AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 J'en ai marre ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] EmptyMar 1 Déc 2009 - 18:56

    - J’en ai marre !

    Collée devant la vitrine de l’un des magasins qu’elle avait eu l’habitude de fréquenter jusqu’ici, Hye Jin regardait de l’extérieur les vêtements exposés. Un mois plus tôt, elle aurait pu acheter la totalité des articles de cette boutique aux articles hors de prix. Aujourd’hui… Ca n’était plus que la belle époque. Mais n’allons pas croire qu’elle avait vendu toutes ses affaires. On aurait du lui passer sur le corps pour le faire, chose que celle qui l’hébergeait, autrefois sa domestique, était loin de comprendre. Normal, elle était pauvre ! Mais cette dame avait la chance d’être énormément appréciée par notre ancienne héritière. D’un autre côté, elle était un peu comme une seconde mère. Elle aurait l’avait vue grandir, et puisque ses vrais parents avaient quitté le pays sans penser à embarquer notre demoiselle dans leurs bagages… Bref èé ! De toute façon, avec toute la tonne de vêtements qu’elle avait, Hye Jin ne serait pas considérée comme ringarde avant un bon moment. Et vu qu’elle deviendrait célèbre et de nouveau riche sous peu –laissez la rêver ! -, elle ne le serait en fait… Jamais. Ne portant donc que de la marque sur elle, on aurait eu du mal à croire, si elle nous le disait, que sa famille était en fait criblée de dettes qu’elle ne pourrait jamais payer. Encore aujourd’hui, et pour un bon moment, la grande Kang Hye Jin serait digne, fière, aurait l’air riche et… Travaillerait comme femme de ménage le jour. Et en tant que DJ la nuit. Quand dormait-elle ? Ben quand elle avait le temps ! Quand on était bourrée d’énergie comme elle, on n’avait pas besoin d’énormément d’heures de repos de toute façon.

    - J’en ai MARRE !

    A la tête qu’avaient tiré les quelques personnes passant à côté d’elle, il fallait croire qu’il était particulièrement surprenant de voir une demoiselle avec cette apparence dire ce genre de choses. Oui ben eux, ils ne savaient pas la vérité ! Bonnet ample d’un blanc cassé, en laine, sur la tête, assorti à son écharpe, son trench-coat bleu foncé ouvert laissait voir un pull noir en coton, au col en V, retombant jusqu’à la mi-cuisse, laissait à peine apparaître une petite jupe boule grise, à carreaux marrons. Autour de sa taille, on retrouvait une ceinture élégante, à laquelle pendait une chaîne en argent retombant sur sa jupe. Puis il y avait évidemment les collants assortis à son bonnet et son écharpe en laine, histoire de ne pas avoir froid aux jambes, et les bottines à talons noires. A son épaule pendait un sac hors de prix marron. Ah ça non, on n’aurait jamais pu imaginer qu’une fille comme elle manque d’argent vue comme elle était habillée. Mains dans les poches, elle s’était résolument détournée de la vitrine, commençant à marcher la tête baissée, boudeuse. Aujourd’hui, comme beaucoup d’autres journées depuis un mois, s’avérait être une journée pourrie. Pendant un bon moment, elle n’avait pas relevé les yeux, ne regardant de ce fait aucune des personnes qu’elle croisait. Après tout… Hye Jin pouvait croiser des personnes qu’elle connaissait dans ce quartier. Et la plupart ne se gêneraient pas pour la rabaisser. Tsss… Vivement ce soir, histoire qu’elle s’amuse un peu ! Quand elle avait redressé la tête, elle avait vu, quelques mètres plus loin, une personne très familière entourée de quelques-uns de ses amis, arrêtés au beau milieu de la rue. Inhin ! Un sourire content se dessina sur ses traits enfantins. La personne que Hye Jin avait reconnue était évidemment Kang Ji Wook. SON Ji Wook. Son défouloir personnel, parce qu’avec lui, elle pouvait se plaindre pendant des heures sans même reprendre sa respiration. Même s’il ne se gênait pas pour l’emmerder autant qu’elle pouvait le soûler à se la jouer petite sœur aimant faire chier son grand frère. Accélérant le pas pour le rejoindre lui et sa bande d’amis, elle avait réfléchi à la tête qu’elle allait afficher. Aujourd’hui, grand besoin d’être chouchoutée. Comme tous les jours, mais là encore plus èé ! Regard triste, moue mignonne sur le visage, petit nez légèrement rougi par le froid, c’était évidemment sans la moindre gêne qu’elle l’avait appelé dans un pas très discret :

    - JI WOOOOOOOOK !

    Il se retournerait. Il se retournait tout le temps quand elle l’appelait, excepté quand il décidait de la soûler. Et franchement, c’était pas le jour ! Sauf s’il voulait subir ses mémorables caprices, probablement plus comiques qu’autre chose quand on était quelqu’un comme lui. Depuis plus de dix ans, le bonhomme avait l’habitude. Bref. Saluant brièvement les amis de son grand frère de cœur quand elle était arrivée à leur niveau, elle s’était plantée devant le jeune homme, lançant directement, pour une énième fois, un larmoyant :

    - J’en ai marre !

    Ca, on l'avait bien compris. Bien entendu, Hye Jin n’allait pas se mettre à pleurer. Le jour où elle le ferait, la Terre s’arrêterait sûrement de tourner. Ou quelque chose du genre. Non, elle n’avait pas pris la peine de se présenter aux autres types, mais et alors ? Elle ne voulait pas leur parler à eux, elle voulait se faire chouchouter par Ji Wook. Bon, s’ils voulaient prendre soin d’elle aussi, pas de problèmes. Tant qu’ils n’étaient pas pauvres. Marre d’en voir traîner dans tous les coins de rue à tenter de l’aborder parce qu’elle était « mignonne ». Enfin… Pas si mignonne que ça vu le sale caractère, ou alors d’une façon qui sortait de l’ordinaire. M’enfin, pour que Ji Wook se soit fait à elle – quoiqu’il n’ait pas vraiment eu le choix – c’était bien qu’elle devait avoir quelque chose d’appréciable dans cette foutue personnalité. Pas le temps de s’attarder là-dessus. Hye Jin avait soupiré, essayant en plus de dégager une mèche de cheveux au beau milieu de son visage. Quoi ? Non, elle ne voulait pas sortir ses mains de ses poches, il faisait froid ! D’ailleurs, elle ne voulait plus jamais utiliser ses mains pour faire quoi que ce soit. Et encore moins le ménage. Non mais oh, on ne traitait pas Kang Hye Jin de cette façon. D’autant plus que…

    - Tu sais que si je veux m’acheter des vêtements pour être présentable, il va falloir que je me trouve un travail en plus ? C’est de l’injustice !
    - Mais t’es pas riche toi ?


    Ouvrant légèrement la bouche, Hye Jin avait tourné un regard flamboyant de colère vers le type qui avait dit ça. Choquée ? Pas qu’un peu. D’accord, il était tout à fait normal qu’on lui fasse ce genre de remarque. Ben non, elle n’était pas riche ! Mais d’où il donnait son avis l’autre… Grand dadet de trois mètres cinquante ? Ouais ben la taille ne comptait pas. Plissant les yeux, elle avait semblé hésiter un moment sur la réponse avant de sortir sur un ton assez sec :

    - Si èé ! Et c’est pas à toi que je parle Géant Vert !

    Un sourire s’était dessiné sur le visage du « géant vert » en question. Uh ? OK, elle était plus petite, et elle avait peut-être une bouille d’innocente, mais en aucun cas elle n’avait voulu que le bonhomme réagisse de cette façon. C’était quoi ce monde encore ? Evidemment, ce fut un regard à moitié énervé et à moitié incompréhensif qu’elle avait posé d’abord sur le bonhomme, puis sur Ji Wook. A tous les coups, il allait se foutre d’elle >< !


Dernière édition par Kang Hye Jin le Mer 9 Déc 2009 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 29
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] EmptyMer 2 Déc 2009 - 15:52

Spoiler:
 


    Enfin. Après une année remplie d'intenses combats, Ji Wook avait réussi obtenir sa liberté. Enfin son père l'avait autorisé à quitter le nid familial pour devenir une personne plus automne. Se tenir debout dans cet immense appartement en plein centre du quartier huppé de Séoul lui procurait un plaisir si intense qu'il en était indescriptible. Il n'avait à présent qu'une envie, rester ici et découvrir les lieux comme ils le méritaient. Les meubles attendaient bien sagement dans l'entrée que quelqu'un daigne les installer à une meilleure place, et ce quelqu'un serait lui. Il avait tant attendu ce moment qu'il mit un certain temps avant de se bouger pour commencer le travail. Vêtu d'un simple bas de jogging et d'un débardeur, le coréen lança son CD, un grand sourire affiché aux coins des lèvres.

    Son extase s'effaça cependant lorsqu'il entendit un bruit assez désagréable perturber sa divine musique. Il n'avait encore donné l'adresse de son appartement à personne, il ne comprit donc pas qui pouvait bien venir lui rendre visite. Il pensa alors à un voisin, en hâte de faire sa connaissance et laissa échapper un profond soupir. Il ne manquait plus que ça. D'un pas lent, il s'avança vers la porte qui s'ouvrit sur.. sa bande de potes ? Une tête ahurie prit place. Non vraiment il arrivait de drôles de choses dans la vie. Ils l'aimaient tant que leur cœur leur avait montré le chemin vers lui ? Avant qu'il n'ai eu le temps de leur demander quoi que ce soit, et vu l'expression plus que surprise qu'il avait, l'un deux s'expliqua. Tout s'éclairait maintenant qu'il savait. Il aurait néanmoins un coup de fil à passer lorsqu'ils s'en iraient, il n'avait absolument pas donner l'autorisation à sa mère de donner son adresse à tous les gens qui le lui demanderaient èé Enfin, ces personnes là ne le dérangeait pas. Du moins c'est ce qu'il pensait.

    POTE : « Tu viens avec nous ? »
    POTE 2 : «Avec l'approche Noël y a vachement d'activité dans les rues, faut pas rater ça.»


    Mais qu'est ce que c'était que cette histoire ? Est-ce qu'il avait vraiment l'allure de quelqu'un désirant sortir pour se montrer et faire les boutiques ? Non vraiment pas. Sa tenue plus que décontractée disait même tout le contraire. Et pourtant, pourtant, il ne résista pas. A vrai dire, quand il s'agissait de voir des amis il ne pouvait jamais dire non. Ils étaient aussi importants à ses yeux que la danse et il devait profiter de leur présence au maximum. Son appartement pouvait bien attendre qu'il ne rentre ce soir, et puis de toute façon ce n'était pas comme s'il avait une âme capable de ressentir quoi que ce soit comme de la rancune. Un nouveau petit soupir s'échappa néanmoins d'entre les lèvres pulpeuses du jeune homme, qui s'éclipsa ensuite dans sa chambre. Quelqu'un d'aussi classe que lui ne pouvait pas mettre un pied dehors, et trainer dans les plus belles rues de la capitale sans afficher un look très soigné. Ses copains ne pouvaient de toute façon pas l'empêcher d'aller se changer, ils étaient quasiment tous pareils. C'est pourquoi ils ne râlèrent pas quand Ji Wook sortit après seulement une demie-heure de sa chambre encore vide. Le temps à l'extérieur était tellement étrange qu'il avait longuement hésité quand aux vêtements qu'il porterait. Il avait ensuite fallu qu'il se coiffe et qu'il se parfume de son somptueux Aqua Di Gio.

    Comme le lui avaient dit ses amis, les rues étaient aujourd'hui très actives, plus qu'elles ne l'étaient d'ordinaire du moins. Chose qui semblait plutôt difficile vu la popularité de ce quartier de la capitale Sud Coréenne. Alors qu'ils marchaient sans aucun but en tête, les étudiants s'amusaient à critiquer et complimenter les différentes personnes qu'ils pouvaient croiser. C'était une habitude qu'ils avaient pris dès le lycée lorsqu'ils rentraient des cours, c'était tellement amusant. Bien sûr rares étaient les victimes qui prenaient leurs moqueries du bon côté lorsqu'ils parlaient trop forts mais ça ne l'atteignaient pas vraiment. C'est ça quand on a de l'argent, on se fiche de tout. Leur marche et leur stupide jeu furent soudain stoppés quand le prénom de Wookie se fit entendre. Aucun doute, cette voix forte, limite stridente, ne pouvait être que celle de Hye Jin. Un beau sourire illumina le visage de Ji Wook qui se retourna afin de voir sa petite sœur. Il ne put s'empêcher de la reluquer de la tête aux pieds, ne manquant pas de remarquer qu'elle persistait à porter de luxueux vêtements. Mais il ne pouvait pas lui en vouloir, elle les portait tellement bien. Et ce qu'elle était adorable avec ce gros bonnet en laine ! De plus, elle semblait bien décidée à l'attendrir, à la vue de son visage innocent. Elle ne lui laissa même pas le temps d'en placer une, qu'elle se plaint. Encore. Et oui encore, il s'y faisait. Et contrairement à ce que n'importe qui aurait pu faire, le coréen sourit. Il répondait toujours ainsi aux plaintes de la jeune fille.

    JI WOOK : «Moi aussi je suis content de te voir Jin» lança-t-il d'un ton ironique.

    Ses yeux se posèrent alors sur la mèche de cheveux noire qui encombrait son joli visage. Elle avait vraiment l'air bête à essayer de le retirer sans prendre la peine de sortir ses mains de ses poches. Prit de pitié, il sortit les sienne et lui cala la méchante mèche dans le bonnet. Il n'attendait pas de merci de sa part, c'était tellement naturel de l'aider qu'à vrai dire il n'attendait plus rien du tout de sa part en retour. C'était d'ailleurs la seule personne avec qui il agissait de la sorte.

    HYE JIN : « Tu sais que si je veux m’acheter des vêtements pour être présentable, il va falloir que je me trouve un travail en plus ? C’est de l’injustice !»
    POTE : «Mais t’es pas riche toi ?»
    HYE JIN : «Si èé ! Et c’est pas à toi que je parle Géant Vert !»


    Même s'il souhaitait répondre à la nouvelle de la jeune fille, Ji Wook ne regretta pas d'avoir cédé sa place à son ami. Dans le genre réponse à éviter il avait visé dans le mile. Et c'est bien pour cela qu'il ne lui répondit pas en prenant la défense de sa chère petite sœur, il tenait vraiment à voir comment elle allait réagir face à cela. Et comme il l'avait imaginé, sa réponse fut tout aussi tordante. La voir aussi fier provoqua chez lui un énorme fou rire qu'il ne put maintenir. Surtout que son ami n'était pas vraiment grand, elle était tout simplement très petite. Quand il eut fini de rire, le coréen s'approcha d'elle afin d'entourer son cou de son bras droit.

    JI WOOK : «T'inquiètes, tu peux leur dire la vérité. Ils te parleront quand même.» Il marqua un léger temps d'arrêt et lui fit un sourire chaleureux. «Mais dis moi, pourquoi tu te tortures comme ça ? Tu sais très bien que c'est pas bon pour toi de rester devant ces magasins èé»

    L'étudiant releva la tête afin de lancer un rapide coup d'oeil en direction de sa bande, et leur fit le regard du bonmaintenantlepremierquidituneconneriejletuesurplace et reporta son attention sur Hye Jin. Il ne la regarda cependant pas bien longtemps puisque quelque chose attira son attention. Un vendeur de douceurs ambulant passa à leurs côtés, vendeur qu'il appela vivement en redoutant qu'il ne s'échappe avant qu'il n'ai le temps de lui acheter quelque chose. Le vieux monsieur s'arrêta alors, laissant Ji Wook trainer la jeune fille derrière lui en la tenant par la main.

    JI WOOK : «Ça donne envie hein ? En plus il fait froid, je suis sûr que tu meurs d'envie de manger quelque chose pour passer ta colère. Allez vas, dis-moi ce que tu veux ~»


Dernière édition par Kang Ji Wook le Lun 7 Déc 2009 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] EmptyJeu 3 Déc 2009 - 19:16

    Oui, Hye Jin avait besoin d’être chouchoutée. Et qui mieux que Ji Wook savait le faire ? Même s’il adorait – sûrement un peu trop d’ailleurs èé – la soûler, il n’y avait personne d’autre qui arrivait à lui remonter le moral comme lui. Alors finalement… Qu’est-ce qu’une vanne ou deux pouvaient bien faire face à une bonne remise en forme, grâce à un grand frère de cœur particulièrement aux petits soins. Quand il voulait. Et il avait intérêt à le vouloir souvent. Hein ? Non, pas du tout, il n’y avait pas de menaces là-dedans. Pas le genre de Hye Jin en plus. Ce qu’on ne pouvait pas retirer au jeune homme, c’était que la demoiselle était sacrément contente de le voir celui-là. Par hasard en plus ! Comme quoi ce dernier faisait parfois bien les choses. Même s’il avait la fâcheuse tendance en ce moment à lui mener la vie dure. Un petit réconfort lui ferait le plus grand bien. Bien entendu, la nouvelle pauvre rêvant déjà d’une richesse prochaine avait noté le ton ironique du bonhomme. Bien entendu, elle lui avait tiré la langue. Et bien entendu, elle avait affiché de nouveau un air boudeur. Non, on n’utilisait pas ce ton-là avec elle, même pour plaisanter, dans les situations de crise ! D’accord, il n’y avait qu’une seule exception. Et cette exception était bien Ji Wook… Qui s’en sortit donc avec un léger coup sur l’épaule, qui avait du autant sentir qu’une mouche se posant sur cette dernière. Quand on n’avait pas de force, évidemment… Après ça, elle avait souri, se postant automatiquement juste à côté de lui. Réflexe. Bref. Il lui avait retiré la mèche qui la dérangeait tant pour la remettre dans son bonnet. Ses lèvres s’étaient étirées une nouvelle fois en une moue de gamine, adorant clairement être chouchoutée de la sorte et le chouchouteur en question aussi. Mais non, elle n’avait pas dit merci. Ce réflexe n’était pas encore venu. Peut-être au fil du temps, si elle restait pauvre pendant un moment ? Hors de question. Never èé !

    Et là, géant vert avait parlé, géant vert qui était réellement grand – et toute insinuation ou affirmation future sur sa petitesse étant exclue sous peine de punition sévère – et qui n’avait définitivement pas su faire preuve de tact face à elle. Euh… Allo ?! Si elle disait qu’elle devait travailler pour acheter des vêtements, c’était bien qu’elle ne pouvait pas être si riche que ça ! Tant pis. Il faudrait qu’elle songe sérieusement à trier les relations de Ji Wook. Hye Jin ? Vexée ? Jamais. On la connaissait donc forcément… Ok, elle n’était pas du tout crédible. Hey ! Pourquoi son grand frère avait-il éclaté de rire ? A cause d’elle ? Non, sûrement pas. Ce devait être son ami qu’il trouvait ridicule. Pas crédible ? Comment ça pas crédible ? Si elle l’avait foudroyé du regard, ça n’était pas du tout parce qu’elle était consciente qu’il se moquait d’elle ! On le répètera mais : pas son genre – bien sûr -. Mais oublions, ou essayons d’oublier : Ji Wook venait d’entourer ses fines épaules avec son bras. Et tandis qu’il parlait, Hye Jin avait fixé la bande de ce dernier suspicieusement.

    - T’inquiètes, tu peux leur dire la vérité. Ils te parleront quand même.
    - Mais je suis riche ! Ou presque. Bon, je suis riche en devenir, c’est juste une question de temps !


    Etait-il normal que certains des amis de Ji Wook aient esquissé un sourire ? Peut-être était-ce parce qu’elle était mignonne, mais Hye Jin le prit autrement. Ce fut évidemment pourquoi elle finit par sortir, affichant toujours cette moue triste avec laquelle elle avait toujours énormément joué avec lui :

    - Regarde, ils se moquent !

    Balance ! Et alors èé ? Mais… Peu importait. Pourquoi ? Parce que là, maintenant, Ji Wook venait de toucher un point sensible. Pourquoi elle se torturait ? Mais parce que ça lui manquait ! Avant, elle allait faire du shopping tous les jours. Elle regrettait même de ne plus en avoir envie parce qu’elle avait déjà tous les vêtements et accessoires qu’elle voulait à l’époque. Epoque terminée aujourd’hui d’ailleurs.

    - Mais dis-moi pourquoi tu te tortures comme ça ? Tu sais très bien que c’est pas bon pour toi de rester devant ces magasins èé !
    - Mais… C’est plus fort que moi ! J’peux pas m’en empêcher, c’est comme s’ils m’appelaient les fourbes ! Tu crois qu’ils embauchent dans les bars en ce moment ? Serveuse la journée pour compléter avec le mode femme de ménage le jour et DJ et tout la nuit, ça devrait aller non ? Je dors pas pendant un mois et ça devrait être bon.


    Bien sûr qu’elle savait que c’était impossible. Et bien sûr qu’elle savait aussi que Ji Wook devinerait probablement que c’était une tactique pour qu’il la chouchoute pendant un bon moment aujourd’hui. Mais pas grave. Au moins, c’était drôle. Et puis se plaindre du reste, elle n’aimait pas trop. Sauf quand elle allait vraiment mal. Là, à part une déprime shopping, rien de très important. Maintenant, elle était bien. Son grand frère était là, elle agissait comme la gamine qu’elle était dans le fond. Le reste du temps ? Chiante, presque méprisante, sans-gêne, irritable… Ouais, avec le côté gamine en moins, ça faisait déjà moins mignon et agréable. C’était différent là. Il s’agissait de l’une des personnes les plus proches d’elle. Voire la personne la plus proche d’elle tout court en fait, puisque beaucoup de ses « amis » avaient préféré la laisser tomber en même temps que ses parents et son compte en banque rempli. En même temps que Ji Wook, ses yeux avaient suivi le vendeur avec envie, tandis qu’une odeur alléchante lui chatouillait déjà les narines… Oui, même de loin. Peut-être était-ce une caractéristique des pauvres qu’elle avait acquise ? Non. On savait tous que les riches avaient un nez délicat. Les mauvaises odeurs lui donnaient facilement envie de vomir. On s’en foutait. Tenant la main de Wookie, elle s’était demandée deux secondes s’il ne lisait pas dans ses pensées. Pourquoi ? Parce qu’il l’avait trainée droit vers le marchand en lui tenant la main. Et une fois arrivés devant lui :

    - Ca donne envie hein ? En plus il fait froid, je suis sûr que tu meurs d’envie de manger quelque chose pour passer ta colère. Allez va, dis-moi ce que tu veux !

    Regardant les douceurs qui s’étalaient sous ses yeux, Hye Jin avait fait mine de réfléchir pendant un moment. Puis un sourire malin s’était dessiné sur ses lèvres. Avant, elle aurait sûrement répondu le plus sérieusement du monde qu’elle voulait tout. Mais il fallait penser que ce mois dans la pauvreté l’avait changée, au moins un peu. Ce fut le plus naturellement du monde qu’elle se tourna vers Ji Wook dans :

    - Prends-moi un peu de tout !

    Quoi ? Il y avait du progrès quand même, on ne pouvait pas non plus s’attendre à ce que la plus grande capricieuse du siècle se calme d’un seul coup. En un mois, c’était juste… Impossible ? C’était le mot, oui. Derrière eux, les amis de son grand frère de cœur s’étaient approchés du stand à leur tour pour choisir ce qu’ils allaient prendre, se plaignant moqueusement de leur pote qui ne leur avait même pas proposé à eux de leur payer aussi ce que le vieux vendait. Oui ben tant pis pour eux !

    - Eh j’ai une idée ! Emmène-moi à la patinoire après ! J’veux voir si tu sais faire du patin à glace !
    - Ah nan, ceux qui savent pas en faire vont se péter le nez, obligé !
    - Ben… C’est ça qu’est drôle justement èé !


    Evidemment, elle avait soupiré en regardant Ji Wook. En vrai, Géant Vert lui plaisait bien, dans le sens où elle pourrait sûrement s’en faire un ami. Mais trop de fierté était synonyme de ne pas montrer ce genre de chose chez elle. Normal.
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 29
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] EmptyLun 7 Déc 2009 - 18:50

    L'argent. Ah l'argent. Pour quelqu'un comme Ji Wook qui était né avec une petite cuillère en argent dans la bouche il était étrangement difficile d'admettre que la vie de pauvre était horrible à vivre. Il arrivait vaguement à se rendre compte de sa vie sans la belle carte dorée toujours présente dans sa poche, mais rien de bien concret. Parce que dans sa tête il était né comme ça et il mourrait comme ça. Mais sa petite Hye Jin avait sûrement pensé la même chose avant de perdre chaque centimes présents sur son compte en banque. Et contrairement à beaucoup dans ce milieu, même si vantard, le coréen n'était pas élitiste. Il ne triait pas ses amis selon leur degré de richesse et n'avait aucun mal à rester l'incroyable grand frère d'une jeune fille sans argent. Être le grand frère d'une fille capricieuse et parfois vraiment chiante était déjà plus compliqué. Enfin, voir son amie réagir ainsi l'effrayait quelque peu. Pour lui qui l'avait connue dépensière et très sûre d'elle, il était dur de la voir se faire mal ainsi devant des endroits maintenant inaccessibles pour elle. C'était dans ce genre de situations que sa peur de perdre son argent apparaissait vraiment, et comme par magie elle le quittait quand Hye Jin s'en allait. Elle était à ces yeux la preuve que le malheur pouvait également s'abattre sur lui. Mais tant pis, son rôle à lui était de redonner le moral à sa petite sœur, et de gâcher son propre argent pour lui faire plaisir si il le fallait. Mais pour le coup, il n'avait pas prévu de la croiser ici, donc d'amener la carte de crédit spéciale shopping, il ne lui proposa donc pas d'entrer dans ce magasin qui la faisait tellement rêver. Il se contenterait cette fois de lui remettre les idées en place. Une fois de temps en temps ce n'était pas plus mal après tout. Il ne réagit pas non plus lorsqu'elle sembla voir un sourire moqueur sur le visage de ses amis et qu'elle les accusa, comme si elle souhaitait qu'il leur saute à la figure pour la venger. Il la regarda d'un œil gentil et la laissa dans son petit délire de paranoïaque.

    HYE JIN : «Tu crois qu’ils embauchent dans les bars en ce moment ? Serveuse la journée pour compléter avec le mode femme de ménage le jour et DJ et tout la nuit, ça devrait aller non ? Je dors pas pendant un mois et ça devrait être bon.»
    JI WOOK : «Arrête de dire des conneries tu veux, fais une chose pareil et tu vas voir ce qui va t'arriver. Non seulement je vais te confisquer tout ce que tu auras gagné, mais en plus je t'enfermerais jusqu'à ce que tu comprennes la leçon !»
    Dit-il d'un ton totalement exaspéré. «Ta santé est plus importante. Si t'as vraiment besoin d'argent je te le prête, si c'est que pour t'acheter des choses inutiles tu n'as qu'à attendre un jour où je suis de bonne humeur..»

    Erreur ? Non pas du tout. Les regards surpris de ses amis le firent rire. Ils devaient certainement se dire qu'il était fou de donner quartier libre à cette gamine accro à l'argent et au shopping pour dépenser son argent. Mais comme il l'avait toujours dit, il était prêt à tout pour cette petite capricieuse, même à s'user les cordes vocales pour un simple vendeur ambulant. Maintenant il était certain que les personnes âgés n'avaient pas le droit de travailler dans la vente, avec leurs oreilles défaillantes ils n'étaient même pas capable d'entendre leurs potentiels clients... Enfin, Wookie se précipita finalement vers lui, la main de sa petite sœur de cœur dans la sienne. Celle-ci était douce et chaude, sûrement parce qu'elle ne l'avait pas sortie de sa poche depuis qu'elle était à l'extérieur. Il aurait dû faire de même d'ailleurs. Tant pis, elle lui servirait de radiateur sur pâtes, elle lui devait bien ça pour le remercier de lui remplir l'estomac èé Nouvelle erreur aux yeux de sa bande d'amis, l'étudiant lui proposa de choisir tout ce qu'elle souhaitait manger. Et rien qu'à voir ses yeux briller, on pouvait deviner qu'elle n'était pas le genre de fille à se contenter d'un petit gâteau pour préserver sa ligne parfaite.

    HYE JIN : « Prends-moi un peu de tout !»

    Tandis que ses amis s'arrachaient les cheveux à l'entente d'une telle réponse et à la vue du sourire de Ji Wook, celui-ci pivota à nouveau vers le vieillard. Comme le lui avait demandé la jeune fille, il lui commanda des petites portions de chaque chose qu'il vendait, ajoutant deux chocolats bien chaud à toutes ces douceurs. Et comme si il n'avait pas assez souffert tout à l'heure, il fut obligé de répéter une nouvelle fois sa commande pour être sûr qu'on ne lui donne pas autre chose. On ne savait jamais, avec ces gens là.. C'était assez amusant d'ailleurs. Il n'avait aucun problème avec les pauvres, mais les personnes âgées, il avait vraiment du mal. Par chance, il n'était pas trop lent et il eu très rapidement en main de nombreux sacs en papier, dégageant une odeur divine. Afin d'éviter d'en laisser tomber, il en donna deux à Hye Jin ainsi que sa boisson chaude. Même si elle ne l'avait pas mentionné dans sa demande, il lui avait pris en tant que bon grand frère qui tenait à préserver les traditions du goûter parfait. Parce qu'il n'y a pas de goûter sans un bon chocolat chaud en hiver.

    JI WOOK : «Mange pas trop vite tu risquerais de t'étouffer, sale goinfre ~»

    Sa phrase fut accentuée d'un charmant tirage de langue qui lui donna un air de gamin adorable. Il aurait sûrement provoqué une vague d'hystérie s'il avait fait ça dans les couloirs de son université, il avait une cote incroyable là-bas. En même temps, un tel succès était compréhensible. N'était-il pas magnifique ? Et qui mieux que lui savait s'habiller avec autant de classe ? Ses délires de prétentieux se retrouvèrent bientôt brisés par une annonce des plus.. déconcertante. Voilà qu'elle avait envie d'aller faire du patin à glace maintenant. Ji Wook fut tellement choqué qu'il manqua d'ailleurs d'avaler son morceau de brioche de travers, lui provoquant une petite toux. Et lui qui se moquait d'elle à ce propos quelques secondes plus tôt, ah.

    JI WOOK : «Tu devrais remercier Dieu de t'avoir donné ce visage d'ange, parce qu'y a vraiment que toi pour me trainer dans ce genre d'endroit èé» pesta-t-il tout en essuyant sa main sur un morceau de papier. Quand ce fut fini, il la tendit face à la jeune fille, laissant sortir de façon visible son petit doigt. «Mais en échange promets-moi de venir m'aider à installer mes meubles dans mon appartement en rentrant !»

    Pauvre lui, elle le menait à la baguette. En attendant qu'elle ne décide de lui donner une réponse, il porta son gobelet en plastique à ses lèvres et laissa le liquide brulant se déverser dans sa gorge. Il retint sa respiration un instant, histoire de minimiser la douleur que la chaleur venait de lui provoquer. Ça lui apprendrait à être trop impatient. Et puis Dieu sembla même croire que le brûler n'était pas suffisant puisqu'il lui laissa de belles moustaches de chocolat au dessus de la lèvre supérieure, en effet la classe incarnée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] EmptyMar 8 Déc 2009 - 17:27

    Le problème, c’était que Ji Wook était souvent un peu trop gentil avec la demoiselle. Si ça lui faisait plaisir ? Bien sûr ! Mais Hye Jin, aussi mignonne soit-elle, n’avait jamais été vraiment du genre reconnaissante. OK, à part avec lui. Avec Ha Na, il était un peu la seule exception. Normal ? Plutôt étonnant pour une nana comme elle. Mais elle l’adorait. Et puis lui au moins, il avait toujours été là, dans le rôle du grand frère protecteur, très chiant parfois – pas plus qu’elle en même temps – mais qui savait aussi lui remonter le moral comme personne. Par contre, pour ce qui était de prendre conscience de sa propre bêtise, ça n’était pas encore gagné. Laissons-lui encore un peu de temps. Histoire qu’elle se rende compte qu’elle n’était pas seulement pauvre, mais aussi en cruel manque d’argent puisqu’en attendant celui des parents, ceux à qui ils devaient des ronds allaient probablement chercher à lui prendre le sien. Pour le moment, ces soucis-là étaient encore bien lointains pour notre jeune fille qui ne voulait qu’une seule chose : redevenir aussi riche qu’avant, voire plus, foutre la misère à tous ceux qui avaient tenté de la ridiculiser et qui recommenceraient sûrement, montrer son talent au monde entier et… Ben c’était déjà pas mal, non ? Changer ? Hors de question. Il n’y avait que les faibles qui s’adaptaient. Les forts, eux, parvenaient à retrouver leur position d’avant. C’était bien ce qu’elle ferait. Elle était fermement décidée. Avec sa détermination, personne n’arriverait à retirer à Hye Jin cette idée. Pas même Ji Wook. Elle avait sûrement été trop pourrie gâtée dans l’enfance. Et puis… Ca n’était pas en prenant soin d’elle comme ça qu’elle changerait. Tant mieux ! Vouons-lui un culte ! Enfin… Plus tard èé !

    - Arrête de dire des conneries tu veux, fais une chose pareil et tu vas voir ce qui va t'arriver. Non seulement je vais te confisquer tout ce que tu auras gagné, mais en plus je t'enfermerais jusqu'à ce que tu comprennes la leçon ! Ta santé est plus importante. Si t'as vraiment besoin d'argent je te le prête, si c'est que pour t'acheter des choses inutiles tu n'as qu'à attendre un jour où je suis de bonne humeur…

    Un sourire malicieux s’était étiré sur les lèvres de la demoiselle. Il ne ferait jamais une chose pareille, elle en était sûre. Mais qu’est-ce qu’elle l’aimait son Wookie ! Toujours là pour elle. Et malgré tout ce qu’on pouvait croire, Hye Jin serait toujours là pour lui aussi. Haussant les épaules, comme si ce qu’il avait dit n’avait pas la moindre importance, mais plus pour le taquiner qu’autre chose, elle avait semblé croire que son idée de se trouver un autre travail restait la meilleure. En vérité… Elle était aussi beaucoup trop fière pour accepter de l’argent de l’un de ses amis. D’abord parce qu’elle n’avait jamais aimé devoir quelque chose à quelqu’un. Et si avant, ça n’avait pas eu la moindre importance, elle préférait s’en sortir toute seule pour montrer aux autres à quel point elle pouvait être forte. Ensuite, c’était bien parce qu’il s’agissait de vrais amis qu’elle ne voulait pas de leur argent. C’était gentil, même adorable, mais dans le fond… Si elle leur disait tout, elle n’avait pas tant envie que ça qu’ils se mettent à sa place. Qu’ils la prennent en pitié ? Never ! D’accord, il allait lui acheter pleins de bonnes choses à manger, mais ça n’avait rien à voir du tout.

    - Je fais c’que j’veux d’abord ! Et puis si t’es pas content, ça revient au même Wookie. Et puis comme ça, on dira que Kang Hye Jin est redevenue riche grâce à son travail. Tu dis ça parce que tu veux avoir ta part de mérite à ma future richesse c’est ça ? J’te vois venir, avoue èé ! Tu veux qu’après ça, on fasse tes louanges hein ?

    Oui oui. Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’allu. Souriant gentiment comme elle ne le faisait que pour lui ou pour Ha Na, la demoiselle n’avait pas porté plus d’attention que ça aux amis de son grand frère. Tout simplement parce qu’ils n’étaient pas intéressants à ses yeux, et ensuite parce qu’elle ne voulait pas qu’ils croient qu’elle était une fille sympa. Non mais oh ! Face aux diverses pâtisseries et viennoiseries étalées sous ses yeux, les yeux de Hye Jin brillaient presque. Si bien qu’elle en avait oublié la fraîcheur de la main de Ji Wook. Souriant comme une gamine à Noël, elle n’avait pas bronché encore quand elle avait dû porter deux sacs. C’était probablement grâce au chocolat chaud que son grand frère, dans toute l’attention dont il pouvait faire preuve, lui avait offert aussi. Non, franchement, avoir un protecteur plus cool que ça, ça n’était pas possible. Entamant directement une petite brioche en mangeant un petit bout de cette dernière, le « plus cool des protecteurs » venait justement de la reprendre sur le fait de… Ne pas manger comme une goinfre ? Hey ! Elle était peut-être pauvre aujourd’hui, mais elle savait comment se tenir èé ! Plissant les yeux devant le tirage de langue auquel elle avait eu droit, elle s’était contentée de boire une gorgée de son chocolat chaud en faisant mine de l’ignorer royalement. Puis finalement, quand il avait avalé de travers ce qu’il avait dans la bouche, elle avait éclaté de rire. Bien fait, non mais oh èé ! Elle ? Une tête d’ange ? Et puis voir un Ji Wook pester de la sorte, c’était plutôt marrant aussi.

    - Promis, je le lui dirai en faisant ma prière ce soir avant de m’endormir ! Eh dis, tu voudrais pas aussi me donner un p’tit cours de danse ? J’aimerai m’améliorer, parce que si je deviens une star, il faudra que j’ai un meilleur niveau que le mien !

    Sourire d’innocente, elle avait presque louché devant le petit doigt tendu devant elle. Mh. Un marché. Ok. Baissant les yeux, elle avait commencé à réfléchir. Si elle le regardait, elle serait forcément influencée parce qu’il était son ami depuis toujours. Et hors de question que la grande Kang Hye Jin ne cède à cause de ça ! Mais d’accord. Hein ? Ca ne lui posait pas de problème de l’aider à emménager dans son nouvel appartement ? Apparemment non. Prenez lui sa température, emmenez-la chez le médecin, faites quelque chose ! Pas une protestation ? Rien ? Ben en fait, elle s’était apprêtée à en faire une lorsqu’elle avait relevé les yeux, mais à la place… Elle avait juste éclaté de rire. Ah ? Et pourquoi ? Parce que si Ji Wook avait vu sa tête en ce moment, il aurait sûrement crisé. Voilà pourquoi. Alors en nouant son petit doigt au sien, signe qu’elle était d’accord, elle avait sorti en riant toujours :

    - Abruti va ! Tu sais même pas boire un chocolat chaud correctement et c’est à moi que tu dis de pas me goinfrer !

    Portant les deux sacs d’une seule main ainsi que sa boisson chaude façon équilibriste, don qui devait sûrement venir de sa pauvreté, elle avait sorti de l’une des poches de son manteau un mouchoir en papier pour le passer sur le visage du jeune homme, toujours amusée. Puis elle l’avait posé dans la poche de sa veste à lui. Hors de question de le garder avec elle, non mais oh èé ! Reprenant plutôt correctement ses sacs et sa boisson chaude, elle s’était contentée de boire à son tour une gorgée de chocolat. Sans évidemment oublier de rajouter :

    - T’as vu ? J’m’en suis pas foutu partout moi ! Allez dépêche, faut qu’on aille à la patinoire et après à ton appart’ pour t’aider à déménager et pour me donner un cours de danse !

    Minute… Ji Wook n’avait jamais dit qu’il était d’accord pour ça. Et alors ? Non ben… Rien x_x’ !
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 29
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] EmptyMer 9 Déc 2009 - 11:22

    HYE JIN : « Je fais c’que j’veux d’abord ! Et puis si t’es pas content, ça revient au même Wookie. Et puis comme ça, on dira que Kang Hye Jin est redevenue riche grâce à son travail. Tu dis ça parce que tu veux avoir ta part de mérite à ma future richesse c’est ça ? J’te vois venir, avoue èé ! Tu veux qu’après ça, on fasse tes louanges hein ?»

    Existait-il une personne plus têtue que Hye Jin sur cette Terre ? Le jeune coréen en doutait fort. Depuis qu'ils se connaissaient tous les deux, autrement dit très longtemps, il n'avait pas eu la chance d'avoir une fois le dernière mot avec elle. Et tout le monde savait combien il était joueur et trop fier pour s'avouer vaincu, mais avec elle il n'y arrivait pas. Les premiers temps avaient été difficiles, ayant envie de lui arracher la tête chaque fois qu'elle osait le contredire, mais finalement il avait compris qu'avec elle mieux valait le silence. Parce que dans le fond ce que les gens bornés n'aiment pas, c'est qu'on avoue trop vite leur victoire. En tant que tel il ne le savait que trop bien. C'était donc en fin de compte une partie assez équitable puisque chacun y trouvait son compte en cassant les pieds de l'autre. Et pour ne pas changer les bonnes habitudes, Wookie ne répondit pas, une fois de plus, aux protestations de sa petite sœur. Elle qui était déjà d'assez mauvaise humeur comme ça pour aujourd'hui, risquait d'être plus coriace que d'habitude s'il osait la défier à j'airaisonunpointc'esttout. N'empêche qu'il lui aurait bien dit qu'il adorait qu'on l'acclame à sa place, juste histoire de l'embêter un peu plus. Même si dans le fond, tout le monde savait que Ji Wook ne serait tout bonnement pas capable de voler le mérite des autres, surtout pas le siens à elle. La gloire ça se mérite, ça se travaille.

    Parce quand dans la vie on a rien sans rien – ou presque -, Wookie ne pouvait accepter la demande de sa petite sœur sans lui demander un service en retour. Selon la proposition de son amie, ses demandes se faisaient plus ou moins exigeantes, et le cas présent demandait une grosse récompense en échange il n'y avait pas à dire. Ce qu'il aimait lui c'était les sport à risque, le genre d'activités capables de donner le chair de poule, provoquant une dose incroyable d'adrénaline, pas patiner en rond sur une piste bondée de monde. M'enfin, encore une fois il préférait faire passer le bonheur de Hye Jin avant le siens, qu'elle profite, qu'elle profite... Son cœur lui disait d'un ton sévère qu'il devait refuser de l'y emmener si elle elle refusait de l'aider à s'installer, mais chaque fois que son regard se posait sur son adorable visage, il craquait. C'était bien le diable en personne qui se cachait sous un tel visage, quelle horrible créature Dieu avait créé là èé

    HYE JIN : «Promis, je le lui dirai en faisant ma prière ce soir avant de m’endormir ! Eh dis, tu voudrais pas aussi me donner un p’tit cours de danse ? J’aimerai m’améliorer, parce que si je deviens une star, il faudra que j’ai un meilleur niveau que le mien !»
    JI WOOK : «Je deviendrais une star avant toi, et comme le public sera fou de moi, le monde de la musique n'aura plus envie de créer d'autres artistes..alors pas besoin de t'entrainer à danser pour rien !»


    Content de sa mauvaise plaisanterie, Ji Wook se mit à rire, seul. Parce que tout comme Hye Jin devait le penser, ses amis ne trouvaient pas ça amusant du tout. Ce qu'il pouvait être prétentieux lorsqu'il le voulait. Mais il le pensait sincèrement, enfin non, le monde de la musique aurait uniquement besoin de lui et d'une fille, donc elle, mais ça hors de question de lui dire. Elle était déjà bien assez gâtée pour aujourd'hui pour qu'il lui dise une telle chose. En tout cas, il s'imaginait réellement devenir une des personnes les plus talentueuses de sa génération, et pourquoi pas la meilleure tout court ? Un perfectionniste comme lui pouvait très bien y arriver. Chaque fois qu'il s'entrainait dans sa salle de danse, il lui suffisait de fermer les yeux pour se voir sur une immense scène à se produire devant un public déchainé, hurlant son nom, devant des groupies excitées, lui criant des propositions toutes aussi tordues les unes que les autres. Pas de doute, ce jour arriverait !

    HYE JIN : «Abruti va ! Tu sais même pas boire un chocolat chaud correctement et c’est à moi que tu dis de pas me goinfrer !»

    Le deal aurait pu se passer à merveille si Hye Jin s'était contentée d'enrouler son petit doigt avec le siens, mais nan, il avait fallu qu'elle ouvre encore sa grande bouche. Elle avait décidée de lui en faire voir de toutes les couleurs aujourd'hui. Et pour dire quoi, qu'il était bête en plus. Génial. Cependant, sa remarque déplaisante s'en alla aux oubliettes lorsqu'elle lui fit remarquer qu'il avait des traces de chocolat chaud sur la bouche. Et zut. Il devrait faire attention à ce genre de choses, il serait dommage qu'un paparazzi le prenne un jour en photo avec une tête pareille. Il ne manquerait plus que ça. Adieu l'image du mec parfait et élégant et bonjour les moqueries ! Mais heureusement que SUPER HYE JIN était là pour lui sauver la mise ! Voilà qui rattrapait son mauvais caractère. Et comme il s'y attendait, ses amis n'avaient pas manquer de l'admirer en silence, aussi lui ne les manqua pas quand il leur balança le mouchoir tout chocolaté dans la figure. Et toc ! En guise de remerciement, le coréen déposa un léger bisous sur le front de son amie pour ensuite retourner à sa dégustation de brioche aux pépites de chocolat.

    HYE JIN : «T’as vu ? J’m’en suis pas foutu partout moi ! Allez dépêche, faut qu’on aille à la patinoire et après à ton appart’ pour t’aider à déménager et pour me donner un cours de danse !»
    JI WOOK : «Tsss. Sale nouille, j'ai pas encore dit oui ! Bon t'as de la chance c'est ce que je comptais dire, mais quand même..»


    Histoire de lui montrer que l'idée d'aller patiner ne lui plaisait pas plus que ça mais qu'il le faisait pour elle, il afficha un moue boudeuse et croqua goulument dans la pâtisserie qu'il venait de piocher au hasard dans un de ses sacs. Le point positif, était qu'au moins en allant là bas, ils bougeraient de cet endroit surpeuplé et se réchaufferaient un peu. C'était déjà ça de gagner disons. Bon, il y avait seulement un problème, elle le pressait à partir pour la patinoire le plus rapidement possible mais.. où se trouvait la patinoire ? Telle était la question. Ah ce qu'il n'aimait pas passé pour un inculte devant les autres, surtout devant elle èé Discrètement il se gratta les cheveux, espérant que peut-être un geste aussi absurde l'aiderait à deviner le nom de la rue. GPS ! Ni une, ni deux, le coréen sortit son i-phone de sa poche et ouvrit l'application en question. Enfin essaya.

    JI WOOK : «Téléphone de mes deux, tu vas marcher oui èé»

    Et ce n'est qu'après avoir tenté trois fois supplémentaires, que Wookie s'avoua vaincu et vint se coller à son amie, avec une bouille irrésistible et innocente.

    JI WOOK : «Bon bah, jte suis hein, je sais pas ou c'est..»



    {Tu réponds directement à la patinoire ? ~}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




J'en ai marre ! [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: J'en ai marre ! [Terminé]   J'en ai marre ! [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

J'en ai marre ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit