AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. Vide
MessageSujet: It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.   It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. EmptyVen 19 Fév 2010 - 14:43

Attrapée par le ciel. Oui, attrapée. Elle l'était bien. Installée sur un banc, Jenny observait le ciel qui, d'ordinaire bleu, était présentement gris. Le mauvais temps gagnait du terrain un peu plus chaque jour, de ville en ville, de pays en pays et de continent en continent. Pourtant, elle admirait cette chose qu'était le ciel, que se cachait-il derrière ces couleurs ? Elle savait bien que celles-ci, justement, étaient dues aux nuages et qu'au dessus de ceux-ci l'on pouvait appercevoir un bleu magnifique, presque emportant. Depuis toute petite, elle voyait le ciel, les nuages comme le paradis, et la terre comme un enfer. Elle disait souvent vouloir vivre dans les nuages, les toucher avec ses doigts pour voir la sensation que cela donnait. C'était sans doute pour cette raison qu'elle aimait prendre les avions, voler au dessus des nuages et voir ce paysage magnifique, et surtout différent de celui que l'on peut voir de la terre ferme. Le ciel n'était pas chaque jour magnifique vu du bas, alors qu'au contraire, lorsque l'on franchissait cette énorme couche blanche qui envahissait le ciel, le paysage était somptueux. Il lui arrivait même d'avoir faim, de penser à de la chantilly ou de la mousse, peut-être même de la laine quelques fois. Certes, la laine n'est pas mangeable, enfin, pas aux dernières nouvelles, peut-être que quelqu'un aurait déjà goûté, et c'était presque sûr d'ailleurs, mais elle n'était pas prête de le faire. Enfin, passons donc.

La tête penchée vers l'arrière, Jenny observait donc cette belle étendue aussi belle que l'océan. Quelques gouttes attérissaient sur son visage et y coulait au long, retraçant parfaitement les formes qui lui avaient été données. Ses cheveux blonds bouclés trempés, son manteau brillant, l'américaine ne se souciait point de cela. Certaines jeunes femmes se seraient en allées, criant pour avertir de la pluie, que " la pluie ça mouille ", blasant quelque peu les personnes présentent autour d'elles. Qu'étaient-elles réellement ? Un être humain supportait parfaitement la pluie, tout du moins, une personne normale. Certes, tout le monde n'appréciait pas d'être mouillé, mais d'autre étaient plutôt amusés. Puis à côté, il y avait cette superbe invention pour les jeunes personnes craignant l'eau : le parapluie. Y en avait-il dans chaque monde, au juste ? Dans chaque pays, chaque ville ? Sans doute. Mais il restait quelques idiots qui ne conaissaient pas cette invention révolutionnaire datant de 1730. Et pour ceux qui désiraient toujours encore voir le ciel, le paysage tout entier, même ce qui tronait au dessus de nos têtes, il y en avait des particuliers, des transparent, laissant voir au travers. Mais trêve de discution à base de parapluie, ce n'est que perte de temps.

La photographe aurait aimé voir le soleil aujourd'hui, rien qu'un petit rayon lui aurait suffit. Mais le temps en avait décidé autrement, et surtout le ciel, ou plutôt les nuages. S'interposer pour ne pas montrer trop de lumière ne faisait pas de mal non plus parfois. Il était presque seize heures et rester là à contempler le ciel toute la journée n'était pas la meilleure chose à faire, et surtout pas la seule. Les coréens présents pourraient commencer à la prendre pour une sorte de folle, qui devrait aller dans un hopital psychiatrique au lieu de regarder le ciel toute la sainte journée. D'autres diraient qu'elle aurait presque un torticolli, surtout qu'elle commençait à avoir légèrement mal. Certes elle bougeait, mais avoir toujours la tête en l'air ne faisait pas du bien à sa très chère nuque, les os sont une chose fragile, il faut en être conscient. Pour certains plus que pour d'autres, mais ils l'étaient toujours plus ou moins. La jeune Lim avait déjà une idée de que faire, un petit karaoké ne lui ferait pas de mal, même si elle était toute seule pour une fois, et non pas avec une amie. Et puis, ce n'était pas plus mal comme cela à vrai dire. Elle pourrait toujours un peu s'appitoyer sur son sord, soit d'être en Corée et non plus à New-York. Aaah, New-York, la capitale de la mode, la ville qu'elle aimait le plus. Sa ville. Jamais elle ne l'oublierait. Elle se promettait, depuis son arrivée à Séoul, que dès qu'elle aurait terminé ses études, elle repartirait pour sa ville natale. Elle l'aimait trop pour s'en séparer tellement longtemps.

Installée sur l'un des bancs à l'intérieur du karaoké, Jenny observait deux jeunes filles chanter tout en s'amusant. Elle était assez amusée elle aussi, rien qu'à les voir chanter tout en faisant des gestes assez étranges. Le sourire aux lèvres, elle les fixait. Dès qu'elles auraient fini, elle verrait pour passer à son tour, elle qui aimait le chant...


Dernière édition par Lim Jenny le Lun 22 Fév 2010 - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. Vide
MessageSujet: Re: It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.   It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. EmptySam 20 Fév 2010 - 18:21

Aujourd'hui était la toute première nuit de Casey passée en Corée. Pour lui c'était le commencement total d'une nouvelle vie, d'un nouveau départ semé d'embuches et de piéges qu'il devait à tout prit éviter. Il savait que ce ne serait pas facile mais il gardait en lui un espoir de pouvoir réussir. Car il le fallait, il le devait c'était presqu'une obligation, une promesse qu'il avait faite à sa mére sur son lit d'hopital avant de s'en aller. Outre ce devoir, il avait aussi un objectif personnel qu'il cachait mais auquel il réfléchissait chaque jours. Toutes ces pensées intenses lui avait parcouru la tête durant toute la nuit, l'empêchant ainsi de dormir. Pourtant le propriétaire s'était durement efforcé de le mettre à son aise, un diner resplandissant digne d'un prince avait été concocté pour lui et ce entiérement de nourritures américaine s'il vous plait. Sa chambre était disposée d'un ordinateur et d'une chaine Hi-Fi, aimablement offerts par ce même propriétaire, le savant musicien. La fille du logeur se montrait trés douce avec lui, elle se portait garante pour sa lessive et pour la propreté de sa chambre, tant de choses qui ne cessaient de le gêner. Et c'était sans compter les petits regards qu'elle lui lançait discrétement... elle devait sans doute oublier que Casey était plus agé qu'elle d'au moins 6 ans...

Le matin il semblait avoir toujours gardé ce statut d'invité d'honneur puisque le petit-déjeuner avait été préparé encore une fois pour lui par la femme de son propriétaire. Lui qui n'était pas de nature trés gourmande, s'était efforcé de l'être quand même devant le regard attentif de la charmante femme. Enfin aprés s'être lavé, il eut une soudaine envie de se promener. Il enfila sur lui un pull assez large et une veste à capuche. Le froid de New-York l'avait tellement traumatisé qu'il avait gardé cette habitude en lui de constamment se couvrir chaleureusement. Il eut raison de son acte car le ciel était de couleur grisâtre, signalant la trés probable venue d'orage ou de pluie. Le jeune New-Yorkais marchait assez lentement en scrutant ses alentours. Il observait les magasins autour de lui, ils étaient trés différent de ceux de New-York mais néanmoins plutôt original. Chaque pays a sa petite différence qui le rend unique mais les similitudes? Hwang avait du mal à en trouver. A New-York, les gens ont sans cesse un téléphone portable prés de l'oreille ou un Starbuck's à la main or ici les gens marchent plutot tranquillement, profitant pleinement du plaisir de marcher sans se préoccuper de leur propres problémes, comme ci à l'instant ou ils se proménent tout leurs problémes partent...du moins temporairement.

Casey avait lui aussi envie de faire comme eux, faire le vide, de ne plus penser à rien sauf de respirer profondément l'air et de profiter de la vie mais malheuresement sa vie n'était pas trés profitable. Il continuait de marcher mais un peu plus rapidement quand il entendit de la musique prés de lui. Il se retourna et vit alors une assez petite salle ou des personnes semblaient chanter à l'intérieur. Il voulut lire ce qui était écrit sur les vitres mais il se souvenu alors que le Coréen était pour lui illisible. Jusque là il avait eut quand même beaucoup de chance et ce léger probléme ne lui avait encore pas causé de tord. Il avait rencontré une femme bilingue superbe qui l'avait guidé dans la ville et la famille qui l'hébergeait savaient parler un peu l'anglais. Mais il savait tot ou tard que cette chance ne serait pas éternelle, alors remplit de curiosité il entra dans cette petite salle, se foutant completement de ne pas savoir parler le Coréen.
Il vit alors deux filles en train de chanter en lisant les paroles de la chanson qui défilaient sur un écran géant, il regarda aux alentours et vit aussi une fille assise sur un banc. Elles avait l'air toutes les trois de trés bien s'amuser à en juger par leur visage. Casey se posa un peu à l'écart et les observa chanter, il trouvait lui aussi cela trés amusant et il se surprit à sourire. Le spectacle devant lui l'intérressait beaucoup, non seulement parce qu'il aimait le chant et aussi parce qu'il savait que cela allait le divertir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. Vide
MessageSujet: Re: It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.   It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. EmptyLun 22 Fév 2010 - 16:59

Se sentir bien pour une fois dans ce pays, après deux ans déjà passés ici, sans cesser de repenser à l'Amérique et d'espérer y retourner un jour, cela faisait du bien. Le moment de chant qui s'offrait à elle lui faisait du bien, un peu d'amusement à présent, en oubliant le reste du monde qui nous entoure. Cela faisait déjà quelques temps que son entourage lui disait d'oublier son passé, enfin, en quelque sorte. Elle ne pouvait pas l'oublier totalement, tout oublier de son passé était tout juste impossible. Comment aurait-elle pu ? Elle aurait oublié sa famille, de ce fait. Elle aurait oublié une grande partie de sa vie, presque tout peut-on dire. Comme si quitter son pays ne l'avait pas fait souffrir assez, elle haissait de plus en plus la Corée, grâce à ces personnes. Pouvaient-elles oublié leur passé, elles ? Sans doute pas, Et Jenny était humaine. Tout du moins, aux dernières nouvelles. N'empêche qu'à y repenser... elle aurait aimé être un kiwi ! Pourquoi ? Elle aimait bien les kiwis, et ça en restait là. Pas que ce soit beau, ou doux. Mais bon, surtout. Et un kiwi était bien loin d'être doux, c'était surtout extrêmement poilu, et pas très agréable à toucher en fin de compte... Mais qu'est-ce que Jenny raffolait de cela. Elle en mangeait des fois tellement, que son pallet la piquait et la dérangeait. Après tout, ça l'amusait quand même un peu... Mais passons de ce blabla.

Tout en observant les jeunes filles chanter, elle entendit quelqu'un entrer. Tout du moins, elle avait sentit une nouvelle présence, mais ne s'était pas pris la peine de se retourner pour observer cette personne. Etait-ce un homme, une femme ? Elle s'en fichait royalement. Ou peut-être pas tant que cela en fait... Mais elle ne voulait pas se retourner, peut-être était-ce une personne hideuse, à donner la nausée, ou que sais-je d'autre encore. En bref, elle pouvait très bien être repoussante. Ou peut-être même... pauvre. Mais pourquoi s'éterniser sur ce sujet, hein ? L'idiotie revient toujours à l'attaque, malheureusement. Tentation. Ooh, tentation quand tu nous tiens ! Comment ça de quoi je parle ? C'est simple pourtant non ? Enfin, c'est vrai que sans explication, rien n'est simple. Je vais donc vous dire le pourquoi du comment ! Jenny avait... simplement tourné la tête pour voir l'inconnu... qui s'avérait être un homme. Bonne nouvelle dirait-elle ! Il y avait au moins un homme dans cette salle à présent. Enfin, la tentation de lui adresser la parole était... elle aussi trop forte. C'est donc rapidement qu'elle ouvrit la bouche pour se laisser entendre, tout en restant discrète. Les deux jeunes filles venaient de commencer une nouvelle chanson, tant mieux. Son accent américain se remarquait grandement dans ses paroles, mais elle tentait de le cacher le mieux qu'elle pouvait en parlant coréen.

    ▬ Annyong haseyo. Approches-toi donc !


Avoir du mal à parler coréen, c'était Jenny toute crachée. Mettre quatre-vingt mille six-cent-dix-neuf ans à trouver quoi dire, et surtout comment le dire correctement, en tentant de ne pas faire remarquer qu'elle ne venait pas d'ici, c'était encore elle. Et malheureusement, elle avait toujours ce problème lorsqu'elle parlait, mais il fallait qu'elle progresse, surtout que ses études, elle les faisait ici, et pas autre part, surtout pas en Amérique. Aaah, l'Amérique~ è.é.. Elle tapota discrètement la place à côté d'elle, tout en espérant que le jeune homme se joigne à elle. Elle avait bizarrement l'impression de faire tâche ici, et elle n'en connaissait pas la cause. Ha ! Nous dirons que c'est la vie qui est fautive. Que les jeunes filles continuent à chanter autant qu'elle le désirent, elle essaierait de parler à cet homme. Et s'il ne voulait pas s'approcher, elle ferait son possible pour y aller elle-même, quitte à le terroriser. Enfin, tout de même pas, elle risquerait de le faire fuir, et ce n'était pas du tout ce qu'elle attendait. Elle risquerait de s'en vouloir, surtout, et elle n'aimait pas cela. Mais après tout, qui aime ? Personne, sans doute. A part peut-être ceux qui aiment se faire du mal, et aux autres aussi. Enfin, quoi que, là encore, ce n'était presque pas possible. Un joli sourire s'afficha sur le visage de Jenny, regardant toujours encore ce bel inconnu. Ne vous avais-je pas déjà dit qu'il n'était pas mal ? Eh bien, maintenant, vous le savez. C'était sans doute la première fois qu'elle désirait faire connaissance avec une personne de Corée. A part s'il ne venait pas de là, lui non plus ? Ce n'était presque pas possible, elle n'y croirait pas de toute manière. Les rêves, c'est beau, mais ça reste toujours des rêves, malheureusement. Arrêter de rêver ne lui ferait pas énormément de mal, pour une fois...

[ Désolée, c'est pas super, je me rattrape au prochain x.x ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. Vide
MessageSujet: Re: It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.   It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. EmptyMar 23 Fév 2010 - 20:08

La salle était assez vaste et pouvait recevoir beaucoup de personne à l'intérieur. Elle était aussi trés acceuillante et un peu plus loin il y avait des machines de jeux. Casey savait que c'était le lieu idéal pour se divertir mais il avait plutôt un penchant vers l'activité que les deux filles pratiquaient plutôt qu'autres choses. D'ailleurs il n'arrivait pas tout à fait à décrire explicitement ce qu'elles faisaient pourtant la réponse lui frolait l'esprit. Deux filles en train de chanter, tenant un micro et lisant les paroles sur un écran...Il regarda une énième fois aux alentours et se surpris à lire le mot:karaoké...Casey se sentit vraiment bête tout d'un coup à tel point qu'il en était mal à l'aise et donc une jolie teinte colora son visage trés rapidement. Hwang était vraiment ridicule, il arrivait à se faire rougir tout seul et dans un lieux publique en plus. Le jeune garçon avait vraiment de serieux problémes.

Aprés son instant de folie, le jeune New-Yorkais s'approcha un peu plus des autres filles. Il n'avait même pas prit la peine de les saluer et puis d'ailleurs il ne les avait même pas regardé du tout. Il profita d'un moment de fou-rire des deux demoiselles pour leur faire un léger signe de salutation accompagné d'un sourire. Il se prit alors le rateau du jour en un temps éclair, Hwang laissa passer un léger soupir, lui qui était venu se divertir, voila qu'il se sentait à présent encore bête. Casey passa sa main gauche dans ses cheveux et se replongea dans la musique qui passait. C'était une musique funcky assez dansante et entraînante comme il en écoutait à New-York, on aurait presque dit du RnB. Il l'a trouvait vraiment bien mais pouvait néanmoins se passer du massacre que les deux jeunes filles accompagnaient sur la chanson. Hwang entendu alors une fille prés de lui, lui parler. Il tourna son visage vers elle soudain sa bouche s'ouvra tout seul et s'arrêta aussi un peu de bouger. Ellle avait une beauté trés juvénile et un petit visage à croquer, sans compter de sa chevelure jaune qui semblait illuminer sa petite face. Quel canon! Puis un <> d'une des deux chanteuses amatrices (mais alors vraiment amatrice!) le réveilla. Il était à deux doigts de baver et se souvenu difficilement de ce qu'elle venait de dire. D'ailleurs il ne se rapella de rien puisque sa phrase était en Coréen mais avec un accent qui lui paraissait vraiment familier.

Ce fameux moment qu'il redoutait tant était enfin arrivé et bien malgré lui. Il était venu dans cette salle dans l'espoir de se distraire ou pourquoi pas de s'amuser mais en ce moment précis il ne s'amusait vriament pas (mais alors vraiment pas)! Le jeune homme faisait de ce probléme un vrai compléxe et Dieu seul sait s'il en avait déja eut dans sa vie. Hwang improvisa alors un sourire et un autre signe de salutation, étant totalement à côté de la plaque. Au fond de lui il se sentait encore nul...nul de ne pas savoir parler Coréen, nul de ne pas pouvoir parler à cette si jolie femme...d'ailleurs celle-ci devait le trouver bizarre. Alors il se morfondait bêtement sur son sort, se noyait dans son pessimisme pourtant... Il avait envie de se sauver, de faire un effort pour ne serait-ce que la belle inconnue ne le trouve pas si idiot que ça alors il tenta:

Désolé, je viens d'Amérique et je ne parle pas Coréen...jespére que vous comprenez...

Le jeune Hwang venait de lui répondre en anglais sans avoir la parfaite certitude qu'elle parlait ou comprenait la langue en tout cas il l'éspérait...

[Je n'ai pas fait mieux...c'est peut-etre parce que c'est encore le début, ensuite les choses iront plus facilement :)]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. Vide
MessageSujet: Re: It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.   It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

It's our tour, let's sing ☼ Ft Casey Hwang Lee.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Jeux de rôles en solo