AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Heartbreak Lullaby ♪ [ Woo Jin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


avatar

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1612
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 27
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

MessageSujet: Heartbreak Lullaby ♪ [ Woo Jin ]   Mar 30 Mar 2010 - 18:56

    Elle était là. Cachée dans la pénombre de l'amphithéâtre. Le regard vague et à la fois obnubilé par cette seule et unique personne qui était encore capable, inconsciemment, d'ensoleiller ses titres journées depuis sa rupture avec le batteur des A.N.Jell. Ce crétin un peu trop enjoué qui faisait l'idiot sur scène... C'était lui qu'elle venait voir depuis bientôt deux semaines, maintenant. Dans le secret le plus absolu, Sun Ye assistait toujours - ou presque - à toutes les répétitions du comédien. Depuis la fois au restaurant, elle ne l'avait plus du tout contacté. Depuis la fois avec Jin Ki, elle n'avait pas non plus répondu à ces messages. Trop déprimée. Trop coupable. Elle n'avait pas voulu mêler Woo Jin à toute cette histoire. Il était déjà impliqué sans même le savoir... Yeye préférait le préserver de toutes ces malheurs. Le blondinet l'avait plaqué à cause de ça. Et vous savez, la brunette était terrifiée à l'idée d'être rejetée une seconde fois. Si le beau brun éprouvait toujours des sentiments en son égard, il risquait à son tour de changer d'avis sur elle. Certes, la belle n'était pas sorti avec deux hommes en même temps... mais c'était tout comme ! Dire qu'elle ne flirtait pas avec Mister Woo aurait été un gros mensonge. Il y avait ce petit quelque chose entre eux. Cette tension. Cette tendresse dans le regard. Tout, lors de ce dernier rendez-vous, avait été propice à un début d'une nouvelle relation. Les sentiments y étaient. Le baiser... de même. Tout avait été tellement parfait... Et avec un peu de recul, Sun Ye réalisait à quel point elle avait été dégueulasse avec le chanteur. Comment aurait-elle réagit si les faits avaient été inverses ? Très mal. Très très mal. Imaginer Jin Ki aussi épanoui avec une autre fille, l'aurait... anéanti. A présent, tout était très clair, puisque tout était fini. Elle avait fait une erreur. Woo Jin et elle... ça n'existait pas. Ça ne l'avait jamais été. Et à l'avenir, il ne voudra certainement plus d'elle. Une fille aussi instable qu'elle, qui était incapable de dire la vérité. Une fille, juste bonne à blesser le cœur de l'autre. C'était ce qu'elle avait été... Ce qu'elle serait encore à l'avenir ? Dans tous les cas, Yeye était persuadée d'avoir tout perdu. En tout cas, à partir d'aujourd'hui, elle le perdrait définitivement... son second amour.

    Adossée contre le mur, l'air pensive, la jeune fille fit pivoter entre ses légers doigts, une petite enveloppe expressément destiné au comédien. A l'intérieur de celle-ci s'y trouvait une lettre, rédigée la veille. Une lettre d'excuse. D'explication en autre. Comme elle ne trouvait pas la force de l'affronter droit dans les yeux, il s'agissait un peu du tout dernier recours. Un peu enfantin. Un peu lâche peut-être aussi ? Qu'importe. Une fois avait suffit avec Jin Ki. Revivre une seconde rupture en l'espace de si peu de temps... c'était définitivement trop ! Et même s'ils n'avaient jamais été ensemble, son cœur à elle en garderait les mêmes séquelles. Sun Ye aimait Woo Jin. Cet amour avait mis en péril sa précédente relation. Mais elle ne pouvait continuer de l'ignorer et de le fuir éternellement. Il ne méritait pas ça. Et peut-être aussi, ne le méritait-elle pas ? Dans cette lettre, elle lui faisait part de son état d'âme actuel. De son auto-défaitisme. Elle s'excusait de l'avoir fait espérer. De lui avoir caché pour son non-célibat. Elle avait voulu le lui dire. Plus d'une fois. Mais jamais, elle n'en avait trouvé le courage, parce qu'il y avait ce truc... Cette chose entre eux, qui la faisait rêver. Qui la rendait complètement... dingue de lui. Mais peut-être n'était-ce qu'une illusion ? Une passade ? Qu'en était-il pour lui ? Elle le lui posait aussi la question à travers ce courrier. Forcément, comment pouvaient-ils le savoir ? Qui le pouvait ? S'ils s'étaient rencontrés un peu plus tôt, elle ne serait jamais posée toutes autant de questions. S'il n'y avait pas eu son (ex)petit-ami, alors elle n'aurait pas douté. Jamais aucun cœur n'aurait été blessé. Elle s'en voulait affreusement. Elle s'excusait... et n'attendait pas forcément à être pardonnée. Mais il était temps pour lui de connaître toute la vérité. Encore une fois, elle s'excusait de ne pas être la fille idéale. Non pas qu'elle se considérait comme l'étant... Mais au final, peut-être s'était-il imaginé une perfection au travers d'elle ? Mais ce n'était pas le cas. Elle ne l'était pas, parfaite. Et ne le sera probablement jamais. Un dernier petit mot pour la fin ? Oui, en PS, elle lui faisait savoir qu'il était une personne d'exception et que pour rien au monde, il ne devrait changer. Surtout pas pour quelqu'un comme elle... Et aussi, qu'il allait tout déchirer dans son prochain spectacle. « Déchirer » aura était souligné à trois reprises hein. Voilà. Tout avait été dit... En tout cas pour le moment.

    Encore un nouveau regard en direction de la scène. Quelque chose venait d'attirer son attention. A cet instant, tout l'amphi se retrouva plongé dans le noir, à l'exception de la scène en elle-même où s'était attroupé les acteurs autour d'une seule et même personne. Ils... applaudissaient. Applaudissaient cette personne qu'elle ne pouvait distinguer, de là où elle était. Néanmoins, elle était certaine qu'il ne s'agissait pas de Woo Jin. Mais pourquoi tout ça ?? Ça, elle le comprit bien assez vite. Car quelques instants plus tard, les grandes portes à sa droite s'ouvrirent dans un fracas, laissant entrevoir une autre petite troupe de personnes autour d'un énorme gâteau d'anniversaire, parsemé de bougies de toutes parts !! Woow. Ça c'était du cake, et du gros ! Quelqu'un fêtait son 100ème anniversaire ou quoi ? Non sans rire. Sun Ye se sentit soudainement de trop, dans tout ça. La lumière qu'émanait ce mastodonte du probablement attirer les regards dans sa direction, et fatalement, Woo risquait de la reconnaître au premier coup d'œil... ou pas. A savoir qu'elle avait changé de coupe entre temps... Dépressive, mais pas non plus négligée. Elle ne pouvait se le permettre. Pas lorsque l'on bossait pour la JRM Ent' et que l'on maquillait de grandes stars tous les jours... Bref. La jeune fille se recouvra une partie du visage, la main droite tendue au-dessus de sa frange, l'enveloppe toujours entre ses doigts. Et si le comédien de son cœur ne l'avait pas encore aperçu, il n'en fut pas de même pour une inconnue – qui portait le gâteau sans réellement le porter en fait – et qui s'immobilisa à la vue de Sun Ye, laissant les deux autres apporter la bête jusqu'à la scène. Avec un sourire amical, celle-ci se tourna vers notre coréenne, une main tendue en avant. Cette inconnue était occidentale en passant. D'où le serrage de main que Sun Ye ne comprit pas aussitôt... Qu'elle ne comprit pas du tout en fait. Elle s'était contentée d'un sourire timide, gênée. Puis ses prunelles s'attardèrent sur la main de la grande blonde, mitigée.

    « Bonjour. Puis-je faire quelque chose pour vous ? Vous recherchez quelqu'un ? »

    « Et bien... »


    Finalement, le timing n'était pas si mauvais que ça.
    Confuse, la brunette s'inclina légèrement avant d'offrir l'enveloppe en main propre à l'étrangère. Cette dernière haussa des sourcils, sans comprendre. Mais Sun Ye répliqua plus rapidement qu'elle, l'air soudainement pressée.

    « Si vous pouviez offrir cela de ma part, pour Jeon Woo Jin.. je vous en serai très reconnaissante... Au..au revoir ! »

    Cette fois-ci, elle n'osa pas un regard en direction de la scène. Angoissée. Elle était angoissée à l'idée d'avoir été repéré. Elle devait juste quitter cet endroit le plus vite possible. Rejoindre l'extérieur de la bâtisse. Et ce ne fut qu'une fois les portes coulissantes de bravées, la brise saisonnière comme ami réconfortant du moment, que la belle souffla un grand coup... Soulagée. Toujours sans se retourner, elle descendit les quelques marches qui lui firent face, et s'élança à pas soutenu dans la grande place quasi déserte. Maintenant et bien.. elle s'en allait rejoindre l'arrêt d'autobus le plus proche pour rentrer chez elle. Sa journée avait été faite. Et puis, elle ne souhaitait pas s'éterniser là.

    Sa main droite alla fouiller dans une des poches de son manteau noire pour y ressortir son téléphone. Une soudaine envie, oui. Cela faisait au moins une semaine qu'elle l'avait éteint. Et au fur et à mesure qu'elle bidouillait les touches de l'appareil, ses pas se firent moins pressants, voir... inexistants. « 18 appels manqués & 21 nouveaux messages ». Oh... Rien que ça ? Ironie. Mais Yeye ne trouva pas la force d'y jeter un œil. Les noms qui pouvaient s'afficher... la terrifiaient d'un sens. En revanche, elle tenta une chose qu'elle n'était pas parvenu à faire avec le nom « Kwon Jin Ki ». L'effacer. Là, elle rechercha le nom de Woo et... sélectionna l'option « supprimer ». Le plus dur était fait. Il ne lui restait plus qu'à appuyer sur une malheureuse touche pour confirmer l'action... Le pouvait-elle seulement ? Supprimer Woo Jin aussi simplement, et aussi facilement que l'on pouvait l'éliminer de son répertoire... Non. Elle n'y parvenait pas. Elle ne le voulait pas. Puis une larme roula sur sa douce joue. Elle se rappela alors ce qu'elle devait faire. Partir. Partir loin d'ici.

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 31/01/2010
Nombre de messages : 333
Né(e) le : 13/10/1988
Age : 29
Profession : Comédien dans une troupe de théâtre locale.
Situation : Et c'est moi son amoureux :D (cf. Ye)
Humeur : More than happy :33


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Fraternel ;; un brin trouillard ;; tête en l'air ( constamment presque =P ) ;; joueur ;; irresponsable ( dur dur d'être l'aîné é.è ) ;; drôle ;; mythomane parfois ;; trèèès sympa .

MessageSujet: Re: Heartbreak Lullaby ♪ [ Woo Jin ]   Mar 11 Mai 2010 - 0:15

    Une énième répétition était vraisemblablement entrain de se dérouler aujourd’hui ! Une tripotée d’acteurs -plus ou moins talentueux- se donnait la réplique à travers quelques scènes comiques. Au milieu de tout ça, Woo Jin. Il souriait bêtement, écorchait de temps à autres les répliques et se faisait gentiment remettre à sa place pour ses oublis e.e. Oui, car monsieur avait la fâcheuse habitude de n’apprendre ses lignes que quelques jours avant la -ou les- représentations officielles. Mais pour tout avouer, ses deux dernières semaines, Jinnie avait un mal fou à se concentrer plus d’une minute sur le livret de la pièce, ses pensées étaient constamment redirigées au sujet « SunYe », chaque mot le ramenait inlassablement à cette brunette qui avait capturé son cœur d’un battement de cil. Impossible de se concentrer ! Pourtant, et malgré lui, deux semaines s’étaient écoulées depuis leur dernière rencontre. Il avait bien essayé de reprendre contact un ou deux jours plus tard, mais aucune réponse, quelques textos furent envoyés mais de même, le désert. Forcément sa première réaction fut le déception, pris de court, il se posait des questions telles que : n’était ce qu’une illusion ? Peut être qu’elle jouait la comédie ? Et moi acteur, je ne l’aurais même pas remarqué…! Au fond il se refusait d’y croire, il tentait de se convaincre de multiples excuses, les unes plus bidons que les autres. Parfois il sentait son cœur se resserrait méchamment rien qu’à l’idée qu’elle puisse en aimer un autre, qu’elle l’avait déjà effacé de sa mémoire. Woo Jin se savait mauvais dragueur, un brin maladroit mais pas… si con que ça. Elle avait pourtant eu l’air d’apprécier leur étreinte, leur baiser… il en devenait fou, plusieurs nuits blanches à se retourner dans ses draps. C’était donc ça qu’on appelait l’« amour ». Quelle horreur ! Cela faisait déjà quelques temps qu’il n’avait plus côtoyé ce sentiment d’insécurité, on ne sait jamais si l’autre l’éprouvera éternellement envers vous-même ou bien, pire, un amour à sens unique. La pire torture. Il se demandait sérieusement si il n’était victime du second cas. Le coréen était pourtant prudent, il s’était promis de ne jamais tâté ce terrain boueux.

    Mais bref, la vie continuait, sa famille s’inquiétait de le voir si démoralisé, car un Woo Jin est une chose rare à laquelle on souhaite ne faire face, cela sonne comme une incohérence entre les deux, une incompatibilité. Lui-même ne supportait cette sensation, pour cette raison l’optimisme né du garçon joua un grand rôle, ainsi que ses frères et amis, à son rétablissement. Non pas qu’il en oubliait Sun Ye, bien au contraire, il ne cessait de penser à elle. Néanmoins, il faisait son nécessaire pour ne pas se laisser dévorer par la peine, il lui suffisait d’un rire ou d’une parole pour retrouver l’énergie suffisante ! Et hop Jinnie repartait dans ses délires tel un lapin libéré des griffes du loup, il sautillait partout, ect… tout comme aujourd’hui, l’heure sonna, l’ombre remplaça la lumière, des voix d’élevèrent du fond de la pièce, une lumière jaune en jaillit et des applaudissement retentirent ! Woo Jin chantonnait « Joyeux anniversaire » en cœur avec ses coéquipiers, la personne concernée -un jeune homme- semblait ému par l’attention que lui portait ses amis, Woo passa un bras sur l’épaule du chanceux, tous deux s’avancèrent vers le gâteau, qui finalement, arriva à destination sans trop d’encombre ! Tous se postèrent autour du dessert et observèrent l’acteur soufflait ses bougies, quand soudainement des rires éclatèrent bruyamment, la cause ? Woo Jin e.e qui avait gentiment enfoncé la tête de son ami dans le chef d’œuvre culinaire -profondément qui plus est-, lui-même était plié en deux par son absurdité, et nia son geste, déblatérant des excuses incohérente ainsi que fausse e.e’. La victime ne resta pas sans rien faire, et s’empara d’une poignet de crème et s’empressa de la faire s’écraser sur le visage de Jinou. La vengeance est un plat qui se mange froid ! Le visage entarté, Woo Jin ria de plus belle ! Sans plus attendre, les deux comiques prirent la direction des toilettes pour hommes et se passèrent rapidement le visage sous l’eau glacé des robinets, autant dire que ça réveillait le mâle ! Néanmoins un imprévu retint le coréen de se rincer convenablement, Erica, une anglo-coréenne venue se familiariser à la troupe, l’interpella.

    « Woo ! »

    « e.e c’est les toilettes des hommes, ici, tu le sais ? »

    « Yes, but… une brunette m’a dit de te donner ça ! » tout en lui tendant la lettre.

    « Euh… ça ne pouvait pas attendre ? »

    « No ! Prend là, elle avait l’air si triste, you know… je suis une fille et j’imagine que c’est important. Ce n’est pas la première fois que je la vois dans le coin ! Elle est partie d’ailleurs. »

    Ni une ni deux, le brun s’empara sauvagement de l’enveloppe et quitta les locaux à vive allure. Était ce elle ou tout simplement une fan de sa personne ? Bonne question, mais pas la plus importante, pour dire vrai, il n’avait pas réfléchi, il fonçait comme une flèche dans les couloirs et escaliers parce qu’il espérait, de tout son cœur, que ce soit elle… C’est alors que Woo Jin déboula, à bout de souffle, à la sortie du théâtre, il serrait fortement son bien pour le retenir de la chute. Il jeta un coup d’œil rapide à droite, puis à gauche pour de nouveau regarder à droite… si vous saviez à quel point il avait peur… peur de la rater d’une seconde, d’un millimètre, d’un clignement de cil… cependant la chance sembla tourner, une vision miraculeuse le secoua. Ye. Ca ne dura malheureusement pas, un bus se gara en face de l’arrêt dans lequel Sun Ye était posté; elle ne tarda pas à monter dans le véhicule accompagnée de quelques riverains. Autant dire qu’il n’avait pas le temps de réfléchir c’était maintenant ou jamais. Dans un effort presque inconscient ses jambes se mirent en route le temps d’un sprint, le conducteur n’eut pas le temps de le calculer, il avait pénétrer dans l’engin avec une rapidité et agilité dont il s’étonnait lui-même. Après quelques pardons, et plusieurs bousculades nécessaires, Jinnie se posa sur un siège… celui se trouvant coté passager et à la gauche de Sun Ye bien évidemment. Il avait même été jusqu’à piquer la place à une pauvre grand-mère qui, mécontente, le fusilla furieusement du regard et s’installa derrière lui. Bref. Il était temps de tout mettre au clair.

    « Hm. Excusez moi, mais auriez vous un mouchoir s’il vous plaît pour essuyer… ceci ? »

    Tout en pointant les restes de crème encore présents sur son visage. Un sourire gêné illumina son minois, il était totalement ridicule e.e, il restait égal à lui-même, sans la moindre prétention. La respiration saccadé, il tentait malgré lui de retrouver son calme, l’enveloppe n’avait pas quitté sa main droite, elle était froissée, écrabouillée même mais bien là, c’était ce qui importait.

    « C’est un peu… déplacé de ma part mais aurais tu de quoi me payer un billet ? e.e Je te rembourserais… comme tu le voudras tiens ! »

    Hop là, mettons les deux pieds dans le plat pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoo Sun Ye

SUNBEAMFONDA☼


avatar

Date d'inscription : 12/04/2009
Nombre de messages : 1612
Né(e) le : 30/05/1990
Age : 27
Profession : Apprentie maquilleuse
Situation : J'ai un amoureux oui :'D
Humeur : Good GOOD!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Stressée de la vie ♦ coquette ♦ spontanée ♦ très à l'écoute des gens ♦ experte en gaffe ♦ volontaire ♦ amusante ♦ très gentille ♦ simple .

MessageSujet: Re: Heartbreak Lullaby ♪ [ Woo Jin ]   Dim 16 Mai 2010 - 14:03

    Pour une fois qu'elle arrivait à l'heure et pile au bon moment. En temps normal, Sun Ye se serait félicitée d'un tel exploit ! Non pas que prendre le bus était une chose fondamentalement extraordinaire pour son humble personne... Gnn. Mais pour le coup, elle s'était postée devant l'arrêt sans même avoir à attendre une seconde supplémentaire !! Pile quant il faut, quoi. Sans bousculade, la jeune fille était montée sans remarquer Woo Jin, à quelques mètres derrière elle. A vrai dire, elle ne s'était même pas imaginée le voir débouler, comme ça, de nulle part, exactement comme dans les dramas ! Pire encore, comme dans un rêve ! Et il n'était pas inutile de souligner qu'elle en avait rêvé plus d'une fois, de leur retrouvailles ! Des scénarios tous aussi farfelus et étranges les uns que les autres... et l'option du bus n'avait même pas été envisagé !! Qu'importe. La belle s'était bien vite assise à une place évidemment libre à sa droite, près des grandes vitres. Ses prunelles semblaient observer en dehors du carreau, mais en réalité elle ne fit attention à rien. Pas même à la silhouette de son amoureux interdit qui s'était engouffré en vitesse chrono dans le bus. Pourtant bien, toutes les autres personnes présentes ne manquèrent pas de le dévisager ! Cet accueil fooooort chaleureux varia même entre des « OHH! » et des « Ahhh~ », tous plus au moins excédés ou horripilés à la vue des restes du gâteau encore présent sur la face du coréen !! Les jeunes de nos jours.. plus aucune tenue !! … M'enfin bref. Tout ça pour dire que Sun Ye fut certainement la seule de toute l'assistance à ne pas l'avoir remarqué !! Pas même lorsqu'il alla 'naturellement' jusqu'à s'asseoir à côté d'elle ! Ses yeux s'étant décidés à fixer un point imaginaire, son esprit en décalage par rapport à tout le reste, Sun Ye s'était en quelque sorte barricadée dans un monde à des années lumières de la terre ferme. Plus rien ne l'atteignait. Elle ne voulait penser à rien, et surtout pas à ses problèmes, ni aux soucis des autres ! Si l'indifférence réfléchissait ses traits du visage, son cœur à elle était manifestement en train de se briser en de milliers de micro morceaux... Plus que jamais, elle se sentait seule. Horriblement seule. Et elle aurait donné monts et merveilles pour entendre, ne serait-ce, un murmure, une syllabe de son cher et tendre Woopie... Le pire étant, qu'elle entendit bien plus que cela la seconde qui s'en suivit !! Un mirage ? Une hallucination peut-être ? C'est ce qu'elle pensa en premier temps. Puis instantanément, son visage se tourna à sens opposé... et le miracle se réalisa. Ce n'était non pas la voix de Woo Jin qui s'offrait à elle, mais lui-même, et tout entier !!

    D'abord, Sun Ye cru rêver. Ne réagissant pas sur le coup, ses paupières papillonnèrent à plusieurs reprises et sa bouche s'entrouvrit légèrement, sous le choc. Non. Il était réellement là, pour de vrai ? C'était impossible ! Non, il ne le pouvait pas. Il était censé répéter ! Comment savoir ? Se pincer aurait été la solution la plus basique... Mais entre nous, c'était carrément stupide !! Alors sans émettre le moindre commentaire, la belle retint calmement son souffle. Lui au contraire, semblait revenir d'un périlleux sprint ! Et l'enveloppe qu'il retenait toujours dans sa main droite ne la fit plus douter du tout. C'était bien réel ! Elle venait de comprendre ce qu'il avait fait. Ce qu'il venait de faire, seulement pour la voir... Et ce fut pour cette raison qu'elle ne répondit à aucune de ces questions. Déviant le regard en direction du chauffeur, la belle se leva de son siège et dressa une main en l'air.

    « Excusez-moi ! Arrêtez-vous tout de suite. Je dois absolument descendre ! »

    Ce que fit le conducteur, sans broncher. Mais pas de panique Woopie. Elle ne comptait pas te fuir ! Loin de là. Ses prunelles s'attardèrent un faible instant sur le comédien, et ses mains s'emparèrent de la main libre à Woo Jin pour le lever hors du siège et l'entraîner en direction des portes automatiques. La plupart des personnes s'interrogèrent sur le pourquoi du comment de la chose ( très clair tout ça oO ). Mais Sun Ye ne lui laissa pas l'occasion de leur adresser à tous un signe d'au revoir ( il en aurait été bien capable!! ). En deux temps trois mouvements, les deux jeunes furent 'expulsés' hors du bus, à quelques mètres plus loin de l'arrêt. Même si cela faisait trop 'longtemps' depuis leur dernière rencontre, Yeye n'appréhendait pas réellement la réaction du comédien par rapport à ce qu'elle venait de faire. A vrai dire, elle craignait bien plus la suite. D'autant plus que la belle mourrait d'envie de l'embrasser... Elle voulait se jeter à son cou et pleurer de joie, aussi... Mais en la rattrapant, il n'avait apparemment pas eut le temps de lire sa lettre. Et malheureusement, SunYeye ne pouvait se permettre une quelconque approche « osée » pour l'heure. Si Woo Jin se décidait à la rejeter en sachant la vérité, alors elle ne ferait pas quelque chose d'aussi égoïste...

    « Woo... Je.... Attends, ne bouge pas. »

    Sa voix douce et fragile vint accompagner ses gestes. Par chance, elle trimballait un paquet de kleenex au fin fond de la poche de son manteau. Et c'est avec délicatesse que la brunette essuya le visage entarté du comédien avec un rictus aux lèvres. Non mais celui-là, il devait toujours faire des choses aussi stupides ! Un vrai gamin... Oui. Et c'était ce qu'elle appréciait le plus chez lui... Malgré la situation, Sun Ye ne pouvait s'empêcher de sourire. Elle était tellement heureuse de le voir... Son cœur se réchauffait également d'une flamme nouvelle, régénératrice. Bien qu'étant en tort dans cette histoire, la belle s'autorisait à sourire sans avoir à se retenir. De toute manière, elle ne comptait pas le laisser dans l'ignorance infiniment. Et surtout, elle ne voulait plus lui mentir et se mentir à elle-même.

    « Voilàà. T'es comme neuf maintenant ! »

    Idiote. Elle se traita intérieurement d'idiote ! Pinçant ses lèvres entre elles, Sun Ye baissa nerveusement la tête, confuse. Était-ce vraiment le moment pour blaguer ? Non ! Elle se devait d'être un minimum sérieuse ! Elle y tenait. Tout ce qui se jouait actuellement... était sérieux. Ça n'en avait peut-être pas l'air comme ça, mais la brunette avait conscience de l'enjeu qui se tramait, et même mieux que personne. Woo Jin... Elle espérait de tout son être qu'il voudra encore d'elle, malgré ce vicieux triangle amoureux avec Kwon Jin Ki.

    « Eu..euhm... J'imagine que tu n'as pas encore lu ça... » dit-elle calmement tout en pointant l'enveloppe du doigt. « Tu dois te poser pas mal de questions... »

    Évidement, elle se doutait qu'il en avait également souffert de son côté. Mais elle ne se doutait pas à quel point. Et elle n'osait imaginer pour ne pas se sentir d'autant plus fautive... Cependant, Sun Ye prenait les sentiments de Woopie en considération et elle espérait qu'il la comprenne. Elle, elle pouvait le comprendre au premier regard. Woo Jin était tellement émotif... C'en était presque troublant.

    « Et si on marchait un peu ? … Je... j'aimerai vraiment que tu la lise maintenant. »

    Après tout, si elle avait tout écrit sur papier c'était justement parce qu'elle ne parvenait pas à le dire à voix haute ! Aors... qu'il lui épargne les aveux tragiques. Elle ne le pouvait décidément pas. De toute manière, c'était ça ou rien. Et avec un léger sourire aux lèvres, la belle prit les devants et s'avança devant elle dans une direction quelconque. Pas si quelconque que ça en fait. La brunette retournait juste sur ses pas, côté grande place. Woo Jin devait probablement la suivre en silence... Elle l'imaginait en train d'ouvrir l'enveloppe et d'y lire le contenu, toujours en sourdine. L'angoisse s'empara progressivement d'elle et un frisson parcouru son échine. Était-ce parce que le comédien la regardait en ce moment-même ? Ou bien la peur avait de plus en plus raison d'elle ? Mais tout à la fois, elle ne voulait pas le savoir. Attendre... Elle voulait lui laisser le temps de tout lire. D'ingurgiter la chose. Parce que mine de rien, ce papier blanc renfermait bien des révélations et non des moindres. Sun Ye n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait bien ressentir. Si encore elle s'était trouvée derrière lui, peut-être aurait-elle pu anticiper une moindre réaction ? Mais là, rien. Recroquevillée sur elle-même, les bras contre sa poitrine, l'apprentie maquilleuse marchait lentement et avec anxiété, les yeux rivés au sol. Elle n'entendait rien d'autre que les pas de ses talons contre les pavés. Peut-être était-ce pour cette raison qu'elle s'arrêta à un moment, comme pour percevoir la maigre présence de Woo Jin. Si encore, il se trouvait derrière dans les parages ! Peut-être s'était-il fait la malle ? … Elle l'imaginait bien faire ça, tiens. Mais peut-être pas dans ces circonstances, tout de même ! Trop c'était trop. Et tant pis s'il n'avait pas fini de tout lire ou de digérer la chose. Sun Ye souhaitait expulser cette boule qu'elle avait au ventre. Elle voulait lui dire sincèrement ce qu'elle avait sur le cœur, et lui dire ce qu'elle n'avait surtout pas écrit sur papier.

    En se retournant tout d'un coup, Sun Ye fut soulagée de le retrouver toujours là, devant elle. Les yeux larmoyants d'une émotion sans pareille, la jeune fille s'empressa dans les bras du coréen qu'elle serra tendrement contre elle. Pourtant bien, elle ignorait complètement s'il avait toujours le béguin pour elle ou s'il ne voulait plus du tout la revoir. Si cette étreinte était la dernière, alors elle s'accrocherait à lui jusqu'à-ce qu'il la repousse de son plein gré ! Yeye ne demandait rien en retour... Elle n'espérait pas énormément non plus. Mais le moins qu'elle puisse faire était de lui ouvrir son cœur, et c'était précisément ce qu'elle s'apprêtait à faire, qu'importe la réponse en retour...

    « Jeon Woo Jin... … Je t'aime. »

_________________
Un piti clic pour jrm!
    ma blonde ♥️ mon mâle dominant XD

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heartbreak Lullaby ♪ [ Woo Jin ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Heartbreak Lullaby ♪ [ Woo Jin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit