AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥
Partagez | 
 

 happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Date d'inscription : 20/12/2009
Nombre de messages : 308
Né(e) le : 23/02/1989
Age : 30
Profession : Études d'arts de la scène.
Situation : Enterré. Avec Kyungi, bien évidemment. e.e ♥
Humeur : Extravertie. (a)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Extrêmement tactile. 'Fin, seulement avec Kyung. éè Ouvert &sociable. ;3

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyDim 31 Jan 2010 - 12:21

d e u x  s e m a i n e s  a p r è s  l e  r e t o u r  d e  m r . p a r k
    « Nos deux âmes ne sont pas seulement reliés par le désir, mais aussi par l’amitié et l’amour qui nous unit. Car désormais, toute l’envie de te retenir était devenue encore plus puissante que la première fois que je t’avais effleurée la main. Je ne peux appeler ça de l’amour, je ne peux te dire que je ressens quelque chose de fort pour toi, car cela dépasse toutes les choses que tu peux t’imaginer. Ca dépasse l’univers, la galaxie et tout ce qui constitue le monde et ses alentours. Toi et moi, nous ne sommes peut-être pas destinés à terminer ensemble mais pour l’instant, faisons comme si c’était le cas, tu veux bien ? Faisons comme si tu ne me supprimerais jamais de ta belle et magnifique vie. Faisons comme si tu n’étais plus mon frère mais plutôt mon amant. Faisons comme si ta vie n’avait plus aucun sens si je n’étais pas là. Faisons comme si on ne s’aimait pas, mais qu’on ne serait pas loin de l’amour absolu. Tu veux savoir ? Toutes les choses que j’ai pu penser à propos de toi, tout ça, ça a toujours été lié à mon amour inconditionnel que je ressentais pour toi. Ce ne sont pas des sentiments. Mais de l’attirance ;physique, surement mais ça, on s’en fout. Oui, on s’en fout, car la seule chose qui importe c’est que moi sans toi, ça n’existe pas. Non, dans mon monde, ça n’existe pas, car tu me rends meilleur sous tout rapport. Tu le sais ça, que Je t’aime pire qu’un frère, Kyungi ? »

    Il l’avait écrit. Il avait même pensé à lui envoyé cette lettre si charmante et pleine de reconnaissance pour ainsi la mettre dans une enveloppe et la ranger dans une des commodes. Il ne pouvait pas lui dire tout cela comme ça, de peur que prochainement, cette lettre lui tienne préjudice. Ils s’étaient toujours adorés, idolâtrés, c’était devenu des amis tellement proches que personne ne pouvait les séparer. Même pas leur père et leur mère, rien de tout ça. Ils savaient que si le mal approchait, ils l’affronteraient ensemble, car c’était ensemble c’est tout. Il n’y avait pas une réelle explication à tout ça. Juste des mots et des gestes qui étaient bien plus puissants que toutes les rumeurs à leurs égards. Ils avaient toujours pensé que même si la foudre frappait, ils étaient le soleil qui éclairerait l’autre. Ca se jouait comme ça, ça se jouait ainsi depuis leur connaissance. Une amitié telle que celle-ci avait réussi à les forger et à faire d’eux des hommes meilleurs. Tant mieux, me direz-vous, ça valait mieux. Mais d’avoir une relation comme celle-là entre deux ‘garçons’ était qualifiée comme malsaine. Mais ces deux là s’en fichaient royalement. Ca n’avait pas d’importance d’être détester de la société, ça n’avait pas non plus d’importance d’entre des insultes et des mesbasses derrière leur dos. Ce qui comptait par-dessus tout, c’était d’être ensemble un point c’est tout. Voilà ce qu’était Kyung pour Tokyo ;exactement tout. C’était exagéré, penserez-vous. Mais on s’en fiche, c’était ainsi et personne ne pouvait changer ça. Non, strictement personne. C’était sans doute de la folie absolue, de l’amour inconditionnel et interdit mais au dessus de ça, n’oublions pas qu’à la base, il y avait aussi une amitié. Une réelle amitié qui dominera jusqu’à la fin des temps. Même s’il y a rupture de contrat entre amants, ils savent que malgré tout, ils ne peuvent se séparer et que tout ce qu’ils ont fait les lie à jamais. Oui, à jamais. Leur histoire aurait pu être digne d’un vrai drama ou peut-être d’une fiction YaOi comme on peut en trouver dans les blogs, de nos jours. (a) Mais non, c’était bien la réalité, la pure réalité qui prenait de l’âge jour après jour. Ils ne pouvaient se perdre, c’était impossible et inimaginable. Et si l’un mourrait, l’autre mourrait surement lui aussi. Du moins, c’était ce que Tokyo pensait de tout ça devant sa commode. Oui, car dans sa commode, il y avait cette fameuse ‘lettre’ qu’il venait d’écrire à son amant préféré. Préféré et bien le seul, évidemment. :O Et encore heureux. Personne n’avait les droits sur Tokyo Jin, vraiment personne à part Kyung Ae bien évidemment. ;) Pire que des ennemis mais mieux que des amis ? Oui, c’était donc ça, alors. Ils s’aimaient plus qu’ils ne se détestaient.

    Sans Kyung, la vie de Tokyo n’était pas vraiment bien remplie, se disait-il. Il s’était dit ça pendant environs deux semaines. Ca faisait maintenant seize jours que tout s’étaient déroulé. Une visite à l’aéroport et la suite s’est terminé collés-serrés chez Kyungi d’amour. (a) Si ça, ce n’était pas mignon comme tout. Le pire dans tout ça, c’est qu’ils ne regrettaient pas d’avoir agis. Oui parce que Tokyo avait été le premier à faire un pas et pas ce fichu Ae qui n’osait rien faire en voyant que son ‘frère’ était à deux-doigts de l’embrasser alors qu’il était complètement couché sur lui. En même temps, ils n’allaient pas se regarder pendant deux heures sans que personne ne fasse aucun geste, ou bien ? Ca n’aurait aucun sens sinon. Et puis s’ils s’étaient embrassés sans aucune suite, ça aurait voulu dire qu’ils auraient fait ça juste pour rigoler et pas pour aller plus loin que ça. Mais ils ne comptaient pas entretenir un couple homosexuel, loin de là. C’était juste que.. Voilà. Quand l’un avait besoin de tendresse et de compagnie, l’autre était évidemment là pour lui. C’était donnant-donnant. Mais ça ne voulait pas pour autant dire que le blond était amoureux du brun et vice-versa. Même si Tokyo ne considérait plus comme hétérosexuel mais plutôt comme Kyungisexuel. Un jeu ? Ouais, peut-être mais on s’en fout royalement de comment on peut appeler ce qu’ils font. Ils sont heureux, ils sont jeunes, ils sont proches, ils s’amusent, point.

    Tokyo avait terminé par se lever de sa chaise et à faire son lit dont la couverture étaient complètement par terre et les draps légèrement froissés. Ouais, il bouge le Tokyo la nuit pendant qu’il dort mais il ne ronfle pas. Bref, passons. u.u
    Il avait décidé de se lever de bonne heure pour une fois, même si ça n’avait pas tant marché que ça étant donné qu’il était déjà deux heures de l’après-midi. Après avoir sagement fait son lit, il passa à la douche en chantonnant une vieille chanson des Sex Pistols ;God Saves the Queen, sympathique, mmh ? Oh ce qu’il aimait chanter sous la douche, avec l’eau qui coulait sur son corps frêle et musclé. Sa vie, ces temps-ci, ne s’était résumée qu’à se lever, se doucher, sortir &voir Kyung. Seulement, là ça faisait environs trois jours qu’ils ne s’étaient pas vu. Manque de temps, peut-être ? Non, il y a toujours un peu de temps pour voir quelqu’un qu’on apprécie beaucoup. Ou qu’on aime beaucoup, on s’en fout, ça n’a pas d’importance. (a) En tout cas, Tokyo avait la fâcheuse habitude d’attendre que les personnes l’appellent et de ne pas trop les réclamer. Si les gens avaient envie de le voir, qu’ils l’appellent. Et lui au contraire, ils ne les appelaient pas, ils s’invitaient chez eux sans prévenir. Il ne prévenait jamais de sa venue, chose inutile à faire se disait-il. Et même si ces potes pouvaient être en train de ‘passer à l’acte’ et que justement, Tokyo se pointait – ce qui n’est encore jamais arrivé, et encore heureux – et bien ce serait mieux de choisir Tokyo comme compagnon plutôt que la belle demoiselle qui était prête à se faire sauter. C’était juste un conseil d’ami, comme ça. Haha ~ Sur ce, Tokyo sortit de sa douche et se décida à porter un jeans normal avec un marcel blanc – ça faisait bien ressortir ces beaux muscles comme ça *O* – et ensuite, il se mit devant son ordinateur. Ouais, à Geeker comme d’habitude mais aussi à travailler. Aux alentours de cinq heures de l’après-midi, Hwang c’était mis dans la tête que de sortir prendre l’air le calmerait et lui changerait les idées. Même s’il n’y avait véritablement rien à changer. Enfaites, ça voulait tout simplement dire « Allez Tokyo, prends ton téléphone portable &dis à Kyung de te rejoindre quelque part pour que vous fassiez des merveilles ensemble. » Des merveilles, oh oui. *O* Ils avaient désormais le droit de faire ce qu’ils voulaient – tant que personne ne les voyait. C’était le programme de Tokyo. Haha ~ Il saisit alors son portable et envoya un magnifique message à son ami hyper proche. :3

    Citation :
    Tokyo à Kyung ~
    Mon Amour, tu me manques, haha ~ Tu me rejoins au terrain de sport, qu’on fasse des merveilles ? Si tu ne viens pas, je te jure que je me vexe et que tu vas longuement le regretter ! A plus tard. ♥️
    Bah quoi, c’était mignon, non ? ;3

    Après avoir écrit ce message, Tokyo prit son portable et passa le seuil de la porte. Ouaw, il faisait vraiment froid dans ce pays, haha ~ Il revint alors dans sa maison et prit une jaquette ainsi qu’une veste qui lui tiendrait chaud sans oublier la belle écharpe noire qu’il mit autour de son cou. Voilà, comme un esquimau, il n’était pas tant mignon habillé comme ça ? Osef. Bref, il se précipita – en marchant, oui – jusqu’au Terrain de Sport. Et heureusement, aujourd’hui, personne n’avait pris la décision de venir s’entrainer jusqu’à tard dans l’après-midi. Il se dirigea alors jusqu’au milieu du terrain – et oui, ça en faisait de la distance depuis les buts – et il resta debout. L’herbe était mouillée à cause de la dernière neige qui était récemment tombée sur tout Séoul. Il préférait ne pas trop se tremper. De plus, s’il voulait crever de froid et rentrer pendant la nuit à la place de rester avec Kyung, alors s’asseoir était le bon moyen. Ne gâchons pas une si belle soirée en tombant malade, vous voulez bien ? Bon alors, où est le Prince d’or ce soir ? Tokyo n’en pouvait plus, il l’attendait, il l’attendait avec impatience. Kyung &ses baisers, il en voulait encore, ça oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbfic-icecream.skyrock.com

Date d'inscription : 23/12/2009
Nombre de messages : 195
Né(e) le : 24/11/1989
Age : 29
Profession : Etudiant en photographie
Situation : Tokie n'est-ce pas ? ♥
Humeur : I'm feeling good ~


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Sympathique ♠ Attachant ♠ Souriant ♠ Franc ♠ Gamin ♠ Chiant ♠ Drôle ♠ Dit tu me fait un hug ? *O*

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyDim 31 Jan 2010 - 17:40

    Le son d’un piano c’est tellement relaxant , il était tard , très tard même demain Kyungie n’avait pas cours c’était d’ailleurs pour ça qu’il restait autant éveiller en même temps il pouvait veiller tard même pendant les semaines de cours , mais il ne voulait pas faire partie de ce qui dorment en cours .
    Cela faisait je ne sais combien d’heure qu’il était resté bloquer sur un fichier de son ordinateur bien sûr il pouvait très bien réussir à débloquer ce problème qui venait de surgir de nulle part , mais quelque chose faisait qu’il s’en foutait totalement de ce problème on pourrait même croire qu’il n’avait même pas remarquer que son ordi avait beugé . Le coréen il avait sa tête posé sur la main pensant à des milliers de chose , enfin surtout à quelque chose de bien précis , là son Photoshop , les photos qu’il devait avoir retouché pour dans deux jours il s’en foutait totalement ! C’est vraie que l’on pourrait croire qu’il bossait comme un petit fou si on arrivait par la porte de sa chambre en le voyant de dos , mais si on pouvait l’apercevoir de face on se rendrait sans doute compte du fait qu’il est ailleurs , qu’il est perdu dans un autre monde . Perdu est le bon mot Kyungie était perdu , perdu dans ses pensés et dans tous plein d’autres choses , cela faisait maintenant deux semaines , deux semaine ou ce jeu qu’ils avaient commencé avec son frère ‘amant’ , un jeu bien interdit au quel les deux jeunes aimaient jouer . Deux semaine avant , ce jour ou Kyungie amenait son père à l’aréoport pour lui dire au revoir pour quelques semaines , ce jour où il avait croisé son frère oui car pour l’instant à ce moment ce n’était que son frère , Kyungie lui-même n’avait jamais eu en tête qu’après il se passerait bien des choses dans sa chambre . C’était le même jour ou Kyungie avait décidé qu’il serait plus proche et qu’il ferait des câlin à son frère , parce qu’à Tokie au paravent il ne lui en faisait jamais et d’ailleurs il s’était posé la question quelques jours après le commencement de ce jeu interdit , « Pourquoi je ne lui ai jamais fait de câlin ? » Oui le coréen se parle tout seul , normal non ?
    Alors il le regrettait d’avoir attendu autant de jours pour lui faire des câlin alors que quand il est dans les bras de son frère il est si bien , oui il est vraiment bien quand il est entouré par les bras de son frère , ce n’était pas la même sensation qu’il ressentait qu’avec d’autres personnes non il y avait autre chose . C’était ce jour là ou ils s’étaient promit tellement de chose , mais c’est promesses soyez-en sûr que Park Kyung Ae il les tiendraient , ce moment dans sa chambre , moment où lui se trouvait allongé sur son ‘frère’ là si proche et à rien faire . Faut dire que Kyungie cette idée de voler un baiser à Tokie ça ne lui était jamais passé par la tête et pourtant quand son ‘frère’ le fit il ne le repoussa pas , oh non bien au contraire il en revoulait d’ailleurs après vous connaissez la suite mes chères . Ils avaient passé une semaine ensemble et continuaient ce jeu , non non ce n’était pas pour le fun oh ça il le savait bien Kyungie sinon dés le début il aurait fait « stop on arrête tout ! » , mais ce n’était en aucun cas ça .

    Ce jeu si interdit entre ‘ami’ et surtout entre garçons ou même filles après tout c’est la même chose , garçon avec garçon , fille avec fille chez les gens depuis toujours ça ne doit pas exister , pourquoi ça ? Les personnes ont le droit de faire ce qu’ils veulent après tout et pourtant non on ne pouvait pas penser ça . Quand la plupart des gens voient deux gars ensemble ils ne pourront s’empêcher de commencer à se moquer , critiquer et j’en passe , pour les gens ce genre de relation sont comment dire déguelasse , non mais c’est vrai T.T Enfin bon vous me direz là Tokie &Kyungie les deux frères amant , ils n’étaient pas ensemble non , ils éprouvaient seulement une grosse attirance c’était tout oupas #sbaff# et le jour ou l’un deux voudraient stopper ce jeu interdit et bien ils resteraient tout de même amis avec une très grosse complicité ça ça serait sûr !
    Mais pour l’instant ils n’étaient pas prêt de dire stop à ce jeu, non tout deux prenait plaisirs à ce jeu, oui ça on pouvait le deviner . Les deux gars ils se voyaient tout le temps , ‘fin au moins une fois par semaine voir plus pour parler , parler et puis quand ils se trouvaient seuls les deux pouvaient profiter de ce jeu , seul cacher de tout le monde . Personnes ne savait quoi que ce soit et heureusement , enfin quoi qu’au fond Kyungie s’en foutait de savoir si quelqu’un pouvait se douter de ce qui pouvait ce passer entre les deux ‘amant’.

    Alors voila , vous devez sans doute maintenant mieux voir dans quoi il est perdu .
    Kyungie s’était endormit vers les quatre heures du matin du coup à cause de toute ses pensés et puis il avait tout de même continuer un peu de bosser sur les photos , d’ailleurs le coréen s’était endormit sur son bureau , alors le matin je vous dis pas le mal de dos qu’il avait le pauvre . Ben faut dire que dormir comme il a dormit c’est pas vraiment confortable , mais bon il devait être tellement mort que dans la nuit il ne s’était même pas réveillé pour aller se glisser dans son lit . Aujourd’hui il n’avait rien prévus c’était sans doute pour ça qu’il se leva un peu plus tard que d’habitude , Kyungie était donc levé à dix heures (record pour lui) Ae était de suite après s’être lever aller à la douche histoire de bien se réveiller , une bonne douche bien chaud rien de mieux ! Il enfila par la suite une chemise à carreaux rouge &blanc et pardessus son gilet bleu marine pour le bas il opta pour un jean assez simple, s’il sortait Kyungie aurait sans doute froid mais voyez-vous pour l’instant il n’avait pas encore prévus de sortir alors voila pourquoi il s’était vêtu comme ça et il fallait dire que chez lui , il ne faisait pas froid donc fallait mieux pas porter un truc trop chaud . Tout finit , tout préparer il appela son père dans la maison mais celui-ci ne répondit pas sans doute partie au travaille , il se traina donc jusqu’à dans la cuisine pour y prendre quelques trucs à grignoter et il s’affala dans son canapé devant la télé à regarder des dessins animée .

    Ce fut après deux épisode vu de Bob L’Eponge que Kyungie se décida à partir dans sa chambre pour continuait à bosser sur les photos qu’il avait à retoucher , il parlait un peu à son meilleur ami le pauvre lui était débordé et depuis leur partie de bowling il ne l’avait pas revus . Aujourd’hui Kyungie il cherchait pas vraiment à sortir ni même à prévoir quelque chose , pensait-il peut-être que quelqu’un lui demanderait de sortir avec lui ? Oui ça devait être sans doute ça .

    Alors Kyungie avait passé toute sa journée à bosser ou à regarder la télé pas de photos pour aujourd’hui bien qu’il aurait aimé en prendre pour l’instant il n’avait pas vraiment d’idée de nouveau shoot à faire donc rien à faire . Le coréen était affalé sur son canapé encore sauf que cette fois-ci il regardait les clips qui passé à la télé , ça change des dessins animée hein ? XD Bref, il était à fond dans un truc quand dans sa poche il sentit quelque chose vibrait c’était son portable qui le prévenait qu’il avait un ami #sbaff# Kyungie se pressa de prendre son portable pour voir qui pouvait bien lui envoyer un message . Oui parce que Kyungie on dira que c’est un gars qui n’est pas pendu à son portable donc il ne recevait pas souvent de message a part de la part de ses amis proches , quand il vu le nom de la personne qui venait de lui envoyer un message Kyungie ne put s’empêcher de sourire au fond il était sûr que c’était son Tokie qui lui envoyait un message (a) . Aussitôt dit , aussitôt fait Kyungie ne répondit pas au message de son amant non laissons le suspens #sbaff# , le blondinet devait se douter que Kyungie viendrait quand même le coréen n’allait pas dire non pour le voir *O*

    La nuit était tombé , il devait donc faire plus froid que dans la journée Kyungie devait donc enfiler quelques choses en dessous de sa chemise et après tout ça il prit sa doudoune et se passa un bonnet noir à pompom sur la tête après ça il enfila ses converse et sortit , même pas de mot pour son père tempi il avait pas à se faire trop de soucis . Le coréen marchait musique aux oreilles vers le terrain de sport pas très loin de chez lui . Il arriva cinq minutes plus tard au terrain de sport et vit très vite son blondinet en plein milieu du stade à l’attendre . Le pauvre il devait avoir froid quand même , personnes n’était là faut dire que les gens n’avaient pas vraiment envie de choper un truc aussi mais au moins les deux n’auraient pas à se cacher . Il arriva enfin sur le terrain le blondinet était dos à lui , c’est pourquoi Kyungie avancer tout doucement et s’en faire de bruit pour arriver le plus proche possible de lui et le prendre dans ses bras , Tokie fit un sursaut faut dire que tout le monde en aurait fait un hein XD Kyungie le serra fort dans ses bras tout en lui disant :

    Toi aussi tu ma beaucoup manqué

    Oui Kyungie répondait un peu au message de son amant , il lui fit un grand sourire avant de lui voler un fin baiser , même si ça faisait que trois jours qu’ils ne s’étaient pas vu pour lui c’était beaucoup et puis ça faisait un petit moment qu’il n’avait plus sentie les lèvres de son amant sur les siennes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xstupidlamb.skyrock.com

Date d'inscription : 20/12/2009
Nombre de messages : 308
Né(e) le : 23/02/1989
Age : 30
Profession : Études d'arts de la scène.
Situation : Enterré. Avec Kyungi, bien évidemment. e.e ♥
Humeur : Extravertie. (a)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Extrêmement tactile. 'Fin, seulement avec Kyung. éè Ouvert &sociable. ;3

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyLun 8 Fév 2010 - 21:38

    Il n’avait jamais voulu le laisser, car pour lui son amour était tellement grand qu’il ne pouvait le laisser s’envoler de ses propres ailes. C’était comme si un aimant le retenait à lui. Ils n’étaient peut-être pas fait pour être ensemble, d’accord. Mais ils pouvaient l’être pendant un moment au moins. La relation qu’ils entretenaient n’était pas complexe, elle était comme toutes les autres à la différence que c’était entre deux garçons et pas entre une femme et un homme. C’était différent dans le sens que c’était une expérience que Tokyo n’avait jamais vécue. Et Kyungi non plus, d’ailleurs. Mais tant mieux. Tant oui, parce que comme ça, ils savaient ce que ça faisait d’être avec quelqu’un que l’on chérit par-dessus tout le monde. (a) Ils avaient bien le droit d’être heureux ensemble quittes à ne pas être officiellement en couple. Mais ils ne comptaient pas forger une relation durable et se paxer, loin de là. Ils comptaient s’amuser, vivre au jour le jour, faire comme si ne rien était.

    […]
    Il venait de le voir, enfin non, rectifications ;son amant venait de lui faire extrêmement peur en arrivant depuis derrière. Tokyo fit un gros bon avant de se retourner et de voir celui qui l’attirait depuis quelques semaines, voir des mois. C’était lui ou rien, telle une drogue profonde qu’il souhaitait prendre un peu chaque jour. Le voir l’illuminait, c’était comme un soleil qui réussissait à lui redonner le sourire quand il n’allait pas bien. Il le choisirait parmi tout son entourage. C’était la personne la plus importante pour lui, hormis son meilleur ami, mmh. Park Kyung Ae était plus important que son père, sa mère ainsi que son ordinateur portable. Il était tout ce qui constituait le bonheur de notre suédois. Il l’aimait beaucoup trop, oh ça oui ! Mais il ne s’en plaignait pas pour autant, car il aimait ça. Et il aimait surtout savoir qu’il appartenait à quelqu’un. Ca ne lui faisait pas peur, au contraire, ça lui donnait le courage de continuer d’avancer. Il savait que peu importe à quel moment, quelqu’un l’aimait toujours et que cette personne ferait sans doute t o u t son possible pour garder Toki auprès de lui. De toute manière, ce dernier ne se verrait jamais capable de quitter Kyungi. C’était au-dessus de ses forces, bien trop compliqué à faire comme geste. Rien que la pensée ;de se dire qu’il pourrait lui sortir une phrase tel un drama, tel un Je pars.. Adieu.. lui bousillait tout son cerveau. Il ne voulait pas le laisser, l’abandonner pour le voir quelques années plus tard dans les bras de quelqu’un d’autre. Tokyo voulait que ce soit lui et lui seul qui lui donne l’envie de faire sa route, de continuer à se battre pour avoir ce qu’il veut. Oui, parce que Tokyo ne supporterait surement pas de voir que c’était une autre personne qui prendrait gentiment sa place. Il était unique.. Il était celui qui était aux côtés de Kyung. A jamais, promettez-le-lui.

    - Toi aussi, tu m’as beaucoup manqué. dit Kyung à son cher et tendre Tokyo. Ce dernier était complètement sous le charme. Il aimait bien quand son amant faisait ça – répondre à de ‘vieilles’ choses trente ans plus tard. (a) De plus, le fait de répondre qu’il lui avait manqué, ça lui faisait encore plus plaisir. Déjà que rien que de le voir lui donnait l’envie de crier et de sauter partout – lui sauter dessus surtout – tout se déroulait dans une bonne situation. Ils se prirent alors dans les bras comme deux amoureux transis qui ne s’étaient pas vus depuis très longtemps. Et pourtant, ils aimaient faire ça ; faire comme s’ils ne s’étaient plus revus et avoir de longues et belles retrouvailles. Tellement prenant et tellement charmant tout ça. ;3 Mais en vérité, ça faisait environs trois jours qu’ils ne s’étaient pas aperçu, appelés ou je ne sais quel truc qu’on dit pour le contact. u.u Mais là, ils étaient à nouveau réunis encore en encore pendant une soirée qui s’annonçait magnifique.

    En se faisant volé un baiser, Tokiki venait de comprendre que c’était ce qui lui manquait le plus chez Kyung. Le fait de ne pas pouvoir l’embrasser quand il en avait envie ; seul dans sa chambre, il a envie d’un câlin, d’un bisou, mais non, il ne peut pas, car son Kyung n’est pas là. Mais là, à ce moment précis, il profiterait du moment à fond. Ce n’était pas tous les jours qu’ils se voyaient en pleine nuit alors autant se dire que c’était comme une dernière fois même s’ils pouvaient faire tellement de choses maint fois.
    Le sentant dans ses bras, le baiser volé, s’en était trop. Tokyo déposa alors ses lèvres sur celle de son amant, le seul et l’unique et ne les détacha qu’après un bien long moment. C’était comme la chose qui le rendait vraiment heureux ;un baiser de la part de son frère transformé en son amant.

    - C’était la chose qui me manquait le plus. Hormis toi, je veux dire. dit-il en souriant et en lui revolant un baiser.

    Heureusement pour eux, personne n’était présent et c’était un miracle. En général ce terrain est toujours bondé de joueur de football ou de rugby. C’est ici qu’ils viennent tous s’entrainer mais ce jour-là, non. Etrange, n’empêche. Mais actuellement, ce n’était pas vraiment la chose qui importait. C’était plus ce qui se passait entre ces deux jeunes garçons. Jeunes, surement. Garçons, ils avaient surement passé le cap. (a) Surtout entre ces deux, mmh. Ils n’étaient plus les mêmes gamins qu’à leur rencontre. Ils avaient grandi ensemble, même si ce n’était que trois ans ou deux, c’était quand même des années et c’était de l’évolution. Les gens ne changent pas, ils évoluent, ce qui n’est vraiment pas pareil. Et le fait d’être ensembles pour parcourir étapes après étapes les avait aidés, il fallait l’avouer. Leur amitié avait tout supporté, mêmes les déceptions amoureuses qui n’avaient pas eu lieu. En un sens, on aurait peut-être dû se dire qu’ils allaient terminer ensemble, tellement ils étaient alliés. Mais ils ne feront pas ensemble. Non, du moins, ils continueraient un bout mais pas jusqu’à la fin. Parce que la fin n’a jamais été écrite et qu’elle n’existe pas. C’est juste un mot de trois lettres qui veut dire que tout va se terminer. Mais que fait-on quand on décide de ne pas terminer quelque chose ? Toutes les choses sont éphémères sauf cette relation, croyez-moi.

    - Ca me rassure, tu me fais toujours le même effet, même après trois jours d’absence. dit Toki en se mordant la lèvre inférieur, crevant d’envie de l’embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbfic-icecream.skyrock.com

Date d'inscription : 23/12/2009
Nombre de messages : 195
Né(e) le : 24/11/1989
Age : 29
Profession : Etudiant en photographie
Situation : Tokie n'est-ce pas ? ♥
Humeur : I'm feeling good ~


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Sympathique ♠ Attachant ♠ Souriant ♠ Franc ♠ Gamin ♠ Chiant ♠ Drôle ♠ Dit tu me fait un hug ? *O*

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyVen 12 Fév 2010 - 18:46

    Il le savait , il en était sûr qu’il aurait fait affreusement peur à son blondinet mais il l’avait fait exprès non pas que Ae aime faire peur à ses amis et en particulier à son amant mais tout simplement parce que c’était mieux comme ça , n’essayez pas de comprendre pourquoi parce que des fois vous savez Kyungie est bizarre. Ce baisser échangé c’était fou tout ce que cela pouvait faire, seulement trois jours ou ses câlins , ses baisers et autre ne s’étaient pas échangés trois jours et pour Kyung Ae c’était bien trop , pire qu’un droguer celui-là mais c’était la faute de Tokie ! Dee Park Kyung Ae c’est un peu facile de remettre la faute à Hwang Tokyo Jin tu trouve pas ? Il disait que c’était la faute de son amant mais sérieusement c’était une magnifique faute de sa part non ? En tout cas pour Kyungie ça l’était ! Les bras du blondinet lui avait manqué tout , absolument tout ! C’est fou le coréen n’aurait jamais pensé être autant ‘accros’ à quelqu’un surtout à un garçon et ce garçon en particulier , au départ c’était qu’une simple attirance mais ce n’était pas possible attirance fasse rendre Kyungie autant accros à quelqu’un , alors oui peu à peu son Tokie, son amant, son frère il commençait à ressentir quelque chose pour lui , quelque chose qu’il connaissait assez bien, bien sûr il savait très bien que ça ne durerait peut-être pas mais ne pensons pas à plus tard , pensons juste à l’instant présent à aujourd’hui et à Hwang Tokyo Jin c’est tout ! Il lui avait dit la réponse à son message ce qui était tout a fait normal bien que lui le coréen lui avait dit en face et pas par message non c’est bien mieux de le dire face à face , yeux dans les yeux vous croyez pas ? Suivit de ça le coréen l’avait prit dans ses bras pour lui faire un câlin et l’embrasser par la suite , être dans les bras de son amant vous ne pouvez pas savoir à quel point Kyungie aime ça ! Ce n’est pas les même câlins qu’il fait avec ses amis non c’est quelque chose de bien plus fort qui passe quand il le prend dans ses bras , vous ne trouvez pas qu’il y a plusieurs façon de recevoir un câlin ? Quelque fois on ressent quelque chose de plus dans un câlin que l’on ne reçoit pas avec une autre personne , en tout cas Kyungie lui il s’est toujours dit qu’il y avait plusieurs ‘catégorie’ de câlin (si on peut dire ça comme ça) , c’était un fan de hug alors laissez le penser cela s’il vous plait .

    Mais revenons en à nos deux amant , là sur le terrain en plein milieu en train de s’embrasser sans même se poser la simple question du « Peut-être que quelqu’un nous voit » , c’est vrai qu’ils auraient dû se poser cette question mais franchement Kyungie avait bien d’autre chat à fouetter que regarder partout si il n’y avait pas des ‘espions’ ou simple personne se promenant , non avec un temps comme celui-ci Kyung Ae s’était dit que ça servait à rien de regarder . Ils s’échangeaient seulement un fin baiser ce n’était qu’un simple commencement mes chère , franchement il fallait bien faire cela les deux avaient besoin de s’embrasser c’était comment dire une sorte d’addiction qui c’était crée dans Ae , le simple fait de sentir les lèvres de son amant lui remonter le moral d’ailleurs Kyungie aimerait tellement quand ils sont ensemble dans un endroit avec plein de gens comme ça l’embrasser mais ça leur est en quelque sorte impossible . Vous imaginez ils trainent toute une journée ensemble , se regarde avec se regard tout doux mais peuvent faire seulement ça pour ne pas se faire trop ‘remarquer’ par les autres et dés qu’ils le peuvent ils s’éclipsent un tout petit moment , ça pouvait arriver quelques fois et c’était chiant mais obligatoire à faire ! Des moments que tous les deux la semaine ils pouvaient en avoir le soir quand l’un des deux raccompagner l’autre et encore il fallait se cacher vous savez c’est quand même la grosse merde . D’ailleurs Ae devrait penser à réinviter son chère blondinet , il n’y aucun rapport c’est vrai mais c’est tout simplement parce que le coréen venait de penser à cela après avoir décoller ses lèvres de celle de son amant.

    Il fut tout de même vite sortie de cette penser quand Tokie déposa de nouveau ses lèvres sur celle d’Ae pour faire danser leur langue ensemble une nouvelle fois mais bien plus longtemps et quand cela fut terminer son amant lui raconta que des baiser comme celui-ci était là seule chose qui lui manquait ainsi que lui bien sûr , il lui vola un nouveau baiser et après celui-ci Kyung Ae il lui fit son si beau sourire avant de le serrait fort dans ses bras. Tokie comprendrait très bien que pour le coréen c’était la même chose . Le froid était là malheureusement mais dans les bras de son amant il se sentait au chaud d’ailleurs il le serra un peu plus fort .

    Heureusement qu’il lui faisait toujours le même effet , on peut pas se lasser de Kyungie #sbaff#
    Le coréen avait posé sa tête quelque minute avant que Tokie ne lui dise ça sur l’épaule de celui-ci , ben quoi il n’avait pas le droit ? D’ailleurs il venait maintenant de lui faire un baiser dans le coup , il releva en suite sa tête pour se mettre face à son blondinet et se plonger dans son regard .

    Mais toi aussi mon chère *O*
    Il lui avait répondit cela d’une voix que seul Tokie pouvait entendre alors qu’il n’était que deux sur le terrain c’était bien mieux de le dire comme ça , il le regardait et vit son petit mordillement de lèvres naa mais c’est trop ! Kyungie déposa de nouveau ses douces lèvres sur celle de Tokie pour une nouvelle foi lui faire un long et tendre baiser qu’ils connaissaient temps tout les deux depuis maintenant un petit moment .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xstupidlamb.skyrock.com

Date d'inscription : 20/12/2009
Nombre de messages : 308
Né(e) le : 23/02/1989
Age : 30
Profession : Études d'arts de la scène.
Situation : Enterré. Avec Kyungi, bien évidemment. e.e ♥
Humeur : Extravertie. (a)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Extrêmement tactile. 'Fin, seulement avec Kyung. éè Ouvert &sociable. ;3

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyVen 12 Fév 2010 - 22:33

    C’était comme une balade, une balade d’amour qui racontait l’histoire entre deux personnes éloignées qui ne pouvaient pas être réunies à cause de leurs différences. C’était un peu ce qui se passait entre eux. Ils avaient chacun une vie, d’accord, mais ils étaient liés. Liés à jamais par l’amitié ou par l’amour – on ne savait plus vraiment ce qui en était entre les deux. De toute manière, ça n’avait pas vraiment d’importance de savoir qui aimait qui et qui couchait avec qui, je me trompe ? Ca n’avait pas de sens de savoir qui aimait plus l’autre, de toute façon, on s’en foutait complètement. Ce qui importait par ailleurs, c’était qu’ils s’aimeraient toutes leurs vies. Non, leurs ne vies ne duraient pas qu’un mois ; la preuve, cela faisait trois ans qu’ils s’aimaient beaucoup. A la base, c’était de l’amour fraternel pis peu à peu, ça a finit par se changer. Ils auraient pu se montrer au public et faire comme si ne rien était. Mais être montrer du doigt par la société et se faire détester juste à cause qu’on aime quelqu’un du même sexe que soit ; très peu pour eux. Surtout pas pour Tokiki qui est plutôt du genre à tout garder pour lui et de il hait exposer sa vie privée. De plus, elle est principalement constituée de Kyungi alors c’est un point de moins pour la montrer à tout le monde. (n) Personne n’a besoin de savoir ce qui se passe entre eux, surtout pas leurs proches et encore moins leurs familles. Ca créerait surement un désastre ou un truc comme ça. Ce qui fallait retenir de cette histoire, c’est que Tokyo sans Kyung, ça n’existe pas. Ca n’existe que dans les pires mondes, dans les endroits où c’est sale et ça empeste. Mais dans leur monde à eux, oui à eux et rien qu’à eux, ça n’existe pas. C’est comme une sorte de.. Théorème. S’il manque Kyung, il n’y a pas le résultat d’un Tokyo entier et vice-versa. C’est tellement simple entre, tellement beau, tellement mignon et surtout tellement fusionnel.

    - Mais toi aussi, mon chère. C’est vrai ? Hein, c’est vrai ? (a) Oh que oui, c’était bien réel. Même que Kyung l’avait parfaitement bien montré en déposant un fin baiser sur les lèvres du blondinet. C’était un peu après la scène du ‘roulage de patin’ entre les deux jeunes hommes. Ils ne se souciaient plus de savoir s’ils étaient entourés, désormais.. Who’s care ? Ce qui était sympa chez Kyung n’empêche, c’était que ce bonhomme-là, il ne montrait pas beaucoup ses sentiments. C’était une sorte de chasse à la devinette même si Tokie savait parfaitement comment comprendre ce que son amant ressentait. C’était quasiment comme s’il l’avait fait – à quelques différences près, évidemment. N’avions-nous pas dit qu’ils étaient faits pour terminer ensemble, ces deux là ? Oh que oui. La chose la plus belle entre eux, c’était qu’un sourire de la part de l’autre faisait rayonner la personne qui recevait ce beau geste. ;3 Magique, le mot y était.

    Le fait de s’embrasser comme ça, longuement comme la première fois, comme quand ils étaient chez Kyung, c’était beau. Toki s’en souviendrait toujours de ce jour-là. Et de toute la semaine pendant qu’on y est ! En même temps, comment l’oublier ? u.u C’était tellement génial, tellement passionnel. Dès que l’un avait besoin d’un baiser, l’autre était là pour subvenir à ses besoins. Ils se complétaient et personne ne pourrait remplacer la présence de l’autre. D’accord, ils avaient chacun des amis respectifs mais non, ce n’était pas ça, ce n’était pas ce qui remplacerait l’amant. Le fameux amant. Toki avait surtout envie de crier un gros P.S ;i love you .. à Kyung. Mais il se retenait de le faire. Personne ne comprendrait, hein. Personne ne pourrait se dire plus que « Ah, il aime un garçon. GROS GAY. » Non, vraiment personne. Parce que les gens sont des ignorants désormais et qu’ils ne pensent pas que parfois l’amour va au-delà de la couleur de peau ou de la sexualité. Qu’est-ce qu’on en a à foutre de savoir qu’il aime les hommes ou les femmes ? C’est quoi le mieux ? Une femme avec un homme et un homme avec femme. Ouaw, on avance dans nos recherches, dis-donc. C’était une chose que Toki n’arrivait pas à concevoir. Et pourtant, il devait faire avec. Il se devait de dépasser ça, au moins pour Kyung. Même s’il avait souvent une folle envie de le prendre et de lui rouler une bonne grosse pelle devant tout le monde. Mais il se retenait, de toutes ses forces.

    - Kyung, attends. dit-il en le stoppant ce long et parfait baiser. Il voulait plus, cette fois. Il ne voulait pas se voir, s’embrasser et au revoir. C’était impossible, Toki ne le supportait plus. Il n’aimait pas se faire traiter comme un jouet même s’il savait que ce n’était pas l’intention de son amant. Mais il voulait autre chose aussi, un peu plus d’action et d’affection, un peu plus que de simples petits baisers de rien du tout. Pour finir, ça deviendrait chiant à la longue de ne faire que ça, je me trompe ? Génial ; ils se voient, ils se roulent des patins et ensuite c’est au revoir. Pas génial comme concept, personnellement. (y) C’est pour ça que Toki stoppa toute chose. Toute chose avant d’aller plus loin, ça va de soi. Haha ~ Ils ne voulaient pas faire « comme d’habitude » parce que sinon, ça deviendrait chiant. D’accord, ce serait chiant. Non que ça l’était déjà actuellement, loin de là. Bref.

    - Je te veux. Oh. D’accord. Il le veut. D’un côté, d’accord, c’était vraiment trop mignon. Tout le monde a envie d’entendre ça de la part de quelqu’un. A la base, quelqu’un qu’on aime. Mais c’était le cas là, non ? (a) Oh oui, ils s’aimaient beaucoup trop et un jour, espérons que non, ça finira par les perdre. Fallait l’avouer.. Ca finira par les perdre et ils ne pourront rien faire contre ça. En espérant juste qu’au fond, ce n’est qu’une fantaisie et qu’ils finiront ensemble de toutes les façons. Si Kyung part, Toki part aussi. Et si Kyung meurt, Toki ne pourrait pas s’empêcher de mourir lui aussi. C’était une évidence, une évidence qu’il fallait comprendre dès qu’on faisait la connaissance de l’un des deux. Personne ne piquerait Kyung à Toki, oh non ça personne !

~ Mon trois-centième message. (a) Arigatô. éè Osef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbfic-icecream.skyrock.com

Date d'inscription : 23/12/2009
Nombre de messages : 195
Né(e) le : 24/11/1989
Age : 29
Profession : Etudiant en photographie
Situation : Tokie n'est-ce pas ? ♥
Humeur : I'm feeling good ~


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Sympathique ♠ Attachant ♠ Souriant ♠ Franc ♠ Gamin ♠ Chiant ♠ Drôle ♠ Dit tu me fait un hug ? *O*

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptySam 13 Fév 2010 - 14:02

    « Kitto onaji koto wo kurikaeshite anata wo ushinatte shimau no ga kowakatta kara
    Yori sou koto de nuguou to shita wasurekirenakatta hi wo
    Anata wa nani mo kikazu ni kono te wo nigettekureta ne
     »
    The Gazette - Cassis

    Et la vous vous demandez certainement pourquoi ce couplet d’une des chansons de The Gazette apparait là , c’est paroles ne sont sans doutes pas là par pur hasard non au fond Kyungie c’est-ce qu’il commençait bien à se dire c’était comme ça et ça ne changerait plus, parce que déjà Ae ne voulait pas que ça change non il était bien mieux maintenant qu’avant. Bien sûr il ne montre rien de ça à Tokie gardons se côté mystérieux qu’il à quand ça parle de sentiment parce que Kyung Ae ne laisse rien passer dans se niveaux , il ne montre aucun de ses sentiments alors que pourtant son Tokie il l’aime énormément , ne pas montrer cela pour lui c’était son meilleur choix pourquoi ? Parce que c’est Ae et que parfois il ne vaut mieux pas chercher à le comprendre , les paroles de la chanson il les pensaient dans sa tête mais si il ne cacher pas tout ses petits truc à lui Kyungie aurait sans doute dit ses paroles depuis un petit moment , de si belle parole en passant ! Peut-être aussi qu’il ne disait pas tout ça pour la simple raison qu’au fond tout les deux savent très bien que ça ne durera pas, bien qu’ils le veulent ou pas. Ca serait bien trop difficile de se cacher éternellement , ça leur ferait encore plus mal et le coréen n’aimerait pas ça , vivons le présent ne pensons pas au futur , on voit au jour le jour c’est le mieux à faire n’est-ce pas ? Pour l’instant la seul chose que l’on pouvait dire et que l’on pourrait toujours dire c’est que Hwang Tokyo Jin sans Park Kyung Ae ça ne peut pas exister et l’inverse c’est la même chose et si jamais cela existe c’est alors qu’il y a un gros problème ça je peux vous le dires !

    La seule chose qui lui avait répondu était un toi aussi mon chère , il ne pouvait pas dire grand-chose d’autre et non il n’était pas bloqué non plus c’est juste que Kyungie est comme ça dans des moments comme celui-ci oui il ne dit pas grand-chose mais tout ce qu’il est dit pendant c’est courts instant ne sont qu’une pure réalité . Des gens pourraient croire que Ae est celui qui redit presque la même chose que ce que dit son amant d’un côté c’est la vérité mais de l’autre côté vous voulez qu’il réponde quoi ?
    Qu’il reformule la même chose que son amant mais dans un autre style de phrase ? Cela sert strictement à rien ça si ? Mais passons voulez-vous ! Ils s’étaient de nouveau échangeaient un long et tendre baiser , mais c’est vrai qu’au fur et à mesure ça les lasserait sans doute après tout ne faire que s’embrasser au moment c’est bien mais il faut passer au niveau au dessus un peu non ? Dee les gens auraient dit la même choses soyez en sûr, des regards échangés entre des moments de ‘j’arrête de t’embrasser un petit moment’ et oui le coréen aimait regarder son amant , se plongeait dans son regard il aimait ça c’était pour lui quelques choses de super et relaxant à la foi parce que d’un simple regard on peu comprendre une centaine de choses , bien sûr il faut savoir lire dans les yeux et bien connaître la personne dans laquelle on a son regard plonger . Kyungie lui comme on le disait ne montrait rien dans la parole mais par contre dans ses yeux on voyaient tout absolument tout ! C’est fou ce qu’un simple regard peu dire , des personnes arrive à comprendre comme d’autre non , d’ailleurs ça lui rappelait ce jour ou celui-ci sortait avec une fille et qu’il était accompagné de quelqu’un d’assez proche , il ne lui avait pas dit qu’ils sortaient ensemble pour la simple et bonne raison qu’il n’avait pas très envie d’étaler tout ça au monde mais le soir quand il était resté avec cet ami et bien celui-ci lui avait dit direct : Tu sort avec elle c’est ça ! . Et boum démasquer ! D’ailleurs ça pourrait arriver quand les deux amants se retrouvent avec tout plein de monde autour d’eux et qui sait peut-être que déjà certaines personnes auraient pû comprendre mais n’ont rien dit et ils ont bien raison , puis ils auraient pût se dire qu’il se faisait juste des films et c’est tout !

    Un nouveau baiser enfin il devait y en avoir un mais le blondinet stoppa le coréen , dee qu’est-ce qu’il se passe là ? C’est bien ce que se demander Kyung Ae , il le regarda et attendit toute autre explication qui arriva juste après un petit moment de silence pas long du tout , un « je te veux » venait de sortir de la bouche de Tokie ça voulait tout dire ça ! Ca pouvait dire aussi allons plus loin , arrêtons c’est simple et magnifique baiser et passons à autre chose !

    Hwang Tokyo Jin je suis tout à vous !

    Tient ça aussi ça voulais tout dire , vous croyez pas ? Kyungie fit un sourire à son amant avant de le regarder longuement . Ca aussi c’était mignon non ? C’était aussi la première fois de sa vie que Kyungie disait une tel chose à quelqu’un .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xstupidlamb.skyrock.com

Date d'inscription : 20/12/2009
Nombre de messages : 308
Né(e) le : 23/02/1989
Age : 30
Profession : Études d'arts de la scène.
Situation : Enterré. Avec Kyungi, bien évidemment. e.e ♥
Humeur : Extravertie. (a)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Extrêmement tactile. 'Fin, seulement avec Kyung. éè Ouvert &sociable. ;3

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptySam 6 Mar 2010 - 22:20

    C’était le genre de chose qui n’arrivait donc jamais. Aimer quelqu’un comme aimer Kyung était quelque chose d’extraordinaire, de magique et surtout une chose qu’on ne peut pas imaginer. Vouloir quelqu’un comme Tokyo voulait son ‘frère’ qui était devenu son amant était légèrement exagéré. Au fond, il ne voulait que lui et personne d’autre ;même pas une demoiselle, ou un autre jeune homme. Juste Kyung Ae et personne d’autre. Ca faisait flipper, au fond parce que personne ne ce serait imaginer que cette amitié prendrait une tournure comme celle-ci mais on s’en fout, non ? C’était mignon quand même. Ce n’était juste pas fréquent. Pis en général, on finit par traiter l’autre de gay et il est l’est, bien évidemment. Mais là, ils sont passés de hétérosexuels à.. A plus rien enfaîtes. Et quand on réfléchit bien, on s’en fout de ce qu’ils sont. Tout ce que Toki veut dire et sait par contre c’est qu’il est Kyungisexuel. Point. Quoi, ça n’existe pas ? Bien sûr que ça existe dans son monde, et c’est la seule chose qui compte. Autant que les gens comprennent qu’ils ne peuvent pas les séparer, encore plus dur que de retirer deux aimants collés ensembles. Finalement, ils ont terminé comme ça, ils ont abouti à un truc entre les deux. Une sorte de pacte ; « Si tu tombes, je tombe. » C’était bien trop faible pour eux, ils préféraient viser plus haut tel qu’un ; « Si tu pars, je pars. Si tu meurs, je meurs avec toi. » C’était donc ça. C’était donc le résultat de toute une amitié, de tout un amour qui avait fusionné et qui était devenu ça.

    On se rend compte qu’enfaîtes, dès qu’ils se voyaient, ça finissaient par terre en train de s’embrasser, et puis bah Toki il en avait légèrement marre de ça. Alors, changeons un peu pour aujourd’hui. Et justement, pour changer, ils allaient bien changer ! Tokyo prit donc la main de Kyung pour l’entrelacer avec la sienne et il l’emmena ‘faire un tour’ sur le terrain de sport. Heureusement pour eux, il ne pleuvait pas. Quoique ça aurait pu être agréablement amusant et très divertissant. Ils auraient pu longuement s’embrasser sous la pluie puis décider de rentrer en regardant le ciel noir ainsi que le peu de lune cachée par le reste des nuages. Ca, c’était du vrai cinéma ! Et y’avait de quoi aimer ça, mmh. (a) Surtout quand on est une sorte de couple. C’est comme s’embrasser sous la neige, sur une barrière où un banc. Surtout quand la jeune fille est petite et doit se mettre sur la pointe des pieds pour rouler un patin à son amoureux. Que c’est mignon ! On aurait presque envie de les prendre en photo. Mais là, actuellement, il n’y avait ni neige, ni pluie, rien que de la froideur et un léger vent qui passait dans leurs coiffures si bien faites. En parlant de coiffure, Tokyo avait fait une couleur plus foncée et surtout des mèches brunes qui lui allaient si bien. Il espérait que Kyung les remarque, mais il n’en disait rien. Il préférait recevoir une belle remarque, quelque chose de sympa de la part de celui pour qui les sentiments du suédois ne cessaient de grandir jour après jour. Il ne s’était pas non plus mis sur son trente-et-un, faut dire que ce n’était pas un « grand événement » de voir son faux-amoureux. D’accord, c’était génial, et tout. Mais comment dire ? Il n’allait pas se mettre en costard cravate, il paraitrait vraiment ridicule. 8D Peut-être que ça ferait plaisir à Kyung, personne ne le sait. Mais en tout cas, ce n’était pas Toki qui allait porter un complet pour voir quelqu’un. Son père, à la rigueur, mais sinon, jamais. Passons.

    Toki prit alors Kyung pour aller faire un tour – disais-je – et il souriait, content de le voir, surement que ce devait être ça. 8D Heureusement qu’il était heureux ! Genre. e.e Oui, donc, il décida d’aller faire un tour, on va y arriver ! Ils marchaient, silencieusement, regardant le ciel qui commençait à changer de couleur tout bonnement. Bah quoi, il commençait à se faire vraiment tard et les couleurs ne s’étaient pas encore métamorphosées en du bleu foncé laissant paraître des étoiles magnifiques, tel que le paysage. Tokyo ne pouvait plus résister, l’envie de prendre Kyung dans ses bras devenait de plus en plus grande, mais il n’en faisait rien, ne voulant pas gâcher ce moment. Au contraire, il se mit à marmonner quelque chose dans sa « barbe » Des choses que même lui ne comprenait pas. Des choses à propos de son ex-frère, sans doute. Ou plutôt de son amant, le terme était surement plus approprié.

    - Tu sais, cette envie de m’évader, rien qu’avec toi, j’en avais besoin. dit-il gêné, ne préférant pas regarder le visage de son compagnon. Il n’avait pas envie de paraître encore plus ridicule ou déplacé en ayant dit ça. Alors il préférait regarder le ciel, ou plutôt, continuer de le contempler. Mais, y’avait de quoi aimer le ciel, il voulait être comme lui ; regardant le monde tourner, ce que les gens faisaient, c’était lui qui dirigeait tout ce qui se passait sur terre. C’était génial jusqu’à un certain point. Mais après, ça devenait peut-être lourd à supporter. Mais temps que Tokyo voyait son ‘amour’, il était heureux. Ce n’était pas plus compliqué. Il avait envie de lui crier des mots d’amour, des mots de tous les jours. ♫ Mais il ne pouvait pas, il se retenait. Il n’en pouvait plus d’avoir les rennes. Aujourd’hui, il avait décidé de les lâcher et de les donner à Kyung. Il n’avait plus envie de prendre les devants, que ce soit toujours à lui de montrer combien il aime les gens. C’est ce qu’Ae lui apprenait un peu tous les jours. On est pas sans cesse obligé de t o u t faire pour satisfaire tout le monde. Surtout pas. On finirait par être soumis et notre gentillesse finirait elle-aussi par nous perdre. Espérons que ce soit le cas avec Jin. Lui qui était tellement sympathique et qui donnait sa confiance bien trop vite, voilà le résultat ;beaucoup trop de personnes se fichent de lui et ne veulent que ce qui lui appartient. Ils peuvent tout prendre, absolument tout, sauf une seule et une unique personne ;Monsieur Park. Ce n’était pas dur, prenez tout, même sa mère, mais pas Kyung. Jamais quelqu’un n’arriverait à les séparer. Ou alors à preuve du contraire, Toki mourrait. Bref, on sait déjà tout à propos de ça, pas besoin de le répéter trente fois. Encore des mots, des mots de toujours. (a) Il avait envie de discuter un peu ce soir, parce que ça devenait saoulant à la longue de faire constamment les mêmes choses dès qu’ils se voyaient. C’était super, c’était génial, mais stop. Ca finissait par une routine. Et ça par contre, c’était moins top.

    - T’as déjà essayé de t’imaginer en quelque chose qu’en être humain ? Comme le ciel par exemple. Tu sais, il est tellement beau, tellement profond. Je ne souhaite pas le devenir, non, car avec moi, il se salirait surement. Et sa beauté perdrait toute valeur. Mais je voudrais être comme ce ciel ;pure, magnifique, et scintillant. Les étoiles, c’est à toi qu’elles me font penser. Tellement belles, elles le font demeurer neutre – simple. C’est ça que j’aime. Un peu comme toi, tu sais. C’est bon là, Toki t’as terminé de dire des choses si profondes ? Ca va finir par mettre Kyung hyper mal à l’aise et ce n’est pas le but, à mon avis. u.u
    Toki serra les dents, prit une grande respiration et jeta un coup d’œil à Kyung qui avait l’air obnubilé par ce que le suédois disait. Pourtant, c’était les mots du cœur, non ? ;$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbfic-icecream.skyrock.com

Date d'inscription : 23/12/2009
Nombre de messages : 195
Né(e) le : 24/11/1989
Age : 29
Profession : Etudiant en photographie
Situation : Tokie n'est-ce pas ? ♥
Humeur : I'm feeling good ~


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Sympathique ♠ Attachant ♠ Souriant ♠ Franc ♠ Gamin ♠ Chiant ♠ Drôle ♠ Dit tu me fait un hug ? *O*

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyVen 12 Mar 2010 - 22:10

    La main dans la main , marchant dans la nuit sur le stade vide . La maintenant sur ce stade il n’y avait que eux deux . Toute la journée des gamins ou même des adultes on dut parcourirent ce terrain tout plein de fois , soit pour jouer au football soit au basket où même juste parce qu’un enfant n’écouté pas son père et se faisait donc coursé par lui . Tokie &Kyungie ce n’était ni pour jouer , ni pour se courir après qu’ils marchaient là sur ce même stade . Non là mains dans la mains , ils parlaient tranquillement bien sûr juste avant ils s’échangeait des baiser plus que ce qu’ils parlaient c’est sûr .
    Les deux commençaient à se lasser ? Non ce n’était pas ça , mais dans un ‘couple’ oui on peut dire ça comme ça , il n’y a pas que je t’embrasse , tu m’embrasse et la vie et belle . Non il a aussi c’est moment ou les deux se parlent . De tout et n’importe quoi . Ou bien de très belle chose , cela dépend .
    Le stade n’était pas super bien allumé , oui genre deux petit lampadaire de rien du tout pour allumé si jamais des gens l’hiver avait l’intentions de se faire une partie de foot le soir , ‘fin fallait vraiment avoir la foi parce que franchement courir après un ballon en pleine nuit quand sa géle , y en a pas beaucoup qui doivent le faire . C’est pourquoi l’hiver le stade de goudrons n’était pas vraiment bien éclairer . Mais les deux passèrent sous l’un de ses petits lampadaire . Et là paf . Non personnes n’est tombé je vous rassure bien qu’ils auraient put faut dire que c’était tout de même assez glissant par ici , Kyungie regarda de plus près son amant . Toujours ce grand sourire affichait sur ses lèvres , une nouvelle coiffure et on dit rien à Kyungi ? Oh why ? C’est pour faire surprise ou pas .. En tout cas Tokie maintenant , Kyungie ne pouvait plus dire mon blondinet ou autre . Ben non son ‘frére’ faut croire qu’il avait fait un trait sur le blond . Pourquoi ça ? Il était tellement magnifique avec ce blond , il avait une bouille à croquer . Oui , oui à croquer . On aurait dit un petit enfant . D’accord j’arrête .
    Il avait changé sa couleur mais ce n’était pas raté ; ô ça non pas du tout bien au contraire . Ca lui allait tellement bien , c’était tellement beau . Ca lui enlever de son apparence d’enfant , non sérieux c’est vraie avec cette couleur Tokie faisait plus mature , bien sûr il était déjà bien avant mais bon je suis sûr que vous comprenez ce que je veux dire par là . En tout cas si il aurait put penser que Kyungie n’allait pas remarquer ce changement et bien le chère se tromper bien . D’ailleurs Kyungie tout en le regardant s’exprima toujours a voix basse , a croire qu’autour y avait trois millions de personnes qui pouvaient les entendre .

    Tu pensais que je remarquerais pas ton changement de coiffure , hein avoue ! Tu sait que tu es tout simplement m a g n i f i q u e comme ça ? Bien que tu l’était déjà avant :$

    Buu il était obligé de lui dire ça , c’était tellement sortie vite de sa bouche . Il n’avait pas put se contrôler en disant cela , tout de même assez gênait de ce qu’il venait dire à Tokie . Normal d’être gênait ou pas .. Il lui fit de nouveau l’un de ses super sourire puis continua de marcher , main dans la main avec Tokie . C’était calme , relaxant et doux . Cela changeait de leur super échanger de baiser ça c’est sûr . C’était aussi bien de se promener comme ça avec lui , parlant quelques fois ou même ne disant rien et seulement regarder l’autre ou même droit devant sois , les étoiles ou bien même les nuages gris qui pouvait arriver comme ça et cacher la lune ainsi que ses petites étoiles qui éclairer le ciel . Chaque petits étoiles représenter quelque chose pour Kyungie et quand il était petit et que sa grand-mère était morte sa maman lui avait dit que dans les étoiles il y avait à présent sa grand-mère . Vous savez le coréen croyait ça pendant bien longtemps , bien sûr maintenant il sait très bien que ce n’est pas ça . Mais quand on est petit au moins c’est une façon de penser à la personne que l’on a perdu . Alors ils s’arrêtèrent et Tokie commença à parler un peu . Kyungie l’écoutait bien sûr tout en regardant dans la même direction que Tokie c’est-à-dire vers le ciel . C’était si beau ce qu’il racontait , mais il disait aussi n’importe quoi seulement du point de vue de Kyungie pour lui Tokie en aucun cas salirait le ciel oh ça non pas du tout . Pour lui Tokie était déjà magnifique , scintillant et tout ce qui va avec . Il le regarda et le prit dans ses bras ; quoi il avait bien le droit . Non il n’allait pas l’embrasser .
    Il voulait juste sentir ses bras autour de lui et c’est tout .

    Je suis sûr que tu ne salirait en aucun cas ce ciel , tu l’es magnifique , scintillant . Si je suis tes étoiles alors toi tu serait mon ciel . Tout les jours quand je ne serais pas avec toi , j’aurais seulement à relever la tête et ça serait comme si tu était au près de moi .

    Kyung lui ne s’était jamais imaginé être autre chose qu’un être humain haha bête n’est-ce pas ?
    C’est vraie le ciel est magnifique . Ils changent de couleur assez souvent . D’ailleurs par un temps de neige une fois Kyungie l’avait tellement trouver magnifique , qu’il n’avait pas mit bien longtemps avant de se décider à le prendre en photo , des couleurs roses tellement belle . Qui éclairait si bien la nuit . Il termina son étreinte avec Tokie puis posa ses mains sur les épaules de celui-ci et plongea son regard dans le siens .

    Tu ne peux pas savoir à quel point je t’aime .

    Si , en faite peut-être que si il le savait . Mais le coréen avait besoin de lui dire , parce que c’était comme ça , ça pesait en lui . C’est vraie il n’arrivait jamais bien à lui dire , c’est fou n’est-ce pas .
    Et pourtant il l’aimait tellement son Hwang Tokyo Jin . Vous ne pouvez pas savoir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xstupidlamb.skyrock.com

Date d'inscription : 20/12/2009
Nombre de messages : 308
Né(e) le : 23/02/1989
Age : 30
Profession : Études d'arts de la scène.
Situation : Enterré. Avec Kyungi, bien évidemment. e.e ♥
Humeur : Extravertie. (a)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Extrêmement tactile. 'Fin, seulement avec Kyung. éè Ouvert &sociable. ;3

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyDim 21 Mar 2010 - 0:23

    Sentiments. Finalement ça avait fini par se transformer en vrais sentiments. C’était peut-être dur à s’imaginer ça mais Tokyo Jin tombait, un peu chaque jour, amoureux de Kyung Ae. C’est le genre de chose qui fait peur, c’est vrai mais qui au fond est tellement magnifique à vivre. Le bonheur à deux, le fait d’être enfin ensemble après tout ce temps. Faut dire que ça faisait environs deux mois que cette comédie durait. Fini là, stop. Fallait passer à autre chose. Et continuer de prétendre que ce n’était qu’un jeu était un mensonge. Un gros et un vrai de vrai de mensonge ! Et en plus, ce n’est pas bien de mentir. Surtout pour se voiler la face et cacher toutes les choses qu’on ressent. De l’amour oui, c’est ce que Toki ressentait. Jeune, il ne pensait pas tomber amoureux. Surtout pas d’un garçon. C’était le genre insensible pour ce genre de choses mais là, là, c’était le summum, vraiment ! Ce n’était pas possible et c’était vraiment dur à croire pour notre Suédois. Fallait qu’il se persuade que non, il ne l’aimait pas. Mais le cœur, les boums quand il voyait son ex-frère, ça résumait déjà tout. L’énorme sourire qui s’affichait sur le visage de Tokyo Jin, encore plus. Comme c’était palpitant de voir un homme amoureux.. d’un homme. Charmant, vraiment. Mais quand on y repense, répéter au moins soixante fois : Osef voir du sexe de la personne que l’on aime. Y’a juste que si on le prend sous le point de vue des autres ; c’est pas cool. Vous vous imaginez vous mettre sur Facebook – sans avoir prévenu personne – en couple avec votre frère ? 8D Y’a de quoi se poser des questions, même quand vous n’êtes sûrs de rien, quoi. Ca fait tout bizarre. Ca fait du boum là-dedans. u.u

    Des amis, Tokyo en avait pleins, joie. Mais des amis comme Kyung alors là, jamais. Il n’avait jamais vécu ça. La première fois, et surement la dernière. C’est le genre d’expérience qu’on vit qu’une seule fois et pas trente-six, voyez-vous. C’est sympa au début, on découvre, on est tout curieux et tout mais après, quand on continue, quand on fait de ça une « routine » alors là, faut changer. Tokyo et sa foutue routine ! Sa routine de continuer de voir Kyung comme si ne rien était, de l’embrasser (chouette) et de se taire. Pas de discussions, pas de paroles, rien du tout. Rien que des baisers, de l’amour et.. Et plus rien du temps, enfaîtes. >O< Changeons voir de disque, juste pour rigoler ! (Désolée, c’est tard) Ha, pour changer de disque : parler de la coupe de cheveux de Tokyo. 8D Charmante et originale, hein ? Ouais, tellement !! Il l’aimait tellement cette nouvelle couleur, bien choisie faut dire. Il avait demandé l’avis de tellement peu de personne et avait décidé de faire ça sur un coup de tête. Comme le fait d’embrasser Kyung, hein. Haha ~ Et pourtant, pour finir, ça avait bien donné. Preuve ; il recevait des compliments un peu chaque jour depuis la teinture. Manquait plus que celui de son Amour, son amour à lui &à lui seul.. «3 Comme il aimait le fait de se dire qu’il avait quelqu’un dans sa vie, maintenant. Bon d’accord, ça n’avait strictement rien d’officiel. :3 Mais quand même ! « C’est ça que c’est bon. » Et ouais. (a)

    - Je crois que tu exagères en disant « magnifique ». Mais, merci. dit-il tout gêné. En même temps, y’avait de quoi ! Recevoir un compliment comme celui-là de la personne qu’on aime. Qui ne rougirait pas ? Ce serait ne pas être vraiment humain. Ne pas être sensible à ce genre de choses. Et ça nous donnait déjà une bonne piste. Seulement, rien que de penser à tous ces compliments dits, il ne bougeait déjà plus ; dans les bras de Kyung, se fut un moment tellement unique. A part aux autres, fallait l’avouer. Une prise de risque comme celle-là, c’était ce que Tokyo aimait. 8D Et en plus, il voulait un câlin. Deux pour le prix d’un ! Tellement bien, ne ? ♥️ Sentir les bras de son amant autour de lui, ça fait du bien, on se sent en sécurité. Malgré tous les problèmes du jeune blond, le seul endroit où il se sentait revivre étaient les bras de s o n Kyung à lui. N’était-ce pas mignon ? N’étaient-ils pas mignons tous les deux, ensembles ? (a) Puis enfin, pour terminer ces belles paroles ; celles qui disaient que Tokyo n’allait jamais salir le ciel. Pourtant lui pensait le contraire. Il n’était pas si bien dans sa peau que ça. Surement les problèmes de famille qui l’ont rendu comme ça mais il n’y pouvait rien. Parfois, il se sentait à part. Comme s’il ne servait strictement à rien. Comme si c’était une énorme de l’avoir fait. De lui avoir donné naissance. Et quand il voyait Kyung, il se disait que finalement c’était une chance d’être sur cette terre, avec lui. Sans personne. Rien que Tokyo et Kyung. C’étaient si précieux ces moments-là, qu’il était totalement impossible de les rayer de sa mémoire. En même temps, pourquoi décider de les oublier, hein ?

    Un « Je t’aime » sorti de la bouche de son Amour. Non, pas vrai. Il l’avait dit ? Enfin, ouaw, c’était juste p a s possible ! Ca faisait peur. Et ça le fit sourire. Pensant que finalement, tout ça avait un vrai sens et qu’il n’était donc pas là pour rien. Il était là pour Kyungi et pour personne d’autre. Même pas pour sa mère. Juste pour Kyung. Ce n’était pas dur à saisir, hein. u.u Mais finalement, il lui l’avait dit. Saranghae. Daisuke. Je t’aime. Les mots du cœur. Les mots qu’on dit une seule fois pour l’éternité. Les vrais mots, ceux-là, quoi.. ♥️ Et la seule chose que Toki trouva à faire, c’était de l’embrasser. De déposer brusquement ses lèvres sur celle de Kyung. Comme si c’était la dernière fois. Comme si leurs vies en dépendaient. Dépendre d’un baiser. Ca, c’est du romantisme ! Et il ne pouvait plus. Il avait décidé de lui appartenir pour juste se terminer là-dedans. Dans un délice, dans le cœur de Kyung et nulle part ailleurs. Finalement, ça ne faisait aucunement peur. Ca faisait juste du bien de se sentir aimer. De sentir qu’on appartient à quelqu’un qui a les mêmes sentiments que vous. De voir que vous comptez pour quelqu’un d’autre que vos amis. De se dire « Si je meurs, comment réagira-t-il ? » Et ouais, il en mourrait. Car les paroles de Lonely Day ne sont pas là pour rien, fallait l’avouer ! Stoppant se baiser si fougueux et romantique, Tokyo rouvrit les yeux, regardant ce que la nature avait fait de Kyung : Quelqu’un de sublime. Intérieurement et extérieurement. Le fixant droit dans les yeux, les derniers mots étaient là, au coin des lèvres.

    - Moi aussi Je t’aime, Kyung. dit-il en ayant des larmes montants jusqu’en haut des yeux pour enfin, couler jusqu’aux bas de ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbfic-icecream.skyrock.com

Date d'inscription : 23/12/2009
Nombre de messages : 195
Né(e) le : 24/11/1989
Age : 29
Profession : Etudiant en photographie
Situation : Tokie n'est-ce pas ? ♥
Humeur : I'm feeling good ~


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Sympathique ♠ Attachant ♠ Souriant ♠ Franc ♠ Gamin ♠ Chiant ♠ Drôle ♠ Dit tu me fait un hug ? *O*

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyDim 28 Mar 2010 - 12:20

    Lui ? Exagéré ? Non pas du tout , Kyung Ae le pensé vraiment . Tokie était magnifique intérieurement et extérieurement . C’était peut-être ce sentiment, oui ce sentiment d’amour qui régnait autour d’eux deux . De c’est deux gars , ça serait bien plus facile d’assumer tout cet amour si l’un des deux était une fille , non sérieusement . Tout simplement parce que des couples comme ça , c’est mal vu du moins par certaines personnes seulement c’est sûr . D’ailleurs aller savoir , mais je suis presque sûr que Kyung Ae des regards il s’en foutrait totalement , l’amour n’a pas d’âge , ni même de sexe . Ne faisons pas attention à tout ça , c’est malsain seulement pour des cons puis c’est tout . L’amour ne se contrôle pas , ce n’est pas à toi , a te mettre en tête que tu tomberait fou amoureux de tel personne . Ceci est impossible car tu te met en tête que tel personne est magnifique , que tu l’aime mais au fond de toi . Tu te ment en pensant cela . T’essaie juste de te trouver quelqu’un qui pense te correspondre seulement pour x raison et tu te fous du fait que cette personne n’est sans doute pas la bonne personne . Kyungie l’avait déjà fait ça , plus jeune c’est vraie . Sans doute parce que voyant tout ses amis avec quelqu’un , il voulait suivre le courant , mais au final ça fait du mal à la personne avec qui vous êtes . Car celle-ci est folle amoureuse de vous mais ce n’est pas du tout réciproque ça en a juste l’air . Avec Hwang Tokyo Jin ce n’est vraiment pas ça . Ô non , jamais il n’aurait pensé qu’après ce premier baisé , ils en seraient là . Se complimenter , se regarder d’un regard tellement spécial , se plonger dans se magnifique regard et ne pas le lâcher . C’était ce qu’aimait faire Kyung Ae. Ressentir se petit truc au fond de son ventre quand il voit Tokyo , ne pensait qu’à une seul et unique personne , tout ça c’est bien de l’amour ça non ? Tout c’est petits trucs qu’il n’avait sans doute jamais ressentit avant cela . Avant Tokie jamais il se serait dit , je vais terminer ou pas avec un gars . Cette idée ne lui était jamais passé par la tête . Mais revenons en a maintenant . Tokyo au yeux de Kyung était juste magnifique et puis c’est tout , le petit blondinet non il peut plus dire ça XD . Tokie n’avait rien à dire c’est tout , il était magnifique un point c’est tout . Ne jamais contredire Kyung Ae .

    Mais de rien et ne dit pas que j’exagère ~

    Ou sinon je ne te fais plus de jolie compliment comme celui-ci , qu’il voulait rajouter mais il le garda pour lui . C’était du chantage sinon ce qu’il dirait haha . Un sourire juste superbe sur les lèvres du coréen qui venait de prendre son amant dans ses bras . Kyung Ae qui était déjà accrocs au câlin , le devient sans doute de plus en plus maintenant . Il devient surtout accrocs au bras non même à Hwang Tokyo Jin tout court . D’ailleurs cette même personne est devenue une drogue pour Kyungie ♥️ .

    Yeux dans les yeux . Le coréen ne s’était pas contrôlé et avait sortie un Je t’aime , qui sortait vraiment du cœur . Il te le dit comme ça clair et net bien évidement un peu gênait mais il s’était sentie si bien après ça . Oui il l’aimait , il n’avait pas honte de lui dire , ô ça non . Une réaction de son amant surpris , il ne savait pas quoi dire . Non il était juste un peu étonné normal , il ne devait pas s’attendre à ce que Kyung lui sorte ça comme ça . Dans le milieu de se stade , une scène vraiment inoubliable pour le coréen se passé . Tous les moments passé avec Tokie serait de toute façon inoubliable . Il ne disait rien , les deux se contenter juste de se regarder dans les yeux . Ce fut quelques instant après que Kyungie put sentir les lèvres son amant sur les siennes . Un magnifique baisé , qui voulait dire beaucoup de chose . Le coréen prolongea se doux baiser et passa ses bras au tour de la taille de son amant , le seul et l’unique dans le cœur du coréen maintenant c’était sûr . A son tour celui-ci lui dit ces mots , ces mots qu’on oublie pas . Important pour nous . Ce mot qui voulait en dire énormément , celui que l’on aime entendre . Ce mot qui vous rattache à quelqu’un . Un nouveau sourire dessinait sur les lèvres de Kyung , il regardait Tokyo comme à son habitude . Celui-ci avait les larmes aux yeux , non pourquoi . Bon déjà c’est sûr que ce n’était pas parce qu’il était triste mais pourquoi , parce qu’il était content parce que un je t’aime peu tout vous faire chambouler en vous sans doute que oui .
    Kyungie n’aime pas voir les gens pleuraient , ô ça non . Même si ce n’était pas par tristesse , il n’aimait pas voir les larmes couler sur le visage d’une personne importante pour lui , il posa doucement sa main sur la joue de son amant et lui essuya les quelques larmes coulant sur son doux visage. Après cela , il le serra de nouveau dans ses bras , avant de glisser quelques mots à l’oreilles de Tokyo .

    Cette nuit n’est-elle pas magnifique ?

    Pourquoi sortait-il cela , maintenant ? Parce que c’est vraie . Cette nuit était magnifiquement magnifique . Non pas par le temps , non juste parce qu’il se passait . Au contraire le temps était loin d’être magnifique . Il faisait de plus en plus froid , d’ailleurs le coréen garda toujours Tokyo dans ses bras . Ressentir sa présence là avec lui , sentir ses bras autour de sa taille à lui aussi . Tout ça il aimait .
    Les moments présents maintenant , il les passeraient sans doute auprès de celui qu’il aime c’est sûr .
    Ils devront encore et toujours se cacher pour savoir , n’est-ce pas énervant ? Devoir cacher cette amour .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xstupidlamb.skyrock.com

Date d'inscription : 20/12/2009
Nombre de messages : 308
Né(e) le : 23/02/1989
Age : 30
Profession : Études d'arts de la scène.
Situation : Enterré. Avec Kyungi, bien évidemment. e.e ♥
Humeur : Extravertie. (a)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Extrêmement tactile. 'Fin, seulement avec Kyung. éè Ouvert &sociable. ;3

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptyMar 4 Mai 2010 - 13:38

    Devoir cacher son amour deviendrait surement barbant, je confirme. Devoir faire attention à choisir des lieux, des endroits où pouvoir se voir sans que personne ne les aperçoit. Ca donnait l’amour du risque, soit. Mais quand même, continuer de faire comme si c’étaient des amis devant les autres tout en ayant une énorme envie de se sauter dessus, ça faisait peur. Bien sûr que ça fait peur ! Rendez-vous un peu compte : Vous êtes dans la même pièce que la fille/garçon qui vous plaît, les sentiments sont réciproques mais vous ne pouvez le montrer aux autres, vous êtes là, près d’elle/lui, la côtoyant et continuant de la regarder avant intensité, mais vous ne pouvez rien faire. Pas un geste, ou vous risquez de vous trahir. Pas une seule pensée perverse, rien de tout ça, faire comme si ne rien était. Ca a de quoi être compliqué, et Toki ne le supporterait pas très longtemps. Il pensait bien que ce serait pareil pour Kyung, que lui non plus ne voudrait pas passer le reste de sa vie à dissimuler ses sentiments devant ses potes. On se lasse vite de ce genre de chose ; c’est comme avoir un amour à distance. C’est bien joli au début, on ne voit pas la personne, on lui dit qu’elle nous manque. Et après ? Après on finit par s’habituer au manque, et on ne fait plus rien, on se prive de beaucoup de choses. L’amour n’est réel que lorsqu’il est partagé, peu importe le reste, c’est ainsi. Et leur amour actuel est partagé ! Pourquoi tout compliquer juste à cause de l’influence et des pensées des autres ? Ces questions ne faisaient que de se poser dans la tête de Tokyo Jin, quelqu’un qui au fond ne réfléchissait pas beaucoup avant d’agir. Ca avait toujours été comme ça, toujours sur un coup de tête et pourtant, et bien pourtant ça se finissait bien. Mais là, ça ne sentait pas bon ; ça ne sentait pas bon de se cacher, de faire comme si alors que oui, oui bien sûr il y a quelque chose ! Bon sang, qui ne l’a pas remarqué ?

    - Cette nuit n’est-elle pas magnifique ? C’est vrai, cette nuit était magnifique. Non par les étoiles qui saupoudraient le ciel, mais à cause des mots des deux. Qui n’a jamais rêvé d’entendre un « Je t’aime » sortir de la bouche de la personne dont on est amoureux ? Tout le monde en rêve ! Oui, n’importe qui, même ceux qui prétendent être insensible, ils rougiront à coup sûre si vous lui dîtes que vous l’aimez. Juste une chose incroyable ; Tokyo Jin n’aurait jamais pensé entendre ça de la part de Kyung Ae, c’est inimaginable mais d’un côté, qu’est-ce que c’est beau tout ça ! C’est important de se sentir aimer surtout par quelqu’un d’aussi génial que Kyungi, on est d’accord. (: Par-dessus-tout, ce qui étonnait était que les sentiments étaient rapidement venus. On n’aurait pas pensé qu’en un mois ces deux là formeraient un couple. Encore à la rigueur un flirt pour rigoler, mais un amour éternel ? Jamais. Ô grand jamais ! C’était quasiment impossible à imaginer et sinon cela aurait été juste pour rigoler, non ? Dans tous les cas, c’était réel, oui le vrai amour était là entre ces deux garçons. Et tout le monde aimait ça donc forcément, on ne s’en prive pas.

    Les larmes coulaient de plus en plus. Rassurant, c’était des larmes de joies. Comment, quand, pourquoi, Tokyo Jin ne comprenait pas vraiment comment cela faisait que Kyung était tombé amoureux de lui. « Tomber amoureux », ces mots ne sont-ils pas… Magnifiques ? Bien sûr qu’ils le sont ! Magnifique tel que ce moment, telle que la nuit, tel que le ciel, telles que les étoiles. Tout ça, c’était comme dans un rêve et pourtant c’était bel et bien la réalité. La pure vérité qui demeurait encore si tragique par rapport aux autres. Comment expliquer des faits qui n’auraient dû rester que des fantasmes. Pourtant, rien n’allait changer ; le bonheur resterait présent temps que l’un des deux existe.
    Dans les bras de Kyung, Tokyo se sentait si bien. Cela faisait même peur à voir, peur de voir que sans Kyung Ae, Tokyo Jin n’est strictement rien. C’est ce moteur, c’est comme ça, c’est le bout du cœur, le morceau le plus important qui n’ait jamais existé. C’était si charmant, si mignon. « Kyung, ne meurs pas, non ne meurs pas » se disait-il à lui-même.

    - Je ne veux pas cacher notre amour, je ne veux pas avoir à me cacher en permanence. Je veux pouvoir montrer que c’est toi qui me rends heureux. Je veux pouvoir dire aux autres que tu es à moi, que tu m’appartiens et que tu es le seul pour qui je me lèverai à quatre heures du matin afin de t’accueillir chez moi, que tu es le seul qui me fait rougir, que tu es le seul à qui j’ai envie de faire des choses. Mmh, pardon. Sincèrement, Kyung, je ne veux pas m’enfermer dans une bulle et rester là, juste parce que les autres ne l’acceptent pas. dit-il en le regardant droit dans les yeux, comme d’habitude, cette vérité qu’il ne cachait pas. Cette vérité qui disait tout (…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbfic-icecream.skyrock.com

Date d'inscription : 23/12/2009
Nombre de messages : 195
Né(e) le : 24/11/1989
Age : 29
Profession : Etudiant en photographie
Situation : Tokie n'est-ce pas ? ♥
Humeur : I'm feeling good ~


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Sympathique ♠ Attachant ♠ Souriant ♠ Franc ♠ Gamin ♠ Chiant ♠ Drôle ♠ Dit tu me fait un hug ? *O*

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) EmptySam 22 Mai 2010 - 7:58

Aux yeux de Park Kyung Ae maintenant tout était magnifique, même la chose la plus laide au monde pouvait devenir magnifique maintenant, non n’exagérons pas. Mais quand on aime quelqu’un on a une autre vision du monde et on se perche dans un monde à nous ou l’on retombe seulement très mal quand la personne que vous aimez vos quitte, Kyungie n’était pas prêt de descendre de ce petit nuage qu’il venait de découvrir, un nouveau petit nuage ou à l’intérieur ce trouvait l’amour. L’amour, ce mot si complexe pour une personne.
Pour l’amour, il y a plusieurs visions des choses, en plus de cela des fois, je dis bien des fois. Les gens peuvent penser être amoureux d’une personne, essayer de se dire que l’on aime, rester je ne sais combien de mois avec et en fait rien, aucun sentiment qui se développe aucun vide dans son cœur quand cette personne n’est pas avec toi, tout va très bien même quand on ne sent pas ses bras autour de ta taille. Quand aucunes de ce que je viens de citer, ne manque c’est qu’il y a quelques questions à se poser non ? Kyungie lui n’avait pas besoin de se les poser et si il le pouvait il se fourrerait dans les bras de Tokie autant de fois qu’il le pourrait devant tout le monde, mais pour l’instant il ne pouvait pas. Non il pouvait seulement se contenter des bras de ses autres amis, parce qu’on sait tous que Kyungie, c’est freehugman.

Les larmes qui coulaient silencieusement sur les joues de son amant brillaient dans la nuit, c’était beau. Une larme c’est beau, enfin ça dépend du pourquoi la larme est là. Mais dans un instant comme celui-ci on pouvait le dire un larme pouvait être vraiment belle. Kyungie serrait fort son amour contre lui tout en lui caressant le dos, le sentir la contre lui, lui faisait le plus grand bien. Cela faisait un petit moment qu’ils ne s’étaient pas retrouvés comme ça, en amoureux, la journée tu ne peux rien monter et la journée rare sont les moments ou les deux jeunes garçons se retrouvent ensemble en ce moment. D’un côté on peut les comprendre, essayait d’être le moins proche pour éviter de montrer quoi que ce soit à personne car pour l‘instant ils ne se sentaient pas de montrer leur relation, non je me stoppe en faite avant les quelques minutes qui allaient suivre; les deux en avaient jamais parler et pourtant c‘était tout de même un peu important non ? D’ailleurs quand Tokie commença a parler de cela, non ça ne surprit pas Kyungie car après tout, c’était normal, ils avaient beau être deux garçons ils étaient ensemble et ils s’aimaient au diable les gens qui pouvaient se permettre de les juger. Kyung Ae entendrait ne serait-ce qu’une remarque celle-ci ressortirait très vite de son oreille, comme si rien ne s’était passé, et hop on ignore cette personne. Entendre tout ça, faisait apparaitre un nouveau sourire au lèvres du coréen, suivit d’un mordillement de lèvre. ‘Le seul a faire des choses’ hmm heureusement qu’il est le seul a qui Tokie voulait lui faire des choses, sinon il y aurait eut un très gros problème. Regard droit dans les yeux, les deux se comprenaient et les deux n’avaient en aucun cas honte de leur relation, ô ça non. Pour vous dire, quelqu’un aurait put crier haut et fort que Tokie et lui sortaient ensemble, il n’aurait pas broncher car après tout à quoi cela servirait ? Et bien à rien. Alors il le serra un peu plus fort contre lui avant d’aller lui murmurer à l’oreille :

Je ne veux pas non plus le cacher, que les gens nous jugent, qu’ils disent n’importe quoi, je m’en fous. Du moment que je suis avec toi, tout ce qui est au tour je m’en contre-fiche. Moi aussi je veux pouvoir profiter de toi à chaque instant que je le veux et non pas attendre que l’on puisse se retrouver un instant seulement tous les deux. Je veux pouvoir te prendre dans mes bras, t’embrasser même si autour de nous il y a trois mille personnes.

C’était clair non ? Tout était dit, et demain ils ne se cacheraient pas, ni même dans deux semaines, non c’était dit, c’était dit. Il lui déposa un léger baisé dans le cou avant de se remettre face à lui et d’afficher un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xstupidlamb.skyrock.com
Contenu sponsorisé




happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Vide
MessageSujet: Re: happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)   happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

happiness, sadness. (pv ;kyungi. ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; Séoul & ses merveilles :: divertissements :: ● terrains de sport-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit