AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 ▬ RESCUE x Wookie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: ▬ RESCUE x Wookie ♥   ▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:17

    AZUSA : « Allons-y alors … »

    Pour certains cette courte phrase que venait de prononcer Azusa n’était que la succession de mots, trois simples mots, et pourtant, pour Ji Wook elle signifiait beaucoup. Même si ses baisers et ses caresses en disaient long sur ses désirs, le jeune homme savait que trop bien à quel point l’esprit féminin pouvait être compliqué. A savoir qu’elle était capable de vouloir sans réellement être capable de le faire le moment venu, trop préoccupée par des pensées compliquées ou trop apeurée aussi. Et même si il était vrai que les relations charnelles étaient pour lui une vraie partie de plaisir, il n’allait jamais jusqu’à forcer, si on peut dire, une fille à le suivre. C’était tout bonnement ridicule d’y penser. Une once de crainte dans le regard et il s’arrêtait, bien plus préoccupé par l’état de la demoiselle que par le gamin en éveil dans son pantalon. Il pouvait toujours attendre. Mais là, il avait eu l’ultime autorisation, la clé lui donnant la permission de s’envoler au septième ciel en compagnie de la japonaise. Et comme il le lui avait dit quelques secondes plus tôt c’était maintenant trop tard pour faire demi-tour, la raison lui était devenue totalement inconnue désormais.

    Tandis que ses lèvres pulpeuses goutaient avec avidité la chair parfumée de l’esthéticienne, Wookie sentit les jambes de celle-ci se fermer autour de son bassin, l’emprisonnant, éveillant ses sens plus qu’ils ne l’étaient déjà. Le sang commençait à bouillir dans ses veines et tant de proximité entre leurs deux corps si chauds augmentait dangereusement son rythme cardiaque. Ce fut à son tour de perdre son haut, laissant apparaitre un torse bien taillé et ce qu’on appelait un parfait pack de six. Ce n’était pas de la chance ça, ce corps il ne le devait qu’au travail cherché qu’il fournissait durant ses heures de danse et de musculation. Même si cet entretien poussé qu’il faisait de son corps était en partie pour plaire, il servait à l’origine au bien du jeune homme. C’est toujours bon d’être bien dans son corps. Il ne fut donc pas étonné quand il sentit le regard admiratif d’Azusa sur lui lorsqu’il se retrouva torse nu, mais il ne fit aucun commentaire, il se contenta simplement de sourire intérieurement. Il n’était généralement pas bien bavard durant ces moments là, sa concentration était centrée sur tout autre chose. Il continua donc de l’embrasser, encore et encore, sans qu’aucune lassitude n’interfère. Mais lorsqu’il sentit l’étreinte des jambes de la jeune femme se faire encore plus puissante, le danseur ne put retenir son désir plus longtemps. Les mains toujours aussi délicate, il souleva son bassin et déboutonna en un rien de temps son jean qui l’obligea encore une fois à se séparer d’elle. Le vêtement enlevé, il le jeta sans vraiment de soin aux côtés de leurs hauts et se recolla comme il l’était un instant plus tôt. La voir si peu vêtu était un peu comme la cerise sur le gâteau, le détail qui fait définitivement briser la résistance. A son plus grand regret, il fut néanmoins forcé de se libérer à nouveau de l’emprisonnement d’Azusa pour pouvoir agir librement. A savoir retirer son bas de jogging qui allait certainement plus le gêner qu’autre chose bien sûr… Trouvant alors qu’il n’avait pas savourer les lèvres de la demoiselle depuis longtemps, il revint à ses côtés et l’encercla. Là, dans ses bras, elle ne pouvait plus partir, il ne voulait pas qu’elle parte maintenant. Il était si bien. La chaleur de son corps contre le siens était si agréable. Enroulé autour d’elle, il reprit le contrôle d’une de ses mains qu’il fit glisser le long de son corps pour arriver enfin à son basin. Là il se permit de venir caresser son entre-jambe pour finalement retirer le dessous qu’il lui restait. Il ne savait pas très bien où il l’avait envoyé mais qu’importe. A nouveau il se retrouva au dessus d’elle, aussi dépourvu de tissus qu’il le pouvait.

    Vint alors le moment de ne faire qu’un, le moment tant attendu, le moment de découvrir un autre monde avec l’autre dans l’intimité la plus grande qui soit. Il n’allait généralement pas si vite en besogne mais cette fois-ci était différente des autres. De plus, il ne fallait pas oublier qu’ils se trouvaient dans un ascenseur, certes bloqué entre deux étages, mais dans un ascenseur. Rien ne pouvait confirmer qu’il n’allait pas bientôt se remettre en marche, les coupant alors dans leur étreinte, il ne fallait donc pas s’attarder autant qu’il pouvait le vouloir. Et même si il était quelque peu contrarié par cela, il savait qu’il aurait d’autres occasions de profiter d’elle. Il vint même à penser qu’il n’était pas seuls, dans un bâtiment aussi important que la JRM il était fort probable que des caméras aient été installées ici. C’était plutôt excitant, il n’était pas exhibitionniste mais il ne craignait en aucun cas le regard des autres tant qu’il ne s’affichait pas volontairement. Si c’était réellement le cas, les détails ne devaient de toute façon pas être vus, la qualité de telles caméras n’étant pas extrêmement minutieuse. Quoi qu’il arrive, il n’avait pas le temps de penser à cela. La danse frénétique que leurs corps empruntait désormais était bien plus importante, si enivrante. Ayant l’habitude des efforts physiques, il ne se trouva pas le souffle coupé mais les battements de son cœur commençaient eux à augmenter. Il avait beau avoir l’habitude, cette sensation le déstabilisait toujours autant. Il plongea ses yeux dans ceux d’Azusa tant qu’il le pouvait encore, voulant observer leur brillance et le plaisir qui s’en dégageait puis quand la tension fut trop forte, il dut les fermer. Leur danse n’allait pas s’arrêter tout de suite, il devait donc se contrôler, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 02/02/2010
Nombre de messages : 297
Né(e) le : 20/11/1987
Age : 31
Profession : Esthéticienne des Idols :o
Situation : Libre =3
Humeur : Frivole


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: ▬ RESCUE x Wookie ♥   ▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 EmptyMar 11 Mai 2010 - 10:14

    Les minutes défilèrent donc, durant lesquelles les baisers se suivirent de près comme les caresses. Elle vit alors le jeune danseur s’éloigner d’elle en enlevant son bas, puis s'attaquant au sien, leurs corps se retrouvant soudainement dévêtus mais encore plus brûlants que précédemment. De plus, le contact des bassins attisait le désir qui gouvernait les deux asiatiques, les obligeant à se chercher toujours plus. Azusa aurait pu parier que le soleil était déjà levé et s'amusait à les viser avec ses rayons, mais ce n'était pas le cas ; et pourtant, la chaleur était étouffante, à tel point que certaines de ses mèches se collaient déjà à son front tandis qu'on lui reprenait avec envie et douceur ses lèvres pulpeuse. Bon sang, elle avait tellement soif de contacts, elle ne pouvait plus se passer de son goût, de la complicité qui naissait entre eux et bien évidemment du souffle du sexe opposé contre sa poitrine. Pourquoi cacher un si beau corps ? La vue était tout simplement magnifique, songea t-elle en relevant ses yeux noirs vers Ji Wook. En effet l’exercice, des efforts avait taillés leurs noms sur la carrure musculaire du jeune homme. Si elle s’attendait à ça ? Non, à vrai dire, elle n’avait fait attention à son physique. Grave erreur, me direz-vous ? Ou encore stupidité ? Vous avez tord, elle se prouvait du moins qu’elle ne jugeait pas sur le physique ses futurs conquêtes, c’était rassurant non ? Quoiqu’il en soit, elle trouvait le chanteur sublime. Mais particulièrement en ce moment, où il est clairement dépendant du plaisir et de l'envie qui le gouvernent. Azusa espérait juste, secrètement, que toutes les femmes qui le voyaient comme un Dieu n'avaient pas eu la chance de le voir ainsi. Une chose était sûre, la japonaise n'oublierait pas cette vision de si tôt. Une opinion qu’elle omettrai devant lui.

    My God, I‘m praying You. Return to me Salvation.


    Alors que la chaleur commençait à vraiment l'étouffer, elle revint sur elle cueillir ses lèvres dans un baiser qui est censé faire diversion. Cependant, elle le laisserait faire ; il était hors de question qu'elle l’arrête tout à cause d'un haussement de température qui en réalité ne concernait que son corps. Et celui de son partenaire, constata t-elle de nouveau alors qu'il décidait enfin de passer à la vitesse supérieure : Il venait d’entamer l’acte sexuelle. Se sentant prise au piège, sa première réaction fut de vouloir s'échapper de cette étreinte... mais la perspective de posséder son partenaire était alléchante, d'autant plus qu'il semblait espérer et désirer la même chose.Toutes ses barrières s'affaissaient, se consumaient alors que son envie et son désir brûlaient tout sur leur passage, ne laissant qu'une sensation intense de passion. Une envolée de bulles tout comme l’envolée de sa réticence marquant son fort désir de le posséder rien que pour elle. Des caresses toutes plus délicates les unes que les autres, faisant grandir en elle une flamme de ferveur qui la consumait de l’intérieur l’enivrant dans un sentiment de luxure intense. Une peur horrible l’avait envahie autant qu’une envie profonde d’être avec lui, tout devenait paradoxale dans sa tête, elle était elle-même perdue mais savait pertinemment que tout pourrait se finir du jour au lendemain et rien qu’à cette idée, elle avait peur. Elle demandait peut être trop de choses, mais était ce mal de vouloir profiter de ce moment aussi infime soit-il ? Plus aucunes barrières ne pouvait se dresser face à sa flamme du désir qui brûlait en elle, juste pouvoir profiter de son amant, plus rien ne l’importait. Ni les éventuelles caméras, ni le fait qu’on pouvait les voir, plus rien.

    Sentant les douces lèvres de Ji Wook s’entraver des siennes, elle caressa son dos musclé, son propre corps se courbant doucement vers l’arrière sous la possession d’une nouvelle sensation. Cette danse débutait, elle le sentait bouger en elle, et elle aurait pu en être la cavalière durant un bon moment. Mais était-il réellement en position de force ? En ce moment, Azusa en doutait. Combien de temps allait-elle tenir ainsi ? Sans avoir la respiration coupée lorsque son cœur battrait un peu trop vite ou, au contraire, manquerait quelques battements ? Elle n'attendait que ça, un signe de faiblesse de sa part. Voyant qu’il venait de fermer les yeux alors qu’il l’observait quelques secondes auparavant, elle en vint à la conclusion qu’il était en perpétuel lutte avec son fort intérieur. Un sourire attendri se fendit sur son visage, alors qu’elle posa sa main contre sa joue tout en reprenant possession de ses lèvres. Oui, elle avait conscience que ça devait être dur pour lui, mais qu’importe, elle n’allait pas le laisser dans la moise comme on dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: ▬ RESCUE x Wookie ♥   ▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 EmptyDim 16 Mai 2010 - 22:17

    Baby turn around, and let me see that sexy body, go bump bump bump. Observer les courbes généreuses d’Azusa avait beau être un spectacle des plus magnifique, il relevait d’un effort considérable à ce moment même. L’envie ne manquait pas, loin de là, mais à un tel stade il devenait difficile pour le jeune homme de rester entièrement conscient et concentré. Quoi qu’il était particulièrement appliqué dans la tâche qu’il accomplissait désormais, répétant avec minutie ses mouvements habiles de bassin, mais disons que son esprit n’était plus vraiment là. C’était bien la chose qui l’avait sûrement le plus étonné la première fois qu’il avait vécu cela. Cette sensation d’être séparé, l’âme s’élevant petit à petit, laissant le corps en action sur Terre. Ce n’était qu’après avoir vécu cela qu’on pouvait réellement comprendre le sens de l’expression s’envoler au septième ciel. Et chaque fois, Ji Wook réapprenait avec joie la définition de cette phrase bien courante. Il était donc normal qu’il ne puisse pas rester admiratif trop longtemps, mais bientôt ce même désir de l’admirer n’allait plus exister, plus rien n’allait germer dans son esprit, parce que là, son cerveau ne commandait plus rien. Cette danse n’était guidée que par les battements de son cœur.

    Veillant à adopter les bonnes postures pour ne pas se fatiguer trop rapidement, Wookie n’avait plus aucune notion du temps. Depuis combien de minutes le jeu avait-il commencé ? Vraiment, il n’en savait trop rien. Et peu importait de toute façon. Ce qu’il savait cependant c’est qu’il arrivait à sa fin. Avant d’en terminer toutefois, il fit en sorte de rendre la cadence plus performante qu’il ne le pouvait pour combler Azusa à son maximum. Et enfin il sentit son cœur le lâcher l’espace de quelques secondes, ses mouvements s’arrêtant doucement, sa position cambrée se relâchant peu à peu. Un soupir d’aise s’échappa de sa bouche tandis qu’il se pencha à nouveau sur la jeune femme, venant coincer son visage au creux de son cou. Elle devait certainement sentir le souffle chaud qui sortait dès à présent de ses lèvres, comme si la température de leurs deux corps n’était pas assez élevée qu’il ne le fallait. Quand ses membres se remirent enfin de ce qu’il venait d’éprouver, pas plus d’une minute plus tard, il releva légèrement sa tête pour venir déposer un tendre baiser sur les lèvres humides de l’esthéticienne.

    Ce ne fut qu’au moment de retrouver l’entière possession de son corps, se libérant donc de celui d’Azusa, que Ji Wook se rendit compte de son erreur. Aucun d’eux deux ne s’étaient protégés, chose qu’il faisait automatiquement d’ordinaire, mais le problème fut bientôt réglé lorsqu’il pensa qu’il n’avait dans tous les cas rien sur lui. A vrai dire, il aurait été étrange qu’il se promène avec cela pour aller à ses répétitions avec une simple amie. Il ne pouvait pas savoir qu’une telle rencontre allait arriver. Soit, il était trop tard maintenant. Azusa était une femme intelligente, elle devait probablement prendre les précautions nécessaire, il n’y avait donc aucune raison de s’inquiéter et de gâcher ce beau moment. Après s’être emparé de son boxer qu’il enfila rapidement, le danseur attrapa également les dessous de la jeune femme qu’il lui tendit avec un sourire charmeur.

    JI WOOK : « J’aurais apprécié rester plus longtemps à tes côtés sans que tu ne portes ça mais on ne sait jamais, si quelqu’un venait à redémarrer l’ascenseur. Mieux vaut être prudent »

    Son ton était à la fois serein et amusé, il prouvait néanmoins l’état d’esprit du jeune homme. Il était heureux et se sentait réellement bien à cet instant précis. Il attendit quelques secondes qu’elle ne mette ses sous-vêtements et quand se fut fait, il vint se coller à elle pour l’embrasser à nouveau. Non, il n’était pas du genre à s’éclipser pour boire ou fumer une cigarette – de toutes façons il ne fumait pas - après avoir fait l’amour. Il n’avait pas beaucoup d’échappatoire non plus, mais bon, il fallait savoir qu’il aurait agit de la sorte où qu’ils soient. Leur étreinte terminée, il s’assit en tailleur, regardant Azusa avec tendresse.

    JI WOOK : « On devrait peut-être même se rhabiller tout court, non ? »

    Et parce que Wookie ne peut pas se passer de blagues vaseuses bien longtemps, il se permit de lâcher une petite plaisanterie vaniteuse.

    JI WOOK : « A moins que tu ne veuilles admirer mon corps plus longtemps ? »

    Sur ce, il souleva Azusa pour la plaquer contre un de murs de l’ascenseur. Le regard plongé dans ses beaux yeux noirs, il souriait, attendant une quelconque réaction de sa part.


    (J'adore ton avatar ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 02/02/2010
Nombre de messages : 297
Né(e) le : 20/11/1987
Age : 31
Profession : Esthéticienne des Idols :o
Situation : Libre =3
Humeur : Frivole


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: ▬ RESCUE x Wookie ♥   ▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 EmptyVen 21 Mai 2010 - 20:50

    Un soubresaut d’agonie lui saisit la poitrine, elle avait atteint son paroxysme de plaisir. Du moins, elle était sur la bonne voie pour ressentir cette allégresse que lui prodiguait Ji Wook. Car oui, s’envoler était théoriquement impossible. Mais c’était dans cette action corporelle aussi naturelle que manger, que les deux adultes s’était envolés au septième ciel, qu’on dit. A croire que c’était dans les moments les plus inattendus qu’on obtient gain de cause. Et c’était presque avec étonnement qu’elle se voyait clairement gouvernée par ses pulsions, dans lesquelles la raison n’avait plus sa place. A vrai dire, cela lui faisait mal de réfléchir, ça faisait genre « celle-qui-pense-à-autre-chose-alors-que-Ji-Wook-lui-fait-l’amour », vous voyez l’idée ? Ca fait genre distraite, genre le mec qui est tellement peu performant qu’elle peut se permettre de rêvasser. Loin de là, l’idée est telle qu’elle ne s’imaginerai pas céder aux caprices du jeune homme, car avouons le, c’était un caprice ou autre chose. Enfin bref, tout ça pour dire qu’elle venait de s’aventurer dans une voie sinueuse où voir en sortir ne serait pas évident, elle ne voudrait pas s’y piquer avec Mesdemoiselles les Vilaines Ronces.

    Et cette chaleur insoutenable qui s’élevait dans la pièce, qui normalement, comme chaque infirmerie qui se respecte, est censé être climatisée. Quoique, elle en oubliait presque que ce n‘était qu‘un ascenseur, il était plus que normal que la climatisation soit coupée compte tenu du fait qu’il n’y avait plus personne ici, mis à part eux et que c‘était un endroit étroit pour mériter un entretien particulier. Malgré la chaleur intense qui la consumait de l’intérieur, elle ne pouvait s’empêcher de convoiter le corps de son jeune amant, d’avoir une envie folle de l’étreindre dans une étreinte endiablée, pour ne plus le lâcher ; et c’est avec ce désir presque égoïste qu’elle fut à nouveau conquit par la bouche de Ji Wook , c’est cette soif incontrôlable pour le goût sucré des lèvres qui la saisissait, aussi joyeuse que si elle avait bu un breuvage exquis La bouche bien dessinée de notre japonaise glissa alors dans le cou du coréen, cou dans lequel elle laissa quelques marques rougies à force de suçoter sa peau : Signes d'appartenance ? Elle ne pouvait pas y songer, elle n'était pas à lui tout comme il n‘était pas à elle. Mais en ce moment favorisé, spécial, elle pouvait se sentir vainqueur, ou du moins seul possesseur de ce jeune apollon qui s'offrait à elle sans hésitation : où était le piège, s’il y en avait un ?

    Et parce que toute chose à une fin, c’est lorsque son corps se convulsa pour se cambrer vers l’avant qu’elle perdit pendant un instant la raison : dans un frisson d’agonie, ses doigts se resserrèrent dans les cheveux du jeune homme tandis que ses yeux roulèrent. Azusa relâcha presque avec lassitude ses bras, afin de libérer le jeune homme de son étreinte. Fermant les yeux, elle se passa une main sur le visage et attendit, du moins jusqu’à ce qu’elle sente sa lingerie en satin contre son bras, où là elle fut forcer d’ouvrir les yeux. Pas besoin de parler, le geste parlait de lui-même, et c’est en baillant doucement qu’elle se rhabilla tout en se pressant, la chair de poule commençait à recouvrir sa peau.

    JI WOOKJ’aurais apprécié rester plus longtemps à tes côtés sans que tu ne portes ça mais on ne sait jamais, si quelqu’un venait à redémarrer l’ascenseur. Mieux vaut être prudent

    Elle ne put réprimer un sourire amusé. Tiens, le revoilà à nouveau bavard ? Lui qui avait été si silencieux pendant l’acte, c’en avait été si touchant. Adorable, indéniablement adorable.

    JI WOOKOn devrait peut-être même se rhabiller tout court, non ?
    AZUSAOui, je pense que ..
    JI WOOKA moins que tu ne veuilles admirer mon corps plus longtemps ?
    AZUSAAh ?

    Elle n’eut pas le temps de peser l’ampleur de sa phrase que voila qu’il la souleva pour la caler contre le mur, où elle n’avait aucune échappatoire. Elle plongea son regard dans le sien, un esquisse de sourire amusé sur le visage, elle s’amusa à effleurer ses lèvres avec celle de l’idol.

    AZUSATu sais bien que le jeu est terminée Mon Chou ..


(Ahaha Merci ♥️ ; La musique = Bump Bump Bump ▬ B2K ft Puff Daddy ♥️ *o* J'adore)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: ▬ RESCUE x Wookie ♥   ▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 11:38

    AZUSA : « Tu sais bien que le jeu est terminée Mon Chou .. »

    Comme on aurait pu décevoir un petit enfant souhaitant commencer une nouvelle partie de jeux vidéo, l’esthéticienne brisa la pulsion d’humeur joueuse de Wookie avec cette unique réponse. Il savait bien qu’elle ne l’avait pas dit méchamment, mais quand même, cela avait réussi à le frustrer. Une sensation de trop peu peut-être ? Sûrement, un peu, oui. Mais il devait tout de même être ravi de ce qui venait de se passer entre elle et lui. Il attendait ce moment depuis si longtemps qu’à vrai dire il ne se rendait pas encore bien compte de l’honneur qu’il venait d’avoir, l’accès aux bras chaleureux d’Azusa. Soit, elle ne voulait plus jouer, du moins pour le moment, et bien alors il pouvait entièrement se rhabiller comme il l’avait finalement proposé. Il lança tout de même un petit sourire en coin à la jeune femme pour lui signifier qu’il était heureux à cet instant même, puis se baissa pour ramasser le tas de vêtements qui s’étaient retrouvés éparpillés ici dans le feu de l’action. Sa main toucha d’abord le joli haut rouge de sa camarade de jeu, qu’il lui tendit gentiment, avant de tomber finalement sur ses propres affaires. Tandis qu’il enfilait son bas de sport et son débardeur, il en profita pour jeter de rapides coups d’œil en direction d’Azusa qui faisait de même à côté. Même si il était plus agréable de voir une fille retirer ses vêtements, il n’était pas contre l’admirer faire le contraire. Et avec quelle délicatesse innée elle faisait ça. Maudit ascenseur, maudit temps, voilà qu’il la désirait d’avantage désormais.

    Quand il fut entièrement vêtu, le premier réflexe de Wookie fut de s’approcher d’un des murs de l’ascenseur, leur matière était telle qu’il pouvait y voir son reflet. Et l’entretien des locaux était tellement poussé dans ce bâtiment qu’aucune tâche ne vint salir ce qu’il voyait. Enfin c’est ce qu’il s’était dit avant de remarquer une tâche au niveau de son cou. Une saleté ? Ji Wook bougea légèrement, et à sa plus grande surprise, la tâche le suivit. Un peu étonné, il s’approcha au maximum de la vitre et découvrit une trace rougit, qui à son humble avis, avait du être laissé là par l’esthéticienne. Était-ce une façon de marquer son territoire ? Il espérait bien que non, mais il ne ferait aucune remarque à ce sujet. Il lui arrivait aussi de faire cela, ça ne voulait pas forcément signifier quelque chose pour elle. Une chose était sûre, il ne lui appartenait pas, et à ses yeux, il n’appartiendra jamais à personne d'ailleurs. Il passa donc sa main dessus, histoire de, même s’il savait très bien que cela ne suffirait pas à retirer la marque, puis fit ce qu’il comptait faire à l’origine : se recoiffer. On ébouriffe le tout, on remet quelques petites mèches en place, on pivote la tête pour voir si tout est parfait et, sourire colgate ! Non vraiment, si Ji Wook pouvait, il se draguerait bien de temps en temps…

    Personne n’avait plus rien dit depuis la réponse d’Azusa, mais cela n’avait rien à voir avec une ambiance pesante ou encore tendue, non, les deux jeunes gens étaient simplement occupés à leur nouvelle préparation pour leur sortie de l’ascenseur. Et en parlant de cet ascenseur, il fit quelque chose qui vint troubler le coréen. Un énorme bruit le fit sursauter,alors que la machine se mit à trembler simultanément. Ce fut la même sensation que lorsque, des dizaines de minutes plus tôt, il s’était arrêté. La climatisation se remit soudain en route, les lumières de chaque bouton se rallumèrent et un bip sonore retentit dans la petite cabine. Ça y est, il repartait. Azusa et lui n’allait plus être dans cet état intime. Bonne ou mauvaise nouvelle ? Retrouver l’air libre allait certainement soulager le danseur mais rester avec elle plus longtemps dans un espace si confiné ne l’aurait pas déranger plus que cela. Il lança un coup d’œil vers la jeune femme pour regarder sa réaction, et attendit que leurs regards se croisent pour lui lancer un énième sourire.

    JI WOOK : « On a plus d’excuse pour ne pas aller travailler maintenant… Dommage »

    Genre. Comme s’il considérait la danse comme un travail. Enfin si, cela devenait une contrainte quand son corps commençait à fatiguer, comme en ce moment. La raison de tant de fatigue ? Disons que son réveil matinal aidait, ainsi que son manque de nourriture dans l’estomac, et peut-être que sa petite escapade avec Azusa n’avait pas non plus arrangé les choses. Pour ce qui était de la nourriture, son estomac ne semblait plus vouloir attendre une minute de plus. Et oui, l’exercice physique ça creuse, surtout quand on a déjà faim à la base. Wookie plaqua sa main sur son ventre, et attendit patiemment que l’ascenseur s’arrête à l’étage qu’il avait indiqué. Un nouveau bip, et les portes s’entrouvrirent sur le monde réel. Quel voyage, il ne l’oublierait pas de si tôt. Comme un peu effrayé qu’il ne se coince à nouveau, Ji Wook se dépêcha de sortir de l’appareil et se retourna vers la jeune femme. Il ne savait pas trop si elle comptait remonter ou non, il décida donc de lui dire au revoir maintenant.

    JI WOOK : « Passe une bonne journée, et, viens me voir ou appelle moi dès que tu peux »

    Un clin d’œil, une forte envie de l’embrasser qui fut malheureusement bloquée par la foule de gens autour, il se résigna donc à déposer un léger baiser sur sa joue qui pouvait sembler amical aux yeux de tous et le sourire aux lèvres, il lui tourna le dos en direction de la cafétéria.


    {& oui je surkeef cette chanson aussi ♥
    FIN POUR MOI. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: ▬ RESCUE x Wookie ♥   ▬ RESCUE x Wookie ♥ - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ RESCUE x Wookie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit