le centre commercial où une jeune femme l’avait accosté en lui demandant si cela lui plairait de tenter le concours mannequin qui se déroulait ce week end au centre commercial du centre ville. Hésitant il avait d’abord refusé puis quelques jours avait passé et le tract posé sur sa table à manger avait fait germer en lui une idée. Celle de se présenter et de remporter les 200 000 wons promis si il gagnait ce concours sauvage. Une belle somme qui lui était à coup sur nécessaire.

Il fit couler l’eau longuement sur son corps encore endormis, il avait comme envie de vomir tellement la fatigue était là. Ses paupières étaient lourde et piquante. Il avait passé 18h sans dormir et s’était reposé deux malheureuses heures. Au lieu de continuer à se prélasser sous l’eau chaude il tourna à fond l’eau froide se qui lui donna un grand coup de fouet. Il sortit requinqué de sa douche et alla se préparer un bon petit déjeuné. Il prépara ses affaires et partit à 11h pétante de son appartement. Arrivé au métro il se rendit compte qu’il avait oublié sa carte de transport, pas le temps de faire l’aller retour il devra s’acheter un ticket. Il farfouilla parmi les centimes qui lui restait et constata qu’il lui manquait 800 won pour s’acheter un ticket. Et bien sur il n’y avait aucun moyen de faire de la monnaie ou d’avoir des changes quelques parts. Combien de temps a votre avis faut-il pour un jeune homme de bel allure pour récolter 800 won ? 20 minutes eh oui 20 bonnes minutes avant que trois lycéenne daignent lui accorder ces malheureux pennies. Une journée qui commençait bien …

Arrive sur le quai il vit que son train avait du retard, 5 minutes passe encore mais là c’était plus de 20 minutes de retard que son train avait. La cause ? Accident voyageur ? C’est donc naturellement que le jeune homme pensa « il aurait pas pu choisit un autre jour pour se suicider ? » certes ce n’était pas une pensée très empathique mais au stade de la situation ses nerfs commençaient à lâcher. Lorsque son train arriva enfin, avec bien sur plus de retard que prévu, il vit que le tram était bondé. Il soupira mais se faufila dans la wagon avait un peu de mal. Il du supporter main baladeuse et odeur plus que douteuse durant tout son trajet. Libéré enfin sur le quai d’arrivé il vit son bus lui passer sous le nez. Combien de temps restait-il avait la clôture des inscriptions ? 1h, il était large ! Ou pas … Il se mit donc à courir en direction du centre commerciale, il trébucha deux fois et renversa une grand mère. Bon timing on devait bien l’avouer. Vu comment la journée se déroulait ça tenait du miracle si il remportait les 200 000 wons ! Il ralentit l’allure quand il aperçut au loin les portes du centre commercial. Il poussa un soupir d’aise et reprit sa respiration en s’appuyant contre un arbre. Une fois calme il sortit son déodorant et s’en mit discrètement histoire de ne pas ressembler à un homme de cromagnon en signa la feuille. Il faisait bon dans le centre même si il y déambulait une foule monstre. Il s’arrêta pour prendre une bouteille d’eau au distributeur … qui ne le lui donna jamais. En effet le jeune homme avait oublier qu’il n’avait plus aucun argent sur lui. Et ce qui acheva de le mettre en colère fut ce jeune homme qui ne regardait pas sa route. Bon il fallait bien avouer que Jung Woon n’était pas non plus franchement concentré sur sa trajectoire. Quoiqu’il en soit alors qu’il se dirigeait vers la table des inscriptions il se cogna contre un jeune homme et lui renversa son café dessus. Un petit espoir brillait. HEUREUSEMENT il ne s’était pas salit et pouvait ainsi être présentable pour la casting. Il regarda celui se trouvait désormais avec un haut café et s’excusa rapidement avant de reprendre son chemin.

Scuze’ … je suis pressée mais si tu m’accordes 5 minutes je reviens vite fait …

A bon entendeur Jung Woon n’allait pas laissé cet homme ainsi mais le casting et surtout l’argent était beaucoup plus importante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une inscription mouvementée. [PV. Sin Jun Ah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit