AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Chevalier Park [Park Ji Sung]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Date d'inscription : 05/01/2010
Nombre de messages : 70
Né(e) le : 01/04/1987
Age : 32
Profession : Rodies
Situation : Amoureux
Humeur : heureux


Chevalier Park [Park Ji Sung] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Chevalier Park [Park Ji Sung]   Chevalier Park [Park Ji Sung] - Page 2 EmptySam 17 Avr 2010 - 17:23

Je dois dire que niveau expérience, je n’ai pas vécu grand-chose mais finalement je dois dire que ce que j’ai vécu avec Mi Hae m’avait été utile car je n’avais pas aussi peur qu’auparavant. Je m’imaginais mal, lui dire que c’était ma première fois, vu comment elle semblait gêné, là ça aurait été un comble. Au moins je savais ce qui m’attendait même si pour une fois j’allais vivre quelque chose de différent puisque ça allait être avec la femme que j’aime. Elle s’occupait bien de moi et c’était un vrai régal pour mes sens que de la sentir ainsi. Je ne pouvais rêver mieux et ma patronne était quand même bien plus attirante que toutes ces midinettes en mal de sensations. Je la laissait faire tout en poussant des soupirs de plaisir avant que je décide de l’arrêter dans ses caresses. Je lui aurait bien mis la main sur la tête pour l’empêcher de s’arrêter mais je savais que ce qui nous attendait risquait bien d’être encore mieux que cela. A sa demande d’initiatives, je vint lui caresser la poitrine et au tressaillement que j’émis, Seo Ok comprit l’effet qu’elle me faisait. Elle me fit remarquer l’effet qu’avait ses seins sur moi. Je la regarda et esquissa un sourire.

« Peut être parce qu’ils sont magnifiques et que vous avez tout fait et cela dès mon entretient pour que je puisse fantasmer dessus. »

J’avais un peu peur mais quand elle prit mes mains pour les poser dessus, je me sentais comme libéré d’un poids. Bien évidemment, je ne tarda pas à rendre grâce à cette poitrine si généreuse en la massant et en déposant mes lèvres contre celle-ci. Je fut très heureux lorsque la jeune femme déposa un baiser dans mes cheveux. On aurait dit une maman fière de son fils, portrait maternalisme par excellence. Bon après on est pas des gens d’une certaine région de France donc la comparaison s’arrête là. Enfin en tous les cas, elle agissait avec moi avec amour et je voyais qu’elle n’avait pas ressentit cela depuis fort longtemps. Faut dire avec ses amants, ça avait dut être bestial mais uniquement pour le plaisir et rien d’autre. J’avais du mal à imaginer Seo Ok en maitresse dominante. Quoique en faite si….je le vivais tous les jours au travail… En faite elle pouvait se montrer tellement perverse que ça faisait presque peur. Un jour il faudra bien que je réagisse et que je lui fasse perdre la boule dans son bureau en lui offrant le plus grand plaisir qui soit. Enfin bon, avant de parler de mes futurs fantasmes, ils seraient plus astucieux d’expliquer ce qu’il se passe à présent dans cette pièce.

En tous les cas, lorsque je lui baissa son short et ue je plongea mon visage entre ses jambes, je l’entendit pousser quelques soupirs de plaisir. Difficile de m’imaginer que celui qui lui offrait tant de bien c’était moi, Park Ji Sung, son secrétaire particulier. En tous les cas, la sentir ainsi, presser ma tête me plaisait beaucoup et m’incitaient à continuer. Quelques instants plus tard, elle décida qu’elle avait asse eu et vint à ma hauteur me faisant une nouvelle proposition. Aller dans sa chambre, Après tout, elle avait raison c’était plus romantique pour une première fois. Puis j’imaginais déjà cela : draps de satins, grand lit à baldaquin, de quoi passer une nuit mémorable. Je lui fit un sourire avant de déposer un baiser dans son coup et de lui mordiller à nouveau le lobe de l’oreille.

« Comme vous voulez Mademoiselle Lee, Nous avons le temps pour tester le sol de votre loft et nous le ferons une autre fois. »

Je la suivit alors dans sa chambre, une endroit assez simple mais avec elle, tout semblait magnifique. Je vint m’assoir à ses côtés et elle déposa un baiser sur le bout de mon nez. Reprendre là ou on en était? Ok comme elle voulait, j’espérai qu’elle apprécie. Je la poussa alors légèrement afin de la faire tomber sur le dos et la chevaucha. Mes mains revinrent caresser sa poitrine tandis que mes lèvres retrouvaient les siennes. Qu’elle était belle ! Cette fois elle était totalement nu et moi aussi, prêt à aller au paradis. Je la regarda de nouveau tout en levant la tête.

« Vraiment…magnifique. »

Là je savais ce qu’elle attendait et lui fit un signe de la tête qui voulait tout dire. Voulait elle que j’y aye maintenant? A vois son regard je me doutais que c’était le cas. Toujours au dessus de ma patronne, j’attrapa le symbole de ma virilité et m’inséra en elle. En faisant cela un sentiment dee bonheur intense m’apparut. Certes je n’avais pas utilisé de préservatif mais pourquoi en mettre un avec celle avec laquelle vous resterez toute votre vie? Enfin bon, je resta là un moment à l’embrasser avant de commencer des mouvements de va et viens avec mon bassin afin de lui donner du plaisir. Mes mains continuaient à s’aférer délicatement sur sa poitrine pendant que mes lèvres laissaient sur son coup des marques de baisers plus appuyés, je lui susura alors à l’oreille.

« Je vous aime. »

Rien de tel que de le dire quand vous ne faites plus qu’un avec elle, ce moment était intense et je ne risquais pas de l’oublier de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 30/12/2009
Nombre de messages : 122
Né(e) le : 01/01/1980
Age : 39
Profession : Directrice Image
Situation : Célibataire


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

Chevalier Park [Park Ji Sung] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Chevalier Park [Park Ji Sung]   Chevalier Park [Park Ji Sung] - Page 2 EmptyMer 28 Avr 2010 - 18:21

    Faire en sorte qu'il puisse fantasmer sur sa poitrine? Quelle drôle d'idée! Ce gamin interprétait de manière excessive le petit jeu qu'avait eu la trentenaire lors de son entretien d'embauche. En aucun cas elle n'avait mis ses atouts en avant pour que son secrétaire puisse rêver dessus. Seo Ok avait tous simplement voulu le mettre mal à l'aise. Une tâche qui lui avait alors semblé réussie. Faire en sorte qu'ils lui plaisent ne lui avait aucunement effleuré l'esprit. Bien trop d"hommes désiraient son corps alors qu'un de plus vienne se rajouter à cette longue liste ne lui faisait alors rien. Quoi que...Subir des regards déplacés de celui qui allait être avec elle une grande partie de la journée l'aurait fortement agacée. De plus qu'elle n'aurait craint de devoir se débarrasser d'un secrétaire doué. Pour une fois qu'on ne lui avait pas envoyé une cruche! Certes, la coréenne n'avait pas utilisé la meilleure façon pour que le jeune homme n'est aucune idées louches envers elle. Décolletés, paroles charmeuses...Ne le voyant peut être que comme un gamin impressionné par sa patronne. Oh elle n'affirmait pas à présent que cela la dérangeait! Bien au contraire! Elle était amusée de savoir que celui qu'elle voyait aussi innocent qu'un collégien était finalement bel et bien un adulte. Puis à présent, qu'il fantasme sur elle ne lui faisait que plaisir. D'ailleurs la trentenaire se demandait ce que Ji Sung pouvait bien avoir en tête. Sûrement avait t'il déjà réalisé son plus grand désir vis à vis de sa poitrine. Lui poser la question? Plus tard, un moment où elle pourrait le faire rougir serait plus adapté. Elle pourrait ainsi encore le taquiner.

    De peur que Ji Sung hésite à à venir profiter de ce que sa patronne lui offrait, la trentenaire avait décidé de placer les deux mains du jeune homme contre elle. Seo Ok n'eu guère à attendre longtemps que son futur amant de daigne s'activer. Il ne tarda pas à masser sa poitrine tous en y déposant de sensuels baisers. Ses caresses, ses lèvres ou ses dents la mordillant procuraient elle d'agréables sensations. Sa paume vint se déposer sur les doigts du garçon, l'incitant à continuer, suivant ses mouvements ou tentant de rendre ses gestes plus vigoureux. Non, la Directrice Image ne détestait pas toute cette douceur que lui donnait celui qu'elle aimait. Au contraire, depuis combien de temps n'en avait t'elle pas reçu? Ses rapports n'avaient toujours été que pervers. Afin de répondre à toute cette tendresse, elle glissa sa main libre dans la chevelure de Ji Sung avant d'y déposer un baiser. Lui dire qu'elle l'aimait? La coréenne se sentait de le faire. Pourtant elle n'en dit rien. Exposer ses sentiments...L'asiatique n'avait jamais su le faire. Certes, Seo Ok avait avouer au jeune homme qu'elle l'aimait mais elle ne l'avait formuler clairement. Un "Je vous aimes?" n'aurait pas paru stupide sortant de la bouche d'une garce comme elle?

    Une pensée brève qui fut vite envolée. La demoiselle ne voulait pas gâcher ces instants. Elle aurait tous le temps de réfléchir plus tard. Puis un autre fait lui occupait l'esprit à présent. Ji Sung était t'il si novice qu'il osait l'affirmer? Le coréenne n'avait guère hésité à venir s'amuser avec les seins de Seo Ok. Il n'avait alors eu aucun gênes, s'affairant parfaitement à la tâche. À présent, il avait retiré rapidement le short et sous vêtements de sa patronne afin de venir lui offrir un plaisir plus fort. Un débutant n'aurait pas été aussi sûr de lui n'est ce pas? Ou ne se serait sans doute pas révélé aussi doué. Ce n'était évidemment pas la première fois qu'on s'occupait d'elle ainsi et elle avait eu parfois de désagréables surprises. Les hommes venant caresser de leurs langues son intimité se révélant alors répugnants ou maladroits...Ils avaient alors rendu l'instant rasoir. Mais son secrétaire, lui, arrivait à lui arracher quelques soupirs. Combien de partenaires avait t'il eu? Sûrement assez pour pouvoir être aussi bon. Mais encore une fois elle divaguait. Ses mains appuyaient à présent doucement sur la tête du jeune homme tandis qu'elle avait légèrement écartés ses jambes pour lui permettre d'accéder plus facilement au fruit "défendu". Appréciant pourtant ce qu'il lui faisait, Seo Ok ne tarda pas à mettre fin à cette douceur. Si son secrétaire était aussi merveilleux dans de simples préliminaires, comment serait t'il lorsque leurs corps entreraient en symbiose?
    Son désir brûlant, son excitation, sa curiosité mais aussi amour l'animant, elle l'avait rejoint au sol prête à commencer le véritable ébat. Elle n'en fit rien. Non, il n'était pas convenable de le faire par terre comme si il était un de ses stupides amants. Puis sûrement espérait t'il quelque chose de plus romantique? Une question qui ne tarda pas à avoir sa réponse. Une réponse à laquelle Seo Ok afficha un sourire amusé avant de déposer un énième baiser sur les lèvres de Ji Sung.

    "On marquera chaque coin de cette demeure par notre passion. Ce soir, demain ou d'autres jours..."


    La coréenne se leva alors pour l'entrainer dans sa chambre. Cette dernière manquait semblait sans nul doute des plus froides mais la Directrice Image s'en moquait, comptant la remplir de chaleur humaine d'ici peu. Après avoir proposer à son cher et tendre de continuer là où ils en étaient, elle vint s'assoir sur le lit, attendant qu'il vienne la rejoindre. Seo Ok aborda une légère mine aguicheuse. Oh elle n'en faisait pas trop! Elle continuait toujours à vouloir s'amuser ou à ce qu'il la désire plus ardemment que maintenant. Ji Sung ne tarda pas à la rejoindre. Laissant de côté son aspect dominante puisque décidée à donner les rênes à son secrétaire, elle tomba doucement sur le dos suite à la demande du jeune homme. Leurs lèvres reprirent contact et Seo Ok tenta d'offir à celui qu'elle aimait un baiser langoureux plus passionné que les précédents. Ah...Si son coeur semblait toujours battre aussi fort? Oui et il ne fit que s'accélerer quand le jeune homme la complimenta à nouveau. La trentenaire ne répondit pas, se contentant de venir caresser les cheveux et la joue de son aimé. Un aimé qui vint à lui faire un petit signe de tête qu'elle comprit parfaitement. Il s'introduisit en elle, provoquant chez la demoiselle une intense satisfaction. Elle ne se sentait pas salope comme lors de précédents rapports. Peut-être un rien sale comparé au gamin mais rien de dérangeant. Se protéger? À quoi bon? Elle faisait confiance à son secrétaire et ne craignait nullement une drôle de surprise. De n'importe quelles sortes.
    Ji Sun commença alors quelques vint et vient avec son bassin décrochant à sa partenaire des râles de plaisir. Des gémissements? Il faudrait sans doute attendre qu'il se montre peut-être plus vigoureux. Lorsqu'il vint lui murmurer à l'oreille qu'il l'aimait, Seo Ok se sentit envahis par un agréable sentiment qu'elle n'aurait pu traduire. On ne le lui avait encore jamais dit dans ce type de moment et elle s'avouait que c'était loin d'être déplaisant. Peut-être lui rendre la pareille? Se faisant quelque peu violence, elle se décida à prendre la parole.

    "Moi aussi je vous aimes Ji Sung."


    Le tutoyer? Oh elle avait hésité à le faire mais elle avait préféré commencer par l'appeler par son prénom plutôt que Monsieur Park. Une chose en son temps. Suite à cette douce déclaration, la coréenne vint lui mordiller le lobe de l'oreille avant de lui le lécher. Elle s'amusa un long moment avec celui-ci avant de reprendre la parole.

    "Ne me demandez pas d'augmentation. Je ne vous l'accorderais pas."

    Bien sûr qu'elle se moquait gentiment de lui! La patronne ne pensait aucunement que Ji Sung couchait avec elle pour avoir un meilleur salaire. Mais la trentenaire était fidèle à elle même, prête à le taquiner à n'importe qu'elle moment.



[Ne pas archiver]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chevalier Park [Park Ji Sung]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit