AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Kwon Jin Kiiii \o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kwon Jin Ki

▬ KIWIFONDA*

avatar

Date d'inscription : 01/03/2009
Nombre de messages : 1230
Né(e) le : 22/09/1989
Age : 28
Profession : batteur/chanteur des ANJell et Etudiant ( Ecole de Théâtre )
Situation : un gros bordel.
Humeur : Mousseuse.


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: optimiste ;; oversurexcité ;; naïf ;; capricieux ;; jaloux ;; adorable ;; totally baka ;; souriant ;; franc ;; affectueux ;; sensible ;; peut piquer des crises x.x ;; bon acteur...

MessageSujet: Kwon Jin Kiiii o/   Dim 15 Nov 2009 - 19:10

    Kwon Jin Ki

    ft. Lee Hong Ki


    Groupe : Trainees! 8D
    Poste vacant : [X] Oui [ ] Non



      i. identity card

    Nom : Kwon
    Prénom : Jin Ki
    Surnom(s) : Kiki, Jinnie, lesurexcitédelalife.
    Âge : 19ans
    Taille : 1m77
    Nationalité : 100% coréenne!
    Profession : Etudiant dans une école de théâtre, Trainee à la JRM Entertainment.



      ii. personnality

    Si vous trouvez plus démonstratif et excité de la vie que Jin Ki, faites-moi signe. Non, franchement, je suis curieuse de voir à quoi ressemblerait cette personne. Déjà que des Jin Ki, on en rencontre que dans des dramas… Alors un personnage encore plus exagéré que lui ! Waw que ça dit être chaud à supporter. On dirait que je parle méchamment là, mais Jin Ki c’est en même temps la personne la plus gentille de tout l’humanité ! Bon voilà que j’exagère… On dira que ça dépend. Évidemment qu’il ne faut pas lui voler ses chocobons et ses sucettes ! Non ! Surtout ses donuts ! Évidemment aussi qu’il ne faut pas lui parler de certains sujets sensibles… Je ne citerai pas lesquels comme ça cela ne vous effleurera même pas l’esprit, tiens ! Ouaip, je protège mon personnage ! Et, évidemment aussi qu’il ne faut pas s’en prendre à ses amis ! Sinon là le gentil Jin Ki est capable de se transformer en méchant Jin Ki. Et autant vous dire que c’est pas du beau à voir. Parce que quand il veut, il peut trouver des répliques bien perçantes à sortir… Il peut aussi très bien vous faire la tête pendant un bon moment. Jusqu’à ce que vous vous excusiez par exemple !

    Bon là c’était vraiment le cas extrême, hein ! Jin Ki n’est pas si rancunier que ça ! Puis il est difficile d’avoir une dispute avec lui, vu qu’il les évite toujours au mieux ( Sauf quand c’est lui qui les cherche bien entendu… =.=) ! Et puis qui voudrait s’en prendre à une gueule d’ange pareille, hein ? Qui ? Dénoncez-vous ! è_é

    Gueule d’ange, gueule d’ange… Adorable, mignon, trop chou… C’est ce que vous diront les autres. Eum… Parfois Jin Ki lui même vous le dira… Mais je peux vous dire que les apparences sont parfois trompeuses. Je ne vous parlerai plus de son petit côté diablotin, mais bien de son côté Dom Juan ! Quoi, étonnés ? o.o Jin Ki est beau, et il le sait, voilà tout. Et même si cela ne se voit pas, voir même jamais, des fois, il lui arrive de faire son frimeur et de se la jouer classe pour faire tomber les filles dans ses bras. C’est un homme comme les autres, hoi ! Enfin de toute façon il n’a même pas besoin de fournir d’effort pour attirer les filles… Suis-je bête !

    Jin Ki est quelqu’un de très franc. S’il vous aime, il vous le fera savoir. Par bien des façons, si je puis me permettre… Etant très démonstratif et affectueux, il n’est pas rare, non en fait, il est très courant de le voir sauter dans les bras de tout le monde pour offrir des câlins à qui en veut bien. Il adore aussi faire des cadeaux et des surprises à ses proches…. Enfin vous voyez le genre. D’un autre côté, si Jin Ki vous trouve adorable, il ne se privera pas de vous le faire remarquer. S’il vous trouve chiant, il… risque aussi de vous l’avouer franco.

    Le plus trait de caractère le plus marquant chez lui reste sa naïveté. Dingue le nombre de chose que vous pourrez lui faire croire ! Jin Ki fait trop vite confiance aux autres, et parfois, cela lui joue des tours. Ajouter à cela que le bonhomme est très serviable et facilement influençable, ce qui n’arrange pas les choses.

    C’est bien beau tout ça… Optimiste, surexcité, naïf, adorable, souriant, totally baka, affectueux, franc… Chouette. Mais le problème est le suivant : ce n’est pas tout. Tout le monde à ses points faible, n’est ce pas ? Je vous disais qu’il y avait certains terrains minés sur lesquels il ne fallait pas trop revenir avec Jin Ki… En fait, depuis la mort de Yoonah, Jin Ki nous a fait quelques petites crise de colère. Quand la pression monte trop haut, n’étant pas du genre à se confier à un ami, Jin Ki évacue tout par la colère. Tout lui va, du moment qu’il se défoule sur quelque chose… je raconte cela sur un ton léger, parce que l’histoire m’a achevée et que le début de son caractère se faisait dans la gaieté, mais voilà, Au fond de lui, Jin Ki n’est pas toujours au top de sa forme, et il faut le préciser. Il est aussi très sensible, et est très vite déstabilisé lorsque le moindre changement survient dans sa routine. Alors imaginez ce que cet événement a du représenté pour lui. Tout un monde qui s’écroule. Même si on ne le voit pas, Jin Ki est un peu plus fragile qu’avant. Non, non, ce n’est pas la peine de commencer à chercher pour trouver la faille ! Jin Ki est un très bon acteur, et est très courageux, derrière son côté enfantin-j’me-la-joue-kakkoi !!




      iii. it's your story


    « Ferme les yeux. »

    Jin Ki s’exécuta sans broncher. C’était ça où avoir de la poudre dans les yeux. Fermer les yeux lui fit du bien. Pendant un instant, il s’abandonna aux mains de la maquilleuse, et se mit à rêver. De tout, de rien, de Elle.

    Elle savait tout de lui. Elle savait qu’il était quelqu’un d’optimiste. Elle savait qu’il détestait quand elle allait quelque part sans lui dire où. Elle savait qu’il détestait marcher dans l’eau avec ses chaussettes après avoir pris sa douche. Elle savait qu’il raffolait de la nourriture Française. Que c’était pour ça qu’il avait appelé son chien Jolie, même s’il ne savait pas exactement la signification de ce mot français. Elle savait aussi deviner son humeur en un seul coup d’œil. Personne ne l’avait jamais cerné aussi mieux qu’elle. Des fois, ça l’énervait. Il ne pouvait rien lui cacher. Il ne pouvait pas lui cacher qu’il était fou amoureux d’elle. Et lui, comme un con, tellement ébloui, il n’arrivait jamais à lire en elle comme elle le faisait avec lui. Ca aussi, des fois, ça l’énervait.

    « C’est bon, maintenant. »

    Ses paupières se rouvrirent. Il cligna plusieurs fois des yeux, à cause des lumières au-dessus des grands miroirs qui l’aveuglaient. Il se vit dans la glace et sourit de toutes ses dents. C’était un travail réussi, saperlipopette ! La jeune fille ne faisait pas partie du Staff de l’agence depuis bien longtemps, mais cela n’empêchait pas qu’il soit maquillé comme une vraie Star de la chanson ! Ce qu’il avait prévu d’être, dans un avenir proche, en passant ! Jin Ki fait partie des trainees de la JRM Entertainment. Depuis tout petit, il a toujours voulu être chanteur ! Au lycée, il décidât que son rêve deviendrait réalité. Et le voilà aujourd’hui, accoudé à l’un des sièges de la JRM, pénard, maquillé, et prêt pour une séance photo. L’audition fut facile. Ou plutôt, il ne pouvait que le prendre, avec la voix d’Or qu’il a, et ce talent caché pour la batterie. Vraiment, c’était là une bonne affaire que d’engager Kwon Jin Ki. Celui-ci, malin comme il est, réussit à embarquer son ami Yong Sun dans sa folle aventure à la poursuite de son rêve. Que voulez-vous, Jin Ki aime avoir un ami à ses côtés. Et pas n’importe quel ami ! Cela fait sept mois qu’ils sont ici. Sept mois remplis de gaieté, de travail intensif, d’amitié et d’amour.

    « Meri Yoonah noonaa!! »

    Jin Ki sauta de sa chaise et se rapprocha exagérément du miroir. Il s’examina sous tous les angles possibles et imaginables. Encore une fois, il se sourit à lui-même. Il se retourna, et, enlaça la jeune fille tel un petit garçon qui viendrait de recevoir son cadeau d’anniversaire. Celle-ci rougit légèrement et sourit à son tour. Après quoi Jin Ki s’en alla dans les vestiaires, qui à cette heure-ci de la journée, étaient sombres et déserts. Normal, même lui ne devrait pas s’y trouver ! Il allait être en retard pour la séance, comme d’habitude. Il donnait toujours les mêmes excuses bidons telles que : « J’me suis perdu, héhé ! », « J’ai cru que c’était à quart ! Désolé ! » , « J’ai eu quelques petits problèmes techniques… » Il se faisait souvent réprimander, mais se faisait vite pardonner. Bref. Quelques minutes plus tard, la même jeune fille qu’un peu plus tôt le rejoignit. Elle non plus, ne prit pas la peine d’allumer les lumières. Le regard de Jin Ki se tourna brusquement vers elle et, sans un mot, il s’approcha et la plaqua contre le mur. Un doux sourire se dessina pour la nième fois sur ses lèvres. Bien vite, celles-ci se posèrent sur celles de Yoonah. Il la dévora de la tête aux pieds. Il commença par lui picorer les pommettes, puis la grignota, la becqueta, la croqua, la pignota, la chipota, la mordilla et la rongea jusqu’à l’os. Au passage, elle prit du plaisir et le lui rendit bien. Il l’embrassait, mais ne pouvait pas s’empêcher de sourire en même temps. Il était trop heureux. Il était aussi agité qu’une boule de verre remplie de neige. Il était pourtant satisfait de n’être qu’un placide petit village suisse. Et voilà que Yoonah est venue, qu’elle l’a secoué et maintenant il y a des flocons qui tourbillonnent partout. Quand il est avec elle, son esprit ne fonctionne plus correctement. L’arrivée brutale d’un membre du staff marqua la fin d’une intimité éphémère dans laquelle tous les deux, sans jamais se l’avouer, se sentaient heureux. Les deux tourtereaux se séparèrent plus vite que l’éclair et firent semblant de s’intéresser aux costumes qui se trouvaient par-ci, par-là dans la pièce. L’homme les regarda d’un air perplexe. Avaient-ils des yeux infrarouges ? Il n’avait pas le temps de s’attarder. Il prit son GSM qu’il avait oublié là tout à l’heure et s’en alla sans mot dire. Jin Ki et Yoonah éclatèrent de rire d’une même voix. Ce n’était pas la première fois qu’ils prenaient des risques du genre.

    Comme prévu, le blondinet arriva en retard pour sa séance photo et se fit voir. Mais voyons positif. Il était aux anges et hypra-motivé pour faire ce shooting.

    La seule pensée qui pouvait réussir à le perturber était celle-ci. Toujours la même. Pourquoi devaient-ils se cacher ? Pourquoi devaient-ils garder leur amour secret ? Parce qu’il avait vu Yoonah en deuxième. Elle ne lui appartenait pas. Pire, des fois, il ne pouvait s’empêcher de jeter un regard à la bague qu’elle porte à sa main droite. La triste réalité était qu’elle était promise à quelqu’un d’autre. Il n’avait en aucun cas le droit de poser sa main sur elle. Cependant, il était prévu qu’elle rompe avec son fiancé. Premièrement parce qu’elle avait perdu tout intérêt pour lui, et deuxièmement parce qu’elle aimait Jin Ki, et personne d’autre. Elle ne le lui avait jamais dit clairement, mais elle lui avait donné mieux que cela. Une promesse.

    La journée finie, du moins, le travail, Jin Ki remit ses vêtements d’origine, rangea ses affaires, et se rendit sur le parking. A quelques mètres de lui, Yoonah réalisait exactement les mêmes gestes. Elle entra dans son taxi, tandis qu’il rentrait dans sa voiture. Les deux véhicules se suivirent l’un derrière l’autre sur un bon bout du trajet, ils n’habitaient pas bien loin l’un de l’autre. La pluie se mit à retentir sur le pare-brise des deux voitures. Presque en même temps, les conducteurs actionnèrent leurs essuies-glace. Le taxi s’arrêta à la même hauteur que Jin Ki sur la deuxième bande, et mis son clignoteur de gauche. Le feu était rouge. Soigneusement, Jin Ki dessina un cœur sur la buée de sa vitre. Elle fit de même, et malgré le mauvais temps, il pouvait deviner un sourire sur ses lèvres. Les deux voitures prirent des directions opposées…

    L’aîné des Kwon franchit le pas de la porte de la maison familiale. Déjà, quelqu’un l’avait entendu et avait crié au travers des murs.

    « Voilà la Pop Star qui rentre. Tu as vu l’heure ? On a mangé sans toi, au cas où tu te demanderais. »

    Il percevait dans sa voix de l’ironie et du mépris. Sa mère n’a jamais été d’accord avec lui sur son avenir. Elle répète qu’être une célébrité ne lui apportera que des ennuis. Et qu’il deviendra bête. Elle pense que tout le monde est capable de faire ce genre de métier, que c’est pour ceux qui n’ont pas de capacité intellectuelle. Elle le lui avait dit cash, une fois. Tout comme elle n’avait jamais hésité, lorsqu’il était en primaire, de le traiter de cancre et d’incapable. Mais ce n’était pas vrai. C’était juste parce qu’il était le fils d’un mari qui l’avait lâchement quitté, en abandonnant tout, son enfant y compris. Aujourd’hui, sa mère est remariée. Son beau-père est un homme très gentil, à qui il montre beaucoup de respect. En effet, ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir supporter une mère comme la sienne =.=. Mais, surtout, il lui est reconnaissant d’avoir pris soin d’eux auparavant, et soin d’elle aujourd’hui. Il n’y serait jamais arrivé tout seul ! Ces deux-là ont eu un fils, Ji Won. Le petit chouchou de la famille. Jin Ki ne lui en veut pas, lui-même l’adore, et c’est réciproque ! D’ailleurs, en parlant du loup, le voilà qui descendait à toute allure les escaliers. Ce qu’il faisait tous les jours dés qu’il entendait son grand frère rentrer…

    Le lendemain matin, Jin Ki se leva à cinq heures du matin. Rentrer tard, se lever tôt, c’était ça que d’être un Trainee, et d’avoir des études à côté de cela. Il n’osait même pas imaginer ce que ça allait devenir lorsqu’il serait un idole !! Oui parce qu’il est sûr de le devenir, hein ! On parle de qui, là, voyons ? Bref ! Il prit une douche rapidement, fourra ses affaires dans son sac tout usé, et ne prit pas son petit déjeuné. Il s’offrirait un petit quelque chose à la pause tout à l’heure, et, qui sait, peut-être avec Yoonah. Parce que franchement si elle l’oblige encore à se cacher dans les toilettes pour manger cette brioche à la noix, il n’allait pas tenir le coup ! La dernière fois c’était bien parce que c’était elle !

    Une fois arrivé à l’agence, Jin Ki fila dans les loges. Tin x.x Comment les gens ils faisaient pour être déjà tous là ? x.x Jin Ki avait besoin de ses 13heures de sommeil ! Heum.

    « ‘Tin ! J’ai oublié mon porte monnaie ! »
    « Pourquoi tu dis toujours « ‘tin » ? »
    « Saperlipopette ! J’ai oublié mon porte monnaie ! »

    Il n’allait pas pouvoir prendre de petit déjeuné x.x. Déjà qu’il avait sauté le dîner hier soir…

    « Tu as entendu la nouvelle ? Yoonah a enfin fixé sa date de mariage ! Par contre elle avait la migraine ce matin… C’est donc moi qui vais m’occuper de toi aujourd’hui ! *o*»

    Jin Ki devint pâle comme un linge. Pire encore, si c’était possible. Il se laissa choir dans le siège le plus proche, et observa son reflet dans la glace. Quel con. Un parfait Imbécile Heureux. Bien sûr que tout cela avait été trop beau pour être vrai. Evidemment qu’il était trop naïf… Qu’est-ce qu’on disait déjà ? Ah, oui, l’amour rend aveugle. Maintenant il comprenait parfaitement le sens de cette phrase, il n’y avait pas de doute. Il ne remarqua pas que la styliste lui parlait toujours. Mais il s’en foutait bien, de toute manière, c’était une vraie pipelette à la base, et presque personne dans l’agence ne suivait un mot de ce qu’elle racontait. Le restant de la journée se déroula ainsi. On lui parlait, mais il ne répondait pas. Plusieurs fois on lui demanda s’il n’était pas malade, mais c’était peine perdue, sa langue s’était fait la malle… Autant vous dire qu’un Jin Ki pareil, ce n’était pas souvent qu’on en rencontrait ! D’habitude il est du genre à sauter partout et sur tout le monde, à faire des conneries par-ci, par-là… Et là, rien. Blanc. C’est à peine s’il reconnaissait les murs qui avaient abrité des heures et des heures d’entraînement intensif. Nous sommes lents à croire ce qui fait mal à croire…

    La fin de la journée arriva, et Jin Ki était toujours dans le même état somnambulique. Il était resté plus tard que d’habitude, et sa voiture se retrouva seule sur le parking. Ah non. Plus loin, une autre voiture était stationnée. Un homme en sortit et se dirigea vers lui. Le blondinet ne le connaissait pas, ce qui éveilla d’avantage sa curiosité. Il avait l’air déterminé ( de quoi, ça, Kiki se le demandait bien o.o) et marchait d’un pas lent, mais certain. Hoi, qu’est ce qu’il lui voulait celui-là ? è_é Franchement, là, c’était vraiment pas le moment. C’est d’ailleurs bien pour cela que le trainee fit semblant de rien et continua son chemin, pour ne pas avoir affaire à lui. Mais, manque de pot, une fois arrivé à sa hauteur, l’inconnu l’attrapa par le col de son pull-over, pull-over spécialement tricoté par sa grand-mère, attention. Un coup de poing, deux, et puis trois. Il n’y eu pas de quatrième parce que Jin Ki s’était lamentablement écrasé sur le sol. Sa tête était sur le point d’exploser. Son nez était sûrement cassé et ses lèvres étaient déchirées, laissant couler un mince filet de sang sur son menton. Ses coudes en avaient pris un sacré choc, car c’est ceux-ci qui stoppèrent sa chute. Le blondinet n’avait plus la force de se relever. Il était allongé sur le pavé luisant, éclairé à la faible lumière des lampadaires. He bien ! Lui qui pensait mourir tout à l’heure, voyait ses prièrent s’exaucer. Ne soyez pas choqués ! Pour lui, Yoonah était un peu comme une raison de vivre. Et une raison de vivre n’est-elle pas en même temps une excellente raison de mourir ?

    D’un coup, il comprit. Ses yeux s’ouvrirent. Il en était sûr. C’était Lui. La colère commença à l’envahir doucement, écrasant son désespoir. Pff ! Il éprouvait de la colère, alors que c’était lui le fautif, alors que c’était lui qui avait posé ses mains sur la femme d’un autre. De cet homme, en l’occurrence. Mais il s’en foutait. Il ne voulait pas penser de cette manière. Il se força à se relever. Il manqua de trébucher mais retrouva vite son équilibre. On aurait dit un pantin qu’on manipulait grâce à des ficelles. Sans crier gare, il s’élança sur l’inconnu, et usant de ses dernières forces, riposta de la même façon que lui. Un coup de poing. Il ne voulait pas abandonner. Un deuxième ? Non, parce qu’il était plus faible et moins costaux. L’inconnu le stabilisa facilement et lui tordit le bras, histoire qu’il aille s’écraser contre le sol une deuxième fois. Après quoi il s’en alla, le laissant recroquevillé sur le sol. Il repartit aussi lentement qu’il était arrivé, et avec ce même regard résolu. Il n’avait même pas échangé de parole. Même pas un mot. Ils savaient très bien tous les deux ce qu’il venait de se passer, et pourquoi.

    Jin Ki abandonna sa voiture sur le parking et prit le bus. Cela valait mieux. Et puis, le bus, il aimait ça. Surtout quand, comme à cette heure-ci, il n’y avait personne à l’intérieur excepté lui. Ainsi, il pouvait se vider l’esprit, faire le point. Mais aujourd’hui, il n’arriva pas à grand chose… Lorsqu’il arriva chez lui, il croisa sa mère dans les escaliers. Enfin elle allait pouvoir donner un exemple à ses arguments ! Voilà, tu as vu ? Je t’avais dit que cela ne t’attirerait que des ennuis ! Mais ça, quand on n’écoute pas ! Et patati et patata, il connaissait le refrain par cœur. Il l’ignora, monta dans sa chambre, prenant soin de claquer la porte derrière lui.

    A 5heures, son réveil sonna, comme tous les jours. Résultat des courses ? Un œil au beurre noir, un nez et une lèvre douloureuse, le tout accompagné d’un sacré mal de tête. Les larmes avaient peut-être noyé un peu de son chagrin, mais la colère, elle, était toujours là, telle une tumeur enfuie au tréfonds de lui. Il s’arrangea du mieux qu’il put pour se rendre à la JRM Entertainment. Il n’avait jamais manqué un jour d’entraînement, et ce n’était pas aujourd’hui que cela allait commencer. Un peu de maquillage, et l’affaire était … presque dans le sac. Aujourd’hui, il était souriant comme à son habitude. Après tout, cela ne servait à rien de mêler son entourage à ses peines de cœur. De toute façon, s’ils commençaient à s’inquiéter, ils allaient lui poser des questions et ça, Jin Ki n’était pas sûr de pouvoir le supporter.

    Il avait fait une mauvaise chute en voulant jouer à saute-mouton avec Jolie, son chien ! Voilà, ça c’était bien ! Complètement lui ! o.o Hallucinant ce qu’il est intelligent par moment.

    « GOD ! Qu’est-ce que t’as encore foutu toi ? »

    Fut à peu près la première question qu’on lui posa lorsqu’il mit un pied à l’intérieur de l’agence. Niveau discrétion c’était raté.

    « J’ai joué à saute-mouton avec Jolie :D Sauf qu’après on est arrivé dans les escaliers et c’tait un peu chaud O.O »

    Et niveau crédibilité il repassera.. =.=

    Nous étions dimanche et pourtant, Jin Ki se devait de rester jusqu’à midi. Enfin, cela dépendait, des fois cela pouvait aller jusque six heures ! Ca, on vous l’annonce le matin même. =.= Bref, à midi, Jin Ki était tout content, il allait pouvoir retourner chez lui. Et même qu’il n’allait pas réviser son texte pour le théâtre, et qu’il allait glander toute l’après midi, et qu’il irait se coucher à sept heures du soir ! *o* Enfin, ça c’est qu’il se promet toujours, mais au final, il trouve toujours bien quelqu’un avec qui sortir je n’sais où. Jin Ki, quoi ! Il pourrait enfin enlever son maquillage qui le picote depuis ce matin. Hmm oui ! L’après-midi s’annonçait plutôt bien. Peut-être même se mettrait-il au yoga, histoire de décompresser un peu, et de lâcher la bête qu’il avait en lui. o.o Regarder un film comique ne lui ferait pas non plus de mal. Ooh, non, je sais ! Il regardera du Gad.

    « J’ai une bonne nouvelle ! »

    Jin Ki sursauta légèrement, avant de revenir à la réalité. Le soleil qui jouait à cache cache parvint à percer l’épaisse couche de nuage. Un rai de lumière dorée entra par la fenêtre et se répandit sur le parquet blond de la loge. C’était sans doute le dernier. Le ciel se faisait de plus en plus menaçant, et on annonçait de la pluie pour ce midi. Yoonah était rentrée dans la pièce, sans prévenir. Elle se tenait à présent devant lui, elle avait l’air heureuse à en crever, mais Jin Ki devinait quelques traits de fatigue sur son visage. Heureuse. Au début, Jin Ki la regardait droit dans les yeux d’un air plutôt étonné. Etonné de la voir rentrer comme ça, sans aucune gêne, et de bonne humeur. Ensuite, son regard changea. Il se remémora la veille… Il fit pivoter son siège de façon à lui faire dos, et se leva ensuite pour aller chercher je ne sais quoi sur la table voisine. Une excuse pour l’ignorer, je dirais. Son agacement était revenu, et mieux valait qu’elle n’en dise pas plus. Une bonne nouvelle ? Quoi, son mariage ? Etait-il si insignifiant pour elle ?

    « Jin Ki ? »

    Elle s’était approchée par derrière et l’avait chaleureusement encerclé de ses bras. Mais Jin Ki ne supportait plus qu’elle pose la main sur lui. Ni personne d’autre d’ailleurs, surtout si c’était pour le réconforter. Il écarta brusquement ses bras, se délivrant de son étreinte. Il fut si brusque que Yoonah recula de quelques pas en arrière, manquant presque de tomber à terre. Cette fois-ci, elle se tut. C’était à son tour d’être étonnée, de ne pas comprendre. Elle murmura une deuxième fois son prénom, et tenta à nouveau de déposer une main sur l’épaule du jeune homme. Il la repoussa encore plus violemment que la première fois. Sans savoir pourquoi, les yeux de la maquilleuse s’embrouillèrent. Bientôt, une larme coula le long de sa joue. Elle avait beau lui demander ce qu’il se passait, Jin Ki ne répondait pas. D’après lui elle savait quel était le problème. Et même si elle lui répétait que non, Jin Ki ne pouvait pas la croire. Devait-il vraiment lui expliquer pourquoi il était dans cet état ? Avait-elle oublié qu’elle allait se marier ? Avec un autre gars que lui ? Devait-il vraiment le lui rappeler lui-même ? Il devrait peut-être commencer par lui rappeler que lui aussi a des sentiments.

    Yoonah sortit en pleur de la loge, d’un pas pressé, tandis que Jin Ki s’était rassis sur son siège, soûl de fatigue et de dépit. Il enfuit sa tête entre ses mains, et serra fort fort ses dents. Il tentait de retenir ses larmes. Non il ne pouvait pas pleurer ! Il se sentait déjà assez bête comme ça.

    La pluie retentit sur la vitre. Il regardait le parapluie qui était allongé par terre, à côté de la table de maquillage, et commençait à regretter. Soudainement, il donna un coup de poing sur la table devant laquelle il était, et sauta de son siège. Il prit le parapluie au vol et sortit de la pièce. Une fois dans le couloir, il voulut prendre l’ascenseur, mais celui-ci n’arrivait pas. Ce n’était sûrement pas en s’excitant comme il le faisait sur les boutons que cela allait s’arranger. Pressé, Jin Ki décida d’emprunter les escaliers. Il descendit les marches quatre à quatre et se précipita à l’extérieur du bâtiment. Qu’est-ce qu’il faisait ? Il ne savait même pas si elle était sortie ou non. Les gouttes de pluie vinrent inonder son visage. C’est là qu’il l’aperçut. Il pouvait l’entendre pleurer jusqu’ici. Il fit un pas, puis deux. Yoonah s’élança sur la route, sans faire attention au feu. Puis, cela se passa très vite. La voiture avait essayé de freiner tant bien que mal, mais à cause du sol glissant, elle ne sut pas s’arrêter à temps, et percuta la jeune fille de plein fouet.

    Jin Ki se désintégrait sur place. Son parapluie tomba à terre et, doucement, ses larmes vinrent se mélanger aux gouttelettes de pluies ruisselant sur ses joues. Les battements de son cœur firent une pause. Juste une petite pause, le temps de d’encaisser le choc. Le temps de comprendre ce qu’il venait se passer, et pourquoi. Jin Ki avait les yeux grands ouverts, comme s’il n’arrivait pas à admettre que cela puisse lui arriver, à lui.

    Lorsque l’horreur frappe, c’est toujours le cœur qu’elle vise en premier.

    Les gens s’agitaient autour de lui. Une ambulance ne tarda pas à arriver. Une enfant qui avait assisté à la scène pleurait dans les bras de sa mère, sur le trottoir d’en face. Le conducteur de la voiture semblait désemparé face à la police. Des infirmiers se précipitèrent sur le corps. Ils s’échangèrent un regard désolé, juste avant de recouvrir Yoonah d’une grande couverture blanche.

    Jin Ki ne pouvait plus s’arrêter de pleurer. Il se laissa tomber à terre. Il voulait courir auprès d’elle, la serrer dans ses bras, lui demander pardon, tout recommencer à la Jin Ki. Mais il était trop tard. Son fiancé était arrivé lui aussi, tel un mort vivant qu’on aurait dérangé durant son sommeil. Jin Ki ne l’entendit pas mais, lorsqu’on demanda à l’homme s’il était son mari, il répondit que non. Jin Ki ne l’avait sans doute pas remarqué tout à l’heure, mais Yoonah avait retiré sa bague de fiançailles. C’était peut-être ça sa bonne nouvelle ?

    *
    * *
    Séoul semblait dormir enveloppé dans la rosée de l’aube.
    Jin Ki grimaçait parfois au milieu de ses rêveries. Ses lèvres tremblaient. Trop de chagrins, trop de gâchis, et tellement de regrets. Oh, mais non, il ne fallait plus y penser. D’ailleurs il se réveillait, les cheveux en bataille et la joue balafrée par la couture du fauteuil. Son esprit flottait encore au de-là des toits de Séoul. Jin Ki s’étira de tout son long avant d’ouvrir complètement les paupières. Il s’était endormi dans le salon. La pièce sentait bon le feu de bois éteint… Sans doute sa mère qui avait fait un petit déjeuné spécial pour Ji Hwan… Une fois de plus. Oserait-il piquer dans l’assiette de son ptit frère ? Hmmm ! A voir ! Jin Ki avait l’air d’un fantôme. Il se fit une grimace dans le grand miroir de la salle à manger pour se prouver le contraire.

    Mais pas le temps de traîner. Il s’apprêta en vitesse avant de sortir et de prendre sa petite moto. En chemin, il s’arrêta chez le fleuriste. Il prit un énoooorme bouquet de fleures multicolores. Au milieu d’elles, une fleure de tournesol. Parce que c’était ses préférées. Parce qu’un jour elle lui avait dit que si elle devait l’associer à une fleure, ce serait celle-ci.

    Après un quart d’heure de route, Jin Ki arriva au cimetière. Il savait exactement où se rendre. Lorsqu’il arriva devant sa tombe, il installa soigneusement les fleures et prit soin de rallumer la petite bougie qu’il avait apporté le premier jour. Il trouvait ça adorable, et puis, cela mettait un peu de vie à l’endroit.

    Après quoi il s’accroupit. Non, il n’allait pas pleurer.

    « Annyong haseyo Yoonah noona ! »

    Il était même plutôt souriant.

    « Je suis retourné à la JRM Entertainment. Cela allait faire un mois que je m’étais porté malade, alors les autres commençait à vraiment s’inquiéter… Waaah ça me stress ! J’avais jamais raté une minute d’entraînement. Si ça se trouve j’vais pas savoir rattraper mon retard et Jeremy va m’abandonner et laisser ma place à quelqu’un d’autre et j’deviendrai un chômeur et… Enfin voilà quoi. x.x Je demanderai à Yongie de m’aider, c’est une source de sagesse en matière de conseils ! Vraiment, je vais m’y mettre à fond. Même si ma mère est toujours contre cette idée, je ferai tout mon possible pour que tu me voies sur scène. *o* Même que tu seras carrément jalouse de voir que j’ai autant de fans. Ben oui, parce que j’suis quasi sûr que de mon futur groupe, c’est moi qui en aurai le plus. u.u Pas d’accord ? Je vois que ta maman a encore laissé un mot de remerciement au mystérieux inconnu qui vient mettre des fleures et une bougie sur la tombe de sa fille… ^^’ Si seulement je pouvais lui répondre, hein… Mais tu me vois lui expliquer qui je suis ? Lui dire que je suis le type… à cause de qui… »

    Non, c’était sûrement tout sauf une larme qui venait de couler sur son nez.. Non, il n’allait pas pleurer. Il allait juste s’arrêter là.
    Il resta encore un petit moment avant de se décider à partir.
    Lorsqu’il reviendrait à la JRM, il serait le Jin Ki d’avant. Cette puce électrique que personne ne peut contrôler, ce petit bout d’homme impulsif qui n’en fait toujours qu’à sa tête.

      iv. questions

    Tu es plutôt…
    Thé ou café ? THÉ!! TROP DE CAFE TUE!!
    Jour ou nuit ? Jour!
    Bonbons ou chocolat ? Woaaaah O.O Quelle question de ouf!!! Trop dur... Eum... Nan j'peux pas! T_T
    Bonnet ou casquette ? Bonnets à ponpon! *o*
    Film d’action ou comédie romantique ? C'est qui qui à fait ce questionnaire de malade? é_è Disons.... Film d'action!
    Vélo ou bus ? Bus! On fait plein de nouvelles rencontre, c'est le TOP! *o*

    Si tu étais…
    Un animal ? JOLIE!! *o* Mon chien, pour les incultes!
    Un mot ? Youplaboum
    Une chanson ? Rokku Go des Super Junior!
    Une célébrité ? Gad Elmaleeeh!
    Une citation ? Where is Bryan? ou Ok Buddy!
    Une saison ? L'été! :D
    Un repas ? Un donut! Un repas comme un autre, ok? è_é
    Un vêtement ? un pantacourt bleu électrique :) Seulement avec des chaussures jaunes alors hein :)
    Un objet ? Une clé... ( Y'a un truc philosophique qui se cache derrière ça, j'vous laisse deviner :p)

    Que t’évoques le mot « citron vert » ? Jonglons *o*
    Aimes-tu SHINee ? Et 2NE1 ? Et Taegoon ? Les SHINee ca cartonne tout moi je dis! Digiding digiding ding ding! Par contre les autres j'connais pas vraiment :O C'est grave docteur?



      v. relationships


    Kwon Ji Hwan [ Choi Min Hwan ]
    Son petit frère. Enfin, demi-frère. Le chouchou de la famille. Son chouchou à lui aussi! Il se sent très protecteur envers lui... Sentiment qu'il n'éprouve pas, du moins à ce point, pour beaucoup de gens. Il regrette de ne pas être assez présent pour Ji Hwan, à cause des ses études et de la JRM, alors qu'il sait que sa vie n'est pas facile facile tous les jours. Ce n'est pas la première fois qu'il se promet à lui même d'être plus disponible et de faire un meilleur grand frère! Aja Aja Fighting! Prochaine étape : s'empiffrer de donuts! *o*

    Cho Yong Sun [ Jung Yong Hwa ]
    Son Big Pote de la mort qui déchire et arrache et.... Son meilleur ami même!
    Et si aujourd'hui ils sont tous les deux à la JRM Ent, c'est bien grâce à Jin Ki! Car intelligent comme il est (huhu) il a réussi à trainer son ami avec lui jusqu'à cette agence! Un jour il lui expliquera pourquoi il a poursuivi le clown qui animait l'anniversaire de sa p'tite cousine, armé d'une glace à la framboise. Un jour, il le fera! En attendant, Jin Ki espère et prie chaque soir pour qu'ils soient dans le même groupe à l'avenir! :D Il l'aime et ne pourra pas subir une séparation de plus! é_è

    Shim Hee Kyul [ Kim Hee Chul ]
    Ce mec... Mais ce mec... Il va finir par l'achever. Il fait pisser de rire Jin Ki, il fait pisser de rire Jolie, il fait pisser de rire Ji Hwan, il fait pisser de rire toute la famille! è_é Excusez-moi pour les termes XD Ce n'est qu'au sens littéral... Quoique Jolie j'sais pas si c'était une coïncidence mais... Enfin x.x Jin Ki et Hee Kyul, c'est le grand Amour. Je parle de l'Amour avec un grand A, hein! C'est pas de la rigolade! Enfin si, justement =.= Sinon, tous les deux passent leur temps libre à reproduire les chorées des groupes féminins et les foutre sur YouTube... han non mais... C'est trop d'émotions tout ça... Je perds mes mots!

    Jeon Hyo Ri [ Lee Sun Kyu ]
    Son coup de foudre, son lui au féminin ( en moins barge =.=), son inséparable! Ouais, tout ça à la fois d'abord! Sérieusement, il adore sa compagnie! *o* Dés que les deux gus se voient, ils ne peuvent s'empêcher de tomber dans les bras l'un de l'autre.

    Yoo Sun Ye [ Im Yoon A ]
    'Et si on maquillait Yongiiiiiiieeeee pendant qu'il dort??" Un des passe temps préféré du duo infernal. Entre autre. T'inquiète Yongie, t'es pas leur seule victime! Ils ont établi la black list, tous les noms qui bientôt subiront leur colère! Muhahaha! Euh! Où j'vais, là? =.= Les deux gus que voici ne font que ça, partir dans des délires incompréhensibles =.= Jin Ki n'a jamais vécu autant d'aventures qu'avec sa maquilleuse! Euuh.. par aventures j'veux dire... enfin... vous voyez.. c'est pas... *sort en courant les bras en l'air et les joues toutes rouges x.x*

    Kim Joong Shi [ G-Dragon ]
    Hee Kyul et lui, eh ben ils sont complètement fans de Joong Shi! *o* Ouais, parce qu'il assure trop ce type! Bon... D'accord... Peut-être que parfois ils sont un peu casses-pieds. Mais c'est pas de leur fuate s'ils ont tous les deux besoin d'apprendre les danses des autres groupes! è_é C't'une question de survie!! So... Let's dance! *o*




      vi. & you

    Pseudo : K-Miii!
    Age : 17ans!
    Multicompte(s) : Naaan
    Où as-tu connu le forum? : Dans un bar :)
    Fréquence connexion : 6/7

_________________
    Everything is okay in the end.
    If it's not okay, then it's not the end.


    votez pour le J R M P e a r l ♥️



Dernière édition par Kwon Jin Ki le Mar 9 Mar 2010 - 23:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jrm-ent.forumactif.com
Cho Yong Sun

« ADMIN & Fonda' ♥ »
↨ Y O N G I E


avatar

Date d'inscription : 06/03/2009
Nombre de messages : 776
Né(e) le : 29/06/1989
Age : 28
Profession : Guitariste/Vocaliste des ANJell & Héritier des hôtels Cho
Situation : Coeur éperdument pris ♥
Humeur : Je m'aime ♫ Enfin.. Savadi m'aime *.*


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Souvent à côté de la plaque ♦ drôle ♦ adorable ♦ pas sérieux du tout ( sauf en ce qui concerne le travail ) ♦ spontané ou trop direct ♦ rancunier ♦ énergique ♦ maladroit ♦ facilement contrarié ♦ généreux ♦ plutôt susceptible ♦ perfectionniste ♦ droit .

MessageSujet: Re: Kwon Jin Kiiii \o/   Sam 21 Nov 2009 - 22:00

    Tu sais que je suis malheureusement occupé alors je lirai ton caractère plus tard T-T
    Remarque, je sais déjà à quoi m'attendre =P

    Te voilà validoché par mes soins my everything

    Je te souhaite de trouver ta nouvelle Yoonah hein =D
    Mettons le forum sans dessus-dessous! Parce qu'on le vaut bien <33

    I love U mon Kiki !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kwon Jin Kiiii \o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; administration } :: presentations :: ■ fiches acceptées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit