AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 La honte! [ Joon Ha ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


Yoo Sun Ye

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1613
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 29
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyMar 2 Mar 2010 - 19:05

    Tenue: à imaginer avec un tablier^^
    Spoiler:
     

    « Sun Ye, c'est pas sérieux ton taf, là ! Regarde, il y a de nouveaux clients qui viennent d'arriver, et la table 8 n'est toujours pas débarrassée ! »

    « Hé! Je suis là pour donner un coup de main.. alors ta bouche ! »

    « Ben quittes à donner un coup de main, fais-le mieux que ça !! Ces braves gens aimeraient fortement s'asseoir, tu vois ! »

    « J'ai compris, j'ai compris ! J'm'y colle... »


    Trop gentille, trop bonne cette chère Sun Ye. En ce jour de congé, la brunette avait eu le malheur de passer faire un petit coucou à son Tonton chéri, ce dernier étant le patron de ce chouette bar. Et ben.. la prochaine fois, elle se contentera de lui envoyer un sms !! Parce que oui, notre maquilleuse était temporairement devenue une serveuse pour les beaux yeux de ce cher oncle ! A croire que dans la famille Yoo, l'utilisation des n'oeils à la chat potté se transmettait de génération en génération !! Comme par hasard, il avait fallu qu'une des employées soit malade... Ce pourquoi, la belle SunYeye avait accepté avec un triste sourire, de jouer les remplaçantes. Mais si elle le faisait, c'était seulement parce qu'il était son tonton préféré hein !

    L'inconvénient numéro 1 de ce nouveau job ; trop de pervers installés au bar !! Bon d'accord, ils ne l'étaient pas forcément tous... Mais la manière dont ils la reluquait ne l'enchantait guère ! Pour les besoins du poste – bien voyons! - la belle avait troqué son petit slim tout sympa pour un mini-short de la compagnie ! Et oui, les serveuses se devaient d'être.. aguicheuses ?? D'autant plus que du haut de ses jolies talons jaune – dédicace à Kiki ? - la silhouette à Sun Ye paraissait encore plus fine qu'elle ne l'était déjà ! Pas la peine de se demander ce qu'ils mataient, tous ces gens... Tssseeeu! Donc oui, l'inconvénient numéro 2 était bien le port de ce foutu short ! Je veux dire.. il faisait froid dehors quand même !! A chaque fois que la porte s'ouvrait, Miss Catastrophe se prenait de ces courants d'air... Ohh et donc, 3ème inconvénient ; sa maladresse. Vraiment, son cher oncle la connaissait mieux que quiconque, ici présent ! Alors soit il était carrément désespéré et était prêt à sacrifier sa belle vaisselle... Soit il espérait ramener du peuple en délire en exhibant sa chère nièce comme il le faisait !! Ben ouais, c'était pas pour se vanter, mais de toutes les serveuses, Sun Ye était de loin la plus sexy ! La plus gauche, probablement aussi, mais elle était mignonne. Ça compensait ! Et le pire dans tout ça, c'est que son plan semblait marcher !!

    Au travers de la vitre, des gens passaient et s'arrêtaient en voyant la belle débarrasser les couverts de la table 8. Nondidiou !! C'était qu'ils la pointait carrément du doigt ! Quoi ? Elle était connue dans le quartier ?? Était-ce si fantastique que cela de la voir astiquer une malheureuse table avec l'aide de bob l'éponge et de son ami le torchon ? Hum. Ben figurez-vous que ces braves gens, et bien... ils étaient rentrés à l'intérieur ! Et bim! Une autre rafale entre les jambes ! Et non, il n'y avait aucun sous entendu là-dedans éè

    « Yo! Comment va ce cher Ji Bin ? Serait-ce la fameuse Sun Ye ? »

    « Hee?! D'où vous me connaissez ?? »


    Interloquée, la brunette porta un regard accusateur envers son barman de tonton, ce dernier ne trouvant rien de mieux à faire que de hausser les épaules, les yeux rivés au plafond.

    « Et bien, tous les habitués te connaissent, Yeye... Tu es un peu notre mascotte, ici ! »

    A ne rien comprendre... A cet instant, tous les regards se posèrent sur ce même plafond, et notre maquilleuse cru assister à une pub foireuse, ayant pour thème... le ciel ?? Haan! Mais quel était le soucis à la fin ? Qu'est-ce qu'ils avaient tous à mater de si haut ? Visiblement sur les nerfs, Sun Ye rejoignit le secteur « bar/tabac » pour y jeter son propre coup d'oeil... Et l'horreur se dessina brusquement sur son doux visage ! OMG. Il y avait une photo d'elle étant petite, suspendue au plafond ! Une énorme photo d'elle, déguisée en lapin !! Non, mais c'était quoi ce délire ! Elle rêvait là !

    « YAAAAAAAAHHH!! Mais c'est quoi cette blague ?! »

    « Ça a toujours été là depuis l'ouverture, Yeye... Sauf que tu es bien la seule à ne l'avoir jamais remarqué ! »


    C'était le bouquet. Depuis presque dix ans, cette immonde « chose » était fièrement affichée là, aux yeux de tous !! Han mais la honte, quoi ! Ce cliché était terriblement humiliant ! Pas étonnant, tous ces regards bizarres lui étant adressé... Ils s'étaient certainement tous imaginés la voir dans cette même tenue à bientôt 20 ans !!

    « Taa! Puisque c'est ça, je m'en vais pleurer à la table 8 ! »

    « Sun Ye ! Ohh mais Sun Ye, ne le prend pas comme ça... »


    Trop tard! Ces bougnoules de clients iraient s'installer ailleurs ! Sun Ye la lapine éè prenait sa PAUSE. Et le premier qui venait la déranger se prenait un poing dans la figure Oo !! Laissons-là gémir en paix ( pleurer hein =.= ), ça allait bien finir par passer... Et en attendant, elle ne se trouvait pas encore idiote, à chouiner comme un bébé, la tête entre ses bras.

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD
    La honte! [ Joon Ha ♥ ] Snsd8-2928e7c La honte! [ Joon Ha ♥ ] Dh31-2928f44
    Spoiler:
     


Dernière édition par Yoo Sun Ye le Jeu 18 Mar 2010 - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goo Joon Ha

PLAYBOYMODO♪


Goo Joon Ha

Date d'inscription : 27/02/2010
Nombre de messages : 330
Né(e) le : 25/01/1988
Age : 31
Profession : Prof de danse à la JRM.
Situation : Tu vois la p'tite dame au coin de la rue, là ? Eh ben, dans deux minutes elle est à moi. Pour quelques heures du moins.
Humeur : C'est chaaaaaaaauud ! ... Haha, ça marche pour mes deux topics. (h)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Séducteur • fin psychologue • coureur de jupons • fidèle (en amitié) • taquin • blagueur • narcissique • Eeet ... Si tu veux en savoir plus, viens par là ;)

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyMar 2 Mar 2010 - 22:06

    Tenue :p
    Spoiler:
     

    « Tu sais nager ?
    _ Euh. Oui, pourquoi?
    _ Alors prends le large. »


    Tout dans la classe et la diplomatie, les enfants. En effet, c'est avec son tact légendaire que Joon Ha ramassa la veste de la jeune fille sur la chaise et la lui envoya dessus pour qu'elle prenne la direction de la sortie. N'y croyant absolument pas, elle tenta de l'en dissuader, de lui prouver qu'il se devait de la garder avec lui parce qu'il ne savait pas ce qu'il ratait! Mais comme il était de mauvaise humeur, il se pencha simplement au dessus d'elle, son visage à deux centimètres du sien, et lui répondit en caressant le haut de son crâne que, actuellement, la seule chose qu'il ratait, c'était le match de foot à la télé qu'elle lui empêchait de regarder à cause de ses âneries plus grosses qu'elle. Finalement excédée, elle sortit de la chambre de notre narcissique national. Le coréen, lui, ne put s'empêcher de compter jusqu'à trois, et lorsqu'il parvint au dernier chiffre, il ferma les yeux et leva son index en souriant en même temps que le bruit de la porte qui claquait résonnait dans tout l'appartement. Il sourit en se laissant de nouveau tomber sur le lit. S'il savait comment séduire les femmes, il savait aussi comment leur briser le cœur. Non, mais sérieusement, y avait-il vraiment du foot à la télé ? Il s'en foutait mais royalement. Mais bon, il n'y avait que lorsqu'il faisait son misogyne que les « ruptures » se faisaient rapidement. Du moins, si l'on peut appeler rupture l'histoire d'une semaine. Et dire une semaine est bien gentil. Peu importe.
    Joonie attendit le silence complet avant de se lever de nouveau et d'aller enfiler les premières fringues qui lui passeraient sous la main une fois qu'il aurait ouvert son placard. Comme par hasard, la combinaison était bonne. Comme tous les jours. Il fallait dire, le jeune coréen avait beau être narcissique de sa personne, il n'accordait pas tant d'importance que cela aux habits qu'il pouvait bien porter. C'était vrai, quoi, tout lui allait alors pourquoi se prendre la tête à choisir des tissus spéciaux qui ferait plus ressortir ses yeux, ou ses muscles. Pourquoi mettre en avant quelque chose de particulier alors que tout chez lui était totalement parfait? C'était une question qu'il avait arrêté de se poser dès lors que les filles avaient commencer à le complimenter de partout. Et il était heureux de constater que, malgré tout cela, il était encore capable de mettre ses chaussures. Comme quoi, ses chevilles n'avaient peut-être pas si enflé que cela ?
    Content d'être enfin à nouveau libre de draguer qui il le souhaitait, quand il le voulait. Pfiouf, l'autre était trop possessive et jalouse au point que c'en était soulant. Il avait eu bien fait de la virer, oui, oui. Haha, d'ailleurs, il riait encore rien qu'à la tête qu'elle avait tiré dès qu'il lui avait sortit sa manière à deux balles de lui dire de se casser. Il était vraiment trop fort, quoi! Lentement, il se dirigea vers la salle de bain et coiffa l'espèce de touffe qui lui servait accessoirement de cheveux. Même avec son air de chien qui vient tout juste de s'ébrouer, il a la classe. Oh mon dieu. Il était vraiment trop beau. Son miroir devait se sentir flatté d'avoir le privilège de refléter l'image d'une personne si belle que lui. On devrait l'emprisonner pour avoir volé tous les cœurs de la ville et pour faire souffrir celles qui ne l'auront jamais. Mais c'est ça la vie quand on est une star, que voulez-vous que l'on y fasse ? Ahlala. Une fois habillé, coiffé, lavé et tout le reste, il voulut se faire un bon petit café parce que, voilà, il fallait bien se réveiller et attaquer une journée d'enfer pour aller draguer à droite à gauche. Mais une chose est sûre, après cette dingue de furie, il allait juste enchainer les coups d'un soir. Non merci hein, la jalousie et possessivité, c'est pas la peine, il avait donné cette semaine! Peu importe …
    Il sortit donc de chez lui et prit le soin extrême de fermer tout doucement la porte. La pauvre porte ! Elle s'était faite maltraitée par l'autre timbrée tout à l'heure, alors pas la peine de la bousculer une seconde fois. Ah, ces filles. Blondes surtout. Ok, c'est pas lui qui dira qu'elles ne sont pas attirantes, loin de là, mais disons plutôt que elles sont … Terribles. Oui, c'est ça le mot, terrible … Il descendit les escaliers non sans saluer de la main et d'un sourire plus qu'aguicheur sa voisine du dessous dont les rides affichaient très certainement les quatre-vingt balais, ce qui la fit soupirer comme d'habitude devant l'air plaisantin du jeune homme, avant de définitivement quitter l'immeuble et de rejoindre le café d'en face. Même pas dix heures du matin et y'avait déjà des poivrots complètement ivres qui se lançaient des chaises dessus. Oh, oh, oh, pas moyen d'entrer là-dedans ! Ne risquons pas de blesser le joli corps de Joon Ha pour les beaux yeux de trois cons, hein ! Alors, il eut un souvenir. Un café pas très loin d'ici … Oh ouais ! C'est ce vieux Ji Bin. Yoo Ji Bin. Il y allait à l'époque de temps en temps lorsqu'il sortait du lycée … Pour quoi faire ? Oh ouais. Toutes ces filles en short était d'un sexy monstre ! Eh bah, tiens ! S'il y allait aujourd'hui ? En espérant qu'il soit ouvert le dimanche. Quoi qu'il n'y ai pas de raisons qu'il ne soit pas ouvert, oh ! C'est le jour où personne ne bosse et où tout le monde se bourre la gueule alors forcément que c'est ouvert ! …
    Joon Ha traversa une rue, puis l'autre, tourna à l'angle d'une quatrième, longea une cinquième avant de parvenir à une sixième et OUAIS. Enfin, il était arrivé. Le professeur n'était pas encore arrivé devant qu'il voyait des gens pointer du doigt l'intérieur du bar. Quoi, quoi, quoi ? Y'en avait une qui avait tombé le short ? Ou le tee-shirt ? Ou les deux ?! Haha, il fallait qu'il voit cela. Du haut de ses un mètre soixante-dix-huit, il se glissa derrière les gens et vit qu'il ne pointait du doigt rien d'autre que … Nondidiou ! Mais c'était Sun Ye ! Haha. Destinéééee, nanananananana, destinéééee !
    Hoy, coco, arrête de sourire comme un con et entre ! … Mais trop tard, la voilà qui partait en courant vers une table en cachant son joli minois entre ses bras. Hé ! Mais non, relève ce visage. T'es tellement jolie quand tu souris! …
    Ni une, ni deux, il entra dans le bar et salua le propriétaire qui le salua en lui disant que ça faisait un moment. Oui, oui. Loin d'être impoli et appliquant sa règle numéro une: plaire aux parents avant les enfants, Joon Ha entama une petite conversation rapide qui enchanta le vieux. Oh, ouais, tant mieux ! Il lui demanda alors ce qu'il voulait, et le jeune coréen répondit qu'il allait prendre deux cafés. Haha, ouais. Il comptait aller voir la petite Sun Ye.

    Il s'approcha donc de la table en question, et regarda aux alentours. Les yeux étaient rivés sur les deux jeunes gens. Aish, il allait devoir assurer. Certains encore levaient la tête vers le ciel, ce qu'il prit le temps de faire avant de remarquer que … OMG. Il la veut. Cette photo, hein. Et la fille aussi au fait. Il sourit légèrement et se plaça debout derrière Sun Ye, elle toujours recroquevillée sur la table. Là, il se tourna vers les spectateurs et leur fit signe de la main d'aller voir ailleurs. Non pas qu'il ne souhaitait pas qu'ils le voit assurer comme une bête devant la demoiselle, mais personne ne devait voir le visage magnifié de la jeune fille tordus par les larmes qui roulaient le long de sa joue. Une fois qu'ils se furent tous retournés et repartis à leurs affaires respectives, ce qui ne mit pas bien longtemps, Joon Ha passa donc à l'action. La claque? Elle allait être pour lui pour sûr. Peu importe, il n'y pensait pas vraiment. Chasser les vilaines larmes du visage de Sun Ye, ça, oui, il y pensait pour sûr ! C'est pour cette raison qu'il se mit en tête de passer ses bras autour d'elle, qu'il noua sur son ventre lorsqu'il fut pressée à elle. À défaut de pouvoir remonter ses mains plus haut, il les avait posée sur son ventre. Parce que, même s'il mourrait d'envie de toucher chaque parcelle de son corps. Eh ben ma foi, c'était pas faisable, hein! Ou pas devant tout le monde du moins. Après avoir passé une seconde et demi ainsi, il remonta sa tête et murmura à l'oreille de la jeune fille d'une voix suave:

    « Eh bien, ma lapine préférée, aucunes photos au monde ne devrait être en droit de te faire pleurer. »

    Il sourit et décrocha une de ses mains pour passer les cheveux de la jeune fille derrière son oreille afin de lui susurrer une nouvelle fois:

    « Dramatise pas tant que cela, tu étais petite, tout le monde a fait ça dans sa vie. Bon, okay, personne ne l'a forcément affiché au plafond d'un bar connu, maiiis il n'empêche que tu n'as pas a dramatiser pour cela. Tu étais vraiment très chou. Et je suppose que c'est pour cette raison qu'il l'a accrochée. »

    Un barman arriva à ce moment là et posa deux cafés sur la table. Joon Ha le remercia et déposa un baiser sur la joue de Sun Ye avant de se décoller d'elle, de s'assoir en face et de lui dire en souriant:

    « Bois donc, ça te remontera le moral. Et si tu veux autre chose, commande ce que tu souhaites ! Je t'offre tous les gâteaux et boissons que tu désires. »

_________________
    Brb; la signa s'est fait la malle. e.e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


Yoo Sun Ye

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1613
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 29
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyMer 3 Mar 2010 - 15:25

    Histoire de résumer un peu la situation en de simples et quelques mots ; c'était la fin du monde ! Oui, SunYeye prenait déjà le large avant 2012 !! Il faut dire qu'à ce rythme là, son visage était complètement ravagé par les flots ! Sun Ye savait à quoi s'en tenir... Elle mourrait dans les prochaines secondes à venir, noyée dans son propre chagrin. Celle d'avoir été la lapine tant « martyrisée » lors de ce spectacle de fin d'année ! Parce que bon, c'était bien gentil de penser qu'il l'avait accroché tout là-haut parce que c'était mignon, ou je ne sais quoi. Mais c'était avant tout très humiliant !! Et les propres sentiments à Yeye, personne n'y pensait ? Ça n'avait rien de drôle pour elle. Être exposée comme ça, à de parfaits inconnus, et sous cet accoutrement ! D'accord, cette photo datait légèrement beaucoup... Mais même en dix ans, son visage d'enfant à aujourd'hui restait reconnaissable à l'œil de n'importe qui l'ayant déjà croisé ! Déjà à l'époque, ce passage de sa vie avait été un véritable cauchemar. Imaginez maintenant... Elle, qui était censée tenir de le rôle de la jolie princesse... Puis à la dernière minute, on l'avait remplacé pour jouer ce rôle qui était fort inutile et dégradant ! Sans oublier le petit pompon aux fesses là... Traumatisant cette chose ! Alors oui. C'était grave ! Très grave ! Et son oncle savait pertinemment qu'elle détestait ce genre de photos... Vous aimeriez que l'on balance des photos de vous, les fesses à l'air, étant bébé ?? Parce que oui, il y avait aussi ce genre de photos de Sun Ye... Mais pas ici ! Dans un album cadenassé !! Enfin, espérons-le... Alors c'était décidée, elle le bouderait pendant un mois, au moins, ce fourbe de Yoo Ji Bin !

    « Hiiiiiiiiiiiiiiii~ Je vais mourir ! »

    Mais non. Mais non. Pas tout de suite. Pas encore. On avait dit 2012...
    Puis elle avait senti une présence derrière elle. Bon, elle s'en contrefichait éperdument puisqu'elle plus concentrée sur ses pleurs et sur ses plaintes auto-destructeur ! Toujours était-il que cette « présence » daigna au bout d'un laps de temps indéterminée, par encercler notre brunette, dans une étreinte étrangement réconfortante ! Ciel... Qui pouvait bien se permettre CA ?! Son oncle ? Non. Même s'il était de la famille, il n'aurait jamais osé faire une telle chose, et devant autant de monde !! C'était tout de même un bourru celui-là ! La fierté d'un homme, j'vous jure... Toujours était-il que quelqu'un l'avait enlacé, et qu'il ne s'était pas arrêté là. Ohhh que non !

    Surprise, bien sûr. Sun Ye eut un hoquet de surprise, et ses prunelles ravagées par les larmes se posèrent sur la dite présence, qui n'était autre que Goo Joon Ha. Oui forcément. Qui d'autre se serait permis une telle proximité, à part ce fidèle playboy ?

    « Eh bien, ma lapine préférée, aucunes photos au monde ne devrait être en droit de te faire pleurer. »

    La claque. La claque ? Haaan. Elle aurait aimé lui en foutre une. Non pas parce qu'elle était sur les nerfs... Mais parce que ce Joon Ha en mériterait une au moins chaque jour ! Cependant, elle s'y retint... étrangement. D'une, parce qu'il n'avait rien fait de méchant. Et de deux, parce qu'elle n'en avait plus envi. Bon, il exagérait un brin de trop.. comme toujours ! Si elle ne le connaissait pas aussi bien depuis toutes ses années, n'importe quelle fille l'aurait pris pour un sérieux profiteur ! Un beau parleur ? Enfin qu'importe. Pour le moment, Sun Ye se contenta de le regarder au travers de sa vue floutée par l'eau de ses yeux. Elle renifla péniblement, et écouta la suite de tout son baratin... Disons, un mot sur deux... Parce que de toute évidence, ça ne pouvait pas être d'une sagesse infinie !

    Puis c'est à ce moment qu'on leur déposa deux cafés sur la table. Sur le coup, elle n'avait pas capté la tasse en trop. Trop stoïque... Trop interloquée par ce bisou sur la joue que lui avait offert le jeune homme. Pourquoi diable, n'arrivait-elle pas à se mettre en colère contre lui ?? La tristesse amenait bien souvent à ce genre de sentiment, alors pourquoi ne réagissait-elle pas comme à son « habitude ».

    « Bois donc, ça te remontera le moral. Et si tu veux autre chose, commande ce que tu souhaites ! Je t'offre tous les gâteaux et boissons que tu désires. »

    Un petit silence s'installa, durant lequel notre brunette s'essuya les yeux du bout de ses doigts. Action répétée et inutile, puisque qu'elle en venait toujours au même résultat ! Il était prêt à faire tout ce qu'elle voulait, c'est bien cela ?? Et bien pour le moment, la seule chose qu'elle désirait était...

    « Un mouchoir... Je veux un mouchoir... »

    C'était d'une évidence, pourtant. Mais une de ses « collègues » qui passait par-là - à tout hasard ? - lui tendit presque aussitôt un tissu en soie, avec un sourire navré aux lèvres. Sun Ye la remercia et s'essuya le visage avec, avant de s'y dégager le nez. Ben ouais, je sais. C'était des choses qui ne se disaient pas... Mais après avoir pleuré, il faut se moucher quoi ! On s'en fout si c'est sale ou non !! Yeye l'aurait été d'autant plus si elle ne l'avait pas fait... Enfin bref. L'autre serveuse s'en alla à ce moment là, non pas sans un clin d'œil coquin envers ce cher Joon Ha. Son mouchoir ?? Ohh ben, il était clair que Sun Ye pouvait le garder, à présent ! Bien sûr, elle le lui rendrait après l'avoir lavé ! Huhu~

    « C'est... du café. »

    Quel constat. En effet, c'était seulement maintenant qu'elle remarqua ce léger détail... Avec une grimace je vous prie. Et là, toute sa frustration du à l'épisode de plus tôt lui remonta soudainement en pleine face ! L'air à nouveau en colère, la brunette fusilla du regard ce pauvre Joon Ha, bras croisés contre sa poitrine.

    « Saches pour ta gouverne que le café me rend exécrablement de mauvaise humeur ! C'est bien pour ça que j'ai arrêté d'en boire. Et.. et... mêles-toi de ce qui te regardes ! »

    « Oh ! Sun Ye. Ne sois pas comme ça avec ton ami. Il ne cherche qu'à te réconforter ! »


    Non. Il cherchait plus à la mettre dans son lit... Mais pour le bien de tous, elle s'y retiendrait de le sortir à voix haute. Elle se donnait suffisamment en spectacle comme ça. Et c'était fort peu habituel de la voir dans cet état... Elle qui était toujours si rayonnante, radieuse, et aimable. Là, il semblerait bien que notre brunette se soit égarée du côté obscur de la force...

    « Tu sais quoi Tonton ? Je vais décrocher cette fichue photo de ton plafond, et là, j'me sentirai vraiment soulagée ! A partir de maintenant, je te boude ! »

    … pas contente du tout. Et pour se faire, la belle se déchaussa de ses talons, et se saisit de la chaise sur laquelle elle était installée. Pas suicidaire, la petite ! Néanmoins, le sol n'était pas bien stable... et avec la maladresse légendaire de notre coréenne, le pire était encore à venir ! Mais trop tard. Sun Ye s'était donc posée à l'endroit tant convoité. Bam! Elle venait certainement de clouer la chaise sur place... Pas plus mal, elle ne risquait pas de tomber au moins. Et puis rapidement, elle s'était mise debout sur le siège, le bras droit tendu en direction de son ancienne elle version lapin... Malheureusement, elle n'était toujours pas assez grande pour y parvenir... Et tous les pocherons assis au bar, courant ce temps là, se rinçaient agréablement l'œil à cette vue des plus... alléchantes ! Tous des pervers !! Pour la peine, Ji Bin abandonna son comptoir pour se poser derrière sa nièce, les bras secoués dans les airs.

    « Arrête ! Ne fais pas ça !! Tu vas te faire mal ! Redescends ! »

    Il pouvait toujours causer... Sun Ye était fermement décidée à arracher cette chose du plafond ! Certes, n'importe quel homme ici présent était en mesure de la stopper. Je veux dire, il n'y avait pas photo... Question de force. Et maintenant que la belle sautillait en vain sur cette chaise - toujours dans ce même but – un individu plutôt baraqué se rapprocha soudainement d'elle à sa droite. Les bras grands ouverts, signe qu'il était sur le point de la choper... Ça, elle s'y était attendue ! Mais Yeye savait aussi menacer ce genre d'homme !

    « Le premier qui m'en empêche se prend un coup dans les nounours ! »

    Ça avait le mérite d'en refroidir plus d'un... Bonne stratégie éè

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD
    La honte! [ Joon Ha ♥ ] Snsd8-2928e7c La honte! [ Joon Ha ♥ ] Dh31-2928f44
    Spoiler:
     


Dernière édition par Yoo Sun Ye le Mer 3 Mar 2010 - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goo Joon Ha

PLAYBOYMODO♪


Goo Joon Ha

Date d'inscription : 27/02/2010
Nombre de messages : 330
Né(e) le : 25/01/1988
Age : 31
Profession : Prof de danse à la JRM.
Situation : Tu vois la p'tite dame au coin de la rue, là ? Eh ben, dans deux minutes elle est à moi. Pour quelques heures du moins.
Humeur : C'est chaaaaaaaauud ! ... Haha, ça marche pour mes deux topics. (h)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Séducteur • fin psychologue • coureur de jupons • fidèle (en amitié) • taquin • blagueur • narcissique • Eeet ... Si tu veux en savoir plus, viens par là ;)

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyMer 3 Mar 2010 - 19:26

    Oh la menteuse cette Yeye. Depuis quand elle n'aimait pas le café ? J'ai été spécialement voir dans ta présentation si tu avais choisi thé ou café ! Et là voilà qui décline l'offre du bel étalon face à elle non sans une once d'animosité. Il soupira. Aaaahh les femmes. Quand elles sont pas jalouses et possessives, elles sont chiantes, nondidiou ! Bon, okay, j'ai rien dis … Peu importe, va ! Il était de bonne humeur à cause de cette photo qu'elle maudissait tant et il supposait qu'il ne vallait mieux pas trop la titiller la dessus, c'est pourquoi le coréen se contenta de sourire d'un air amusé et de répliquer simplement;

    « Beeeen. Prends de l'eau. Ou j'en sais rien, moi. Mais prends quelque chose, ça me fera plaisir, mh? »

    Il avait conscience qu'elle allait sans doute répliquer en lui disant qu'elle n'en avait absolument rien à faire de son avis, mais elle ne pouvait pas dire ça, hein ? C'était 2012 avant l'heure alors elle se devait d'être un peu aimable avec le gentil monsieur qui, pour une fois, pensait beaucoup plus à faire sécher ses larmes qu'à lui lui ôter son tablier. En fait, concernant cette dernière action, il y avait pensé. C'est vrai. Mais … Il y a un bon moment. Lorsqu'il était un adolescent con au lycée. Bon, il n'est plus au lycée et il n'est plus adolescent, mais il n'en reste pas moins con. Donc l'idée de le faire était toujours là, certes. Mais moins. En fait, l'idée de traiter Sun Ye comme les autres filles qui ont été de passage dans son lit pendant un court laps de temps le révulsait dans un sens. Elle ne méritait pas franchement ça la petite. Rien que pour avoir résisté à son corps et à sa bouille pendant plus ou moins six ans. Dingue, hein ? Elle avait été la seule à réussir cet exploit. Et rien que pour cette raison, Joon Ha avait laissé depuis longtemps tomber le fait de faire de Sun Ye une camarade de lit. Non, maintenant, il continuait à la séduire – dans un sens – simplement parce que cela l'amusait de voir la jeune coréenne soupirer et s'énerver presque dès qu'il avait le malheur d'être dans son champs de vision. Allez savoir pourquoi, il avait simplement envie d'être avec elle et de la protéger de tous ces cons qui mataient en dessous du short. Non de dieu ! Ils voulaient mourir ceux-là ou quoi ?! Enfin … Peut-être qu'eux n'auraient pas fait l'erreur de base que ce crétin de prof de danse avait fait. Non mais quel abruti ! Sérieusement ! Il avait oublié l'essentiel : le mouchoir. C'était pourtant un truc de base, zut à la fin ! Ou peut-être que c'était le truc des looser ? Y'a qu'à regarder Boys Before Flower – ou la version japonaise Hana Yori Dango – ce crétin de blond qui avait donné le mouchoir à l'héroïne avait été mis sur le carreau à la fin finalement … Ouais … Heureusement qu'il avait pas donné le mouchoir en fait. La chose qu'il avait réussi au moins, c'était la séduction du vieil oncle. Aaah, y'avait pas à dire, elle était réussi à trois cent pour cent celle-là! Au point qu'il avait pris la défense du jeune homme dès que sa jolie amie l'avait royalement envoyer paître en lui disant de se mêler de ce qui le regardait. Mais voyons ma petite, n'avais-tu toujours pas compris que ce qui le regardait c'était … Toi?

    Toutefois, le … « playboy » oui. Se retint méchamment de rire dès qu'il vit la réaction enfantine de la petite Yoo. Bouder ? Ça se disait encore ça ?! Haha. Trop mignonne. Il posa un coude sur la table et cala agréablement son menton dans la paume de sa main en regardant la jeune fille, un doux air amusé affiché encore sur le visage. Ce mec, impossible de lui faire cesser de sourire, c'est moi qui vous le dis. Encore moins quand Miss Yeye est dans les parages. Tout ce qu'elle pouvait faire, tout ce qu'elle pouvait dire … Eh bien, il aimait cela. Quand bien même elle l'envoyait régulièrement bouler et lui avais même déjà dis un jour qu'il était totalement inutile à la société – ce qui n'était pas totalement faux dans un sens – cela l'avait fait plus rire qu'autre chose. Elle était trop mignonne et totalement incapable de devenir réellement méchante. Alors pourquoi devait-il se priver de sourire en sachant pertinemment que, si cela devait la faire bouillir de l'intérieur, elle n'explosera jamais, ô grand jamais, sa colère face à lui. Et je parle de vrai colère hein ? Pas de « je te boude! » ça, ça, çaaa ! C'était trop mignon. Sérieusement. Une fille qui tente de se prendre pour une dragonne forte, féroce et redoutable, c'est tout ce qu'il y a de plus sexy. Et, non, il n'était pas maso en ayant de l'attirance pour les filles qui lui résistaient. Non mais.
    Dès lors, il la vit s'activer, pousser sa chaise pour aller décrocher cette photo. Ce qui le fit largement sourire de nouveau en baissant son regard vers son café qui était moins fumant. Bon. Laissons-la se débrouiller toute seule, voir ce qu'elle vaut, et voyons après si on lui vient en aide ou … Pas. Et puis, ne gâchons pas ce café! Après tout, il l'avait payé non ? … D'un air distrait, il regardait du coin de l'œil la demoiselle tenter vainement d'atteindre le plafond. Ahlalala … Elle était vraiment minuscule, haha ! Non … ça c'était méchant. Homme indigne, va! Joon Ha porta la tasse à ses lèvres et en but une, deux, puis trois gorgées. Il était bon le café ici, en fait ! Peut-être allait-il devenir un habitué ? Si ça lui permettait de voir Yeye en short tous les dimanches, oh que oui qu'il allait devenir un habitué ! Mais si elle n'avait pas remarqué l'immense photo sur le plafond, c'était qu'elle ne devait pas venir si souvent que cela … De plus, il avait toujours la possibilité de la voir à la JRM. Et, même si il n'avait pas son numéro, il était certain qu'ils étaient destinés à se voir en dehors de leur vie professionnelle. Alors bon. Bon, bref. Revenons à nos moutons. Moutons en short et qui gémissaient sur la pointe des pieds parce qu'ils ne parvenaient pas à attraper une maudite photo d'eux en lapins. Y'a pas à dire, ils étaient drôlement sexy les moutons. Et … Les clients du bar semblaient du même avis. Sun Ye était comparable à un morceau de viande au milieu de fauves, là. Prêts à bondir pour la déchiqueter et … Ouhlà, stop ! Voilà ! Vous avez réussi à mettre Joon Ha en colère!
    Inspirant un bon coup, il claqua la tasse sur la table, attirant au passage les regards de certaines personnes qui devaient le trouver bien actif tout à coup. Non mais OH! Depuis quand il a autorisé à de pauvres mecs avec des rides, des cheveux blancs, des canes, un bide gras et un corps malfoutu de mater SA Yeye ?! Non, non, non. Va falloir que sa cesse ça ! Il était pas content le coco. Oooh, non! Pas content du tout ! Le seul à pouvoir embêter Sun Ye, c'était LUI. Le seul à pouvoir avoir des pensées pas très catholiques envers elle – et tant pis si cela lui plaisait pas ! – c'était LUI. Et même s'il était infect, abject et incroyablement con et lourd avec elle; il n'y avait pas moyen que les autres fassent de même ! Parce que, lui, il savait qu'il ne pensait pas à mal dans le fond. Ben ouais. S'il aurait vraiment voulu se la faire, peut-être l'aurait-il drogué le soir d'un bal de promo et puis voilà! Eh, me regardez pas comme ça, y'en a pleins qui le font. Mais déjà de un: c'était loin d'être son genre, et de deux: il avait quand même un minimum de respect pour les femmes pour ne pas faire cela. Et Yeye encore plus. Il était extrêmement protecteur et ne supportait pas que quelqu'un d'autre que lui louche sur elle. Eh merde si elle était déjà casée ! Il se leva à ce moment-la, sauf que la jeune coréenne le devança. À croire qu'elle avait entendu ses pensées. Et là elle … elle … x.x Proféra un truc super menaçant qui en refroidit plusieurs. Mais pas tous. Les autres, c'était à Joon Ha de les dégager. Prenons par exemple le gros qui se trouvait face à la jeune serveuse. Déjà de un mon petit, tu vas baisser tes bras, et de deux, tu vas reculer avant de te recevoir un coup dans les nounours … Par Joon Ha.

    « T'as pas entendu ce que la demoiselle t'a dis ? Tu veux que je le répète ? »

    S'enquit-il d'un air menaçant. Il aurait bien rajouté un « tu veux ma photo ?! » lorsqu'il vit la tête ahurie du gars qui ne mit pas bien longtemps avant de reculer et de repartir à sa table initiale. Autant les yeux du danseur avaient beau avoir quelque chose d'attirant. Autant là, ils insinuaient plus que si quelqu'un avait le malheur d'approcher, il allait se faire bouffer. Joon Ha jeta un œil aux alentours, histoire que son simple regard dissuade les autres de regarder encore et encore Yeye qui, la pauvre, se démenait comme une belle diable. Une fois qu'il eut fait le tour – et malheureusement certains regardaient encore, mais il allait s'occuper d'eux plus tard, il devait aider la maquilleuse pour l'instant – il leva la tête vers cette dernière qui n'avait sans doute pas remarqué de quelle manière héroïque il venait de la débarrasser de quelques mecs qui pensaient sans doute à la même chose que Joon Ha il y a de cela quelques années en arrière. Eh oui. Ça avait changé. Voyons, on ne court pas après un simple coup d'un soir pendant six ans, soyez réalistes ! De là à dire qu'il était amoureux, c'était peut-être trop ? En tout cas, tout lui plaisait chez elle, et même s'il savait que c'était peine perdue, il ne pouvait s'empêcher d'approcher la jeune fille. C'était comme ça ! …
    Il rebaissa les yeux vers la chaise qui étaient tout de même un peu bancale, cherchant un moyen d'aider la jeune fille. Soit il prend sa place et décroche ce truc, soit … Ohoh. La seconde option lui plaisait mieux !
    Il regarda une nouvelle fois autour d'eux, retrouvant son éternel sourire, et posa ses deux mains sur les cuisses de la demoiselle avant de passer sa tête entre ses jambes. Je sais. Comme ça, ça fait pervers x.x. Mais là, elle avait gagné beaucoup de centimètres et parvenait jusqu'au fond. Enfin … Pas totalement. Énervée ou surprise – ou les deux – elle n'arrêtait pas de bouger dans tous les sens.

    « Yoo-Sun-Ye! »s'exclama-t-il en détachant toutes les syllabes.« Arrête de bouger, bon sang, ou on va se casser la gueule tous les deux et la situation pourra être encore plus inconfortable qu'elle ne l'est déjà ! Maintenant, arrache moi ce truc et je te fais descendre de mes épaules. Mais … Aïe ! Arrête bon sang ! Tu vas finir par me faire mal! »

    Mais quelle bourrique non de nom ! Elle n'arrêtait pas de bouger comme une puce èé. Puis, finalement, Joon Ha vit la photo descendre sous ses yeux. Signe qu'elle l'avait décrochée et que AMEN elle allait pouvoir descendre ! La jeune fille n'était pas lourde, non. Mais didiou ! Apprenons lui à rester en place ! Joon allait avoir les épaules toute rouge maintenant. Ah bravo ! … Peu importe. Il posa un genou à terre et se baissa afin qu'elle sorte. Ce qu'elle fit, ne mettant pas cent sept ans pour cela. Il se promis, d'ailleurs, que si par n'importe quel miracle, il avaient des enfants. Ce sera Sun ye qui les portera sur ses épaules. Non mais ! S'ils étaient comme leur mère ça n'allait pas être possible èé. Oh … Mon pote, arrête de rêver. Légèrement excédé, son sourire était devenu une moue narquoise. Il fit assoir la petite sur la banquette et alla au comptoir pour prendre un gâteau avant de se pencher et demander à ce vieux Ji Bin s'il avait un double de la photo de Sun Ye. Malheureusement pas. Zut. Il revint à la table huit, posa le fondant au chocolat sur la table et se baissa pour ramasser la photo géante qu'il plia avant de la donner à la jeune fille et de continuer à boire son café.

    « Dis moi … Tu me dois un fier service là, nan? Je sais que tu ne m'as rien demandé et que je dois me mêler de ce qu'il me regarde. Mais ! C'est fais. Tu me dois quelque chose, alors … En échange je veux juste … »


    Il se pencha vers la demoiselle et une fois à quelques centimètres de son visage, il passa sa main sur sa joue avant d'étirer les lèvres en un grand sourire et de répliquer:

    « … Que tu arrêtes de me faire la gueule ! »

    Fier de son ânerie, il se replaça bien sur sa chaise et continua à boire son café en souriant une fois de plus.

_________________
    Brb; la signa s'est fait la malle. e.e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


Yoo Sun Ye

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1613
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 29
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyJeu 4 Mar 2010 - 0:03

    Certes. Yeye avait répondu « Café » à ce fichu test de la personnalité qu'elle avait du remplir le jour de son adhésion à la JRM.. Mais ça, c'était AVANT. Maintenant, elle avait arrêté justement. Finito! Plus de café, parce que ça l'énervait sincèrement et à un point... La belle était suffisamment énergique comme ça. Il valait mieux se mettre à la tisane. A ce genre boisson saine et puis c'était bon pour l'esprit... Ptete bien qu'elle devrait en faire avaler des litres à Joon Ha, tiens ! Si ça pouvait le détendre un peu et lui remettre les idées en place... En attendant, Sun Ye n'avait aucune raison de se remettre au café, surtout si c'était pour lui faire plaisir ! Pourquoi faire ça, hein ? Pourquoi devait-elle toujours être gentille et tout le tralala, alors qu'on la remerciait en affichant une photo d'elle au plafond, toute accoutrée en lapine !

    A sa proposition de prendre de l'eau ou n'importe quoi d'autre, Sun Ye l'avait donc royalement ignorée, encore plus renfrognée qu'elle ne l'était déjà. Elle venait de lui balancer de s'occuper de ses affaires, alors elle ne voyait pas l'utilité d'en rajouter une couche. Joon Ha était peut-être con, mais pas débile. Il avait très bien compris... ou pas ? Plutôt pas, en effet. Monsieur était toujours planté là, devant elle, avec ce même sourire habituel aux lèvres ! Sourire qui passait plus pour du foutage de gueule ou pour de la prétention, aux yeux de notre brunette. Mais qu'importe. Ce type avait été - et restera certainement toujours à ses yeux - le playboy de service du lycée, qui ne vivait que pour une seule et unique raison : se faire un tas de fille. Non mais franchement, elle méprisait ce genre de personne. Ce n'était pas seulement être con, mais être inhumain, d'un sens. A croire qu'il se comportait comme un chien, celui-là ! Une vraie bête... Un obsédé sexuel... Comment diable, pouvait-elle se rapprocher un tant soi peu de ce gus-là ? D'accord, Sun Ye y allait fort ! Et si ça pouvait rassurer, je précise qu'elle pensait ainsi de lui seulement à cette époque en question ! Ses préjugés sur le personnage ne l'avait aucunement incité à le connaître réellement, ou du moins, en dehors de cette image de Don Juan. Un tort, probablement. Mais vu la façon dont il se comportait constamment auprès d'elle, la pauvre n'était pas décidée à lui arracher cette belle étiquette préfabriquée et collée à son front...

    Pourtant. Je dis bien pourtant ! Sun Ye était persuadée de se tromper sur son compte. Elle ne faisait pas dans la psychologie, hein ! Mais derrière cette façade, ce stéréotype du mec vantard, arrogant et dégueulasse avec les femmes, la coréenne était certaine que Joon Ha possédait un bon fond, ainsi qu'un cerveau en mesure de penser sainement. Disons, pas toujours de manière perverse et démesurée ! Il ne pouvait l'être réellement ; un con infini. Si tel était le cas, alors un truc lui échappait... S'il était aussi obsédé et aussi salaud qu'il paraissait l'être... ne serait-il pas déjà enfermé dans un centre psychiatrique ou dans une cellule de prison ?? Extrême donc. Mais pas à ce point-là. Alors Sun Ye ne le redoutait, et ne le craignait nullement. Si toutes les pimbêches avant elle le trouvait incroyablement beau et patata, et bien tant mieux pour elles ! Yeye préférait l'ignorer, et le remettre à sa place s'il le fallait. Il était clair qu'il ne lui ferait jamais rien de mal... Malgré toutes ces tentatives vaines, il se s'était jamais montré bien méchant. Juste lourd. Fatiguant. Tout ça... Finalement, elle ne le détestait pas. Miss Catastrophe n'en était pas capable, et envers quiconque. On peut dire qu'au bout de six ans, elle s'y était habituée... à ce zozo-là. Il l'énervait assez... Mais imaginer sa vie sans ce cher Joon Ha à ses trousses devenait étrangement, et tout de suite, beaucoup plus.. vide. Oui, mine de rien, elle s'ennuierait sans lui. Et une vie ennuyeuse n'est pas une vie fa-bu-leu-se à la Yeye Yoo !

    Donc voilà. Pendant que la belle s'évertuait à attraper ce fichu papier imprimé au-dessus d'elle, l'innocente qu'elle était ne se doutait point de toutes les pensées héroïques du dit « playboy ». C'était idiot à dire, mais Sun Ye changerait probablement d'avis sur lui, si elle savait tout ce qu'il pensait d'elle... La comparaison de n'être qu'un morceau de viande au milieu de fauves... Ben jusqu'à présent, elle s'était toujours imaginée comme étant la viande, et lui le fauve ! Et oui, elle était loin – ou presque – de la vérité. Pire encore, se sentirait-elle flattée, ou même honorée, d'être la seule fille qui comptait bien plus que toutes celles qu'il avait pu avoir, ou qu'il se ferait dans un avenir proche ?? Probablement, oui. Ce côté « protecteur » voir possessif ne pouvait que témoigner tout l'attachement en son égard... Or, SunYeye ne voyait toujours pas les choses ainsi. A ses yeux, tous les moyens étaient bons pour attirer l'attention, et Joon Ha était tout sauf sérieux avec elle !! Et justement, s'il avait été un type plus sérieux que ça, au lycée, peut-être aurait-elle accepté une relation avec lui...

    « T'as pas entendu ce que la demoiselle t'a dis ? Tu veux que je le répète ? »

    Pas faute de froncer les sourcils à cette altercation, Yeye n'en refusait pas pour autant toutes aides, même de sa part ! A partir du moment qu'il les empêchaient tous d'approcher hein... Oh! Et pourquoi faisait-il ça ?? Ma foi, il devait certainement avoir une idée louche derrière la tête... Mais pour l'heure, Sun Ye ne se posait pas de question, et menait tranquillement ( façon de dire ) sa vie. Et puis pendant que Monsieur jouait encore son héros à jarter tout le monde, Ji Bin, lui, s'était fièrement accoutré au comptoir, un grand sourire aux lèvres. Ce gus-là était décidément un bon parti pour sa filleule ( oui en plus d'être sa nièce =.= ). Pardi, il en toucherait deux mots aux parents de la « petite » ! S'il savait...

    Puis il avait fallu que Joon Ha dépose ses deux mains sur les cuisses de la demoiselle, et là, croyez-moi que de drôles de cris ( soupirs ? ) s'échappèrent des lèvres de tous individus ayant assisté à la scène !! Ji Bin, au lieu de penser quelque chose comme : « Mais quel saligaud celui-là ! J'vais lui arracher la tête à ce fourbe qui a osé toucher ma précieuse Yeye !! », eut plutôt un sourire satisfait en coin. « Et bien, il est entreprenant celui-là. C'est un bon ! ». Ben voyons... Tout à fait. Heureusement qu'il ne faisait que penser, parce que Sun Ye l'aurait boudé encore plus longtemps que ça ! Et donc, la réaction de la principale concernée ne se fit pas attendre... Un ange, cette belle brune ? Pas quand elle se décidait de se la jouer coriace !

    « YYYYYAAAA!! Mais qu'est-ce que.. !! Je rêve !? Fais-moi descendre... Haaa! J'y crois pas... Espèce de fou !! Je vais vraiment mourriiiiiir ! »

    Attendez, c'était tout de même très embarrassant pour elle... Jamais aucun homme de toute sa vie, n'avait déjà passé sa tête entre ses jambes !! Oui, dis comme ça, c'était très louche ! Enfin, son père l'avait déjà fait... Ji Bin certainement aussi. Mais elle avait quoi à l'époque ? 5 ans ?? Et puis c'était quand même très différent !! Là, non seulement, ces mains contre sa peau nue lui avait brusquement envoyé une décharge électrique sans précédente ! Et puis, le savoir sur ses épaules alors qu'elle était en mini-short... quoi... Vraiment, en plus du vertige qu'elle pouvait diable ressentir – parce que là c'était vraiment flagrant – la pauvre avait de quoi se mettre dans tous ses états !! Joon Ha n'avait aucune conscience de ce qu'il était en train de lui faire vivre ! Ok, il avait voulu l'aider... Mais il aurait pu tout aussi bien la prévenir avant. Là, elle lui en aurait foutu une, pour sure !

    Le mal étant passé, et plus au moins dirigé, Sun Ye était donc retournée à la table 8. Bordel de bordel de bordel ! Oui c'était de l'insulte... Tout ce tapage de dingue pour une malheureuse image de lapine !! A u moins, on ne pouvait pas dire que ça manquait d'animation dans le bar des Yoo ! Pas de soucis, encore une fois, on risquait de se rappeler du passage à Sun Ye ce dernier dimanche du mois de février.
    Quelques minutes à peine s'écoulèrent, et Joon Ha revint comme à son habitude avec ce même sourire d'imbécile heureux plaqué aux lèvres. Okay... Mais ce qui la fit réellement loucher fut ce fondant au chocolat qu'il lui avait rapporté !! Autant le café, c'était niet de chez niet. Mais un fondant au chocolat, il n'y avait rien mieux pour consoler un cœur qui avait traversé autant d'épreuves en l'espace d'aussi peu de temps ! Voilà qu'elle ravalait difficilement sa salive. Autant, elle résistait sans mal au mec, elle ne pouvait pas en faire de même avec un pareil dessert... Mais la voix du coréen la fit rapidement revenir sur terre, et ses lèvres s'entrouvrirent aux paroles du jeune homme, un peu surprise. La voilà nerveuse maintenant qu'elle recroisait le regard de l'asiatique ! Le seul type qui ne l'avait jamais touché à un endroit aussi peu anodin, en plus d'avoir... raaaah! Et pire encore, ce fourbe se permettait de jouer avec ses nerfs ! Il était vraiment pas possible ! Là encore, elle se retenait de lui en foutre une... Parce que vu la proximité de leurs visages, ça n'allait plus du tout ! Alors quoi ? Pourquoi ça partait pas tout seul ? Et pourquoi est-ce qu'il lui faisait... ça ?

    « Hmmm!!! Tu te fiches vraiment de moi ! »

    Vexée, oui elle l'était. Pas parce qu'il l'avait mené en bateau... tsseuu! De toute façon, il ne savait faire que ça avec les filles, pas vrai ?? Et si Joon Ha s'était bien vite retranché sur sa chaise, elle en avait fait de même, la moue boudeuse au visage. HAN! Non. Il fallait qu'elle mange ce gâteau avant ! Irrésistible, j'vous dis. Elle s'en était bien vite saisie une part, les yeux pétillants à souhait. Puis n'étant pas non plus impolie ni quoi que ce soit, elle en découpa une tranche pour son... sauveur ? Une manière comme une autre de le remercier et d'enterrer la hache de guerre... temporairement ? Au moins ça l'évitait d'avoir à le remercier à voix haute... Même si elle doutait encore des vraies raisons qui l'avaient poussé à faire tout ça...

    « Haaa! J'me sens déjà mieux! Merci seigneur ! »

    D'accord, le bon dieu n'avait rien à voir là-dedans... D'autant plus qu'elle n'était pas pratiquante, mais qu'importe ! Ji Bin avait abandonné son bar pour venir se poser aux côtés des jeunes gens, l'air étonnamment gai pour quelqu'un qui venait de perdre possession du bien le plus précieux de son bar. Yeye, une mascotte hein. Ce temps est révolu, désormais !

    « Toujours fâchée ? »

    « Toujours. »

    « Mais tu continueras de bosser pour moi, aujourd'hui ? »


    Haha. Croire qu'il daignerait s'excuser, aurait été trop beau. Forcément. A cela donc, notre brunette reporta tout intérêt dans son fondant au chocolat. Autant en savourer la saveur, tant que c'était encore possible...

    « Dis-moi jeune homme, ça te dirait de travailler ici, juste pour cette fois-là ? Tu fais ça, et je te case avec Sun Ye, en plus des commandes gratis ! »

    Par « caser », c'était dans le cadre du travail, évidemment. Tant qu'au reste... La pauvre était complètement mitigée. Pleurer, hurler, rire de cette mauvaise blague ? Que choisir ??? Haha... Seigneur à l'aide !

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD
    La honte! [ Joon Ha ♥ ] Snsd8-2928e7c La honte! [ Joon Ha ♥ ] Dh31-2928f44
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goo Joon Ha

PLAYBOYMODO♪


Goo Joon Ha

Date d'inscription : 27/02/2010
Nombre de messages : 330
Né(e) le : 25/01/1988
Age : 31
Profession : Prof de danse à la JRM.
Situation : Tu vois la p'tite dame au coin de la rue, là ? Eh ben, dans deux minutes elle est à moi. Pour quelques heures du moins.
Humeur : C'est chaaaaaaaauud ! ... Haha, ça marche pour mes deux topics. (h)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Séducteur • fin psychologue • coureur de jupons • fidèle (en amitié) • taquin • blagueur • narcissique • Eeet ... Si tu veux en savoir plus, viens par là ;)

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptySam 6 Mar 2010 - 15:44

    Pfff! Si elle croyait honnêtement que, juste parce qu'elle avait enlevé ce … Poster tout allait redevenir comme avant, elle se trompait lourdement la petite. Pendant dix années consécutives et, pour le bonheur de ces messieurs, un photo avait été affichée. Impossible de l'oublier déjà. Peut-être même que certains habitués allaient pleurer la disparition de ce malheureux bout de papier. Ha. Toutes mes condoléances. Et si mademoiselle croyait que maintenant, plus personne n'allait s'en rappeler, avec le tapage qui venait de se passer … Pas moyen. Et puis Joon Ha ne comptait pas vraiment en rester là. Quitter le bar après avoir offert ce qui semblait être le péché mignon de la jeune fille, non, même pas la peine d'espérer. Il allait rester faire son chiant, exiger que Yeye le serve, et commander une tonne de truc que, au final, il ne finirait pas. Juste pour le plaisir de voir la demoiselle lever les yeux au ciel et soupirer dès qu'elle entendrait le jeune homme appeler son nom. C'était trop bon. En fait, il était peut-être un peu trop sadique sur les bords celui-là ? … Enfin, peu importe, c'était ça qu'était drôle. Haha. Mais qu'est-ce qu'il s'aimait le petit. Tellement qu'il ne put s'empêcher de répondre un petit « de rien » dès que Yeye remercia le seigneur de lui avoir offert un si bon gâteau. Bah quoi ? Le seigneur. Elle parlait pas de lui ? Ah bon. Bah tant pis, lui il prenait ça pour lui puisqu'il était beau comme un dieu, gentil comme un dieu, il dansait comme un dieu et puis il était capable de se taper autant de femmes que l'autre crétin de dieu grec. Ouais. Bah en fait, plus il y pense, plus il est certain que Dieu … C'est lui. Haha. Enfin, passons. Il la regarda presque dévorer la pâtisserie. Haha, il était vraiment trop fort pour avoir deviné qu'il s'agissait de son gâteau favoris, n'est-ce pas ? Et on va oublier le fait que c'est moi qui te l'ai demandé. Juste pour que son égo grandisse d'avantage, on va dire qu'il a trouvé tout seul comme un grand.
    Alors qu'il reposait sagement la tasse sur la table en prenant le temps de regarder furtivement les passants dehors qui les observaient d'un air étrange dès qu'ils passaient devant la vitrine, son attention fut vite reportée à la brunette qui disait à son oncle et parrain qu'elle boudait encore. S'il pouvait, il lui aurait volontiers les joues en lui disant qu'il était mignonne, mais pas devant l'oncle voyons ! Alors, pendant qu'ils discutaient rapidement, Joon Ha s'amusait à faire coucou aux demoiselles de dehors. Une blonde lui répondit, alors il se permit de lui adresser un clin d'œil qui la fit rougir instantanément. Celle-là, si elle rentre dans le café, elle est pour lui, c'est clair. Mais non, non, non, ooooh ! Stop, coco. Tu as déjà une inaccessible face à toi qui te déteste précisément pour ça, alors ne va pas enfoncer le clou maintenant ou sinon tout est perdu et tout ces vieux poivrots vont s'en donner à cœur joie! Pas touche. Il mord. Fort. Bref.

    Sans qu'il ne se rende compte de rien et sans qu'il ne puisse comprendre quelque chose … Ce vieux Ji Bin lui demanda alors s'il voulait bosser pour lui. Non mais franchement, avait-il la gueule de travailler dans un b – … … Bon. Eh bien. Cela, c'était un argument de taille. Caser avec Sun Ye. Ma foi, c'était une condition de travail agréable. Mais non. Il n'allait pas accepter. Vous voyez la Miss là ? Eh ben elle était carrément terrorisée à l'idée de bosser avec lui. Encore, elle se serait contenté de souffler et de protester ouvertement comme l'hystérique qu'il était, alors oui, il aurait accepté. Mais là, cela semblait vraiment la révulser au plus haut point. Et déjà que l'estime qu'elle avait pour lui n'était pas bien grande, alors, non, il n'allait pas accepter. Et toutes les commandes gratuites au monde ne le feraient pas changer d'avis. T'façons il s'en tamponne l'oreille avec une babouche parce qu'il est riche comme … Aller, disons le Big Boss JRM alors il en avait rien à taper de quelques trucs ! …

    « C'est okay pour moi! »

    Me dîtes pas que vous aviez sincèrement cru qu'il allait refuser une proposition si alléchante, tout de même, hein ? C'était pas tous les jours qu'on allait lui proposer de trainer autour de filles en short et tablier, hahahaha. Il en saignerait presque du nez tiens. Non, c'est faux. Il en a tellement vu des filles que, du coup, en avoir dix autour de lui ne l'amuse plus. Avoir Sun ye, çaaa, alors là c'était trop drôle. Aller. Bam. T'en as pour une journée à te coltiner celui que tu n'aimes pas. Mouahahahah. YoonA est sadique envers toi, mais hé, tant pis. T'as pas encore tout vu, ma petite. La crise de nerf est proche. Et Joon Ha sait déjà comment te faire péter un câble. Ce qui ne saurait tarder. Ce dernier se leva et sourit au patron.

    « Je vais devoir porter un short moi aussi ? »

    Qui était plus à l'intention de Sun Ye et pour se foutre de sa tête qu'autre chose, en fait. Joon n'attend it pas de réponses et passa derrière le comptoir avec le patron qui lui offrit un merveilleux … Tablier .__. Mais bon. T'as la classe ou tu l'as pas, le jeune coréen se débrouilla pour le mettre avec classe et … Wouah. Il allait se faire violer par ses ex si elles passaient par ici. Enfin, peu importe. Il retourna vers Sun Ye et lui prit sa main sans qu'elle ne puisse émettre une seule objection. T'façons elle avait presque fini le gâteau hein ! Et puis il bénéficiait des commandes gratuites alors si elle voulait dix fondant chocolat … Ben il lui en offrirait qu'un parce que sinon elle allait finir aussi formée que le bonhomme Michelin. Je sais pas si elle existe encore cette mascotte, mais elle était grosse. Et Yeye est vouée à être la Cutie Bunny Mascotte. Pas un truc blanc difforme pour une marque de pneus. Forcément, un des vieux de tout à l'heure, s'approcha et demanda à notre petit Goo quelque chose qui le ravit au plus haut point. Haha. Voilà mon moment de sadisme envers toi. Yoo Sun Ye. L'espèce de chose immonde qui semblait être un homme et qui se tenait droit comme un piquet devant les deux jeunes gens – la main de la demoiselle toujours dans celle du garçon – il demanda quelque chose de fort indiscret et qui aurait sans doute fait cracher son gâteau à la coréenne si elle avait été en train de manger. On dit merci Joon pour t'avoir sauvé la vie pour la seconde fois ! Ou trois. Quatre ? Bref!

    « Vous êtes ensembles tous les deux? »

    Mais de quoi tu te mêles vieux con ? o.o. Il le savait, vu comme il avait regardé avec un certain intérêt le short de la petite, il devait avoir des vues sur elle. Et pédophiles en plus ! Enfin … Il n'était peut-être pas SI vieux que ça, bien sûr. Mais Joon était près à parier qu'il l'était assez au point de ne pas pouvoir se doucher parce que vu l'odeur. J'ai envie de dire Ohmygod. Comme quoi, Yeye n'a pas attiré que trois canons mais aussi des vieux croutons. Et j'ai fais une rime. Haha. Je suis trop forte e.e. Bref. Devant cette question qui failli faire éclater de rire notre gentil petit imbécile heureux, il resta tout de même un peu … Bête. Bon, ça changera pas, vous me direz. Mais fallait dire que, vraiment, c'était une question con, indiscrète et totalement HORS SUJET. À mort les vieux. Sérieux.
    Sentant qu'il faisait sans doute partie de ces clients qui étaient du genre à mettre la main aux fesses aux serveuses dès qu'elles passaient à proximité et, donc, qu'il était un mec à éradiquer. Joon Ha … Fit quelque chose qui allait sans doute déplaire à la fille. Les sourcils légèrement froncés, il l'attira à elle et posa une main sur sa joue en regardant en coin le vieux qui semblait surpris. Doucement, il murmura à Sun Ye.

    « Ok. Si tu veux me frapper, t'attendras qu'il soit parti, sinon tu vas te faire harceler par cette … Chose. »

    … Qui n'avait pu être audible que par la jeune fille elle-même. Et, dès lors … Il posa doucement ses lèvres sur les siennes. Un baiser chaste, bien sûr. C'était pas son trip de violer les filles. Mais, ma foi, si elle ouvrait la bouche, il n'allait pas lui mordre la langue. Le baiser ne dura pas bien longtemps évidemment, pour éviter le taux de colère qui devait sans doute monter en flèche chez Sun Ye. Et pour éviter de voir sa mine contrariée, dès qu'il rompit tout contact, il l'enlaça en prenant le soin extrême de caler la tête de la jeune fille du côté inverse à celui du vieux.

    « Cette réponse vous suffit? »

    Vieux con, va! Maintenant ... Joon Ha anticipait grandement la claque et regarda Ji Bin en lui demandant du regard s'il n'avait pas un casque ou quelque chose du genre, parce que ses joues allaient très probablement virer rouge. Pas à cause de ses sentiments, mais à cause de ceux de la jeune fille qui allaient - sans aucun doute - pas tarder à exploser contre sa joue.

_________________
    Brb; la signa s'est fait la malle. e.e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


Yoo Sun Ye

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1613
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 29
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptySam 6 Mar 2010 - 19:24

    Gnééé ? Qu'est-ce qu'il avait cet imbécile à sortir « De rien. » ? Il voulait se prendre une baffe, c'est ça ? Ben oui, c'était effectivement ce qu'il cherchait depuis le début de ce toto... Yeye Angel, de son nom astrale ( hee? ) ben oui, s'il était Dieu, alors elle était un ange. C'était d'une évidence, même. Mais la bonté de notre brunette allait atteindre sa limite d'ici quelques instants... Parce que bon, il ne fallait pas pousser non plus ! La miss était peut-être concentrée sur son chocolat, elle n'en oubliait pas cet infâme crétin qui continuait de faire de l'œil à toutes les midinettes qui passaient à leur droite, de l'autre côté de la vitre... Ralala. Aucun savoir vivre. Elle plaignait l'âme sensible qui daignera faire de lui son époux... Si femme, il était en mesure d'en avoir une. Bha oui, de toute évidence, se satisfaire d'une seule personne lui était complètement impossible !! 'spèce de chaud lapin va. Il n'avait peut-être pas porté le costume à l'époque... mais il n'empêche qu'il en était un beau et sacré, celui-là !! Oui, ce n'était pas avec cette attitude que la belle risquait de changer d'opinion. Mort. Dead. Foutu de chez foutu. Ce mec était définitivement un cas social de la société. Complètement inutile, comme elle lui avait déjà dit une fois, donc. Bon, peut-être pas si inutile que ça, puisqu'il lui avait quand même filé un coup de main tout à l'heure... Enfin, il en avait bien profité, aussi ! Ce fourbe... S'il croyait pouvoir se jouer d'elle, à sa guise, il se trompait lourdement !

    « Gnagnagna.... »

    Quelle répartie ! Nan mais sérieux, il se croyait drôle là, avec l'histoire du short ? Bon dieu. Heureusement que Sun Ye était bien élevée et civilisée, sinon elle lui en aurait déjà fait bouffer un, short. Et certainement pas le sien !! Bouarf. S'il kiffait tant ça, il y avait toujours moyen qu'elle lui en trouve un... Sourire démoniaque ; ON. Comme quoi, elle pouvait aussi jouer sa sadique, lorsqu'elle le voulait... Lorsqu'elle atteignait sa limite en fait. Une Dark Yeye, c'était pas courant. Voir même, rarissime. Mais didiou, il valait mieux se cacher très profond ( genre dans une tombe oO ) par simple mesure de précaution...
    Heureusement il n'avait rien vu de tout ça ; ce sourire qui ne lui présageait rien de bon... Ji Bin s'était chargé de lui dégoté un tablier. Ben voyons. Même si la belle avait protesté un tant soi peu l'arrivée de ce nouveau camarade de.. table, son vieille oncle l'aurait ignoré avec grâce ! « Il me semble avoir posé la question à ton ami. » lui aurait-il répliqué, dans ce cas précis. Et comme ce débile né avait sauté sur l'occasion de la coller plus qu'il ne le faisait déjà, Sun Ye s'était écrasée en silence, le chocolat pour seul ami réconfortant... Tiens d'ailleurs, comment il avait su qu'elle aimait ce gâteau ?? Petite question existentielle du moment, tandis qu'elle relevait ses douces prunelles en direction du comptoir. Baaaah... tout le monde aimait le chocolat. Ne cherchons pas plus loin. Allez, plus que trois bouchées, et elle le finissait ce fondant ! Encore trois parts de bonheur avant de retrouver le boulet de service... HAN mais han! J'ai parlé trop vite. Ce fourbe était directement venu la chercher, et sans même lui demander son avis !! Zut alors. Son gâteau... Niiiiiiiii !! La belle tenta de se dégager de son emprise, mais rien à faire... Avec sa force baby rabbit, la pauvre pouvait toujours essayer de ressortir sa main de la sienne... C'était qu'il s'autorisait absolument tout ce crétin !

    « Goo JOON HA! »

    Oui, c'était lui. Mais pas le temps pour elle de lui demander « que, quoi, où, comment ? » qu'elle s'était retrouvée face à un... homme. Oui bon, rien de plus naturel hein. Les martiens n'avaient pas encore envahis la terre ( ou du moins Séoul ). Mais bon entre nous, elle aurait volontiers préféré cette option à l'absurdité qu'elle venait diable d'entendre ! Si elle et lui, ils étaient.... Haaaaaaaaa! Trop drôle ! Nan, déprimant en fait. Il y avait vraiment des gens bizarres pour s'imaginer de pareilles choses. Tout ça, c'était la faute à Joon Ha ! Une conspiration, j'vous dis !! C'était pour ça qu'il souriait aussi bêtement et qu'il serrait encore un peu plus fort sa paume pour ne pas qu'elle bouge. Autant elle faisait face à un « vieux » crouton qui la reluquait un peu trop bizarrement ( et la comparaison était fiable xD ), autant elle se coltinait un fou démesuré qui commençait sérieusement à mériter sa claque... Bon, quitte à choisir, autant pencher pour le côté à Joon Ha. Elle savait au moins à quoi s'en tenir avec cet énergumène... ou pas.

    « Ok. Si tu veux me frapper, t'attendras qu'il soit parti, sinon tu vas te faire harceler par cette … Chose. »

    Kekequoi ? OMG. La cervelle de Sun Ye ne fit qu'un tour. Cette proximité et cette main contre sa peau... Cela ne présageait qu'une seule et unique chose. Jour funeste, les amis. Le gong venait de frapper. Et là, elle le vit bien approcher au ralenti, ce débilous pas possible. D'ailleurs elle fut dans l'impossibilité totale de bouger lorsque ce dernier déposa ses lèvres sur les siennes. C'était décidément trop, ce qu'il venait de faire ! Choquée, la demoiselle, j'vous le dis. Et heureusement que cela dura à peine, sinon elle l'aurait zigouillé sur place !! Non mais vous avez cru un seul instant qu'elle y avait pris du plaisir ? Là, devant tout le monde ?! Nan mais Joon Ha aimait peut-être se donner en spectacle, comme ça, mais certainement pas Yeye ! Voilà. Sa colère grandissait de seconde en seconde, à une vitesse fulgurante !! A première vue, on ne pouvait pas la croire tellement en rogne... Non, pas avec cette grimace marrante qu'elle était en train de nous faire !! A croire que ce baiser avait un goût d'oignon... Ce qui était le cas pour elle, histoire de dire. Ce Joon Ha ne méritait rien pour attendre... Seigneur, elle aurait tant aimé se jeter sur le premier robinet en vu et s'y rincer la bouche ! Le monde était décidément trop cruel avec elle, aujourd’hui. D'ailleurs, il venait d'atteindre sa limite ce crétin. Trop tard pour lui. Il ne fallait pas dire que Yeye manquait de patience ! Ni une, ni deux, elle mordit l'épaule du jeune homme. Et bim! Cela eut un petit effet sur sa personne puisqu'il la relâcha un peu sur le coup. Bien sûr, Sun Ye en profita pour se retourner et faire face au client, avec un sourire étonnamment large.

    « Si vous voulez bien nous excuser... Cet imbécile vient tout juste d'être embauché... Je vais lui apprendre les bonnes manières... »

    Non non, cela ne sonnait pas comme un double-sens. A moins d'avoir un esprit sacrément mal placé... Mais d'après l'attitude de la brunette, il y avait de quoi se poser des questions. Oui, parce que mine de rien, Sun Ye venait d'enclencher son mode « devil ». Et l'air soudainement plus proche de Joon Ha, la belle passa une main entre le bras droit de son dit « compagnon » qu'elle entraîna de front dans une pièce privée du bar. Les vestiaires quoi. Un endroit à l'abri de tous regards indiscrets. Pffffouu si vous saviez comme il y en avait en plus ! Mais bon, puisqu'il n'y avait désormais plus l'ombre d'un homme ( ou d'une femme ) dans cette pièce close, notre brunette se permit de verrouiller derrière elle après son passage, certaine de ne pas être dérangée. Les gens devaient se demander ce qu'ils foutaient là-dedans... ou alors, ils avaient déjà leur petite idée là-dessus. Haha~ Mais pas de temps à perdre. La belle ôta ce fichu tablier qui lui démangeait étrangement le cou depuis quelques minutes, et elle fit de même avec ses talons qu'elle transporta de sa main droite, du bout de ses doigts. Maintenant, et ben... ça allait saigner pour lui. En plus il ne pouvait plus fuir. Elle avait expressément dissimulé la petite clé dans son soutiens-gorge !! Sans rire. C'était en lieu sure, huhu. Joon Ha, en revanche, ne l'était pas. Mais comme elle n'était pas une méchante née, la gifle, elle la lui réservait encore courant un laps de temps indéfini...

    « Tu choisis. La manière douce ou la manière forte ? »

    Ça allait saigner quand même dans les deux cas... Haha. Mais ça, c'était juste pour le plaisir de le faire flipper un peu. En attendant, la brunette était partie trouver un petit short dans l'un de ces casiers – et oui, elle n'avait pas oublié! - petit était une façon de parler... Il s'agissait d'un short assez court, mais suffisamment large pour un homme ! Juste à sa taille quoi. Pas faute de préciser que la dites « malade » qu'elle remplaçait ce jour-ci, était justement une femme un peu ronde, et que ce bout de tissu lui appartenait...
    Fin prête à lui montrer de quel bois elle se chauffait, la jeune fille s'avança rapidement à sa hauteur avant de lui envoyer le vêtement en pleine poire. Ceci fait, elle le repoussa en arrière ( enfin, elle essaya... ) de toute sa force de petit lutin... et brandit son arme au-dessus du visage à Joon Ha ( à savoir, son talon ).

    « Je retiens ce que tu m'as fais subir devant tout le monde ! Alors t'as pas le choix. Si t'enfile pas ce truc immédiatement, je me verrai dans l'obligation de te crever un œil. »

    Sanglant! J'ai dis que ça allait saigner...

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD
    La honte! [ Joon Ha ♥ ] Snsd8-2928e7c La honte! [ Joon Ha ♥ ] Dh31-2928f44
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goo Joon Ha

PLAYBOYMODO♪


Goo Joon Ha

Date d'inscription : 27/02/2010
Nombre de messages : 330
Né(e) le : 25/01/1988
Age : 31
Profession : Prof de danse à la JRM.
Situation : Tu vois la p'tite dame au coin de la rue, là ? Eh ben, dans deux minutes elle est à moi. Pour quelques heures du moins.
Humeur : C'est chaaaaaaaauud ! ... Haha, ça marche pour mes deux topics. (h)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Séducteur • fin psychologue • coureur de jupons • fidèle (en amitié) • taquin • blagueur • narcissique • Eeet ... Si tu veux en savoir plus, viens par là ;)

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyDim 7 Mar 2010 - 19:22

    « Si vous voulez bien nous excuser... Cet imbécile vient tout juste d'être embauché... Je vais lui apprendre les bonnes manières... »

    Vous savez, s'il y a bien un truc qu'il y a à apprendre à nos dépends. C'est que plus on avance dans le temps, plus les femmes sont redoutables. Sérieux, hein ?! De quel droit s'était-elle permis de lui mordre l'épaule ? OOOHH, elle le cherchait ou quoi ?! Ou alors elle était simplement pour le sado-masochisme. Intéressant … Non, Joona, chut. Toujours était-il que si, sur le coup, cela lui avait fait mal, eh bien secondement il se serait bien mis à rire devant tout le monde. Mais alors cela n'aurait pas été très crédible et SA Yeye Angel aurait sans doute été violée dans les toilettes par cette espèce de chose immonde que Joon Ha se serait fait un plaisir de castrer une fois qu'il aurait su la nouvelle. Enfin, peu importe. Toujours est-il qu'il fut sacrément étonné de la phrase de la demoiselle. Lui apprendre les bonnes manières ? Vrai de vrai ? Pas de doutes, c'était son truc. Le sado-masochisme, bien sûr. Et Joon Ha se faisait déjà une joie immense de savoir les moindres secrets de la demoiselle qui avaient les yeux qui lançaient des éclairs. Hilarant. Vraiment. Son sourire toujours accroché à son visage, il fit une petite courbette au monsieur histoire de lui intimer de dégager rapidement parce que Yeye, ben elle allait s'occuper de Joon et pas toi! Et toooooooc! Haha. Et, oui, le coréen avait encore réussi son coup. S'accaparer la jeune fille pour lui tout seul. Plus il l'énervait, plus elle lui répondait et s'intéressait à lui. Alors forcément qu'il allait continuer le coco. Quoi que, même si un jour elle devait ne plus répondre, cela ne l'empêcherait sans doute pas de continuer à l'embêter encore un peu. Si elle était en train de ne jurer que par le mot « sanglant », lui de son côté continuait à se dire qu'elle était vraiment trop « mignonne ». Efforts vains, donc. Déjà de la part de Joonie parce que, depuis le temps il devrait avoir compris qu'elle ne voulait pas de lui, et ensuite de la part de Yeye. Parce que Dark Yeye … Ben ça existe pas, hahahaha! Ahem.
    Après avoir donc embrassé la jolie jeune fille et après qu'elle l'ai mordue et tout et tout … Il se trouva qu'elle embarqua notre grand Joon Ha dans l'arrière-boutique en … Le prenant par le bras. Vous saviez que c'est les couples qui se tiennent comme cela dans les bals ? Haha. Rien que cette idée fit sourire Dieu qui agita sa main en guise d'adieu au vieux qui était en mode bug devant la scène qui s'était passé il y a de cela même pas quelques secondes. Eh ben ui, quand on est moche et qu'on a l'air louche, on a rien. Quand on est beau et intelligent comme un Dieu, on s'appelle JoonHa et on a tout ce que l'on veut. Huhu. Bon, laissons-le tranquille, le pauvre.

    Ji Bin ne semblait pas bougé. La technique de séduction des parents était vachement efficace dîtes-moi! Parce que, sérieux, aucuns parents ne laisseraient leur fille ( ou nièce, mais membre de la famille quoi ! ) toute seule face à un type si … Charmeur ? – Haha – que Joon Ha. Ou alors c'est que l'on en a sacrément rien à faire de la petite. Et comme il supposait que cela n'était pas cela. Eh bien, c'était que la séduction avait drôlement bien marché. Mais vive lui quoi, vouons-lui un culte moi je dis! Enfin bref, toujours est-il qu'il se retrouva éjecté en moins de deux dans l'arrière boutique avec comme compagnon Yeye Angel. Elle voulait vraiment lui apprendre les bonnes manières ou bien …? Non, je sais pas moi, hein. Mais si elle croyait que fermer la porte à clef et mettre cette même clef dans son soutiens-gorge était quelque chose qui allait arrêter notre playboy international, c'est que malgré les six années passées à le détester n'avaient servi à rien puisqu'elle n'était toujours pas capable de savoir que c'était presque son job d'aller chercher les clefs dans les soutien-gorge des autres 8D. Elle devait être sacrément suicidaire la petite ! Ou trop attirée par lui, mais en osant pas le dire. Ah. Il penchait pour la seconde option parce que … Bah parce que c'était celle qui lui arrangeait le plus. Et qui semblait se prouver lorsqu'elle lui ramena un short en lui demandant expressément de l'enfiler. Sous ses yeux ? Là de suite ?! Ouaaah, eh bien okay ! … Comme elle ne lui avait pas laissé le temps de répondre à sa première question, il souhaita répondre à la seconde. Mais un espèce de plan machiavélique s'enclencha dans sa tête. Ohmondieu, les enfants. Ce mec était trop intelligent. Sérieusement ! Son visage était beaucoup trop choqué naturellement pour qu'il rajoute d'avantage de comédie. Dès qu'elle lui avait lancé le vêtement dans la tête, il avait ouvert les yeux ronds comme des billes et n'avait pas bougé depuis. Bégayant et quelque peu effrayé, il se mit finalement à froncer les sourcils, contrarié.

    « Je suppose que me voir me désapper ne va pas t'intéresser alors retourne-toi. »


    Ce qu'elle fit bien sûr. La demoiselle avait beau être « sanglante » comme elle se plaisait à l'être actuellement, il se trouva qu'elle restait toujours la même fille qu'il avait si gentiment aidé au préalable. Innocente et pure. Seulement, si vous avez cru l'espace d'un instant qu'il était effrayé, contrarié ou je ne sais quoi, eh bien une fois de plus, vous vous êtes mis le doigt dans l'œil. Et jusqu'au coude puisque Joona s'avança de nouveau vers la demoiselle, dos à lui, et il vint se coller contre son corps une fois de plus, laissant sa main glisser le long de son bras et venir lui confisquer son talon en le lançant derrière lui, à côté de son ami le short. Cela va sans dire que son sourire était revenu comme il était parti. Il laissa son nez frôler lentement le cou de la demoiselle avant d'aller lui murmurer à l'oreille.

    « Vraiment trop craquante … »

    Sa main gauche vint rapidement trouver celle de Sun Ye tandis que la seconde se posa automatiquement sur sa hanche. Bon … Okay il était con, voir suicidaire, ok il savait très bien (trop bien même) qu'elle allait l'envoyer sur les roses d'ici les minutes suivantes, mais il n'y pouvait vraiment rien. C'était plus fort que lui. Il avait juste l'impression que ses mains avaient été façonnées pour tenir celles de la jeune fille. Cette même jeune fille qui s'évertuait à le repousser … Il déposa quelques baisers sur l'épaule de la demoiselle et également sur son cou. Tout doucement. Savourant simplement le contact de ses lèvres contre sa peau à elle. S'il avait été dans le genre pathétique, alors peut-être qu'à cet instant-là il lui aurait demandé pourquoi. Pourquoi elle ne voulait pas de lui, que pouvait-il faire pour que son avis change … Mais non. Il s'interdisait cela simplement parce qu'il était beaucoup trop bien, là, contre elle, pour pouvoir penser à d'autres choses …

    J'ai réussi à faire court !! :p

_________________
    Brb; la signa s'est fait la malle. e.e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


Yoo Sun Ye

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1613
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 29
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyLun 8 Mar 2010 - 21:22

    Fière d'elle, en effet. Mais plus pour très longtemps... Oui, c'est Savadi qui vous l'affirme ! Elle qui pensait contrôler la situation grâce à sa dark face... Et bien, elle révisera sa théorie à l'avenir. Pas très malin pour une débutante comme elle, de se mesurer au grand Goo Joon Ha !! Depuis le temps, il était clair qu'elle aurait du le comprendre. Sauf que voilà. Ce cake ne l'avait jamais prise au sérieux, et à inversement, Sun Ye ne l'avait jamais craint non plus. Grossière erreur ! Elle le savait capable de toutes les absurdités possibles sur terre, mais ne s'était jamais imaginée le voir tenter quelque chose de réellement... poussé ! Elle qui était si contente et persuadée de le mener à la baguette... Voir Joon Ha porter un petit short pour femme... Avouez que ça avait un côté culte et complètement humiliant !! Mouahaha. Ce qu'il mériterait humblement ce goujat ! Après tout ce qu'il lui avait fait subir au court de ces six dernières années... Plus téméraire que lui, tu meurs ! Et si certaines filles trouvaient cela flatteur, d'être pourchassées pendant autant d'années par le célèbre Joon Ha, Sun Ye le trouvait surtout lourd et désespérant... Alors oui, on pouvait dire que son sourire de crétine heureuse s'était fait la malle à l'instant même où le corps du jeune homme se colla à elle !! Là, à vrai dire, il y eut comme un bug. Non mais c'était pas possible ! OMG. Oh JAYSUS! Et c'est en sentant cette main glisser le long de son bras que la brunette comprit. Pire encore lorsqu'il alla carrément jusqu'à lui arracher le talon ( et sans aucun mal d'ailleurs ) pour le jeter au-dessus d'eux. Qui plus est, l'écho de la chaussure qui venait de retomber au sol résonna affreusement mal dans sa petite tête... Cuite. Elle était complètement cuite, et paralysée, par-dessus le marché ! Han. Pourquoi ? Pourquoi ne parvenait-elle pas à bouger ou même emmètre un semblant de cri ? Finalement, elle ne contrôlait absolument rien... ou alors, il venait de se produire ici même, un sérieux revirement de situation !!

    « Qu..qu... qu'est-ce tu fais ? A..arrête ça! ... »

    Non d'un chien ! Mais qu'est-ce qu'il était en train de foutre !! Puis qu'est-ce qu'elle attendait pour réagir ?? C'était tout bonnement incompréhensible... Et lui foutre une torgnole pour la énième fois de la journée lui traversa à peine l'esprit. A peine, oui... Parce que les doux baisers de Joon Ha contre sa peau, eurent raison d'elle. Submergée par un flot d'émotions qui la dépassait complètement, la belle était encore bien inconsciente du danger qu'il pouvait diable représenter. Pourquoi Joon Ha ? Hein, pourquoi lui ? Sur tous les hommes existants de la ville, et son petit-ami y compris, pourquoi s'agissait-il de ce fourbe insignifiant ? Ces gestes, cette façon étonnamment douce qu'il avait de la toucher... Jamais aucun autre homme ne s'était déjà permis de la tenter comme en ce moment même. Chaque baiser contre sa peau lui procurait d'énormes frissons qu'elle ne pouvait malheureusement pas contrôler. Et les battements de son cœur se faisaient tout aussi irréguliers. C'était carrément inexplicable. Pittoresque même ! En temps normal, cet imbécile lui sortait presque des yeux, à jouer constamment avec ses nerfs... Sauf que là, il jouait toujours avec ses nerfs, mais il venait décisivement de passer à la vitesse supérieure ! Et ça, çaaa, Sun Ye n'y aurait jamais songé une seule seconde. Ce souffle étranger qui lui brûlait la peau, chaque geste de Joon Ha en lui-même, lui donnait d'incroyables sensations qu'elle se découvrait seulement maintenant. Pour la première fois de sa vie. Était-ce ça ? L'attirance physique ? Oh non !! Surtout pas ça ! Si elle continuait de se laisser faire, alors là, elle risquait fortement de commettre une énorme bêtise ! Alors bon sang, dit quelque chose ma petite ! Ne te laisses pas aller !

    « Tu... T'es pas sérieux, hein... T..tu... »

    Nan, elle n'y arrivait pas. Elle voulait qu'il s'arrête... mais à la fois, qu'il continue. C'était officiel. Elle était complètement folle ! Toutes ces drôles de sensations lui faisaient perdre l'esprit. Puis sa main libre vint se poser au-dessus de sa poitrine ; endroit peu anodin où elle avait eu le malheur d'y cacher la clé !! Allez savoir pourquoi, elle ne le pensait plus du tout incapable d'aller lui chourrer l'objet de l'intérieur... Maintenant, il était temps pour elle de le repousser, de tenter un quelconque geste « négatif » pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas du tout contente. Elle n'était pas du tout contente ? Non en fait, elle ne savait même pas ce qu'elle pouvait diable ressentir en ce moment !
    Puis enfin, la belle prit une grande inspiration avant de se lancer. Ou plutôt, avant de se retourner en vitesse pour refaire face au jeune homme. Forcément lorsqu'elle pivota sur elle-même, la main de Joon Ha sur sa hanche, glissa instantanément sur elle. Aie... Encore de drôles sensations. Fichtre alors ! Elle aurait aimé hurler... Enfin, non. Peut-être pas jusque là. Mais elle s'interdisait tout faux mouvement. Le moindre faux pas pouvait lui être fatal... Puis c'est dans son nouvel élan de bravoure que Sun Ye fixa le coréen droit dans les yeux, lèvres pincées, à la recherche d'une quelconque réponse lisible dans son regard.

    « Je sais pas à quoi tu joues... Mais c'est pas drôle ! Écarte-toi de moi... »

    Elle fit un pas en arrière, puis un autre, mais étrangement, le jeune homme gardait toujours cette même proximité avec elle. Tout simplement parce qu'il ne l'avait pas lâché lorsqu'elle s'était décidée à le « fuir ». Et à force de reculer, son dos fit la rencontre à l'un de ces quatre murs. Fatidique quoi. Cuite, je vous dis. Elle avait peut-être l'air idiote à recouvrir une nouvelle fois sa poitrine... mais à ce stade, elle le croyait capable de tout et n'importe quoi.

    « Sun Ye ? Sun Ye est-ce que tout va bien ? … Sun Ye ? »

    Son sauveur ! Ji Bin !! Cette voix qu'elle pouvait reconnaître parmi tant d'autres...
    Bien évidemment, il actionna la clenche à plusieurs reprises et en vain. Et ce silence qui s'était « bizarrement » installé du l'inquiéter, puisqu'il s'acharna à vouloir ouvrir cette foutue porte. A croire que la bonté de Sun Ye était sans faille, puisqu'elle ne sauta pas sur l'occasion pour hurler au secours. Néanmoins, elle fixa très sérieusement Joon Ha, en tout cas, dans la mesure du possible...

    « C'est ta dernière chance... Si tu ne recules pas, je te jure que... que je vais hurler ! »

    C'était pas du crack, attention...

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD
    La honte! [ Joon Ha ♥ ] Snsd8-2928e7c La honte! [ Joon Ha ♥ ] Dh31-2928f44
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goo Joon Ha

PLAYBOYMODO♪


Goo Joon Ha

Date d'inscription : 27/02/2010
Nombre de messages : 330
Né(e) le : 25/01/1988
Age : 31
Profession : Prof de danse à la JRM.
Situation : Tu vois la p'tite dame au coin de la rue, là ? Eh ben, dans deux minutes elle est à moi. Pour quelques heures du moins.
Humeur : C'est chaaaaaaaauud ! ... Haha, ça marche pour mes deux topics. (h)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Séducteur • fin psychologue • coureur de jupons • fidèle (en amitié) • taquin • blagueur • narcissique • Eeet ... Si tu veux en savoir plus, viens par là ;)

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyMar 16 Mar 2010 - 21:30

    Cuite? Et le mot était faible. Si on devait demander à Joon Ha, il dirait carrément qu'elle était brûlante la demoiselle. Non, pas dans le sens où elle brûlait de désir et d'envie à son égard – quoi que il commençait sérieusement à se douter de l'inverse – mais s'il en jugeait par sa réaction … Fallait dire que son rythme avait presque doublé – l'effet Joona for sure – et donc sans doute que ses mains étaient devenues légèrement moites. Mais légèrement, hein ! Attention, nous parlons de Yeye. THE perfection après Nahm Hye Binette of course. Donc impossible qu'elle transpire comme un bœuf genre … Le mec qui lorgnait sur elle tout à l'heure, le genre gros geek qui passe sa vie derrière son PC avec – par exemple – des cookies à côté ainsi qu'un verre de coca. Et NON, je ne suis pas en train de présenter ma situation actuelle et c'est faux que mon coca est accidentellement tombé sur ma souris. Bref. Toujours était-il que Joon Ha était fortement fier de sa petite prestation, comme toujours d'ailleurs, mais surtout celle-là. Déjà parce que Sun Ye perdait presque totalement ses moyens face à lui. Ah! Cela voulait-il dire qu'il n'était pas totalement abject qu'elle le laissait entendre ? … En même temps, logique, qui était capable de dire que MON petit bébé, mon JOONIE était moche et affreux et tout et tout ? Bon. On est d'accord. Et, oui, c'est mon bébé.
    Elle bégayait des trucs auxquels il ne prêtait franchement pas spécialement attention. Qu'est ce qu'il faisait ? N'était-ce pas assez voyant ainsi ? Qu'il arrête ? Ben repousse-le, alors. Voyez, pas besoin de répondre à ce genre de questions qui sont faites simplement pour parler et pour tenter de penser à autre chose, seulement voilà, impossible de penser à quelque chose d'autre si vous voulez mon avis. De tous les playboys du monde peut-être bien qu'il était celui qui avait le plus de sentiments et qui culpabilisait un temps soit peu de ne passer qu'une nuit avec une fille ou quelque chose du genre. Sauf que, bon, il n'était pas près de changer à moins d'avoir le coup de foudre et d'être REELLEMENT amoureux. Vous savez? Ressentir les frissons et tout, avoir envie de garder quelqu'un dans ses bras et de protéger cette personne jusqu'à son dernier souffle de vie. Quoi ? Comment ça cela représente parfaitement ce que j'ai dis aux post précédents quand je parlais de Yeye …? De toutes façons, pour faire sa vie à deux, faut que les deux côtés soient d'accord, et là, on dirait qu'il y a un côté qui n'est pas très d'accord ! Alors peu importe.

    Enfin … Était-elle vraiment si peu d'accord ? Laissez moi douter. Elle ne bougeait pas, et si Joon Ha avait été humble, alors que là, il aurait sérieusement commencé à se demander si son attirance n'était pas réciproque. Sa main, calée dans celle de Sun Ye, sentait ses doigts se contracter au fur et à mesure que ses baisers étaient rapprochés et plus longs. En fait, sûrement que si cela aurait été une banale fille sortie d'on ne sait où, il aurait prêté attention à cela en se disant qu'il était vraiment le meilleur à faire autant d'effets à des gens. Mais déjà, de un; il ne touchait pas les autres de la même façon, et de deux, il ne s'agissait pas de n'importe quelle fille mais bien de Miss Catastrophe. Et puis elle, non di diou ! Ça fait bien six ans qu'il attendait de pouvoir le serrer contre lui. Maintenant qu'il a pu le faire – et deux fois en une journée s'il vous plait ! – il n'allait pas prendre attention aux détails et continuer à ignorer tout ce qu'elle pouvait ressentir, faire ou dire. Quoi que pas totalement en fin de compte. Pourquoi lui demandait-elle s'il n'était pas sérieux ? Avait-il l'air de déconner, là ? Sérieusement ? D'habitude quand il n'est pas sérieux, cela ne se passe pas pareil, évidemment ! Mais bon, une fois encore, ce n'était pas une « fille » c'était Ye. Et loin de moi l'idée de dire que Yeye était un homme. Argh. De quoi faire des cauchemars à Joon Ha !! Bref, sujet suivant!

    Ce moment fut plutôt court dans un sens, car elle ne tarda pas à se retourner, un semblant d'air furieux accroché au visage. Zut. Il l'aurait bien serrée contre lui à ce moment là. Mais non. Il était déjà allé bien trop loin. Mais, eh ? De quoi parlait-elle ? Jouer ? S'écarter ? Gnéééé ? Il avait vraiment l'AIR de jouer, là ? Un air ahuri affiché sur le visage et les sourcils légèrement froncés par l'incompréhension. Et pourquoi lui répétait-elle de s'éloigner d'elle ? N'était-elle pas assez grande pour le faire toute seule ? Et, tant mieux dans un sens. L'impact qu'il avait sur elle devait être plus important que ce qu'il ne pensait. Mais étrangement, il n'y fit pas spécialement attention encore. Qu'elle se taise … Encore une seconde … Un petite seconde ? Ou un dernier baiser. S'il te …
    Trop tard, elle se reculait déjà. Il se mordit les lèvres en fermant les yeux et, soupirant, les rouvrit un instant après, alors qu'elle était bloquée entre lui et ce mur. Nondidiou ! Comment voulait-elle qu'il la lâche alors que le bon dieu était à deux cent pour cent de son côté ?!! Laissons tomber … Sa main – à elle of course – vint recouvrir sa poitrine. Bah voyons ! Il les avait presque oubliées ces clefs! Et, pour dire la vérité, il ne s'en rappela qu'une fois l'apparition soudaine de ce vieil oncle. Ah zut ! Les dieux commençaient à pencher pour Sun Ye mais, franchement, ils étaient bien sadique envers Joona parce qu'il était bien tenté. Plus que tenté. On pourrait croire qu'il provoquait Yeye, mais en fait c'était tout l'inverse, les dieux étaient en train de tester la résistance de Joona face à Yeye, c'était ça ? … Eh ben NADA. ZERO. NOTHING ! C'est bon ? Vous êtes contents ?! Ah, foutus êtres célestes. On reviendra à deux fois avant de lui demander pourquoi il était athée celui-là.
    C'est là qu'elle proféra de nouveau une ultime menace. Fais attention ma jolie, à chaque fois que tu en balance une, la situation se retourne contre toi. Et NON, c'était pas fun du tout Joona en SHORT. Èé
    Mais, vraiment, pourquoi le suppliait-elle presque à LUI de se décoller. Elle était pourtant bien capable de lui faire manger son poing dans la face. Oh bon sang ! Va falloir se calmer avec les faux espoirs, mes amis !!

    « Alors … écarte-toi, si tu le peux …? »

    Son ton était déjà bien assez faible comme ça pour en rajouter une tonne. Pas la peine. Et, juste pour voir, il poussa la provocation encore plus loin. Remontant le visage de la jeune fille à l'aide de son index avant de poser tout doucement ses lèvres contre les siennes de nouveau. Mais rien à voir avec le baiser précédent. Celui-ci était beaucoup plus … Je cherche le mot, et le premier qui me vient, c'est passionné. Sauf qu'à la différence de la dernière fois, il ouvrit carrément la bouche. Voyons combien de temps sera-t-elle capable de résister à son baiser. C'était un peu l'ultime. Le dernier, comme il le voulait. Puisqu'il doutait être capable de recommencer un jour … Sa main remonta forcément vers la poitrine de la jeune fille, effleurant sa main une dernière fois avant d'aller – rapidement pour ne pas trop en profiter – récupérer les clefs; Ji Bin cassant l'instant magique qui se présentait à lui en appelant sa nièce. Oh, chut, hein. C'était sa dernière action alors il pouvait bien le laisser tranquille ! De toutes façons, il allait être viré après, alors …
    Sa main re bascula sur sa hanche tandis que la seconde vint se nicher dans les cheveux de la jeune fille … Aller Joona, fais un effort sur-humain … Il se … Décolla, enfin. Ne pouvant même plus la fixer dans les yeux avant d'introduire les clefs dans la serrure, ouvrant la porte et découvrant Ji Bin, paniqué, demandant une nouvelle fois à Sun Ye si tout allait bien.
    À toi de décider ma vieille … Tout allait bien ?

_________________
    Brb; la signa s'est fait la malle. e.e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


Yoo Sun Ye

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1613
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 29
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyJeu 18 Mar 2010 - 22:18

    Pourquoi le suppliait-elle de se décoller ? Ben tout bonnement parce qu'il n'y parvenait pas, la petite. Et puis entre nous, coincée entre un mur et un teigneux, Yeye pouvait difficilement reculer... D'accord, la belle était en mesure de le repousser, de lui foutre un coup dans les nounours tiens ! Mais son trouble psychologique actuel l'empêchait de réagir de manière sensée. Oui. Oui ! Ce playboy la troublait affreusement. Pas au point de s'avouer ressentir un petit quelque chose pour ce dernier. Parce que ce n'était tout simplement pas le cas. Ce type l'exaspérait ! On ne le répètera jamais assez... Sauf que voilà, il avait été le premier à lui faire... ça. Réveiller ses sens jusqu'à présent endormis ou peut-être même refoulés ? Vierge ne voulait pas dire sainte en tout point. Bien sûr, il était déjà arrivé à Sun Ye de songer à faire la chose un jour... Comme n'importe qui avec son amoureux. Sauf que le « déclic » - si on peut dire la chose ainsi – ne s'était jamais manifestée. L'envie de le faire, tout simplement. Et je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle souhaitait sauter sur Joon Ha, en ce moment même !! Mais... il la troublait suffisamment au point de la rendre complètement gauche. J'ose espérer vous faire avaler la triste vérité. Plus son attirance soudaine pour le jeune homme se faisait flagrante, plus sa haine en son égard se renforçait encore... et encore. Elle le détestait vraiment à cause de ce qu'il était en train de lui faire subir. Si seulement ça avait été Jin Ki... Ou même une autre personne qu'elle appréciait un tant soit peu. Pourquoi Joon Ha, à la fin... Parce que c'était lui. Ce taré ! Elle lui en voulait tellement... Elle voulait lui faire payer pour ça...

    « Alors … écarte-toi, si tu le peux …? »

    Elle aurait aimé rire. Ohh que oui ! Mais s'y retint et renfrogna son regard lorsqu'il eut remonté son visage avec l'aide de son index. Pas le temps pour capter ce qu'il venait de faire. Il venait une nouvelle fois de lui voler un baiser ! Le second de la journée... beaucoup plus prononcé que le premier. Beaucoup plus... fort ? Et par conséquent, encore pire que tout !! Sur le coup, elle resta un peu con... Mais très vite ses réflexes reprirent du service, et ses deux mains tentèrent vainement de repousser le jeune homme en arrière. C'est probablement courant ce laps de temps qu'il parvint à récupérer la clé de son soutif !! Là je peux vous dire qu'elle l'avait bien senti ! Il ne s'était peut-être pas attardé à cet endroit – et c'était tant mieux pour lui – mais la demoiselle n'en fut pas pour le moins réceptif. Son visage se tourna instantanément sur le côté, libérée de ce baiser « immonde » qui la fit grimacer de plus belle. Autant elle s'était sentie troublée un peu plus tôt. Là, elle se sentait surtout très remontée et dégoûtée ! L'impression d'avoir été forcée n'en fut pas réellement une. Ça avait été le cas. Et c'était bien ce qui l'écœurait le plus ! Comment avait-elle diable pu imaginer pendant l'ombre d'un instant, qu'un Joon Ha sensuel et démonstratif existait au fond de lui ! Elle avait failli tomber dans le panneau, comme une idiote. Ce type était juste un démon ! Il n'avait vraiment aucune manière.

    Et si le choque la paralysait momentanément - une nouvelle fois - sa rage n'en était que décuplé, désormais. Si... si elle allait bien ?? Non, mais est-ce qu'elle avait l'air de péter la forme, franchement ?! La face ahurie de la brunette renforça l'incompréhension sur les traits du visage à Ji Bin. Et si Joon Ha le dépassait d'une malheureuse tête, cela ne l'empêcha en rien de le fixer sévèrement et droit dans les yeux. Le doigt pointé en avant, il proféra quelques menaces – que le concerné n'écoutait certainement pas ? - son regard allant et venant d'un jeune à l'autre. Ralala. Ce n'était plus de son ressort ce genre de querelles... Ceci dit, « Papi » avait toujours été doué pour gronder les gens... Ce qui aurait enchantée Sun Ye, en temps normal. Mais là, elle n'y prêtait pas vraiment attention. Ni à Ji Bin, ni à Joon Ha. Les mains plongées dans sa longue chevelure chocolaté, encore troublée par ce qui s'était passé entre... eux. Et si le beau brun avait bougé son arrière train des vestiaires, la jeune fille n'en demeura plus vide de réaction. Se hâtant de récupérer ses talons au sol, Yeye se chaussa en vitesse et passa en coup de vent à côté de son oncle. Elle parvint à le rattraper en direction de la sortie, lui chopant vivement le bras avant de le retourner de toute ses forces pour l'obliger à la regarder. Juste un instant. Un quart de seconde. Voilà, il daignait affronter sa réaction maintenant ? Qu'il s'en souvienne donc. Car l'instant d'après, la main droite de la brunette alla très sincèrement imprimer la joue du jeune homme. Une claque. Une gifle. Une baffe. Appelez ça comme vous le voulez. Depuis le temps que vous l'attendiez, hein... Mais n'espérez pas trop de notre SunYeye. Son mode devil pouvait faillir d'un moment à un autre. Il suffisait que cet imbécile lui sorte une tête de chien battu pour que cette dernière regrette ce geste prémédité !! Ce pourquoi, elle dévia presque aussitôt le regard ailleurs, en se mordillant la lèvre inférieure, bras croisés contre sa poitrine. Non non et noooon. Elle ne l'avait pas du touuut giflé devant toute une assemblée. Et noooooon elle ne culpabilisait pas déjà ! Il ne l'avait que trop cherché celle-là. Alors avec un peu de chance, il la laissera tranquille à partir de maintenant. C'était beau de rêver, je sais. Toujours était-il que dans son instant de gloire intense – ou devrais-je dire revanche – la belle se tourna joyeusement face à son auditoire, un sourire tout soudain à ses lèvres.

    « Comme vous pouvez le voir, nous venons de rompre ! Messieurs, je suis enfin libre~~ »

    Non, ce n'était pas appel au viol !! Et non (again²) le gros lard de plus tôt n'avait pas renversé son cappuccino sur son fute à la nouvelle ! Une petite faiblesse hein... Et lorsque Ji Bin réapparut derrière son comptoir, l'air grincheux comme jamais auparavant, ses prunelles envoyèrent des électrochocs dans le dos du jeune Goo. Comme quoi, son avis sur le personnage avait radicalement changé depuis ce fameux épisode...

    « TOI. Tu es vi... »

    « Non ! Ne t'en mêles pas Tonton, s'il te plait. J'ai encore du travail pour lui... Alors, laisse-moi faire... »


    En vitesse, la belle s'empara du bras à Joon Ha qu'elle entraîna - de gré ou de force - jusqu'à l'extérieur du bâtiment. Simultanément, elle s'était saisi de son autre main, d'une craie déposée au rebord du comptoir. Pour quoi faire ?? Et bien... pour écrire, forcément ! Voilà, aussitôt dehors, la belle relâcha sa prise pour se ruer vers le petit tableau de l'entrée et y effacer la note « Café = 1€73 » pour un ravissant « 1 Café = 1 baiser offert par ce gus ». Inutile de vous dire que ce genre d'offre allait ramener énormément de monde... Et non pas à déplaire au concerné, hein ! Il aimait ça apparemment, rouler des pelles ! Puis comme si cela ne suffisait pas, Sun Ye alla carrément jusqu'à écrire « ICI » sur le front de l'asiatique !! La grande classe quoi. Non ce n'était pas un coup en traître, ni même un méchant tour quelconque... Juste SA revanche. Et tant pis s'il se barrait définitivement du bar. Son oncle ne fera aucun bénéfice, mais au moins elle sera débarrassé de lui !

    « Au boulot maintenant. T'as assez joué. »

    Son ton avait été strict et autoritaire. Vraiment, la miss ne rigolait plus du tout. D'autant plus que certaines « clientes » s'étaient rapprochées d'eux deux, l'air intriguées par cette annonce. Info ? Intox ? Ohh mais tout dépendait de Joon Ha maintenant. Qu'il se débrouille avec ces chères dames. Avec un peu plus de chance, les prochaines n'auront pas la peau ridée ou ni même d'appareil dentaire...

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD
    La honte! [ Joon Ha ♥ ] Snsd8-2928e7c La honte! [ Joon Ha ♥ ] Dh31-2928f44
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goo Joon Ha

PLAYBOYMODO♪


Goo Joon Ha

Date d'inscription : 27/02/2010
Nombre de messages : 330
Né(e) le : 25/01/1988
Age : 31
Profession : Prof de danse à la JRM.
Situation : Tu vois la p'tite dame au coin de la rue, là ? Eh ben, dans deux minutes elle est à moi. Pour quelques heures du moins.
Humeur : C'est chaaaaaaaauud ! ... Haha, ça marche pour mes deux topics. (h)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Séducteur • fin psychologue • coureur de jupons • fidèle (en amitié) • taquin • blagueur • narcissique • Eeet ... Si tu veux en savoir plus, viens par là ;)

La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] EmptyDim 11 Avr 2010 - 23:14

    Eh ben voilà ! On y est ! La fameuse claque que tout le monde attendait ! Et surtout moi à vrai dire. Même si, sur le coup, cela foutu un gros vent dans l'orgeuil du jeune homme. C'est vrai quoi, quelqu'un de supérieur comme lui se faire baffer là de suite, maintenant devant tout le monde, c'était pas très plaisant, n'est-ce pas ? De toutes façons, il s'en fout, il est Dieu, il s'en remettra. Ouais, sauf que là, il avait vraiment du mal à avaler que sa innocente et pure Yeye venait de lui mettre la claque de sa vie. Et nondidiou, qu'elle était mignonne quand elle était contrariée ! Peut-être même que si le coco avait été maso, certainement qu'il l'aurait de nouveau embrassée devant tout le monde pour se prendre des claques supplémentaires et voir une bouille si adorable. Mais non on a dit, il en avait trop fait. Et puis, même, ces actions précédentes avaient remué trop de choses dans sa tête pour qu'il soit dans l'optique de recommencer les choses. Disons que, pour l'instant, il s'était simplement focalisée sur cette petite main blême qui lui avait agrippé l'avant-bras avant de recevoir la seconde en pleine face. Après cette « claque » en question, il y eut comme un silence, Joona laissant sa tête baissée vers le sol, encore tournée sur le côté de par la puissance (?!) de la frappe. Il fallait avouer qu'il n'avait montré aucune résistance, sinon, il aurait très bien pu passer cela à son avantage, vous savez, comme dans les films là. Genre, il attrape sa main, la force à le regarder, et lui fait un câlin réconfortant qui fait oublier tous les doutes à la demoiselle. Sauf qu'en général, cela finit sur un happy end, et que là, eh ben leur relation à eux ne pourrait sans doute jamais finir sur un happy end. De toutes façons, là, il était beaucoup trop brouillé et son esprit beaucoup trop embrumé pour pouvoir y voir clair une seule seconde et reprendre son air arrogant comme avant. Là, il n'y avait juste rien. Aucuns sentiments ne reflétaient sur son visage, si ce n'était comme un genre de … Tristesse ? Ouais, disons cela ainsi. Comme s'il était triste du fait d'avoir un peu trop apprécié le contact de la jeune fille au point qu'il avait poussé les limites au maximum intentionnellement pour qu'elle le repousse et que tout cela cesse. Sauf que, elle avait beau avoir une force de mouche anorexique, il se trouvait que Joona avait mal. Un peu mal partout, à la joue pas forcément, à la tête oui, incapable de penser correctement, et au cœur. Surtout au cœur. Why ? Aucune idée. De toutes façons, il ne l'aurait jamais, fin de l'histoire. Il n'aurait jamais personne, d'ailleurs. Incapable d'aimer. Ouais, il allait finir seul, c'était surement cela. De toutes façons, il le méritait, hein ? Le tout puissant là-haut le punissait parce qu'il ne faisait que répandre le mal autour de lui, hein ? Mais merde à la fin ! Zeus aussi il s'est tapé plusieurs déesses et personne n'a jamais rien dis, alors zut, zut et re zut. Enfin bref. Il aurait sans doute noyé son désespoir dans une bouteille de coca s'il n'aurait pas entendu la phrase de la jeune femme. Mais ? Mais qu'est ce qu'elle faisait ?!! Là voilà qui était en train de clamer haut et fort à des pervers crasseux qu'elle était de nouveau célibataire et que leur histoire était terminé ? Non mais wtf ?! Qu'on explique à Joon Ha, là ! Elle avait pris ça pour un semblant d'histoire ? Ohlà, minute, y'a peut-être moyen de rattraper tout cela ! … Ah. Non, c'était par rapport à tout à l'heure. Constatation qui fit de nouveau baissé la tête du coréen jusqu'à ce qu'ils se fasse limite agresser par le vieux Ji Bin. Séduction des parents, mes fesses e.e. Enfin, en même temps, là c'était plutôt compréhensible. Lui qui n'avait plus fait cette erreur depuis un bon moment, le voilà qui était en train de nager en plein dedans. Il cherchait un moyen d'échapper à tout cela d'une manière classe comme lui seul était capable de le faire quand … Elle prit sa défense. Si si, ce ne sont pas des blagues ! … Mais bon. Fallait voir le type de défense aussi. Elle allait s'en occuper. Bah voyons, essaie de l'estropier avec tes talons encore, qu'on rigole ! Comme si elle n'avait tout de même pas compris la leçon.

    Il se laissa trainer, évidemment, et ils parvinrent dehors. Ouais, bon. Elle allait juste le foutre dehors quoi ! … Logique en y pensant bien. Mais même pas, elle écrivit un truc qu'il ne vit pas d'abord, se concentrant toujours sur son bras qui avait été trop touché par Yeye à son goût. Bon sang, cette fille allait le rendre encore plus dingue qu'elle ne l'était déjà ! … Bon, okay, y'avait pas spécialement besoin d'elle pour qu'il y parvienne. Mais n'empêche que là, son visage si doux s'était carrément transformé en moue totalement disgracieuse. Preuve ultime qu'il n'était pas dans son assiette. Sinon, il aurait penché la tête sur le côté afin de voir le joli short qu'elle portait actuellement voir plus encore, mais bon, chut, hein ! Quand on est comme lui, on ne se refait pas, voyez-vous. Mais bon, là n'est pas le sujet. Toujours était-il que notre petit gus planta son regard droit dans celui de Sun quand elle écrivit sur le front de celui-ci. Bon. Mais encore ?! … Il soupira en fermant les yeux. Et c'était lui qui jouait, hein, la blague ! Quand aux jeunes filles qui étaient arrivées, il n'y avait même pas porté une seule seconde d'attention, ayant attrapé les deux avant-bras de la demoiselle, la forçant à rester droite devant lui. Il s'attendait à ce qu'elle réagisse ou lui lâche une réplique cinglante, comme lui voulait le faire, sauf qu'il se borna à soupirer de nouveau et passa à côté de la jeune femme de nouveau. Sachant qu'elle n'allait pas rester dehors devant les demoiselles qui n'attendaient qu'un baiser de Joona, celui-ci se dirigea vers le bar où le vieil oncle le regardait encore d'un air meurtrier. Au diable le plan de séduction des vieux, de toutes façons, avec lui, il n'allait pas marcher. Le professeur s'assit sur un des tabouret du bar. Non, il ne comptait pas commander un café et s'embrasser lui-même bien que l'idée fut tentante, il se contenta simplement de jouer le comédien. Pas question que sa petite et pure Yeye se fasse draguer par des machins hideux ! Alors là ! Hors de question ! Et il était sûr que Ji Bin allait être d'accord sur ce point !

    « Monsieur … » Commença-t-il en chuchotant assez fort pour que Sun Ye l'entende. « Il se trouve que je viens de me faire plaquer à l'instant. »Tu voulais jouer les faux couple ? Jouons les faux-couples! « J'ignore même la raison. Mais c'est pas tellement important. J'ai dû faire quelque chose de mal et j'irais m'en repentir plus tard. »Dans le lit d'une autre, par exemple. « J'aimerais m'excuser auprès d'elle, ou mieux, la reconquérir. Mais je n'y arrive pas … » Bah voyons. « Je vous en supplie, il faut que vous m'aidiez, je n'ai vraiment pas envie de perdre Sun Ye! »

    Fiou. Il fallait dire que cela avait fais assez d'effet. Un peu plus que ce qu'il aurait imaginé, même. Forcément, ses traits de visage étaient toujours aussi durs. Mais au fur et à mesure qu'il avait expliqué la situation, son visage s'était adouci. De là à dire qu'il était de son côté ? Non, absolument pas. Ou du moins, pas totalement convaincu. Normal, quoi, il ne fallait pas confier sa nièce à n'importe qui. Vous savez, de nos jours, y'a vraiment des playboys sans scrupules en ville ! … Quoi ? …
    Pour appuyer ses arguments et ajouter la touche finale, Joon Ha prit un air totalement gêné et se pencha à l'oreille – au dessus du bar, si si, mais c'est un rebelle, vous savez – du vieil homme avant de murmurer quelque chose que, cette fois-ci, la demoiselle ne fut pas capable d'entendre à moins d'être Supergirl et d'avoir une super-ouïe.

    « C'est assez gênant à dire, mais je n'ai vraiment pas envie d'en embrasser une autre qu'elle, je suis beaucoup trop bien avec elle … Vous devez me comprendre non ? Elle est tellement … Adorable … Parfaite … enfin, indescriptible » Reprit-il rapidement avant de ne laisser trop sa rêverie prendre le dessus.

    Mais au moins, cela avait eu le don de convaincre le vieux. Le pauvre, il ressemblait à un ballon avec qui on joue à la balle au prisonnier. Un coup dans le camp de Yeye, un coup dans le camp de Joona. Ahah, ça aurait pu faire rire le professeur, sauf que non, fallait pas tout faire merder au dernier moment. Ce bon vieil et brave homme qu'était Ji Bin vint donc se poster devant sa nièce adoré, un regard plein de compassion à son égard, mais à la fois totalement du côté de Joon Ha. Doucement, il posa sa main sur son épaule et lui demanda de laisser une dernière chance au jeune homme assis au comptoir qui avait un air sincèrement désespéré. Et ce qu'il ne dira jamais, c'est que dans le fond, il l'était. Mais bon. Le coréen sauta donc de son siège et adressa un faible sourire à ce vieil oncle qui retournait derrière son comptoir, yeux rivés sur les deux jeunes gens et en particulier Joona. En cas de faux-pas de sa part, il était près à lui bondir dessus, et en cas de mauvaise réaction de la part de sa nièce, il allait simplement la sermonner. Injustice ? Oui, mais bon.
    Joona était donc face à la jeune fille et ne lui dit rien en premier lieu, sans s'arrêter, il la prit simplement, la serrant contre lui en ne disant rien. On lui a toujours dis que le silence était d'or. Bah tiens, vas-y qu'il se taise un, ça fera des vacances ! … Ahem. Il se tut donc quelques secondes, les gens du bar ayant leurs yeux braqués sur eux. À défaut de pouvoir regarder Walker Texas Ranger comme tous les dimanche après-midi, ils avaient un feuilleton en live, quoi de mieux, hein ? Doucement, il murmura:

    « M'oblige pas à faire ça. C'est pas ma spécialité de distribuer des baisers comme ça à des personnes qui me sont inconnues et auxquelles je ne tiens absolument pas. »


    Il soupira.

    « S'il te plait. »


    Il se recula et planta son regard dans le sien.

    « Efface-moi ça... »


    Tu vas résister, là … ? o.o

_________________
    Brb; la signa s'est fait la malle. e.e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La honte! [ Joon Ha ♥ ] Vide
MessageSujet: Re: La honte! [ Joon Ha ♥ ]   La honte! [ Joon Ha ♥ ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La honte! [ Joon Ha ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit