AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 The Show must begin [PV Han Suk Hwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyVen 9 Juil 2010 - 21:17

    S'il avait agit plus calmement ça aurait paru bizarre. Les gens ce seraient dit: "Alors ça lui a plu?" et puis là, il ne pense pas qu'ils auraient pu partager ce moment d'intimité. Tout cela ce serait compliqué. Alors il pensait qu'il avait bien fait, même s'il l'avait méchamment giflé, même si il lui avait fait mal. C'est vrai il s'en voulait énormément même, mais ça avait été le prix à payer pour qu'il puisse faire ce qu'il n'imaginait pas bien avant. L'embrasser. Non, jamais il n'aurait pensé embrasser un garçon avant ce soir là. Il ce questionné encore, il s'excusait de lui avoir fait mal et ainsi de suite. Il avait plutôt intérêt! Comment pouvait-il frapper quelqu'un de plus grand que lui, de quel droit? Et puis il n'avait presque rien fait. Tout cela n'avait été qu'une simple pression sur ses lèvres. Une pression qui avait rendu Suk Hwan fou. Il resta incliné timidement, les joues légèrement rosies. Que faire que dire? L'avait-il compris? Es-ce que Jin Shi l'avait compris? Il n'en avait pas l'air ce qui rendait de plus en plus mal à l'aise le plus jeune, il ce sentait vraiment bête, vraiment seul. Il resta incliné, jusqu'à que celui ci, ne lui demande de ce redresser. Il n'avait pas à s'excuser? Il l'avait bien mérité? Était-il fou? Il n'avait pas mérité ça, Suk Hwan c'était trouvé tout de même méchant envers lui. Il croisa pendant un instant son regard, il rougit de plus belle. Son regard c'était comme focalisé sur les lèvres du plus grand. Les images de leur baiser échangé lui revenait en tête. Honte à lui. Il toucha du bout de ses petits doigts, ses propres lèvres. Comment avait-il pu? Il était vraiment gêné. Il tourna violemment la tête en direction, apercevant son reflet dans le grand miroir face à eux, ça ne l'aidait pas plus que ça. Il ce sentait toujours gêné, il le voyait encore. Il le voyait de dos mais c'était tout de même beaucoup, il le voyait trembler légèrement. Il aimait la façon dont ces vêtements frissonnaient à chacune de ces respirations, il aimait sa fine taille, son dos. Il aurait aimé ce lover dans ses bras à ce moment là. Mais quelque chose le retenait, il ne pouvait pas ce le permettre, il ne pouvait plus faire de faux pas. Cet ange qu'il appelait Jin Shi c'était transformé en ange de la tentation ou plutôt en démon. En un démon inoffensif, mais c'était tout de même ça. A quoi pouvait bien penser son ami? Il avait aussi honte que lui? Cette fois-ci il pouvait compatir. Il aurait voulut prononcer son prénom, mais il n'en avait plus du tout la force. Jin Shi prit la parole bien avant lui, il baissa au plus bas, la tête fermant les yeux, il ce mordilla les ongles essayant de ne pas tomber sur le sol. Parce qu'il en avait envie. Vraiment envie. Il n'en pouvait plus de tenir debout, de lui faire face, de penser à ce qu'ils avaient pu faire. Il sentait encore les bras de celui ci entourer sa taille, il avait toujours l'impression d'être en contact avec lui. C'était frustrant, cette chaleur qu'il avait dégagé contre son corps, Suk Hwan en était tombé fou amoureux. Il n'était jamais sortit avec personne. Non pas qu'il n'avait pas de chance, mais après avoir "souffert" à cause de son tout premier amour d'enfance, il c'était juré de ne plus tomber amoureux bêtement. Il était bête. Aujourd'hui il était tombé sous le charme d'un homme et en plus de ça qu'il venait tout juste de rencontrer. C'était grave, vraiment grave. Son cœur lui faisait vraiment mal, il avait envie de partir en courant et ne plus jamais le revoir, parce qu'il ne pouvait plus endurer ça. C'est vrai qu'il n'aurait pas dû l'embrasser comme ça, Suk Hwan aurait pu ce voiler la face pour la énième fois, ça aurait été moins dur, il ne pouvait pas faire semblant de n'avoir rien ressentit. C'était plus fort que lui.

    Il releva doucement la tête lorsqu'il laissa sa phrase en suspense. Mais quoi? Qu'es qu'il y avait? Il fit un pas en avant en le voyant rejoindre le sol. Il allait bien? Il n'était pas malade? Suk Hwan espérait qu'il le rejette, qu'il ne puisse pas accepter ses sentiments pour lui. Il avait pensé comme une fille sur ce coup là. Il c'était dit que Jin Shi était gay, il l'était et il l'acceptait, il trouvait même que c'était mieux, comme ça il pourrait ce comporter beaucoup mieux en présence d'une personne n'ayant d'attirance que pour les hommes. Mais ce sont les filles qui pensent comme ça. Les garçons, non...Il aurait dû prendre ces distances. Il soupira fortement restant figeait aux paroles suivantes: Tu me plais vraiment…je pense que c’est plus que juste plaire. son cœur manqua un battement, un hoquet de surprise sortit de sa bouche. Il tomba violemment sur ses genoux, ce rattrapant à l'aide de ces petites mains. Pourquoi? Pourquoi il ne l'avait pas rejeté? Pourquoi avait-il approuvé? Ce qu'il pouvait être compliqué? Suk Hwan respira à plusieurs reprises fortement, c'était comme s'il était au bord de la crise. Il avait vraiment mal au cœur, il sentait ses yeux humides, il pensait même qu'il allait fondre en larme, quelque chose qu'il ne fait pas souvent. C'était vraiment trop dur pour lui. Il ne pouvait même pas trouver le réconfort dans les yeux de celui ci, parce qu'il cachait son visage à l'aide de ces mains.

    ▬ Non. Rejette moi.

    Qu'es qu'il racontait? Pourquoi n'était-il pas partit tout simplement? Pourquoi aimait-il souffrir? Affronter la réalité.

    ▬ Es-ce que ça sera possible? Toi et moi...? Tu sais très bien que je ne suis pas une personne normale...Pourquoi? Dis moi pourquoi Jin Shi? Je ressens aussi quelque chose pour toi. Je n'ai jamais ressentis ça pour un homme...C'est la première fois. Je ne sais pas comment m'y prendre.

    Il respirait toujours aussi fortement, il posa sa main contre sa poitrine sentant qu'il allait mourir. Il ne savait pas quoi lui dire. Il soupira fortement, ne le lâchant pas du regard. Il s'approcha un peu plus de celui ci, lui prenant doucement les mains, afin qu'il puisse le regarder encore et encore. Il avait besoin de réconfort. Il espérait que tout irait doucement. Il avait vraiment peur. Le rappeur, ce lova timidement dans les bras de celui ci. Il posa ses lèvres dans le cou de celui ci soupirant doucement:

    ▬ Serre moi fort. J'en ai besoin.

    Il sourit doucement, son cœur battait toujours fortement:

    Embrasse moi.

    Il le murmura tout doucement, rougissant légèrement. Sa voix avait ce légèrement ton cassé, c'était toujours ça. Ses yeux étaient légèrement humides, il avait tellement retint ces larmes. Ce qu'il pouvait être indécis dans sa tête. Un moment c'était trop, un autre où il avait besoin d'attention. D'être sur. Il avait beau vouloir ne pas s'enfoncer dans cette relation, mais quelque chose l'en empêché. Jin Shi. Il n'arrivait pas à lui dire non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptySam 10 Juil 2010 - 2:18


    Jin Shi était resté à terre, le visage entièrement caché par ses mains. Il était gêné, il avait honte de lui-même et n’arrivait tout simplement plus à regarder son cadet en face. Comment pouvait-il perdre ses moyens à cause d’un simple baiser qui plus est donné par un garçon plus jeune que lui de huit ans. Il en avait connu des amours dans sa vie et pas qu’un seul, mais la plus grande partie avait été à sens unique. Il ne réussissait pas toujours à se déclarer ou à laisser montrer ses sentiments. Mais ce qu’il ressentait près de Suk Hwan c’était autre chose, ce sentiment n’avait jamais été aussi fort. Et se dire que c’était fois peut-être que ça marcherait le faisait planer dans les airs. Mais il avait peur aussi de trop espérer puis souffrir, cette fois cela lui serait fatal. Logiquement, le rappeur n’était attiré que par les filles n’est ce pas, alors pourquoi serait-il une exception. Qu’avait-il de mieux ou de plus que les autres ? Il était trop gentil, naïf, bête…bref il était une personne quelconque, banale, des comme lui on en ramasse à la pelle. Pourtant se dire qu’il pouvait être le premier homme pour qui Suk Hwan aurait eut des sentiments, le premier aussi à embrasser suffisait à lui soulever le cœur. Il était bêtement heureux.

    Il entendit un bruit et regarda ce qui se passe en faisant une petite fente avec ses doigts. Le voir ainsi perdu, ne savant que faire fut comme la goutte qui fait déborder le vase. Il ne put plus empêcher les larmes de couler le longs de ses joues, heureusement que son visage était encore caché, il ne voulait pas que le plus jeune le voit pleurer, il ne savait pas pourquoi mais c’était comme ça. De quel droit le faisait-il souffrir ? Suk Hwan lui avait dit qu’il était son ange, mais un ange ça ne fait pas sourire. Un monstre voilà ce qu’il était, ni plus ni moins. Ses sanglots s’arrêtèrent nets quand il entendit la réplique du garçon. Le rejeter ? Comment ? Jamais. Il bougea fortement la tête de gauche à droite, montrant que c’était impossible.

    « Je ne peux pas. »

    Oui, il ne pouvait tout simplement pas, comment le rejeter s’il y avait une chance que ça marche entre eux. Même si elle était minime ou quasi impossible il voulait essayer. Il savait tout ça, il savait bien que Suk Hwan était un membre d’un groupe connu, il savait que ça serait difficile. Mais outre la célébrité, c’était ce Suk Hwan simple et souriant qu’il aimait, maintenant il pouvait bien utiliser ce verbe, ce n’était que vérité. Se dire que le garçon lui plaisait seulement serait un mensonge. C’était bien le coup de foudre, ce mot était purement féminin et assez nœud-nœud, c’était ce qu’il s’était toujours dis. Mais à cet instant, il était obliger d’avouer qu’il n’y avait rien de plus précis pour décrire se qui se passait pour lui. Il sentit des mains sur les siennes, son visage était maintenant parfaitement visible ainsi que ses yeux qui devenaient rouges à cause des larmes. Il n’avait pas eut la force de résister aux douces mains du garçon. Il vint ensuite dans ses bras en lui demandant de le serrer fort. Il lâcha un soupir d’aise en sentant les lèvres du plus jeune sur son cou. Jin Shi entoura ses bras autour de la fine taille de ami, était-il encore un ami d’ailleurs, il le rapprocha encore plus de lui, leur torse se touchaient presque.

    Le murmure de Suk Hwan lui fit presque perdre la tête. Leur premier baiser, il l’avait eut sans demander la permission, le deuxième ce fut le cadet qui en décida, mais ce troisième serait surement le bon alors. Il avait sourit et rougit en même temps. Jin Shi enleva une des mains qu’il avait posées sur le dos du rappeur et posa son pouce et son index sur son menton pour lui relever le visage. Il le regarda pendant un instant, yeux dans les yeux, sa vue au début était assez floue à cause des restes de larmes. Suk Hwan était magnifique, il ne pourrait jamais se lasser de le regarder. Ce garçon allait tout simplement le rendre fou. Il effleura de ses lèvres sur celles tant désirée de son compagnon avant de les poser totalement avec lenteur. Son cœur bâtait à une vitesse incroyable, ce n’était plus des papillons qu’il sentait dans son ventre mais un grand feu d’artifice. Cela devait être interdit de se sentir aussi heureux pour un simple geste. Sa main glissa le long du bras du chanteur jusqu’ arriver à sa semblable et leur doigt s’entrelacèrent. Il la serrait fort cette main comme s’il avait peur de voir tout à coup Suk Hwan disparaitre devant ses yeux. Il gémit et passa sa langue sur les lèvres du plus jeune et s’arrêta là. Il rompit le baiser à regret, à bout de souffle et regarda le jeune homme. Il n’avait pas voulu le brusquer, dans tout ce qu’il faisait il voulait penser au bien-être du plus jeune avant le sien. S’il faisait un mauvais geste et que le rappeur s’en allait. Il avait peur, il voulait qu’il se sente à l’aise avec lui et qu’il n’y ait plus cette gêne. Il lâcha sa main et enroula ses bras autour de son cou cachant son visage dans son cou en souriant.

    « Je ne sais pas si c’est possible nous deux. Mais je veux essayer…je veux rester près de toi. »

    Il releva la tête et posa un rapide baisé sur le bout du nez de Suk Hwan en riant. Puis il rougit en baissant doucement la tête et murmura doucement comme s’il voulait que le coréen soit le seul à l’entendre. Pourtant personne d’autre ne risquerait de l’entendre, ils étaient seuls.

    « Je crois que je t’aime. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptySam 10 Juil 2010 - 4:34

    En début de soirée, Suk Hwan c'était dit qu'il trouverait l'amour pour son nouvel ami. Mais Cupidon est rapidement tombé sous le charme de celui ci en un rien de temps. C'était ridicule, tellement ridicule. C'était cet endroit de débauche qui lui avait donné ce magnifique homme? A ce moment là, il aurait voulu ce réveiller d'un coup, ça n'était qu'un pénible cauchemar, un vilain petit cauchemar. Il espérait ouvrir les yeux et ce réveiller au côté de Jong Bum, il l'aurait automatiquement bousculé, comme pour lui dire: "Eh oh! Tu prends beaucoup trop de place vieux!" et ils ce seraient encore endormis. Il espérait tellement. Une espérance qui ne vit pas long feu. Suk Hwan avait sentit ses genoux frapper douloureusement contre le sol, il sentait encore la douleur de cette porte contre laquelle il c'était fortement cogné. Le coup avait été tellement brusque qu'une marque rouge, c'était teinté sur sa peau. Il ne pouvait pas le rejeter? Alors si lui ne pouvait pas le rejeter, qui le ferait? Parce que le plus jeune, ne voulait pas ce séparer du plus vieux. Malgré que ça puisse lui faire mal, malgré qu'il n'y connaisse rien, malgré l'écart qui les séparent habituellement. Il était tombé sous le charme d'une personne beaucoup plus âgée et pourtant ça ne le dérangeait pas plus que ça. Peut-être parce que son visage était parfait, il était parfait tout entier. Même à l'intérieur il l'était. Doux, attentionné, souriant, tout ce qu'il y avait de plus beau. Que demander de plus? Il est beaucoup trop parfait? Et pourtant ça ne dérange pas vraiment Suk Hwan, les personnes trop complexes il n'arrive pas à les saisir, il ce disait plus jeune que lui même n'était pas très net, alors ce coltiner une fille aussi complexe que lui, il n'accepterait pas. Il ne pouvait pas. Alors avoir quelqu'un comme Jin Shi, ne le rassurait qu'un peu plus. En plus de ça, il n'était pas prise de tête, du tout même. En tout cas, le coiffeur ne laissait pas indifférent le rappeur, il était toute chose en sa présence. Son rire il l'aimait, son sourire aussi. Enfin tout, il adorait aussi les dents de celui ci. Elles étaient magnifiques et puis sa bouche. Han! Ce qu'il aurait aimé la redessiner du bout de ses doigts. Il secoua légèrement la tête de gauche à droite, comme pour chasser ses pensées sataniques. C'est ce qu'elles étaient à ce moment même.

    Suk Hwan, ne savait pas trop quoi répondre, Jin Shi ne pouvait pas rejeter. Lui n'arrivait pas à ce rejeter hors de la vie de Jin Shi. Il voulait s'y inscrire et rester le plus proche possible de lui. Il attrapa les deux mains de celui ci, les paumes étaient humides, extrêmement humide, laissant interrogatif le brun, il leva les yeux en direction de ses yeux rouges et tout aussi humides que ces mains. Il avait pleuré? Pourquoi pleurait-il? Suk Hwan ne mérité pas qu'on souffre à sa place. Il avait et est toujours quelqu'un d'abusivement chiant. Souffrir aurait été un bon souvenir pour lui. Il essaya de lui sourire mais le sourire ne vint pas. Il était sous le choc, tremblant, apeuré, il avait besoin d'être réconforté. Il ce laissa tomber dans les bras du plus grand, fermant pendant quelques secondes les yeux. Il posa un petit baiser dans le cou de ce dernier. Celui ci ne tarda pas, à l'enlacer gentiment, ce rapprochant un peu plus de lui. Le cœur de Suk Hwan fit un boum, il ouvrit doucement les yeux, cette sensation le mettait mal à l'aise.

    Qu'il l'embrasse? Le garçon était bien indécis. Mais le fait d'être aussi proche de celui qu'on pourrait à présent évité de nommer ami, le rendait vulnérable, c'était pire qu'une bouteille d'alcool en sa possession. Car encore la bouteille il peut la finir, mais Jin Shi, il aura beau fermer les yeux, ce tourner, il sera toujours là. Toujours. Suk Hwan rougit de plus belle, lorsque les doigts de celui ci, lui relevèrent gentiment le menton. Le chanteur, le fuyait littéralement du regard n'arrivant à éterniser ce moment, en plus de ça, ses joues étaient des plus rouges. S'il l'avait regardé, il pense qu'il aurait rapidement changé d'avis. Lorsque leurs lèvres s'effleurèrent le plus jeune laissa un soupir d'aise s'échapper d'entre celles ci, il était de plus en plus gêné. Réveille toi hurlait une petite voix dans la tête du dérangé! Il laissa ces lèvres rencontrer pour la troisième fois celle de Jin Shi. Suk Hwan n'était pas à l'aise, mais du tout, il ce sentait légèrement tremblait et pourtant, ça lui faisait du bien, les caresses du plus vieux lui faisait un bien fou, tout comme ces baisers. Leurs mains s'unirent et le brun n'hésita à serrer un peu plus la main de son conjoint. Son cœur battait fortement dans sa poitrine, l'alcool qu'il avait pu boire pendant ces dernières heures ne faisait que lui faire mal au crâne et ainsi de suite. Il était sur le point d'exploser. En attendant le doux gémissement de Jin Shi parvenir à ses oreilles, Suk Hwan ferma davantage les yeux. C'était lui qui lui faisait cet effet là? Il rougit légèrement à cette pensée, laissant cette rougeur s'atténuer cent fois plus sur ses deux joues, en sentant la langue du plus vieux sur ses lèvres. Sa réaction? Suk Hwan était resté choqué, vraiment choqué. Ses yeux légèrement plissé, sa bouche toujours proche de celle de celui. Il fit semblant de bouder, baissant au plus les yeux. Il ne savait pas quoi dire. Son baiser il l'avait eut, mais il ne savait pas quoi dire. Il n'arrivait pas à la regarder, c'était pire que précédemment dans le bar, là, il essayait du plus possible à semer son regard et puis là. Ils étaient seuls. Il déglutit sèchement, ce grattant doucement la tête.

    La main de Jin Shi ce sépara de celle de Suk Hwan, pour son plus grand malheur. Mais l'assurance du plus grand revint bien rapidement. Ces bras passèrent autour de son cou, sa tête nichait dans son cou. Les paroles qu'il avait dites l'avait rendu heureux. Vraiment heureux. C'était les plus belles paroles qu'il n'avait jamais reçu. Suk Hwan aussi voulait rester proche de lui, même très très proche. Il ce voyait déjà même dormir dans les bras de celui ci, lorsque l'envie de ne pas rejoindre Jong Bum lui viendra. Il aurait tellement de tendresse de la part de son Jin Shi. Il sourit doucement, dans tous les cas, c'était la première fois que l'hétéro tombait amoureux d'un homme et c'était bien la dernière fois. Jin Shi sera le seul. Lorsqu'il l'aperçut lever la tête, Suk Hwan fit un signe positif de la tête, comme pour approuver ces paroles. A son petit baiser sur le nez, le jeune homme ne put s'empêcher de rire avec son...petit ami? Suk Hwan s'arrêta soudainement à cette pensée. C'était trop, vraiment trop, il y avait tellement de chose qui allait changer pour lui, ça n'était vraiment pas dans ses habitudes. Il croisa le regard de Jin Shi avant qu'il ne baisse totalement la tête. Il rougissait? Qu'avait-il encore fait? Le plus jeune ce sentait vraiment gêné. Totalement.

    C'est à ce moment là que Suk Hwan, sentit sa tête tourner. Elle était lourde, très lourde. Il croyait? Il n'en était pas sur? Les sentiments ce fabriquaient petit à petit. Suk Hwan en avait, il en avait beaucoup pour Jin Shi, mais il hésitait à les lui avouer. Parce qu'il n'en avait pas l'habitude avant. Il ce recula légèrement afin de s'approcher plus correctement de celui ci. Suk Hwan aussi devait ce montrer rassurant au lieu de...de paniquer comme un trouillard. C'est vrai qu'il avait peur, certes, mais il fallait qu'il ce réveille, qu'il essaye de prendre les choses en mains.

    ▬ Tu es sur que tu ne m'aimes pas tout court? Parce que moi...C'est le cas.

    L'enfant fut légèrement choqué par ses propres paroles. Il avait prit le visage de celui ci entre ses mains et lui avait sourit gentiment. Ses paroles sonnaient tellement vrai, tellement bien. Il posa délicatement ses lèvres sur celle de son aîné, les retirant tout aussi rapidement. Il passa une main dans ces cheveux essayant de penser à autre chose. Il arrangea chacune des mèches des cheveux de Jin Shi, pour qu'il paraisse encore plus beau. Difficile de rendre une telle beauté beaucoup plus belle. Il était pensif, vraiment ailleurs.

    ▬ Jin Shi. prononça t-il dans un petit murmure avant de ne reprendre gentiment, une moue boudeuse sur les lèvres ▬ Dis mon prénom.

    Il avait un grand sourire sur les lèvres, un sourire immense sur les lèvres. Ces doigts tremblants ce posèrent sous les yeux de celui, essuyant ses yeux humides, il n'avait pas à pleurer et surtout pas pour lui. Puis lorsque ces yeux furent clean, Suk Hwan, les laissa glisser jusqu'à ces lèvres. Il les toucha timidement, ce décidant enfin à en refaire le contour. C'était mignon. Suk Hwan trouvait ça mignon. Il était bêtement amoureux. Il s'approcha un peu plus, laissant le bout de sa langue redessiner le contour tout doucement de ces lèvres tout doucement, le faisant rougir de plus belle. Il savait que ce genre de chose le gênait mais il essayait toujours, il essayait toujours pour voir jusqu'à où il dirait non.

    ▬ Dis mon prénom.

    Répéta t-il, toujours souriant, les joues légèrement rosies avec cette voix extrêmement mignonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010 - 2:16

    Jin Shi n’était pas quelqu’un de bien difficile, on peut même dire qu’il est facile à vivre. Il arrivait toujours à passer inaperçu et avait juste besoin d’un peu d’attention et d’affection de temps à autre. Il n’avait jamais été égoïste ou envahisseur, mais aujourd’hui en cet instant même il voulait l’être. Il voulait penser à lui et au bonheur qu’il pourrait avoir. Il voyait bien que Suk Hwan était gêné ou même mal à l’aise quand il l’embrassait, qu’il semblait un peu perdu et que c’était là la première fois qu’il ressentait quelque chose de plus profond que de l’amitié. En temps normal, il l’aurait rejeté en disant que c’était impossible, ils ne se serraient plus revu et le rappeur retournerait près de jolies et jeunes demoiselles de son âge. Il avait toujours appliqué le ’’aimer c’est vouloir le bonheur de l’autre même si c’est avec quelqu’un d’autre ’’. Mais il ne voulait plus, il savait que c’était mal mais, il ne voulait tout simplement pas, cette fois il voulait que le bonheur soit avec lui. Il fera tout son possible, de tout son cœur, pour que le jeune homme se sente bien avec lui et qu’il ne pense pas à s’en fuir ou à aller voir ailleurs en le laissant. Il s’était senti gêné quand le garçon avait regardé ses yeux en larmes, pourtant il ne fit aucune remarqua et plongea dans ses bras et il s’empressa de l’étreindre à son tour. Comme ça, il était juste heureux de plus il était impossible de décrire le sentiment qui l’avait envahit quand le plus jeune lui demanda de l’embrasser. Ce garçon était adorable. Il adorait ses lèvres, elles étaient douces et désirable et c’était avec plaisir qu’il les embrassait. C’était comme si Suk Hwan était un aimant surpuissant et lui un vulgaire petit bout de fer, il était inlassablement attiré vers lui et il n’y pouvait tout simplement rien, pire il aimait ça. Il perdait tout ses moyens en le regardant et la tête quand il le touchait.

    Sa langue s’était glissé sur les lèvres du rappeur sans même qu’il s’en rende compte, presque instinctivement. Il vit qu’il avait bien fait d’arrêter le baiser, il semblait choqué et rougissait. Pourtant il n’avait rien dit, avait-il aimé ? Jin Shi voulait le regarder dans les yeux, mais le regard du jeune homme fuyait, il regardait tout et partout sauf lui. Est-ce qu’il n’était pas assez agréable à regarder ou bien était-il entrain de regretter. Jin Shi se mordit la lèvre, non, tout mais pas ça. Il ne voulait pas le voir se lever, ouvrir cette porte et s’en aller, ça serait la pire chose qui pourrait lui arriver. Il enroula ses bras autour de son cou fort, au moins ainsi, s’il voulait se lever et partir ça serait un peu plus difficile. Oui, il voulait essayer, il voulait rester à ses côtés. Il savait que Suk Hwan était connu et qu’il avait beaucoup de fan, que leur relation serait difficile et que tout ceci resterait surement entre eux. Un secret. Mais il s’en fichait, tant qu’il savait que ses sentiments étaient réciproques, le reste importait peu.

    Il lui avait dit qu’il pensait l’aimer, d’ailleurs il ne savait pas pourquoi il avait rajouté ce penser. S’il n’avait pas été sûr de ses sentiments, il ne l’aurait surement pas embrassé avant dans le bar. Il trembla que le coréen recula mais il se rapprocha de nouveau. Il commença à rire à la réplique de ce dernier, enfin c’était surtout pour la fin, ça le rendait heureux. Là il ne pouvait plus avoir de doutes, Suk Hwan l’aimait vraiment, ce n’était pas juste une simple petite attirance de passage. Il pensait bien que le chanteur devait avoir de vrai sentiments, sinon il l’aurait juste giflé et serait parti, ils ne seront pas ici. Mais malgré tout, depuis le début le plus jeune avait juste dit qu’il ressentait quelque chose, qu’il lui faisait de l’effet mais le mot amour n’avait jamais été prononcé. Bon, cette fois aussi il n’avait pas clairement dit je t’aime mais un ’’Moi, c’est le cas’’, mais il faut aussi avouer que c’était plus explicite que ’’quelque chose’’.

    Il n’eut pas le temps de répondre, il fut captivé par Suk Hwan qui lui prit le visage, il lui sourit à son tour. Il eut droit à un furtif baiser et le jeune homme fourra ses doigts dans ses cheveux. Il le laissa faire en fermant les yeux.

    « Je t’aime. »

    C’était clair et précis, c’était tout simplement ce qu’il ressentait. Pour la première fois, il ne sentit aucune gêne en prononçant ces trois mots. Ils n’avaient jamais été aussi vrais aussi. Tous ces anciens amours réunis n’arrivaient pas à la cheville de l’amour qu’il portait à ce garçon tellement plus jeune que lui. Il ouvrit les yeux en observant le rappeur qui venait de dire son prénom. Dieu que cet homme était beau et qu’est-ce qu’il aimait entre son prénom sortir de sa bouche. Tout d’un coup il commençait à adorer son prénom juste parce que Suk Hwan l’avait prononcé du bout de ses lèvres. Il sentit les doigts du jeune homme sur ses yeux essuyant le reste de larmes qui s’y trouvait. Ce qu’il était attentionné, lui-même les avaient oublié et n’y avait plus fait trop attention. Il frissonna quand ils passèrent sur ses lèvres mais quand ce fut la langue du garçon qui remplaça ses doigts, il crut devenir fou, ça bien sûr s’il ne l’était pas déjà. Il ne contrôlait plus rien, il était faible et à la merci de son cadet.

    Il déposa plusieurs baisers papillons sur les lèvres de Suk Hwan. Il lui demandait de prononcer son prénom, cela lui procurerait-il la même sensation que lui ? Il n’en était pas sûr, en fait il n’en savait rien du tout. Ce prénom, Suk Hwan, il avait envie de le crier, de le hurler, il voulait que le monde entier sache qu’aujourd’hui le cœur de cette personne l’aimait. Mais faute de tout ça, il se contenta d’approcher ses lèvres de l’oreille de l’idole et embrassa son lobe avant d’y passer légèrement la langue.

    « Suk Hwan. »

    Il sourit et répéta plusieurs fois de suite ces deux mots comme un mantra. Il recula la tête et regarder le magnifique garçon en face de lui. Il eut un rire enfantin et passa ses mains dans les cheveux du garçon en les ébouriffants puis les remettant doucement en place. C’était une manie chez lui de tout mettre en désordre et ensuite faire régner l’ordre. Il s’approcha du jeune homme qu’il aimait prêt à l’embrasser quand il entendit le bruit du poignet de la porte. Il avait presque oublié qu’ils étaient dans les toilettes d’une discothèque. Il fut heureux de savoir que la porte était fermée à clé. La personne derrière la porte ne s’arrêta pas là et commença à frapper. Cela devait être urgent, pauvre petite chose, il s’en fichait complètement. Dans d’autres circonstances, il se serait empressé d’ouvrir, content de faire une bonne action, mais là il n’en avait aucun envie, il avait fait assez de bonnes choses dans sa vie. Il commença à rire puis parla assez fort.

    « Passez votre chemin, il n’y a personne pour vous ouvrir ! »

    Les coups redoublèrent d’intensité puis après quelques petites minutes, l’homme perdit patience et s’en alla. Il se lova ensuite dans les bras de Suk Hwan et pesa de tout son petit poids pour le faire basculer en arrière. Il n’avait pas peur de l’étouffer, le rappeur n’était pas bien gros mais lui non plus bien imposant. Il faut dire qu’il y avait du travail à faire pour arriver aux 2métres du videur qu’il avait vu à entrée et aux près de centaines de kilos qu’il devait avoir…Oui, il en était bien loin et c’était tant mieux. Il déposa plusieurs baisers sur le front du coréen, le bout de son et ses joues. Il ne pouvait pas enlever son sourire de ses lèvres. Il était beaucoup trop heureux en cet instant. Il l’embrassa enfin sur les lèvres.

    « Je t’aime Suk Hwan. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010 - 5:08

    Suk Hwan ce sentait bêtement heureux et ceux pour un rien. Il avait un grand sourire sur les lèvres ses doigts maltraités par ses dents dans les cheveux brun du plus grand. Il s'amusait à les coiffer parfaitement, c'était assez difficile de s'y prendre mèche par mèche mais il espérait bien faire. Il éternisa un long moment son regard sur ses ongles défectueux. Sa seule pensée à l'instant même était: " Es-ce que je compte arrêter de les mordre en sa présence?" Sa présence? Pourquoi s'en préoccuper autant, comptait-il le voir souvent? Il espérait, même si c'est en publique il espérait le voir. Après tout il pourrait tout faire pour paraître incognito, il en avait tellement l'habitude à présent que ce soit pour les transports, aller manger dans un restaurent ou bien même aller faire quelques courses, il en avait l'habitude. Il n'aimait pas les fans trop collants, il les préfère de très loin. Vous le savez bien. Alors pour en revenir à Jin Shi, bien évidement qu'il ferait son possible pour venir le voir le plus souvent possible. Mais il n'arrivera pas à arrêter de les mordre de ci-tôt, même en sa présence. Sa présence ne faisait qu'aggraver leur états. Il était de plus en plus timide, réfléchit par moment et stressé, son cœur battait fortement. Cette habitude lui était doucement venu, c'était par rapport à l'école en tout premier, puis ça c'était aggravé à cause de son entrée à JRM Entertainment, les conférences de presses, les cours de danses, les enregistrements, pratique de chant, les show télévisés, les performances et ainsi de suite le mettait k.o. A la fin il n'avait plus d'ongles. Et maintenant Jin Shi était là. Il soupira doucement, reprenant ses caresses dans les cheveux de celui ci. Il n'arrêterait pas. Non, c'était impossible, es-ce que ça dérangeait Jin Shi? Suk Hwan ne voulait pas que ça le dérange. Il ne voulait pas le déranger après tout. Il voulait ce faire petit dans sa vie, il voulait s'adapter à son environnement, non, il ne ferait pas de grosses crises de jalousies en sa présence, Suk Hwan est bien évidement le type de personne à jouer sur les mots. Juste un peu tout de même, il ne sortait pas avec n'importe qui, d'après le plus idiot dénommé Suk Hwan, celui ci était un ange. Le plus bel ange. Il sourit doucement en le regardant dans le blanc des yeux. Comment une personne comme lui, peut-elle rester aussi calme, aussi posé, aussi gentille envers lui. Il promet de ne pas être chiant mais adorable, seulement avec lui. Le reste il s'en fichait. Il l'aimait, ça ne ce voyait pas assez? Il l'avait embrassé et en plus de ça, il lui avait en quelque sorte dévoilé ses sentiments en lui disant que pour lui c'était le cas. Oui, c'est une façon bien à lui de dire je t'aime, parce qu'il n'y arrive pas. Non pas parce qu'il ne l'aime pas mais juste parce que les mots sont trop forts, trop forts pour qu'il puisse les prononcer comme ça. Lorsqu'on dit ce genre de mots, ça doit sortir du cœur, il ne pouvait pas en abuser comme ça et n'importe comment. Son cœur manqua un battement à la révélation de celui ci. Il l'aimait, c'était dit, il le lui avait avoué. Suk Hwan sourit timidement, il lui fit un mouvement de tête positif, lui murmurant un "moi aussi". Qu'il attende encore un peu, le rappeur n'a jamais était du genre à ce dévoiler aussi vite. C'était tout nouveau pour lui, il fallait qu'il sache utiliser la manette stop, par moment.

    Le plus jeune prononça pour la énième fois le prénom de celui ci. Il aimait tellement ce prénom, Jin Shi. Et il aimait encore plus la personne qui portait ce prénom. Il sourit doucement, sentant ces doigts trembler sous les yeux de son aîné. Il essuya les dernières larmes qu'il pourrait lâcher en sa présence. C'était la dernière fois vous entendez, Suk Hwan promettez d'être sage avec lui, ça n'était pas le type de personne à blesser ou avec qui il pouvait jouer de ces sentiments, il était juste pas comme les autres. Adorable, sage, souriant, parfait en gros. Car Monsieur est un ange. Il laissa ses doigts glisser le long du visage de celui ci, les laissant rejoindre sa bouche pulpeuse il refit le contour à l'aide de ses dix doigts, un grand sourire sur les lèvres, il pourrait paraître idiot au premier abord. Il n'était plus du tout, le Suk Hwan d'hier. Mais plus du tout. Il laissa le bout de sa langue sortir de sa bouche redessinant à son tour sa bouche. Il était de nouveau entrain de rougir. Les courts baisers de Jin Shi ne firent qu'aggraver la situation, mais il ce sentait tout même horriblement bien.

    Oui, il voulait l'entendre une troisième fois sortir de sa bouche. Il ce tint tranquille en attendant qu'il ce décide. Lorsqu'il rapprocha de son oreille, Suk Hwan posa à cet instant précis ces deux poings contre la poitrine de celui ci. Il sentait son souffle chaud tapait contre son oreille le stressant de plus en plus. Qu'attendait-il? Ces lèvres ce posèrent contre son lobe, suivit du bout de sa langue. L'idole, serra la chemise de son...petit ami. Les yeux grands ouverts à l'entende de son nom. C'était un délice de l'entendre dire encore et encore son prénom. Sa voix légèrement grave résonnait encore dans sa tête, il le torturait. Suk Hwan avait tout simplement envie de le plaquer contre le sol froid et de l'embrasser encore et encore. Mais il s'en sentait pas capable, après tout, il était tout de même timide. Le pire c'est que ça ne s'arrêta pas là. Il continua résistant son prénom comme un poème à apprendre par cœur, à chaque entente de son prénom, Suk Hwan souriait plus grand et son cœur battait de plus en plus fort. A l'entente de son rire, sa tête vira une bonne fois pour toute. Il joua gentiment avec les boutons de la chemise de Jin Shi, afin de ne pas ce mordre les ongles. Il le décoiffait encore? L'enfant fit la moue, gonflant légèrement les joues. Il aimait ça, c'était surement une manie de coiffeur. Il ce souvenait que sa coiffeuse avait toujours cette mauvaise habitude, elle lui coupait souvent les pointes aussi et avait toujours une bonne excuse pour le coiffer.

    Les lèvres du plus vieux s'approchèrent doucement de celle du rappeur, tout doucement avant qu'il ne redescende sur terre. Pourquoi la poignet bougeait-elle toute seule? Il pencha la tête sur le côté, regardant la poignet le plus longtemps possible. Ou étaient-ils? C'était un fond musical qu'il y avait dans la pièce? Il rêvait? Il était encore dans cette fichue boîte. Suk Hwan ouvrit grand la bouche ce demandant si ça n'éveillerait pas les soupçons des autres. En espérant qu'ils pensent, qu'ils sont partis. Suk Hwan ne dit rien, il avait juste envie d'ouvrir la porte et de leur dire de ne pas le déranger. Ils étaient occupés, ça ne ce voyait pas? Quel prétentieux! Suk Hwan ouvrit grand la bouche, plaquant sa petite main sur la bouche de Jin Shi, comme pour l'empêcher d'en dire trop! Était-il fou? Ses yeux étaient grands ouverts, sa bouche en forme de "O" ce formait un un doux sourire, le faisant exploser de rire tout doucement. Il avait surement entendus cette réplique, car sinon il n'aurait pas redoubler d'efforts faisant rire de plus en plus le rappeur.

    Les coups s'arrêtèrent au fur et à mesure au plus grand bien de Suk Hwan. Il plaqua ses deux mains contre sa bouche, toussant fortement. Il s'étouffait dans son rire, c'était horrible, mais tellement marrant. L'idole fit la moue, le tapant gentiment sur l'épaule du plus âge.

    ▬ Es-tu fou?

    Il n'y avait pas de crédibilité, il aurait voulu le lui dire plus sérieusement, mais le fait d'y repenser, mettait le jeune homme mort de rire. Il avait un grand sourire sur les lèvres, les dents bien à l'extérieur. Oui, il l'était. Et pourtant ça lui plaisait. Jin Shi, était un fou. Un malade et Suk Hwan adorait ça.

    Le petit brun, passa ses bras autour de la taille de son ange gardien, le serrant le plus fortement possible. Il ce sentit basculer doucement en arrière, donnant un vertige au plus jeune. Un incroyable vertige. Il s'attrapa de nouveau à sa chemise, serrant fortement le tissu entre ses mains. Leurs lèvres s'unirent en un autre baiser, mettant plus à l'aise Suk Hwan. Il était tout simple, parfait. Il en avait eu d'horribles frissons, des frissons avec lesquelles il aimait être en compagnie à présent. Je t'aime, encore un je t'aime auquel, il n'arriverait pas à répondre. En espérant qu'il le comprenne. Suk Hwan resta tout de même souriant, à l'entente de son prénom et surtout au baiser qu'il lui donnait. Il grimaça aux quelques baisers sur son front sentant la douleur précédente. Il c'était fait gravement mal à l'aide de son amie la porte. Il adorait, il adorait lorsque c'était lui qui le disait. Suk Hwan , il était le plus heureux des hommes, le plus bête et le plus intouchable à cet heure ci. Cet homme le rendait tellement plus fort, plus souriant, il le rendait en vie. Il lâcha doigts par doigts la chemise de Jin Shi ce laissant rejoindre le sol froid, il ce sentait frisonner, mais ça faisait un bien fou. Suk Hwan, il entendait encore son prénom prononçait par celui qu'il aimait. Il ferma un instant les yeux, avant de ne les ré-ouvrir doucement. Son visage s'attrista lentement.

    ▬ Notre relation sera un secret.

    Il le fallait, Suk Hwan ne voulait pas que la Corée soit au courant, non pas qu'il ai honte. Mais en tant qu'idole il fallait qu'il respecte certaines choses, il ce demandait bien si ce genre de relation était permise. Il ne préférait même pas demander.

    ▬ Tu me comprends, n'es-ce pas?

    Il ne voulait pas blesser Jin Shi, il espérait juste qu'il comprenne et qu'il ne lui fasse pas la tête. Il fit un signe de main à Jin Shi comme pour lui dire de ce baisser à sa hauteur. Lorsqu'ils furent bien proche, que leurs soupirs purent tapaient l'un contre l'autre, que leurs bouches n'étaient plus qu'à quelques millimètres. Suk Hwan dit en un murmure des plus compréhensible. Il parlait doucement comme si il y avait du monde autour d'eux:

    ▬ J'ai mal à la tête..., dit-il laissant les paroles en suspense reprenant toujours sur le même ton, ▬ J'ai chaud..., il passa ces mains le long du torse de celui ci, ce mordant timidement la lèvre inférieur, le rouge teinté ses joues, ne le lâchant pas du regard que racontait-il? ▬ Et j'ai mal là, aussi. il ce toucha le front, grimaçant légèrement. C'était surement l'alcool qui lui faisait ce double effet. Il avait tellement bu. ▬ Guéris moi. dit-il souriant à son petit ami. Comment? Lui même ne savait pas, mais il ne voulait plus avoir mal du tout. Et puis il ne voulait pas rester éternellement dans les W.C. Il voulait encore boire un coup et traîner dans les rues ou même peut-être dormir. Il ne voulait pas rentrer chez lui, d'une il serait séparé de lui et de deux, personne ne serait réveillé à la maison. Il n'y avait pas photo, Suk Hwan était totalement accroc à la présence du coiffeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010 - 23:12

    Je t’aime. Ces trois petits mots étaient simples mais difficiles aussi, ils pouvaient changer une vie et la rendre meilleur, ou bien la détruire si on leur ajoutait une négation. Suk Hwan lui avait montré qu’il l’aimait, il lui avait dit que pour lui c’était le cas, avait ensuite prononcé un moi aussi quand il lui avait dit qu’il l’aimait. Ces petits mots magiques n’étaient pas encore sortit de ses lèvres, Jin Shi avait même le pressentiment qu’il ne les entendrait surement pas de si tôt. Ça le stressait pas mal. Il ne pouvait pas dire qu’il s’en fichait. Certes, il était maintenant parfaitement sûr des sentiments de son cadet sinon ils ne seraient pas ici, dans ces toilettes, à s’embrasser. Après tout entendre ces mots de la bouche de la personne qu’on aime fait toujours plaisir, non ? Mais il était patient et attendrait. Il s’était approché du lobe de l’oreille du jeune coréen et y avait doucement passé la langue. Il sourit quand ses mains vinrent attraper sa chemise, et fut heureux de voir le grand sourire qu’il affichait quand il avait prononcé son nom. Il pouvait redire ce doux nom toute la nuit et même la journée suivante et celle d’après si cela lui permettait à chaque fois de voir ce sourire accroché aux lèvres de celui qu’il aimait. Il rit en lui décoiffant les cheveux alors que le plus jeune jouait avec les boutons de sa chemise, son rire redoubla en voyant la moue qu’il affichait. Il était tellement mignon. Il avait été chanceux aujourd’hui, cette soirée qui à son entrée dans la discothèque lui paraissait ennuyante était entrain de devenir la plus belle de sa vie.

    Il était sur le point de poser ses lèvres sur celle de son aimé quand le poignet de la porte bougea. Il avait regardé la porte en même temps que lui et quand les coups commencèrent, il ne trouva rien de mieux à dire. Il commença à rire quand son petit ami posa sa main sur sa bouche comme s’il voulait qu’il se taise. Pourtant ça l’amusait lui aussi et il rit à son tour avant de le lui tapoter l’épaule. Etait-il fou ? Oui, surement. Une telle phrase ne serait jamais sortit de sa bouche avant, il serait vite venu porter aide.

    « Oui, je suis fou et c’est à cause de toi. »

    Il lui sourit, ce n’était pas un reproche, bien sûr que non. Il sentit les bras du plus jeune autour de sa taille, il se rapprocha autant que possible de lui faisant ce toucher leur torses, leurs cœurs battaient à l’unisson. Il se sentait tout simplement heureux et en sécurité. Jamais aucun homme ne lui avait fait autant d’effet, il n’avait jamais eut autant de frisson juste avec un regard ou une étreinte. Ce garçon était spécial et l’amour qu’il ressentait pour lui de la folie pure. Chaque caresse le rendait fou de bonheur, fou d’amour, fou de tout. Il s’aida de tout son poids pour faire tomber Suk Hwan en arrière et l’embrassa doucement quand le garçon serra sa chemise à nouveau. Il laissa ensuite sa tête se poser sur le carrelage après les nombreux baisers de Jin Shi. Il lui murmura un "je t'aime Suk Hwan" auquel il n'eut pas de réponse, il ne fut pas spécialement déçu, il savait déjà qu'il n'en aurait pas eut.

    Il le vit fermer les yeux et l’embrassa sur le bout du nez. Il l’adorait son Suk Hwan. Le plus vieux fonça les sourcils quand il vit la mine triste de son cadet. Qu’avait-il ? Plusieurs scénarios passèrent dans sa tête, allait-il lui dire qu’il voulait le laisser et partir, regrettait-il tout ça. Il commença à paniquer mais stoppa à sa phrase.

    Un secret. Oui, il avait su ça dès le début, leur relation ne pourra jamais être publique. Les gens voyaient toujours mal une relation entre deux personnes du même sexe, mais si en plus l’une d’elle était un personnage célèbre cela s’aggravait. Il ne voulait pas être une source d’ennui pour le jeune homme, tout mais pas ça. S’il pouvait le voir de temps à autre, s’il ne devait pas attendre une année pour le revoir une nouvelle fois, alors il pensait que tout serait bon. Il prit la main du rappeur dans la sienne et lui baisa le bout des doigts doucement. Cet enfant était devenu la personne la plus précieuse pour lui. Il ne le connaissait pas depuis bien longtemps mais il savait qu’il ne pourrait plus se passer de lui dans sa vie. Il lui sourit tendrement en lâchant sa main.

    « Je te comprends…Et je ne veux surtout pas te causer de problèmes. »

    Il descendit la tête suite au signe de main du jeune homme, ils étaient maintenant tellement proche. Leurs visages, leurs lèvres, leurs corps en entier. Il sentait le souffle chaud de la respiration de Suk Hwan sur son visage, c’était tellement agréable, cela lui donnait tellement de frisson. Il eut un petit sourire quand il l’entendit dire avoir mal à la tête, cela devait surement être les effets secondaires de tout l’alcool qu’il avait bu en début de soirée qui commençaient à montrer le bout de leurs nez. Il eut un long et doux frisson quand il passa ses mains sur son torse en rougissant. Mon Dieu, à chaque minute qui passait, il l’aimait encore plus. Il suivit la main de Suk Hwan qui se toucha le front en disant avoir mal. Il souleva le plus doucement possible les cheveux qui cachaient le front du garçon, il avait vu sa grimace. Il eut une moue triste en voyant la marque rouge qui s’y trouvait, il ne l’avait pas vu avant à cause de la frange du garçon. Il effleura sa marque de ses lèvres, il savait que s’il pressait il risquerait de lui faire du mal. C’était de sa faute tout ça, s’il ne l’avait pas énervé en l’embrassant au début, ils ne seraient pas venus en courant aux toilettes et il ne se serait alors pas pris la porte.

    Le guérir ? Il voulait bien mais il n’avait aucune idée de comment. Il se mordit la lèvre, un peu honteux. C’était le garçon qu’il aimait, il devait être capable de le comprendre et de l’aider. Mais là, il ne savait que faire. Il se releva pour se retrouver assis sur les cuisses de son petit ami, toujours allongé, chaque jambe d’un côté. Il regarda autour de lui. Ils n’allaient quand même pas passer le reste de leur soirée ici. Mine de rien les toilettes n’étaient pas vraiment l’endroit le plus romantique qui soit.

    « Hum…Tu veux qu’on aille ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyLun 12 Juil 2010 - 1:25

    Il avait reçu tellement de compliments de sa part. Il avait eut tellement d'attention envers lui. Il lui avait fait tant de bien avant même qu'il ne ce retrouve ici. Oui, tellement. Il ce demandait bien ce qu'il lui devait. Il lui devait tout, vraiment tout. Alors un je t'aime ne serait pas de refus. Un simple je t'aime. Suk Hwan baissa la tête, réalisant à quel point il pouvait être compliqué, il n'arrivait même pas à lui dire je t'aime. Trop timide? Les mots étaient surtout trop fort. Le moment arrivera, il arrivera, Suk Hwan en était sur. Il fera de son mieux pour prendre soin de lui en attendant. Et il avait eu le droit à un tout autre compliment. S'il était fou c'était de sa faute? Vraiment? Fou d'amour surtout, n'es-ce pas? Il lui tira légèrement la langue, avant de ne partir de nouveau dans un fou rire. Lorsqu'ils furent de nouveau seuls et que le petit prince en herbe s'aperçut vite qu'ils étaient toujours dans cette fichue boîte et qu'ils monopolisaient les toilettes, ça ne fut qu'un pur bonheur pour lui. Il voulait vraiment être seul avec lui. Toujours seul. Il enlaça sans gêne son petit ami, un fin sourire sur les lèvres, ils étaient tout proche. Suk Hwan était au ange, alors c'était ça tombait amoureux. Le rappeur en avait totalement perdu l'habitude, il n'y avait plus du tout gouté, c'était un sentiment envahisseur et malgré ça très agréable, son cœur battait fortement, on aurait dit le bruit d'une batterie. Il ce sentait bien et en sécurité, personne n'arriverait à lui faire changer d'avis, ça peut- paraître étrange, il y a quelques minutes il n'était pas très partant, il ressentait quelque chose pour ce dernier, mais il ne voulait pas s'enfoncer plus qu'il ne l'était déjà. Pourtant il avait doucement cédé aux caresses et baisers de celui ci. S'il regrettait à présent? Non, pas vraiment. Il ce demandait plutôt le pourquoi et comment était-il tombait amoureux d'un homme. Comment avait-il pu faire? Lui purement hétéro! Enfin, on ne peut pas dire qu'il a toujours reluqué les filles dans la rue, il s'en fichait totalement, il leur monterait plutôt du respect et rien bien d'autre. Mais il savait que les filles étaient son truc malgré la distance faite entre lui et le sexe opposé. Oui, Jin Shi, il était arrivait de nul part et avait su le séduire comme il le fallait. Il l'avait dépouillé du peu d'ongles qu'il lui restait. Il ce sentit doucement basculé en arrière n'y portant qu'une petite attention, sa tête tournait dans tous les sens, ses mains s'accrochèrent à la chemise de celui ci, le plus possible ce laissant doucement tomber sur le sol. Il réfléchissait encore et encore. Cette relation ne pourra être publique. Suk Hwan le savait bien, il ne pourrait pas arriver comme ça et faire un caprice à la compagnie. Il était assez chiant comme ça, cette nouvelle serait un peu comme le trop des bêtises de Suk Hwan. Il ne voulait pas nuire à la compagnie pour une histoire d'amour pas comme les autres aux yeux des autres. Jin Shi prendrait-il son parti? Le plus jeune ouvrit doucement la bouche lui annonçant la chose de façon à qu'elle ne soit pas trop brusque. S'il comprenait? Apparemment oui. Oui? Oui! Suk Hwan ouvrit grand les yeux, laissant ses yeux ce noyer dans le regard merveilleux de celui ci. L'avait-il oublié? Cet homme était un ange descendu tout droit du ciel. Il avait la mémoire courte. Ses doigts s'unirent à ceux du coiffeur, il embrassa sa petite main, au plus grand plaisir de celui ci. Il le comprenait parfaitement, ils allaient dans le même sens! C'était incroyable! Jin Shi disait oui! Suk Hwan ce laissa sourire doucement, serrant davantage cette main qu'il ne voulait à présent plus du tout lâcher.

    ▬ Tu ne seras jamais un problème pour moi. Tu es un ange.

    A ces paroles, leurs mains ce séparèrent. Suk Hwan lui fit un mouvement de main, afin qu'il ce rapproche un plus de lui. Toujours un peu plus. Encore, encore. Jusqu'à que leurs souffles ce touchent, que leurs bouches soient proches, que leurs regards ne ce lâchent pas. Suk Hwan eu une fine révélation. Jin Shi était vraiment plus âgé que lui. Il était majeur dans tous les cas. Mais en ce qui concerne le plus jeune, il était toujours mineur; 18 ans en Corée ça ne vaut pas grand chose. Il bouda légèrement. Laissant les premières sortirent de sa bouche. Il avait énormément mal au crâne et pourtant toujours cette envie de boire. L'alcool n'était pas très loin, il suffisait tout simplement d'ouvrir la porte et de marcher tout droit. Il sourit avec Jin Shi. Son sourire était magnifique. Il continua sur sa lancé lui annonçant à présent qu'il avait chaud. Vraiment chaud, c'était aussi l'alcool mais aussi dû au fait que son petit ami soit aussi proche. Il laissa ses mains glisser le long de son torse, ce mordant légèrement la lèvre inférieur. Il le sentait, son corps était magnifique aussi. Il ne put s'empêcher de sourire en le voyant rougir. Et puis il posa l'une de ses mains sur son front lui annonçant qu'il avait mal ici. C'était là. Il avait été stupide de vouloir l'ouvrir avec son pied, mais vraiment, il regrettait, parce que ce genre de douleur, il pouvait en avoir pour de longues semaines ou pas...Si Jin Shi à le guérir bien comme il le fallait. Il plissa les yeux en sentant les doigts de ce dernier, ce débarrasser gentiment de sa frange. Il sentit par la suite ses lèvres contre son front. Il sourit stupidement, ça lui faisait un bien fou. Il aimait que celui ci soit aussi attentionné envers lui. Pourtant lorsqu'il lui demanda à voix haute de le guérir, celui ci ne su quoi faire, Suk Hwan ne put s'empêcher de sourire, en le regardant s'assoir. Il cherchait? Il n'avait pas à chercher bien longtemps. Une idée lui vint soudainement, comme s'il avait lu dans ses pensées. S'il voulait allé ailleurs? Suk Hwan ce releva d'un bond, restant assis sur le carrelage. Il lui fit un signe positif de la tête, le serrant une dernière fois dans ses bras avant de ne sortir de la pièce.

    ▬ Si c'est avec toi, je ne dis pas non.

    Lorsque celui ci ce leva, Suk Hwan fit de même. Réfléchissant à comme il sortirait. Il devait peut-être le laisser sortir en premier. Ou bien lui...? Non. Pourquoi ne sortaient-ils pas ensemble? Après tout, si on l'interrogeait il prendrait la parole. Il ne fallait tout simplement retourner au bar en vrai. Oui, parce que c'était là bas que les témoins ce trouvaient. Oh ce qu'il pouvait être intelligent par moment. Il s'arrangea d'une main les cheveux, ce tournant en direction de Jin Shi. Il lui arrangea à son tour les cheveux, un grand sourire sur les lèvres. Il lui essuya les vêtements à l'aide de sa main. La maman poule était de retour. Il ne voyait pas pourquoi sa changerait. Il aimait bien prendre soin des personnes qu'il aimait, ça n'était pas de sa faute. Il posa un doux baiser sur ses lèvres, avant de ne ce diriger lentement en direction de la porte, ne lâchant pas du regard de celui ci. Il la débloqua à l'aide du verrou, soupirant fortement. Il fallait qu'il soit zen. Totalement zen. Comme lorsqu'il avait franchit la porte des toilettes à son arrivée en boîte précédemment. Il s'en souvenait, hein? Il tourna la poignet, il n'y avait pas beaucoup de monde devant l'entrée, elles étaient toutes un peu plus loin, où pas très loin. Mais elle n'était pas envahit. Suk Hwan soupira d'aise, ce tournant vers Jin Shi, comme pour voir s'il le suivait. Qu'il ne le lâche pas, il ne voulait pas le perdre...Il ne voulait pas le perdre hein? Suk Hwan attendit que celui ci arrive à sa hauteur pour pouvoir s'attraper le plus discrètement à sa veste. Maintenant, il ne le perdrait pas.

    Ils n'eurent pas de gros problèmes à la sortie de la boîte, pourtant ils continuèrent de marcher. Les personnes devant la boîte ne les lâchaient pas du regard. Suk Hwan soupira une nouvelle fois. Tenant toujours le bout de la veste de celui ci, ça n'était pas ça qui les choquaient? Il espérait. Suk Hwan a toujours été parfois assez câlin et même avec les autres membres du groupe, il n'y avait pas photo. Que ce soit à la télévision ou dans les magazines. Alors quoi...?
    Il regarda autour de lui. Par où était-il arrivé? Le plus jeune lâcha prise croisant les bras, penchant la tête. Il était arrivé en voiture, mais par où? Il ce mordit légèrement les ongles, laissant ce visage réfléchit scotché sur son beau visage. Plus ils avançaient plus ils s'approchaient d'un parc. Le parc, n'était ni trop près, ni trop loin de la boîte de nuit. Suk Hwan sourit doucement, s'apercevant qu'ils étaient assez loin pour qu'il reprenne ses bonnes habitudes. Il s'accrocha aux bras de son petit ami et puis n'oubliez pas: Suk Hwan est "bourré". Il leva les yeux vers celui ci, lui touchant le bout du nez à l'aide de l'un de ses doigts un grand sourire aux lèvres:

    ▬ Tu es beau.

    L'enfant stupide qu'il était par moment refit surface, il lui barra le passage, lâchant au passage son bras. Il posa ses deux mains sur son torse. Il ne pouvait plus s'en empêcher, il était devenu de plus en plus tactile envers lui. C'était vraiment mauvais...Il finira dépendent, totalement dépendant de Jin Shi. Il laissa ses lèvres frôler celle du grand brun, lui donnant tout plein de frissons. Au moment même où leurs lèvres allèrent ce rencontrer en un long baiser, le plus jeune ce recula lui faisant un signe négatif de la tête, toujours ce sourire joueur sur les lèvres:

    ▬ Attrape moi.

    Il c'était une nouvelle fois rapproché, murmurant ses paroles à l'oreille de celui ci. Il perdit ensuite tout contact avec le plus vieux, marchant les mains dans les poches et le plus rapidement possible. Ils venaient tout juste de rentrer dans le grand parc. Ce soir la lune était présente et le temps ce faisait frais. Ses yeux regardèrent tout autour de lui, c'était magnifique horriblement magnifique. L'ombre des arbres reflétaient bien sur le sol, il n'y avait aucun bruit, comme si le parc était vide. Il commença à fredonner la dernière chanson qu'il avait put entendre avant de ne sortir de la boîte. Une musique connue, oui, même très connu.

    ▬ Tu ne joues pas Jin Shi? Ou je suis trop rapide pour toi?

    Il s'arrêta net, au milieu de l'allée d'arbres qui les menaient nul part. Il voulait ce faire attraper, oh oui, il en rêvait. Il leva la tête vers la lune lointaine, ce soir elle était belle. Aussi belle que celui qu'il aimait, voir même moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyLun 12 Juil 2010 - 17:41

    Jin Shi était toujours allongé au-dessus du plus jeune quand il lui dit que leur relation devrait être un secret. Il savait qu’en publique ils ne seraient que de simples amis, ni plus ni moins, et encore. Savoir que devant les gens, il ne pourrait pas le regarder comme il voulait, il ne pourrait pas le toucher à sa guise l’attristait. Mais il devait avant tout penser à la carrière de Suk Hwan, après tout c’était lui l’important dans tout ceci. Il lui baisa la main en approuvant et sourit quand son petit ami lui dit qu’il était un ange. En était-il vraiment un ? Il avait toujours été quelqu’un de bon, gentil et tout ce qui suivait mais ne s’était jamais considérait comme tel. Mais si son cadet le disait alors cela devait être un peu vrai, de toute façon il essaiera de tout son possible de rester l’ange de ce jeune homme. Le seul. Il s’était rapproché suite à la demande du garçon qui prononcer plusieurs petites phrases, ce fut la dernière qui le fit le plus réfléchir.

    Il se rassit ensuite se demandant comment le guérir. Il s’était dit que la première chose à faire serait peut-être de changer de lieu. Aller autre part. Il ne savait pas spécialement où mais ils y penseraient ensemble quand ils sortiront d’ici. A sa proposition, il vit le brun se mettre de suite en position assise, cela semblait lui convenir et le plus jeune le prit de nouveau dans ses bras. Il sourit en passant légèrement sa main dans ses cheveux.

    Il se leva et attendit que Suk Hwan en face de même. Il se demandait aussi comment ils pourraient sortir. Plusieurs personnes les avaient vus entrer dans les toilettes et cela fait déjà un bon petit bout de temps qu’ils y sont. Il lui remit les cheveux en place ainsi que ses vêtements et Jin Shi abordait un aussi grand sourire que lui. En cet instant, il ne devait surement pas exister une personne aussi heureuse que lui, que ce soit sur terre ou sur une quelconque autre planète où pouvait se trouver une potentielle autre espèce vivante. Suk Hwan déposa un baiser sur ses lèvres et avant qu’il ne se dirigea vers la porte, le plus vieux le retint et l’embrassa aussi en lui murmurant qu’il l’aimait. Il le laissa ensuite continuer son chemin, il n’attendait pas de réponse, c’était plutôt comme s’il le lui disait pour ne pas qu’il l’oublie. Jin Shi n’a jamais été quelqu’un de particulièrement confiant ou sûr de lui et maintenant encore il n’arrivait pas totalement à croire à la situation dans laquelle il était. Peut-être que dès qu’il franchira cette porte, le rappeur aura tout oublié et qu’ils seraient de nouveau des inconnus pour l’un et l’autre. Il ferma les yeux et secoua se tête de gauche à droite. Non, c’était impossible.

    Il rejoint le plus jeune qui l’attendait au pas de la porte, il passa la tête pour voir le petit hall, il n’était pas bondé c’était déjà ça. Il pensa un instant qu’après toutes leurs sorties, leurs rencontres se feront comme ça, ils devront toujours faire attention, que personne ne les voit. Il soupira doucement, de toute façon il était prêt à tout si c’était pour passer un peu de temps avec la personne qu’il aimait. Il sourit quand son cadet attraper un petit bout de son gilet, avait-il peur qu’il s’envole. Ils sortirent enfin de la discothèque sans grande difficulté, sans aucune difficulté plutôt à part quelques regards par ci par là auxquels il ne fit même pas attention. De plus, la seule chose qui tripotait ses pensées et qui avait tout son attention était le jeune garçon en face de lui. Il le vit regarder l’endroit, Jin Shi ne pouvait pas l’aider, c’était la première fois qu’il venait ici et s’était dans un taxi. D’ailleurs il était sûr qu’il n’arriverait pas à rentrer chez lui sans ce même moyen de transport. Le trajet n’avait pas été long certes mais il n’avait aucune idée de la route prise par le chauffeur.

    Ils arrivèrent à un parc qui se trouvait à quelques mètres de la boîte. La différence entre l’endroit où ils étaient avant et celui-ci était choquante. La discothèque était tellement peuplée, agité avec une musique assourdissante. Alors que le parc était calme, désert et pas un son de la musique n’y arrivait. Suk Hwan s’accrocha à son bras et le plus vieux lui sourit en l’embrassant sur la tête. Il rougit quand il lui toucha le nez en lui disant qu’il était beau.

    « Tu l’es encore plus. »

    Il se posta après en face de lui, Jin Shi posa chacune de ses mains sur celles de son petit ami sur son torse. Leurs lèvres se rapprochaient de plus en plus, il ferma les yeux mais ne sentit que les mains de Suk Hwan se dérober des siennes en lui disant de l’attraper. Il ouvrit alors les yeux et regarda l’enfant qui lui souriait. Il le vit ensuite marcher rapidement, cela ne serait pas bien difficile de l’attraper comme ça, il faisait surement exprès. Le plus vieux resta à sa place et attendit qu’il s’arrête pour s’approcher doucement de lui alors qu’il levait la tête. Arrivé à lui, il se leva sur la pointe des pieds pour effleurer les lèvres du garçon qui avait la tête au ciel et sourit.

    « Je suis peut-être vieux mais j’ai encore mes jambes. »

    Il commença à rire doucement, leurs voix étaient les seuls choses que l’on pouvait entendre si on omettait le bruit léger du vent. Il posa chaque main sur les douces joues du rappeur et lui fit baisser la tête à son niveau en faisant la moue. Il l’embrassa sur les lèvres plusieurs fois de suite avant de le prendre dans ses bras.

    « Ne regarde pas autant la lune…Je serais jaloux. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyLun 12 Juil 2010 - 21:43

    Personnellement ça ne lui plaisait pas vraiment de vivre caché, déjà qu'à la plus grande des bases, il n'aimait pas être suivit par les photographes alors là, il devrait être cent fois plus vigilant. Ce que la vie pouvait être injuste par moment. La chance ne tournait que très rarement avec le rappeur. C'était toujours de la chance et une grosse conséquence à la fin. Par exemple, il était venu au monde - chanceux - mais il avait obtenu des capacités très limite, comme sa léthargie qui le permettait de ne pas faire grand chose, pendant ses jours de repos. - malchanceux - et maintenant il sortait avec Jin Shi, mais il ne pourrait pas vivre pleinement son amour. Et lui qui c'était dit que sa seule chance avait été le fait de devenir une super star, en vrai qu'elle poisse! A cet instant précis il aurait voulut devenir une personne totalement banale, pour pouvoir vivre son amour pleinement à ces côtés. Il ne voulait pas le perdre, il c'était beaucoup trop attaché à lui et ça très rapidement. Il ferait de son mieux. Après tout, il était la personne qu'il aimait et ceux peut-être pour la vie. Suk Hwan baissa les yeux, serrant un peu plus le bras de celui ci, s'approchant davantage. Il était pensif, trop pensif, mais il était à la fois le plus heureux du monde entier. Il sourit stupidement à cette idée. En était-il sur? Qu'es qu'il pouvait être enfantin par moment, même parfois beaucoup trop. Il leva les yeux, lui touchant le bout du nez. Beau? Non, non, il n'était pas beau. Le mot était très faible. Il est parfait, oui parfait. Son visage, ses lèvres, sa manière de faire et de lui expliquer les choses. Il l'aime tout entier. En le voyant rougir, Suk Hwan ce mordit la lèvre inférieur. Mon Dieu, qu'es qu'il pouvait être craquant! Petit prince qu'es que tu être fillette par moment aussi! Lui l'était encore plus? Ah bon? Il pensait surtout qu'il était mignon, horriblement mignon, mais ça n'allait pas plus loin. Il n'avait pas cette chose que le plus vieux détenait. Cette beauté tellement naturel. Il ce détacha de son bras, ses pulsions revinrent à la surface, il voulait être proche de lui, le toucher, l'embrasser, sentir l'assurance de Jin Shi. Ses doigts tremblaient lorsqu'ils ce posèrent sur son torse, il frissonna en sentant les doigts de celui ci sur les siens. Comment était-il devenu aussi dépendant d'une personne en quelques heures? Il espérait que ça durerait. Il n'était pas du genre à aimer les relations d'un jour ou bien de quelques heures, non il n'était pas très fan. Il voulait vraiment que ça dur entre eux. Il rapprocha doucement sa bouche de sa jumelle, il ferma les yeux, il était comme transporter, il aurait voulut l'embrasser. Il aurait voulu, mais le gamin avait un tout autre plan. Un sourire joueur ce dessina sur ses lèvres. Il fit un pas en arrière, lui faisant un signe négatif de la tête. Il ne l'avait surement pas vu, ses yeux ne s'ouvrèrent que lorsqu'il sourit gentiment. Attrape moi. Voilà ce qu'il lui avait dit, il perdit tout contact avec celui ci. Commençant à marcher beaucoup plus rapidement, les mains dans les poches, il avançait à grand pas, regardant en haut, en bas, tout autour de lui. Il était heureux, il chantonnait, il était amoureux aussi. Il ne marchait pas réellement droit, du au fait de l'alcool, il manqua même de tomber. Mais il s'en fichait parce qu'il touchait le bonheur absolu du bout des doigts. La question qui lui vint très rapidement fut: Pourquoi Jin Shi ne l'attrapait-il pas? Était-il trop rapide? Pourtant il avait fait exprès de ne pas partir en courant, il avait fait exprès de marcher juste très rapidement. Il s'arrêta alors, lui donnant alors toute chance de l'attraper, il rêvait tellement de ce faire attraper. Il gonfla les joues, regardant la lune clair de ce soir. Elle était magnifique, Suk Hwan n'avait jamais vu ce genre de chose bien avant, peut-être parce qu'il ne sortait pas souvent et qu'il était trop occupé. Le spectacle était magnifique. Il frissonna légèrement en sentant le vent frais caresser ses petites mains ainsi que son visage. Le vent n'était pas pesant, juste parfait, pour la saison.

    Il sursauta à l'apparition magique de Jin Shi, lâchant un hoquet de surprise. Son expression changea rapidement, il sourit doucement en sentant ces lèvres frôler les siennes, ce qu'elles pouvaient être douces. Il plissa légèrement les yeux tout souriant. Vieux? Il n'était pas aussi vieux que ça, il le trouvait même très jeune enfin physiquement, alors il n'y faisait pas très attention, juste lorsqu'il y pensait. Son sourire s'accentua aux multiples baisers déposaient sur ses lèvres, il les lui rendit délicatement, comme pour ce faire pardonner du fait qu'il ne lui dise pas un je t'aime. Il ce sentait vraiment nul, il ce sentait même gêné par tout l'amour que celui ci lui portait, es-ce que Suk Hwan était de taille? C'était bien ce qu'il ce demandait. Pourquoi était-il si réfléchit tout d'un coup? Lui qui fonçait à l'habitude toujours tête basse. Il passa ses bras autour du cou du plus âgé, ce serrant un peu plus contre lui. Il posa doucement sa tête contre son épaule. Il serait jaloux? Jaloux de la lune? Suk Hwan ne put s'empêcher de rire fortement, il déposa un petit baiser dans son cou, gardant cet énorme sourire sur les lèvres. Ce qu'il pouvait être mignon.

    ▬ Tu n'as rien à lui envier.

    Il soupira, restant pensif. Il ne savait pas pourquoi il réfléchissait autant, il avait envie de ne plus penser, mais c'était normal. Il n'en avait pas l'habitude. Il savait que ça passerait, mais que ça passe le plus vite possible.

    ▬ Es-ce que tu as déjà eu d'autres relations avant moi?

    Il ne releva pas la tête, il avait fermé les yeux ce sentant beaucoup trop en sécurité pour le laisser s'échapper maintenant. Il ce répéta la question dans la tête, comme pour ce demander si c'était bon. D'après lui, ça ne l'était pas. On aurait dit qu'il enviait les autres qui étaient passés avant lui. Il n'était pas du genre à envier, ça n'était pas dans ces habitudes. Il ouvrit les yeux, relevant subitement la tête. Il croisa le regard de celui ci, souriant légèrement:

    ▬ Je serais rassuré, parce que je ne sais pas comment m'y prendre avec les hommes...J'ai honte de te demander ça comme ça. Je me sens vraiment bête.

    Il le repoussa gentiment afin de ce dégager de son entrain. Il lui prit tout de même la main, ce remettant doucement à la marche. Il serrait très fortement sa main, vraiment fort. Comme s'il avait peur qu'il s'en aille et le laisse seul ici. Il faisait vraiment sombre. Il ce mit à balancer leurs mains devant, puis derrière, puis encore devant, puis encore derrière, comme un gamin de 12 ans l'aurait fait. Il fixait leurs mains avant de relever les yeux vers celui ci.

    Malheureusement ce doux moment heureux ne dura pas très longtemps, Suk Hwan trébucha brutalement sur le sol, lâchant par conséquent la main de celui ci, pour qu'il ce retrouve pas dans sa chute. Le jeune enfant, soupira fortement d'un grand "Ah! Vraiment!" pour ne pas dire d'insultes. Il ne put s'empêcher de rire sur sa stupidité. Voilà! Bravo l'artiste! Il resta assit sur le sol ce débarrassant des saletés qui avait pu ce mettre sur ses vêtements. Sur son débardeur de couleur blanc en plus de ça! Sa veste! Son jeans, il était comme démoralisé!

    ▬ Quel idiot. Quel maladroit.

    Il releva la tête en direction de Jin Shi, lui faisant la moue d'un petit garçon triste:

    ▬ Continue sans moi. Je vais être un fardeau pour toi.

    Bien évidement, c'était une façon de plaisanter. Il s'asseye correctement sur le sol. Tendant les mains en direction de son petit ami. Lorsque leurs doigts furent entremêlés, il eut un doux sourire, un très grand sourire même. Quel diable! Il ce laissa tomber en arrière brusquement emmenant Jin Shi dans sa chute. Il ce retrouva alors allongé sur lui, comme précédemment dans les toilettes la boîte de nuit. Mais ça ne s'arrêta pas là, il le fit basculé sur le sol de façon à ce que les rôles s'inversent. Il ce retrouva alors maître de la situation. Le rappeur rit à pleine voix, ce mordant la lèvre inférieure comme pour s'empêcher de rire plus. Peine perdu, il était totalement mort de rire. Il posa par automatisme ses mains sur le ventre du coiffeur, prenant légèrement appui sur celui ci. Il s'approcha dangereusement de ses lèvres, les unissant en un long baiser. Il voulait plus que de simple petits bisous, il voulait un baiser à présent.

    Au début, le baiser fut plutôt timide, vraiment timide, mais il essayait de bien faire, il essayait pour ne pas être distant, être un mauvais petit ami et ainsi de suite. Il avait dit qu'il ferait des efforts. Alors, il en ferait! Il prit tout doucement confiance en lui, vraiment doucement, il laissa ses mains glisser le long du torse de finement musclé de Jin Shi, attrapant fortement le col de sa chemise noir, il approfondit le baiser, laissant sa langue partir à la rencontre de la sienne. Il avait doucement gémit, même s'il avait l'impression que le gémissement avait été amplifié. Surement du à la solitude dans le parc. Il ce sentit rougir doucement, jouant toujours aussi timidement avec la langue de celui ci. Il lécha une dernière fois les lèvres de celui ci, mettant fin au baiser langoureux, il ce mordit la lèvre inférieur, ne le lâchant pas du regard. Son regard était encré dans le sien:

    ▬ Je t'ai...

    Il ce rendit compte très tardivement de ses paroles, ses yeux étaient comme humides. C'était comme si le vase qui contenait ses émotions été complet. Plus de place. Il ce mordit davantage la lèvre, perdant tout contact avec lui. Il s'asseye alors sur le sol, dos à lui, les jambes pilées, déposant sa tête contre ses genoux. Il l'avait presque dit. Il l'avait presque dit et son cœur battait à la chamade! Et c'était lourd, trop lourd pour ses émotions! Il l'aimait! Il l'aimait! Il aurait aimé continuer, le lui crier même. Mais c'était comme si quelqu'un lui en avait empêché. Il ce sentait bête vraiment bête. Mais c'était ainsi. Il devrait attendre, ça n'est pas grave Suk Hwan, s'il faut du temps et bien il faudra du temps, on ne peut rien précipiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 1:19

    Jin Shi avait laissé son cadet s’éloigner de lui quand ce dernier lui avait demandé de l’attraper. Il sourit et attendit que celui-ci lève la tête au ciel pour se retrouver devant lui, il hoqueta de surprise, ce hoquet là au moins était vrai. Il rit doucement en repensant à ceux qu’avait faits le plus jeune homme quand ils étaient au bar pour faire croire qu’il était bourré. C’était vraiment un excellent comédien. Il déposa plusieurs baisers sur les lèvres du rappeur et en reçut presque autant à son tour. Il entoura de ses bras la taille de son petit ami alors que celui-ci passait ses bras autour de son cou en posant sa tête sur son épaule. Il déposa un baiser dans son cou qui le chatouilla et le fit frissonner. S’il n’avait rien à lui envier alors pourquoi est ce que le jeune idole la regardait elle et pas lui. Il n’avait pas l’habitude d’être jaloux, loin de là, peut-être même était ce la première fois qu’il commençait à l’être, et la lune en plus. Il resserra son étreinte voulant avoir Suk Hwan le plus proche possible de lui.

    Il ouvrit grand les yeux à la question de son petit ami. Il ne l’avait pas vu venir celle là. Il ne savait pas vraiment quoi répondre. Il baissa la tête en direction de celle du coréen, il ne voyait que ses cheveux, il sentait assez gêné maintenant. Il ne comprenait pas la raison de cette question. Mais il eut un sourire quand le plus jeune releva la tête en continuant sa phrase. En fait, il n’avait jamais rien vu de plus adorable. Cette phrase lui affirma aussi qu’il était bel et bien le premier homme dont Suk Hwan était tombé amoureux, on ne pouvait imaginer le bonheur que cela lui procurer. Il ferait tout pour rester le premier et le seul dans le cœur du garçon. Ce dernier se détache de lui et lui prit la main qu’il serra dans la sienne et ils commencèrent à marcher lentement. Silencieusement, Jin Shi détestait le silence, cela lui rappeler la mort et ça lui faisait peur. Pourtant, depuis qu’il était en compagnie du rappeur il s’était senti plus vivant qu’avant. Il sourit en voyant Suk Hwan balançait leur mains et regarda les ombres devant lui. Il s’arrêta faisant s’arrêter en même temps son compagnon.

    « Je suis déjà sorti avec quelques personnes avant…mais ça n’a jamais trop marché. »

    Il baissa la tête en se grattant les cheveux de sa main libre, mal à l’aise. Il voulait être sincère avec Suk Hwan, de toute façon il ne rappelait presque plus d’aucunes de ses anciennes relations. Aujourd’hui il n’y avait que le chanteur qui comptait pour lui. Il se rappela quand même qu’il n’avait jamais eut de chance avec les histoires d’amours. A la fin, on se moquait toujours de lui, on le trompait, quelques uns l’avaient même quittés juste en disant parce qu’il était trop gentil. Pfff, il soupira en remettant ses cheveux en place et tourna la tête pour regarder son petit ami dans les yeux et lui sourit.

    « Mais je n’ai jamais aimé quelqu’un autant que toi. »

    Is se remirent en marche et Jin Shi semblait un peu ailleurs. Oui, il aimait ce garçon plus jeune que lui qu’il venait de rencontrer il y a à peine quelques heures. Et ce sentiment n’avait jamais été aussi fort. Il sentit soudainement la main quitter la sienne et entendit un bruit. Son premier réflexe fut de baisser la tête pour voir un Suk Hwan assis par terre entrain de secouer ses vêtements, le deuxième fut alors de regarder un peu plus en arrière. Une petite pierre. C’était ça qui l’avait fait tomber ? Il ne put s’empêcher de rire en l’entendant lui dire de continuer sans lui. Il devait bien savoir qu’il ne le ferait surement pas. De plus, le parc était sombre et il aurait trop peur de s’y promener seul. Vous l’aurez compris, Jin Shi était parfaitement le genre de personne à se faire des films tout seul. Maudite télé, c’était ça regarder les films d’horreurs seuls pendant trop longtemps.

    Il vit Suk Hwan tendre les mains vers lui et les prit croyant qu’il voulait qu’il l’aide à se relever. La chose était toute autre. Le grand sourire qu’affichait le plus jeune ne présager rien de bon. Il se laissa tomber sur le jeune homme quand celui-ci bascula de nouveau en arrière. Il eut un rire pendant sa chute, ce garçon était imprévisible. En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, le plus jeune se retrouva au dessus de lui tout sourire. Il leva une de ses mains au niveau de son visage et passa lentement ses doigts sur les traits du jeune homme. Il était tellement beau qu’il était presque impossible de penser qu’il était réel. Et il pressa ses lèvres contre les siennes.

    Il n’aurait jamais cru que Suk Hwan arrondirait leur baiser. Il était heureux, cela voulait dire qu’il se sentait beaucoup plus à l’aise avec lui. Le plus jeune s’agrippa au col de sa chemise alors que lui passait sur le dos du garçon, le caressant avant de remonter jouer avec ses cheveux. Il ouvrit doucement la bouche quand il sentit la langue de son petit ami. Quand sa langue toucha enfin sa jumelle, il pensa devenir fou. Un long frisson parcourut tout son corps. Ses forces le quittèrent en entendant le doux gémissement du plus jeune qui résonnait encore et encore dans son oreille. Une de ses mains descendit et attrapa un bout de tissu qu’elle trouva sur son trajet. Il sentait cette langue se mélangeait à la sienne, doucement, timidement. Il en perdait ses moyens. Il voyait des étoiles partout au-dessus de lui alors que la pleine lune les cachait toutes en réalité. Ses mains tombèrent mollement sur le sol quand le jeune garçon passa une dernière fois sa langue sur ses lèvres. Son cœur bondit en écoutant le début de ces trois mots qu’il voulait entendre depuis le début. Il fut déçu, il y était presque mais ce n’était pas encore ça.

    Il posa son avant bras sur ses mains et sentit Suk Hwan rompre le contact entre leur dos corps. Il se passa la langue sur ses propres lèvres comme pour se remémorer le goût de celles qui venaient de le quitter. Il tourna la tête sur le côté et vit son cadet assis sur le sol dos à lui. Se releva et marchât les quelques mètres qui les séparaient, les jambes tremblantes. Il s’assit ensuite sur ses propre genoux derrière le coréen et colla son torse à son dos. Il posa sa tête sur le haut de son dos et déposa un baiser sur sa nuque en souriant.

    « Ce n’est pas grave si tu ne veux pas le dire. »

    Il ne savait pas s’il ne voulait pas ou n’y arrivait pas. De toute façon, maintenant cela ne comptait pas vraiment. Il serait content s’il lui disait qu’il l’aimait mais il savait déjà que c’était le cas, alors c’était bon. Il le lui dira quand il voudra. Il rampa jusqu’à se retrouver face du jeune homme et lui releva la tête du bout des doigts toujours en souriant. Il pouvait très bien s’en passer pour ne plus voir cette mine là sur le visage du plus jeune. Il l’embrassa doucement sur le front espérant qu’il n’y avait plus trop mal.

    « Je t’aime et je sais que pour toi aussi c’est le cas. Donc c’est bon. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 3:14

    Alors d'autres personnes étaient passés avant lui? Il fallait s'en douter. Le coiffeur n'est pas de sa génération, il est d'une plus vieux que lui et surement plus expérimenté vis-à-vis de son âge. Il n'est plus un gamin. Il sourit doucement, ça aurait pu l'attrister, mais ça ne fit que le rassurer un peu plus. Il savait comment s'y prendre alors? Suk Hwan irait dans son sens, déjà qu'avec une fille ça a toujours était un brin difficile, pas étonnant qu'il n'en ai jamais eu - sans compter son amour d'enfance - alors avec les garçons et bien il ne s'y était jamais intéressé, vraiment. Il laisse son cœur faire pour le moment et ses habitudes communes prendre le dessus. Il espérait juste ne pas le faire souffrir, car il ne faut pas mentir mais qu'es que Suk Hwan peut être maladroit. Il reprit doucement la marche, ne savant trop quoi dire. Que ça le rassurait? Qu'il était content? Non, c'était trop bête, pourtant la première proposition n'est pas si idiote que ça. Il ouvra doucement la bouche, comme pour lui faire part de son avis, mais il ne put, Jin Shi le devança bien avant lui avouant qu'il n'avait jamais autant aimé avant lui. C'était vrai? Le plus jeune ouvrit grand les yeux, comment pouvait-il dire ce genre de chose, ça gênait vraiment Suk Hwan. Il laissa un petit rire nerveux sortir de sa bouche. C'était vraiment nerveux. Il arrivait toujours à le complimenter et lui non. Il serra un peu plus sa main dans la sienne, plongeant son regard dans le sien.

    ▬ Tu n'as pas à dire ça pour me faire plaisir.

    Et en plus ce qu'il pouvait être paranoïaque. C'est bon il suffisait qu'il soit trop complimenté pour croire que quelque chose ce trame derrière son dos. Il continua sa marche tout de même heureux, heureux de le rendre tout de même heureux, de lui plaire, c'était tout de même ça. Même avec son caractère d'idiot il arrivait à s'attirer autre chose qu'une fan déchaînée. C'était un bon début. Il s'arrêta très rapidement de penser, car il tomba brutalement sur sol, lâchant la main de celui ci. Comment avait-il fait? Et Jin Shi en riait, ça lui faisait rire? En même temps Suk Hwan n'était très futé. Il en rit à son tour. En tout cas, il ne c'était pas fait mal. Les plaintes furent très limite, c'était comme si Jin Shi lui faisait aussi oublier ses mauvaises habitudes. C'est con d'être amoureux par moment, on change presque littéralement de façon de penser, de faire, de dire les choses et on perd certaines habitudes. Il fit semblant de bouder, il avouant qu'il ne pourrait continuer, qu'il était beaucoup trop faible et qu'il le ralentirait. Il tournait un film? Il ne regardait pas assez la télévision, mais lorsqu'il la regardé, il gardait vraiment tout et n'importe quoi. Comme ce genre de phrase, dans les films lorsqu'un personnage dit cette phrase, l'autre arrive rapidement à sa rescousse, l'aidant à ce relever en le portant sur son dos. Pour ce qui concerne Suk Hwan et Jin Shi, le scénario changera. Il lui tendit gentiment les mains, ne pouvant s'empêcher de sourire grand, il n'arrivait pas à effacer ce grand sourire. Était-ce de sa faute? Si niveau discrétion quelque chose cloché? Lorsque leurs mains furent liées, Suk Hwan le tira de façon à ce qu'il tombe sur lui, ça le faisait encore rire, il en riait avec lui? On aurait dit deux gamins entrain de ce chamailler. Il ce retrouva à son plus grand bonheur sur le le plus vieux. Il était heureux, vraiment heureux. Il sourit davantage en sentant les doigts de celui ci lui caresser doucement le visage. Il ce sentit bien à ce moment là, vraiment bien.

    Ses mains ce posèrent sur son torse et la chose c'était faite toute seule. Ses lèvres partirent rejoindre les siennes, il était ivre; Ivre d'amour et d'un trop plein d'émotions. Il avait pour but principale de lui faire plaisir, il était partit sur cette base là, mais celle ci c'était rapidement transformé en plaisir pour lui aussi, il avait approfondit le baiser, ne pouvant plus ce séparer des lèvres du plus vieux, ses mains c'étaient agrippés à son col, il le voulait tout entier. Sa langue partie rejoindre sa semblable, le faisant gémir de plus belle, il ne savait pas ce qui le guidait. Son cœur? Ses émotions? Là n'était plus la question, il sentait tout simplement, les mains de son petit ami, lui caressait les cheveux, le dos. Des caresses à lui mettre la chair de poule. Il lécha lui lécha les lèvres lorsqu'il rompit le baiser. Il s'en souviendrait pendant longtemps, il n'avait jamais embrassé d'une telle sorte. Il n'avait jamais embrassé tout court, ça avait toujours été des bisous entre amis - et encore - ou bien pour ce sortir d'une lourde situation. Jin Shi était un peu le premier en tout dans la vie de Suk Hwan.

    Il le regarda longuement, sortant les mots magiques de sa bouche...ou enfin presque. Il freina ne prononçant les dernières lettres. Qui avait-il? Il n'en savait rien, il était juste perdu. Il les avait presque dit et ça le perturbé. Il s'asseye sur le sol, s'insolant pendant un moment, sa tête contre ses genoux. Il ce sentait bête, inutile. Comment Jin Shi avait-il pu tomber amoureux d'un garçon comme lui. Qu'avait-il fait de plus que les autres? Il y avait tellement d'hommes beaucoup plus mature, plus beau que lui. Suk Hwan n'est qu'un gosse, pourrit gâté de méchanceté envers les autres. Il était devenu ainsi au début des débuts du groupe. Parce que bien avant ça, cet enfant au cerveau dérangé, ne vivait pas dans les meilleurs conditions, à la limite d'un taudis, avec sa mère et son frère. Il avait reçu la pleine méchanceté de ses camarades, le menant à ne plus du tout suivre les cours, c'est sa mère qui lui apprenait ou bien son grand frère. Jusqu'à que celui ci parte pour vivre sa vie ailleurs et que Suk Hwan ne passe ces foutues auditions pour qu'il puisse aider sa mère. C'est surement de là que lui vient ce caractère chiant, à cause du passé. Un passé qu'il essayait d'oublier. Alors pourquoi? Qu'avait-il de plus que les autres? Il ferma les yeux en sentant la tête de celui ci sur son dos, son corps était encore tout proche. Voulait-il que Suk Hwan le mange? Pourquoi lui faisait-il autant d'effet, il ne fallait qu'un regard pour que le rappeur soit le plus heureux du monde. Pas grave? Il sentit le doux baiser de celui ci dans son cou. Que racontait-il? Il ne pouvait pas agir comme ça...Il ferma les yeux, et lorsqu'il les rouvrit Jin Shi était face à lui comme un ange. Il releva la tête, s'en ce faire prier. Il déglutit doucement, le regardant longuement. Il vint déposer ses lèvres sur son front. Suk Hwan émit un petit "aïe" de douleur, toujours cette mine boudeuse sur le visage. Quel gamin chiant! Il ne pouvait pas y croire plus Jin Shi parlait, plus il ce disait que celui ci n'était pas humain. Comment pouvait-il être aussi patient?

    ▬ Jin Shi. Comment peux-tu être aussi calme? Je suis un pauvre nul, un ringard qui n'arrive même pas à dire ce qu'il ressent en trois mots pour la personne qu'il aime. Je me déteste. Déteste moi toi aussi.

    Il cacha son visage dans ses mains après lui avoir tiré la langue, il ce sentait frustré de ne pas lui porter autant d'amour. Sérieusement ça le frustrait. Il ne put résister bien longtemps à Jin Shi, revenant toujours boudeur. Il passa ses bras autour de son cou, le serrant fortement contre lui. Il avait envie de ce citer comme inutile dans la vie de Jin Shi. Ses autres conquêtes elles avaient dû tout donner pour lui. Comment pouvait-il être aussi...comme ça?

    ▬ Ne me déteste pas finalement. Je serais triste. Garde moi.

    Il changeait d'avis, maintenant, hum! Il ne voulait pas ce retrouver seul? Il l'aimait trop pour ce laisser détester par l'homme qu'il aimait.

    ▬ Quand je suis tout proche de toi. Je perds tout mes moyens.

    Il laissa sa bouche ce coller conte celle de son petit ami, souriant un peu à cette révélation. C'était pire que perdre ses moyens, il laissa son regard ce plonger dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 19:22

    Jin Shi fit une petite grimace à son petit ami en lui tapant gentiment le nez du bout du doigt. Il ne lui disait pas ça pour lui faire plaisir, enfin si d’une part c’était ça, mais c’était aussi la vérité. Oui, il l’aimait plus qu’aucune autre personne avant, de toute façon maintenant il se fichait complètement de tous les autres. C’était comme ci aucun n’avait jamais existé. Il vit ensuite son cadet assis sur le sol entrain de remettre ses vêtements en place et la cause était une simple petite pierre. Suk Hwan avait quand même été assez gentil pour lui lâcher la main pour ne pas qu’il le suive dans sa chute. Il ne pouvait faire autre chose que rire face au comique de la situation, enfin peut-être qu’il aurait pu l’aider à se relever aussi. C’est ce qu’il s’empressa de faire quand il vit les bras tendus vers lui. Malheureusement, tout ce sut ne se passa pas comme il avait prévu dans sa tête. D’ailleurs il préférait cette scène là à l’habituelle.

    Il ne pouvait empêcher les nombreux frissons électrisants en sentant le corps du rappeur au-dessus de lui, collé à lui. Il était peut-être jeune mais son corps était magnifique, tout en lui semblait parfait à ses yeux. Ses mains ne pouvaient s’arrêter chaque parcelle de peau qui était à sa portée. Il commença par le visage du garçon et se sentit fondre en voyant son adorable sourire. Chaque petit geste chez son cadet, aussi simple puisse-t-il être, lui faisait un effet fou. Tout ce la, juste parce que c’était lui, et rien que lui, le garçon qu’il aimait. Il sentit les mains de Suk Hwan sur son torse et ses lèvres sur les siennes. A partir de ce moment, il se déconnecta parfaitement de la réalité. Il y avait juste sa langue qui se mêlait à celle de son petit ami, ses mains qui le caressaient, il ne savait même plus vraiment où. C’était vraiment ça perdre la tête. Son cœur bondit en entendant le début d’un je t’aime, du moins cela en semblait un, mais il ne l’eut pas en entier. Lui l’avait dit plusieurs fois à son cadet mais n’en avait reçu aucun jusque là. Il savait qu’il l’aimait mais qu’il n’arrivait juste pas à le lui dire. Mais au fond, Jin Shi avait un caractère simple, basique et classique. Il aurait voulu que son petit ami lui sourie en rougissant légèrement, lui dise qu’il aimait clairement pour ensuite le prendre dans ses bras. C’était un stéréotype de la déclaration d’amour, on en voyait partout, dans la vie de tous les jours comme dans les films à l’eau de rose. Mais c’était quand même le genre qu’il devait aimer. De toute façon tout ce qu’il voulait à cet instant, c’était entendre ces trois mots complets. Mais en même temps il ne voulait pas que Suk Hwan s’en sente forcé, non surtout pas ça, alors il patienterait. Cela devait déjà être assez difficile pour le rappeur de se retrouver amoureux d’un homme.

    Son cœur se serra en voyant son petit ami assis lui tournant le dos. Si c’était à cause de ces mots que Suk Hwan était ainsi, alors que ce je t’aime aille au diable, il n’en avait rien à faire. Il pouvait bien vivre sans l’entendre sortir de sa bouche. Il ne voulait pas le voir triste. Il posa sa tête sur son dos et lui embrassa la nuque avant de ne se poster, assis, devant lui en déposant un baiser sur son front. Il rit doucement en entendant la petite plainte de douleur du rappeur. Cela ne devait pas faire si mal que ça, il l’avait à peine effleuré. Qu’il le lui dise ou non n’était pas grave et il le pensait vraiment. Il l’écouta parler, au début il abordait un petit sourire au coin des lèvres. Mais il fronça les sourcils quand son cadet lui demanda de le détester. Comment pouvait-il dire ça ? Même sur un ton de plaisanterie il n’aurait pas accepté, alors maintenant.

    « Tu es peut-être un nul et un ringard mais pour moi tu es…parfait et je t’aime. »

    Il ne pensait pas du tout que le jeune garçon était un nul où n’importe quoi d’autre dans le même genre. Si ça avait été le cas, il ne serait surement pas tombé amoureux de lui. Non, c’était quelqu’un de drôle, gentil et atrocement adorable. Mais comme le garçon semblait le croire. Suk Hwan entoura ensuite ses bras autour de son cou, le plus vieux passa ses bras sur son dos le rapprochant désespérément le plus possible de lui. Il sourit ensuite à la réplique de son petit ami. Il n’y avait vraiment rien de plus mignon au monde que cet enfant qu’il avait dans les bras. Il changeait rapidement d’avis, au début il voulait qu’il le déteste et maintenant il ne le voulait plus. Pendant un seconde, Jin Shi eut peur que pour son cas il change d’avis et le laisse en plan. Mais ce ne fut que pour une toute petite seconde, il l‘oublia tout de suite en se reculant pour regarder le jeune garçon dans les yeux. Il lui ébouriffa les cheveux, un sourire scotché sur les lèvres en le traitant gentiment d’idiot.

    « Je n’arriverai jamais à te détester. »

    Et surtout pas maintenant. Pas maintenant qu’il venait de le rencontrer et d’en tomber amoureux, ni même aucun autre jour. Il rougit violemment quand Suk Hwan lui avoua perdre ses moyens quand il était proche de lui. Cette phrase lui faisait horriblement plaisir. C’était bon de savoir qu’il lui faisait le même effet.

    Il sentit ensuite cette paire de lèvres douces et chaudes sur les siennes. Il ne pouvait plus se passer de ses lèvres, de son regard, de lui tout simplement. Il se pencha légèrement en direction du plus jeune, posant ses deux mains de chaque côté pour prendre appui. Il demanda de sa langue l’accès à la bouche de son compagnon. Il passa sa langue sur les dents parfaitement blanches de son petit ami avant de ne se frayer un chemin vers sa semblable. Quand leurs langues se touchèrent, un frisson lui parcourut l’échine. Il y mettait tout son amour et semblait moins timide que lors du premier. Il était devenu dépendant du garçon. Il bougea un de ses mains jusqu'à ce qu’elle rencontre celle de Suk Hwan et les lia fortement. Il continua son baiser, puis mordilla doucement la lèvre inférieure de son cadet. Il laissa ses lèvres glisser ensuite le long du cou de l’idole et déposa un petit baiser sur le bas de son cou.

    Jin Shi recula et sourit au rappeur avant de poser la main qu’il avait dans la sienne sur son torse. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, comme s’il voulait en sortir. C’était comme une réponse à ce que lui avait dit Suk Hwan avant. Il se releva en remettant ses vêtements en place et tendit sa main vers son petit ami.

    « Aller, on se lève »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 23:20

    Il était perdu. Totalement pour tout vous dire, des tonnes de questions le bousculer, ne le laissant réfléchir à aucune d'entre d'elles. Avait-il fait le mauvais choix? Serait-il un idiot? Une mauvaise personne pour toujours? Il ce mordit fortement la lèvre inférieure, à quoi servait-il au juste dans ce monde? Il ne pouvait même pas donner son amour à une autre personne. Était-il trop égoïste? Il cogna à plusieurs reprises sa tête contre ses genoux, comme pour chasser les mauvaises idées. Il ne fallait qu'il pense à ça. Il s'arrêta net, toujours tête basse, les yeux focalisés sur ses genoux, il avait comme cette envie de pleurer, de pleurer, de ce lamenter, de ce battre contre lui même. Il en avait vraiment besoin et c'était bien la première fois que cela lui arrivait. La lamentation il n'en avait que rarement voir jamais. C'était bien la première fois. Ses yeux étaient humides extrêmement frôlant les sanglots. Il porta ses deux mains sur ses yeux effaçant ses méchantes larmes, il ne voulait pas être faible face à lui, il ne voulait montrer aucun signe de faiblesse qui le démasquerait. Il voulait être fort, souriant, l'homme qu'il avait rencontré dans cette fichue boîte. Quitte à en souffrir seul, à en pleurer en cachette sans qu'il ne le voit. Il s'en fichait du moment que sa présence le rendait heureux. C'était ce qui importait, ça passerait, il le savait, mais que ça passe vite alors, parce qu'il ne pouvait plus tenir le coup. Il tomberait rapidement et ceux de haut. Il releva la tête, ainsi que les yeux, l'ange était en face de lui. Ce qu'il pouvait être parfait. Toujours calme, toujours gentil envers lui, compréhensif et tellement sensible. D'après lui ça n'était pas grave s'il ne le lui disait pas. Pas grave? Comment pouvait-il dire ce genre de chose? Suk Hwan lui même était choqué, impossible quel genre de personne resterait face à une personne parfois trop immature à son goût. Il ne voulait pas y croire,, qu'il le jette, qu'il le fasse souffrir, qu'il le déteste aussi. Le plus jeune ne savait plus ce qu'il racontait tellement il était perdu. Il lui tira la langue avant de ne cacher son visage dans son bras, en espérant ne plus le revoir. Il était décidé dans sa petite tête, il voulait que Jin Shi s'en aille et qu'il le laisse seul dans le parc. C'était ce qu'il pensait au début. Mais il savait qu'il en souffrirait beaucoup plus, il n'arrivera pas à l'oublier de ci tôt, si c'était ce qu'il pensait. Les prochaines paroles du plus vieux touchèrent le plus jeune. Parfait? N'en ajoutait-il pas plus? Juste pour qu'il reste sage et qu'il ne fasse pas de bêtises comme un enfant. Suk Hwan releva doucement la tête, n'osant tout de même pas le regarder. Il était bien trop gêné. Lui avait encore réussit à lui prononcer ces mots magiques. Il aurait voulut ce boucher les oreilles pour ne pas les entendre. Pourquoi lui arrivait-il à les sortir aussi facilement, il n'arrivait à y croire.

    Mais il fut de nouveau comme appeler par l'attirance mentale mais aussi physique de celui ci. Comment arrivait-il à lui faire changer d'avis aussi vite? Il plaça ses bras fins autour du cou de celui, sentant les siennes, ce positionner sur son dos. Quel moment romantique. Maintenant il changeait d'avis, il ne voulait pas qu'il le déteste, ça lui ferait du mal, un mal des plus atroce. Front contre front, le regard plongé dans le sien. Il ce sentait immensément bien, toujours aussi rassuré comme pour lui dire que tout irait bien, il avait ce don des plus parfait. Il rit doucement, en sentant la main de celui ci lui ébouriffer les cheveux. Le sourire de celui ci à cet instant ci il ne l'oubliera pas, il était le plus beau de tous. Son sourire à lui était tellement parfait, aucune autre personne n'avait celui de son petit ami. Lorsqu'il le voyait son cœur faisait: Boum Boum Boum. Comme un disque rayait. Il était idiot? Suk Hwan rit un peu plus fort, bien évidement qu'il l'était, ça n'était pas nouveau. Mais lorsque ça sortait de la bouche de Jin Shi tout était mieux prit, même ce type d'insulte, il n'était pas vexé, non il était même heureux d'être l'idiot d'une seule personne. Il s'arrêta de rire, comme pour entendre les mots de celui ci, sa phrase avait comme résonnait dans le grand parc. Il le pensait vraiment? Il le pensait? Il n'y arriverait pas...? Il ferma les yeux, reprenant tout doucement son sérieux, alors c'était pareil pour lui. Jamais, jamais il ne pourrait le haïr. Il lui fit cette mignnone petite bouille, ne le lâchant pas du regard:

    ▬ Moi non plus.

    Il avait murmuré ces mots comme pour qu'il soit un secret. Oui, un petit secret entre les deux hommes, lui aussi ne le détesterait jamais. Il reprit tout doucement la parole, lui avouant tout autre chose, il sourit de plus belle à la réaction de son petit ami. Il était tout rouge, ça le rendait encore plus craquant qu'il ne l'était déjà. Mais c'était vrai, il lui faisait perdre tous ses moyens, il espérait pouvoir contrôler ce genre d'habitude envers celui qu'il aimait, sinon il ferait n'importe quoi. S'il pensait à lui pendant les enregistrements ça serait un vrai carnage. Il déposa ses lèvres contre celles de son petit ami qui ne fit que le prolonger, transportant le jeune homme au plus haut. Il ce sentait de nouveau bien, ses soucis c'étaient comme en partis loin. Il ce laissa tomber en toute sécurité sur le sol. Sa bouche toujours liée à celles de celui ci. Il lui demanda l'accès à l'aide de sa langue, Suk Hwan ne put lui tenir tête bien longtemps, lui laissant quartier libre. Son cœur battait fortement dans sa poitrine, il perdait comme il l'avait dit ci dessus "tous ses moyens". Il ouvrit doucement la bouche, le laissant caresser ses dents, puis il partit rejoindre la sienne. La danse fut lente, sensuelle, donnant des tonnes de frissons au plus jeune. Sa main à présent liée à celle de son conjoint. Il la serra comme à son habitude très fort, c'était un automatisme de sa part, toujours. Il fallait toujours qu'il la serre pour ce sentir en sécurité. Le baiser fut passionné, réellement passionné. Suk Hwan ne ce sentait plus vivre du tout. Et ce moment il ne l'attendait pas du tout. Il lui mordilla les lèvres, laissant Suk Hwan échapper un long soupir d'aise. Il était ivre de plaisir. Que devait-il faire? Il le laissa rompre le baiser, laissant un Suk Hwan des plus heureux. Ses joues étaient légèrement rosies, il était tout simplement content.

    Mais ça ne s'arrêta pas là. Sa main toujours dans la sienne vint ce déposer contre la poitrine de Jin Shi. S'il le sentait? Quel était cette musique? Elle était semblable à celle qu'il avait au même niveau. Il ouvrit subitement les yeux. Lui aussi était...dans le même état que lui? Il ce sentait beaucoup moins seul, c'était sur. Il tourna la tête dans un sens inverse, ne pouvant plus regarder celui ci, il retira sans être brusque sa main ne pouvant plus écouter l'effet qu'il lui faisait plus longtemps. Lui aussi était comme lui? En même temps pas étonnant, il aurait dû s'en rendre compte après tout ça. Il sentit le coiffeur ce lever, le laissant à terre, il partait? De quoi? Ils devaient ce lever? Bon et pourquoi pas? Il lui prit doucement la main. Ce nettoyant à son tour. Il allait finir tout sale, lui qui n'aimait pas ça à l'habitude le voilà prêt à mettre ses vêtements dans les linges sales. Il croisa les bras, baissant la tête. Il ne savait pas comment s'exprimer sur ce sujet. Fallait-il qu'il le lui dise? Il était assez hésitant concernant le sujet il trouverait un peu ça bizarre. Lui il le trouvait bizarre. Pourquoi? Parce que c'était son petit ami? Si ça avait été quelqu'un d'autre peut-être que ça aurait été plus facile? Il soupira fortement, ce décourageant assez rapidement, qu'il laisse tomber. Il prit la main de son petit ami, posant sa tête contre son épaule, levant les yeux vers celui ci. Cet air de chien battu:

    ▬ Rentrons.

    Il baissa à cet instant les yeux. Il avait besoin d'être chaud et surtout de ce reposer. Il avait horriblement mal à la tête. Et il ne voulait pas rentrer chez lui. Une parce que s'il rentrait chez son frère, il ne pourrait pas dormir de la nuit, il l'entendrait comme toute les nuits passaient en sa présence gémir sous le plaisir que sa belle-sœur lui procurait. Il ne voulait pas rentrer dans son second chez lui, parce que les quatre monstres seraient surement entrain de dormir ou bien il ne les trouverait peut-être même pas dans l'appartement. La poisse. Et puis son troisième chez lui était beaucoup trop loin. Sa mère dormait surement. Il ce mordit la lèvre inférieur, essayant de sortir n'importe quelle idiotie. Pour une fois il ne savait vraiment pas quoi dire. Il ce mit à bouder, à quoi bon pouvait penser Jin Shi? Que Suk Hwan était un pervers? N'importe quoi! Il s'empressa de lui lâcher la main, agitant les mains de gauche à droite, ainsi que la tête:

    ▬ Non! Non! Oublie c'est bon! Finalement, je veux rester, ici!

    Il s'empressa de prendre la route le premier, marchant le plus vite possible sentant ses joues s'enflammer. Il posa ses deux mains sur chacune de ses joues. Il ne voulait pas qu'il le prenne pour un pervers ou quoique ce soit, ça n'était pas dans ses intentions. Il ce sentait toujours un peu bête face à celui ci. C'était lui qui le rendait aussi mal à l'aise aussi. C'était la faute de Jin Shi. Quel heure était-il en parlant de ça? Suk Hwan s'arrêta devant le parc consacré aux enfants, il sourit doucement, prenant son portable à cet instant ci, il était 03h du matin! Il manqua de tomber de haut. Es-ce qu'il dormait? Il s'empressa d'écrire le plus rapidement son message, un grand sourire sur les lèvres. Et voilà, comme ça il ne ce plaindra pas demain matin. Ce qu'il pouvait être envahisseur par moment! Pauvre Jong Bum c'était peut-être pour cela qu'il l'aimait bien! Il secoua la tête retombant violemment sur terre. Il s'asseye sur la première balançoire, fixant ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyVen 16 Juil 2010 - 1:02

    Avoir les bras de Suk Hwan autour de son cou, sentir ses cheveux qui lui chatouillaient le nez, son odeur enivrante et sa peau douce. Jin Shi n’avait besoin de rien d’autre pour être l’homme le plus heureux dans ce bas monde. Il se sentait rougir et frémir au moindre regard ou caresse. Cela ne lui était presque jamais arrivé avant, il avait beau y penser, jamais. En temps normal, il aurait fallu beaucoup plus que cela pour qu’il ait le moindre frisson. Il se sentait sans défense et ne pouvait résister au plus jeune et bizarrement il adorait ça. Il eut un grand sourire et ébouriffa les cheveux du jeune homme. Et lui non plus n’arriverait pas à le détester, tant mieux alors, cela lui ferait du mal, beaucoup de mal s’il venait à se faire détester par le jeune garçon. Il y avait pas mal de gens qui ne l’aiment pas plus que ça, la plupart à cause de son caractère : trop gentil, trop souriant, trop serviable. On pouvait dire que ce qui l’aidait à devenir l’ami de certains, l’aidait aussi à devenir l’ennemi d’autre. Pourtant il n’accordait pas un grand intérêt aux gens qui ne l’appréciait guère, sauf exception. Mais s’il y’avait bien une chose dont il se rendait compte, c’est que s’il venait à se faire haïr par le plus jeune, il en mourrait de chagrin. C’est pour cela qu’il sera le plus agréable et le plus doux des petits amis. Maintenant qu’il avait le rappeur à ses côtés, il se battra de tout son cœur pour qu’aucune fille ne puisse le lui prendre. Non aucune, et encore moins un autre homme, cela lui surement fatal.

    Il lui avoua perdre ses moyens en sa présence avant de sceller leurs lèvres en un baiser. Jin Shi ne put faire rien d’autre à part rougir à cette déclaration. Lui aussi ressentait la même chose, exactement la même chose peut-même en plus fort. Lorsqu’il le touchait, il n’avait plus la notion du temps, ne se rendait plus compte de l’endroit où ils se trouvaient. Alors ne parlons même pas de quand il l’embrasser, c’était tout simplement le monde qui s’évaporait autour de lui. Le plus vieux avait pris plaisir à capturer les lèvres qui lui étaient offertes, et approfondit leur baiser. Il sourit en entendant le soupir d’aise qui sortit de la bouche de son petit ami. Il recula et regarda son cadet qui commençait à rougir doucement. Jin Shi n’avait jamais rencontré une personne aussi mignonne, tout chez le rappeur l’était. De son physique à son caractère, en passant par sa façon de rougir. Bon certes, quelqu’un d’autre verrait que le garçon rougissait normalement comme n’importe qui d’autre. Mais le coiffeur n’était pas ce quelqu’un d’autre, il était juste un homme amoureux qui trouvait son petit ami très mignon, ce qui objectivement aussi était totalement vrai.

    Jin Shi sourit en voyant la mine légèrement gêné de plus jeune homme quand le laissa sentir avec sa main les battements effrénés de son cœur. Si son cœur battait aussi vite, presque à lui faire mal, c’était tout simplement à cause de la présence de Suk Hwan. Il se releva et tendit la main vers le plus jeune pour qu’il en fasse de même. Rester assis au sol ne lui posait pas vraiment problème et surtout en compagnie de son cadet. Mais il aimerait beaucoup moins se retrouver le lendemain avec un bon rhume et cela devait être le cas pour son compagnon aussi. Il vit alors son petit ami lui prendre la main et poser sa tête sur son épaule. Il adorait ce contact là. De sa main libre, il caressa les cheveux du rappeur ne pouvant s’empêcher de les remettre en ordre en même temps, fichu manie de coiffeur. Heureusement que Suk Hwan aimait bien qu’on lui touche ses cheveux.

    Il baissa les yeux pour se retrouver avec un Suk Hwan des plus adorables. Pourtant le seul mot qu’il prononça lui fit ouvrir grand les yeux. Rentrons. Dans le genre d’ensemble pour passer encore plus temps ? Ou bien moi chez moi et toi chez toi parce que je ne veux plus te revoir. Oh non, surtout pas la deuxième, mais la première faisait un peu réplique…hum perverse. Bien qu’il aimât ce garçon de tout son cœur, plus que n’importe qui d’autre, ils venaient tout de même juste de se rencontrer. Après tout, il ne fallait pas oublier que Jin Shi n’était qu’un pauvre garçon de la compagne, et les quelques années qu’il avait passé à Séoul ne l’avait pas encore parfaitement urbanisé. Pourtant le rappeur des SHINee ne lui avait pas parue comme un pervers, d’ailleurs ce n’en était pas un, il avait juste du mal compris.

    Le plus jeune avait semblé lire au plus profond de ses pensées, puisque celui-ci lui lâcha subitement la main. Et se hâta de lui dire qu’il préférait rester dans le parc. Non, ce n’était vraiment pas un pervers. Il eut un sourire et suivit lentement son cadet, laissant une distance d’un mètre ou deux entre eux. Il leva la tête au ciel et sentit un vent froid passer, et s’engouffrer presque dans ses vêtements. Il marcha un peu plus rapidement pour arriver le plus vite à la hauteur de Suk Hwan qui s’était assis sur une balançoire. Ce n’est qu’à cet instant qu’il daigna regarder autour de lui pour voir dans quelle partie du parc il était. Des balançoires, un grand bac à sable, de petits toboggans…Cela devait être le parc pour enfant. Il n’y était jamais allé avant. Il n’y en avait pas beaucoup là où il habitait quand il était plus jeune et de toute façon il n’avait pas beaucoup d’amis à cette époque là. D’ailleurs la seule amie qu’il avait était cette peste de fille des voisins avec qui ça s’était assez mal terminé à leurs huit ans. Puis maintenant, il était beaucoup trop vieux pour trouver du plaisir à glisser le long d’un toboggan et se donner de maux de tête en tournant sur lui-même. Il arriva derrière Suk Hwan et posa doucement ses deux mains sur son dos.

    « Je pense qu’on risquerait d’attraper froid ici. »

    Oui, il faisait de plus en plus droit. Il ne savait même pas quelle heure il était, il n’avait aucune montre sur lui, enfin il avait bien son portable sur lui mais il avait tout simplement la flemme d’aller le chercher au fond de la bouche. De plus, il ne voulait pas bouger ses mains de là où elles étaient. Il devait quand même être largement minuit passé, peut-être 1h ou 2h du matin. Lui qui n’était pas dans le genre fêtard ou à se coucher tard c’était un exploit. D’ailleurs en cet instant, il ne se trouvait ni l’envie ni le besoin d’aller dormir. Il fit une petite pression sur le dos de son petit ami. Il sourit en le voyant se balancer d’avant en arrière. Il trouvait que c’était plus amusant de le voir ainsi que d’y jouer.

    « Tu peux venir chez moi si tu veux…Je veux dire que tes amis les SHINee doivent être surement endormi à cette heure…Heu ça si tu vis avec eux bien sûr. »

    Il ne savait même pas en réalité s’il habitait avec eux, ou seul. Jin Shi rougit, heureusement que le plus jeune était dos à lui. Maintenant il avait peur que ce soit Que ce soit Suk Hwan qui le prenne pour un pervers. Oh, il se rappela alors que son cadet lui avait dit être venu avec son grand frère quand ils étaient dans la discothèque. Peut-être qu’il habitait avec lui. Là, sa proposition lui parût tout d’un coup assez bête. Son frère devait surement encore l’attendre à l’intérieur, certes il ne l’avait pas aperçu en sortant. Mais ça c’était surtout parce que son attention était plus focalisée sur son charmant petit ami que sur les autres occupants de l’endroit.

    « Ou peut-être ton grand-frère… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyVen 16 Juil 2010 - 12:03

    Suk Hwan avait une manière bien à lui de regarder certaine chose. Comme ça: Rentrons. Ses mots avaient été dit en toute innocence. Oui il n'y avait pas d'arrière pensée. Pourtant, il en eut très rapidement. Pas tout le monde pensait comme lui, pas le monde ce trouvait être aussi bête que lui. Il ce disait parfois innocent, mais là il ne l'était pas plus que ça. Enfin, c'était sa façon de voir les choses. Il secoua les mains de gauche à droite ainsi que la tête comme pour lui dire qu'il ne voulait plus rentrer. Il ne voulait même pas voir sa réaction, il le prendrait surement pour un pervers. Le plus gros de tout les pervers. Il prit la route le premier, marchant le plus vite possible comme pour ce donner du temps. Du temps? Le temps de redevenir tout blanc et non tout rouge bien évidement. Il ce demandait bien s'il avait bien fait, pourquoi avait-il évoqué ce sujet? Ils étaient bien ici, alors pourquoi changer d'endroit. Le plus jeune posa ses petites mains sur ses joues, fermant les yeux, il les rouvrit subitement comme pour faire attention à où il marchait, déjà qu'il ne marchait pas droit, il ne voulait pas rejoindre le sol une nouvelle fois, il serait vu comme le plus grand de tous les maladroits. Il arriva devant un parc consacré aux enfants. Il sourit bêtement, laissant glisser doucement ses mains le long de ses joues, elles retombèrent chacune le long de son corps, car en voyant ce parc, il pensa à celui qui prenait tellement soin de lui avant même qu'il ne sorte avec Jin Shi. S'en tardait il lui envoya un message, histoire que demain il n'est pas le droit aux interrogations de monsieur. Il s'avança dans le parc, s'asseyant sur la toute première petite balançoire. Pourquoi c'était-il arrêté? Pour que Jin Shi l'attrape à nouveau, bien évidement, parce que même s'il avait eu honte pendant un bon moment, il n'avait pas la force de ce détacher du plus vieux. Il était devenu sa moitié, ils étaient liés et Suk Hwan ne pouvait ce voiler la face, parce que même si ses fichus mots n'arrivaient pas à sortir, il était fou amoureux de cet homme là. Il sourit à cette pensée, son cœur battait de plus en plus fort, quand il pensait à lui, c'était son cœur qui ce mettait en marche en marche très rapide et il avait un mal fou à l'en empêcher. Il soupira légèrement, posant l'une de ses mains sur sa tête, il sentait encore les caresses que celui ci lui infligé, ça lui manquait tout d'un coup, comme si avant de ne partir il n'en avait pas eut assez. Son sourire fut nostalgique en pensant au futur. Demain es-ce qu'il le verra, après demain aussi. Dans la semaine. Il voulait le voir tout le temps, sinon il pense pouvoir mourir de chagrin. Sa main glissa le long de ses cheveux, le long de sa joue, s'arrêtant sur sa poitrine. Ce qu'il pouvait avoir mal à cet endroit là. Son cœur lui faisait vraiment mal. Il ferma les yeux comme pour calmer celui ci...

    Ses yeux s'ouvrirent tout aussi rapidement qu'il c'étaient fermés. Étais-ce les mains de Jin Shi? Qu'elle question idiote, ça ne pouvait être que ses mains. C'était lui qui avait cette manière de le toucher, d'être aussi doux. C'était lui à coup sur. Il sourit bêtement, heureux de le sentir tout prêt de lui. Il l'écouta parler, ce mordant automatiquement les ongles, il leva les yeux au ciel, comme pour examiner le temps, c'est vrai que le vent ce faisait de plus en plus frais. Ce que le plus vieux pouvait être attentionné en ce qui le concerne. Il était tellement mignon. Le rappeur ne put s'empêcher de dupliquer son sourire fois cent. Oui, tout d'un coup il avait envie qu'on prenne soin de lui. Enfin quand il était avec l'homme qu'il aimait. Il voulait redevenir un gros bébé, ce faire caresser les cheveux, ce lover dans ses bras et dormir, jusqu'à il ne sait quel heure, tellement il ce sentirait mort dans ses bras. Il le sentit le pousser vers l'avant, Suk Hwan ne put s'empêcher de rire comme un gamin, ce laissant aller d'avant en arrière. C'était amusant, vraiment et c'était bien la première fois qu'il prenait autant de plaisir à faire ce genre de gamineries. Le rappeur était retombait en enfance. Une enfance qui ne dura pas très longtemps pour tout vous dire. Il pouvait venir chez lui? Le plus jeune reprit ses vieilles habitudes, ce mordant le reste d'ongles qu'il lui restait. Non pas qu'il le prenait pour un pervers ou quoique ce soit, non. Juste parce qu'il acceptait en quelque sorte. S'ils dormaient? En tout cas, Jong Bum devait dormir, vu qu'il n'avait eut aucune réponse en ce qui concerne le reste, il n'en savait trop rien...Peut-être que oui. Il ne répondit pas, il ne faisait que ce ronger les ongles, n'osant pas ce retourner et lui faire face. Enfin, il ne voulait pas le faire maintenant, surtout pas maintenant. Il continua de ce balancer de plus en plus lentement, mais c'était tout de même toujours le cas. Il regardait le sol, comme pour s'occuper, qu'es qu'il fallait qu'il lui réponde? Et bien la logique aurait dit de lui dire tout simplement: "Okei" mais Suk Hwan étant un être humain qui préfère choisir le "raccourcit" qui s'appelle complexe ne pense pas directement à ceci. Il sourit doucement en l'entendant parler de son frère. Ce frère qui ne lui portait pas grande attention. Il l'aimait bien finalement, aujourd'hui il l'avait mené au bonheur éternel. Il pense qu'il sera plus gentil avec sa face de poulpe préféré maintenant.

    ▬ Je vis avec mon groupe et puis tu as surement raison, ils doivent être entrain de dormir, alors je veux bien venir chez toi...Si ça ne te dérange pas.

    Si ça le dérangeait il ne te l'aurait pas proposé. Idiot. Il n'osait toujours pas ce retourner, laissant à présent ces pieds jouer dans le vide. Il était heureux, vraiment heureux de pouvoir dormir sous le même toit que la personne qu'il aime. Son sourire était béa à cette pensée, il ne le quitterait pas de si tôt alors ça c'est sur.

    Il descendit doucement de la balançoire, ce posant en face de lui, toujours cet immense sourire sur le visage. Il posa ses lèvres contre les siennes, passant ses mains autour de sa taille pour que son corps sous tout proche du sien. Il colla ensuite sa tête contre l'épaule de celui ci:

    ▬ Je n'aurais jamais pensé être aussi bien dans les bras d'un homme. Il aura fallut que j'attende aujourd'hui pour que le petit Cupidon en herbe que je suis tombe sur le bon.

    Il releva la tête, approchant doucement ses lèvres des siennes:

    ▬ Ma mission est un succès.

    Oh oui! Un gros succès pour une fois. Lui qui c'était donné pour mission de lui trouver un petit ami, et bien c'était fait. Il n'aurait jamais pensé que ça aurait été lui. Mais il était tout de même heureux. Il sourit doucement, laissant ses lèvres brûlantes partirent à la recherche de leurs semblables. Le baiser fut passionné, extrêmement passionné. Le rappeur laissa ses doigts s'agripper à sa nuque, collant davantage sa bouche contre la sienne. Sa langue partit à la rencontre de la sienne, elles ce mêlaient, ce démêlaient puis ce cherchaient de nouveau, le plus jeune ce sentait comme pousser par ses sentiments, c'étaient eux qui parlaient, c'étaient eux qui montré au coiffeur combien il l'aimait. Le baiser dura longtemps, très longtemps, ils s'embrassaient comme si leurs vies en dépendaient. Cupidon, rompit à contre cœur le baiser qu'ils s'échangeaient posant de dernier petits baisers sur sa bouche humide par leurs salives. Ce qu'il l'aimait. Il ferait tout pour lui. Leurs lèvres étaient toujours aussi proches, toujours et encore.

    ▬ Je t'aime Jin Shi.

    Et voilà, les mots étaient sortis en toute tranquillité sans qu'il ai eu besoin de ce forcer. Il ce sentait horriblement bien, comme libéré. Il l'avait dit! Il l'avait dit! Le plus dur était passé. Enfin pour le moment. Il ce demanda s'il était encore capable de le lui dire. Encore et encore, mais il ne sentait pas la force. C'était comme si ces mots lui pompait toute énergie. Ses joues prirent une teinte légèrement rose. Ses doigts ne lâchèrent pas la nuque de celui ci. Il était toujours tout proche de son Jin Shi.

    ▬ Je ne le répéterais pas.

    Murmura t-il tout doucement et timidement contre les lèvres de son conjoint. Il avait honte, vraiment. Il perdit tout contact avec celui ci, croisant les bras, tête basse. Il commençait à faire froid, il n'avait pas eu tord.

    ▬ On y va? Les taxis doivent être là bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010 - 2:20

    Jin Shi continuait de balancer son petit ami d’avant en arrière, il ne le poussait pas bien fort, non pas qu’il pensait que Suk Hwan aurait le vertige ou n’importe quoi d’autre, c’était plutôt la peur de le voir s’envoler dans le ciel et ne plus redescendre. C’était bête et il le savait, de toute façon l’amour rend bête. Il proposa au rappeur de venir chez pensant qu’ainsi ils pourraient rester un peu plus ensemble. Il avait dit ça mais au fonds, il ne savait pas si le rentrons du plus jeune voulait dire ensemble ou bien toi chez toi et moi chez moi. Cela serait vraiment gênant si c’était le deuxième choix qu’avait en réalité le garçon en tête, il regarda l’enfant se balancer encore et encore, oui cela serait vraiment très gênant. Il sourit à sa réponse, ouf sauvé. Puis, il vivait bel et bien avec son groupe, peut-être que c’était à l’un d’eux qu’il avait envoyé son message. Il l’avait vaguement vu sortir son portable de sa poche et écrire quelque chose. En même temps, cela ne l’importait pas vraiment, il n’allait tout de même pas commencer à lui demander à qui il envoyait un message, à qui il parlait et ainsi de suite. Puis, ce n’était vraiment pas son genre.

    Le plus important était qu’il acceptait de venir chez lui. Jin Shi sourit à cela mais il perdit son sourire quelques petites secondes après, commençant balancer Suk Hwan de moins en moins. Son appartement était certes grand et dans un bon quartier, mais il était aussi quasi vide. Il y avait pour l’instant vraiment le strict minimum nécessaire pour survire, enfin peut-être quelques petits objets de plus là et là, mais ça restait tout de même assez vide. Sur le coup, il se dit qu’il aurait peut-être mieux de prendre des crédits et remplit un peu plus son petit chez lui pour être plus confortable au lieu d’économiser pour acheter au cash. D’ailleurs, s’il n’y avait jamais pensé avant c’était surtout parce qu’il n’avait jamais invité personne chez lui. Il préférait toujours que ce soit chez les autres. Personne à part lui-même n’était entré dans son appartement et Suk Hwan dans quelques minutes, ils y’avaient bien les ouvriers mais eux ne comptent pas.

    Il faiblissait la pression qu’exerçaient ses mains sur le dos du jeune garçon jusqu'à ce que la balançoire s’arrête complètement et que Suk Hwan en redescende. Il regarda son petit ami qui avait un énorme sourire accroché aux lèvres et se sentit attiré vers lui. Les bras autour de sa taille, la tête sur son épaule et sa bouche contre la sienne, cela suffisait pour faire battre son cœur encore plus vite qu’il ne faisait déjà. Il rougit à la phrase de son petit et sourit. Un sourire idiot digne du plus grand imbécile heureux. Depuis qu’il avait rencontré Suk Hwan, il collectionnait ces sourires là. Et pour une fois il adorait se sentir bête comme tout.

    « Je suis content que tu m’aies attendu alors »

    Il regarda Suk Hwan en souriant ne prêtant aucune attention, aussi infime soit elle, aux rougeurs qui commençait à teinter de nouveau ses joues. Il n’arrivait pas à imaginer son rappeur dans les bras de quelqu’un d’autre que lui. Non, il ne voulait, il ne voulait pas non plus qu’il connaisse d’autres hommes, que ce soit par curiosité ou autre sentiment. En faite, il voulait tout simplement rester le seul pour lui. Peut-être était-ce égoïste. Mais l’amour le rendait jaloux, bête et maintenant égoïste. Il se demandait ce qui lui sortirait après ces trois là. C’était certainement un sucées, même si son âme sœur se retrouva être cupidon lui-même, en même temps c’était ça le plus amusant. Cupidon qui ne devait être qu’une sorte d’entremetteur a finit par devenir une victime si l’on pouvait appeler cela ainsi.

    Jin Shi reçut ensuite un baiser fiévreux de la part du plus jeune. Ils n’avaient jamais eut jusque là un baiser aussi rempli de sentiments et qui dura aussi longtemps. Ce même temps c’était retrouvé totalement suspendu, il ne pensait plus à rien. Sa langue s’enroulait à cette de son compagnon, puis elles se quittaient et se retrouvaient. Il laissa ses mains caresser le torse le torse de son cadet puis descendre le long de son ventre, il fit ensuite tomber ses bras le long de son corps. A chaque fois qu’il embrassait le jeune garçon, il sentait tout simplement tout ses capacités physiques retomber à zéro, les capacités mentales aussi tant qu’on y est. Un miracle qu’il puisse encore tenir parfaitement sur ses jambes.

    Le baiser se termina lentement. Et Jin Shi ouvrit grand les yeux en entendant les cinq mots que prononça son petit ami ensuite. Les deux derniers n’étaient pas vraiment important puisqu’il les avait déjà entendus même s’ils lui donnaient toujours autant de frissons. Non, ce qui l’avait surpris ce fut les trois premiers. Il avait bien entendu n’est ce pas, c’était bien un je t’aime qui venait de sortir des lèvres du garçon. Il cligna des yeux, une fois, deux fois, oui il les avait bien dits. Il n’était pas nécessaire de dire à quel point il était sûr qu’il ne l’entendrait jamais lui dire qu’il l’aimait clairement et simplement comme tout le monde. Il s’était rendu compte que Suk Hwan était différent des autres depuis le début, que ce soit sa manière de faire ou de penser. C’est pour cela qu’il s’était presque préparé à continuer sa vie en n’ayant des pour moi c’est le cas ou un moi aussi dans le meilleur des cas. Il passa ses bras autour de la taille de son petit ami et cacha sa tête dans son cou. Il n’avait jamais eu autant de plaisir à entre ces mots sortir de la bouche de quelqu’un.

    « Suk Hwan, Suk Hwan… »

    Il y’avait certainement plusieurs phrases, plusieurs expressions qui pouvaient être plus convenables à la déclaration du plus jeune. Il aurait pu lui dire qu’il l’aimait aussi, qu’il était le plus heureux des hommes en cet instant, mais non. Il ne faisait que répéter son prénom, encore et encore. Etait-il permis d’aimer autant et dès la première rencontre ? Il sentait presque de nouvelles larmes venir se loger dans ses yeux, mais il renifla un bon coup et les fit s’en aller d’où elles venaient.

    Il recula son visage et regarda son petit ami. Il ne pouvait détacher son regard du sien tellement il le captivait. Pourtant, il se força à baisser la tête à son murmure. Il ne le répéterait pas ? Plus jamais ? Oui, de toute façon c’était bien trop beau pour qu’il puisse les entendre chaque heure, chaque minute ou chaque seconde. Cela resterait pour les grandes occasions et encore…Mais maintenant, c’était bon, il s’en fichait un peu, il l’avait entendu une fois et il ne demandait rien de plus. Mais laissons les choses comme elles sont. Il eut quand même une moue faussement boudeuse et triste et tapa gentiment le crâne du bel enfant.

    « Tu ne trouves pas que tu casses l’ambiance petit môme. »

    Il sourit ensuite et ébouriffa les cheveux de son cadet. Il avait jeté sa phrase sur un ton léger de plaisanterie, il ne voulait pas que Suk Hwan se sente gêné de ne pas pouvoir le lui dire à nouveau. Il regarda vers la direction que lui montrait son compagnon et vit en effet quelques taxis en file. C’étaient un des avantages de la ville et plus particulièrement de Séoul, on pouvait trouver des taxis à presque n’importe quelle heure de la journée ou du soir. Il déposa un doux et rapide baiser sur les lèvres de son petit ami en lui disant qu’il l’aimait puis le prit par la main et le trainer vers un taxi.

    Ils montèrent dans un taxi et Jin Shi donna son adresse au chauffeur. Il était heureux parce que Suk Hwan serait la première personne qu’il invitait chez lui, avant même ses parents. Ils arrivèrent enfin à destination après quelques minutes de routes, son appartement n’était pas si loin de la discothèque tout compte fait. Il paya et ils descendirent du véhicule. Le plus vieux le fit monter jusqu’à son habita et ouvrit la porte après avoir cherché ses clés pendant plusieurs secondes. Il resta au pas de la porte laissant son cadet entrer en premier.

    « A toi l’honneur. »

    Il ferma la porte ensuite, posa les clés sur une petite table à côté puis alluma les lumières. Jin Shi se gratta légèrement la tête un peu gêné.

    « C’est un peu vide… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010 - 14:34

    Il ce sentait bêtement heureux, l'amour qu'il portait à l'égard du plus vieux était lourd, vraiment très lourd et malgré le fait qu'il pèse aussi lourd, le plus bête c'était dit qu'il continuerait avec ses sentiments, parce qu'il ne voulait aimer que lui, il ne voulait embrasser que lui à présent, il voulait que celui ci soit la première personne qui puisse le toucher comme personne n'a pu le toucher auparavant. Et il l'aime, hum? Oh oui, il l'aime à la folie, il l'aime comme il n'a jamais aimé. C'est déjà un début et un très grand pas pour le plus jeune. Il arrivait de plus en plus à s'ouvrir en la compagnie de Jin Shi, il ce sentait capable d'être la personne la plus douce et attentionné qui soit. Ses sentiments étaient apparut très vite dans la boîte de nuit, lorsqu'il lui caressa les cheveux pour la première fois, ça c'était un peu éclaircit à sa jalousie profonde face à la jeune fille qui avait voulut lui proposer de danser et ça c'était confirmé à ce tout de premier baiser. Ou plutôt bisou, et même un peu de temps avant. Il avait été sous le charme, mais il ce disait qu'il buvait beaucoup trop, qu'il fallait qu'il ce stop un moment pour arrêter de sentir son cœur battre, de perde ses moyens et ainsi de suite. Il en avait perdu tout ses ongles à cause de sa présence et si il avait autant bu aujourd'hui, ça n'était pas parce qu'il avait été dépendant de l'alcool à sa vue, non loin de là. C'était parce qu'il était là. Celui qu'il nommait son petit ami à présent. Il était tellement stressé qu'il n'avait fait que boire, boire et boire encore. Pour finir totalement bourré, pour tomber dans un coma éthylique, pour perdre ses sentiments. Il n'avait pas trop réussit, voir même pas du tout. Il n'était pas bourré, mais sa tête tourné beaucoup plus qu'à l'habitude, sa vue était parfois sélective, ses gestes parfois trop lasses et incompris, il n'avait plus du tout de réflexes et il avait même l'impression que la force lui manquait. Mais il tenait le coup, si c'était pour être tout près de celui ci qu'il aime le plus au monde, il tiendrait le coup. Il voulait passer la meilleure nuit de toute sa vie, il voulait profiter encore et encore, jusqu'à que le soleil ce lève si possible. Ils étaient là, debout, dans les bras de l'un et de l'autre. Ils ne ce lâchaient pas. Suk Hwan plongea son regard dans celui du brun, tout souriant, à quoi pouvait-il bien penser? Suk Hwan aurait aimé être dans sa tête, pour pouvoir en savoir plus, ça avait toujours l'une des choses que le plus jeune avait toujours voulut avoir, mais il y a des choses qui sont impossibles, jeune homme. Il posa ses lèvres contres les sienne, optant pour un baiser des plus passionné, même lui en fut choqué. Comment pouvait-il embrasser comme ça? Savait-il embrasser? Le rappeur n'en savait rien du tout, il voulait juste lui faire le plus grand bien. Ce fut un baiser, long et tellement attentionné, les doigts du plus jeune ne lâchaient pas la nuque du plus vieux, il sentait les mains de celui ci lui caresser le torse, puis le ventre, de quoi faire accélérer son rythme cardiaque, de quoi le mettre en grand danger de mort. Il sentit même son cœur s'arrêter soudainement, pourtant il continuait. Il le voulait encore et toujours plus proche de lui.

    Le baiser prit doucement fin, Suk Hwan ne put s'empêcher de déposer de derniers petits baisers sur ses lèvres comme pour ce remémorer encore et encore cet instant. Il avait été magique. Il ce rapprocha davantage de lui, lui avouant à cet instant même qu'il l'aimait. C'était sortit tout seul, il en fut même choqué, cette fois-ci il n'avait pas lutté ou quoique ce soit, ça c'était fait facilement. Le rappeur ce sentait gêné. Vis-à-vis de quoi? Et bien de ces mots là. C'est vrai il l'aimait, mais ces mots étaient tellement difficiles, jamais il n'avait été prononcé aussi sincèrement et aussi facilement à une personne. A part à son publique ou bien dans les chansons qu'il pouvait chanter. Mais là c'était tout autre chose, il aimait vraiment. Il ce sentait bête, même beaucoup trop. Surtout face à la réaction de son petit ami. Il ne disait rien, il avait les yeux grands ouverts et les clignaient tant qu'il le pouvait. Suk Hwan ce mordit alors la lèvre inférieur, baissant légèrement les yeux. "Répond moi" ce disait-il dans sa tête. Il ne faisait que ce répéter ses idiotes paroles, qu'il lui réponde. Il sursauta légèrement lorsque celui ci le prit dans ces bras, faisant battre le cœur du plus jeune cent fois plus fort. Battement difficiles, répétitifs. Et il ce sentait presque mourir dans ces bras. Il n'arrivait même pas à parler, il s'accrocha machinalement à sa veste, fermant brusquement les yeux. Que voulait-il? Pourquoi répétait-il son nom sans cesse? Et pourtant Suk Hwan adorait ça, l'entente de son nom lorsqu'il sortait de la bouche de Jin Shi. Il ouvra doucement les yeux, ce laissant sourire doucement. Suk Hwan encore et toujours lui, il serra davantage sa veste comme pour ne pas qu'il s'en aille. Il le voulait, ici là et pas autre part. Suk Hwan son cœur manqua un battement, il ne penserait qu'à ça. Son prénom encore et encore. Il l'entendit reniflait, le faisant paniquer de plus belle. Il posa sa main sur la tête de celui ci lui caressant doucement les cheveux, il c'était promis de ne plus le faire pleurer, il c'était tellement sentit mal la première fois qu'il l'avait vu pleurer. Il c'était promis ne pas le faire pleurer. Il ce l'était promis, alors non! Il ferait tout pour qu'il soit bien. Il ne le ferait pas pleurer. Suk Hwan il ferma doucement les yeux, ce mordant la lèvre inférieur, son ange était la seule personne qui aurait le droit de l'appeler de cette façon là. Pour les autres c'était interdit.

    Lorsqu'il releva la tête, Suk Hwan ne put s'empêcher de baisser la sienne, ne pouvant plus du tout l'affronter du regard. Il ne le redirait pas. Ces mots là étaient trop puissants pour lui, il avait envie de dormir, de tomber sur le sol, tellement la force lui manquait, ces mots le rendait faible. Il fit la moue. Non pas qu'il le lui dirait plus jamais, mais ça sera rarement, il essayerait de faire de son mieux pour ce qui concerne ça. Le lui dire toutes les cinq minutes le rendrait mourant, certes ça lui ferait plaisir mais il en mourrait. Il ce sépara de celui ci le regardant bouder. Il boudait? Oh non! Il ce rongea les ongles souriant stupidement à la réplique de celui ci. Môme? Petit môme! Il était bêtement heureux, même avec ce stupide surnom il était heureux. Même après avoir reçu cette pauvre petite tape il était heureux, à l'habitude même si on le lui avait fait pour rire, il l'aurait mal prit, personne ne devait le toucher comme ça. Et pourtant, Jin Shi le faisait bien.

    ▬ Je ferais des efforts! Ton petit môme fera des efforts, je te le promet.

    Il sourit bêtement, ce laissant ébouriffer les cheveux. Il indiqua alors où ce trouvaient les taxis. Qu'ils y aillent. Jin Shi posa ces lèvres contre celle du rappeur tout heureux qu'ils y aillent. Il serra la main de celui ci, ce laissant trainer en direction des taxis. Il gonflait des joues, regardant ses pieds, es-ce qu'il marchait droit? Il ne voulait pas être un fardeau pour le coiffeur. Quelques minutes après, ils entrèrent dans un taxi, Suk Hwan regarda tout autour de lui, comme désorienté. Il posa son regard sur Jin Shi, puis sur le conducteur. Il essaya de retenir l'adresse de tête. Mais c'était beaucoup plus dur qu'il l'imaginait. Il voulait le voir le plus possible. Pendant tout le trajet, Suk Hwan posa sa tête contre l'épaule de celui ci, il laissait ses doigts jouer sur le torse de celui ci. Es-ce qu'il avait le droit de faire ça? Après tout c'était un conducteur de taxi, il ne devait surement pas le connaître et puis tant pis, cette fois-ci il ne ce priverait pas. Il ne pouvait pas prendre ses distances. Il laissa "marcher" ces deux doigts, sur son torse puis trois doigts, puis quatre, il grimpait comme une araignée, jusqu'à arrivait à son cou. Il le chatouilla doucement, souriant. Ce qu'il l'aimait. Pendant tout le trajet, il ne put décrocher son regard de son beau visage. Il était amoureux. Que voulez-vous?

    Ils arrivèrent après quelques minutes après, réveillant le plus jeune. Il avait été comme hypnotisé. Il ce frotta légèrement les yeux sortant sans plus attendre du taxi. Il avait sortit son porte-monnaie beaucoup trop tard, car Jin Shi était déjà entrain de payer. Il soupira rangeant son porte monnaie dans sa poche. Il ferma la porte, remerciant le chauffeur. Il suivit sans plus attendre son petit ami, jusqu'à l'appartement de celui ci. Il regardait partout, tout autour de lui. C'était beau, Suk Hwan était du genre à aimer tout et n'importe quoi et surtout quand il s'agissait de simplicité. Ils s'arrêtèrent devant la fameuse porte, il croisa les bras, regardant son petit ami cherchait ces clefs, il les avaient oublié? Cela le fit doucement sourire, mais il arriva à les trouver malgré les efforts. Il ne put s'empêcher de rire tout bas, le regardant ouvrir la porte. Une fois ouverte, il regarda Jin Shi qui ne rentrait pas toujours pas, qu'attendait-il? A lui l'honneur? Il passa le premier, ne lâchant pas du regard le plus vieux, il lui tapota gentiment l'épaule. Ce qu'il était mignon.

    Les lumières s'allumèrent, laissant un Suk Hwan des plus heureux, il tapait même dans ses mains tellement il était heureux. Il pencha la tête à la réplique du coiffeur. C'est vrai que c'était assez vide. Mais ça ne le dérangeait pas du tout. Du moment qu'il était là. Il ce tourna vers lui un grand sourire sur les lèvres:

    ▬ J'affirme. Mais ça n'est pas un problème, je ne te perdrais pas de vue comme ça.

    Le perdre de vue dans un appartement? Suk Hwan était vraiment bizarre. Il posa ses mains sur son visage, posant ses lèvres contre les siennes. Là, il n'y avait pas de risques de ce faire voir. Il était heureux. Il ce sépara de celui ci, retirant ses chaussures - pour faire court - il les arrangea dans un coin, il ne voulait pas être un poids ou bien sale - bon là c'était un peu impossible Suk Hwan est beaucoup trop propre pour faire ce genre de choses - il ce posa derrière Jin Shi, le serrant tout de même dans ses bras. Il posa ses lèvres contre la peau de sa nuque. Le forçant à marcher vers nul part, il ne connaissait vraiment pas l'appartement mais l'habitude viendra petit à petit. Il regardait par dessus l'épaule de son petit ami tout souriant:

    ▬ Tu as faim? Si tu as faim je te ferais à manger.

    Il tourna autour de lui avant de ne ce retrouver face à lui un grand sourire aux lèvres.

    ▬ A moins que tu ne préfères prendre un bain et partir dormir. C'est au choix.

    Il entrelaça ses doigts aux siens toujours aussi souriant, il était heureux. Horriblement niais. Il était amoureux, vous ne lui en voudrez pas, humf?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMer 21 Juil 2010 - 1:55

    Il n’y avait pas encore de mots pour décrire l’intensité des frissons qui l’avaient parcouru et du bonheur qu’il ressentit en entendant le plus jeune lui dire qu’il l’aimait. Il n’y croyait plus vraiment, ce fut même à l’instant où il y croyait le moins que Suk Hwan lui prononcer ces trois mots magiques. Ils étaient pour lui et rien que pour lui. C’était bel et bien une raison pour monter au summum du bonheur. Il lui avait sauté dans les bras en posant sa tête dans son cou tant il était heureux. D’ailleurs il était tellement heureux qu’il en perdait ses mots, il ne savait plus quoi dire, comment exprimer ce qu’il ressentait en cette instant. Il ne fit que prononcer à perte de souffle le pronom de celui qui avait fait chavirer son cœur. Suk Hwan. Il s’était souvenu dans un moment d’éclairement que son cadet aimer quand il l’appeler par son prénom. Peut-être autant que lui-même, puisque il aimait son propre prénom et le trouvait spéciale juste parce que le rappeur l’avait prononcé avant avec douceur. Il avait soupiré puis reniflé. S’il n’avait pas un peu pris sur lui-même, il se serait déjà transformé à l’heure qu’il est en petite fontaine tant il était heureux. Il sentit la douce main de Suk Hwan sur sa tête, passant et repassant le long de ses cheveux en une caresse. Il aimait ça, c’était tellement agréable. Lui qui d’habitude était celui qui tripoter les cheveux des gens et y trouvait du plaisir. Il trouvait que se faire caresser les cheveux et surtout par son petit ami pouvait être tout aussi agréable. En temps normale il n’aimait pas trop ça. Il préférait toucher les cheveux à ce qu’on touche les siens. Il trouvait souvent que la plupart des gens n’avaient pas vraiment la main pour ça, il ne fallait pas comprendre par la que lui pensait l’avoir, non pas du tout. C’était juste qu’il adorait ça quand c’était Suk Hwan, voilà tout. Parce qu’il l’aimait et aimait tout ce qu’il faisait aussi.

    Il ne recula qu’après avoir été sûr qu’aucune larme imprévisible ne viendrait pointer le bout de son nez dans ses yeux. La suite de Suk Hwan le coupa un peu dans son élan, il n’entendrait donc plus ces mots d’amour, et ce sentiment qui l’avait envahit quelques minutes avant, il ne le ressentirait plus ? Entendre des ’’Je t’aime’’ à longueur de journée n’était certes pas indispensable à la vie, cela ne le tuera pas, puisque le seul fait de pouvoir être avec son cadet lui permettait d’être le plus heureux. Ils se séparèrent et regarda Suk Hwan en souriant avant de ne donner l’air de bouder. Il commença à rire ensuite. Il ferait des efforts ? Son petit môme ferait des efforts pour pouvoir lui dire qu’il l’aimait beaucoup plus ? Disait-il ça en le pensant vraiment ou était-ce juste pour le faire taire ? Là aussi, personnellement, il préférerait la toute première hypothèse, c’était celle qui lui convenait le plus et le mieux.

    Jin Shi par embrasser légèrement son cadet et il l’emmena ensuite vers l’arrêt des taxis. Il en trouva rapidement un qui était prêt à démarrer. Il donna son adresse au chauffeur et ne put empêcher un sourire de venir se perdre sur ses lèvres en voyant la mine assez perdu de Suk Hwan qui regardait partout. Il cala son dos contre le siège et eut un très léger sursaut en sentant les doigts du plus jeune au niveau de son torse. Il eut une pensée au conducteur, mais il ne devait s’intéresser aux nouveaux groupes de musique et tout, il avait l’air d’un bon quadragénaire bien calme. Ils n’avaient rien à craindre, alors pourquoi devait-il se compliquer autant la vie avec tout ça. Les doigts de Suk Hwan se promener le long de son torse et il eut un discret rire en les sentant bouger dans son cou. Il restait quelqu’un d’assez chatouilleux. Il passa un bras sur les épaules de son petit ami le faisant se rapprocher un peu plus de lui. Il déposa un petit baiser sur le haut de son front, ne faisant que l’effleurer. Il n’avait pas oublié le magistral coup que c’était pris le pauvre enfant en ouvrant cette satané porte des toilettes. Il continua de regarder le jeune garçon souriant à ses côtés. Le chauffeur n’existait plus pour lui, il pouvait bien les observait il n’en avait que faire. D’ailleurs il devrait plus faire attention à la route qu’à les regarder.

    Le trajet dura à peine quelques minutes mais qui aurait quand même pris plus d’une demi heure de marche tant le conducteur roulait vite. Il paya le chauffeur et sourit à l’attention qu’eut Suk Hwan qui remettait son porte monnaie dans sa poche. Il laissa à son petit ami ’’L’honneur ’’ d’entrer en premier, il ferma la porte et appuya sur l’interrupteur laissant la pièce baigner dans la lumière. Il sourit à son tour au plus jeune. Il trouvait ça drôle mais c’était vrai qu’il ne risquerait vraiment pas de le perdre comme ça. Son appartement n’était vraiment pas le plus rempli. Le grand salon n’était constitué que d’un grand canapé et une télévision. Puis dans sa chambre, il n’y avait que le lit double, l’armoire et la commode. La salle de bain était assez bien équipé et enfin trois autres chambres totalement dans lesquelles il n’avait mis les pieds que le jour qui avait précédé l’achat de l’appartement. Le seul endroit qu’il aimait et où il passait le plus de temps quand il était chez lui était la cuisine. C’était la seule pièce parfaitement équipé, il y’avait tous les ustensiles, les machines et la salle à manger. Parce qu’il adorait cuisiner et manger, il avait commencé par aménager la cuisine le mieux possible.

    Il enleva ses chaussures en même temps que Suk Hwan, et cala son dos sur le torse de son petit ami qui avait passé ses bras autour de lui. Il frissonna en souriant quand le plus jeune déposa un baiser sur sa nuque et se laissa pousser droit devant par ce dernier. Savait-il au moins où il le poussait ? La réponse était certainement non. Ils s’arrêtèrent en court de route et son cadet lui proposa de lui faire à manger s’il avait faim. Cela le tentait, après sa mère personne n’avait fait à manger spécialement pour lui. Cela devait dater de plus d’une dizaine d’années…si longtemps que le temps passe vite. Suk Hwan s’était ensuite posté devant lui en lui disant qu’il pouvait aussi prendre un bain et dormir. Il entrelaça leurs doigts et lui sourit. Cette fois, il voulait vraiment cuisiner quelque chose pour le jeune garçon. Puis, ils se rencontreront d’autres fois et son cadet pourrait lui faire manger ensuite.

    « Tu es mon invité et c’est moi qui te ferait à manger. »

    Il lâcha sa main et la posa sur la joue de son petit ami la caressant doucement du bout du doigt.

    « Et tu devrais te doucher, tu auras moins mal à la tête demain. »

    Même si Suk Hwan se portait bien à l’instant, il n’empêchait que tout l’alcool qu’il avait bu finirait bien par lui donner de bons maux de têtes au réveil. Il poussa son petit ami jusqu’à la sale de bain ne lui laissant pas le temps de répondre, d’objecter, d’affirmer ou quoi que ce soit d’autre. Il le fit entrer dans la pièce et ferma la porte avant de ne se diriger vers sa chambre. Il chercha un sous-vêtement et un pyjama pour le plus jeune. Il avait vu qu’il faisait à peu près la même taille, techniquement cela devait lui aller. Il posa les vêtements près de la porte.

    « J’ai posé des vêtements ici. »

    Il avait dit sa phrase en même temps que son geste puis alla à la cuisine. Il resta debout devant le frigo ouvert, il ne savait pas quoi préférait à son beau cadet. Cela devait être quelque chose de léger, mine de rien il était déjà 03h30 passée. Il finit par prendre du riz qu’il fit sauter et cuit un gros morceau de viande dans une poêle. Il prépara une petite sauce et sortit deux parts de tartes qu’il avait préparées la veille. Cela ne lui avait pas pris énormément de temps à préparer bien que ce ne soit pas aussi léger qu’il n’avait espéré au début. Il posa le tout sur la table et attendit que Suk Hwan ne sorte. Lui n’avait pas faim, il espérait que pour son petit ami ce soit le cas. Il ne lui avait même pas demandé s’il voulait manger. Et s’il n’aimait pas le riz ? Et s’il était végétarien ? Et s’il n’aimait pas les tartes ? Il se rendit compte qu’il ne connaissait rien du rappeur, d’une part c’était normale, cela ne faisait que quelques heures qu’ils s’étaient rencontrés. Mais c’était quand même ça. Maintenant il avait peur, il vit Suk Hwan sortir et se diriger vers lui. Il laissa ensuite le plus jeune seul dans la cuisine en lui disant qu’il allait se doucher à son tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMer 21 Juil 2010 - 3:52

    Certes le peu qu'il voyait était immenssément vide, surtout pour ce genre d'appartement. Mais cela l'importait après tout, ça lui passait même au dessus de la tête pour tout vous dire. Il ne le perdrait pas de vue comme ça, oui parce que vous ne le saviez pas, mais dans l'état qu'il est à présent, il ce pourrait qu'il puisse ne plus le retrouver. Finalement c'est une bonne chose, et puis de deux, il ferait à présent moins attention à où il marchait, déjà qu'il ne marchait pas droit, c'était un plus, hum? Non, pas que chez monsieur les SHINee l'appartement s'avère être bordélique, mais à cinq dans un appartement commun, ont s'y retrouve plus parfois et surtout bourré comme aujourd'hui. Enfin, c'est le cas de Suk Hwan, il ce demandait si c'était le cas des autres membres. Après avoir retiré ses chaussures, il ce mit derrière lui l'enlaçant gentiment. Il posa un baiser sur sa nuque tout heureux, avançant le plus lentement qu'il pouvait en direction de nul part. Le plus jeune n'était pas du genre à prendre directement ses marques dans l'appartement de quelqu'un d'autre et ça le serait encore moins dans celui de son petit ami, il ne voulait pas qu'il le prenne pour un profiteur. Il grimaça légèrement, s'arrêtant en plein chemin. Où allaient-ils allait lui demander le jeune rappeur, mais une toute autre idée lui vint dans la tête. Il ce retrouva face à lui, avec le plus de tout les sourires sur les lèvres. Avait-il faim? Suk Hwan mourrait d'envie de lui faire à manger. Il entrelaça ses doigts aux siens sans plus tarder. A moins qu'il ne voulait prendre un bon bain et rejoindre son lit. Il comprendrait. Peut-être que demain il travaillait, il fallait bien qu'il gagne sa vie et Suk Hwan savait qu'il ne pourrait s'interposer à ce choix. Mais il restait tout de même souriant à lui de voir, à lui de faire son choix. Lorsqu'il attendit sa réponse, sa bouche forma un "O". Il était sérieux? Il voulait lui faire à manger? Le jeune brun sourit de toutes ses dents après tout il ne dirait pas non, c'était même plutôt plaisant. Son petit Jin Shi savait cuisiner, c'est même plus que plaisant. Il fit un signe positif de la tête, frissonnant lorsque la main de celui ci ce posa sur sa joue, le caressant doucement. Et lui que ferait-il en attendant? Il pouvait l'aider? Il eut réponse à cette question très rapidement et sans même que celui ci n'ai eut le temps de la lui poser. Télépathie ou pas?

    ▬ Me doucher?

    Répondit-il comme choqué. Mais il n'eut pas l'ombre d'explications de la part de celui ci et ce fut bien la seule question qu'il put poser. Pourquoi voulait-il qu'il ce douche? Il dormirait par terre s'il voulait, il était tellement claqué, qu'il pourrait même s'imaginer et ressentir le sol de la même matière qu'un matelas. Il grimaça en voyant son petit ami fermer la porte. Il ne rigolait pas? Il voulait vraiment qu'il ce douche? Et non, parce qu'il revint très rapidement à la chasse lui annonçant qu'il lui avait déposé de quoi s'habiller. Il manqua de tomber. Pourquoi tout un scandale de la part de celui ci? Non pas qu'il n'aimait pas les douches au contraire il les aimait, mais si subitement chez le coiffeur...? Le rappeur regarda autour de lui et là, il était totalement désorienté, il regardait chaque chose en son temps, il prit même le temps de ce regarder dans le miroir, manquant de tomber raide dans les pommes. D'une il c'était fait peur tout seul et de deux, ce qu'il pouvait avoir une sale tête. Sa salle de bain par contre n'était pas vide elle, il avait le nécessaire, voir même tout ce qu'il fallait pour une salle de bain. Il posa ses mains sur son visage, ce le déformant de tous les angles, il en rit même tellement il ce trouvait laid par moment. Bon il était temps n'es-ce pas? Es-ce qu'il pouvait ce brosser les dents. Il hésita, voulant sortir de la salle de bain pour le lui demander, mais l'idée qu'il allait manger dans quelques minutes lui revint, quitte à ce laver les dents plus tard. Il regarda une fois de plus autour de lui, il avait l'impression d'être espionné. Jin Shi le regardait-il? Il sursauta légèrement à l'entente des bruits de fond de la cuisine. Non, il ne le regardait pas, à quoi pensait-il? Son petit ami est un ange a-t-il oublié? Il ce ôta de sa veste la pliant, après avoir fait ceci, il la posa sur l'une des commodes, la moins occupée. Il ce retrouva alors en débardeur devant le miroir, arg! Il ne s'aimait vraiment pas...Jamais il ne pourrait ce montrer comme ça devant Jin Shi. C'était juste trop horrible, il était mince, et les muscles lui manquait vraiment. Il bouda légèrement, ce ôtant cette fois-ci de son débardeur. Ce qu'il pouvait être mince! Il plia son débardeur et il le déposa ensuite sur la commode, suivit de son jeans puis de ses chaussettes. Il entra alors sous la douche laissant l'eau tomber sur son corps. Il ce sentit les mains sentant cette mauvaise odeur d'alcool. Eurk. Il cligna des yeux, ce lavant avec le seul gel douche qu'il avait put voir dans la douche. Il laissa l'eau tomber sur ses cheveux, puis il leva la tête pour qu'elle tombe sur son visage mais aussi sur son front. Il avait beaucoup moins mal, c'était bien, mais il y avait toujours cette douleur arrière. Suk Hwan, le plus jeune sursauta, répondant à la voix qui venait de l'appeler. Pour vous dire, il avait encore cette manière dont Jin Shi à de prononcer son prénom dans sa tête. Il sourit stupidement, s'apercevant alors qu'il avait été déconnecté pendant un bon moment.

    Il sortit de la douche, en meilleur forme? Hum et bien c'était déjà ça, d'une il ce sentait propre et beaucoup moins repoussant qu'avant de prendre son bain. Il ce sécha à l'aide d'une serviette propre. Il ouvrit doucement la porte, regardant aux alentours pour voir si Jin Shi n'était pas là, il ne voulait pas que celui ci le voit. Il referma la porte, changea alors de sous-vêtements, puis il ce vêtue du bas du pyjama, Suk Hwan le trouvait beau, il était vraiment beau. S'il n'est pas daltonien par l'alcool, il vous dira que le pyjama était bleu marine avec de jolies lunes blanches souriantes. Il mit ensuite le simple t-shirt, qu'il lui avait prêté. Après avoir épongé l'eau qu'il avait put laisser sur le sol - maniaque or not? - il sortit de la salle de bain assez fier. Il ce dirigea pieds nues et le plus rapidement possible dans la cuisine, ça sentait bon. Il tendit les bras en sa direction comme un gamin, le prenant dans ses bras, ça ne faisait que quelques minutes qu'ils c'étaient quitté, mais il lui avait manqué. Il ce détacha de lui, le laissant à présent seul dans la cuisine. Quoi? Il partait? Ou? Oh, il allait ce doucher? Il lui fit un mouvement de main, le regardant s'en aller. Il n'avait même pas eut le temps de le remercier pour ce qu'il faisait pour lui, bon et puis il le ferait plus tard. Quand il reviendra. Dans tout les cas ça avait l'air bon, le rappeur prit les baguettes qui ce trouvait sur la table et s'empressa de manger s'en ce faire prier. Oh qu'es que ça pouvait changer de l'alcool. Il n'en toucherait plus pendant un bon moment, il pensait qu'il allait avoir une overdose! Il mangeait sans trop ce brusquer, il avait faim certes, mais s'il ce grouillait, il sentait qu'il allait vomir.

    Lorsque Jin Shi revint dans la cuisine, le plus jeune arrêta toute activité, le regardant s'assoir à côté de lui. Il s'approcha de celui ci, posant ses lèvres contre sa joue. Il était heureux qu'il soit revenu, la solitude ne lui disait plus rien à présent:

    ▬ Merci pour tout. Et puis tu cuisines super bien! C'est très bon.

    Il s'empressa de mastiquer le reste de sa viande, gonflant par moment les joues:

    ▬ Tu ne manges pas ?

    Il avala ce qu'il avait dans la bouche, attrapant le plus grand de tous les sourires, il ne voulait pas manger peut-être? Pourtant il tenta, prenant le dernier bout de viande dans les baguettes. Il lui demanda d'ouvrir gentiment la bouche pour qu'il puisse le manger. Il ne voulait pas le voir mourir de faim! Il lâcha ensuite ses baguettes prit le visage de Jin Shi entre ses doigts, posant sa bouche contre la sienne:

    ▬ Regarde, il s'écarta de son petit ami, pointant le bas du pyjama qu'il portait il reprit tout heureux comme un enfant, ▬ Tu as déjà remarqué qu'il y avait des lunes blanches sur ce pyjama? C'est trop mignon.

    Il était vraiment bête même beaucoup trop, pourquoi ce genre de chose le rendait heureux bêtement? Et pourquoi disait-il ça? Bien évidement qu'il les avait déjà vu! Il finit son assiette, buvant les dernières gouttes de son verre d'eau. Consommer de l'eau, l'alcool n'est pas bon pour la santé, ça c'est sur!

    ▬ Jin Shi, parle moi de toi. Tu as de la famille?, il baissa la tête n'osant pas le regarder, ▬ Dis-moi, tu travailles demain? Je n'aimerais pas déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMar 27 Juil 2010 - 2:19

    Jin Shi eut un sourire bien que perplexe en voyant la mine choquée de son petit ami quand il lui proposa d’aller se doucher. Il fallait avouer qu’il ne voyait rien de choquant à cela. Il s’était dit que des deux c’était Suk Hwan qui avait le plus besoin de prendre une bonne douche. Ce n’était pas qu’il trouvait qu’il sentait mauvais ou n’importe quoi d’autre du même genre, ne vous méprenez pas. Il avait juste pensé qu’une douche l’aiderait à mieux passer toute l’alcool qu’il avait bu pendant toute cette soirée. Il finit par pousser le plus jeune vers la salle de bain, l’y fit entrer et ferma la porte derrière lui. Après quelques minutes passées à chercher un pyjama pour son cadet, il revint devant la porte de la salle de bain et lui dit qu’il avait posé des vêtements de rechange pour lui. C’était comme si il lui disait qu’il n’avait plus d’autres choix que de prendre cette douche. Il repartit vers la cuisine et mit son tablier. Il avait vraiment eut envie de faire à manger au rappeur, bien que ce n’était peut-être pas une heure adéquate pour manger. Après tout, la quasi-totalité des gens normaux devaient être normalement endormis à cette heure ci et lui aussi d’ailleurs. Mais il n’en avait que faire, il ne sentait pas vraiment le temps passer en compagnie de Suk Hwan, il avait été d’ailleurs assez surpris en voyant l’heure très avancé qu’affichait les aiguilles de la pendule. Il aurait voulu préparer plein de choses pour son petit ami, remplir la table jusqu’à ce qu’elle déborde. Faire tout les plats qui lui passaient par la tête surtout ceux qu’il connaissait le plus et le mieux. Mais ce n’était pas le bon moment et il n’avait pas assez de temps aussi. Il finit par préparer du riz, de la viande et posa une tarte qu’il avait cuisinait avant. Il avait posé le tout sur la table plus un simple verre d’eau. Il n’avait rien trouvé d’autres de liquide dans son frigo, ça l’avait un peu déçu. Il savait bien qu’il n’y aurait pas d’alcool mais il espérait au moins trouver du jus. Il n’avait pas prévu tout ça, d’ailleurs qui l’aurait prévu ? Il enleva son tablier en même temps que Suk Hwan sortit de la douche. Il marchait beaucoup plus droit qu’avant, au moins c’était ça. Il s’empressa d’enlacer l’enfant qui tendait ses bras vers lui. Il sourit en sentant la bonne odeur qui émanait du plus jeune et lui caressa doucement les cheveux. Cela accentua pourtant son malaise. Il s’était senti triste de ne pas connaitre les gouts de son petit ami mais en plus il puait l’odeur de la cuisine. Il aimait cuisiner, il adorait ça même. Mais en ce qui concerne l’odeur de la cuisine sur ses vêtements c’était autre chose. Il y avait des gens qui aimaient cette odeur sur les habits et d’autres pas, il faisait parti de la deuxième catégorie. Pourtant il aimait bien la sentir sur les autres.

    Il s’excusa auprès de Suk Hwan en lui disant qu’il allait se doucher. Il ne voulait pas le laisser seul alors qu’ils venaient de se retrouver après juste quelques minutes d’absence. Mais il n’arrivait plus à se sentir. Il passa par sa chambre et prit un pyjama avant de se diriger vers la salle de bain. Il enleva son gilet et sa chemise restant torse nu et les posa sur une commode. C’est là que les vêtements du rappeur posé sur ce même meuble attirèrent son regard. Sans même vraiment y penser, il prit le premier qui passa sous sa main et ce fut le débardeur. Il ne savait pas pourquoi, mais il se retrouva debout les bras tendu devant lui en tenant le haut de son cadet. Il le fixa plusieurs minutes puis rapprocha le vêtement vers lui et sentit y sentit l’odeur toujours présente de son petit ami. Qu’est ce qu’il l’aimait. Il rougit ensuite en se rendant compte de son geste ce qui le fit faire tomber le débardeur par terre tant il se sentait gêné et bête. Il se gifla mentalement puis se pencha vers le sol pour le reprendre. Il le replia doucement et le reposa à sa place avec le reste des vêtements. Il marcha rapidement vers la douche manquant de tomber à plusieurs reprises pendant le très très court trajet. Il sentait ses joues en feu, heureusement que Suk Hwan ne le voyait pas. Il n’aurait plus su où se mettre. Il laissa l’eau couler le long de son corps, il mit une petite dose de shampoing sur ses cheveux et les lava vite puis le gel douche. Le tout a du prendre moins de dix minute, il avait déjà passé assez de temps à regarder le débardeur de son petit ami. Il se sentait vraiment comme une stupide jeune fille.

    Il s’habilla d’un bas de pyjama de couleur verte et un simple débardeur blanc, il se sécha à demi les cheveux ne voulant pas perdre plus de temps. Il sortit enfin et alla se rassoir près du plus jeune qui avait presque finit son repas, il soupira intérieurement, il avait du aimer alors. Il embrassa sur la joue et il lui sourit. Il rougit légèrement, content de voir que Suk Hwan avait trouvé tout ça à son goût, il tapa dans ses mains comme satisfait.

    « Je suis content alors. »


    Il fit un signe de négation quand Suk Hwan lui demanda s’il ne mangeait pas. Il n’avait pas faim et il préférait beaucoup plus regarder son petit ami manger. C’était tellement mignon de le voir manger en gonflant ses joues de temps à autre. Il ressemblait à un enfant et Jin Shi fondait littéralement. Il regarda le verre d’eau et baissa les lèvres dans une moue.

    « Mais je suis désolé, je n’ai rien d’autre à te proposer à boire à part de l’eau. »

    Il ouvrit ensuite la bouche quand son cadet lui tendit un peu de viande qu’il tenait dans ses baguettes. Il sourit et mangea le petit aliment. Il n’avait certes pas faim mais il ne pouvait rien refuser à son petit ami. Il lâcha ses baguettes et l’embrassa. Il sourit à la question de Suk Hwan et hocha la tête, affirmatif. Il aimait bien ce pyjama et c’était en partit à cause des petites lunes qu’il avait pour motif. C’était même un peu la raison pour laquelle il avait donné celui-ci à son petit ami et pas à un autre, c’était celui qu’il aimait le plus. Il allait se lever pour faire la vaisselle en voyant Suk Hwan finir son plat mais il resta à sa place face à sa dernière phrase.

    « Tu ne me déranges pas du tout, et ce n’est pas grave si j’arrive en retard pour une fois. »

    A cet instant, il était content d’avoir son propre salon. Il appellerait son amie plus tard pour lui dire de venir plus tard que d’habitude…ou peut-être pas. Il n’avait pas oublié qu’elle l’avait laissé en plan, ce serait bien fait pour elle. Mais au fond, il savait qu’il était beaucoup trop gentil pour la laisser poiroter devant le salon de coiffure pendant une heure ou plus. Oh pourquoi était-il aussi gentil ? Il passa ses deux mains dans les cheveux du plus jeune, caressant chaque mèche à part en souriant. Il ne savait pas vraiment de quoi parler. Sa vie n’était pas particulièrement passionnante, la seule chose qu’il aurait pu classer comme tel était sa venue à Séoul, mais la plupart trouverait ça bien banale. Il enleva doucement ses mains.

    « Je suis enfant unique et cela fait...», il fit mine de réfléchir, il n’avait plus vraiment pensé à ses parents depuis un bon bout de temps…« neuf ou dix ans que je n’ai plus vu mes parents. J’ai passé presque toute mon enfance dans une petite compagne. Ma famille est très pauvre et je ne voulais pas passer le reste de ma vie dans les champs. C’est pour ça que je suis ici à Séoul. »

    Il avait parlé assez vite et n’avait donné que les points qu’il pouvait qualifier d’importants. Ce qui voulait dire trois fois rien. Il ne voulait pas lui avouer comment il avait réussi à avoir son propre salon de coiffure puisque tout ça c’était derrière lui et il n’y accordait plus aucune important maintenant. Il se gratta légèrement la tête en souriant puis regarda son petit ami.

    « Et toi ? Est-ce que tu as d’autres proches en dehors de ton grand frère ? Et comment sont les autres SHINee ? »


[HS: Désolé du retard, j'ai eu des problème de connexion et je n'ai pas pu te prévenir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyMar 27 Juil 2010 - 22:49

    Il n'avait pas hésité à manger ce que celui ci lui avait préparé à manger. Il ne pouvait pas refuser après tout, ça aurait été vraiment impolie et puis Suk Hwan n'était pas ainsi, en plus de ça il avait faim, soif et tout ce que voulait par la suite. Il n'avait rien mangé de toute la soirée, la seule chose qui lui avait remplie le ventre avait été l'alcool ingurgiter pendant la soirée - et encore "remplir" - . Alors dire non? Même pas pour rigoler. Il était souriant, il aimait ce qu'il lui avait préparé, de toute façon il aimait tout de lui. Il aimait surtout sa présence, là il ce sentait assez seul. Il s'occupait du mieux qu'il pouvait. Il regardait son verre d'eau, puis son assiette et puis tout autour de lui. C'était beau, son appartement était peut-être vide à certain endroit, mais il avait le nécessaire pour vivre et puis comme il l'avait dit plus tôt, il ne le perdrait pas du regard comme ça. C'était bien, tout était parfait. Il sourit stupidement mangeant une toute nouvelle bouchée, il fallait qu'il termine son assiette au plus vite. Pourquoi? Parce qu'il voulait ce blottir contre lui à son arrivée, sans qu'il ai à s'occuper de son assiette, il voulait lui porter toute attention. Mais le ciel en décida autrement. Jin Shi fit son entrée dans la pièce. Tout propre, tout beau. Le plus jeune ne la lâcha pas du regard jusqu'à qu'il s'asseye à côté de lui. Mon Dieu ce qu'il pouvait aimer ses bras, du bout de son doigt il le frôla. Pourquoi n'avait-il pas des bras comme cela? Il fit semblant de bouder, mastiquant les restes qu'il avait dans la bouche. Il ce contenta de poser ses lèvres contre sa joue, comme pour lui dire qu'il lui avait horriblement manqué. Il ce sentait bête, ça ne faisait même pas quelques minutes, mais il lui avait manqué malgré tout, son odeur, son assurance, sa peau. Lui, tout entier, on ne peut pas lui en vouloir, il est accroc. Il le complimenta sur le plat qu'il lui avait fait. Il avait vraiment apprécié et puis ça avait été fait pour lui avec tellement d'amour. Suk Hwan sourit doucement, le détaillant pour la énième fois, son regard était focalisé sur son visage. Ce qu'il était beau, lorsqu'il souriait il fondait à la lettre, il avait envie de ce cacher tellement il était parfait. Et puis ces cheveux humides ne faisait que le rendre un peu plus fou et puis son corps...Il ce réveilla rapidement en attendant son claquement de main. Il était content alors? Heureusement. Il sourit et puis si c'était pour le voir rougir une nouvelle fois il le dirait encore et encore. Il le regarda faire la moue, qu'es qui n'allait pas? Il avait fait quelque chose de mal? Il regarda ces ongles...hum non ça ne pouvaient pas être eux. Alors quoi? Les vêtements qu'il avait laissé dans la salle de bain? Le rappeur a toujours était le type de personne à ne rien comprendre, enfin il les comprenait à sa manière et si ça ne plaisait pas tant pis. Va savoir pourquoi sa vie est un enfer, il aurait dû être plus doux, plus tendre auprès des autres. Non ça n'était pas ça! De quoi le verre d'eau? Il lui fit les gros yeux, explosant de rire à la fin de sa phrase. Pourquoi ce faisait-il du soucis pour ça? C'était bon, il n'en ferait pas un plat après tout et puis l'eau ça n'était pas mal. Histoire de le rassurer, il caressa les lèvres à l'aide de ses doigts fins comme pour faire disparaître cette moue boudeuse. Il prit ensuite le verre du bout de ses doigts, buvant une première, puis deuxième gorgée.

    ▬ C'est parfait! Ne t'en fais pas. Et puis c'est toujours mieux qu'un verre de jus, c'est plus léger.

    Il n'y avait pas de doute là dessus. Quoi? Il avait bu de l'alcool à volonté pour tout vous dire, il n'avait fait que ça, alors quitte à boire quelque chose qui ne le rendrait pas malade à la fin de la soirée. Au faite, pourquoi Jin Shi ne mangeait-il pas? Le plus jeune, lorsqu'il lui fit un signe négatif de la tête. Il n'approuva pas du tout, faisant mine de réfléchir. Il saisit à l'aide de baguettes le dernier morceau de viande, il ouvrit la bouche comme pour montrer l'exemple à un enfant. Celui ci ouvrit la bouche sans trop de problème, avalant le dernier morceau au plus grand plaisir du rappeur. Il était tellement content qu'il posa ses lèvres contre celles du coiffeur. Quel gamin, ça n'était qu'un simple morceau de viande rien de plus. Il lâcha les baguettes sans trop tarder, lui montrant le bas du pyjama, savait-il au moins qu'il y avait de belles petites lunes dessus? Apparemment oui - c'était évident - il sourit, il était content d'être proche de lui. Il ce sentait bien, il volait sur son petit nuage à lui tout seul. Il était dans sa bulle dans les bras du plus vieux. Personne ne pourrait exploser cette bulle, personne ne pourrait le faire descendre de son nuage, il était bien trop haut et sa bulle bien trop forte. Essayez donc de le faire descendre, il ce casserait la figure.

    Lorsqu'il eut finit son assiette ainsi que son verre d'eau. Il regarda le premier morceau de tarte, pensant qu'il attendrait avant de l'entamer. Il ne lâcha du regard la tarte qui avait l'air appétissante. Jin Shi voulait le faire exploser? C'est ça? Il sourit à cette pensée, c'était par pur amour n'es-ce pas? Il lui demanda par la même occasion s'il avait de la famille enfin juste de quoi le connaître un peu plus. Parce qu'entre les jeunes garçons ça n'avait été que le coup de foudre, ça n'avait pas prit beaucoup de temps pour tout vous dire. Il voulait en savoir plus sur lui. Comme ça il serait délicat sur certains sujets. Il ne voulait pas le blesser, le faire pleurer ou autre. Il avait pu voir que le plus vieux été tout de même assez sensible. C'était horriblement mignon, Suk Hwan n'aimait pas les machos ou quoique ce soit, non pas qu'il avait un type de garçon précis. Il mentirait s'il dirait ça parce qu'il n'a jamais été attiré par les hommes. Heureusement que dans son petit entourage il n'y avait pas de ça. C'était pareil dans le fameux groupe, il était tous nets. Il attendit tout de même longtemps avant de n'avoir une réponse. De la part de son petit ami. Les mains de Jin Shi ce posèrent sur sa tête lui caressant les cheveux à l'aide de ses doigts magiques. Il arrivait à lui faire oublier de nombreuses choses lorsque le plus âgé procédé comme ça. Tout comme sa question. Il voulait avoir les doigts humides? Les cheveux de Suk Hwan n'étaient pas totalement secs. Es-ce qu'il lui en voudrait après ça? Il n'espérait pas. Les mains de son petit ami, s'en allèrent doucement, le laissant tomber sur terre en douceur. Il ce rongea les ongles, jouant avec le verre à présent vide. Il était fils unique? Sérieusement? Et ensuite...? Il tourna la tête vers Jin Shi, comme pour l'insister à lui raconter la suite. Cela fait, quoi? Lorsqu'il continua le plus jeune baissa lourdement la tête, les yeux rivaient sur le verre. C'était misérable. Il avait dû trimer pour arriver à Séoul, ça avait surement été dur. Il comprenait un peu mieux pourquoi il avait prononcé assez rapidement ses paroles. Histoire d'en finir rapidement. L'envie de lui poser plus de questions lui vint. Pourquoi n'allait-il pas revoir ses parents? Il ne les aimait pas? Il retourna à son occupation favorite, ce ronger les ongles encore et encore. Pouvait-il ce le permettre. Il resta un instant calme. Mais le Suk Hwan bavard revint à la surface:

    ▬ Ils ne te manquent pas?

    Suk Hwan avait plutôt marmonné ses paroles, il ce demandait s'il pouvait ce le permettre. Pourquoi ses lèvres lui piquaient-elles à ce point? Toujours entrain de vouloir en savoir plus. Idiot qu'il est par moment.

    Il soupira s'étirant un bon coup, il aimait bien ce verre, il avait l'impression qu'il le déstressé totalement. C'était amusant. Il manqua de le faire tomber lorsque la question ce retourna contre lui. Comme on dit miroir/miroir. Il fit un sourire mi-amusé. Son passé n'était pas le meilleur qu'il soit en même temps sa vie actuelle n'était pas la meilleure. Enfin sur certain point. Il ne put s'empêcher de lâcher un rire assez jaune. Il pouvait bien ce confier, Jin Shi l'avait bien fait. Des proches? Suk Hwan? Qu'es que les magazines pouvaient bien raconter sur lui ou sur le groupe? Il ne les regardait que très rarement. Il soupira, s'arrêtant de jouer avec le verre. Il sourit à Jin Shi, le regardant dans les yeux:

    ▬ Rien de très intéressant , il ne voulait pas en dire plus, il aurait voulu finir comme ça. Mais sa sincérité pour le jeune homme vint très rapidement à la rescousse. Il lui faisait confiance. Il le comprendrait comme toujours, hum? ▬ Je n'ai jamais su où j'habitais exactement pour tout dire. Je sais juste que c'était assez loin de la capitale. Si je me souviens bien, j'habitais dans une sorte de taudis, avec ma mère et mon frère. Je n'ai jamais connu mon père pour tout dire. Et puis je me suis petit à petit intéressé à la musique. Aujourd'hui me voici ici. Ma mère vit mieux maintenant, c'est pareil pour mon frère.

    Il baissa les yeux, laissant ses doigts jouer sur la table. Il s'en était sortit après tout. Pourquoi faire tout un plat pour des choses stupides, des choses passées. Et bizarrement il ce sentait assez mal, le fait d'y repenser lui faisait mal. Il soupira fortement, levant les yeux au plafond:

    ▬ En ce qui concerne mes proches mis à part mon frère. Je n'ai qu'une mère. et ça le suffisait assez. Elle était parfois prise de tête, alors un père...Il n'aurait pas fait grand chose. Les pères ne sont-ils pas oppressants? Il sourit doucement, à la limite du rire. Les SHINee étaient ceux qui le faisait sourire à n'importe quel moment. Ce qu'ils pouvaient être idiots par moment. Lorsqu'ils s'y mettaient tous c'était un vrai champ de bataille. Il aimait particulièrement ces moments-ci ▬ Comment ils sont? Comment dire...J'ai l'impression d'avoir quatre autres frères avec moi. Ils sont adorables. Si tu viens à la maison, tu les apprécieras autant que moi.

    Il pourrait en dire long, sur les fameux le groupe. Jong Bum était sa moitié, ils dormaient ensemble, mangeaient ensemble, la tendresse qu'il avait avant il la gardait pour lui. Maintenant il devrait la partager. Puis il y avait Jun Ho, il avait beau faire le discret, Suk Hwan aura toujours aimé lui présenter une orgie de jolies filles. Puis Min Ki, un leader pas comme les autres, ensemble ils pouvaient faire de sales coups c'étaient sur et même dangereux et puis son petit bébé Chang Min, le plus pur de tous. Il sourit de toutes ses dents, ce levant, il prit son plat ainsi que son verre les déposant dans le lavabo. Il prit le temps de les laver avant de ne retourner à sa place, les mains humides, ils les secoua à plusieurs reprises:

    ▬ J'ai envie de faire une bêtise.

    Il ce leva une nouvelle fois, cette fois-ci cet air malicieux sur le visage. Ce qu'il pouvait être malsain par moment. Il s'asseye à cheval sur les cuisses du plus vieux, passa ses bras autour de son cou, frôlant les lèvres de Jin Shi. Qu'allait-il encore faire? Il ce recula de peu, arquant un sourcil:

    ▬ J'aime ta bouche. J'ai envie de la manger , Il écrasa ses lèvres contre celles du brun, le bout de ses doigts humides caressaient les bras du coiffeur. Le baiser fut très lent. Lent et sensuel. C'était ce genre de bêtise? Quel gamin. ▬ J'aime mon prénom lorsqu'il sort de ta bouche, aussi.

    Il rompit le baiser à ces paroles posant sa tête contre son épaule. Il chantonna regardant le beau visage de celui ci.

    ▬ J'aime Jin Shi.


    hs; c'est rien =)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyJeu 29 Juil 2010 - 3:04

    Jin Shi revint rapidement de la salle de bain, cela n’avait pas du durer plus d’une petite vingtaine de minute. En réalité, le plus dur pour lui avait été d’attendre que les rougeurs qu’avait occasionnée la vue du débardeur du plus jeune disparaissent. Il s’assit près du jeune rappeur et continua à la regarder. Il était vraiment adorable quand il mangeait, en faite il l’était toujours, il pensa d’ailleurs qu’être aussi mignon que le jeune garçon devait être suspect. Il rougit à la phrase de son petit ami, il était réellement content. Cela changeait un peu de faire à manger à quelqu’un d’autre que soi-même surtout quand c’était la personne qu’il aimait. S’il en avait la possibilité, il passerait la soirée entière et la journée d’ensuite à faire à manger à Suk Hwan et tous les jours d’après tant qu’il y était. Il aimait son cadet et aimait sa présence, au tout début de leur rencontre il se sentait gêné de temps à autre mais maintenant il pouvait facilement dire qu’il ne s’était jamais senti aussi bien et aussi à l’aise avec quelqu’un. Il fit ensuite la moue triste de ne rien pouvoir lui offrir d’autre qu’un simple verre d’eau, il le lui fit savoir. Il vit son petit ami exploser de rire et il n’y comprenait rien. Il ne se posa plus aucune question sur le comment du pourquoi en sentant les fins doigts de son petit ami sur les contours de ses lèvres. Le contact était tellement doux. Il avait envie d’ouvrir la bouche et croquer les doigts de Suk Hwan, non, pas juste les doigts, le croquer en entier. Maintenant il commençait à développer un penchant cannibale, il finira fou à lier s’il restait en compagnie du jeune garçon et il adorait ça. Il ne saisit pas dès le début la raison de ce geste. Il pensa au début que c’était pour le faire taire, comme si le rappeur lui disait de se taire et de le laisser manger en paix. Ce ne fut qu’à la fin de la phrase qu’il su que c’était un geste rassurant et il retrouva immédiatement son sourire. Son petit ami était tellement gentil.

    Il fit un signe de négation quand le plus jeune lui demanda s’il n’avait pas faim. Mais quand Suk Hwan rapprocha ses baguettes avec un petit morceau de viande, il ne put s’empêcher d’ouvrir la bouche et avaler le morceau. C’était plus parce que personne ne lui avait donné ainsi à manger et que ça venait de Suk Hwan que par une réel faim. Il sentit les lèvres du plus jeune sur les siennes qui lui demanda ensuite s’il avait de la famille. Le plus vieux ne répondit pas tout de suite. Il préférait mettre ses mains dans les cheveux légèrement humide son petit ami. C’était comme pour prendre du courage, il se sentait apaisé à chaque fois que ses doigts jouaient avec les mèches des garçons. Le faite qu’ils soient humide ne les rendait que plus fluides que d’habitude et plus agréable au touché pour lui.

    Il répondit enfin, lui racontant qu’il était enfant unique, qu’il venait que la compagne et que sa famille était très pauvre. Il avait parlé vite parce qu’il n’avait plus envie de souvenir de toute ça. S’il lui manquait ? Il n’en savait trop rien, mais il savait que s’il avait eut le pouvoir de retourner en arrière il aurait tout simplement fait la même chose. Il aimait sa vie de maintenant. Il l’aimait encore plus depuis que Suk Hwan y était entré. Il ne voulait rien y changer aussi. S’il était resté avec eux, il serait encore très pauvre et n’aurait surement pas cet appartement. Cela ne voulait pas dire qu’il avait une vie de luxe mais il ne manquait de rien et pouvait souvent s’offrir des petites choses plutôt inutiles qui ne classaient pas en tant que strict nécessaire. Il sourit en voyant son cadet entrain de ronger les ongles après lui avoir posé la question. Il n’aura bientôt plus le moindre petit bout d’ongles s’il continuait sur ce rythme, d’ailleurs il se demanda un instant ce que ferait le plus jeune pour évacuait le stress ou n’importe quel sentiment qui le faisait se ronger les ongles quand il n’en aura plus.

    « Ils me manquent parfois…mais je ne pense plus trop à eux tu sais. »

    Après tant d’années, il se demandait s’il les reconnaitrait en les voyant au bout d’une ruelle ou dans un quelconque magasin. Enfin, il ne fallait pas y aller trop fort. Il se souvient encore parfaitement de leurs visages et n’y aurait aucun mais ils n’avaient rien à faire ici, à Séoul. Des deux, c’était sa mère qui lui manquait le plus, elle était la plus gentille. Mais c’était bon maintenant, il était devenu un grand garçon. Il retourna la question à Suk Hwan qui lui répondit avant qu’il n’y avait rien de bien intéressant. Jin Shi eut des yeux ronds comme des billes. C’était cela sa réponse ? Il est vrai qu’il n’avait pas dit grande chose sur lui-même mais il s’attendait à autre chose. Heureusement, le plus jeune continua en lui racontant qu’il avait vécu dans un taudis avec sa mère et son père. Il n’a jamais connu son père ? Le plus vieux eut une mine triste. Cela devait être dur de grandir sans son père. Bien qu’il eut comprit qu’ils ont tout deux été pauvres, lui a eut pendant toute son adolescence ses deux parents réunis auprès de lui. Il posa sa main sur celle de Suk Hwan qui était sur table la caressant doucement. Il fut heureux de savoir qu’il s’entendait bien avec les autres membres du groupe et qu’ils étaient gentils. Il sourit quand celui-ci lui dit qu’il les apprécierait autant que lui, peut-être qu’il les aimerait bien mais cela ne serait jamais au même stade que le jeune rappeur. Lui était juste spécial.

    Son cadet le devança vers le levier pour faire la vaisselle. Jin Shi désapprouva se geste en faisant une moue, Suk Hwan était avant tout son invité et il n’avait pas à laver, ce n’était qu’une assiette et un pauvre verre mais ça restait quand même de la vaisselle. Le jeune garçon se rassit ensuite à nouveau près de lui mais se releva à peine quelques secondes ensuite. La phrase qu’il prononça fit froncer les sourcils du plus vieux qui ne comprenait pas vraiment.

    « Une bêtise ? »

    Comme mettre le feu dans son appartement, sonner aux portes de tous les voisins de l’immeuble ? Ça ne pouvait pas être ça n’est-ce-pas ? A force de passer la quasi-totalité de son temps libres à regarder des films soi-disant tirés d’histoires vrais et des dessins animés fait par des débiles pour des débiles, il avait maintenant beaucoup trop d’imagination. Il n’eut pas le temps d’y penser plus, son cadet venait de s’assoir sur ses cuisses. Son cœur commença à tambouriner dans sa poitrine comme à chaque fois qu’il était trop proche du jeune homme. Il frôla ses lèvres avant de reculer le laissant sur sa fin. Jin Shi posa ses deux mains sur le bas du dos du jeune homme et le regarda dans les yeux. Il était naïf et n’avait toujours pas compris ce que voulait dire Suk Hwan par bêtise. Il ne s’était pas rendu compte que cela pouvait peut-être être ça sa bêtise.

    Il rougit affreusement comme jamais, quand le plus jeune lui dit qu’il avait envie de manger sa bouche. Il frissonna en sentant les doigts encore humide passer le long de son bras nu. Son cadet l’embrassa enfin, c’était agréable, même plus qu’agréable. Il se sentait pousser des ailes, personne ne l’avait jamais fait se sentir aussi bien. Cette présence, ces bras autour de son cou, ses lèvres, il ne demandait rien de plus. Avoir Suk Hwan près de lui suffisait à le rendre comblé. Le baiser se rompit à son plus gros regret. Les rougeurs sur ses joues n’allaient pas s’en aller de si tôt si le rappeur continuait à dire des choses aussi adorables. Il aussi aimer quand il prononçait son prénom, il adorait ça. Cela pouvait paraitre drôle, mais ces quelques mots suffirent à l’émouvoir. Lui trouvait que des deux c’était Suk Hwan qui était le plus proche d’un ange. La tête du coréen se posa sur son épaule et Jin Shi lui caressa la joue du bout de l’index.

    « Suk Hwan… »

    J’aime Jin Shi…Il ne put finir sa phrase quand il entendit ces mots sortir de la bouche de son petit ami. C’était la deuxième fois qu’il disait l’aimer, et cela eut le même impact que la première. Ce Jin Shi se sentit incroyablement heureux. Après ce qu’avait dis le plus quand ils étaient encore au parc, il s’était dit qu’il ne l’entendrait pas le lui dire avant longtemps. Il rapprocha un peu plus le jeune garçon de lui en déposant un baiser sur le sommet de sa tête.

    « Je t’aime aussi Suk Hwan. »

    Il sourit bêtement et commença à caresser les dos du plus jeune. Il se releva ensuite en gardant Suk Hwan dans ses bras, il rit comme un enfant en voyant qu’il arrivait à ne pas lui faire toucher le sol des pieds. Il le trouva incroyablement léger. D’habitude il ne réussissait pas à soulever les gens et là il en était fier comme un bon idiot. Il marcha jusqu’à sa chambre, son cadet toujours dans ses bras puis il le reposa sur son lit. Il continua de rire puis se rassit près de lui. Il déposa un baiser sur le cou du rappeur en souriant avant de se relever.

    « Je vais te laisser dormir. »

    Il ne voulait pas le déranger plus, si pour lui il n’y avait aucun problème à ce qu’il se lève plus tard que d’habitude pour aller travailler demain, il ne savait pas si c’était le cas pour Suk Hwan. Il était membre d’un groupe connu il devait avoir un emploi du temps chargé. Il ne voulait surtout pas lui causer d’ennui même s’il aurait voulu passer un peu plus de temps avec lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptyJeu 29 Juil 2010 - 15:47

    Alors ils avaient eus tous les deux un passé assez tragique? C'était triste, il n'y croyait pas, le monde peut parfois être cruel. Il ne savait pas comment réagir. Il ne savait pas quoi lui dire. Il était devenu muet. Mais sa bouche s'ouvrit toute seule, il voulait en savoir plus, ça faisait tout de même un bail qu'il n'avait pas vu ces parents. N'avait-il pas de sentiments? Voyait-il ces parents? Apparemment non. Il ne s'en doutait assez. Il ne les avait plus vu du tout depuis un bon bout de temps. Il pouvait comprendre, il sourit doucement, jouant toujours avec ses ongles, il avait beau les mordre, il ne ce sentait plus les mordre. Il n'en avait plus? Il regarda ses mains, non il n'en avait plus du tout. Tant pis. Comment il ferait maintenant? Que faisait-il quand il n'en avait plus du tout? Ah! Oui, il s'ébouriffera les cheveux jusqu'à ce les arracher et ne plus en avoir. Ah non! Il serait beaucoup trop moche ensuite, il n'osera plus du tout approcher Jin Shi. Ce gratter la tête alors? Il plissa les yeux réfléchissant au plus vite à ce qu'il ferait, parce que ses ongles ne pousseraient pas demain, il attendrait un bon bout de temps. Lorsque Jin Shi lui retourna la question, il ne sut quoi dire, la simple chose qui sortit de sa bouche ce fut: "Rien de très intéressant" Comment ça? C'était plutôt lui qui ne trouverait rien d'intéressant. Il aurait pu le dire à son petit ami. Après tout, il a confiance en lui. C'est pour ça que malgré son statut, malgré tous les obstacles il l'ai accepté. Il était son petit ami à présent, il ne pouvait pas le sous-estimer. Il finit par lui expliquer ce qu'il c'était passé plus jeune. En y repensant il ce sentit vraiment mal, repenser à ses dernières années le rendait fou, il laissa ses doigts jouaient sur la table, ils s'arrêtèrent de "marcher" lorsque la main de celui ci vint de poser sur la sienne. Elle était rassurante, extrêmement rassurante. Il avait envie de le prendre dans ses bras à cet instant ci, il voulait le sentir au plus proche de lui, comme pour ce dire que ça n'était pas un simple rêve. Il avait tout de même eut un pack de bonheur ce soir là. Il avait tout d'abord rencontré un simple ami, puis il avait ressentit des sentiments interdis pour celui ci et puis maintenant le voilà il était fou amoureux.Totalement, il ne voulait plus travailler, il voulait rester à ses côtés, ne plus voir personne. S'enfermer plus qu'il ne l'était déjà avant. Il sourit doucement comme pour montrer qu'il allait beaucoup mieux. Jin Shi était très attentionné vis-à-vis du rappeur. Et ça lui plaisait, il aimait avoir son attention. C'était l'un des plus beau cadeau.

    Il perdit tout contact avec celui ci, prenant son plat ainsi que son verre. Il ne put s'empêcher de rire à voix haute en le voyant bouder. De quoi? Il ne voulait pas qu'il fasse cette simple vaisselle. Comme pour le provoquer, il ce dirigea en direction du levier, lavant tout ce qu'il avait utilisé pour ce nourrir. Il eut finit en quelques petites minutes voir secondes. Il repartit s'assoir, les mains humides, les secouant de tout les côtés comme pour qu'elles sèchent. Il ne boudait plus? Comme pour ce faire pardonner, il lui annonça qu'il avait cette envie de faire un bêtise. Comprenait-il ce qu'il voulait dire par bêtise? Une bêtise amusante, rien de très grave. Il ne put s'empêcher de sourire à la répétition diminué de sa phrase. Oui, Jin Shi, une bêtise. Il s'asseye sur les cuisses du plus vieux lui avouant soudainement qu'il aimait sa bouche et qu'il avait envie de la manger. Oh oui, s'il le pouvait, il l'aurait fait depuis longtemps. Mais après il n'aurait plus de baiser, n'es-ce pas? Il n'aurait plus de doux et lent baiser. Il ne sera plus là. Il fit la moue, retrouvant rapidement le sourire, ses joues; elles étaient rouges. Il aimait bizarrement le voir rougir. Il aimait de plus en plus le plus vieux. Pourquoi? Pour sa sensibilité, pour le fait qu'il soit très simple mais à la fois unique. Ah oui, il l'aimait. Il voulait beaucoup plus maintenant. Il lui avait effleuré les lèvres et ça ne le suffisait pas encore. Pas étonnant. Comprenait-il maintenant? En quoi consisté sa bêtise? Il laissa ses doigts humides parcourir ces bras musclés. Il posa enfin ses lèvres sur sa bouche, le rendant plus fou que son petit ami. Il ne se retiendrait pas, ils n'étaient plus entouraient de personnes inconnues, ils n'étaient plus dans les toilettes d'une boîte de nuit ni dans un parc. Ils étaient en sécurité, il n'avait pas à ce retenir. Le baiser prit doucement fin, il était enivré par tant d'amour. Es-ce qu'il pouvait le voir rougir une nouvelle fois? Il lui annonça à présent qu'il aimait lorsqu'il prononçait son prénom. Le rouge revint sur les joues du plus vieux. Il ce sentait revivre, il était excité comme une puce. Toute chose pour tout vous dire. Il posa sa tête contre son épaule. Jin Shi avait beau être le plus vieux, ce qu'il pouvait être innocent, s'en était horriblement mignon. Suk Hwan ne ce disait pas être aussi innocent que ça sur certain point. Mal ce comporter, user de son "pouvoir" pour avoir certaines choses. Il l'avait déjà fait ça. Il était juste parfois bizarre dans sa manière de penser voir même parfois à côté. Voilà là où il clochait. Lorsqu'il entendit son prénom sortir de la bouche de ce dernier, il sourit stupidement. Son cœur battait affreusement fort dans sa poitrine. C'était comme si il lui avait je t'aime une nouvelle fois. Il sentit ses doigts caresser sa joue, le laissant fermer les yeux un instant avant de ne regarder sa "proie" et de lui avouer tout simplement qu'il l'aimait. J'aime Jin Shi. Il avait l'impression que ça lui faisait moins mal qu'un je t'aime en entier. Il fut heureux. Un baiser ce posa sur le haut de sa tête. Il sourit comme un gamin touchant au même moment son front la douleur partait petit à petit, ça n'avait été une douleur passagère alors? Il mit une quelconque pression sur son front, faisant mine d'avoir mal. C'était un tout petit douloureux. Il arrêta toute activité à l'entente soudaine de ces mots, encore ces mots, toujours ces mots. Ces mots qui le touchent ces mots qui lui font perdre la tête. Il sourit stupidement, il lui avait fait la totale. Ces mots plus son prénom.

    Lorsque les caresses sur son dos s'arrêtèrent, il sortit de son petit rêve, ouvrant les yeux. Il ce sentit comme soulever. Jin Shi le portait? Il regarda en bas comme pour voir s'il ne touchait plus du tout le sol. Il regarda par la suite le brun au sourire angélique. Voulait-il qu'il meurt pour sourire ainsi? Il passa ses bras autour de son cou, sans hésiter. Il était aussi fier que ça de pouvoir le porter? Suk Hwan ne put s'empêcher de rire, passant ensuite ses jambes autour de sa taille. Comme un enfant il ce laissa porter. Mais jusqu'à où? Suk Hwan ne ce posa pas la question, il avait les yeux fermaient, il c'était refait une bulle. C'est lorsqu'il ce sentit tomber sur quelque chose d'assez moelleux. Il ouvrit subitement les yeux, s'asseyant sur le lit. Un lit? C'était déjà l'heure? Il ne voulait pas dormir. Il fronça les sourcils, passant ses mains dans ses cheveux, il ce décoiffa rapidement, comme pour lui montrer qu'il n'était pas d'accord. Et encore moins lorsqu'il ce leva après lui avoir poser un baiser sur le cou. Il allait le laisser en plus de ça. Il ne dormirait pas avec lui? Mais il ne ferait pas de bêtises! Il croisa les bras, s'asseyant en tailleur. Réfléchit Suk Hwan le diabolique. Il leva les yeux, tendant la main vers lui. Lorsqu'elles furent liées, il fit toujours cette mine de bouder.

    ▬ Et mon bisou, alors?

    Et lorsque leurs lèvres ce touchèrent, le Suk Hwan diabolique fut activé. Il approfondit le baiser, laissant sa langue partir à la rencontre de la sienne. Il voulait le rendre fou, lui faire payer aussi. Comment pouvait-il le laisser tout seul? Il n'était encore qu'un petit môme avait-il oublié? Plus il l'embrassait, plus il l'emmenait en douceur dans sa chute ou plutôt dans son piège. Il le laissa s'allonger sur lui, laissant ses mains tomber lourdement sur les oreillers. Il le paierait très cher. Lorsque leurs lèvres ce séparèrent, Suk Hwan eut ce petit rictus sur les lèvres.

    ▬ Tu comptais me laisser tout seul? Apparemment oui. Il passa ses bras autour de cou, posant ses lèvres contre son épaule nue. Ce qu'il pouvait être diabolique par moment. Mais c'était fait par amour. ▬ Tu sais très bien que j'ai peur du noir. S'il savait, il ne serait surement pas partit et puis il ne le savait pas du tout. En plus c'était un pauvre mensonge. Mais il voulait le rendre fou, le punir en quelque sorte, c'était gentil, une punition mignonne, rien de bien méchant.

    Il laissa le silence planer pendant un bon moment, le regardant droit dans les yeux. Il ne voulait pas qu'il parte, il ne voulait pas être seul.

    ▬ Ne me laisse pas.

    Il avait dit cette phrase d'un ton mi-autoritaire, mi-gamin. On aurait dit une sorte gamin capricieux. Il baissa les yeux, comme pour observer le corps qui ce trouvait sur lui. Ce que son petit ami était sexy. Il laissa ses doigts jouer avec le bas de son débardeur, avant de ne laisser ses doigts entrer en contact avec sa peau, elles remontèrent le long de son ventre de son torse. Il frissonnait, c'était un contact agréable. Dieu devrait l'interdire, tellement le contact fut parfait. Il retira ses mains avec cette même douceur. Il plongea son regard dans le sien ce mordant la lèvre inférieure. Ses joues étaient légèrement teintés de cette couleur rosies. Il l'avait bien cherché!

    ▬ Punition.

    Il lui tira la langue, ne sachant plus trop quoi dire. Il était juste gêné, il avait été envahit de sentiments nouveaux, il ce sentait trembler sous le corps de celui ci. Punition pourquoi? Pour avoir voulut le laisser seul? Quel idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 19/06/2010
Nombre de messages : 50
Né(e) le : 02/07/1984
Age : 35
Profession : Gère son propre salon de coiffure
Situation : Casé et non décasable e.e


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptySam 31 Juil 2010 - 2:32

    Jin Shi n'avait tout simplement rien compris quand son petit ami lui dit avoir l'envie de faire une bêtise, plusieurs scénario passèrent dans sa tête chacun plus fou et improbable que l'autre. Pas la peine de dire qu'il était encore plus perdu quand Suk Hwan vint s'assoir sur ses cuisses en enroulant ses bras autour de son cou. Il était tellement naïf parfois qu'il ne se doutait même que c'était peut-être cela ce que appeler le plus jeune bêtise. Le plus vieux ne put rien faire d'autre à part rougir fortement aux paroles du jeune garçon. Cela le gênait un peu mais lui faisait plaisir. Plus les minutes auprès de Suk Hwan passaient plus il se rendait compte que son cadet l'aimait vraiment. Il était heureux. Heureux d'avoir la vie qu'il avait et d'avoir pu rencontrer le jeune rappeur. Ses lèvres touchèrent les siennes et il sentit sa tête tournait encore et encore par sa douceur, par l'odeur de son cadet, par l'amour qu'il lui portait tout simplement. Il rougissait de plus en plus quand le rappeur posa sa tête sur son épaule en lui disant qu'il aimait Jin Shi. Ce n'était pas le je t'aime pur et simple qu'il avait entendu sortir de la bouche du plus jeune mais il lui avait fait autant plaisir. Il déposa un baiser sur la tête de son cadet et eut un sourire en le voyant se toucher doucement le front. Il espérait qu'il n'avait plus mal là parce que d'un côté il se sentait un peu fautif, s'il ne l'avait pas énervé autant quand ils étaient au bar il ne se serait pas pris la porte. Il ne pu dire autre chose à part qu'il l'aimait à cet instant. S'il y avait un verbe encore plus fort que aimer il l'aurait utiliser sans hésiter, il était fou amoureux de son cadet. Il se leva de sa chaise, ses bras entouraient la fine taille du rappeur alors que ce dernier les avaient autour de son cou. Oui, il était fier de pouvoir soulever son petit ami, qui était aussi léger qu'une plume. Il rit content de lui et le plus jeune le rejoignit dans son rire en passant ses jambes autour de son cou. Il le regarda fermer les yeux comme un enfant et l'emmena dans sa chambre.

    Il le posa le plus doucement possible sur le lit et fronça en le voyant se décoiffer les cheveux. Jin Shi se contenta de l'embrasser sur le cou avant de ne se lever. Il n'avait aucune envie de le laisser mais il ne voulait pas déranger le rappeur plus. Il devait surement avoir des séances d'entrainement, de chant ou de danse le lendemain et le plus vieux s'était promis de ne lui causer aucun problème par rapport à sa vie d'idole. Il ne voulait surtout pas être une source d'ennui pour le plus jeune, surtout pas ça. Il allait laisser Suk Hwan pour aller dormir sur le canapé, il s'était dis qu'il serait gêné en dormant prés du jeune garçon. Mais c'est là qu'il vit son cadet tendre ses mains vers lui et Jin Shi entrelaça ses doigts aux siens. Il lui était impossible de ne pas prendre les mains du plus jeune dans la sienne à chaque fois qu'elles étaient à portée, il aimait tellement ce petit contact. Il eut un sourire conquis quand le jeune garçon lui demanda un baiser. Il le trouvait tellement adorable. Il se pencha légèrement vers lui déposant ses lèvres sur les siennes. Il sentit la langue du plus jeune sur ses lèvres et les entrouvrit ensuite laissant leurs langues se mêlaient. Les baisers de Suk Hwan lui faisaient perdre tout ses moyens et il n'avait plus la notion de rien. Il fut surpris de voir qu'il était maintenant allongé sur son cadet quand le baiser fut terminé. Il ne s'était pas rendu compte de sa chute, d'ailleurs il ne rendait plus compte de tout ce qu'il faisait quand il embrassait le plus jeune. Cette emprise qu'il avait sur son corps, son cœur et son cerveau était terrible.

    Il allait tout bêtement répondre oui en hochant de la tête quand Suk Hwan lui demanda s'il comptait le laisser seul, mais le plus jeune passa ses bras autour de son cou en l'embrassant sur l'épaule ce qui le fit frissonner. Il lui avoua avoir peur dans le noir. Il n'en savait rien du tout et il en fut triste, triste de ne pas savoir une chose aussi banale que cela. Il ne lui était bien sûr pas passé par la tête l'éventualité que tout cela soit un mensonge. D'ailleurs comment vouliez vous qu'il pense ça, de plus il devait surement être la personne la plus naïve et crédule au monde puisqu'il avait l'habitude de croire à tout et à n'importe quoi. Il baissa la tête honteux d'avoir voulu laisser son petit ami seul alors qu'il n'aimait pas rester dans le noir. Il devait toujours y avoir quelqu'un qui dorme avec lui parmi les autres SHINee. Il les envia un peu, eux devaient surement tout connaitre de son petit ami. Il savait bien qu'il le connaitrait mieux sa vie, ses habitudes avec le temps mais il les enviait quand même.

    '' Je ne savais pas...Je ne te laisserai plus seul''

    La moue triste qu'il avait avant disparu et il sourit au plus jeune en le regardant. Il ne pouvait pas se lasser de la regarder, il s'imaginait très bien passer des journées entières à le regarder s'il en avait l'occasion. Il sentit la main de son cadet qui devait être sur le bas de son débardeur toucher sa peau. Il eut un très léger sursaut de surprise. Les mains montèrent de son ventre jusqu'à son torse. Des tremblement parcoururent son corps et un gémissement sortit de ses lèvres qu'il essaya d'étouffer en fourrant sa tête dans le cou de Suk Hwan. Il resta ainsi quelques instant après que le contact soit rompu comme pour retrouver ces esprits. Son cadet arrivait à le faire se sentir si bien. Il releva enfin la tête et regarda Suk Hwan dont les joues rosissait à vue d'œil, il posa ses lèvres sur les siennes dans un baiser furtif.

    Punition ? Il le vit prononçant ce mot en lui tirant la langue. Il le regarde, sa bouche formait un ''O'' désapprobateur. Il déposa un baiser sur joue puis se laissa tomber de l'autre côté du lit. Il s'allongea sur le ventre prenant appui d'une main et laissa l'autre chercher celle de Suk Hwan, Il sourit en trouvant sa main et la serra fortement. Il la remonta à ses lèvres et s'amusa à embrasser chaque doigts du jeune garçon, il les fixa longuement en souriant comme le plus grand idiot bien heureux. Les ongles rongés du plus jeune ne le dérangeait pas plus que ça, après tout ils étaient une partie de l'homme qui l'aimait et les aimait donc aussi. Il regarda ensuite Suk Hwan et posa un doigt sur une petite partie au bas de son cou que le haut qu'il portait laissait découverte.

    ''Est-ce que je peux te toucher?''

    Il rougit à sa propre question en détournant les yeux. Il n'avait plus envie de toucher Suk Hwan juste à travers ses vêtements, il voulait sentir sa peau. Il n'avait pas eu le courage de le toucher sans lui demander. Pour lui ce n'était pas un problème, il avait connu d'autres hommes avant bien que le contact avec Suk Hwan était différent et lui procurait un plaisir nouveau. D'autres filles avaient surement du le toucher avant, il était tellement beau, il avait du avoir plusieurs filles dans sa vie n'est ce pas? Mais il savait qu'il était le premier homme pour Suk Hwan, c'est pour cela qu'il demanda, il voulait que le plus jeune se sente le plus à l'aise possible avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 129
Né(e) le : 30/11/1991
Age : 27
Profession : Artist in the JRM ▬ SHINee
Situation : Secret | it's cool, humf?
Humeur : Lethargique, à besoin de repos.


The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 EmptySam 31 Juil 2010 - 12:26

    C'est ainsi que ce comporte Suk Hwan lorsqu'il est proche d'une personne et que les faits ne lui plaisent pas. Il abuse ou plutôt use du pouvoir qu'il peut avoir sur la personne. Par exemple avec Jin Shi, il sait qu'il peut user du fait qu'il l'embrasse pour obtenir ce qu'il veut. Il sait qu'il lui fait perdre la tête et il sait à quel point il est sensible. Le jeune garçon sourit grand à ses pensées. Il était heureux. Heureux de lui faire du mal? Non, même pas. Heureux de pouvoir apprendre à le connaître, heureux de le rendre heureux. C'était surtout ça. Il ce sentait beaucoup mieux qu'au commencement de la relation. Cela ce faisait ressentir dans ses baisers moins gênés, dans ses regards, il ne tournait plus les yeux de tout les sens comme pour éviter son regard. Enfin du moins pour le moment. Et il avait même réussit à lui dire je t'aime. C'était déjà bien, il espérait en faire plus pour son petit ami. Il espérait évolué et être une fois de plus moins gêné. Plus à l'aise. Sa main toujours liée à celle de celui ci, sa langue ce perdant aux côtés de la sienne. Il ce sentait horriblement bien. Étais-ce une vengeance comme une autre? Disons qu'elle était beaucoup plus coquine, beaucoup plus tendre, amoureuse pour tout vous résumer. Il ne pourrait pas lui faire du mal, c'était après tout son petit ami. La première personne qui avait réussit à le prendre comme il était. Avec ce côté un peu malade mentale, ses ongles rongées et son caractère de cochon. Oui, il l'avait prit tout entier. Il était son premier pour vous le répéter encore. Son premier en tout! Si ça finissait mal, il ne pense pas qu'il irait ce rabattre sur quelqu'un d'autre. Jin Shi était sa première relation amoureuse. Même les filles n'avaient pas réussit à le séduire, jusqu'à aujourd'hui. Pourquoi d'ailleurs? Parce qu'il était trop exigent vis-à-vis d'elles? Oui, et peut-être que la fille parfaite pour mister Suk Hwan n'existe pas et n'existera jamais. Il soupira d'aise, mettant doucement fin au baiser. Il ouvrit doucement les yeux, assez fier que celui ci ce retrouve sur lui. Son plan avait en quelque sorte marché, il n'avait pas résisté. Il lui demanda alors s'il avait comptait le laissé tout seul. Il la connaissait la réponse, bien évidement qu'il serait partit. Mais pourquoi? Suk Hwan aimait être en sa présence, il l'aimait lui pour tout dire. Pourquoi rompre cette distance alors qu'ils ne sont que tous les deux? Il pourrait jurer qu'il serait sage s'il le trouvait trop mauvais garçon. Il passa ses bras autour du cou de celui ci, posant en douceur ses lèvres contre la peau de son épaule. Pourquoi ne répondait-il pas? Le rappeur pensa alors qu'il c'était peut-être trompé, peut-être qu'il avait voulut chercher de quoi boire. Peut-être qu'il prenait des médicaments et qu'il devait les boire en fin de soirée. Il n'en savait rien. Il ce sentit bizarrement bête. Et c'est pour cela qu'il lui annonça comme excuse qu'il avait peur du noir. Suk Hwan peur du noir? Non, du tout. C'est une excuse bidon! Un canular! C'est vrai qu'il n'était pas du genre à dormir seul. Il dormait toujours avec Jong Bum, d'une parce qu'ils étaient plus proche pour chuchoter la nuit et de deux, il aimait ce retrouver à ses côtés le matin. Alors bon, non pas que Jin Shi serait le bouche-trou de son meilleur ami. Non! Il voulait juste profiter de dormir à ces côtés, de ce réveiller à ces cotés de lui, profiter de lui tout entier. Le plus jeune ouvrit grand les yeux à la mine boudeuse du plus vieux. Il y croyait? Vraiment? Suk Hwan ne put s'empêcher de sourire comme un enfant. Il est d'une naïveté. C'est à croquer. Il n'avait pas peur du noir, c'est un pur mensonge.

    ▬ J'ai uniquement peur du noir quand je suis avec toi, banane.

    Olalalala, les enfants sont tellement crétins par moment. Il lui fit un grand sourire, une excuse pour lui montrer que lorsqu'il était en sa présence, il ne voulait pas ce retrouver seul. Il le fixa longuement, ce noyant littéralement dans le regard de celui ci. Son regard était tellement profond, il avait envie de s'endormir les yeux ouverts tellement ça en était passionnant. Il retira ses bras qu'il avait posé autour de sa nuque. Laissant à présent ses mains jouer avec le bas de son débardeur. Son regard ce détacha du sien, pour scruter le corps de celui ci. Il laissa très rapidement ses mains entrer en contact avec son ventre plat, son torse finement musclé, il sourit doucement à son hoquet de surprise. Il ne s'y attendait pas hein? Il était aux anges. Ce contact le rendit lui-même fou, il était doux, sa peau était parfaite. Il ce sentait même trembler sous ce contact à moins que ça ne soit Jin Shi qui tremble. Il lui procuré du plaisir avec ce simple geste? Apparemment oui, c'est ce qu'il approuva à l'entente de son gémissement, il sursauta de peu en sentant la tête de celui ci contre son cou. Il ce cachait? Suk Hwan retira en toute douceur ses mains assez fier de ce qu'il venait de faire. Il avait gémit. Il ne put s'empêcher de sourire intérieurement, à l'entente résonante du gémissement qu'il avait dans la tête. C'était un soupir agréable. Il ce sentit rougir quelques secondes après. Il était assez gêné et le pire c'est qu'à ce moment précis le coiffeur releva la tête. Il ne savait pas où ce mettre. Il reçut ce petit baiser de la part de son petit ami. Histoire de ce sortir de cette situation embarrassante.

    Punition. Voilà c'était une punition. Il posa ses mains sur ses joues, il tira la langue. Il avait une bonne excuse d'avoir fait ça maintenant. Il sourit bêtement comme un enfant en sentant un petit baiser sur sa joue. Il n'allait plus partir alors? Il soupira comme soulagé. Il ce sentait bien. La main de son petit ami vint à la rencontre de la sienne, il la serra à son tour très fort, il était une nouvelle fois rassuré. Il aurait voulut s'approcher plus et le prendre dans ses bras, mais le fait de s'être allongée, lui donné cette impression d'être extrêmement achevé. L'alcool l'avait mit out et le pire dans tout ça, c'était qu'il voulait rester encore éveillé aux côtés de celui ci. Il sourit bêtement, ce laissant embrasser les doigts, il aurait voulut plier les doigts pour qu'il ne voit pas ses ongles, pourquoi il les regardait. Qu'il arrête! Stop! Il ferma fortement les yeux comme pour ne pas voir son expression de visage. Il devait être dégouté. Il ouvrit rapidement les yeux au touché de Jin Shi sur sa peau. Quoi? Il fronça les sourcils, faisant mine de bouder. Il le taquinait? Il voulait mourir? Il sourit doucement serrant davantage sa main. Jusqu'à que la question fatale ne tombe sur le plus jeune. Il était K.O. S'il pouvait le toucher? Comment ça le toucher? Ses joues prirent un teint rosis tout léger. Comment ça le toucher? Et bien Suk Hwan, il veut juste te toucher avec un bout de bâton tient donc. Idiot! Il le touchait déjà, non? Pourquoi demandait-il ça? C'était affreusement gênant. Il gonfla des joues, essayant de faire partir ses rougeurs. Alors là! C'était bien la première fois qu'on lui disait ça! Il soupira, sentant ses joues s'enflammer de plus belles, et Jin Shi ne e rassuré pas plus que ça. Il était aussi rouge que ce dernier. Il détourna le regard à son tour, regardant le plafond de l'appartement. Es-ce que c'est ce qu'il pensait? Il voulait le toucher, le sentir plus exactement. Alors ça serait vraiment une première fois. Alors là! Personne n'avait jamais pu toucher sa peau après sa mère. Il parle bien évidement de son corps, les bras ne comptait pas vraiment, et le visage non plus, même s'il n'aimait pas ça. Mais vous savez il y a toujours quelqu'un qui vous taquine.

    Il lui avait tout de même demandé la permission. Il était extrêmement gentil avec lui, voir même respectueux sur certain sujet. Comme sur celui ci.

    ▬ Va-y, touche moi.

    Il n'avait pas quitté des yeux le plafond. Il sentait qu'il allait s'évanouir. Il avait dit oui? Pourquoi il avait-il dit oui? Il aurait pu dire non. Pourquoi pas non? Il avait dit ses mots à voix basse, toujours aussi gêné. Il s'arrangea les cheveux, s'attendant au pire. Que lui ferait-il? Es-ce que ça lui ferait du bien? Suk Hwan voulait ce sentir bien à tout prix, ça ne devait pas être aussi catastrophique que ça! Lui et sa peur du contact physique. Il en faisait tout un plat pour rien, ça ce passera bien. Il croisa son regard à nouveau serrant un peu plus sa main. Il sourit légèrement comme pour ce rassurer. C'était Jin Shi après tout.

    ▬ Jin Shi...Tu es vraiment mon premier en tout tu sais. Tu es le premier que j'embrasse, tu es ma première relation, tu es le premier à être aussi attentionné avec moi. Aucune n'est passé avant toi... il avait besoin de le mettre au courant, de le lui dire, il ce sentait déjà mieux, c'était bon signe dans tout les cas, il reprit, en faisant la grimace ▬ Et puis...Tu n'as pas à me demander ce genre de chose, du moment que tu penses que ça me fera du bien. Je ne t'ai pas demandé moi après tout.

    Il sourit stupidement, ses rougeurs ne partaient vraiment pas:

    ▬ Tu peux le faire alors.

    Histoire d'être quitte? Ou plutôt parce qu'il en avait envie, malgré sa petite peur du contact? Optons pour la deuxième proposition. Il sourit cette fois-ci de toutes ses dents, serrant toujours et encore la main du plus vieux. Il voulait voir, sentir encore et encore, les mains de Jin Shi sur son corps. Il était sur que ça e lui ferait pas de mal et puis il n'était pas n'importe qui. Il était bien son petit ami. Il voulait qu'il le serre fort, qu'il lui chuchotent des mots rassurants, qu'il prenne soin de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: The Show must begin [PV Han Suk Hwan]   The Show must begin [PV Han Suk Hwan] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

The Show must begin [PV Han Suk Hwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; Topics Libres (ouvert) :: Topics libres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit