AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Vide
MessageSujet: Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]   Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] EmptyDim 21 Mar 2010 - 15:53

Spoiler:
 

Un dimanche, dans l'aprés-midi.

Aujourd'hui mon agence m'avait libéré exceptionnellement à 10 heures à cause d'un accident arrivé par deux brindilles. En effet celles-ci se sont évanouies sur le podium en plein défilée et pour cause de famine évidemment. Voila ce qui arrive quand on suit à la lettre les stupides règles que nous donne nos agents: ne rien avaler le matin histoire de ne pas avoir le gros ventre en arrivant, éviter de manger entre les défilés (sachant pertinemment qu'on y passe toute la journée)... résultat: un malaise qui coûte cher à l'agence et un licenciement, c'est dur d'être mannequin. Et biensur je moi je fais exception à ces règles car il m'est impossible de ne pas manger des Oréos durant 1 heure et de ne pas avaler un bon Frapuccino le matin et ce n'est certainement pas pour autant que mes tablettes laisseront place à un petit bide passager. Car sans vouloir me vanter j'ai un des plus beaux corps de l'agence et je me souviens en être très fier quand Heidi Klum m'a lancé un petit sourire, à moi!

Sauf que je ne suis pas toujours fier..en faite quelque fois j'ai honte quand une petite bosse se forme dans mon boxer Armani... Bon inutile de vous dire que je ne flashe pas, mais alors pas du tout sur les brindilles que sont les mannequins féminines mais plutôt sur la gente masculine... Ce n'est pas ma faute si tous les mannequins homme ressemblent à des Apollons! Et depuis que je sais que je suis également attiré par les mecs ben mon mini-moi à tendance à un peu trop s'éveiller à mon goût... Généralement ce phénomène se produit quand un beau mannequin européen se dandine devant moi et là....Mais heureusement je ne me suis jamais fait prendre [d'autant plus que ça le fait seulement quand c'est un défilée se sous-vêtement xD] mais par contre la teinte qui colore mon visage me trahit toujours, elle!

Donc quand ces "phénomènes" arrivent, l'excitation monte en moi et...je dois absolument appeler Ha Neul...non ce n'est pas qu'elle me sert de vidoir mais que elle seule a le secret pour calmer mon mini-moi et elle est décidément bien la seule à l'avoir. Et puis c'est également une très belle jeune-femme trés attirante donc je ne m'ennuies et me lasse jamais de sa compagnie. Pourtant autrefois on n'avait pas la même relation...En faite elle a été ma ptite amie et vu qu'elle était la toute première, mes hormones possessives s'étaient activés de manière tellement intense qu'elle a finit par rompre. Mais à présent les choses en changées et on a tissé ensemble une relation...spéciale!

Ellipse

J'étais allongé étroitement dans mon lit, la couverture masquant mes parties génitales. Mon cœur battait à un rythme un peu plus calme à présent et la sueur sur mon corps se séchait. Encore une fois Ha Neul m'avait envoyé au 8éme ciel en presque 10 minutes. La chaleur de son corps, la souplesse de ses mouvements, ses douces caresses, ses lèvres baladeuse et ses cries cristallins n'avaient fait que redoubler mon plaisir. D'ailleurs je m'était souvent demandé ou elle avait apprit à être si pro en tout cas ça ne devait certainement pas être avec moi. Je tournai la tête vers son visage et m'aperçut qu'elle me regardait, je lui fis un bisous sur la joue et lui dit en la charriant.

Tu sais que tu pourrais faire actrice de porno?
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 18/03/2010
Nombre de messages : 76
Né(e) le : 03/02/1990
Age : 29
Profession : Chorégraphe et Barmaid
Situation : Libre
Humeur : Dragueuse


Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Vide
MessageSujet: Re: Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]   Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] EmptyLun 22 Mar 2010 - 20:02

    Mettre fin à une relation n'a jamais été évident pour personne. Et pourtant, Ha Neul a été la petite amie de Si Wan, sa première, pendant un bon moment. Malheureusement, le destin a fait en sorte que l'amour se fasse peu présent. Disons plutôt qu'il s'agissait d'une relation d'attirance et d'envie mutuelle de l'un et de l'autre. C'était inutile pour elle de rester avec lui et tenter de tomber vraiment amoureuse de lui. Elle a essayé, comme elle lui a donné une seconde chance, mettant tous les efforts de son côté. Mais il y a certaine chose qui doivent être vue en face et ça, ça en était une; ils n'étaient pas fait pour vivre ensemble. Des larmes, il aurait pu y en avoir plus, toutefois. Non, ce n'est pas parce qu'aucun des deux n'avaient eu de réel attachement envers l'autre, au contraire; Si Wan a été l'un des premiers mecs envers qui elle a éprouvé un attachement aussi fort en si peu de temps. Hors, s'il y eu peu de larmes de son côté c'était soi parce qu'elle laisse difficilement ses sentiments prendre le dessus, ce qui est le cas, mais plutôt parce qu'étrangement, leur relation n'avait pas encore été totalement coupé. En effet, malgré le manque de sentiments, l'attirance y était pour beaucoup plus. Du coup, ils sont restés amis, voir même plus qu'amis. Et c'était pour cette raison qu'en ce moment-même, ils étaient tous deux dans le lit du jeune homme, la température de son corps encore beaucoup trop haute, malgré le rythme plus calme de son coeur. Sentant sa chaleur corporelle contre sa peau, elle avait posé son regard sur lui pour ensuite sentir ses lèvres humides sentir sa joue encore toute chaude.

    Si Wan : « Tu sais que tu pourrais faire actrice de porno? »

    Elle amena une de ses mains sous sa tête, appuyant son coude sur l'oreiller de façon à être légèrement redressée de côté, avant d'arquer un sourcil à sa réplique. Elle n'était pas du tout vexée à ce qu'il lui demanda ça, après tout, c'était un compliment même si pour quelques autres personnes ce n'aurait pas été le cas. Les actrices de ce milieu étaient généralement de belles femmes ayant tout pour elles; la beauté, les atouts, la sensualité, l'attention, les hommes, le désire et l'argent. Toutefois, Ha Neul avait toujours perçue ce monde comme étant pour les cas en quelques sortes désespérés. Du genre, ceux et celles qui, malgré leur physique, ont du mal à avoir ce qu'elles veulent pour quelconque raison. Hors, elles décident de se mettre nue sous les yeux de tout le monde, ne serait-ce que pour qu'elles se sentent désirées. Oui bon, chacun sa façon de voir les choses. Mais comparé à ça, Ha Neul était bien capable d'avoir ce qu'elle voulait d'elle-même. De toute façon, trop se montrer n'aurait plus de surprise alors qu'il savait très bien qu'elle aimait découvrir et être découverte par des mains aventureuses. Dragueuse née, elle n'avait donc pas besoin d'un coup de pouce du grand ou petit écran pour savoir qu'elle était une jolie femme.

    « Mh, pourquoi ? » Elle le regarda profondément dans les yeux, comme elle avait l'habitude de le faire quand elle désirait quelqu'un. « Ma présence d'un soir ne te suffit pas au point de vouloir me voir virtuellement 24 heures sur 24 en plus ? Tu peux avoir des shows privés quand tu le désires, t'as pas besoin de me matter à longueur de journée sur petit écran. Et puis m'exhiber devant le grand public, je ne sais pas. Je préfère quand c'est intime. »

    En disant sa dernière phrase, elle amena sa main dans les cheveux de celui-ci pour les lui caresser doucement. Elle voulu lui tirer la langue, rapportant le tout sur lui comme si c'était lui qui était en manque, bien qu'en faite elle savait qu'il disait ça pour elle.

    « De toute façon, je perdrais tout mon charme. En revanche, toi... » Elle fit glisser son index sur le long de son visage pour lui arracher quelques petits frissons. C'était un genre de tic qu'elle avait avec la majorité des hommes; les caresser et sentir leur peau sous ses doigts. Une envie qu'elle ne pouvait pas retenir et encore moins avec son ex. «... t'en ferait craquer plus d'une. Peut-être même... plus d'un. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Vide
MessageSujet: Re: Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]   Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] EmptySam 27 Mar 2010 - 15:22

Je ne pense pas vous avoir dit que je suis un térrible nympho...Pourtant il est évident que c'est une facette plutot importante de ma personnalité...A mon âge je n'ai plus honte d'avouer que je le suis mais croyez-moi il n'a pas toujours été facile pour moi de le faire et surtout quand j'étais jeune car voyez-vous, la nymphomanie vous attrape dés le premier age! Je me souviens une fois encore quand j'étais en cours de chinois en classe primaire, j'étais totalement accro au postérieur arrondie de notre prof: Madame Wang. Elle n'avait pas un trés beau visage mais croyez-moi son corps compensait largement et je crois bien que c'est à cette periode que j'appris qu'une belle paire de fesse pouvait rendre totalement aveugle...Ce qui m'a valu d'ailleurs de trés mauvaises rencontres dans le temps...Bref jusqu'au jour ou je suis tombé amoureux d'Haneul, elle a toujours eut un trés beau postérieur et à la différence des autres filles que j'avais pu rencontré, son visage était également trés beau et c'était son compter qu'elle disposait aussi d'un cerveau plutot bien équipé. Autrement dit elle était parfaite, et biensur je ne lui ai pas résisté trés longtemps. Cependant qu'on a commencé à sortir ensemble, elle n'a pa supporté ma montée d'hormone ce qui n'est plus le cas à présent. Enfin, tout ça pour dire qu'Haneul a joué et continue de jouer une place importante dans ma vie sexuelle et que sans elle je serai à l'heure si en prison pour viole.

J'ai tojours proposé à Haneul de venir le faire chez moi car outre mon attitude un peu macho, je respecte beaucoup les femmes et je trouverai ça plutot affligeant de ramener mon outil chez elle et de surcroit avec un homme qu'elle n'aime officiellment pas. Donc elle a l'habitude de ma chambre assez désordonné et par chance elle est trés compréhensive et m'aide même souvent à la ranger! Aussi je prend toujours soin de l'inviter quand ma maison est vide car contrairement au mères classiques qui n'acceptent pas les amantes de leur fils sous leur toit, la mienne trouve cela particuliérement romantique. Un jour elle nous avait limite espionné en me chuchotant trés indiscrétement ce que je devais faire: "Soulève sa jambe gauche, ça lui fera moins mal", "Non pas par ce trou la voyons, il lui est intime!", "Tiens, une panne? je t'avais dit ne pas trop gigoter ta carotte sur ces photos de Lee Hyori!"...ma mère est une vraie sansgsue, un parasite qui vous suit par tout et qui ne cesse de vous piquer au dépourvue! Je ne pouvais me sentir bien sans avoir la totale certitude qu'elle n'étais pas dans les parages donc là j'étais particuliérement bien avec Haneul, d'ailleurs celle-ci venait de répondre à ma question en me scrutant les yeux de son regard électrique. Je lui re-repondis en lui caressant la jambe avec ma main.

"Je dis ça car tu n'a décidement plus rien à voir avec la Haneul chaste que j'ai rencontré...En fait je me suis toujours demandé par quoi tu étais passée avant de d'exercée les prouesses royalement sensuelles que tu me fais...Et puis tant que j'y pense tu ne m'a jamais informé si tu avais eu des copains entre temps! Moi qui te dit toujours tout."

C'est vrai que je mourrais de savoir les causes de ce changement et parfois il m'arrivait même de penser que nos deux rôles de l'époque s'étaient inversé...Mais je retrouvais toujours un peu de Haneul d'autrefois quand elle me faisait ses adorables petites mimique comme me tirer la langue...une langue experte d'ailleurs mais bon ne nous emportons pas. J'allais lui répondre que son charme lui était innée quand elle me fit une reflexion qui attira un certain gêne en moins et surtout une lègére teinte rouge au visage que je m'enpressa de cacher, pitoyablement. Je me demandai ce lui était passée par la tête pour me dire une chose si...vrai, il est évident que ma beauté faisait flanchir les deux sexes mais à sa voix je reconnu qu'elle faisait allusion à autre chose. Je sorti ma tête calmé de la couverture et la regarda, essayant d'être le plus indifférent possible pendant au moins 2 minutes.

"Oui il est évident que certains mecs craquent pour la beauté d'un bel hétéro...C'est ce que tu voulais dire n'est-ce pas?" Je savais bien à quoi elle pensait et d'ailleurs j'avais pour idée de lu lui annoncer mais puisque c'était elle qui avait commencé...
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 18/03/2010
Nombre de messages : 76
Né(e) le : 03/02/1990
Age : 29
Profession : Chorégraphe et Barmaid
Situation : Libre
Humeur : Dragueuse


Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Vide
MessageSujet: Re: Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]   Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] EmptyLun 29 Mar 2010 - 18:52

    La Ha Neul chaste qu'elle était avant ? Il fallait dire qu'elle n'avait pas forcément changé, mais plutôt qu'elle avait compris bien des choses. Comme Si Wan a été son premier copain, il est normal qu'elle ait acquis de l'expérience avec lui, qu'elle ai découvert ce tout nouvel aspect de la vie qu'elle connaissait guère auparavant et que par la suite, elle ai exploité cette curiosité en ayant diverses aventures. Toutefois, elle n'avait pas d'explication à donner en ce qui concernait ses prouesses sexuelles. Peut-être, était-ce le simple fait qu'elle avait acquis plus de confiance et donc, se faisait moins gênée que lorsqu'ils se sont rencontré pour la première fois. Car, faire allusion au fait qu'elle était chorégraphe n'allait être qu'un commentaire stupide et majoritairement faux. Elle s'était seulement découvert un drôle d'attachement envers les hommes, même s'il y en a envers qui elle a une haine profonde. D'ailleurs, en parlant d'homme, Si Wan avait parfaitement raison; elle ne lui avait jamais parlé de ses petits copains alors que lui, il le faisait tout le temps. En fait, Ha Neul était plutôt tabou sur ce genre de chose, ou plutôt, sur sa vie. Contrairement à lui, elle n'aimait pas que son existence soit à la portée de tous comme un livre ouvert. Ce qui lui arrivait, elle ne s'en plaignait pas. Et si cela l'affectait d'une façon ou d'une autre, elle tentait de le cacher. La main de celui-ci s'étant déposée sur sa joue, elle leva son regard vers lui, qu'elle avait baissé quelques secondes plus tôt.

    « Tu sais que je ne suis pas du genre à parler aussi facilement de ma vie et de mes sentiments. » lui fit-elle remarquer. « Mais oui, j'ai eu deux autres petits copains après toi. »

    Et là, elle le voyait venir. Le lui avouer n'allait pas être assez; elle allait devoir lui raconter le tout. Ça ne lui plaisait pas forcément étant donné qu'elle essayait de mettre un trait sur cette partie de son passé. Mais en même temps, elle pouvait lui faire confiance. Pour faire court, celui qu'elle eut après lui n'avait pas forcément été une relation basée sur l'amour. Disons plutôt que sa rupture avec Si Wan l'avait en quelques sortes affectée bien plus que ce qu'elle ne l'avait imaginé. Hors, il lui ressemblait beaucoup; il avait le même genre de personnalité, des intérêts communs et des habitudes qui lui rappelait Si Wan. Du coup, c'était comme si elle avait voulu rechercher un autre Si Wan qu'elle avait presque trouvé au travers de l'autre garçon. Elle y était resté accroché un moment. Et si ça c'est terminé, c'est parce qu'elle n'en pouvait plus. Elle avait cru pouvoir parvenir à être heureuse en trouvant quelqu'un de semblable à son premier amour, mais ça n'avait fait que dégénérer la chose. Comment oublier Si Wan si le mec avec qui elle sortait était presque comme lui ? Le dernier avec qui Ha Neul est sorti était une toute autre histoire. Celui-là, elle est rapidement tombée amoureuse de lui avec toute cette tendresse et cette drague, cette gentillesse et cette affection qu'il lui donnait. Malheureusement, elle s'est vite rendue compte que ce n'était qu'une fausse image de lui et qu'il était le pire des manipulateurs. Comme un prédateur qui cherche sa proie. En fait, ce mec-là était du genre toujours jaloux, impulsif et plutôt agressif. Il ne supportait la voir trainer avec d'autres mecs que lui. Alors il a commencé à se faire désagréable avec elle, la traitant de tous les noms et n'agissant pas de manière douce. Et quand Ha Neul allait à l'encontre de ses désirs et volontés, il lui faisait mal. Il ne la battait pas forcément, bien que ce soit arrivé à certaines reprises dû à une colère qu'il éprouvait envers elle. Du coup, il était parvenu à infliger la peur chez la demoiselle. Et les prises de têtes qu'ils avaient... Ha Neul se défendait, mais il l'emportait la plupart du temps. Pas étonnant ensuite qu'elle lui ait carrément balancé que c'était fini entre eux. Mais malheureusement pour elle, il est du genre très rancunier et aujourd'hui, quand ils se croisent, il se montre chieur et emmerdeur allant même jusqu'à la harceler.

    « Pour faire court, tout ce que je peux te dire c'est que j'avais recherché un autre Si Wan. Le mec avec qui je suis sortie, il te ressemblait beaucoup. Mais ça m'a insupporter quand j'ai essayé de t'oublier. Et le deuxième...» Elle fit une courte pause. Il pourrait avoir l'impression que tout ça, la laissait indifférente vu le ton détaché qu'elle employait. Mais ce n'était pas le cas. « Le deuxième, c'est une autre histoire. Il m'en veut encore aujourd'hui. »

    Elle ne donna pas plus de détails. Elle n'avait pas vraiment envie d'en parler, bien qu'elle ne l'ait jamais fait. Et puis c'était mieux pour lui de toute façon, ça lui évitera de trop s'inquiéter pour elle. Heureusement, il enchaîna rapidement avec un autre sujet. Il venait d'ailleurs de reprendre ce qu'elle avait dit, comme s'il voulait s'assurer qu'elle n'insinuait rien d'autre. Malheureusement pour lui, Ha Neul était rusée pour ce genre de chose; quand elle voulait savoir quelque chose, il lui arrivait souvent de répondre de façon à laisser croire qu'elle avait un doute en tête, même si ce n'était pas le cas. Surtout avec la réaction qu'il venait subitement d'avoir, elle fut légèrement amusée. Venait-elle de toucher quelque chose ?

    « Mh, oui. Entre autre... » Courte pause. « Pourquoi j'ai l'impression qu'il y a quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Vide
MessageSujet: Re: Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]   Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] EmptyJeu 1 Avr 2010 - 20:34

Il y a souvent des jours ou j'ai l'impression de marcher avec un panneaux collé derrière mon dos avec pour intitulé: "Je suis gay et je ne l'assume pas"...Je sais que cette affirmation est en partie fausse car malgré l'ambiguïté de mon esprit, Haneul continue toujours de me faire un certain effet physique mais pour l'autre partie, je doute. Je sais que je suis aussi attiré par les hommes mais je n'arrive toujours pas à l'accepter au regard des autres. Pour moi il est totalement impossible de faire mon coming-out dedans mes parents car ceux-ci, étant très peu ouvert d'esprit, ils ne comprendraient certainement pas et puis leur réaction risquerait d'être vraiment violentes...que penserai ma mère? Elle qui m'avait surprit en train de me mettre à l'aise sur une photo de Lee Hyori sans savoir qu' une autre de Hero Jaejoong se cachait à l'arriére...Elle allait défaillir c'est sur et puis mon père me jetterai sûrement à la porte vite-fait, bien-fait et on en parle plus, tandis que ma soeur, elle se coltinerai toutes mes photos cachées de Hero pour à son tour, se mettre à l'aise. C'est un truc de famille. Et c'était également sans compter mes potes bien évidemment hétéro qui gobent tout quand je leur dit que ces photos de Hero sont à ma soeur...pourtant le mensonge est tellement flagrant.

Il ne me restait donc que deux personnes en vue: ma chère noona qui comprendrai joyeusement et Haneul... Car hormis le fait qu'elle m'ouvre les portes du désir absolu, elle m'ouvre également les portes de son coeur, quelques fois, et moi de même. Et puis j'avais vraiment réfléchi à la manière dont je lui avouerai les choses, tout avait été soigneusement planifié cependant je n'avais pas imaginé pendant un seul instant qu'elle finirai par me cerner. Et tant qu'on y j'aurais vraiment aimé savoir comment elle l'a fait car jusqu'à preuve du contraire, je ne suis point éfféminé...en faite je suis même très viril comme garçon c'est vrai quoi, corps sculpté façon Apollon, un visage sans cesse publié dans des magazines de beauté, une manière de défiler hors du commun...m'enfin là n'est pas le sujet. Je devais et allais lui faire ce fameux coming-out. Mais entre temps mon amante me parla enfin de ses relations précédentes et j'en fut d'ailleurs assez surprit et même un peu flatté, moi qui croyais que Haneul ne m'avait guère aimé, elle était en faite allée jusqu'à chercher un petit double de moi, que c'est mignon!

"Ces garçons ne te méritaient pas crois moi...et puis ils ne savent même pas ce qu'ils ont raté!" Lui dis-je en lui faisant un clin d'oeil. Puis je remarquai avec mécontentement l'expression de toute à l'heure qu'affichait son regard. Haneul a cette façon de m'intimider si facilement quand je cache quelque chose qu'elle finit toujours par me faire avouer et à en juger par sa dernière parole, elle avait compris mon petit manége...
Je me relevais lentement en attrapant mon boxer sous la couverture, je le mit en vitesse, le drap couvrant mon corps. Je fit un petit sourire à Haneul qui me regardait sans comprendre et me mit en face d'elle, à genoux sur le lit. J'avais bizarrement eut l'envie de lui faire ma révélation dans cet état là et bizarrement encore une fois je n'osais pas me montrer nu sous cette posture, la pudeur m'ayant attrapé soudainement.

"Haneul comme tu as pu le constater j'ai plusieurs photos de Hero ici, dans cette chambre et elles n'appartiennent pas à ma soeur...en faite ces derniers temps j'ai comme découvert que je ne le supportai plus le fait de rester limiter comme je l'étais...je voulais découvrir de nouveau horizons et par la même occasion de nouvelles sensations...et je crois bien que cette petite curiosité m'a fait découvrire que je suis homo..."

Bizarrement je ne ressentit pas de vide comme on le précise sur coming-out.com...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Vide
MessageSujet: Re: Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]   Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Dis, t'arrêterai de t'unir à moi si je te disais que j'aime aussi les mecs? [Ha Neul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com