AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyDim 21 Fév 2010 - 15:13

Enfin le week end! Yoonnie attend ce jour depuis...et bah depuis une semaine. Cinq jours de cours, ce n'est pas rien! Surtout dans son lycée, où le niveau est très élevé. Si vous êtes absent un jour, c'est comme si vous aviez râté toutes une semaine de cours dans un lycée normal! Vraiment, là bas, on ne vous demande rien d'autre que de travailler. Ils croient qu'eux, élèves, savont tout sur tout. Mais pour l'instant, elle tient le coup et c'est tant mieux. Parce que sinon, adieu les cours de danses et bonjour les bols de jjajangmyun! Bref, cette journée aller certainement être une bonne journée! Tout jusqu'à présent laissé présager cela! La bonne humeur de Yoo Rin, les vieux fous qui venaient souvent manger au restaurant n'étaient, pour une fois, pas venus, ce qui était une très bonne chose! Car la simple vu de ces personnes énerve Yoonnie. Non qu'ils soient méchants avec elle mais..juste parce qu'ils ne la laissent jamais dormir plus de 8h!!! Elle haussa les épaules, et esquissa un sourire. Elle mit sa robe noir préféré, avec des cuissardes et une veste en cuir. Puis elle mit ses Docs Martens. Oui, drôle de façon de s'habiller, surtout que la robe est plutôt mignonne mais elle aime se démarqué des autres. Puis elle entreprit de mettre ses affaires pour la danse dans son sac. Elle descendit les petits escaliers de sa maison en fredonnant une chanson des SHINee et...l'horreur! Yoonnie poussa un cri d'effroi. Et voilà, en quelques minutes, sa "belle journée" venait de tombé à l'eau. A l'eau, c'est vraiment la bonne expression. Il pleut! Yoo Rin déteste pire que tout la pluie! Son père se précipita vers elle et voyant qu'il ne s'était rien passé, il haussa les épaules et repartit dans la cuisine du restaurant. La jeune fille soupira, la pluie gâchait toujours tout...La pluie éveilla de triste souvenir en elle.


«- Yoo Rin! Pourquoi restes-tu plantée là? Viens m'aider!
- Pourquoi?... Il n'y a même pas de clients, dit-elle d'une petite voix.
- Et alors? Aller, viens!
- Non!
- Yoo Rin...dit son père dans un soupir.
»


Le regard toujours fixé sur la fenêtre, la pluie battante, l'eau se cognant violemment contre la vitre, une larme perla sur sa joue. Et voilà, elle se remettait à pleurer! C'est vraiment un automatisme chez elle! Dès qu'on parle ou qu'elle voit la pluie, elle ne peut pas s'en empêché! Son père l'avait très bien compris, c'est pour ça qu'il lui avait demandé de l'aider. Mais Yoo Rin n'était pas très perspicace. Elle ne l'avait jamais était. Ce n'est pas non plus une idiote, au contraire. Sauf que la plupart du temps, elle est plutôt naïve. Pas de là à faire confiance à un inconnu mais quand même...Son père s'approcha, d'un air désolé, d'un air de dire " Je t'avais dit de venir m'aider..." alors il lui murmura un "ça va aller" et se fut la goûte qui fit déborder le vase. Il n'y a pas de "ça va aller qui tienne!". Quatre ans! Et Yoo Rin pleurait encore devant la pluie. Mais que voulez vous? Comment auriez vous réagi en voyant votre propre mère mourir sous vos yeux?! Une mère que vous aimiez plus que tout...Rien ne pourra jamais la faire revenir à présent. Et il n'était pas bon de s'apitoyer sur son sort, mais Yoo Rin ne pouvait pas faire autrement. Son père posa ses grandes mains sur les épaules de sa fille, mais celle ci se débattit violemment. Peut être...que tant qu'elle ne connaîtra pas la vraie raison pour laquelle sa mère et morte, elle ne cessera de pleurer en voyant la pluie ou en se rappelant son doux sourire, sa voix si réconfortante...Elle voulait qu'on lui donne une bonne raison d'avoir vu sa mère mourir. Mais y a t-il une bonne raison pour qu'un être humain puisse mourir? Certainement pas...


« - Dit moi...pourquoi...maman est morte?!
- Yoo Rin, je t'ai déjà...
- DIT LE MOI ! S'écria-t-elle. Dit le moi, je t'en supplie! Ajouta-t-elle avant d'être prit d'un nouveau sanglot.
- JE...je ne dirais rien, c'est pour ton bien ma chérie, je te le promet!
»


Sur ce elle se précipita vers la porte et l'ouvrit, elle se mit à courir. Peu importe la direction qu'elle venait de prendre, il fallait qu'elle s'en aille. Pour son bien? Qui y a t-il de bien à cacher cela? Pour ne pas qu'elle soit encore plus traumatisée? De toute façon, plus rien ne pourrait la traumatisée maintenant. La pluie semblait transpercer son coeur, mais elle continua de courir. Les rues étaient complètement vides, tant mieux. Finalement, elle ralentit sa course, jusqu'à s'arrêter complètement. Elle regarda autour d'elle, scruta les lieux...et voilà qu'elle venait de se perdre. C'était bien le moment! Elle tourna la tête, et de l'autre côté de la rue, on pouvait voir une petite librairie. Yoo Rin fut guidé par ses pas, il y avait comme une sorte de chaleur émanant de cette endroit. Arrivée devant la librairie, elle poussa lentement la porte, et une petite cloche se fit entendre. Elle sanglotait toujours. Il y avait un beau jeune homme à l'accueil....ce qui était plutôt étrange. D'habitude, dans ce genre d'endroit, il n'y a que des personnes âgées. Elle resta plantée là, appréciant la chaleur de l'endroit, la bonne odeur de papier usé, mélangé à toutes la boiseries et au parfum de l'homme. Son rythme respiratoire ralentit peu à peu. Elle regarda autour d'elle, ne manquant aucuns recoins de la librairie, et se mit à pleurer une nouvelle fois. Cette endroit était si...agréable!


Dernière édition par Kim Yoo Rin le Sam 27 Fév 2010 - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyDim 21 Fév 2010 - 18:51

Tiens, il pleut. J'adore la pluie. Que de mieux pour se sentir apaisé dans un univers comme le mien. Bon, j'ai rangé toutes les étagères et placé les nouvelles revues sur les étals dans la vitrine. Aujourd'hui et comme les autres jours, la journée n'a pas été trop difficile. Il faut dire que cela fait longtemps qu'un best-seller n'est pas paru, et donc, aucune affluence féminine à la librairie. Ce n'est pas que je n'aime pas les femmes, mais elle sont assez intimidante! Hum...si seulement mon frère m'entendait, il me dirais que fait encore fausse route et m'expliquerais pour la énième fois qu'elles sont toutes les mêmes, donc, totalement inoffensives. C'est trop drôle! Comment peut-il penser que moi, une personne si timide puisse aborder une jeune femme dans la rue comme il le fait. Et de toute façon, je suis sûr qu'il les dérange à chaque fois. A leur place, je me vexerais et l'enverrais paître!

La porte d'entrée s'ouvrit lentement. Sur le seuil, se tenait une jeune fille trempée jusqu'aux os. Elle regarda autour d'elle, comme si elle était perdue.
Elle pleurait.
Ses larmes ne se voyaient pas car ses cheveux étaient collés à son visage, mouillés.
Elle fut prise d'un nouveau sanglots, s'agenouilla et prit son visage entre ses mains.
Je ne savais où me mettre...

Je fis le tour du comptoir et m'approchais d'elle.

Mademoiselle...ne restez-pas là. Vous allez attraper froid.

Honnêtement, que pouvais-je lui dire d'autre? Moi, qui avait un vocabulaire et une éloquence plus qu'évidente, je venais de sortir l'une des phrases les plus banales de mon existence.
Elle me fixa d'un air perplexe, qui me fit immédiatement rougir. Je détournais vivement les yeux. Tant de promiscuité m'embarrassait beaucoup. Je n'avait pas l'habitude d'être aussi proche d'une femme, sauf de ma petite sœur bien entendu.
Elle finit par se lever. Lentement.
Je la fis assoir derrière le comptoir et parti chercher la serviette que j'avais dans mon sac à dos. J'aurais voulu aller à la piscine aujourd'hui, mais avec ce temps, c'était impossible. Et de toute façon, je ne lui aurais pas donné des mouchoirs afin qu'elle puisse se sécher. Surtout qu'il faudrait une quantité incroyable de mouchoirs!

Tiens, prend ça...pour te sécher. Ne t'en fait pas...elle est propre.

Elle la prit doucement et entreprit de se sécher les cheveux. Moi, je restais là, à la regarder. Ne savant pas quoi faire pour soulager sa peine.

Merci...je m'appelle Yoo Rin.

Je baissais vivement la tête lorsque ses yeux se portèrent sur mon visage.

Je t'en prie...moi, je m'appelle Chung Ho, enfin, tu peux m'appeler Chungie...comme ma sœur...



Mais pourquoi je lui raconte ma vie? Pourquoi je lui ai dit de m'appeler Chungie?!

Elle se mit à rire et je ne fis que rougir de plus belle.

Ne t'en fait pas. Je ne me moque pas de toi. C'est juste que c'est mignon. Si je t'appelle Chungie, tu devras m'appeler Yoonie. Autant être familier maintenant que m'a vu dans cet état. Cet endroit est très agréable. Il fait bon ici.

Oui, c'est un endroit calme. En même temps, c'est une simple librairie de quartier, et il n'y a guère de monde en cette période, alors oui, c'est calme.

Mais pourquoi est-ce que je répète la même chose à chaque fois. Elle n'est pas stupide, je crois qu'elle a comprit! Mais pourquoi je raconte toujours la même chose?


J'étais assez proche d'elle alors je fis quelque pas en arrière, lentement. Elle continuait de me fixer et ça me mettait vraiment mal à l'aise.

Je ne la regardait toujours pas, mais je mis tout de même en face d'elle. Elle allait mal. Si je m'éloignais vraiment elle croirait sans doute qu'elle était repoussante et cela ne la rendrais que plus malheureuse. Et c'était la dernière chose que je voulais. Mais je ne voulais pas la déranger en quoi que ce soit alors, je gardais une distance respectable entre nous. Après tout, je n'étais pas comme mon idiot de frère, à vouloir sauter sur tout ce qui bouge.

C'est peut-être indiscret et totalement mal venu, mais si je peux t'aider en quoi que soit, je serais ravi de t'écouter. Ma sœur dit que je suis la personne à qui se confier quand on a des soucis. C'est vrai qu'on ne se connait pas, mais si ça se trouve, dès que tu sortira d'ici, tu ne reviendra probablement jamais. Alors, peut-être que tu veux en parler...enfin...si tu veux...je ne t'oblige en rien, tu sais c'est comme tu veux...moi je suis juste là pour aider...parce que j'ai rien à faire...enfin, c'est pas comme si tu étais une échappatoire à un quelconque ennui....enfin...je veux dire...je ne m'ennuie pas mais...

Mais bon sang!!! Qu'est-ce que je raconte?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyDim 21 Fév 2010 - 20:05

Yoo Rin s'agenouilla et prit son visage entre ses mains, elle frissonna.
Le jeune homme fit le tour du comptoir et s'approcha de la demoiselle. Que va-t-il lui faire? Lui dire de partir d'ici, parce que ce n'était pas le bon endroit pour se couvrir de la pluie? Ou bien se plaindre parce qu'à cause d'elle, c'est trempé par terre? Il ne ferait pas une telle chose? Il a un coeur, non?!!

« - Mademoiselle...ne restez-pas là. Vous allez attraper froid. »

Ouf! Au moin, elle n'était pas tombée chez un libraire dur et sans coeur. Mais comment résister face à une mignonne jeune fille trempée pleurant toutes les larmes de son corps? Et son parfum...était un peu réconfortant. Yoonnie rougit à cette pensée. Ce n'était pas le moment de pensé à cela! Et puis, il est vrai qu'elle allait attrapé froid si elle restait devant l'entrée. Non, dans tout les cas elle allait attrapé froid. Sauf si le jeune homme lui donne un remède miracle avant que cela ne se produise. Néanmoins, Yoo Rin releva la tête et fixa le charmant libraire, perplexe. C'est qu'elle s'attendait vraiment à une autre réponse.
La jeune fille baissa immédiatement les yeux, elle venait de le faire rougir! Yoo Rin n'a jamais fait rougir quelqu'un d'un simple regard! Elle posa alors ses mains sur ses joues et se mit à rougir elle aussi. Ce jeune homme était...assez intimidant, il fallait le dire. Yoo Rin fut surprise de penser cela, elle qui n'était pratiquement jamais intimidée par un homme. Mais bon, il y a une première fois à tout! Il la fit asseoir derrière le comptoir, en prenant soin de garder ses distances et partit chercher...elle ne savait pas quoi. A peine 30 secondes plus tard, il revint, une serviette à la main. Mais pourquoi tant d'attention envers elle? Qui venait de déversé des litres d'eaux de la porte d'entrée au comptoir! Promis, elle nettoiera tout ça!


« - Tiens, prend ça...pour te sécher. Ne t'en fait pas...elle est propre. »

Elle prit doucement la serviette et secha ses cheveux. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas rencontré pareil garçon...Tous les hommes qu'elle connaît, eux aussi la connaissent. Et si il lui était arrivé cela avec un garçon qu'elle connaissait, il l'aurait envoyer balader! Peut être pas tous mais bon...
Et puis, qu'est-ce qu'un libraire fait avec une serviette? Vraiment étrange...mais très gentil!

« - Merci...je m'appelle Yoo Rin. »

Le jeune homme baissa un peu la tête au niveau de Yoonnie, et celle ci fixa sur son beau visage. Il sembla rougir une nouvelle fois. Il faudrait qu'elle arrête de le regardé comme ça, mais elle ne peut s'en empêché...

« - Je t'en prie...moi, je m'appelle Chung Ho, enfin, tu peux m'appeler Chungie...comme ma sœur... »

Yoo Rin éclata de rire. Ce n'était pas spécialement drôle, mais son embarrassement, le fait qu'il lui dise de l'appeler "Chungie" c'était vraiment...mignon et attentionné de sa part! Alors comme ça il a une soeur?
Alors c'est certainement la raison pour laquelle "Chungie" la traite comme cela. C'est-à-dire, si gentillement. Peut être ressemblait-elle à sa soeur? Ou tout simplement parce que c'était une fille?
Mais, de rire comme ça..après avoir tant pleurer, c'est vraiment étrange. Une petite larme perla sur sa joue, elle l'effaça avant que celui ci ne la voit et renifla tristement avant de dire.

« - Ne t'en fait pas. Je ne me moque pas de toi. C'est juste que c'est mignon. Si je t'appelle Chungie, tu devras m'appeler Yoonie. Autant être familier maintenant que m'a vu dans cet état. Cet endroit est très agréable. Il fait bon ici. »

Yoo Rin se remit à le fixer, les yeux pleins de larmes. Il fit alors un pas en arrière, lentement..Yoonnie le mettait si mal à l'aise que cela? Pourtant, elle ne faisait que le regardé, rien de plus. Et pourtant...Le jeune homme semblait assez prudent et très embarrassé! Mais comment peut-on être embarrassé par une fille comme Yoo Rin? C'est vrai qu'elle est belle, plutôt mignonne dans son genre, mais pas de là à être repoussante? Non?

« - C'est peut-être indiscret et totalement mal venu, mais si je peux t'aider en quoi que soit, je serais ravi de t'écouter. Ma sœur dit que je suis la personne à qui se confier quand on a des soucis. C'est vrai qu'on ne se connait pas, mais si ça se trouve, dès que tu sortira d'ici, tu ne reviendra probablement jamais. Alors, peut-être que tu veux en parler...enfin...si tu veux...je ne t'oblige en rien, tu sais c'est comme tu veux...moi je suis juste là pour aider...parce que j'ai rien à faire...enfin, c'est pas comme si tu étais une échappatoire à un quelconque ennui....enfin...je veux dire...je ne m'ennuie pas mais... »

La personne à qui se confier quand on a des soucis? Peut être. Mais Yoo Rin ne pouvait pas le savoir. Alors, lui faire confiance ou pas? Yoo Rin n'a raconté à pratiquement personne son histoire...Parfois, en cours, elle se mettait à pleurer, certaines personnes étaient étonnés et la prenaient la plupart du temps pour une depressive, les autres savaient et ne disait rien. Sauf ses ami(e)s, comme tout le monde Yoo Rin à des ami(e)s sur qui compter. Mais encore personne n'a réussi à lui faire oublier la profonde tristesse qu'elle a ressentit lorsque sa mère est décédée. Et personne ne pourrait jamais lui faire oublier, de toute façon. Néanmoins, Chungie l'avait très bien accueillit...Et puis, qu'est-ce qui se passera si elle lui dit tout? Rien du tout, il l'aura écouté et se sentira désolé pour elle...comme tous le monde...Mais elle ne voulait pas qu'on est pitié d'elle, ce qu'elle veut réellement, c'est qu'on lui fasse oublié ce triste jour et qu'elle puisse gardé des bons souvenirs de sa mère. Elle posa ses mains sur ses genoux, et tortillé dans tout les sens sa robe. Yoo Rin baissa la tête et se remit à pleurer, néanmoins elle décida de tout lui raconté.

« - Je...c'est une très longue histoire. Excuse moi de t'imposer cela...mais c'est le seul endroit que j'ai trouver pour me réfugier...Certes...Tout a commencé lors de mes 12 ans, mes parents étaient acteurs, et moi, je suis allée les voirs pendant le tournage d'un film. Et là...ma mère...(sa voix monta d'un ton) est soudainement tombé par terre. Je...je croyais que c'était pour le film, et comme une idiote, j'avais les yeux émerveillés...tu te rends compte? Mais lorsque les ambulances sont arrivés, j'ai alors compris que c'était pour de vrai...Il pleuvait dehors, il pleuvait tellement fort...je me souviens du cri de mon père et celui de la pluie s'écrasant contre la vitre...Et aujourd'hui, il pleut, et quand il pleut je me rappelle toujours ce moment là...J'ai demandé pour la énième fois à mon père, pourquoi elle est morte ce jour là, il ne me répond jamais...Je ne sais pas pourquoi...Il dit que c'est pour mon bien....Pardon, "Chungie" (elle esquissa un leger sourire) je ne devrais pas être là...mais...ça fait du bien de parler, merci. »

Sur ceux, elle nettoya ses larmes et plongea son regard dans celui du jeune homme. Mais elle détourna vite son regard du sien et se mit à rougir...Les seuls hommes qu'elle connaît et qui lui son proche, c'est ses amis au lycée, son père et les clients habituels de son restaurant. Lui était différent, il était beau et grand, il était attentionné...Quelle genre de fille ne serait pas intimidée devant un si beau jeune homme?! Elle posa une nouvelle fois ses mains sur ses joues.

« - Quelle idiote, murmura-t-elle, un petit sourire au lèvre. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyMar 23 Fév 2010 - 0:54

Elle me fixa une nouvelle fois, puis se remit à pleurer. Je ne savais pas quoi faire. J'aurais tant voulu la prendre dans mes bras pour essayer d'apaiser sa peine, afin qu'elle cesse de pleurer. Mais je ne pouvais décemment pas le faire. On ne touche pas les gens aussi familièrement, et puis, peut-être qu'elle le prendrais mal.
Elle baissa la tête et parla d'une voix brisée qui me fendait le cœur:

- Je...c'est une très longue histoire. Excuse moi de t'imposer cela...mais c'est le seul endroit que j'ai trouvé pour me réfugier...Certes...Tout a commencé lors de mes 12 ans, mes parents étaient acteurs, et moi, je suis allée les voir pendant le tournage d'un film. Et là...ma mère...(sa voix monta d'un ton) est soudainement tombé par terre. Je...je croyais que c'était pour le film, et comme une idiote, j'avais les yeux émerveillés...tu te rends compte? Mais lorsque les ambulances sont arrivées, j'ai alors compris que c'était pour de vrai...Il pleuvait dehors, il pleuvait tellement fort...je me souviens du cri de mon père et celui de la pluie s'écrasant contre la vitre...Et aujourd'hui, il pleut, et quand il pleut je me rappelle toujours ce moment là...J'ai demandé pour la énième fois à mon père, pourquoi elle est morte ce jour là, il ne me répond jamais...Je ne sais pas pourquoi...Il dit que c'est pour mon bien....Pardon, "Chungie" (elle esquissa un léger sourire) je ne devrais pas être là...mais...ça fait du bien de parler, merci.

Elle s'essuya les yeux avec le dos de ses mains, me regarda un bref instant puis me baissa rapidement les yeux. Il était certain qu'elle était un peu gênée de me raconter ce triste épisode de sa vie.

En même temps, c'est moi qui lui ai demandé de me raconter ce qui la chagrinais tant. La prochaine fois il faudrait vraiment que je réfléchisse à ce que je dis.

Moi je pense que tu devrais être là, si ça se trouve, ce n'est peut-être pas une simple coïncidence! (Je lui fit un sourire timide) Tu sais...heu...ben pour toi je veux dire...la pluie, c'est pas cool parce que cela te rappelle de mauvais souvenirs, mais je vais te dire les choses que tu entends tout le temps et peut-être que cela te rendra furieuse, mais...je suis désolé, pour ta mère et pour toi aussi. Mais je pense que tu devrais essayer toute cette histoire de la tête parce que je suis sûr que tu ne veux pas te souvenir de ta mère de cette manière. Et ton père...enfin je pense...ne veux pas que tu te souviennes de cela non plus.
Désolé si tout ce que je dis ne sois que des banalités.


Je lui sourit gentiment.

Ah! Je sais! J'ai un truc qui devrais lui plaire!

Je tournai les talons et me dirigea vers une étagère dans la section poésie. Passai rapidement en revue les ouvrages. Je pris le livre qui m'intéressais puis je pris un autre tabouret et je m'installais près d'elle derrière le comptoir.

Ce n'est peut-être pas une bonne idée. Après tout, je ne suis bon qu'à écouter les autres, non pour les réconforter, mais si je peux lui redonner le sourire par cette journée pluvieuse...

La pluie redoublait d'effort, faisant presque vibrer les fenêtres de la librairie. j'ouvris le livre et feuilletait rapidement les pages et tombai enfin sur ce que je cherchais.

Regarde. Ce sont des poêmes d'un poète coréen que j'adore. Il s'appelle Yun Son Do. "L'eau seule est éternelle". Il dit que l'eau permet le voyage du souvenir. L'eau représente les larmes, mais lorsque le soleil se reflète sur l'eau, eh bien, c'est une explosion de bonheur et joie qui se produit parce que l'eau se met à briller et illumine les yeux.

Je regardais avec amour la belle esquisse qui accompagnait le poème. Puis je tournais la tête vers Yoonie. Elle me souriais. Pas pour le livre je pense, mais elle souriais. C'était le principal.

Alors qu'en penses-tu Yoonie? Si tu transformais tes larmes de tristesse en larmes de bonheur? Une jeune fille n'est pas belle lorsqu'elle est triste...ce n'est pas que je te trouve moche...tu es très belle....

Oh mon dieu! Mais qu'est-ce je raconte! Ce n'est pas ce que je voulais dire! Elle va sûrement se méprendre et m'insulter en retour. mais bon sang, pourquoi je ne peux pas mettre mes idées en ordre!

Je détournais les yeux, embarrassé par ce que je venais de lui avouer.
Je reportais vivement mon attention sur le livre, histoire de me redonner contenance:

Heu...Pourquoi ne penses-tu pas aux merveilleux moments que tu as passé avec ta mère? (Je reposai mon attention sur elle, même si mon visage était en feu). Tu sais, je ne suis qu'un simple libraire et un forcené littéraire. je ne vis pratiquement que par les livres. Tu vois, je ne fais que reprendre ce qu'un célèbre poète a écrit. Je pourrais être accusé de plagiat! Mais, aujourd'hui, par cette averse, et...si tu le veux bien...et bien, nous pouvons tenter de te rendre un peu plus forte face à ce démon que nous appelons la pluie! Pourfendons-la avec tout les moyens mis à notre disposition!

Je ris de ma propre bêtise! Rire, c'est le meilleur moyen contre la tristesse.
Le visage peut-être aussi rouge qu'une pomme qui à mûrit sous le soleil du sud, je lui fit le plus beau sourire, celui que je croyais le plus réconfortant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyMar 23 Fév 2010 - 8:36

« - Moi je pense que tu devrais être là, si ça se trouve, ce n'est peut-être pas une simple coïncidence! (Je lui fit un sourire timide) Tu sais...heu...ben pour toi je veux dire...la pluie, c'est pas cool parce que cela te rappelle de mauvais souvenirs, mais je vais te dire les choses que tu entends tout le temps et peut-être que cela te rendra furieuse, mais...je suis désolé, pour ta mère et pour toi aussi. Mais je pense que tu devrais essayer toute cette histoire de la tête parce que je suis sûr que tu ne veux pas te souvenir de ta mère de cette manière. Et ton père...enfin je pense...ne veux pas que tu te souviennes de cela non plus. Désolé si tout ce que je dis ne sois que des banalités. »

Il avait raison. Yoo Rin devait oublié cet abominable journée! Mais que faire pour remedié à cela? C'était impossible pour elle d'oublier un évènement pareil...Sa mère était morte, sous ses yeux..et elle, n'avait rien pu faire à cela. Elle avait même honte, d'être restée là à sourire bêtement, devant sa maternelle qui souffrait et souffrait encore...Lorsque Chung Ho prononça les fameuses paroles, " Je suis désolé, pour ta mère et pour toi aussi " Yoo Rin ne ressentit aucune frustration. Au contraire...pour la première fois, elle sentait son coeur se...réchauffé! Peut être, parce que le jeune homme lui apportait une attention particulière?! Qu'elle se sentait à l'abris, ici, dans cette librairie? Mais qui ne se senterait pas à son aise dans cette endroit? Les livres autour semblait pleurer avec elle, pleurer pour la réconforter. Elle ferma les paupières un instant, un sourire au lèvre et se mit à apprecier cette chaleur qui réchauffa tout son corps, même son coeur. Chungie lui sourit, un doux sourire qui lui aussi, se mettait à réchauffé son petit coeur...Puis, il s'en alla chercher quelque chose, elle ne savait pas quoi encore. Il revint avec un tabouret et s'installa près de Yoonnie. Elle sourit. Même avec un tabouret plus petit que le sien, il avait l'air vraiment plus grand qu'elle...en même temps, il l'était. Il approcha un livre, un magnifique livre, et la bonne odeur des pages vinrent lui titiller les narines.

« - Regarde. Ce sont des poêmes d'un poète coréen que j'adore. Il s'appelle Yun Son Do. "L'eau seule est éternelle". Il dit que l'eau permet le voyage du souvenir. L'eau représente les larmes, mais lorsque le soleil se reflète sur l'eau, eh bien, c'est une explosion de bonheur et joie qui se produit parce que l'eau se met à briller et illumine les yeux. »

Une explosion de bonheur et de joie...Si seulement Yoo Rin pouvait pensé comme cela. Elle, dès l'âge de ses 12 ans, n'avait vu la pluie comme une horrible chose, qui prend tout sur son passage, qui force les gens à rester chez eux! A les empêchés de faire ce qu'ils ont envie de faire...Mais pourquoi voir la pluie ainsi? Pourquoi ne pas penser comme ce poète? Pourquoi ne pas dire tout simplement que, ce jour là, s'il pleuvait, c'est pour montrer la beauté du moment? La mort d'un être chère, ce n'est pas beau, il fallait l'avouer, mais pourquoi ne pas prendre cela comme...elle est. Il était grand temps que Yoonnie accepte ce que la vie lui offre et lui reprend. Il n'y a que comme ça qu'elle pourra être heureuse, il ne fallait plus se comporté comme une enfant. Et lorsque la pluie tombera, elle devra se rappeler du doux souvenir de sa mère. Bien sûr, elle n'oublierait pas ce jour là, mais elle y pensera moin...Yoo Rin lui sourit, de son plus beau sourire. Ce gentil libraire lui aurait-il ouvert les yeux? Est-ce qu'elle va changer à présent? Est-ce que la pluie continuera à la faire pleurer, ou au contraire, à la faire sourire? Est-ce qu'une explosion de joie et de bonheur se produira ? Et tout ça grâce à Chung Ho?

«- Alors qu'en penses-tu Yoonie? Si tu transformais tes larmes de tristesse en larmes de bonheur? Une jeune fille n'est pas belle lorsqu'elle est triste...ce n'est pas que je te trouve moche...tu es très belle....»

C'est exactement ce que pense Yoo Rin. "Transformer ses larmes de tristesse en larme de bonheur" ...Et c'était peut être ce qui était en train de se produire.
" Tu es très belle " Yoo Rin se mit à rougir bêtement. Personne ne lui avait dit ça comme ça. Quelque garçon au lycée l'avait déjà dit, mais pas de cette façon là. Pas avec cette voix, ni ce ton là...Elle tenta un coup d'oeil vers Chungie, il rougissait aussi mais avait porter toute son attention sur le livre. Elle n'avait jamais rencontrer, il fallait le dire, de garçon aussi timide...C'est sûrement ça qui le rend intimidant...Il fallait qu'elle fasse attention à ses paroles et à ses gestes, pour ne pas qu'il soit embarrassé...Parce que Yoo Rin s'emporte très vite.

«
- Heu...Pourquoi ne penses-tu pas aux merveilleux moments que tu as passé avec ta mère? (Je reposai mon attention sur elle, même si mon visage était en feu). Tu sais, je ne suis qu'un simple libraire et un forcené littéraire. je ne vis pratiquement que par les livres. Tu vois, je ne fais que reprendre ce qu'un célèbre poète a écrit. Je pourrais être accusé de plagiat! Mais, aujourd'hui, par cette averse, et...si tu le veux bien...et bien, nous pouvons tenter de te rendre un peu plus forte face à ce démon que nous appelons la pluie! Pourfendons-la avec tout les moyens mis à notre disposition!
»


On peut dire que ce fut, la goûte d'eau qui fit débordé le vase. Le coeur de Yoo Rin se mit à cogner dans sa poitrine. Et elle ne pu s'empêcher de porter sa main à son coeur. Et le resplendissant sourire qui accompagna son visage n'arrangait pas la chose.

«- Chungie...(elle sourit) merci beaucoup. Vraiment. Je crois que ta soeur avait raison, tu es une personne à qui on peut parler. Tu n'es peut être qu'un libraire, forcené littéraire mais...tu es exactement le genre d'homme qui me plaît...enfin non, enfin...ce n'est pas ce que je voulais dire, pardonne moi...je...je voulais dire que, des personnes comme toi, aussi attentionné (elle sourit une nouvelle fois, d'un doux sourire...) on en trouve pas à tout les coins de rues! Je te remercie une nouvelle fois...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyMar 23 Fév 2010 - 12:14

Chungie...(elle sourit) merci beaucoup. Vraiment. Je crois que ta sœur avait raison, tu es une personne à qui on peut parler. Tu n'es peut être qu'un libraire, forcené littéraire mais...tu es exactement le genre d'homme qui me plaît...enfin non, enfin...ce n'est pas ce que je voulais dire, pardonne moi...je...je voulais dire que, des personnes comme toi, aussi attentionnées (elle sourit une nouvelle fois, d'un doux sourire...) on en trouve pas à tout les coins de rues! Je te remercie une nouvelle fois...

Je rit doucement. Elle souriait enfin.

Il est certain qu'on ne trouve guère des gens comme moi dans ce monde...je suis comme qui dirait une race à part. Des gens comme moi on en trouvait surement à profusion dans l'antiquité! (Je ris encore). Tu n'as pas à me remercier, remercie ce cher vieux et décédé Yun Son Do! Il ne faudrait pas qu'il revienne à la vie pour me punir de l'avoir ainsi plagié pour aider une jeune demoiselle en détresse. (je détournai les yeux). Je suis sûr qu'il serait jaloux.

Je feuilletais les pages du livre, montrant à Yoonie les esquisses que je trouvais belles. Je lui expliquais les techniques utilisées afin de les réaliser. En fait, je ne pouvais la regarder parce que je sentais son regard posé sur moi et cela me mettais vraiment mal à l'aise. Je n'avais pas l'habitude qu'on me prête ce genre d'attention. Généralement, je passais inaperçu aux yeux des autres, sauf lorsqu'il leur fallait un quelconque renseignement sur un quelconque sujet.

La pluie semblait redoubler d'effort. Crachant avec violences ses maintes perles d'eau contre le vitrage de la devanture de la librairie. On y voyait presque rien dehors. Je sentais toujours le regard de Yoo Rin. Quelque chose venait de changer dans l'atmosphère. Un quelque chose sur lequel je n'arrivais pas à mettre un nom, mais qui était présent autour de nous.
Les livres, que d'habitude je trouvais bruyant, semblaient nous épier du haut de leurs étagères.
Je me tournais enfin vers la jeune fille et lui dit doucement, presque en chuchotant:

Alors? Quels moyens allons utiliser pour pourfendre ce démon? Il semblerait qu'il ait eu vent de notre complot et nous refuse une fuite. Écoute avec quelle force il tape contre les fenêtres. Sens-tu sa puissance? Perçois-tu le son de sa fureur au plus profond de ton cœur Yoonie? Seras-tu assez courageuse pour évincer la douleur de ton cœur meurtri? Ou alors, perdras-tu encore une autre bataille conte la tristesse? La guerre n'est pas finie, bien au contraire, elle ne fais que commencer. La vie est un long combat pour lequel il faut se battre pour réussir et atteindre nos objectifs. Ce combat, tu ne peux pas le perdre. C'est impossible. On ne perds jamais lorsqu'on se bat pour quelque chose que l'on souhaite du plus profond de son être, quelque chose qu'on considère comme vital. Raconte-moi les rêves...ceux que ta mère avait, ceux pour lesquels elle s'est battue corps et âmes. Ensuite raconte-moi les tiens, ceux pour lesquels tu veux te battre. La pluie sera toujours présente dans ta vie et tu n'y pourra rien. C'est un phénomène naturel et on ne peut la réprimer. Aujourd'hui, à la fin de mon travail, j'aurais voulu aller à la piscine, mais la pluie est arrivée et je me suis résigné. Je me suis alors dit, que si je ne pouvais pas y aller aujourd'hui, j'irais une autre fois. Du temps, j'en ai, alors ce n'est pas grave, je continue d'avancer parce que je le veux et que je n'ai pas le choix. Toi, c'est différent. Ta vie s'est arrêté le jour de la mort de ta mère. Tu ne peux pas avancer parce que tu veux des réponses qu'on ne veut pas te donner. Tu ne peux pas avancer parce que tu ne le veux pas. Mais sais-tu que pour réussir tes rêves, il va falloir que tu mettes ces souvenirs de côté afin de progresser?


Ses yeux brillaient. Allait-elle se remettre à pleurer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyMar 23 Fév 2010 - 12:57

« - Il est certain qu'on ne trouve guère des gens comme moi dans ce monde...je suis comme qui dirait une race à part. Des gens comme moi on en trouvait surement à profusion dans l'antiquité! (Je ris encore). Tu n'as pas à me remercier, remercie ce cher vieux et décédé Yun Son Do! Il ne faudrait pas qu'il revienne à la vie pour me punir de l'avoir ainsi plagié pour aider une jeune demoiselle en détresse. (je détournai les yeux). Je suis sûr qu'il serait jaloux. »

Chung Ho feuilletait les pages du livre, il montrait à Yoonnie la technique des magnifiques esquisses sur l'autre page, près de ce fameux poème. Chung Ho devait réellement apprécié tout ce qui touche l'Art. Surtout la littérature...Yoonnie aime lire aussi, elle aime le fait de pouvoir s'evader un peu de ce monde cruel et rencontrer toutes sortes de créature, de personnage...Fasciné, Yoo Rin était...fasciné par l'amour que Chung Ho portait à ses livres. Comme Yoo Rin qui aime danser et chanter...Alors elle ne pu s'empêcher de le fixé, elle scruta chaque parcelle de son beau visage, avec une pointe d'émerveillement. Et parfois, on pouvait la voir sourire bêtement, juste parce qu'elle se sentait à l'aise ici, avec lui et ses livres. Des livres qui, à travers l'amour de Chung Ho envers eux, semblaient êtres animés. Et il pleuvait tellement...tellement fort! Yoo Rin n'avait même pas peur, elle ne voyait plus rien d'autre que le visage de Chung Ho, ses lèvres bougeait, mais elle n'entendait plus aucun son sortir de sa bouche. Elle était comme...dans un état de béatitude, dans un petit cocon emplie d'amour et de passion. Etait-ce la magie des livres? La présence de Chung Ho? Yoo Rin pensait que c'était les deux. Elle n'avait, vraiment jamais ressentit de tel auparavant...Cette sensation de bien être, malgré qu'elle soit toujours trempée, assise sur ce petit tabouret. Elle était à l'aise, complètement détendu. Comme si elle n'avait jamais pleurer, comme si la dispute entre elle et son père n'avait jamais existé. Elle n'entendait plus la pluie dehors, elle ne la voyait plus. Elle ne voyait que les livres et le visage - qui semblait, à ce moment là, - parfait de Chungie. Même les livres semblaient rougir autant qu'elle...C'était juste un moment magique. Il se tourna enfin vers Yoo Rin, et son coeur fit un bond dans sa poitrine. Ce qui la fit sortir de ses pensées.


« - Alors? Quels moyens allons utiliser pour pourfendre ce démon? Il semblerait qu'il ait eu vent de notre complot et nous refuse une fuite. Écoute avec quelle force il tape contre les fenêtres. Sens-tu sa puissance? Perçois-tu le son de sa fureur au plus profond de ton cœur Yoonie? Seras-tu assez courageuse pour évincer la douleur de ton cœur meurtri? Ou alors, perdras-tu encore une autre bataille conte la tristesse? La guerre n'est pas finie, bien au contraire, elle ne fais que commencer. La vie est un long combat pour lequel il faut se battre pour réussir et atteindre nos objectifs. Ce combat, tu ne peux pas le perdre. C'est impossible. On ne perds jamais lorsqu'on se bat pour quelque chose que l'on souhaite du plus profond de son être, quelque chose qu'on considère comme vital. Raconte-moi les rêves...ceux que ta mère avait, ceux pour lesquels elle s'est battue corps et âmes. Ensuite raconte-moi les tiens, ceux pour lesquels tu veux te battre. La pluie sera toujours présente dans ta vie et tu n'y pourra rien. C'est un phénomène naturel et on ne peut la réprimer. Aujourd'hui, à la fin de mon travail, j'aurais voulu aller à la piscine, mais la pluie est arrivée et je me suis résigné. Je me suis alors dit, que si je ne pouvais pas y aller aujourd'hui, j'irais une autre fois. Du temps, j'en ai, alors ce n'est pas grave, je continue d'avancer parce que je le veux et que je n'ai pas le choix. Toi, c'est différent. Ta vie s'est arrêté le jour de la mort de ta mère. Tu ne peux pas avancer parce que tu veux des réponses qu'on ne veut pas te donner. Tu ne peux pas avancer parce que tu ne le veux pas. Mais sais-tu que pour réussir tes rêves, il va falloir que tu mettes ces souvenirs de côté afin de progresser? »

Yoo Rin se retint de pleurer encore une fois. Ce n'était pas blessant, juste que les paroles qu'avait dit Chung Ho était la pur vérité...Elle décida, alors, ne pas répondre comme elle l'aurait fait. Elle se redressa, ancra son regard dans celui de Chung Ho et se mit à chanter...Voilà son rêve à elle. Elle chanta, le refrain d'une chanson japonaise qu'aimait lui chanter sa mère.

«- Wasuretai, demo wasurenai
Konna omoi wo nanto yobu no kai ?
Mune ga sawagashii, demo natsukashii
Konna omoi wo nanto yobu no kai ? *
»

(Je veux oublier mais je ne peux oublier.
Comment s'appelle ce genre de sentiment ?
Mon coeur bat la chamade mais c'est quelque chose que je connais.
Comment s'appelle ce genre de sentiment ?
*)
Elle détourna les yeux, et se mit à rougir. Elle aurait aimer lui faire voir comment elle danse, mais dans cette librairie, il n'y a pas tellement de place pour cela...Et puis, elle n'oserais peut être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyMer 24 Fév 2010 - 13:32

Wasuretai, demo wasurenai
Konna omoi wo nanto yobu no kai ?
Mune ga sawagashii, demo natsukashii
Konna omoi wo nanto yobu no kai ?


Je la regardais, ébahi. Elle avait du talent, ça c'était sûr. A la fin de son refrain, elle détourna les yeux et rougit. Mais je ne la laissais pas s'en tirer comme ça et chercha son regard.

Eh! C'était génial! Alors comme ça tu veux devenir chanteuse. Avec une voix comme la tienne tu y arrivera sûrement, ça ne fait aucun doute. Tu sais...désolé de rabâcher encore sur la littérature, mais tous les écrivains s'accordent à dire que la musique est une échappatoire à la tristesse. La musique permet de d'exprimer ses sentiments. C'est ce que tu as fait à l'instant. Tu as trouvé le moyen de te battre et l'espoir de gagner cette guerre. Je te félicite.

Je lui sourit gentiment puis réalisai enfin que mon visage se trouvait à moins de cinq centimètres du sien. Je reculai vivement en bredouillant un "je m'excuse, je ne m'était pas rendu compte que j'étais si proche de toi", et une réaction entraînant une autre, je me mis à rougir comme jamais auparavant.
Afin de me redonner contenance, je décidais d'aller remettre le livre en place. Je n'avais pas prévu qu'elle allait me suivre cette fois.
Je me retournai et la regardais. Elle souriait. Pas d'un sourire ordinaire. C'était un sourire sincère qui venait du cœur. Je dus me retourner pour pouvoir classer le livre à sa place. Elle, elle se dirigea vers la fenêtre. Regardant la pluie qui avait redoublée d'intensité. Elle restai là. A regarder par la fenêtre. Elle ne pleurait pas, du moins, je le pensais puisque je ne pouvais voir son visage.
Je m'approchai d'elle. Elle était vraiment petite par rapport moi. Ses cheveux sentaient le monoï. Maintenant, c'était certain. Elle ne pleurait pas, je n'entendais aucun sanglots. Je m'aperçus qu'elle regardait mon reflet sur la vitre, ce qui me fit rougir une nouvelle fois, mais moi aussi je fixai son reflet déformé par les gouttes d'eau sur la vitre. Elle souriait encore. Elle devait penser à quelque chose de beau. Enfin, je le pense.

Il faut avoir du courage pour vivre dans ce monde, hein? Mais en même temps, si c'était facile pour tout le monde, la vie serait incroyablement monotone. (Je ris doucement). désolé, j'ai pas pu m'empêcher de sortir un truc incroyablement philosophique. Tu sais, moi, j'adore la pluie parce que, pour le fieffé lecteur que je suis, elle créé un espace et une atmosphère idéale pour se plonger dans un roman. On entend plus rien, sauf les gouttes d'eau qui tombent. ce qui est génial avec la pluie, c'est que, quelque soit le livre que je lis, la pluie lui donne du relief. Mais ne va pas croire que je déteste le soleil! J'adore le soleil, mais de temps en temps, une bonne journée pluvieuse n'est pas mal non plus.
Tu dois me trouver bizarre, non? Je suis sûr que tu n'a jamais entendu parler de quelqu'un qui aime la pluie. Surtout toi qui la déteste profondément. Tu sais, j'avais raison. Oui, ce n'était pas une coïncidence. Il fallait que la personne qui hait la pluie rencontre celle qui l'adore.


Il semblerait que j'ai atteint mon objectif. Peut-être qu'elle continuera à sourire les jours de pluie. Mais peut-être n'est-ce qu'une façade pour que je la la laisse tranquille. Peut-être même que je la dérange.

Je fis un pas en arrière. Elle le remarqua et se retourna face à moi, les mains sur les hanches. Je la regardais un bref instant puis baissa les yeux et rougit.

Je l'ai mise en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:25

« - Eh! C'était génial! Alors comme ça tu veux devenir chanteuse. Avec une voix comme la tienne tu y arriveras sûrement, ça ne fait aucun doute. Tu sais...désoler de rabâcher encore sur la littérature, mais tous les écrivains s'accordent à dire que la musique est une échappatoire à la tristesse. La musique permet de d'exprimer ses sentiments. C'est ce que tu as fait à l'instant. Tu as trouvé le moyen de te battre et l'espoir de gagner cette guerre. Je te félicite. »

La musique est un Art, et l'Art est un échappatoire à la tristesse. Mais seulement, Yoo Rin à commencer à chanter et à danser avec même que ce drame n'arrive...Sa mère lui disait tout le temps qu'elle avait des chances de devenir une Idole, et qu'elle fera tout pour cela. Elle disait, qu'une foule de gens criant, applaudissant, dansant, était la meilleure des choses lorsqu'on est Idole, que c'était comme si on recevait l'amour de milliers de personne en même temps! Yoo Rin veut ressentir cela, elle aussi veut avoir les yeux qui brillent en parlant de cela! Elle y arrivera, peut importe les obstacles qui s'opposent à elle! Le visage de Chung Ho n'était plus qu'a quelque centimètre du sien, il se recula alors et bredouilla quelque excuse. Yoo Rin lui sourit. Il était donc si timide que ça? Elle se leva et se dirigea vers la grande vitre. Elle posa sa main et continua de sourire. Ca allait de mieux en mieux, repenser à tout les bons souvenirs passé avec sa mère...ça lui manqué, oui, mais c'était tellement beau qu'elle ne pouvait s'empêcher de sourire bêtement. Et tout cela...grâce à Chung Ho? Un libraire qu'elle venait tout juste de rencontrer? En effet, tout cela était grâce à lui, ses livres et à la chaleur de la librairie. Elle reviendra ici, c'est sûr! Elle reviendra lorsqu'elle aura du temps libre. D'ailleurs, elle ne voulait pas quitter cet endroit. Sur le coup, elle voulait y rester pour toujours...ce bonheur était malheureusement éphémère, mais elle aurait voulut que cette instant dur une éternité. Que le doux parfum de Chung Ho l'accompagne pour toujours...Ces propos était un peu déplacé, surtout pour quelqu'un qu'on vient à peine de rencontrer, mais qui a réussit à donner du courage à Yoo Rin. Mais que pourrait-on y faire? Ce n'est qu'une fille de 16 après tout. Malgré cela, elle n'était pas comme toutes les filles de son âge. Qui tombait amoureuse du premier venu...D'ailleurs, Yoo Rin n'était pas tombé amoureuse de Chung Ho, c'était absurde! Juste que sa présence et son parfum la rassure. Qu'elle se sent protégée, ici, dans cette librairie. En fait, c'était une sensation très étrange...qu'elle ne pouvait pas décrire facilement. Voir pas du tout. Ce n'était ni de l'amour, ni de l'amitié. Elle voulait juste, savoir que Chung Ho et ses livres étaient là, tout près d'elle. Elle pensait que, si ils en venaient à disparaître eux aussi, ce serait la fin. Et elle sombrerait à nouveau dans le désespoir...Il s'approcha alors près d'elle, et Yoo Rin contempla le reflet d'un homme sur la vitre. Il était beau, grand et chaleureux. Le genre d'homme pour qui des milliers de femmes tomberaient amoureuse. Rien que par le regard, par le sourire...

« - Il faut avoir du courage pour vivre dans ce monde, hein? Mais en même temps, si c'était facile pour tout le monde, la vie serait incroyablement monotone. (Je ris doucement). Désolé, j'ai pas pu m'empêcher de sortir un truc incroyablement philosophique. Tu sais, moi, j'adore la pluie parce que, pour le fieffé lecteur que je suis, elle créé un espace et une atmosphère idéale pour se plonger dans un roman. On n’entend plus rien, sauf les gouttes d'eau qui tombent. Ce qui est génial avec la pluie, c'est que, quelque soit le livre que je lis, la pluie lui donne du relief. Mais ne va pas croire que je déteste le soleil! J'adore le soleil, mais de temps en temps, une bonne journée pluvieuse n'est pas mal non plus.
Tu dois me trouver bizarre, non? Je suis sûr que tu n'a jamais entendu parler de quelqu'un qui aime la pluie. Surtout toi qui la déteste profondément. Tu sais, j'avais raison. Oui, ce n'était pas une coïncidence. Il fallait que la personne qui hait la pluie rencontre celle qui l'adore.
»

C'était justement ce que Yoo Rin détestait le plus avec la pluie...Cette sensation d'étouffement, d'enfermement, de calme...Mais il est vrai qu'en y réfléchissant un peu mieux, en voyant la pluie autrement, cela était plutôt agréable. Mais à cette instant, c'était surtout gênant...Ils étaient tous les deux, enfermés ici...Et Yoo Rin ne pourrait certainement pas rentrer chez elle avec toute cette pluie..Son père devait énormément s'inquiéter. Mais Yoo Rin s'en fichait. Enfin, pas totalement. Mais comme ça, il réfléchira un peu plus et lui révélera pourquoi sa mère est décédée ce jour là. " Il fallait que la personne qui hait la pluie rencontre celle qui l'adore " cette phrase fit battre un peu plus fort le cœur de Yoo Rin. Il fallait que toutes les personnes qui haïssent la pluie rencontrent une personne qui l'adore. Une personne comme Chung Ho. Mais Yoo Rin était certaine qu'il n'y avait pas deux Chung Ho dans le monde. Il avait l'air encore plus unique que n'importe quel humain sur Terre. Yoonnie se tourna vers lui, posa ses mains sur ses hanches et le fixa. Il la regarda quelques secondes, puis il finit par baisser les yeux et rougir. Puis, elle décida de s'approcher de lui. Elle n'y avait plus que quelque centimètre qui devait les séparer. Yoo Rin ancra son regard dans le sien, et celui ci avait l'air d'essayer de maintenir son regard vers celui de Yoo Rin.


« - Tu sais, Chung Ho, tu ne devrais pas parler de toi ainsi. Je ne sais pas exactement comme tu te vois, mais j'ai l'impression que quand tu parle de toi, c'est comme d'un vaurien que tu faisais allusion. Et c'est totalement faux, tu es exceptionnel...Même si je ne te connais pas, je peux dire ça rien qu'en te regardant. Et puis, tu as réussit à me donner du courage, à me faire sourire, et cette sensation de bonheur...c'était magnifique, Chung Ho, comment as-tu fait? A mon avis, tu dois être magicien! Et tout ces livres, ils ne font qu'embellir toute cette chaleur qui se dégage de toi et qui réchauffe le cœur des gens, qui réchauffe mon cœur...Pour répondre à ta question, je ne te trouve absolument pas bizarre, je te trouve...exceptionnel. »

Yoo Rin lui adressa un grand sourire et elle se tourna vers la pluie. Elle s'accroupit et écrit sur la vitre " Que toute les personnes qui déteste la pluie, puisse un jour rencontrer une personne qui l'aime. ♥️ "

« - J'aimerais bien connaître les horaires de cette librairie...je voudrais bien revenir...si ça ne te dérange pas, dit-elle en faisant des tourbillons avec son index sur la vitre. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptySam 27 Fév 2010 - 0:30

Tu sais, Chung Ho, tu ne devrais pas parler de toi ainsi. Je ne sais pas exactement comme tu te vois, mais j'ai l'impression que quand tu parles de toi, c'est comme d'un vaurien que tu faisais allusion. Et c'est totalement faux, tu es exceptionnel...Même si je ne te connais pas, je peux dire ça rien qu'en te regardant. Et puis, tu as réussi à me donner du courage, à me faire sourire, et cette sensation de bonheur...c'était magnifique, Chung Ho, comment as-tu fait? A mon avis, tu dois être magicien! Et tout ces livres, ils ne font qu'embellir toute cette chaleur qui se dégage de toi et qui réchauffe le cœur des gens, qui réchauffe mon cœur...Pour répondre à ta question, je ne te trouve absolument pas bizarre, je te trouve...exceptionnel.

Un vaurien? Moi?! Elle a du culot cette fille tout de même. Exceptionnel? Moi?! Je suis tout sauf exceptionnel.

La réaction fut immédiate. Je rougis comme pas permis. Je ne savais pas du tout ou me mettre. Je tentais de formuler une phrase mais tout ce qui sortit de ma bouche fut un bégaiement incompréhensible. Ma voix ne s'entendait guère. C'était terrible! Par chance, elle se retourna vers la fenêtre et j'en profitai pour remettre mes idées en place le plus rapidement possible. Je ne tenais à ce qu'elle me voie encore une fois dans cet état plus qu'embarrassant. Et moi, qui pensait l'avoir mise en colère!

J'aimerais bien connaître les horaires de cette librairie...je voudrais bien revenir...si ça ne te dérange pas, dit-elle en faisant des tourbillons avec son index sur la vitre.

La librairie est ouverte du lundi au vendredi de dix heures à treize heures et de quatorze heures à dis-sept heures.

J'ai débité ce laïus tellement de fois que je le connait par cœur. J'en fut très heureux car ça m'a évité une autre crise d'embarras.
Je restai tout de même assez mal à l'aise...

Tu sais...à propos de ce que tu viens de dire...tu sais...de que je suis quelqu'un d'exceptionnel...je suis vraiment désolé de te contredire, mais je ne suis pas du tout comme ça. Je suis quelqu'un d'absolument normal. Et comme tu as pu le remarqué, je suis assez timide. Comment quelqu'un comme moi puisse être exceptionnel? C'est vrai que je t'ai aidé à te sentir mieux, mais ce n'est pas pour autant que je devienne quelqu'un d'exceptionnel. Je...(je passai mes mains dans mes cheveux comme je le fait d'habitude lorsque je ne sais pas quoi dire), tu sais...je suis vraiment flatté que tu penses ça de moi, mais je ne suis vraiment pas comme ça...et puis...je ne suis pas un vaurien, mais mon frère l'est (je ris).

Je me sentis beaucoup mieux en pensant à mon frère. Je continuais de rire. Yoonie se retourna et me regarda. Je continuais de rire. Je suis quasiment sûr qu'elle ne comprenais pas pourquoi je rigolais. Mais je ne pouvais pas m'arrêter. Cela faisait tellement de bien! Et ça faisait tellement longtemps que je ne n'avais pas ris d'aussi bon cœur! Je riais tellement que j'en avais mal aux côtes et les larmes aux yeux! Je n'aurais jamais cru que je rirais de cette façon devant une jeune fille que je connaissais à peine.
J'entendais Yoonie rire aussi. Mon fou rire redoubla.
Nous rîmes pendant un assez long moment, ne pouvant plus nous arrêter.
Lorsque que nous réussîmes enfin à nous calmer, nous étions tous les deux assis par terre devant la fenêtre. La pluie semblait enfin vouloir se calmer. Il continuait de pleuvoir mais un incroyable rayon de soleil fusa jusqu'à nous, faisant miroiter les gouttelettes d'eau sur la fenêtre.

Il semblerait que le soleil s'apprête à chasser les gros nuages gris! Tu sais, je suis réellement content d'avoir pu t'aider. Des gens comme toi, on n'en rencontre pas tout les jours. Et puis, tu es l'une des deux seules personnes qui m'ont parlé de l'atmosphère de la librairie. La plupart des gens disent juste que c'est un magasin comme les autres. Il n'y a pas beaucoup, voire quasiment aucune affluence ici lorsqu'il n'y a aucun best-seller ou roman à grand succès qui sortent. Il y a même certaines personnes qui me disent que cet endroit fait peur parce qu'il se sentent épiés. Ils ont raison, (je ris doucement) les livres écoutent lorsqu'ils ne conversent pas entre eux. Et ça c'est bizarre non? Entendre quelqu'un dire que les livres écoutent et parlent. Mais j'aime énormément les livres et j'aime à croire qu'ils ont une âme. Ne me blâme pas de penser que je suis bizarre, mais je ne connais personne qui dans mon entourage qui pense comme ça. Alors, j'en suis venu à penser que j'étais une sorte d'anomalie. Je suis désolé de te faire perdre tes illusions, mais c'est comme ça.

Je me retournais vers la fenêtre, attendant l'expression de son indignation. Yoonie n'allait sûrement pas apprécier que je la contredise ainsi sans répliquer. J'avais au moins appris cela d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] EmptySam 27 Fév 2010 - 10:15

- La librairie est ouverte du lundi au vendredi de dix heures à treize heures et de quatorze heures à dis-sept heures.

Et bien, c'était parfait. Yoonnie pourrait revenir après les cours. Mais revenir pour quoi, au fait? C'était une librairie, et ici, on achète des livres. Et elle ne pourrait pas acheter des livres à chaques fois qu'elle vient ici...Alors qu'elle excuse pourrait-elle trouver? En réaliter, si elle voulait venir ici, c'était pour en savoir plus sur Chung Ho et tout simplement pour apprecier l'endroit. Quelque part, Yoo Rin à toujours apprecier la compagnie des livres. Au lycée, lorsqu'il pleuvait très fort où qu'il y avait de l'orage, Yoo Yin prétendait qu'elle se sentait mal, puis elle courait vers la grande bibliothèque de l'école. Parce que dans cette bibliothèque, jamais on entendait la pluie tombé. La documentaliste ne faisait même pas attention à elle, elle ne lui criait plus dessus car elle avait l'habitude et savait pourquoi Yoo Rin venait ici.


- Tu sais...à propos de ce que tu viens de dire...tu sais...de que je suis quelqu'un d'exceptionnel...je suis vraiment désolé de te contredire, mais je ne suis pas du tout comme ça. Je suis quelqu'un d'absolument normal. Et comme tu as pu le remarqué, je suis assez timide. Comment quelqu'un comme moi puisse être exceptionnel? C'est vrai que je t'ai aidé à te sentir mieux, mais ce n'est pas pour autant que je devienne quelqu'un d'exceptionnel. Je...(je passai mes mains dans mes cheveux comme je le fait d'habitude lorsque je ne sais pas quoi dire), tu sais...je suis vraiment flatté que tu penses ça de moi, mais je ne suis vraiment pas comme ça...et puis...je ne suis pas un vaurien, mais mon frère l'est (je ris).

Et alors, Chung Ho se mit à rire. Il ne s'arrêta pas de rire et moi, je le regardais perplexe. Son frère, un vaurien? Elle aimerait bien voir ça! Et il l'entraîna dans son rire, et ils rièrent tout les deux pendant un bon moment. Bientôt, la pluie s'arrêta peu à peu. Des rayons de soleil traversèrent les nuages et vinrent éclairé la librairie. Enfin le soleil! Yoo Rin du plisser les yeux. Elle releva ses genoux jusqu'à sa poitrine et y posa sa tête, puis elle esquissa un doux sourire..

- Il semblerait que le soleil s'apprête à chasser les gros nuages gris! Tu sais, je suis réellement content d'avoir pu t'aider. Des gens comme toi, on n'en rencontre pas tout les jours. Et puis, tu es l'une des deux seules personnes qui m'ont parlé de l'atmosphère de la librairie. La plupart des gens disent juste que c'est un magasin comme les autres. Il n'y a pas beaucoup, voire quasiment aucune affluence ici lorsqu'il n'y a aucun best-seller ou roman à grand succès qui sortent. Il y a même certaines personnes qui me disent que cet endroit fait peur parce qu'il se sentent épiés. Ils ont raison, (je ris doucement) les livres écoutent lorsqu'ils ne conversent pas entre eux. Et ça c'est bizarre non? Entendre quelqu'un dire que les livres écoutent et parlent. Mais j'aime énormément les livres et j'aime à croire qu'ils ont une âme. Ne me blâme pas de penser que je suis bizarre, mais je ne connais personne qui dans mon entourage qui pense comme ça. Alors, j'en suis venu à penser que j'étais une sorte d'anomalie. Je suis désolé de te faire perdre tes illusions, mais c'est comme ça.

Yoo Rin sentit le regard de Chung Ho se posé sur elle, alors elle se tourna vers lui et le fixa. Et elle lui sourit chaleureusement. Chung Ho pensait exactement comme elle. Mais comment pouvait-on penser autrement? Les livres semblait être animé. Lorsqu'ils riaient, les livres aussi, lorsque Yoo Rin pleurait, eux aussi...

- Moi aussi, j'ai l'impression que les livres s'animent à chaque fois qu'il nous arrive quelque chose...C'est vraiment dommage qu'il n'y est pas beaucoup de personnes qui viennent ici, mais en même temps, si il y avait eu du monde aujourd'hui, je n'aurais pas été à l'aise et je serais partie. J'aurais aimer travailler ici, moi. Car mon père et moi tenons un restaurant de jjajangmyun, et il n'y a que des personnes âgées qui viennent là bas. Je n'en dors même plus la nuit, ils viennent, boivent de l'alcool, mangent et ils racontent n'importe quoi. Le matin, pareil. A croire qu'ils ne savent plus quoi faire de leur vie...Je devrais peut être demandé à mon père d'ouvrir une librairie et fermé le restaurant, dit-elle en souriant.

Elle repensa à son père, son pauvre père qui avait du mal à élevé sa fille et qui avait perdu sa femme...Yoo Rin ne devrait pas se comporter ainsi avec lui, elle ne devrait pas le faire souffrir comme ça et ni lui rajouter du stresse. Et alors, Yoo Rin se rendit compte combien elle avait été méchante envers lui...depuis 4 ans. Les larmes lui montèrent au yeux, mais elle se retint de pleurer. Elle se tourna vers Chung Ho et dit :

- Excuse moi, Chung Ho, je dois partir. J'ai une chose très importante à faire.

Elle se leva, et s'inclina le plus possible en le remerciant. En sortant, elle sortie discrètement un mouchoir de sa veste, celui qu'avait fait sa mère avec ses initiales en lettre d'or dessus, elle le laissa tombé à terre. Voilà une première excuse pour pouvoir venir ici. Puis, elle remercia une nouvelle fois Chung Ho, qui était pas mal embarrassé et elle partie en courant chez son père. De toute façon, elle retrouverait facilement son chemin puisqu'elle n'avait fait que courir en ligne droite et n'avait jamais changé de rue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Vide
MessageSujet: Re: Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]   Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau refuge? [PV: Uhm Chung Ho] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit