AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Date d'inscription : 20/06/2010
Nombre de messages : 35
Né(e) le : 21/07/1988
Age : 29
Profession : etudiant, encore pour longtemps malheureusement.
Situation : libre comme l'air depuis bien longtemps.
Humeur : nice.


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Persévérant ; Posé ; Mysterious ; Amical ; Froid aux premiers abords ; Changeant (emotionnellement parce qu'un sourire peut se transformer en cri) ; Tête en l'air ; Fugue-Boy *sbaff*

MessageSujet: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   Lun 21 Juin 2010 - 22:39

    TENUE :
    Spoiler:
     

    J'étais en retard. En retard de quatre heures pour un cours de rattrapage qui m'a couté la peau des fesses ! Quel idiot, oui, quel idiot je pouvais être à quelques moments...critiques. Le pire dans tout ça ? Je ne pouvais pas demander de reprendre le cours, j'avais séché tant de fois qu'elle pensait surement déjà que je m'amusais avec elle. Elle ? Oui, elle. Qui était-ce ? La déléguée de ma classe, je me voyais mal demander à quelqu'un d'incompétent de l'aide. Ce qui nous mène à une journée qui commence déjà mal. Il était déjà deux heures de l'après-midi quand je m'étais réveillé, voila pourquoi il fallait que je m'achète un réveil. Je me précipitai vers la salle de bain et fit ma toilette habituelle mais un peu plus tard. Manger, manger, manger...Manger ! Quelqu'un m'avait surement porté la poisse ce jour là car je n'avais rien de mangeable dans le frigo...This is not à Jjang day. J'enfilais un haut et mit un jean confortable, et mit les premières baskets que j'avais aperçu. En route pour...Je ne sais où ? Oui, où pourrait bien aller un étudiant, ennuyé qui avait raté son cours de la matinée ? Les rues étaient bondées et moi, je ne voulais voir personne, mais alors personne...Sauf peut-être Hye Bin mais elle m'a oubliée, d'ailleurs c'est un peu rude d'oublier un ami d'enfance à qui elle a fait une promesse si importante. Comment pouvais-je lui en vouloir cependant ? Comment ? Aucune idée, la pauvre était amnésique. Je dois être l'un des rares qui l'appréciait tel qu'elle était avant, pourquoi ? A présent, elle ne sait même plus qui je suis, j'ose espérer cependant qu'elle se rappelle encore de notre promesse ? Non, j'imagine que non après tout, je n'étais pas vraiment important dans sa vie, si ? Elle me poussait à me questionner sur l'importance d'une amitié et les dangers de la route...Mais encore. Je m'avançais donc dans les rues et mes yeux commencèrent à monter doucement jusqu'à ce qu'ils arrivent à distinguer la tour de Séoul. Je n'y étais jamais allé, cela semblait idiot de dire ça comme ça mais pour moi qui ne suit pas originaire de la ville, il y avait beaucoup de monuments -et de lieux- que je ne connaissais pas, et sortir seul le soir me mène à retrouver des couples, quel ennui ! Des couples, et en plus ils doivent s'afficher et s'embrasser devant le pauvre célibataire que je suis, cela me décourage tellement. Où en étais-je ? Ah oui, je pris alors un taxi direction la tour de Séoul. Étrangement, ce jour-là, personne n'y était et je dois avouer que cela m'arrangeait, je haïssais tellement de voir les couples m'entourer dans un lieu pareil...ils devraient interdire les couples dans certains lieux.

    C'était si grand, si vaste, si...si...ennuyeux. Sérieusement je préfère encore quand les couples m'entourent, aish, maintenant j'étais seul à contempler le ciel. Bien sûr ça fait toujours du bien de se sentir supérieur au reste de la galaxie -même beaucoup de bien- et de pouvoir contempler toute la capitale mais sérieusement, qu'est-ce qu'ils peuvent bien faire ici de si amusant pour que ce soit un lieu "adoré de la population" dixit le guide touristique, adoré de ... mon œil. Donc voila que pendant une heure, je reste seul jusqu'à ce que subitement je veuille m'en aller et c'est là que tout se complique. Juste avant de partir, je me retourne et voit que la porte s'est refermée, or, cela est complètement impossible ! Je ne l'ai pas fermé -encore heureux j'avais lu la notice disant "ne fermez pas la porte, vous risqueriez d'être bloqué si vous n'avez pas les clés ; ps : le gardien ne vient qu'après six heures"- whaaat~~?! Je me retourne et regarde tout autour de moi, je vois alors une blonde adossée à l'une des barrières et regardant par les lunettes, j'ai une envie subite de commettre un meurtre...I'm gonna kill you ~~

    JANG HOON« Hey miss. C'est bien gentil de venir ici, je dois avouer que je m'ennuyais seul mais voila quoi, faut pas être bigleux pour comprendre que la notice disait de ne PAS FERMER LA PORTE ! Ya ! Tu le fais exprès de pas m'entendre ? Il faut vraiment être idiot ou encore avoir une case en moins pour ne pas faire comprendre... »

    Bien sûr, tout ça dit avec le ton le plus gentil qu'il soit...ou pas. En parlant je m'approchais donc de la jeune fille qui semblait n'en faire qu'à sa tête. Pourquoi donc ne me répondait-elle pas ? Je hais les gens qui se croient incroyables au point de ne pas répondre lorsqu'on les interpelle. Encore une fois je me mis à lui crier dessus et rien, pas une seule réponse -à croire que je parlais en muet, namého faut pas pousser ! e.e-, je finis par m'approcher d'elle, peu confiant d'interpeller une fille que je ne connaissais pas...Or je la connaissais. Je lui fit une petite tapette sur le dos pour qu'elle se retourne et là devant moi, Hye Bin, écoutant de la musique -oui c'est sûr que là, j'ai eu chaud, encore heureux qu'elle n'ait pas entendu ce que je disais, elle m'aurait détesté à vie-.

    JANG HOON« Ah, Hye Bin, ça va ? Hum...Je ne savais pas que tu étais là...j'imagine que c'est toi qui a fermé la porte ? Hum...Hye Bin-shi, on est coincés... »

    Cette fois-ci ? Le cœur y était tellement qu'on aurait presque pu croire que j'étais une personne différente...Moi ou comment varier selon la personne avec qui je parle...Est-ce qu'elle se rappelait de qui j'étais ? Pour m'en assurer je me présentais à nouveau, il faut dire que depuis quelques jours, j'avais l'impression d'être presque inexistant pour elle...il faut dire que même si j'étais le premier qu'elle avait vu lors de son réveil, je ne comptais plus vraiment pour elle...toute une amitié réduite à néant à cause d'un accident...

    JANG HOON« Jang Hoon, Min Jang Hoon... » dis-je alors avec un air assez désolé. J'étais si désespéré, dieu, faites qu'elle se rappelle de moi que je ne paraisse pas stupide...déjà que je la stalke, il ne faudrait pas aussi qu'elle pense que je suis fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


avatar

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 29
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

MessageSujet: Re: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   Mar 22 Juin 2010 - 15:24

    #ZBAM#

    Zbam, hein ? … Bah, oui, zbam! La petite frimousse adorable de Hye Bin venait tout juste de s'éclater magnifiquement sur l'accoudoir du canapé pour le plus grand malheur de celle-ci. Le pire dans tout cela ? Elle avait fait exprès. Si, c'est vrai. Après avoir passé des heures et des heures à suivre les cours de ces tyrans de professeurs à la JRM, chant, danse, chant, danse, chant, danse, TIENS TOI DROITE, chant, danse, chant, danse, chant, danse, chant, NE TOMBE PAS, chant, danse … Absolument horrible. Blondie s'était promis que, un jour, lorsqu'elle serait star, elle leur ferait mordre la poussière à ces saletés de prof' ! … Oui, enfin, elle se l'était promis pour sûr, de là à être capable de le faire c'était une autre histoire. Peu importe.
    Pour cette seule et unique raison, l'amnésique était rentrée chez elle – à pied en plus – et avait monté les escaliers – ascenseur en panne – avant de se jeter tête la première sur son canapé et vous connaissez l'histoire de zbam la tête …? Ben voilà. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas eu mal, simplement qu'elle avait la flemme totale de bouger, et quand bien même elle aurait en vie, la demoiselle était actuellement hors-service, donc même pas la peine d'essayer de la faire se mouvoir. Pas même la sonnerie de son cellulaire qu'elle tenait dans la main. Mais, voyez-vous, sa main était pendue dans le vide et trop loin de son oreille pour qu'elle ai la force de monter sa petite main. Le vibreur lui donnait l'effet d'un massage partiel, raison de plus pour ne pas bouger et se laisser faire.

    Barbie aurait bien souhaité rester ainsi un bon moment, voir carrément dormir sur ce canapé moelleux et doux … Mais quelqu'un en avait décidé autrement. Non. Pas quelqu'un. Mais quelques uns. Tout d'abord miss Kumiko. Qui c'est que miss Kumiko, vous me direz ? Eh bien. Son chat. Oui, depuis peu, elle avait fait l'acquisition d'un super bébé chaton auquel elle ne résistait jamais. Son âge jouait entre les quatre et cinq mois, elle sortait à peine du sevrage, il fallait dire. Et c'était la raison même pour laquelle Hye Bin était dans l'incapacité la plus totale de lui résister. Ses petits yeux de friponne et son caractère malicieux avait littéralement fait fondre la coréenne … à son détriment ! Parce que, voyez-vous, il se trouvait que miss Kumiko était également un ventre sur patte. Impossible de l'arrêter de manger. Il était donc possible que notre jolie protagoniste se réveille aux alentours de deux heures du matin pour la simple et bonne raison que la boule de poil blanchâtre avait décidé de lui mordiller le bout des orteils à défaut de n'avoir rien à manger … Oui, vous aurez compris, mademoiselle était actuellement en train de ronronner et faire ses griffes sur la jolie blondinette qui avait pour seule défense ses grognements qui faisaient bien pâle figure à côté des miaulements désespérés de sa chère Kumicat. Alors, résignée et battue par la première personne, Nahm Hye Bin s'était levée. Exploit du jour, bonjour. Se dirigeant d'un pas endormi vers la cuisine afin de nourrir cette saleté de bestiole – mais elle est trop mignoooonnnne, ça devrait être un crime – la jeune femme versa donc des croquettes dans la gamelle au point d'en verser par terre mais … On verra demain pour le rangement parce que … Ben. Flemme.

    Alors qu'elle pensait avoir la paix et pouvoir retourner sur son canapé qui était récemment devenu son meilleur, son mobile se mit à sonner de nouveau. Diffusant le dernier tube des SHINee. Enfin … Dernier … Elle s'entend. Ring Ding Dong, quoi. Oui, celle dans laquelle la magnifique voix de Jong Bum résonne en premier pendant une bonne dizaine de seconde en disant « My ladyyyyy ». Impossible de passer à côté donc. Et pourtant, tout à l'heure elle l'avait fais. Mais on s'en fiche, c'était le vibreur qui lui faisait cet effet là (?! o.o). Peut-être même que si elle n'avait pas été fatigué, Kumiko aurait droit à la danse qui allait avec. Mais non, hein. Voici donc la seconde personne de la soirée qui avait décidé d'embêter notre jolie blondie. Et pas n'importe laquelle, non, sans aucun doute la personne la plus tarée de son répertoire. Go Shin Hae. Rien que ça. Le type qui croit aux fantômes et qui est persuadé d'une autre existence que celle la notre. Et c'est à ce moment là que l'on se demande où va bien trainer notre petite demoiselle pour avoir affaire à des cas pareils ? Ben. Elle sait pas, elle attire les malheurs, vous voyez. S'il y a UN seul poteau au milieu de la rue et qu'elle est à côté, n'ayez crainte, vous pouvez avoir bu, être aveugle ou tout simplement être con, vous ne vous prendrez pas ce poteau, c'est le sien. Bien sûr que cela la déprime. Mais on y peut rien. Elle fait avec. Encore, elle a oublié les vingt-dernière années qui constituaient son existence. Et pis, elle était intimement convaincue que cet accident-là avait été provoqué à cause de la poisse ! … Ou pas. « Hye Bin on est le vingt et un juin, aujourd'hui ! »Oui, et alors?« C'est le premier jour de l'été ! Paraît que y'a des pluies d'étoiles filantes! Tu viens avec moi je veux les voir. À la Tour, bien sûr, plus on est près du ciel, plus on est en communion avec l'autre monde, haha ! » et PAF. Il avait raccroché, comme ça. Ne laissant pas à Hye Bin le loisir d'en placer une que ce soit pour acquiescer ou pour réfuter sa proposition. Oh, bien sûr qu'elle avait tenté de le rappeler. Mais, voyez-vous, il la connaissait trop bien. Il savait qu'elle allait dire non, et il savait aussi qu'elle ne comptait pas le laisser en plan en cas de non-réponse. Oui, elle était trop gentille, et ce fourbe de Gosh en profitait pleinement ! …

    Ainsi donc, comme prévu, Hye Bin ne pouvait décemment pas le laisser tout seul poireauter à la tour de séoul tandis qu'elle serait en train de regarder le dernier Star Golden Bell, hein …? Bah non. Elle était trop gentille. Répétant une nouvelle fois les dernières instructions à Kumiko;
    - si on appelle, répond et dis que je suis pas là,
    - ne répond pas à la porte,
    - ne suit pas les inconnus,
    - ne vide pas le frigo,
    - brosse-toi les dents avant d'aller te coucher,
    La jolie blondinette enfila donc une veste convenable et sortit … Dehors ? Direction la Tour de Séoul. Oh, si, elle y était déjà allée plusieurs fois, mais sans grandes convictions. Elle ne s'y était jamais vraiment attardé, passant juste prendre un souvenir par-ci par-là et l'expédier à sa cousine qui habitait à Jeju … La classe, quoi.
    En cinq minutes, l'amnésique y était. Et, forcément, elle devait monter ces foutus escaliers pour pouvoir atteindre le sommet et Shin Hae par la même occasion. Que comptait-elle faire ? Lui dire qu'elle était désolée mais qu'elle était trop crevée pour venir à la tour. Et repartir de suite après. C'était pas des blagues! Une fois en haut, elle fut surprise de ne voir … Personne. Bon, si, aller, deux trois gens par-ci par-là, mais … Pas de Shin Hae. Pas de Shin Hae ? Sûre ? La seconde qui suivit cette constatation fut fatale pour la demoiselle, nouveau vibrage de portable – dans sa poche cette fois – à la différence que la chanson jouée n'était plus ring ding dong mais ch-ch-ch-chaaange ! Et PAF. La nouvelle, comme ça, malheureux à dire, mais blondie avait une soudaine envie de se jeter du haut de la tour. Ce maudit type ! Il venait juste de lui envoyer un sms indiquant qu'il ne serait pas là à cause d'une dernière urgence. En précisant bien: « j'espère que tu n'y es pas déjà :D ! » C'était quoi ce sourire ?! … Quelle arnaque, celui-là. Hye Bin était énervée. Oh, oui, et pas qu'un peu ! Alors vous savez ce qu'elle a décidé de faire ? Ben de rester à la Tour et de regarder cette maudite pluie d'étoile. Sauf que, hey, les pluies d'étoiles c'est la nuit, binnie et sauf erreur de ma part, il faisait encore jour. Alors, ne sachant plus quoi faire du tout … Là voilà qui boudait. Mais attention à celui qui allait l'approcher, elle avait les nerfs, c'est moi qui vous le dis ! … Faisant une moue peu … « Cute », la jeune coréenne se décida à allumer son ipod et ne rien faire … Toute seule. Commençons par regarder ces pluies d'étoiles, hein ? En plein jour, oui, logique. Étonnée de ne rien voir, elle chercha un bon moment, c'est qu'elle voulait faire râler le petit Gosh du fait qu'il ne soit pas venu, sauf que elle sentit une main se poser sur son dos ? AH ! Ce petit impertinent avait refait une blague minable ? Il va voir ce qu'il va voir, non de dieu !

    Raté. Il ne s'agissait absolument pas de Go Shin Hae. Ou encore moins d'une personne qu'elle connaissait … Enlevant rapidement les écouteurs de ses oreilles et cherchant très rapidement dans la base de donnée de sa cervelle si elle avait déjà vu ce visage, elle en conclut que non. Tant pis, hein. Mais non, pas tant pis ! Le truc flippant, c'était qu'il venait tout juste de l'appeler Hye Bin. Sur le coup, elle avait voulu se retourner afin de vérifier que ce fut bien à elle qu'il parlait. Ah, mais ha, ils étaient seuls, visiblement. Oh wow. On aurait presque dit Jong Bum – vous savez, celui des SHINee – qu'elle prend pour un stalkeur parce qu'il n'arrête pas de répéter qu'ils se connaissent et tout sauf que … La blague.

    De quoi parlait-il ? Fermer la porte ? Comment elle allait ? COINCÉS ?? Gniih, pauvre d'elle, elle ne comprenait rien. C'est là qu'elle pencha la tête sur le côté et, ouais, porte fermé. Ah. Sans doute de sa faute, elle était tellement contrariée qu'elle n'y avait même pas fais attention. Comme s'il avait anticipé la question qu'elle allait lui poser, le gentil monsieur déclina sagement son identité. Jang Hoon. Jang Hoon … Elle connaissait, oui ? Oui. Mais d'où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Ohlà, n'en demandons pas trop, ce qu'elle sait, c'était qu'elle le connaissait, et c'était déjà pas mal. Visiblement, il semblait triste – et au courant de sa « maladie » sinon jamais il ne l'aurait informé sur son signalement – bien trop pour la demoiselle qui oublia tout d'un coup l'histoire avec Shin Hae et qui offrit un joli sourire rassurant à la personne qui se tenait face à lui.

    « Bonjouuur ! » Tout joyeux avec une petite courbette.

    Ils allaient donc rester un moment rien que tous les deux ? Où est le problème ? Comme ça, elle saura d'où elle la connu et dans quelles circonstances. N'empêche qu'elle était à deux doigts de le savoir. Elle l'avait sur le bout de la langue, là, sérieusement. Mais n'y pensons pas et répondons à ses questions.

    « Je vais bien, oui merci. Je me suis juste faite avoir comme une débutante par un ami et je viens juste de faire une boulette avec la porte, mais touut va bien ! Et toi ? Que fais-tu ici ? »

    Pis hop, déclic ! « Que fais-tu ici ? » la première chose qu'elle a dis à son réveil – or at least la seconde, mais on s'en fout, c'est ses premières paroles – et ce petit visage désolé, triste sans pour autant être mécontent … Tout se remuait dans sa tête. Oui. Elle le connait. Et elle pense qu'elle le connait même un peu plus qu'elle ne le croit … Mais, tout va revenir au bout d'un moment …

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 20/06/2010
Nombre de messages : 35
Né(e) le : 21/07/1988
Age : 29
Profession : etudiant, encore pour longtemps malheureusement.
Situation : libre comme l'air depuis bien longtemps.
Humeur : nice.


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Persévérant ; Posé ; Mysterious ; Amical ; Froid aux premiers abords ; Changeant (emotionnellement parce qu'un sourire peut se transformer en cri) ; Tête en l'air ; Fugue-Boy *sbaff*

MessageSujet: Re: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   Mar 22 Juin 2010 - 23:35

    Il suffisait d'un simple regard pour comprendre qu'elle ne se rappelait pas de moi. Je suis donc effacé de sa mémoire comme beaucoup d'autres ? Pourtant, j'étais quand même important non ? Tout comme la promesse que nous nous étions fait, je n'arrive toujours pas à croire qu'elle eut pu m'effacer si rapidement de sa mémoire...non, je dois être quelque part entre le repas de midi et le diner d'hier soir (e.e ou comment essayer de se donner une importance capitale). « Bonjouuur ! » rien que ça me suffisait pour comprendre que Hye Bin était complètement paumée ! Je la vois déjà se dire " qui c'est celui là ? ", oh girl i cry cry, oui, bon c'est sûr que je ne suis pas l'exemple même de la mémoire d'éléphant mais quand même, je suis le premier à l'avoir vu à l'hôpital, aish ! J'avais une folle envie de tout casser -j'ai déjà dis que je m'énervais pour un rien ?!- N'empêche que c'est frustrant, cela revient à ré-expliquer toute notre enfance et honnêtement cela ne servirait pas à grand chose, elle ne serait jamais la même avec moi, j'ai perdu à jamais la Hye Binnie que je ne connaissais, oh life, why are you so cruel ?! Plusieurs disent que Hye Bin est mieux ainsi -surtout ses parents indignes !- moins je trouve qu'elle a perdu ce qu'elle était vraiment, bon, c'est sûr elle n'était pas la fille la plus gentille de la terre, je dois bien l'avouer, elle m'en a fait voir de toutes les couleurs mais c'est qu'elle avait un charme...maintenant ? Oui, elle est gentille, douce, amicale, mais, je ne la reconnais plus...et elle non plus à vrai dire. « Je vais bien, oui merci. Je me suis juste faite avoir comme une débutante par un ami et je viens juste de faire une boulette avec la porte, mais touut va bien ! Et toi ? Que fais-tu ici ? » Ça ? Ce n'était vraiment pas l'ancienne Hye Bin, celle-ci est quand même plus proche du gars tête en l'air que je suis ! Nevermind, huh ? Qu'est-ce que je faisais ici ? Oh tient, je pourrais bien lui mentir...Imaginons donc que ce jour-même, on s'était promis de se rencontrer ici et qu'on devait faire le point sur cette autre promesse -yah, combien de promesses on s'est fait ? buuh, i don't care, elle ne se rappellera de rien, elle est amnésique, huhuhu ~~ ça aide quand même- et là, je fais mon shocked -c'est pas vraiment vrai Hye Bin-shi, sorry ne- et je lui explique toute la situation donc. Me voila alors ouvrant de grands yeux, essayant de faire tomber une petite larme -c'est la partie la plus compliqué je vous l'assure, note : ramenez des ognons si vous voulez faire croire à quelqu'un que vous pleurer-. Je mets une main sur l'épaule de Hye Bin avant de tirer une tronche assez...spéciale, je ne saurais pas l'expliquer c'était un mélange d'un gars déprimé et d'un constipé...aish. J'essaye de ne pas pouffer de rire et là, je lui parle, presque en sanglots -mais pas trop- :

    JANG HOON« Tu ne t'en souviens plus ? On s'était promis...on avait dit qu'on viendrait ici, le vingt et un et qu'on se remémorerait de cette promesse que nous avions faites...Hye Bin, est-ce que j'étais si peu important pour que tu m'oublies aussi rapidement ? L'amnésie te fait oublier qui je suis ?! Yah !! Aish, j'étais stupide, je ne vois pas à quoi ça sert d'être venu et maintenant je suis bloqué ici... »

    Bien sûr, je rigolais mais elle ne le savait pas...Seulement je lui expliquerais cela un jour si elle se souvient de moi d'ici là...Ou pas.
    Ce n'est pas comme si j'avais vachement menti, c'était presque ça, non ? Un peu trop de mélodramatique mais c'était presque ça ! Elle me regardait avec de grands yeux, qu'est-ce que je pouvais y faire, on gobe facilement ce que je dis, il faut croire que j'ai l'aspect d'un homme sérieux, itout, itout. Mon œil, un homme sérieux, vous me voyez en homme sérieux vous ? Ce matin même je me suis absenté d'un cours ultra méga important for the rest of my life...Tss...tête en l'air que je suis je m'imagine mal être ponctuel, j'ai au moins une heure de retard à chaque rendez-vous et encore, c'est peu, ça peut aller jusqu'à...un jour, parce que oui, je peux me tromper de date, bien quoi ? Je n'y peux rien moi si je ne suis pas très malin. Est-ce qu'elle était devenu trainee ? Je me le demande bien, lors de son réveil nous n'avions pas parlé, elle m'avait vu et m'avait ignoré, pensant même que j'étais un infirmier. Elle me démoralise tellement, qu'est-ce que j'ai fais pour mériter ça ? Remarque, ce n'est pas comme si elle avait voulu tout oublier, d'ailleurs elle ne se plaignait pas de qui elle était par le passé...Loin de là, je revois l'admirable et confiante Hye Bin, bien que trop sûre d'elle et blablabla. Oui parce que si je me mets à faire l'éloge de ses défauts on a pas finit -Hye Bin je tiens à toi et tenais à toi même si vraiment, t'étais une sale garce before /aveu made in kolantah/- Ah ! et voila que je plains de ce qu'elle était, étais-ce possible que je n'aime pas tellement ce qu'elle était avant ?

    JANG HOON« Ah...Nahm Hyeye , voila que tu m'oublies moi qui ait su te supporter pendant tant d'années, tu ne te souviens même plus de notre promesse ? Shock...Je croyais pourtant que j'étais ton "meilleur ami pour toujours" parce qu'on "va jamais se quitter" because "on est trop les meilleurs du bac à sable"...Ça remonte à longtemps... »

    Un Smile, deux smile, two smile et moi qui fait mon méchant, oui, je suis désolé Hye Binnie. Je n'ai pourtant pas mentit, elle avait bien dis ça, mot par mot ! Même le coup du bac à sable, tss, on se croirait dans un drama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


avatar

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 29
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

MessageSujet: Re: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   Mer 23 Juin 2010 - 12:22

    « Aish, j'étais stupide, je ne vois pas à quoi ça sert d'être venu et maintenant je suis bloqué ici... »

    Et Hye Bin se mangea une grosse claque.

    « Je croyais pourtant que j'étais ton "meilleur ami pour toujours" parce qu'on "va jamais se quitter" because "on est trop les meilleurs du bac à sable"...Ça remonte à longtemps... »

    Et elle voulu s'enfermer définitivement dans un terrier, creuser un trou et ne plus jamais en sortir. Si elle exagérait ? Non, absolument pas. C'est que la petite était de nature très facilement déprimée. Il suffisait que l'on tire dans son point faible et paaaf on était certain de ne plus voir un seul de ses sourires pendant une semaine. Non, elle ne se souvenait plus de lui – et ce n'était pas faute d'avoir essayé cela dit – non, elle n'aimait pas le fait de vivre constamment avec un vide total dans sa mémoire et non, elle n'avait jamais voulu que ce foutu accident se produise ! Pourquoi, mais pourquoi ?! Parce qu'elle était une femme immonde, absolument abjecte et que dieu avait sans doute dû vouloir la rappeler à ses côtés mais jugeant que c'était un gâchis de faire mourir une beauté pareille, eh ben, il l'a renvoyée sur terre, mais avec un caractère différent. C'est con ? Ben ouais, mais cela lui permet d'avoir la conscience un temps soit peu plus légère. Enfin, l'histoire de la beauté c'est pas elle qui l'a rajouté, c'est Shin Hae. C'est qu'il était aussi creux que elle, le petit, de toutes façons. Bref,

    à la suite de la première réplique de Jang Hoon, la coréenne ne sut quoi répondre. Quand bien même il n'aurait pas enchaîné avec la seconde, elle serait restée là, les bras ballants, à le regarder comme ça, sans bouger. Si, bien sûr qu'elle aurait pu dire quelque chose, chose qui aurait ressemblé à « Je … mais … attends … je ... » … Pas bien consistant, quoi. Mais elle se sentait totalement démunie face à lui parce que lui possédait ce qu'elle n'avait pas ? Parce que lui détenait ce qu'elle cherchait : sa mémoire. Et même si, depuis le temps, elle avait compris que cela allait certainement lui faire mal de savoir à quoi elle avait bien pu ressembler avant, il fallait qu'elle le sache ! Dans le fond, elle ne voulait pas connaître sa personnalité. Elle voulait connaître son entourage, ses amis proches si elle en avait, ou ses ennemis ce qu'elle ne doutait pas d'avoir eu. Pourquoi ? Pour ne pas oublier les gens tels que Jang Hoon. Ceux auxquels elle aurait fais des promesses ou des cadeaux ou … Elle n'en savait foutrement rien ! Mais plus jamais elle ne voulait revoir un visage si … triste se présenter à elle encore une fois. Cela lui faisait beaucoup trop mal, c'était beaucoup trop dur pour un pauvre cœur comme le sien à supporter. Pour son mental, aussi. Et, d'ailleurs, si cela amusait réellement son interlocuteur, la niaise qu'elle était se laissa prendre au piège sans émettre aucune objection. Parce qu'il savait qui elle était, ce qu'elle avait fait … peut-être même pourquoi elle était ainsi.

    Une puissante envie de pleurer et de demander pardon se présenta à elle. Oui, c'était ce qu'elle voulait faire, c'était même ce qu'elle allait faire. Mais non. Bam, le revoilà qui allait re balancer une réplique cinglante. Enfin, elle espérait qu'il n'allait tout de même pas être trop dur parce que, vraiment, l'amnésique souhaitait plus que tout sauter du haut de la tour pour ne plus jamais causer – ce qu'elle pensait être – une si grande peine. Mais non, même pas. Il ne faisait pas partie des enfants de cœur celui-là. Premièrement il parlait de « supporter » hyehye, Ma Hyehye ! Mon adorable hyebin ! Blondie n'avait plus l'habitude que l'on ai à la « supporter » … Elle ne pensait pas faire partie de ces filles princesses et capricieuses. Avant, elle le fut, maintenant c'est révolu. Il n'empêchait qu'elle n'en avait pas l'habitude. Et le voilà qui se mettait à parler de meilleurs amis du bac à sable. Ils se connaissaient depuis tant de temps ?! Pour seule réponse, la jeune femme ne put s'empêcher de baisser les yeux en se mordillant les lèvres. Rouges, ils étaient devenus tout rouges. Et je parle de ses yeux, bien entendu. Pleurer, elle voulait vraiment pleurer, s'il continuait sur cette voix, elle allait vraiment le faire ! … Mais il ne disait plus rien, peut-être avait-il comprit qu'il en avait fait trop ? Peut-être avait-il juste rien de plus à dire. En tout cas, pour la jeune demoiselle, tout était dis. Il la haïssait, et elle ne pouvait rien à faire. Pfff, pitoyable, elle était vraiment pitoyable … Il fallait qu'elle réponde quelque chose, c'était certain, oui, mais quoi, hein ? Il n'y avait rien à dire, elle l'avait totalement oublié – quoi que son prénom lui disait vraiment quelque chose nondidiou ! – et il en était triste. Une chose était sûre, la promesse qu'ils s'étaient faite pourrait très bien se réaliser parce que Jang Hoon était vraiment un excellent comédien en même temps, il n'était pas compliqué de faire tomber la demoiselle dans le panneau, c'est qu'elle était si crédule la pauvre.

    La blondinette avait envie de faire un tas de choses, tout d'abord premièrement pleurer comme une madeleine en le convainquant qu'elle était sincèrement désolée, elle l'était de toutes façons, elle avait également envie de s'enfuir à toute jambe et de se jeter sur son lit pour pleurer tandis que son chat lui mangerait de nouveau ses orteils. Mais surtout, le côté nouvelle hye bin souhaitait le prendre dans ses bras et lui dire des choses pour le faire sourire. Bah voyons, comme si elle allait se risquer à cela, il allait la prendre pour une folle, de plus, elle n'arrivait même pas à se faire sourire elle-même, ce serait prétentieux de sa part que de penser qu'elle serait capable de le faire sourire à lui. Et puis, un homme digne de ce nom ne peut pas paraître heureux alors que son ancienne amie est en train de pleurer à moitié, si ? De toutes façons, un homme digne de ce nom ferait preuve de tact dans le but de ne pas blesser cette même petite ami. Jang Hoon avait comme poignardé la jolie blonde en n'oubliant pas de bien remuer le couteau dans la plaie. Et, pourtant, Hye Bin ne pouvait décemment pas le laisser comme ça, sans réponse et si triste.

    « J … Jang Hoon, je … » avec un hoquet qui annonçait qu'elle allait bientôt se mettre à pleurer d'ici peu.

    Désolée, c'était ce qu'elle voulait dire, mais les mots ne sortaient pas. C'était pas compliqué, pourtant. Mais à croire que si puisque miss barbie avait décidément du mal à articuler deux ou trois petits mots de rien du tout. Aller, petite, force toi un peu, tu vas pouvoir le dire à la fin, non ?

    « D … Désolée … »

    Et elle s'inclina doucement en laissant sa tête vers le bas. Son corps était secoué de soubresaut à cause de son hoquet. Passant rapidement sa mains sur ses yeux en réprimant un sanglot, l'amnésique se mordit d'avantage les lèvres au point presque de se les faire saigner, une chose était sûre, c'était qu'elles étaient rouge sang. Ses sourcils se froncèrent tout seuls et ses lèvres se mirent à trembloter légèrement.
    Hye Bin releva le visage et une, deux, trois larmes vinrent rouler le long de sa joue avant de finir au coin de ses lèvres. Aller, dis quelque chose, ne reste pas comme ça, tu vas le mettre mal à l'aise …

    « Je ne sais pas quoi dire, je … suis … vraiment désolée … »

    Il n'y avait rien de plus à dire, elle était tellement désolée. Ses pensées s'entremêlaient les unes avec les autres, tout se bousculait dans sa tête, c'était confus, trop compliqué pour elle à comprendre, le puzzle manquant dans la partie de son cerveau, elle le sentait plus que jamais. Face à elle se trouvait le détenteur de ses souvenirs – ou de quelques, du moins – et jusqu'à présent elle n'avait pas vraiment eu à faire face à l'un d'entre eux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 20/06/2010
Nombre de messages : 35
Né(e) le : 21/07/1988
Age : 29
Profession : etudiant, encore pour longtemps malheureusement.
Situation : libre comme l'air depuis bien longtemps.
Humeur : nice.


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Persévérant ; Posé ; Mysterious ; Amical ; Froid aux premiers abords ; Changeant (emotionnellement parce qu'un sourire peut se transformer en cri) ; Tête en l'air ; Fugue-Boy *sbaff*

MessageSujet: Re: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   Mer 23 Juin 2010 - 23:01

    Oh my god, elle l'a gobé ! « D … Désolée … » et là je me demande parfois si je ne suis pas un crétin royalisme ! Je n'ai bien sûr jamais voulu faire pleure Hye Bin, c'est bien la première fois d'ailleurs que je la vois pleurer. Je ne pus m'empêcher de sursauter un peu lorsqu'elle prononça mon prénom, l'entendre le prononcer tel qu'elle le faisait m'avait fait un petit choc ou voir un gros, cela m'avait quand même manqué de l'entendre...certes, elle était presque en sanglot, en train de pleurer et l'avait dit avec une voix presque murmurée mais que pouvais-je y faire ? C'était ma faute ? Il faut croire que oui, je ne savais pas qu'elle allait prendre cette "blague" du mauvais côté, je m'attendais plutôt à ce que tout à coup elle récupère la mémoire mais bon, c'est aussi parce que je suis un grand optimiste, je la vois mal récupérer la mémoire juste en me voyant, je ne suis pas vraiment l'un de ces types qui rappelle directement un évènement passé, à moins que j'eus fais une bourde...D'un coup j'ai l'impression d'être un de ces types là tient ! Je paris donc que Hye Bin n'oubliera pas ce moment de si tôt, je ne compte pas lui dire que c'était une blague elle me prendrait pour le dernier salaud sur terre, mieux vaut se taire, je l'emporterais en enfer ~~ -hah, j'aime les rimes e_e-. « « Je ne sais pas quoi dire, je … suis … vraiment désolée … » » Petite courbette bien élégante avant ça, c'est qu'elle est devenue bien éduquée la Hye Bin ! Ça m'en étonne presque trop, d'ailleurs ça me file l'urticaire, tellement que je me mets à vibrer tout seul en la regardant me faire ses milles et une excuses pour quelque chose qu'elle n'a pas fait, pauvre petite...J'ai un cœur je l'assure ! Nondidiou, ce n'est pas ma faute si elle m'a mal comprise, et puis après tout, c'est elle qui m'a oublié, on ne peut pas oublier The Jjang Hoon ! Tss, n'empêche, j'ai quand même beaucoup de pitié pour elle, tellement que cela me ferait même versé une petite larme -non là c'est juste que je voulais qu'on s'apitoie sur mon sort aussi, j'avais plutôt envie de mourir de rire m'enterrer- Je n'arrive pourtant pas à comprendre ce changement d'état soudain, c'est trop compliqué pour mon cerveau qui agit toujours comme si la fille devant moi était toujours la Hye Bin dans le temps et pourtant c'est loin d'être le cas, c'est comme apprendre à un bambin à marcher avec ses deux pieds seulement alors que pendant la plus grande partie de son enfance soit il roulait soit il marchait -comme un Chiwawa- à quatre pattes. Pas besoin d'établir un point sur notre discussion, elle était courte et brève pour l'instant et ne mena à rien sauf à des pleurs, je devrais surement agir plus tendrement avec cette Kiddo Hyehye là, quoique je n'ai pas non plus envie qu'elle pense qu'on ait eu envie de venir ici pour se câliner..quoique ? Bon, cessons les blagues inutiles cela pourrait ruiner une amitié de longue date.
    J'en étais où alors ? J'avais devant moi une fille en train de pleurer, je dois avouer que ce n'est pas beau à voir et que moi même cela m'oblige un peu à vouloir l'aider, ce n'est pas que je n'en ai pas envie, c'est juste que je m'y prends toujours mal et si je la faisais tomber par dessus le bord ?! Oh my god ! Ce serait trop affreux, je ne peux pas faire ça ! Il fallait agir avec...tact ? Oui, ce serait le mot juste, quelque soit la raison des pleurs d'une femme, il ne faut jamais la laisser pleurer sinon ça pourrait virer à la catastrophe pour elle et pour vous ! Je lui fais un sourire qu'elle n'a probablement pas pu décernée étant en train de sécher ses larmes mais qui sait et je...j'ai fais quoi là ? Omo, pour être un taré mental, j'en suis un, sans vraiment prendre conscience du fait qu'elle ne sache plus qui je suis, je la saisis par le bras et la tire vers moi en l'enlaçant, si c'est pas mignon ! Quoique non, ça fait pas très "sad boy mode on", bien sûr, ça prouve seulement une chose : les vrais amis -je veux pas en voir un qui me demande si je parle de moi èé- ils agissent avec impulsion, et là elle va me pardonner et tout le monde il est heureux, tout le monde il est content, ou pas !

    « Mianhae...Je me suis un peu emporté je l'avoue...je ne voulais pas te voir pleurer non plus, essaye de ne pas pleurer devant tout le monde, huh ? »

    Comme phrase de remontage de moral, y'a mieux mais y'a pire aussi ! N'empêche, je fais ce que je peux moi, je n'ai pas l'habitude de voir les gens pleurer tous les jours, au contraire, ils sont tous plus contents les uns que les autres, quelques fois je me demande s'ils le font pas exprès pour me faire croire qu'ils ont une vie plus passionnante et remplie de joie comparée à la mienne. Je me détache un peu d'elle, doucement quand même histoire de voir son visage, elle pleure encore et les larmes lui coulent sur le visage, de ma main droite je commence à essuyer ses larmes tout en lui affichant un sourire remarquablement "here-comes-the-sun-like". Oui parce que moi, je suis le king des smile, avouons-le si ça ça ne lui suffit pas pour se rappeler de qui je suis, nondidiou je sais plus quoi faire ! Quoique, ce serait plus simple de lui raconter notre enfance, m'enfin, elle ne m'a rien demandé à moi donc je me tais et d'ailleurs je voudrais bien savoir ce qu'il y a de nouveau dans sa vie aussi, on est un peu dans un cycle assez compliqué, entre moi qui ne sait pas où me placer et elle qui...bah qui endure, j'en suis d'ailleurs désolé.

    « Je n'ai rien contre toi, au contraire tu vois...je ne sais pas si ça aussi tu ne t'en rappelles pas mais nous étions les meilleurs amis du monde comme je te l'ai dis et...tu vois j'étais surement l'un de tes rares amis, voir le seul, et maintenant, je ne reconnais pas la Hye Bin que je connaissais mais je suppose que j'interviens dans ta vie, ça ne sert pas à grand chose, ta vie est mieux ainsi, tes parents eux-m... »

    Je me suis arrêté, je n'allais pas complètement tout lui expliquer quand même ! Je trouve qu'elle a l'air plus heureuse rien que le fait d'entendre “ Je me suis juste faite avoir comme une débutante par un ami ” m'a fait pensé qu'elle devait en avoir des tas à présent, c'est que Hyeye bah, c'est pas qu'elle est moche hein...loin de là, seulement son caractère faisait peur aux gens...J'étais bloqué, toujours ma main sur son visage, c'est si dur que ça d'imaginer que je touche la visage de la même fille mais que cette fois-ci, ce n'est pas la même...une phrase littéralement incorrecte je vous l'accorde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


avatar

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 29
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

MessageSujet: Re: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   Mar 29 Juin 2010 - 17:07

    Sans trop rien comprendre à la vie, ou du moins à ce qu'il se passait dans cette foutue tour, Hye Bin se sentit tout à coup tirée vers le jeune homme qui l'avait faite pleurée il y a de cela quelques instants. Décidément, elle ne comprenait rien à rien. Pourquoi était-il d'un coup si « méchant » et de l'autre si gentil … Peut-être même voir protecteur envers elle. Parce que, avant, paraîtrait-il qu'ils avaient été meilleurs amis. La blonde n'en doute pas. Elle en était même intimement convaincue, mais quelque chose en elle l'empêchait de croire à ses paroles, elle ne savait pas vraiment quoi. Quelque chose lui disait qu'ils ne s'étaient pas connus « que » avant son accident. Enfin bon … C'était une hypothèse comme une autre et l'on allait la laisser de côté pour l'instant car, en ce moment même, la jeune femme était dans la totale incapacité de penser normalement. Elle qui, juste avant, était en train de se confondre en excuses en regardant le sol pour ne pas avoir à faire face au regard dur et sévère de son ami, alors que ses yeux mi-clos cherchaient assez discrètement Shin Hae – elle espérait qu'il arrive en annonçant que c'était une blague et que ce Jang Hoon était une de ses connaissances qui avait eu l'amabilité et la patience de faire une petite blague à la demoiselle – quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle sentit un parfum masculin parvenir jusqu'à ses narines. Un coup d'œil simple la faisant ouvrir entièrement les yeux tant elle était choquée de la réaction du jeune homme, et elle se rendit compte que, oui, elle était effectivement dans les bras de ce dernier qui tentait tant bien que mal de la rassurer … Du moins à sa façon. Oui parce que, dans le genre rassurer quelqu'un en lui disant de ne pas pleurer devant tout le monde … euh, y'avait largement mieux. Mais pire, c'était sûr. Ce n'était pas comme s'il l'avait laissée toute seule en train de pleurer et qu'il serait parti. Non, là, s'il avait fait ça, c'était clair qu'il l'aurait marquée … Dans le sens négatif du terme. Non pas qu'elle souhaitait qu'on la réconforte, mais elle l'aurait vraiment très mal vécu qu'il s'en aille comme ça et la laisse en plan. Ou pire, qu'il continue à l'enfoncer d'avantage comme si elle n'avait pas assez souffert ainsi … Enfin, là n'est pas la question puisque, bien heureusement pour elle, il se trouvait qu'il la réconfortait … Pas trop mal. Il s'excusait, c'était déjà pas mal, non ? Peut-être que pour certains non, mais pour la petite HyeHye c'était amplement suffisant, voir pire, elle allait presque s'en vouloir de le faire s'excuser, là, comme ça, alors qu'elle estimait ne pas le mériter. C'est vrai après tout, elle était totalement en tord, la pauvre petite. C'est elle qui l'oubliait et c'était elle qui pleurait ? Vraiment n'importe quoi.

    Pathétique.
    Voilà comment elle se trouvait. Pathétique. Totalement ridicule, ou encore pitoyable … Stupide de se mettre à pleurer pour – presque – rien devant un pauvre coréen qu'elle ne connaissait même pas. Ou disons, qu'elle ne connaissait plus. Il devait être gêné, c'était vrai quoi, comme ça, sans rien, il a été pratiquement obligé de la prendre dans ses bras et, en plus, le voilà qui était en train de sécher ses larmes. Aussi bizarre cela puisse paraître, voilà la jolie blondinette se calma un tout petit peu. Au moins, il avait réussi à éviter la catastrophe qui allait faire à ce qu'un rictus horrible déforme les traits de ses lèvres … C'était toujours ça de gagné, hein ! Mais maintenant qu'elle y pensait, cela faisait un bon moment qu'elle ne s'était pas laissée aller aux larmes, et plus elle avançait dans ses pensées, plus elle se disait qu'elle pleurait vraiment – vraiment ? – pour rien. Peut-être un peu trop de choses qui se sont accumulées ou elle ne savait pas trop quoi encore … Quelle incapable elle était, pas possible de garder son calme devant un jeune inconnu. Et là voilà qui était incapable d'ouvrir la bouche pour lui dire que, c'était bon, elle allait mieux et qu'il pouvait arrêter. Mais son regard planté dans le sien lui empêchait tout mouvement si ce n'était qu'elle avait sa bouche entrouverte alors qu'aucuns sons n'en sortaient. L'amnésique reprit finalement ses esprits et, en baissant les yeux, posa sa main sur celle de Jang Hoon pour qu'il stoppe ses caresses; elle lui adressa un faible sourire et hocha la tête.

    « Pardon … Je ne le referais plus. »

    De quoi ? Pleurer devant tout le monde, s'entend. Maintenant, il fallait changer de sujet, passer à autre chose, à moins qu'elle soit curieuse de savoir son passé au point d'enfoncer le couteau plus profondément. N'osant pas regarder le coréen dans les yeux, la blondinette se borna à admirer ses pieds ainsi que les siens, avant qu'elle ne relève doucement la tête.

    « Tu peux … Me dire ce que l'on a fait … ? »
    Dans le passé, hein. « à moins que tu ne préfères passer à autre chose si tu penses que je vais craquer comme … » Non, chut, ne va pas plus loin, blondie e.e

    Jang Hoon, hein ? Meilleurs amis d'enfance, n'est-ce pas ? Étrangement, elle y croyait dur comme du fer, et si en fait ce type était un grand baratineur ? Ben, elle ne pense pas à cette option, elle y croit, c'est tout. Ses pupilles chocolatées plantées dans celles de son ancien-ami et elle se rendit subitement compte qu'elle lui tenait toujours la main. Comme on dit, une fois chassé, le naturel revient au galop, la jolie coréenne lâcha sa main en écarquillant de grands yeux. Inévitablement, ses joues se teintèrent progressivement de rouge et elle recula d'un pas. Manque de bol, elle trébucha sur quelque chose au sol. Ce quelque chose ? Ses lacets. Ne sachant pas où se rattraper, elle agrippa la main qu'elle avait auparavant lâché, embarquant les deux corps dans une chute. Hye Bin étouffa un cri et voulut se relever. Ahah. Sauf qu'elle était dans la totale incapacité de se lever puisqu'un élément de taille l'en empêchait. Cet élément ? Le corps de Jang Hoon, évidemment …

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey You ! No you don't have to go ! ▬ hye bin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; Séoul & ses merveilles :: lieux publiques :: ■ tour de Séoul-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit