AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


avatar

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 29
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

MessageSujet: Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]   Ven 21 Mai 2010 - 0:45

&&
    Chaud. Chaud.
    Il faisait très chaud aujourd'hui. Non pas que nous fûmes dans la période de l'année la plus prisée de toutes ou que notre protagoniste préféré eu poussé le radiateur à fond, mais le soleil radieux dans le ciel de Séoul était tout simplement en train de réchauffer le petit pays du matin calme. Oui, elle l'avait vu hier à la télé. Madame météo avait annoncé qu'une petit boule jaune suspendue au plafond allait rayonner de toutes ses forces sur tout le pays aujourd'hui. Et elle ne s'était pas trompée, pour une fois …

    Armée d'un tee-shirt gris et d'un petit short noir, la plus jolie des blondinettes se tenait là, une mine boudeuse devant son lit. Bon. Son lit était fait. Sa chambre parfaitement rangée et redécorée au moins cinq fois – c'est qu'elle était maniaque quand elle le voulait la petite – elle s'était douchée, avait pris son petit déjeuner, était habillée et avait fait son sac au moins dix fois afin de vérifier qu'elle n'avait rien oublié. Stressée vous dîtes ? Et pas qu'un peu. Aujourd'hui elle passait à … La … Télévision! Et, en plus, avec de parfaits inconnus autant que de parfaites star. Et elle, au milieu de tout cela, avec sa tignasse blonde. Il était clair qu'elle allait se faire moquer, les fans sont si méchantes avec celles qui approchent d'un peu trop près leurs chouchous … Enfin, ce n'était pas ce qui paniquait l'amnésique, le meilleur dans tout cela, c'était le fait qu'elle allait peut-être pouvoir montrer aux gens qui elle était, ses talents et que, plus tard, elle serait la superstar adulée de tout le monde, quoi. Mais le pire de tout, c'était que là, actuellement, elle était à court de moyens … Pour fermer sa valise ! Jetant un dernier regard à l'intérieur de son armoire, elle remarqua que, effectivement, elle avait un tout petit peu abusé sur le contenu de sa valise puisque plus aucuns de ses habits ne figuraient dans le meuble de bois. Se décidant finalement à en abandonner quelques un, la jeune femme finit donc par s'asseoir et sauter sur sa propre valise afin d'écraser le contenu et d'être dans la capacité de la fermer. Sa valise, s'entend.
    Enfilant des talons noirs assez banals dans le genre, elle attendit une fraction de seconde que quelqu'un vint sonner à la porte de son appartement. Le style Men In Black. Jeune homme qui salua simplement la trainee d'une courbette avant d'entrer dans la demeure sans se poser de questions et savoir s'il avait le droit. Tout sourire, Hye Bin pointa du doigt sa chambre où il se dirigea sans la remercier. Ah. Quand elle serait idole, elle demandera à ce que l'on empêche des employés un peu plus aimables et souriants parce que lui devait bien être le premier de la liste quand à être l'employé modèle … Enfin, si on prenait la liste en partant du bas, bien entendu. De toutes façons, ce n'était pas comme si cela était important, ce type ne va apparaître que très peu de temps alors pourquoi s'en préoccuper ? Parce que, franchement, la tête qu'il tirait – même derrière ses lunettes superclasses – on voyait clairement qu'il avait du mal à porter la valise de Blondie. Si cela l'énervait, lui, cela la désola elle. Comment un être de sexe masculin qui a fait de la gonflette pendant des années peut-il trouver un simple sac avec de simples bouts de tissus lourd ? … Ben parce que la taille de celle-ci était vraiment énorme. Cela devait être plus encombrant qu'autre chose et, si je n'avais pas vu de gouttes de sueur perler à son front, je dirais même que cela l'ennuyait profondément et qu'il l'aurait bien balancée dans les bras de la jolie blonde qui s'empressa de fermer à clef la porte d'entrée, certaine qu'il allait la laisser ici si elle trainait trop. Mais de toutes façons, l'on ne pouvait pas exploiter ma coréenne, n'est-ce pas ? Un petit sourire angélique et hop, elle a tout ce qu'elle veut ! Sauf qu'elle ne le sait pas. Mais peu importe. Toujours était-il que, voilà, une fois la valise chargée et la demoiselle avec, la voilà dans une voiture noire avec des vitres teintées et compagnie comme si elle était une vraie star ! Ce qui put la faire rêver quelques temps. Ou disons le temps du voyage. Qui dura à peine une quinzaine de minutes. Les passants se penchaient pour voir quel genre de star devait bien se trouver à l'intérieur. Et naaan, Jung Jessica est déjà passée, haha ! … e.e Bref. Toujours est-il que, finalement, elle parvint à la grande tour de la JRM. C'mon cheer up, Hye Bin! You can do it ! è.é

    Après les rencontres habituelles et matinales – avec un bonus je viens te dire au revoir parce que tu vas disparaître de la circulation pendant quelques temps – la jeune trainee se trouva donc dans une pièce qui ressemblait à celles des pièces d'attentes chez les docteurs. Avec des journaux vieux de deux ans, et des jeux déjà tous faits par les gens préalablement passés par là. De toutes façons, ce n'était pas comme si notre protagoniste était en état de réfléchir. Déjà qu'elle ne l'était pas habituellement, alors là, cela devait être encore pire. Non. En fait, toute matière grise avait subitement fui de son cerveau lorsque l'on lui avait annoncé qu'elle serait une des élues à participer à ce show. Quel show ? Elle n'en savait foutrement rien, mais elle faisait partie d'un show alors elle était contente. Oui. Il en faut peu pour être heureux, je sais. Quoi que là, le « peu » n'était pas si « peu » que cela. Elle ignorait ce qu'elle allait devoir faire et avec qui, mais tant que les caméras n'étaient pas loin, alors c'était bon, elle avait du soutien et au cas où si elle ne savait pas quoi faire, elle demanderait de l'aide et, surtout, à ce que l'on coupe la scène. Ahah. Non mais cela faisait deux semaines qu'elle y pensait et que cela lui retournait les méninges alors, pour sûr, elle y avait pensé … Quelques minutes plus tard, un homme sortit du bureau, nez dans le papier et qui releva les yeux dès qu'il remarqua la présence de Hye Bin. Comme s'il venait à peine de se souvenir de son existence, il leva un doigt en l'air en s'exclamant qu'il avait oublié la « petite dernière » et qu'à cause d'un « soucis technique » son « majordome » était venu la « chercher aimablement » avec une « petite » demi-heure de « léger » retard. Mais génial dites donc. Il avait une manière d'atténuer les faits particulièrement incroyable. La seule chose que la blonde comprit là-dedans fut qu'elle était en retard et, pendant l'espace d'une seconde, elle crut même devoir rentrer chez elle, bredouille. Mais non. Le gentil monsieur venait de lui annoncer qu'il fallait qu'elle reparte au plus vite.
    Aller go, c'est partit pour Gamsan Village, so …

    Froid. Froid.
    Dieu qu'on se les pelait, ici. À vrai dire, elle n'y avait absolument pas pensé, avec son short et ses talons, là, comme ça, au milieu de la boue et des nuages gris. Eeeerrr. Encore heureux que sa conscience lui avait dis de prendre des bottes. Durant le trajet à voiture, elle avait donc troqué ses talons pour une paire de bottes vertes. C'était pas classe, mais zut, c'était pratique. Enfilant une légère veste de coton et blanche – en plus e.e – la demoiselle sortit donc de la voiture, pied dans la boue, écoutant avec une certaine excitation le petit « splouiiiiik » que faisaient le son de ses pas. C'était crade, c'était trop bien, elle sentait qu'elle allait s'y plaire. Ce n'était pas comme si elle fut précieuse ou quelque chose comme cela, elle avait la classe au naturel et ça … Ben, c'était la classe, quoi. Heureusement pour elle, il ne pleuvait pas et – en plus, elle avait prévu un gilet, un manteau, bref. Elle n'en avait pas beaucoup, maiiiiiis, elle en avait. Et puis si jamais il y avait des garçons, ils allaient pouvoir se rincer l'œil avec tous les décolletés et short de la demoiselle … Non je plaisante, vous verrez rien. Enfin bon, Hye Bin suivit un petit moment les monsieur à lunettes noires avant de parvenir dans … Une … Ferme. Bah … Bah, oui... Pourquoi pas. Il déposa la valise dans la chambre de la jolie coréenne et la regarda enfin, un léger sourire sadique aux lèvres. Il voulait tant que cela la voir souffrir ou bien … ? Ou bien rien du tout, il voulait la voir souffrir, point.
    Ne sachant trop que faire, la petite se décida à aller explorer la ferme un peu. Qui sait, peut-être y aurait-il un trésor caché ou quelque chose comme ça ?! Eh bien non, non. Rien de tout cela. Voilà qu'elle tombait dans ce qui semblait être le salon et là où tout le monde l'attendait … Par tout le monde, je désignais les stars, et les non-stars …


    OMGooood ! Voilà, elle était contente, elle était sauvée ! Son petit Yong Sun était là ! Elle allait pouvoir survivre en paix et ne pas avoir peur de se perdre entre un cochon et une vache, c'était parfait ! Même s'il faisait des trucs absolument pas cools avec ses mains, c'était le plus kakkoi des narcissiques-des-mains alors everything will be ok. Souriant aux deux invités, elle partit s'asseoir sur la chaise restante, celle face aux deux jeunes gens. C'est que Yong Sun semblait connaître la seconde demoiselle. C'est là qu'un nouveau type vint leur expliquer ce qu'ils allaient devoir faire.
    … … … Hye Bin est actuellement indisponible pour le moment, veuillez ré-essayer plus tard, s'il vous plait.
    Elle avait peur. Traire des vaches ? Mais c'est dangereux ça, si jamais on lui fait mal ou si elle décide d'aller au petit coin pendant qu'on la trait, hein ? Ah, ça, personne n'y pense mais Raiponce, oui ! Sortir les chèvres ?! Chasser des poules ?! Mais WHAAAAAAAAAAT ?
    La mine de blondie s'était dépéri de secondes en seconde au fur et à mesure que l'autre dingue débitait son flot d'âneries. Dès qu'il sortit, Hye Bin chercha des yeux le regard de Yong Sun ainsi que des autres participants. Était-elle la seule affolée et non au courant, ou bien … ? o.o

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Yong Sun

« ADMIN & Fonda' ♥ »
↨ Y O N G I E


avatar

Date d'inscription : 06/03/2009
Nombre de messages : 776
Né(e) le : 29/06/1989
Age : 28
Profession : Guitariste/Vocaliste des ANJell & Héritier des hôtels Cho
Situation : Coeur éperdument pris ♥
Humeur : Je m'aime ♫ Enfin.. Savadi m'aime *.*


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Souvent à côté de la plaque ♦ drôle ♦ adorable ♦ pas sérieux du tout ( sauf en ce qui concerne le travail ) ♦ spontané ou trop direct ♦ rancunier ♦ énergique ♦ maladroit ♦ facilement contrarié ♦ généreux ♦ plutôt susceptible ♦ perfectionniste ♦ droit .

MessageSujet: Re: Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]   Dim 6 Juin 2010 - 21:48

    ▬ Tenue du bon campagnard: Here :3

      « Paré à traire les vaches ♪ Paré à traire les vacheuuu ♪ »

    L'air tout à fait enthousiasme et à 100% idiot, notre guitariste adoré trottinait gaiement en direction du poulailler avec un gentil petit caméraman à ses trousses. Étant le premier arrivé sur place, Yong Sun n'avait pas attendu l'arrivée des autres candidats pour aller à la découverte de ce qui allait être... sa nouvelle demeure ! Pour peu, que ça le changeait complètement de son chouette appart' avec ses copains A.N.JELL ou même de sa luxueuse maison... Mais pas en mal ! A vrai dire, Yong Sun se comportait comme un enfant depuis son arrivé. Émerveillé et tout excité comme un gosse qui découvrait la vie ! Ce qui était réellement le cas, d'un sens. A cause de son statut de 'fier' bourgeois qu'il était – et encore, le terme était très faible – le beau brun ne s'était encore jamais égaré de toute son existence, vers le chemin de la boue et du fumier ! A quoi bon visiter une ferme lorsque l'on possédait le plus grand hôtel de tout le pays ?? Hein! On se le demande... Et pourtant bien, cette perceptive l'enchantai. Certes, maintenant qu'il avait passé un bout de sa tête à l'entrebâillement de la porte, et qu'il avait bien failli se faire surprendre par un coq tout enragé... l'odeur de la vie simple, en elle-même, lui sembla... déplaisante. Pour rester poli. Mais c'était une question d'habitude, n'est-ce pas ? A sens totalement opposé, il était bien capable au bout d'un certain temps, de tenir - et sans suffoquer - auprès d'une demoiselle qui cocotait affreusement fort à cause de son fichu parfum... Non, Yongie ne visait pas du tout la présentatrice du Music Core, la semaine passée !! Du touuut~ Il se disait juste pour sa bonne conscience, que s'il avait survécu à la 'bonne' odeur – oui parce qu'à la base, le parfum c'est fait pour ça =o – il était pleinement capable de supporter la merde ! Véridique mais vrai. A présent que cette parenthèse était clarifiée, Yong Sun ouvrit complètement les portes du poulailler pour y laisser libre espace à son entrée, comme à celui de son nouveau meilleur pote, le caméraman. Ce dernier, en voyant plusieurs petites poules s'échapper d'entre ses jambes, releva vivement le menton et l'appareil en direction du chanteur, qui ne semblait cependant avoir rien remarqué. Son regard étant planté en direction d'une sorte d'escalier en bois où s'y juchaient presque toute la volaille. A tout voir, cela servait bien à ça. Après tout, les oiseaux adoraient être perchés. Découverte sur découverte j'vous dis! C'était top quoi ! Et bien pensé. Huhu.

      « Vous devriez peut-être attendre les instructions avant de vous lancer dans les ennuis... »

      « J'ai horreur d'attendre. »

      « Oui.. mais.... »

      « OH je rêve! C'est un poussin!! »

    C'est cela Yongie. C'est un bébé poussin que t'as bien failli écraser... e_e
    Poussin voulait dire soshi... voulait dire... HYO RIN. Sa tendre Rinnie.... Haaan voilà qu'elle lui manquait tout à coup. Mais osef ! Revenons-en au principal : l'arrivée de la petite dernière ; Hye Bin.
    Alors oui. Yong Sun savait exactement à quoi s'attendre tout le long de son séjour. Jin Ki lui avait plus au moins expliqué le topo. Il savait pour le fait de traire les vaches. Savait qu'il allait sûrement taper la discute avec quelques chèvres et qu'il se ferait tout plein de joyeux souvenirs en dégueulassant ses merveilleuses pompes d'un champ à un autre... But... everything gonna be alright! Yong Sun prenait ce show à la rigolade – peut-être un peu trop – alors il ne se faisait aucun soucis ! Jusqu'à présent, il avait eu la chance de retrouver sa Zazu chérie dans le même groupe. Et voilà à présent que Blondie était de la partie !! De mieux en mieux quoi. Avec discrétion, le soi-disant narcissique-des-mains avait offert son plus beau sourire à l'ancienne Barbie de Séoul. Mine de rien, il l'appréciait beaucoup cette blondinette. Il la trouvait très attachante... et marrante aussi. Qui plus est, la pauvre tirait une sacrée tronche au moment où le présentateur leur expliquait le but de leur mission !! Et bien. Tout le monde n'était pas aussi emballé que lui à vivre une vie de fermier ! Autant dire que son attitude décontracté et léger en surprenait plus d'un !! Mais tout était calculé dans la petite tête du A.N.JELL. En plus de vivre une expérience unique en son genre, il en profiterait pour montrer une autre facette de sa personnalité. Son vrai lui, tout simplement. Pas l'étiquette du Yong Sun perfectionniste, sérieux et limite prétentieux que lui avait pondu sa directrice d'images. Il était temps pour lui de prouver qui il était réellement ! Et ce n'était peut-être pas une si bonne chose en fait...

    Les explications étant closes. Un autre bonhomme de la technique avait surgi de nulle part, l'air un peu dépité, en direction du MC. Il lui chuchota quelque chose d'inaudible, et soudainement plus anxieux, Yong Sun se redressa de sa chaise pour scruter tous ses voisins du regard. Comme s'ils pouvaient mieux deviner que lui ce qu'il se passait !! >< Crétin.

      « Ha euh... Petit imprévu de dernière minute. Il semble y avoir du changement dans ce groupe... Néanmoins, je vais demander à Yong Sun-sshi et Hye Bin-sshi de bien vouloir quitter la salle. Vous vous occuperez des chèvres à deux, pour l'instant. Je vais devoir m'entretenir avec vous autres. »

    Ou comment se faire jeter à la porte en beauté !!
    Oukay. Pas grave. Cela cachait quelque chose... mais au moins, il serait dans l'ignorance avec la jolie Hyehye ! Fallait-il s'attendre à un gage... ou quoi ?? S'il savait... Pour l'heure, le jeune homme acquiesça sans mot dire, avant d'emprunter la direction de la sortie. Non pas sans un petit clin d'œil complice en faveur de sa Zazu, qu'il espérait revoir au plus vite. D'une certaine manière, il avait l'impression de l'abandonner... Et cette simple pensée lui noua affreusement l'estomac. Mais no panic! Il la retrouvera bien assez vite, pour sur!
    En ressortant, deux caméramans les avaient précédés. Probablement un chacun, histoire de mieux les filmer sous chaque angles ? Quoi qu'il en soit, Yong Sun s'emplit les poumons d'air frais, les bras grands ouverts. Ceci fait, il se tourna vers Hye Bin avec une moue en coin et s'autorisa à lui ébouriffer gentiment le haut de la tête avec un léger rire étouffé, du revers de son autre main.

      « J'aurai jamais espéré te retrouver ici ! Ça va aller ? Les chèvres, ça doit pas être si terribles ! »

    Ouais ben... Qu'il se méfie un peu plus! Le soucis avec les bêtes, c'est qu'ils sont totalement imprévisibles. Et incompréhensibles aussi. Ben ouais, à moins d'être télépathe ou je ne sais quoi, mettez-vous dans la tête d'un bouc tiens! On verra de qu'il pense de l'arrivée de deux intrus aux allures louches... ( Vous allez vite comprendre pourquoi éè ).

    Mission Numéro Un : Sortir les chèvres dehors.
    Les sortir de l'enclos... Ohh mais facile facile! A deux, c'était tout à fait faisable ! Un rapide regard circulaire des lieux avait suffit à notre guitariste pour comprendre l'ampleur de la situation. Vu le nombre de biquettes à l'intérieur, ainsi que leurs petits biquettons -gnn trognons d'ailleurs- l'unique moyen de les sortir, était par l'arrière. Enfin, que eux se rendent tout au fond pour 'pousser' les mignonnes en dehors ! C'était d'une logique en même temps... Mais étrangement, il lui semblait qu'un détail lui échappait... Mais qu'importe. Ça lui reviendrait peut-être par la suite !

      « Bon! On a qu'à aller chacun de notre côté. Toi à droite et moi à gauche. Puis une fois qu'on se retrouve tout au bout, on se débrouille pour les sortir calmement. »

    La main sur la barrière de l'enclos, Yong Sun eut un léger temps de réflexion avant de l'ouvrir et de s'élancer 'courageusement' de son côté, les bras légèrement levés vers le haut, comme pour ne pas effleurer ces malheureuses bêtes. Rien de terrible, comme il avait dit ! Il se surpris même à sourire sans raison !! En revanche, leurs cornes qu'elles avaient toutes là, même les plus jeunes... c'était carrément flippant ! Et encore, il n'y avait que des femelles ! Alors il n'osait imaginer la carrure d'un bouc !
    Oui bon... Assez rêvé. A mi-chemin du parcours, il lui sembla soudainement entendre un petit cri. Hyehye se faisait enquiquiner par l'une d'elles ou bien.. avait-elle tout simplement peur ?? Et bien à vrai dire... peut-être les deux !!

      « Woow wow woow! Qu'est-ce qui lui prends à celle-là ? »

    A la chèvre, s'entend. L'une d'elle paraissait complètement énervée ! Tête baissée en direction de la blondinette. L'animal tapait de ses sabots contre le sol, dans un air de défi... Kekequoi o_o Instinctivement, le chanteur tourna vivement ses yeux en direction des deux caméramans, aussi craintifs que lui. Voilà qui ne présageait rien de chouette... C'était possible ça, des chèvres racistes ?? Non, parce que la blondeur de Hye Bin était naturellement anormale justement...... Les taureaux n'aimaient pas la couleur rouge. Va savoir pourquoi. Il allait justement devoir se renseigner là-dessus un jour. Parce que, s'il y avait une explication rationnelle à ça, alors peut-être que les chèvres n'aimaient pas le jaune, elles !

      « Euh.. Hye Bin, ne bouge surtout pas... J'arrive. »

    Le meilleur moyen était encore de passer au travers, dans le tas. Mais était-ce une bonne idée ? Et si les autres biquettes se mettaient en colères à leurs tours ?? Ralala. L'angoisse... Alors bon. Faire le tour ? Foncer tout droit ? OI les deux incapables là ! Au lieu de continuer à filmer ils ne pouvaient pas donner un coup main plutôt ? é__è Ou peut-être une apparition miracle ? Superman ?? ZAZUUUU~

    [ J'me suis permise de mettre cet 'imprévu' avec le MC comme je sais que Zazu est peu présente en ce moment. J'voulais pas la mettre sous pression =) Puis elle pourra nous rejoindre à tout moment avec Hyehye, y'a pas de sushi. En attendant aussi, on va essayer de trouver un nouveau candidat improviste pour remplacer Bumie^^ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 05/03/2010
Nombre de messages : 1054
Né(e) le : 08/04/1990
Age : 28
Profession : Chanteur [Leader vocal des SHINee]
Situation : Ce qu'il y a d'ennuyeux dans l'amour, c'est que c'est un crime où l'on ne peut pas se passer d'un complice
Humeur : Noblesse Oblige ^^'


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Oops...I did it again !

MessageSujet: Re: Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]   Mer 23 Juin 2010 - 15:59

-Tenue du jour

    " Un jour, j'étais parti en week-end à la campagne avec ma famille, où s'y trouvait et -s'y trouve toujours d'ailleurs - notre résidence secondaire. J’avais bien heureusement, la chambre la plus spacieuse, la plus jolie, la mieux placée pour voir le paysage. Cette chambre était parfaite. J’aimais vraiment y dormir même si j’attrapais souvent froid la nuit. Enfin bref, il y a eu ce…samedi de juin… quand j’avais onze ans...Tsss je m’en rappellerai tout ma vie.... Je regardais la télé tranquillement, - oui j’avais bien une télé rien que pour moi à onze ans dans ma chambre- puis, j’ai levé les yeux vers le plafond, je l’ai balayé du regard, puis je me suis arrêté sur… un angle près de la fenêtre. Et là j’ai cru que mon cœur allait exploser tellement il battait vite. Vous l’aurez compris, à cet angle il y avait une énorme toile d’araignée. Une énorme toile, bourrée d’araignées ! Toutes aussi moches les unes que les autres ! Dans la vie, vous savez, j’ai peur de cinq choses et malheureusement l’araignée fait parti de ces cinq choses, depuis que je suis petit. Bien sûr comme tout être humain normalement constitué, je me suis mis à crier comme une … fillette ? Ouais. Je suis sorti de la chambre comme une espèce de… heu… je n’ai pas vraiment de mot mais j’sais que mon père à eu peur… et que ma mère elle, se marrait. – vive la famille – Je suis parti m’asseoir dans le salon, et je me suis mis à pleurer en insultant les « monstres du plafond » de tous les noms. Une fois que j’ai arrêté de pleurer, j’ai raconté ce que j’avais vu à ma mère. Elle s’est encore mise à rire puis elle m’a sortie LA phrase que tout le monde te sort lorsque t’es petit, "Ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse". Je n’ai jamais pu blairer cette phrase… Elle est conne et fausse. Allez en Amazonie, vous allez voir si les petites grenouilles mignonnes comme tout vont pas vous tuer en moins de deux’. Bref, en gros, pour répondre à votre question, j’ai bel et bien peur des araignées. Et non je n’ai pas peur des autres animaux. Etrangement je préférerai me tenir en face d’un lion plutôt qu’une horde d’araignées. Si jamais vous ne me croyez pas… Demandez aux autres membres des SHINee, je suis certain qu’ils sauront vous prouver que je déteste ces bestioles."

    A ma droite se trouvait un caméraman, qui me suivait depuis mon départ de la JRM jusqu’ici. Il m’avait posé pas mal de question, dont celle à laquelle je venais de répondre ayant pour sujet, les araignées. Depuis la présentation avec les autres invités de la Family Outing… on nous avait lâchés. Oui on avait marché au moins 1 km dans la boue, dans l’herbe…. Je vous jure !!! En entendant des insectes style criquets, nous gueuler dans les oreilles. On allait arriver en retard. Mais tant mieux, j’aurai moins de travail à faire comme ça. Arrivé à l’entrée de… ce que je pouvais appeler une ferme, je regardai mes bottes. Mes jolies bottes qui m’avaient couté un bras ! Couvertes de boue mélangée à de la… paille ? Herbe ? Je ne sais pas… un mélange étrange… Devant moi, je voyais des espèces de canard marcher à la queue leu leu… Style le vilain petit canard. Après avoir poussé un léger soupir d’agacement je me dirigeai vers la ferme suivit du caméraman, qui pour l’instant ne me parlait plus et essayait simplement de filmer mes moindre faits et gestes. Tout en marchant, j’entendais du bruit venant sans doute de la ferme… ou de l’autre côté. Je ne sais pas ce que c’était… des bruits d’animaux… style chèvres, ou agneaux… de toute façon c’était la même chose. Je fermai les yeux et me mit à rigoler nerveusement, le fait de penser aux agneaux m’avait fait penser indirectement ou directement au Silence des Agneaux, avec Anthony Hopkins. Ce film faisait flipper. Hannibal Lecter… Des agneaux qui se font égorger… Buffalo Bill… Tout ça n’était pas pour moi. Surtout quand celui avec qui vous regardiez ce film s’appelait Kang JunHo… Il avait la manie de vous faire flipper pour rien. Lorsque j’ai vu le film avec lui, JunHo’ s’était amusé à prendre un couteau et le glisser sur mon bras. Ajoutez à cela qu’il faisait noir, qu’il y avait une bande son flippante et qu’en plus votre voisin arborait une tête de sadique… vous auriez de quoi flipper non ?!

    C’est un cri strident qui me fit revenir à la réalité, j’ouvris les yeux et regardai le caméraman, il avait l’air tout aussi étonné que moi mais esquissait tout de même un petit sourire moqueur. Je regardai ma montre. J’avais raté la présentation dans la ferme. De toute façon j’étais en retard alors, pourquoi ne pas l’être encore plus ?! Je posai mon sac de sport –rempli d’affaires de rechange- sur le rebord de… marches en bois, je remontai mes manches et marchais rapidement vers l’endroit où j’avais entendu le cri. Plus je m’approchai plus ça continuait à crier. Je me mis à courir en faisant attention de ne pas glisser. Parmi ce que j’entendais, c’est-à-dire des bêlements de…moutons ?! Chèvres ?! J’avais reconnu des cris de fille. Quelle fille j’en sais rien, mais une qui avait peur des animaux… Alors que je continuais à courir, j’aperçu comme par magie YongSun, guitariste des ANJell. Il avait l’air relativement…étonné. Puis, je ne sais comment j’ai fais ça mais, j’ai buté contre une souche d’arbre résultat je suis tombé parmi…de la paille…de la boue…et je ne sais quoi d’autre. J’étais dégouté. Simplement dégouté. Dégouté de pas savoir dans ce que j’étais tombé. Dégouté de pas avoir écouté JunHo qui me disait "ça porte malheur de courir avec des bottes". Dégouté d’avoir salis de magnifiques affaires. Dégouté de me dire que cette scène serait probablement montré à des milliers de personnes devant leurs postes de télévision. Après avoir marmonné dans ma barbe, des insultes, je me relevai et m’essuyai le visage avec une partie de chemise pas trop sale. Je m’orientai vers les cris qui ne cessaient pas et je vis HyeBin. Oui oui, HyeBin, mon ex ! Celle qui faisait semblant de ne pas savoir qui je suis ! Prise au piège par des chèvres... Etrangement je ne fut même pas surprit. Je balayai l’enclos du regard. Que des trucs blancs à cordes… et une blonde au milieu… prête à se faire charger par l’une des chèvres… A part foncer dans le tas pour lui échapper… Je ne sais pas ce qu’elle pourrait faire la jolie…



    -Bon...
    A trois tu te pousses,
    Et tu sors de là,
    Enfin t’essaye.
    Je m’approche de…
    Cette chèvre.


    J’entrai dans l’enclos, et rejoignis rapidement la trainee tout en essayant de ne me prendre aucune corne. Arrivé près d’elle, je la poussai légèrement et regardai la chèvre « énervée ». Elle n’avait bel et bien pas l’air content… Peut-être qu’elle n’aimait pas les habits des humains qui sait ?!

    -Je peux savoir comment t’as fais pour arriver là ?
    Enfin j’dis ça… attend…
    C’ÉTAIT CA NOTRE MISSION ?!!!!
    SE FOUTRE AU MILIEU DE BREBIS ?!!!


    Je me mis en face de HyeBin attendant qu’elle me réponde. J’entendais la chèvre qui bêlait encore. Elle faisait bel et bien chier celle-ci… Je me retournai vers l’animal, m’approchai, et lui crachai dessus. Une fois ceci fait, je retournai vers HyeBin mais je n’eu pas le temps de marcher deux pas que je poussai un hurlement de douleur. J’étais de nouveau au sol, et touchait mon dos comme je pouvais. Oui je m’étais prit les cornes de la chèvre dans le dos, et oui ça faisait mal…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 02/02/2010
Nombre de messages : 297
Né(e) le : 20/11/1987
Age : 30
Profession : Esthéticienne des Idols :o
Situation : Libre =3
Humeur : Frivole


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

MessageSujet: Re: Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]   Jeu 1 Juil 2010 - 20:38


    « Dans la jungle, terrible jungle ..le lion est mort ce soir ! ♪ »

    Et que je chantonne à tue-tête, ou du moins marmonne à la mélodie du réveil téléphonique. Tout était bon pour motiver notre Japonaise, et autant le faire jusqu’au bout. J-1 ..euh J-0. C’était le jour J. Le jour tant attendue, si espéré qu’elle avait mis un petit cœur sur la date de son ..ouais on s’en fou, Ok. Aujourd’hui, pour la première fois et la dernière fois sans doute, Azusa allait passer à la télévision. Oui, elle s’est présentée et a été sélectionnée pour participer à l’émission la plus populaire du moment : Family Outing. Bref, tout le monde en connait le principe, alors je ne vais pas me perdre dans des explications afin de remplir des lignes, car pour commencer ça serait malsain de ma part, et de deux ..c’est trop chiant à faire, voila. Excitée, pour sûr qu’elle l’était, elle avait encore un peu de pudeur, elle n’allait pas sauté de joie devant quiconque en criant : « C’est moiii ! Mamaaaan y’a ma photooo dans la TV ! ». Ahaha..non, très peu pour elle. Un réveil calme, elle mit sa main devant sa bouche dans un bâillement silencieux tout à la fois doux, sans ouvrir la bouche comme un lion affamé. Ses yeux lui picotaient amèrement, comme si elle les avaient plongés dans le sel de mer, le regard opacité par le voile du sommeil qui lui flouait la vue, Azusa émergeait du pays des songes.

    Elle s’extirpa doucement de ses draps, lentement sûrement par l’impacte de la fatigue, mais sans pour autant perdre sa grâce démesurée dans n’importe quelle situation. Elle s’orienta vers la salle de bain tout en souriant une dernière fois à la pensée de cette journée, elle ferma la porte et elle commença à se faire couler un bain chaud. Elle était un peu tendue, alors il n’y avait rien de mieux pour la relaxer avant la mise en œuvre de l’opération number one. Après s’être déshabillé, elle se glissa dans son bain à bulle tout en soupirant de contentement. Elle ne regrettait pas d’avoir opté pour ce bain, plutôt que la douche, ça serait regrettable de regretter un peu de luxe quand on peut se le permettre encore une dernière fois avant un certain temps sans bain compte tenu de l‘émission. Elle y resta pendant trente minutes, puis elle sortit tout en étant entouré de vapeur chaude, sa peau luisait sous l’infime rayon de soleil qui venait éclairer son corps chaud et humide. Elle se mit en peignoir, tandis qu’elle se maquillait légèrement comme à son habitude, crayons autour des yeux, un coup de mascara et c’était dans la poche. Elle n’avait pas besoin de se peindre le visage de mixture pour paraître un tant soi peu belle aux yeux des gens. Puis elle se tourna pour attraper ses habits, comme toujours elle s’habilla de ses vêtements spéciaux pour la campagne. Lorsqu’elle sortit de la salle d’eau, elle se sentit beaucoup plus à l’aise. Elle observa sa montre, et quelques secondes plus tard, on frappa à la porte. Good Timing.

    Souriante, elle ouvrit la porte à un employé de la chaîne qui vint la chercher à son domicile. Ayant préparé sa valise la veille, ils ne perdirent donc pas de temps, Azusa empoigna son sac à main, prêt lui aussi, claqua la porte qu’elle ferma à double tours. D’un pas légers, elle se dirigea vers les escaliers qu’elle dévala quatre à quatre pour se retrouver devant la voiture chargé de ses affaires, et prête à partir. D’un rire malicieux, elle ouvrit la portière et s’installa sur les sièges passagers arrières et la voiture démarra en trombe, après tout il était pressé le chauffeur.

    Musique classique dans les oreilles, atmosphère hypnotique, Zazu ne tarda pas à sombrer dans un sommeil profond, à tel point qu’elle ne put admirer les paysages campagnards au travers de sa fenêtre. Et ce fut une fois arrivé à destination qu’elle se rendit compte du gâchis. Pouah, elle se rattrapera au retour alors. C’est donc en enlevant son iPhone qu’elle découvre enfin les lieux. Mh, banal. Voila donc son opinion. Elle se tourna vers le coffre, mais le chauffeur lui fit signe de rentrer, c’est donc en haussant les épaules qu’elle rentra dans la pièce où Yong Sung y était. Agréablement surprise, elle lui adressa un sourire radieux, et s’asseyant à ses côtés, elle ne manqua pas de lui pincer la joue avec affection. C’est qu’il avait grandi ce petit bébé qu’elle embrassait sans cesse, ça la rendait presque nostalgique, mais no malaise. Puis une seconde jeune fille fit son entrée, une grande blonde, Azusa lui adressa un sourire timide, puis un jeune homme entra ..Jong Bum, des SHINee. Si elle le connaissait ? Bien sûr, c’était elle qui l’épilait, encore heureux qu’elle reconnaisse les idols qui viennent la voir, en sachant qu’elle est la seule esthéticienne de la JRM, il n’y en avait donc pas trente six mille.

    Coupée dans sa réflexion inter-crânienne par l’entrée d’un MJ, ce dernier leur expliqua brièvement le principe du jeu. Observant la réaction de ses partenaires, Azusa ne put réprimer un sourire amusée face à la détresse de la jolie blonde. Ce n’était que des chèvres après tout, enfin du moins, Azusa en avait déjà côtoyés dans son enfance. Mais l’atmosphère changea rapidement, le doute s’installa chez la Japonaise, lorsque l’employée de chaîne revint à nouveau pour demander à Yongie et Hye Bin -qu’elle s’appelle, maintenant Zazu saura son nom- de sortir pour s’occuper des chèvres. C’est avec étonnement qu’elle croisa le regard de son Yongie, ce dernier tenta de la rassurer à sa manière, c’est avec riant doucement qu’elle hocha la tête en silence. Puis à leur départ, un silence s’installa. Du moins, Azusa attendait le retour du MJ pour leur expliquer ce qu’il suivrai des évènements. Mais il ne vint pas, et quelques minutes plus tard un cri retentit. Ca ne pouvait être que Hye Bin. D’un même mouvement que Jong Bum, Azusa sauta de sa chaise, mais contrairement à lui, elle passa par derrière afin de contourner la grange.

    Lorsqu’elle arriva par derrière, elle observa la scène avec ahurissement. Hye Bin et Yongie semblait se faire attaquer par des chèvres. Ne pouvant s’empêcher de rire discrètement, elle chercha du regard l’enclos qu’elle trouva sans grande difficulté. Bon, maintenant il faudrait les rentrer petit à petit dedans. Voyant le jeune chanteur des SHINee tenté tant bien que mal de dégager la jolie blonde de l’emprise d’une chèvre enragée, Azusa se pinça la lèvre, les yeux à l’affût. Quand soudain, elle trouva accroché l’objet qu’elle recherchait, elle le prit, puis ouvrit l’enclos. Elle respira un grand coup, puis siffla un grand coup dans le sifflet, ce qui calma les chèvres. Ces dernières se tournèrent vers la Japonaise, qui tenta tant bien que mal de garder son calme. Gérer une chèvre, ça peut aller, mais tout un troupeau, c’est une autre affaire. Elle siffla un deuxième coup et tenta d’amadouer une chèvre avec du foin, cette dernière rentra sans rechigner, suivis d’une seconde, puis une autre puis le troupeau rentra petit à petit, concentrée dans sa tâche, elle adressa un petit sourire à Hye Bin avant de reporter son attention sur les monstres à pelage blancs. Oh Mon Dieu.


[Désolé du retard, mais avec le bac j'étais sous pression donc impossible de RP TT ; j'ai fait de mon mieux pour vous répondre, si des choses ne conviennent pas, dites le moi et je changerai sans problème ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


avatar

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 29
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

MessageSujet: Re: Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]   Dim 11 Juil 2010 - 22:10

    Déjà qu'elle avait dû mal à avoir l'esprit lucide en toutes circonstances, il fallait que là, en plus, une espèce de biquette, de mouton, de chèvre ou elle ne savait trop quoi la prenne pour cible. Pas besoin de chercher, Hye Bin savait pertinemment ce qui dérangeait les … Bêtes. C'était sa couleur de cheveux, évidemment. Quoi d'autre de toutes évidences ? Ou alors ce fut peut-être le fait qu'elle était en talon en plein dans la boue ? Ouais, cela devait être très certainement cela, même. Ou alors peut-être même bien que ces bestioles avaient juste été perturbées par la présence des caméras. Et dire qu'il fallait les SORTIR à la base, hein, non je rappelle ça comme ça. Je rappelle aussi le fait que Hye Bin s'était sentie un peu plus rassurée de voir Yong Sun. Eh bah. Tu parles, oui ! Il n'avait pas su quoi faire alors que la vie de la blonde était entre ses mains, quoi ! … Oui, ou presque. Non, mais elle ne lui en voulait pas de toutes façons, que pouvait-il bien faire de là où il était. Enfin, ce n'était pas faute d'avoir essayé, son idée était même très bonne à la base, seulement voilà il n'avait pas pu anticiper le fait qu'une follasse allait foncer droit sur la jeune coréenne. Jeune coréenne qui commençait sérieusement à saturer d'ailleurs. Il fallait toujours que les trucs du genre tombent sur elle, elle était vraiment maudite ! Pourtant elle était avec son ami, son porte-bonheur, son pote, alors pourquoi fallait-il que la poisse la poursuive jusque dans l'enclos d'une vieille ferme complètement paumée, hein ? Elle savait également pourquoi, c'était à cause de ses mains. Ses mains maudites là, qui rappent et qui se la pètent un peu trop pendant les perfs ! Bah voilà, dieu tout puissant avait décidé MAINTENANT de châtier le jeune homme parce qu'il fallait qu'il cesse cela immédiatement. Et, comme dieu tout puissant doit être aussi doué que blondie, il se trouvait qu'il avait fallu que cela tombe sur la jeune frêle, innocente, mignonne, gentille, aimable, pure et poisseuse Hye Bin. Elle qui était l'innocence et la douceur incarnée, il avait fallu que cela tombe sur elle ! Bah oui, logique. Comme quoi le pouvoir des mains de Yong Sun est puissant, méfiez-vous. Et ceux qui y voient de quelconques double-sens là dedans, qu'ils aillent se mettre au milieu des biquettes voir si j'y suis.

    Trépignant sur place et faisant une moue totalement disgracieuse, l'amnésique se mit à geindre au milieu de toutes ces bestioles remontées contre elle. À la fois elle râlait contre elles et arborait une mine boudeuse, à la fois quand elle voyait le visage paniqué et le ridicule – avouons-le ! – de la situation, elle se mettait à sourire en se moquant d'elle-même et de ce qui lui arrivait. Elle ignorait si c'était elle ou les biquettes, mais le caméraman était au loin, sûrement en train de flipper, il n'y avait que celui qui tendait la perche qui avait eu la force et la bravoure de s'aventurer à pas moins de deux mètres de l'enclos. Miracle, vraiment. « Gniiiiih » fut un petit bruit qu'elle lâcha lorsque cette foutue biquette avait le malheur d'avancer d'un centimètre, ce qui avait le mérite de la faire reculer à chaque fois. Enfin, même si c'était pas grand chose, elle était bien contente que cela marche. D'ailleurs, elle pensait sérieusement à acheter une lotion anti-animaux-à-taille-plus-grosse-que-son-pied. Parce qu'elle avait de l'anti-moustique, de l'anti-mouche, de l'anti-fourmis, mais, étrangement, l'anti-mouton ça, elle n'avait pas. Et ne trouvez pas cela ridicule, elle était totalement sérieuse quand au fait de se trouver cette lotion là ! Je vous parie qu'elle va sillonner toutes les boutiques de Séoul juste dans cet espoir – qui sait, c'est tellement courant d'avoir des biquettes dans son appartement.

    Alors qu'elle se croyait totalement au bout du gouffre, et à l'agonie, un nouvel élément de taille vint se rajouter au scénario catastrophe qui était en train de se passer sous vos yeux, chers téléspectateurs ! … Et un élément de taille, en plus de cela. Un élément … Plein de boue. Oui, je suis bel et bien en train de parler de Jong Bum. Le traitre, l'infâme qui avait troqué sa belle chevelure blonde pour de banals cheveux châtain. Mais bon. Avec cela, il n'allait pas se faire charger par la première petite biquette qui allait passer par là. Très ironique quand on savait qu'il ramenait beaucoup de filles chez lui – ouais je les compare à des biquettes. Enfin, là n'était pas la question. Hye Bin, pas très confiante dans les capacités du traitre – c'est qu'il s'amusait à la stalker, vous vous souvenez … ? – elle lança un regard inquiet vers Yong Sun qui avait l'air tout autant surpris qu'elle. Bon, okay, et on fait quoi maintenant … à croire que l'ex-blond avait trouvé puisqu'il réussit à se frayer un passage au milieu des chèvres avant de tenter de les faire partir tout en ordonnant à la demoiselle de s'enfuir. Oui, eh bien, si elle le pouvait, cela ferait belle lurette qu'elle l'aurait fait, hein ! Gros malin va. La jeune fille recula de quelques pas en arrière, comme si elle avait encore plus peur du grand chanteur que des pauvres chèvres. C'était le cas. Il lui faisait peur à tenter de lui parler, à tenter de la croiser tout ça parce qu'elle avait eu le malheur de ne pas le reconnaître une fois. Un sourire, pour un malheureux sourire la voilà qui est maintenant pourchassée par un type sexy chanteur reconnu et adulé de partout. Elle ne voulait pas contracter des anti-fans si tôt, vous voyez … Non c'est vrai, si jamais on apprenait dans le journal de JRM – qui avait déjà balancé une rumeur à son sujet – que le graaaaand et modeste park Jong Bum en avait après la demoiselle blonde, elle pouvait d'ores et déjà mettre sa démission au big boss et allait se chercher une nouvelle compagnie … Ou un nouveau pays e.e …
    Comme s'il ne la faisait pas assez flipper comme ça en lui hurlant à moitié dessus – effrayant totalement le petite au passage – , il avait fallu qu'il fasse un truc carrément crade ! Cracher sur la chèvre, mais whaaaat, le fou. Comme si elle était pas assez énervée comme ça la vieille. Et pour couronner le tout la voilà qui venait de … si, elle venait bien de lui enfoncer ses cornes dans le dos … Ayant presque jusqu'à oublier qu'il était son stalkeur number one, blondie se précipita à ses côtés et l'aida à se relever très légèrement. Façon n'importe quel film digne de ce nom, elle utilisa son avant-bras comme coussin pour la tête de Jong Bum tandis que sa seconde main extirpait de sa poche un mouchoir blanc qu'elle appliqua sur le visage du jeune chanteur dans le but d'enlever le maximum de crasse possible. Dès lors, elle entendit un sifflet. Ou un sifflement si vous préférez. Elle releva le visage et aperçut … la chèvre. Bien sûr, elle était à moitié accroupie par terre, comment diable voulez-vous qu'elle voit autre chose ?! … La demoiselle aida Jong Bum à se relever en essayant un maximum de ne pas le regarder et en le lâchant dès que l'occasion se montra avant de voir … la demoiselle d'avant. Elle ignorait toujours son prénom, mais visiblement elle était une grande amie de Yong Sun, donc elle était dans le camps du bien = le sien. Et, effectivement, voilà la petite qui s'activait à faire se mouvoir les chèvres-biquettes-mouton, bref ces trucs-là, quoi. Elle lui en fut extrêmement reconnaissante en tout cas. Enfin une qui était active ! Alors que les deux hommes n'avaient rien pu faire, pfeuh ! Les femmes au pouvoir !

    … Toujours est-il qu'à elle toute seule, elle réussit à faire un travail pour … Quatre. Et Hye Bin n'avait certainement pas envie de l'aider parce qu'elle avait beaucoup trop peur que ces folles bestioles ne la prennent de nouveau pour une cible de jeu de flèchette. Elle les imaginait bien, là, avec leur corne, lui lancer leurs cornes dessus hein ! Non merci, elle avait donné. Cela dit, lorsque les trois quarts des bêtes furent enfermées, Hye Bin vint se jeter dans les bras d'Azusa en répétant sans cesse un « merci merci merci, tu m'as sauvé la vie ! » puis c'est à ce moment-là qu'elle se tourna vers Yong Sun et se dirigea vers lui, lui attrapant la main et le tira vers miss Miura. De là, elle le regarda et lança d'un air presque fâché.

    « Il serait temps que tu me présentes tes amies, non, monsieur le rappeur des mains ! »

    Haha, pas drôle. Forcément, pour ne pas être de reste, le lead vocal des SHINee s'avança à son tour, ce à quoi Hye Bin réagit, évidemment. Plutôt que de se borner à ne simplement pas le regarder, miss Nahm préféra se cacher derrière Yong Sun en lançant à l'attention de l'ancien blondin.

    « S'il te plait, ne me suis pas partout comme tu fais d'habitude ! »

    Mh. Avait-elle peu de tact ou avait-elle totalement oublié que les caméras étaient bel et bien là … ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Come on barbie; let's go party. [ Groupe n°1. ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; Family Outing :: 
♥ family outing
 :: Scénario 3; Gamsan Village
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit