AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Date d'inscription : 10/03/2010
Nombre de messages : 51
Né(e) le : 25/12/1988
Age : 30
Profession : Etudiant en Stylisme/Host à temps partiel
Situation : Eeeeeh....
Humeur : Rêveur


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyMar 23 Mar 2010 - 18:18

    ♪ ♫ Freedom Fighters - Miyavi ♫ ♪
    Que d'aventures les enfants! Oh, oui, on pouvait dire ça comme ça, c'était une véritable excursion qui se tramait, selon le jeune nippon! Après tout, qu'est-ce que cela vous ferait-il si vous n'aviez jamais bouger de votre lieu natal, qui en soit vous faisait plus peur qu'autre chose, et qu'en quelques semaines tout se chamboulait dans votre petite vie, et que vous vous retrouveriez à partir dans un autre pays, que vous ne connaissez guère plus que de nom... pour y habiter?! Enfin, il pouvait s'estimer heureux, car il n'était pas tout seul à faire le voyage, non, ils étaient quatre en tout. Lui, avec ses bagages et sa guitare, Naoki, la mère de ce dernier et son ami. Cela ne pourrait que lui faire du bien à lui, grand dadet, de se sortir un peu, de partir de chez lui, depuis le temps qu'il en rêvait.... Il ne cachait pas son contentement!

    Pourtant, malheureusement pour notre pauvre Miyaji, il ne demandait qu'une chose... Que ce malheur d'avion se pose! En effet... Lui qui n'avait jamais pris l'avion, en plus de s'être presque perdu dans ses papiers, s'était trouvé... A se sentir mal pendant le vol, pourtant pas si long qui les séparaient de Séoul. Déjà, il devait remercier la maman de Naoki de l'avoir aidé pour ne rien oublier et surtout pour ne pas se perdre, avec son sens de l'orientation mémorablement ridicule, mais il devait aussi remercier les cachets qu'on lui donna pour ne pas paniquer... C'était pire qu'un mal de mer, oh oui, bien pire, il aurait pu dire que le sol lui faisait comme des vagues et qu'il avait l'impression qu'ils n'arriveraient jamais.... Ainsi, le voyage lui paru durer de longues, d'interminables heures, durant lesquelles il ne fit pas vraiment le fier, assis dans son siège en silence, a grignoter un stylo avec l'air shooté typique de celui qui a pris un cachet un peu fort, pâlichon et ayant l'impression que son estomac ne lui resterait pas fidèle jusqu'à l'arrivée.... C'était une chose étonnante quand on connaissait Miyaji, celui qui passait son temps à manger... Ou qui dévorait d'une bouchée n'importe quel plat! Encore une chose qu'il avait, de ne pas prendre un gramme! Enfin, n'importe qui aurait vu l'état d'anesthésie du jeune homme comparé à son hyper activité habituelle, se serait bien inquiété... mais heureusement, notre gentil avion finit par perdre de l'altitude pour finalement se poser, une lueur d'espoir se glissant dans le regard du jeune nippon, qui sembla quand même se réveiller, enfin!

    Les voilà qui descendirent en bonne compagnie de l'avion, non, sortir, dans le cas de Miyaji ce n'était pas le mot.... On aurait plutôt pu dire qu'il se rua dehors en titubant, réclamant de l'air! Quel drôle de numéro ce jeune homme vraiment mais c'était bien comme ça qu'on l'aimait non? Bref, chemin faisant, il sembla aller mieux, même si son estomac continua de faire de contorsions encore un peu! Il suivit le petits groupe, jouant les imitateurs pour montrer les papiers et tout ce qui devait être fait... Il paraissait déjà assez suspect comme ça avec son style bien à lui, alors autant ne pas faire n'importe quoi avec les gens de l'aéroport, surtout qu'il ne comprenait rien au coréen, ce pauvre petit, alors... La mémoire visuelle lui servit amplement, cherchant, en cas de soucis, de l'aide chez les adultes ou même chez Naoki... Pas très dégourdit le jeune homme!

    Ils avaient récupéré leurs affaires, bagages et compagnie, et les adultes, ces sales lâches, avaient laissés les deux garnement seuls un moment, pour aller acheter je ne sais quoi, en leur disant de partir devant.... Ces fous! Lâcher les deux énergumènes au milieu de l'arène qu'était cet aéroport, il fallait vouloir des mort non? Enfin, ils n'eurent pas le choix de toute manière.... Alors une fois seuls, notre grand dadet d'étudiant jeta un œil entre inquiet et complètement perdu à Naoki, regardant autour de lui, comme s'il s'attendait à voir débarquer on ne sait quelle police ou quels vilains méchants de tout coins... Zen Miyaji, tous ces gens autour de vous ne sont, comme vous, que des gens seuls, perdu dans une foule mouvante et oppressante.... Balançant négligemment sa guitare derrière lui, il eut le malheur de heurter quelqu'un, se retournant en clamant les plus plates excuses en japonais... il eut l'air bien bête.... Enfin, pas grave, il ne reverrait certainement jamais cette personne de toute façon!

    " Euh... On fait quoi?... Et puis, c'est par où la sortie? "

    Bonjour bonjour Corée! Tu viens d'accueillir en ton sein de bien drôles de personnages... Aller, prenant son courage à deux mains le jeune nippon attrapa dans l'une de ses profondes poches, un plan qu'il avait dégoté on ne sait trop où, l'ouvrant, et prenant bien vite un air totalement dépité...

    " Ah! j'comprend rien! Si, j'ai trouvé les toilettes là ... e.e "

    Oui, évidemment, il y avait un petit dessin.... Mais ce n'était pas les toilettes qu'il cherchait, c'était la sortie. Et il tendit le plan à Naoki, l'air d e dire "sauve nous".... Comme un petit gamin tout perdu, malgré son mètre quatre vingt cinq.... Mais la taille ne fait pas tout, et notre jeune homme n'en menait pas large, entre ses valises, sa guitare, son mal de ventre, la cage de son chaton, et cet endroit qu'il ne connaissait pas, il se sentait déjà.... Totalement étranger... Et oui, c'était la dure réalité des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com
Invité
Invité
Anonymous



... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyMar 23 Mar 2010 - 20:34

    « Les passagers du vol n°12547 en destination de Séoul Incheon – Corée du Sud – sont priés de se rendre aux portes d'embarquement (…) »

    Ahhh, on y est ! Enfin, le départ est là, au bout de nos doigts héhé. Comme Miyaji l'a précisé, c'est à 4 qu'ils s'envolèrent pour Séoul, terre inconnue. A cause du fu**ing remariage de sa mère avec un coréen, Naoki devait suivre sa mère là-bas, dans ce pays dont il ne connaissait rien, mais quand je dis rien c'est rien. Il ne pouvait pas la laisser vivre de ses propres ailes et refaire sa vie loin de lui, c'était quelque chose d'impensable pour le jeune nippon. Il avait une relation assez fusionnelle avec elle, alors forcément ! La voir se remarier...c'était quelque chose de très dur à accepter mais bon, si au moins il était là pour veiller à ce que cet enfoiré ne joue pas trop avec sa très chère môman, il pouvait se détendre un tout petit peu.
    Et puis surtout...dans son malheur il y avait un petit peu de joie ! Et oui, Miji adoré était là avec lui !! Au début, Nao' n'en revenait pas lorsqu'il lui annonça que lui aussi voulait s'exiler en Corée ! Il pensait qu'il lui faisait une blague comme d'habitude, mais....non ! Puisque maintenant, il était là, à ses côtés. Il pouvait au moins se venger sur lui, lorsqu'il commençait à avoir les nerfs à force de voir le gros dégueulasse et sa mère flirter ensemble...

    Durant le vol, c'était tout simplement insupportable. Alors pour se changer les idées, il n'arrêtait pas d'appeler les hôtesses pour simuler des besoins inexistants. « J'ai besoin d'un verre d'eau, madame =3 », « Puis-je avoir ce magazine, s'il vous plait madame =3 ». Mais qu'est-ce qu'il pouvait être embêtant comme passager...Mais avec sa tête d'ange adorable, on ne pouvait pas faire grand chose à part accepter avec sourire ses requêtes space. Il y avait à peine 1 heure de vol et le voilà qui s'ennuyait déjà au bout de minutes. Il voulait jouer avec Miyaji mais....qu'est-ce qu'il était pâle ! Et qu'est-ce qu'il ne parlait pas ! Et qu'est-ce qu'il en prenait comme médocs ! Naoki n'arrêtait pas de lui parler [des choses franchement insignifiantes et sans aucun sens mais passons =D]. Il voyait bien qu'il ne se sentait pas bien, mais il insistait à lui parler de tout et n'importe quoi ! Il s'amusait à faire ça, laissons-le, non ? Il l'embêtait encore et encore, si bien qu'à un moment, Naoki se demandait si Miyaji n'allait pas lui en foutre une. Mais non finalement, le vol se passa bien et sans violence, fort heureusement !

    ETT voilà !!!!! Les premiers pas sur le sol coréens =') Alors bien sûr, Nao' ne pouvait pas se comporter en un passager normal, puisqu'à peine fut-il sortit de l'avion qu'il leva les bras en l'air et cria victoire, comme s'il venait de gagner la coupe du monde. Les autres passagers détournèrent les yeux de Naoki et Miyaji ? Hey...Il est partit où celui-là ? Lui aussi, il était content d'être en Corée c'est ça ? Alors il est sorti en courant pour embrasser le sol, n'est-ce pas ?
    Ah le voilà !
    Tout le petit groupe marcha joyeusement près des douanes pour s'occuper de la paperasses. Ensuite il fallait aller chercher les bagages. Entre quelques plaisanteries ici par là avec Miyaji, les adultes en profitèrent pour s'éclipser...AHH QUOI ? Cet enfoiré a prit sa mère en otage ? O_O ...Mais non calme toi baka...
    Le fait que Miji eut percuté la tête de quelqu'un avec sa guitare eut le don de faire oublier ce petit incident. Il pouffa de rire assez ouvertement, ce qui rendit l'homme encore plus outré. Alala c'est pas les bonnes manières qui tueront Naoki, c'est moi qui vous le dit !

    Mais bon...c'est bien beau tout ça, que faire maintenant ? Attendre comme des bakas ? AAHA ! Que neni, pauvre fous ! Tiens et sur ce point-là, Miyaji et Naoki étaient parfaitement connectés puisque Miji chou avait LE plan, mais écrit en hangeul... Super T-T Mais très intéressé, Naoki s'approcha de l'homme grand et regarda la carte...Wahoo, c'était franchement du charabia toutes ces choses écrites là ! Toilettes ? Ahaha

    Naoki : Les toilettes ? Tu veux faire K.K mon chéri ? »
    fit-il avec un regard malicieux en direction de Miyaji. Allons, ces taquineries étaient habituelles et ordinaires entre ces deux fous. Peine perdue de lire ce plan !! Il fallait demander le chemin...Alors, qui de ces gens avaient la tête à savoir parler le japonais ?..............

    Naoki : Miji !!! On va demander notre chemin à quelqu'un !! J'ai envie de respirer l'air coréen moi aussi et vite ! Alors, comme cet aéroport est immense...Au lieu de e perdre, demandons notre chemin ! »

    Bon, Nao' prit la première personne, très pressée d'ailleurs, qui...lui fit un énorme vent. Très choqué, il envoya un regard de chien battu vers Miyaji. Mais comment peuvent-ils être comme ça avec des touristes ?
    Allez, on se donne des claques sur les fesses et on y retourne ! Ah une femme, peut-être qu'elle sera plus sympathique ! Voilà qu'il l'interpelle et....oui elle reste ! YATTA ! Mais...à présent comment communiquer avec elle -n-. Dans un jap-anglais approximatif, il tenta un truc du genre :

    Naoki : Sumimasen...Anoooooo, ekuzito purize ? »

    Gros yeux de la dame, la sueur qui commence à monter.....Miyaji TASUKETE !!!
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 10/03/2010
Nombre de messages : 51
Né(e) le : 25/12/1988
Age : 30
Profession : Etudiant en Stylisme/Host à temps partiel
Situation : Eeeeeh....
Humeur : Rêveur


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyMar 23 Mar 2010 - 23:04

    ♪ ♫ A page - Jin Akanishi [KAT-TUN] ♫ ♪
    Ah ça, pour avoir une patience en or, il avait une patience en or, surtout avec notre très cher Naoki! en effet pendant le voyage, il se sentait vraiment, mais vraiment mal, pâle malgré son maquillage, ayant l'impression d'avoir de la fièvre,e t le ventre dans tous les sens, il avait vu le temps long... Et Naoki dans tout ça qui était venu pour lui parler, à maintes et maintes repris, il lui avait tenu la jambe, lui avait posé des questions, avait cherché à avoir des réponses, mais en vain. En effet le jeune nippon, assis contre un hublot était resté appuyé avec son stylo entre les dents, l'air vraiment mal, à jongler entre les cachets anti stress et les anti douleurs. Les seules réponses qu'il avait donné à Naoki, c'était des petits signes de main, jusqu'au moment ou il était tombé dans un état tellement léthargique, qu'il en avait lâché son stylo pour rester complètement amorphe, l'œil vitreux, caché derrière une mèche de cheveux... Si, il avait un instant où le jeune homme avait jeté un ami un regard en biais, un regard de détresse l'air de dire "aide moi"... mais comment l'aider? Il était malade dans l'avion, ça arrivait parfois, mais il n'y avait rien à faire, juste attendre de se poser ou que ça passe tout seul... Une heure de vol, cela lui parut une éternité, et quel ne fut pas son soulagement en sentant qu'ils étaient enfin à terre, il se sentit comme libéré!

    Tout se passa bien tant qu'ils étaient tous ensembles, les deux jeune gens n'ayant qu'à suivre les deux adultes, quoi de plus simple? Mais c'était sans compter sur le fait que ces deux là les laisseraient tomber au bout que quelques longues minutes! Mais il n'y avait pas idée? Les deux jeune nippons ne parlaient pas le coréen, ils ne savaient pas le lire, et n'avaient jamais mis les pieds ici! C'est de la folie! Ah si, Miyaji, de par sa curiosité en matière musical, et ne serait-ce que sa curiosité tout court avait quelques bases, pas forcément toujours bonne, en coréen... Par contre il allait sans dire que sa prononciation laissait très sérieusement à désirer! Et oui, il avait appris le peu qu'il connaissait, devant un écran... Alors personne n'avait été là pour lui apprendre une quelconque correction de prononciation!

    Entendant la réflexion de Naoki par rapport aux toilettes, la réaction de Miyaji fut activée au quart de tour:

    " Nan mon chou... J'aurais plutôt envie de leur donner mon déjeuner.... e.e... "

    Il ne mentait pas, se disant que ça arrêterait peut-être cette horrible sensation de nausée qui l'avait pris depuis le départ de leur avion... Les cachets l'avait un peu calmé, mais rien n'y faisait alors et puis les cachets mélangés à certaines autres substances... Heureusement, il était venu clean, mais quand même... Mais bon, Miyaji était grand, il savait se maîtriser, enfin espérons le...

    Le jeune homme eut presque un sursaut en entendant l'exclamation de son ami, le petit chaton dans sa cage miaula un coup faible, ce qui eut pour effet que Miyaji le regarda d'un air tout attendri.... avec un petit sourire maternel, l'air complètement dans son monde... Il resta ainsi trop longtemps... En effet, le mal était déjà fait! Naoki s'était débrouillé pour arrêter une dame, après un effet défectueux, et le voilà qui essayait de lui parler... Oh mon dieu, même pour Miyaji, les paroles de son ami le firent grincer des dents! Pauvre dame qui avait eu l'amabilité de s'arrêter!
    Ne perdant pas plus de temps, le jeune homme vint à la rescousse de son meilleur ami, apportant sa valise, sa caisse à chat et sa guitare, un peu maladroitement ... Bon, que dire...
    Avec un sourire gêné mais adorable, le grand jeune homme salua la demoiselle, lançant calmement pour rattraper l'erreur de Naoki, en anglais, car dans cette langue, même si son accent était typique du japonais qui ne suis guère les cours, il se débrouillait...

    English~: " Excusez nous.... Nous sommes.... On vient d'arriver... On ne connait pas le chemin.... "

    Il faisait un effort terrible pour se faite comprendre, mais la demoiselle gardait son air pensif... Aussi, dans une dernière tentative désespérée, le jeune homme lui présenta son plan, l'air larmoyant, lançant en désespoir de cause, et dans son coréen estropié:

    Korean~: " La... Sortie.... Vous savez? "

    Ah, elle avait compris ça! Mais manque de chance pour les deux jeunes hommes, elle leur adressa un signe de tête négatif, s'excusant, avant de repartir désolée....
    Miyaji jeta un œil autour d'eux, un œil à Naoki... puis de nouveau autour d'eux, massant désespérément son estomac de sa main libre avant de reprendre sa valise, comme pris d'une illumination! Il venait d'apercevoir un vigil! Lui devait connaître la sortie! Faisant signe à Naoki de le suivre, il s'approcha du l'homme... De l'homme.... De ... l'homme... Pâlissant en se rendant compte de la situation, il se stoppa net... mince... il n'y avait pas une femme dans le coin? Eh oh... Et bah non... Bon, prenant son plan dans ses mains tremblantes, il s'approcha... pas trop près du monsieur qui le regarda arriver avec un air septique... Le jeune nippon resta à bonne distance, faute de réussir à approcher plus, jetant par moment un regard d'au secours à Naoki.

    English~: " Euh... Excusez moi... On vient d'arriver.... Mon ami et moi... On cherche la sortie?.... Vous savez... où elle est?"

    Quelle difficulté! En plus d'avoir du mal avec l'anglais, il bégayait devant cet inconnu qui tendit la main, le faisant sursauter.... Il devait se dire que Ce drôle de guignol de Miyaji était un étrange jeune homme, mais quand on le connaissait, on savait que c'était plus que courant chez lui! Lui tendant timidement son plan, le jeune homme resta dans le silence et la peur la plus silencieuse, son estomac lui faisant encore des misères... Enfin l'homme lui rendit le plan, en lui disant bon courage et bienvenue... Miyaji était déjà reparti après un bref merci, se réfugier auprès du seul homme qu'il arrivait à approcher: Naoki.

    " Et voilà.... J'ai le plan! "

    Petit sourire, comme pour demander "pas de commentaire", lui tendant le plan,e t récupérant son petit chaton et ses affaires, ils n'avaient plus qu'à suivre ce plan n'est ce pas? Enfin,un plan confier à Naoki... Espérons très fort...


Dernière édition par Hasekura Miyaji le Dim 4 Avr 2010 - 9:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com
Invité
Invité
Anonymous



... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyMer 24 Mar 2010 - 22:56

    Séoul, Séoul !!! On y est mon amour ♪ ! Oui ! Naoki était TRÈS heureux d'être enfin arrivé sur la terre de son nouveau lieu de vie. Mais cette joie s'estompa assez rapidement par la disparition de sa mère avec son pété de futur mari é.é On l'aura comprit, Naoki n'aimait pas son « beau-père ». Bref, passons ! Alors, les voilà seuls et complétement perdus dans le grand aéroport d'Incheon, ne parlant pas un mot de coréen et difficilement l'anglais...Comment ces deux fous feront-ils pour se faire comprendre du peuple coréen, c'était une chose belle à voir ça tiens !
    Mais en attendant, essayons de nous concentrer sur ce foutu plan là...Et ce pauvre Miyaji qui était vraiment malade alors ! Ahhhh et dire que Naoki n'avait fait que l'embêter durant tout le long du voyage.. Il s'en voulait un peu maintenant... Un peu honteux, il leva des yeux timides vers Miyaji lorsqu'il lui annonça qu'il aurait bien voulu vomir son déjeuner ;-; Quoi ? Naoki qui s'en voulait à lui même ?!! Mais...ahaha, il y a bien que Miyaji qui puisse lui provoquer ce genre de sentiment, ça oui ! En tant normal, il n'aurait même pas eut le moindre remord ou bien aurait-il feint le remord héhéhé. Mais avec Miji, c'était vraiment sincère ! Il posa une main sur son dos tout en gardant ses beaux yeux fixés sur le visage du grand homme.

    Naoki :  « Tu te sens vraiment mal ? On va tout faire sortir ? (._.)»

    Enfin, il disait ça, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir une illumination soudaine pour la suite des événements. Mais enfin Nao' !! Pense un peu plus au bien-être de Miji tsss. Tu vois pas qu'il est super pâle, sur le point de s'évanouir ? Et sa frêle corpulence ne faisait qu'amplifier ce sentiment de maladie ;-;
    Mais dans la tête de Nao', les choses étaient claires : ils devaient trouver la sortie en priorité pour que Miyaji puisse respirer l'air frais (ou pollué c'est au choix) de Séoul ! Il devait renouveler l'air de ses poumons et ainsi chasser son malaise. Sisisi, ca va marcher mais oui.
    Alors maintenant, le tout était de trouver la personne qui saurait comprendre les...essais de communication de Naoki ! Chose super difficile pour un japonais jamais sorti de son pays héhé. Mais fort heureusement Miyaji était là 8D Quel homme il était celui-là !! Un vrai héros pour le petit Naoki, qui était resté sur le côté le temps à regarder son maître parlementer avec la femme en un anglais beaucoup trop parfait pour être réel. Ehh, oui il en faut très peu pour impressionner un japonais ! #sort#
    Mais....même si Miyaji avait déployé un talent caché en anglais, la personne interrogée ne savait pas du tout de quoi ils parlaient. Mais bon sang, la sortie, c'est facile à comprendre u.u... Même si elle ne travaillait pas dans l'aéroport, elle pouvait indiquer la sortie tsss. N'importe quel imbécile coréen saurait où ca elle se trouve cette maudite sortie ! Ou bien le problème venait peut-être des explications même ? Si tel était le cas....ils avaient donnés le max là.
    En tout cas, c'était une autre tentative mise en échec u_u Mais on veut sortir !! Aidez nous T-T
    Et soudain, Miyaji s'éloigna de lui pour aller voir.....un vigile HOMME ! De loin, Naoki regarda la scène amusé. En attendant, il décida de s'amuser avec le chaton de Miji en présentant son index à travers les barreaux de la cage. Itaii !! Naoki cria presque de terreur lorsque ce chaton enfonça ses griffes dans son index. Maudit chaton e_e Ca va se payer à la maison ça !!! Et voilà, des regards supplémentaires vinrent s'ajouter sur nos deux petits japonais.
    Et voilà Miyaji qui revient ! Alors, qu'a-t-il de beau à raconter ? <3 Un plan ? Ah ? Parce que celui qu'on avait n'était pas le bon ? Ahaha, et bien on risquait pas de s'en sortir c'est sur u__u

    Nao' prit le plan que Miji lui tendait et le déplia. Mhh, c'est qu'il était grand cet aéroport !! Mais au moins, le plan était écrit en japonais.

    Naoki :  « Ahhhh ! J'ai trouvé !!! Regarde, si on continue un peu tout droit, normalement on trouvera la sortie sur notre droite ! Héhé, pas très compliqué quand on sait lire une carte 8D»

    Non, mais ça va Nao' ! Tu n'as fait que lire les dessins de ce plan, tu n'as pas découvert le remède contre le sida e.e Parce qu'il avait l'air tellement fier de lui que...on aurait bien voulu lui donner un coup de boule pour le calmer un peu. Mais passons ! ^^'
    Les bagages dans les mains, ils se dirigèrent là où Naoki avait indiqué et....effectivement la sortie s'y trouvait ! Un retentissant « Yatta !!» sortit de ses lèvres. Il courut presque [avec difficulté sous le poids des valises !] vers la sortie et respira sa première bouffée d'air séoulite ! Wahooo, cela faisait du bien c'était vrai ! Il posa ses lourdes valises [quelle idée aussi de vouloir ramener sa chambre aussi --'] et regarda Miyaji, le regard pétillant.

    Naoki :  « On a réussit Miyaji-kun !! On a trouvé la sortie !! On est trop fort sans déc' hein ? 8D Tu penses qu'on pourrait aller se promener là-bas sans se perdre ? :p»

    Hey....c'était quoi cette mise au défi débile là ? Il voulait provoquer Miyaji a aller là-bas au risque de se perdre c'est ça ? Mais non voyons ! Naoki est un ange....ou pas. Mais c'est vrai qu'il était un peu excité par toutes ces nouveautés alors forcément, son désir de pousser les limites était décuplé !
    Mais c'est bien beau de vouloir se promener mais...les valises alors ? C'est que c'était lourd tout ça.. u__u

    Naoki lui lança un regard de fouine, vraiment exité comme une puce !!
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 10/03/2010
Nombre de messages : 51
Né(e) le : 25/12/1988
Age : 30
Profession : Etudiant en Stylisme/Host à temps partiel
Situation : Eeeeeh....
Humeur : Rêveur


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyJeu 25 Mar 2010 - 19:00

    ♪ ♫ 陽の光さえ届かないこの場所で - miyavi ♫ ♪
    Oh, mais il ne fallait pas qu'il prenne ses airs de chien battu notre gentil Naoki, ce n'était pas totalement sa faute si Miyaji était malade en avion voyons! Et puis il n'avait pas à s'en vouloir, car de toute façon, Miyaji était bien incapable de lui en vouloir sur quoi que ce soit, malgré qu'il y ait toujours quelques sujets un peu délicats, le jeune homme appréciait trop Naoki pour être capable de lui tirer la tronche durant de longs moments... Et ce n'était pas parce qu'il l'avait embêté durant le voyage en avion que c'était sa faute si l'estomac de Miyaji; certainement à cause d'un malaise des airs, lui faisant des misères! En tout bon réconfort qu'il voulu lui donner, le grand japonais lui afficha un agréable sourire, ne tenant pas compte du fait que l'on aurait pu lui trouver au premier coup d'œil, un regard encore fatigué et un air bien pâlichon.... Et ce fut toujours avec son grand sourire d'enfant que notre jeune ami répondit, l'air confiant:

    " Non, ça va passer, mais le voyage, et maintenant la foule qui fait des vagues dans tous les sens, c'est pas très agréable... "

    Il n'avait pas l'air comme ça, avec ses vêtements un peu hors normes, ses piercings et autres tatouages en tout genre, mais notre jeune homme était un grand sensible, aussi bien au niveau des sentiments que de sa santé... Facilement malade pour un rien, il lui en fallait peu, surtout en ce moment, pour se sentir pas très bien... Mais comme toujours, il assurait que tout allait pour le mieux, et généralement, tout finissait par passer au bout d'un moment, alors cette fois, ça ne serait pas une exception! Lui, il avait pour principe de ne jamais montrer ses failles, et même s'il avait parfois du mal à ce petit jeu, il s'y tenait, d'où son agréable sourire jovial et enfantin en toute circonstance!

    Oh, pas la peine de fantasmer sur son anglais non plus... Il n'était pas si bon de ça! En fait, c'était plutôt comme une sorte d'énergie du désespoir qui l'avait animé... Et puis, son accent passait à un niveau inférieur à celui de la mer dans ces langues qu'il maîtrisait mal... Alors il n'avait pas de quoi être fier... Après, si vous voulez l'admirer pour sa beauté et son beau sourire, allez y c'est permis.... Miyaji c'est le plus beau non? Bon, trêve de plaisanterie! Il fallait voir les efforts que faisait notre jeune homme pour se faire comprendre sans avoir l'air trop ridicule... Oui ils étaient un peu comme des touristes pour le moment, mais ils devraient bien commencer à s'intégrer à un moment ou un autre, alors autant tenter la chose dès maintenant!

    Et même en demandant le chemin au garde de l'aéroport, il ne pu s'empêcher de remarquer que Naoki profita du peu de temps qu'il s'était écarté pour faire une ânerie! Ah, mais voyons, pendant que lui se démenait pour les sortir de là, son très cher meilleur ami jouait avec son petit chaton, et au travers des barreau de la cage en plus?! ... Ah, il ne pu même pas le prévenir qu'un chat en cage est souvent assez nerveux qu'il eut un sourire en voyant Naoki reculer brutalement sa main... Bien fait, il ne fallait pas tenter le diable! Enfin, il disait ça parce qu'il ne fallait pas toucher à sa petit Hoshi surtout! Il ne serait pas un bon père s'il laissait à ses enfants autant de libertés qu'il en laissait à son petit chat, ça, c'était certain! Mais comment réagiriez vous devant de grands yeux bleus et une démarche un peu maladroite, un petit miaulement tout adorable, et une douceur de velours? Bon, oui, il gagatisait un peu, et alors!? N'était-ce jamais arrivé à personne avant lui?!

    Avec son nouveau plan et son petit air un peu fier de lui, le jeune nippon revint près de son ami en lui tendant son trésor... Jetant un œil aux mains de Naoki, il eut un petit sourire pendant que ce dernier lisait avec application (oopas e.e) le nouveau plan, demandant d'une voix inoffensive:

    " Ça va les mains? Elle a pas attrapé trop fort? "

    Il se pencha vers la caisse du chaton, titillant à travers les barreaux, la tête de la boule de poil, qui ne lui sauta pas dessus comme une sauvage... Ah, Miyaji était vraiment le meilleur, un Dieu parmi les Dieu, ahah! Non... Pas vraiment mais bon, heureusement qu'elle ne l'agressait pas, c'était quand même lui qui l'avait ramassée au bord su caniveau, l'empêchant de traverser la route avec ses petits yeux fermés... Alors elle lui devait bien ça hin!
    L'exclamation de son ami le fit sursauter... Il était d'un naturel assez nerveux, malgré sa "cool attitude", et il lui en fallait peu pour être surpris... Ah? Il avait trouvé, bah, ça avait été rapide! Ils allaient enfin pouvoir sortir de là, et Respirer! Bon, cela faisait bien longtemps que Miyaji ne relevait plus les attitude un peu trop fières de son ami... Après tout il était parfois un peu pareil, alors un peu d'autosatisfaction ne pouvait guère faire de mal! Il n'ajouta rien mis à part un sourire bien à lui, pour signifier son contentement, avant d'attraper ses bagages... Pas simple, entre la cage du chaton, la valise, le sac à dos, et la guitare, surtout que Naoki ne pouvait guère l'aider, car, autant Miyaji avait beaucoup de choses car c'était des choses encombrantes, n'ayant pas plus d'affaires que ça dans sa valise, autant Naoki lui... C'était une autre histoire!

    Et les voilà enfin à la sortie! Laissant Naoki se précipiter devant, le grand nippon suivit tranquillement, abordant un agréable sourire, sous sa casquette, fidèlement plantée sur son crâne... Ah, enfin ils la voyaient cette sortie, quel bonheur! Et dans tout ça, il avait tellement pensé à tout et n'importe quoi qu'il en avait oublié ses maux d'estomac! Magique non? Il était certes, encore pâle et fatigué, mais n'avait plus à se tenir le ventre pour espérer aller mieux! Pour le moment du moins. Et puis, après une bonne nuit de sommeil tout devrait aller bien mieux!

    " Oui, on a réussit, c'est un bon début. Mais dis... Tu penses pas que ce serait mieux d'attendre tes parents pour aller plus loin... Enfin, je sais pas si c'est très conseillé de se jeter comme ça dans la ville et puis... On est un peu chargé non? "

    Oh qu'il était raisonné notre beau Miyaji! Avec son joli sourire, il restait d'apparence confiante, mais était toujours assez réfléchit sur certaines choses, et l'inconnu en était une... Pas qu'il n'aimait pas se lancer dans l'inconnu, mais disons que ce n'était pas son coin de prédilection! Un peu peureux sur les bords, il n'avait qu'une envie pour le moment, se poser et digérer les restes de ce vol en avion.... Mais aux vues de la tête que tirait Naoki, il ne pouvait pas rester là sans rien rajouter...

    " Bah... On pourrait peut-être aller juste boire un coup pas loin... Ils devineront bien qu'on est par là... Ils ont l'habitude après tout... Ça t'irait? "

    Petit air interrogateur, le jeune homme gardant son petit sourire, regardant autour d'eux, et prenant le temps de respirer, s'étirant de toute sa hauteur pour faire craquer ses articulation un peu crampues par sa mauvaise position durant le voyage... Alors, qu'allait nous répondre cette puce électrique de Naoki?


Dernière édition par Hasekura Miyaji le Dim 4 Avr 2010 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com
Invité
Invité
Anonymous



... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyVen 26 Mar 2010 - 22:38

[HS : Au faite !! Très bon choix de chanson pour le A Page de D'Aka. Jin !! *--*]

    Même si sur le moment il n'avait pas vraiment capté que Miyaji était vraiment malade dans l'avion, là il s'en rendait enfin compte. Mais c'était toujours comme ça avec lui de toute manière !! Il fait les conneries en premier et après il y'a le regret....ou pas !! Car le plus souvent, il ne regrette jamais ses conneries héhé. Mais bon, on parle de Miyaji là. Et Miyaji n'est pas qu'un vulgaire ami ou autre. C'est....compliqué à expliquer pour le moment hein.
    Et Miyaji avait beau tenter de le rassurant en lui disant que soit-disant  ça allait passer, Nao' ne pouvait pas s'empêcher d'avoir encore et toujours un sentiment de culpabilité. Et voilà le premier souvenir qu'il conservera se sera....son mal de l'air et la foule compacte de Séoul [enfin de l'aéroport plutôt uhuh] ! Déjà qu'il venait de quitter sa famille, alors si Naoki lui même ne prenait pas « soin » de Miyaji qui le ferait ? ;-; Bon certes, Miyaji lui cachait beaucoup de choses (comme par exemple la raison même qui l'a poussé à partir du Japon ou encore....e-e tmtc..) mais bon.. pour le moment, Naoki ne sait rien et est persuadé que son ami ne lui cache absolument rien [ohoh les sous-entendus =')]

    Bon ne nous intéressons pas plus à ces choses inutiles (pour le moment -n-) et concentrons nous dans cet aéroport ou Naoki venait de se faire griffer par cet espèce de chat noir trop sauvage. Il pesta contre le chat qui était le plus innocent dans l'histoire mais cessa lorsque son propriétaire fut dans le coin. Parce qu'il savait malheureusement que Miyaji n'aurait pas eut d'hésitation quant au parti qu'il fallait prendre. Oui, il irait défendre son foutu chat sauvage au lieu de Naoki ;-; Oui, c'est dur la vie ! Être placé plus bas qu'un chat ! Mais c'est sur que si Miyaji n'était pas là, il aurait balancé la cage du chat à travers l'aéroport. Alors, heureusement pour sa vie son maître fut de retour =n=.

    Ca va les mains ? ;-; Tsss, au lieu de frapper son chat il lui demanda s'il il n'avait pas planté ses griffes trop profondément dans sa peau é_è. En lançant un dernier regard noir vers la cage, Nao' répondit :

    Naoki : « Mais siiii !!! Regarde ce que ton chat à fait ! ;-; Je jouerais même plus avec, non mais. »

    Tout en causant, Naoki lui montra sa main gauche dont son index où on pouvait voir plusieurs entailles ainsi que de petites traces de sang.
    Naoki se reconcentra sur son plan alors que dans sa tête, il imaginait un plan pour se venger du chat. Toutes les tortures étaient bonnes à prendre et envisageables héhé. Non mais laissons-le dans son délire et je rassure tout le monde : il ne fera rien de mal au chat, même si ce n'est pas l'envie qui manque.
    Et....VOILA ! Trouvé ! La sortie héhé. Tels de vrais déménageurs, les deux garçons emportèrent tant bien que mal leurs effets vers cette fameuse sortie tant recherchée.
    L'air !! On se sentait un peu libre comme ça non ? Et comme à son habitude, Naoki commença à délirer dans sa tête et surtout à tenter de braver « l'interdit ». Enfin, c'était pas non plus comme si sa mère leur avait dit de les attendre sagement au même endroit où ils s'étaient quittés. Et puis, si jamais ils ne les retrouve pas, peut-être qu'elle aura enfin des remords à l'avoir laissé au profit de son guignol de futur mari...Elle n'avait pas qu'à partir avec lui loin de Nao' tiens ! Et puis, il en était sur et certain : ce monsieur qui allait prendre la place de son père voulait absolument l'éloigner de sa mère et il y arrivait en plus, le fourbe ! Il voulait absolument les inquiéter, c'était incroyable.

    Et Nao' tiqua lorsque Miyaji prononça les mots « tes parents ». Non ce monsieur ne fait pas partit de ses parents !!!! Miyaji devrait le savoir pourtant ;-; Pfiou, mais pourquoi Miyaji faisait le gars prévenant et sérieux là ? Mais qu'est-ce qu'il pouvait être pas marrant dans ces moments-là ! Il avait l'impression qu'on le coupait dans son élan, c'était une sensation horrible. Choqué, il ne dit pas un mot mais conserva des yeux brillants suppliants. Allez, on peut rien lui refuser hein hein ?

    Et....il avait bien fait de persister, parce que la réponse définitive de Miyaji illumina son visage. Il lui fit un grand sourire qui se voulait sincère, enfin là il l'était vraiment sisisi.
    Alors sans plus de précisions, Nao-chan poussa Miyaji dans le dos avec sa tête [à défaut de pouvoir le faire avec ses mains, vu qu'il était occupé à porter ses valises et cie..] La scène en elle-même était plutôt amusante à voir. C'est pas tout les jours qu'on peut voir deux types les bras chargés comme je sais pas quoi, et qu'un de ces gars fait avancer de force l'autre parce que la tête du premier pousse le second =o
    Mais bon, c'était une manière comme une autre de faire avancer Miyaji jusqu'au petit café en plein-air de l'aéroport ! Là enfin, ils pouvaient laissés tomber touts leurs affaires.

    Naoki laissa échapper une granddde exclamation de soulagement tandis qu'il s'affala sur une chaise en bois.

    Naoki : « Tu as pris la bonne décision =') »

    A peine était-il installé, qu'il se releva de suite et se dirigea vers l'endroit où Miyaji s'était lui aussi assis [en face quoi..] . Là il se plaça derrière lui et passa ses bras autour du cou du gus. Un câlinours en plein air, c'est le pieds hein ? Bon, il y avait du monde autour qui matait du coin de l'œil mais cela ne freinait pas notre jeune nippon, au contraire j'ai envie de dire !
    Puis, il colla sa petite joue sur la sienne. Oui, c'était amusant de voir comment un simple « bon okay, faisons tes conneries » pouvait rendre Naoki câlin !
    Avant de partir il vola un baiser à Miyaji =3=. Ce fut rapide et concis, un travail de pro quoi. Bon d'accord, ce n'était qu'une application et alors..
    Puis, l'air de rien il retourna à sa place. Ensuite il tenta de chercher un serveur du regard et il commença à réfléchir à la façon dont il allait bien pouvoir l'aborder o-o « Purizuu » ? « Sumimasen »? oui, il allait tenter le japonais ! On est dans un aéroport, il devrait bien avoir un foutu serveur qui sache parler le jap' hein ?
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 10/03/2010
Nombre de messages : 51
Né(e) le : 25/12/1988
Age : 30
Profession : Etudiant en Stylisme/Host à temps partiel
Situation : Eeeeeh....
Humeur : Rêveur


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] EmptyDim 4 Avr 2010 - 9:49

    ♪ ♫ Memory - Sugarcult ♫ ♪ [... Hum, c'est celle là en fait ewe: Link]
    Lui cacher des choses? ah ça oui, bien sûr qu'il lui en cachait à notre pauvre Naoki, et il n'y avait pas de doute là dessus, c'était des choses des plus improbables... A vrai dire, on ne pouvait pas vraiment le deviner du premier coup d'œil en regardant notre brave Miyaji souriant et joueur, celui qui ferait n'importe quoi pour faire son intéressant, et qui porte des vêtements parfois un peu trop hors normes! Pourtant, ce n'était pas faute de vouloir le dire, mais on le lui avait toujours interdis, et lui-même se l'était toujours interdis, puis,a u fond, cela bloquait toujours, comme une vieille boule de stress qui ne voudrait pas sortir, ça restait coincé au fond de ses cordes vocales, et il ne trouvait jamais de moment propice pour aborder le sujet... A vrai dire, Naoki était tellement toujours en action qu'il ne valait mieux même pas tenter de l'arrêter pour discuter "tranquillement" un moment, ce n'était même pas la peine de rêver! C'était un hyperactif comme on n'en voit peu! Même Miyaji à côté, lui aussi hyperactif, n'était pas aussi impulsif et peut-être un peu énervant par moment!

    Tient, en parlant de pile électrique... Naoki répondit d'une manière toute aussi impulsive qu'on aurait pu attendre de lui! Un petit sourire se posa sur les lèvres du grand nippon, un sourire calme et presque compréhensif... Ce petit chaton n'avait pas pu faire beaucoup de mal à son ami voyons, vu la taille de ses petites pattes... Mais accordons le à Naoki, c'est peut-être petit, mais les griffes sont quand même bien acérées... Aussi il lui aurait bien fait un bisou magique pour faire passer mais il se contenta de répondre gentiment:

    " Tu imagines ce que tu ferais si je t'enfermais dans une cage juste assez grande pour toi, aux gens de dehors qui viendraient t'embêter? Mais t'en fais pas va, ça va passer... Et si tu veux, on pourra faire un pansement, j'en ai dans mon sac. "

    Il était presque sérieux, c'était bien ça le pire! Mais oui, Miyaji et Naoki, on aurait facilement pu les comparer à deux gamins: toujours des réflexions enfantines, des chamailleries, des jeux "pas de leur âge", bref... ils avaient su garder leur jeunesse eux au moins! pas comme bon nombre de jeunes péteux qu'on pouvait facilement croiser en allant se promener devant certaines écoles! Et puis, n'était-ce pas amusant de pouvoir voir deux jeunes pleins de joie de vivre comme cela? Bon, pour Miyaji, il y avait là énormément de théâtre, une vieille habitude, qui cachait comme il pouvait son mal-être parfois un peu trop présent... Il avait pourtant l'air en pleine forme le Miyaji, mis à part son mal de l'air...

    Le jeune homme remarqua trop tard la bourde qu'il avait fait en parlant de "parents" à Naoki, et ce fut le tique qu'eut ce dernier qui lui en fit prendre conscience... mais Miyaji était le roi de la gaffe, c'était bien connu, entre ça et son air totalement à l'ouest, il n'était guère gâté le pauvre enfant! Ah! Naoki, quand est-ce que ce garnement allait se décider à arrêter de lui faire ces yeux là chaque fois que Miyaji s'opposait à l'une de ses idées saugrenues! Face à cela, le grands nippon ne pouvait rien, et finissait toujours par céder... sans mêem savoir pourquoi, c'était comme ça et point final! Naoki devait avoir un pouvoir pour contrôler les sentiments, ses sentiments!

    A peine avait-il eu le malheur de proposer d'aller boire un coup qu'il se sentit poussé! Ah, sacré Naoki! Mais avec un petit sourire, il se contenta d'avancer, comme si on l'avait pris en otage, jusqu'au dit petit café... Décidément, ce jeune homme qui était aux côtés de Miyaji n'avait pas fini de le faire sourire! Cela faisait des années qu'il le connaissait mais c'était certainement loin de le lasser! Oui, c'était parfois tellement amusant!
    Arrivé au niveau du petit café, le jeune homme s'affala dans un chaise après avoir soigneusement posé ses affaires avec un petit soupire d'aise, bien content que son mal de ventre l'ait abandonné! C'est fou ce que ça lui donnait une impression de liberté! Mais que faisait Naoki à se relever comme ça? Encore un élan d'hyperactivité? Miyaji était prêt à lui demander, ou même à aller le chercher si ce jeune garnement s'éclipsait mais non, ce fut une paire de bras qui entoura son cou, le surprenant fortement sur le coup, ce qui eut le don de faire se tendre tous ses muscles, remarquez... Peut-être qu'il n'avait pas peur de Naoki, mais il ne fallait pas trop pousser le vice non plus... Tout avait ses limites hin! Comment ça il ne réussissait pas vraiment à imposer de limite à Naoki? Oui, d'accord ce n'était pas totalement faux, et alors qu'est ce que ça changeait, mh? De toute façon son ami n'avait qu'à faire ses grands yeux pour que le gentil Miyaji craque à la moindre de ses demandes... C'est pas une vie je vous dis! C'est pas une vie!

    Mais s'il s'était douté de ce qu'allait faire Naoki, il ne l'aurait pas laissé le câliner comme ça sans trop rien dire, enfin, disons qu'il aurait au moins fait plus attention! C'est clair, ce fut rapide, et Miyaji n'eut pas vraiment le temps de tout comprendre.... Enfin, si il avait bien compris, ça c'était certains, mais.. Mais qu'est-ce qu'il avait pris à Nao-chou de faire ça! Hein! En tout cas le pauvre cœur un peu secoué du voyage, de Miyaji lui manqua un battement et lui, il s'affola presque instantanément, manquant de rentrer la tête entre ses épaules à la manière d'une tortue! En un quart de seconde il était passé du mode calme visiteur de Séoul un peu paumé, au mode pauvre grand dadet rouge pivoine jusqu'aux oreilles qui se cache derrière ses mains... Superbe transformation me direz vous! Oui, sauf qu'ils se trouvaient dans un café, avec plein de gens qui les regardaient! Et ça, c'était plutôt gênant, oh que oui! Et ce garnement intenable de Naoki qui était retourner s'asseoir comme il l'aurait fait après être aller faire une petite promenade de santé! Ah la saleté! Il avait intérêt à avoir une explication digne de ce nom.... Enfin, non, Miyaji préférait ne rien demander... Ne même rien dire. Sa rougeur finirait par partir plus facilement ainsi!

    Il lui jeta un œil, tournant le regard un peu partout avec l'air du grand shooté paumé dans on ne sait trop quel monde.... Et remarquant que notre gentil Naoki semblait à la recherche d'un moyen de communication utilisable envers un serveur (ils se connaissent assez pour se comprendre! e.e) Miyaji.... Ne se proposa pas pour lui venir en aide. Non, c'était sa punition tient: devoir se débrouiller envers les gens qui ne parlaient pas leur langue, voilà! Loin de se proposer pour l'aider, il vira enfin ses mains de devant son visage, et se redressa subitement.

    " Nao', je reviens.... euh... toilettes. "

    Cette vieille excuse qui marchait toujours! Et ne prenant pas le temps de chercher une réponse le jeune homme fila chercher sa dite destination... Qu'il finit par trouver tout seul ahah! quel fortiche ce jeune homme.... Ce jeune homme qui dépassait tout le monde d'une tête et pouvait regarder les lieux sans trop de difficultés! Bon, il était venu faire quoi déjà... ah, oui, se calmer tranquillement. C'est fou ce qu'un tout petit geste arrivait à le chambouler, lui même se trouvait un peu stupide, mais bon, c'était comme ça depuis des années alors....
    Quelques minutes plus tard (histoire de bien être sûr que Naoki avait du faire face au serveur!) le jeune homme ressorti de sa planque, son teint redevenu de son naturel pâlichon fatigué, grignotant d'un air distrait son labret, il avait repris un peu de fierté, assez du moins pour accepter de revenir. Et il s'assit de nouveau à sa place, non, s'affala de nouveau, avec un grand soupire de soulagement, ayant enfoncé sa casquette sur son crâne comme pour planquer son visage aux gens.

    " Ça va... T'es pas mort pendant mon absence? "

    Pitié, pitié qu'il dise pas qu'il l'était! Aller, faites que Naoki ait réussi à demander quelque chose sans passer pour un extra terrestre moyen! Bon au pire Miyaji le ferait mais bon.... Pour le moment, on avait même l'impression qu'il regardait partout... Sauf sur son ami... Bah oui quoi, il était gêné, il avait le droit non? D'accord! Naoki ne pouvait pas savoir puisque Miyaji lui avait toujours caché quelque chose d'énorme, mais tout de même.... Pas qu'il lui en veuille, non non, il était juste gêné... De toute façon, il ne pouvait pas en vouloir à Naoki, et même en le voulant, il n'y arrivait pas...


[Eheh, mais merci à toi de me l'avoir fait connaître voyons 8D!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com
Contenu sponsorisé




... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Vide
MessageSujet: Re: ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]   ... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

... Ou 2012 avant l'heure e.e [Hayashi Naoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit