AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Auditions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Date d'inscription : 14/11/2009
Nombre de messages : 4


Auditions Vide
MessageSujet: Auditions   Auditions EmptyMer 16 Déc 2009 - 16:35

Premières auditions de la JRM Entertainement.


JRM ouvrit la porte de la salle de danse. Il n'était pas le premier arrivé. Une longue table avait été installée dans le fond de la vaste pièce. Les murs de celles-ci étaient recouverts de grands miroirs. A cette table étaient installés trois autres personnes, trois membres du jury. Ils avaient l'air de bonne humeur, ce qui était un avantage pour les participants. Sans doute parce que cela faisait longtemps qu'ils n'avaient plus fait passer d'audition! Et il faut dire que c'est une chose assez amusante. Vous voyez les gens défiler, chacun avec un talent différent. Pour certains, il ne suffit que d'un regard, d'une parole, d'un geste, et vous savez déjà s'il fera partie de l'agence... ou non! Parfois, aussi, ils sont étonnés. Ils voient ou entendent des choses auxquelles ils ne s'attendaient pas. C'est ainsi qu'ils découvrent les futures Idoles de la JRM Entertainment!

Mais assez blablater! JRM s'empressa de s'asseoir sur le siège qui dominait la grand table. Il sortit les dossiers des participants, prit un bic et lança d'une voix grave :

« Entrez! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Auditions Vide
MessageSujet: Re: Auditions   Auditions EmptyMer 16 Déc 2009 - 19:16

    Il y a des gens qui chantent pour s’exprimer quand ils n’arrivent pas à le faire par le biais de phrases monocordes, il y a ceux qui joue la comédie quand ils ressentent le besoin de transmettre leur émotion en jouant un autre personnage et il y a des personnes, comme Soo Mee, qui dansent pour exorciser tout les malheurs qu’ils ont vécu. Enfin elle n’avait pas vécu les plus grandes horreurs du monde mais sa vie n’a pas était toujours facile. Elle ne se plaignait pas de vivre dans une famille pauvre et nombreuse, même si elle devait constamment s’occuper de son petit frère et de sa petite sœur, néanmoins, tout cela avait fait d’elle le vilain petit canard parmi ses camarades. Mais c’était aussi grâce à ça que la danse lui était devenue essentielle et même primordiale pour sa survie. C’était comme un filtre à travers lequel vous voyez le monde de manière tellement plus positive que cela vous rendez heureuse, c’était bien ce que Mee avait ressentit dès qu’elle avait eu son premier cours de danse.

    Alors qui a dit qu’il fallait vivre dans une ambiance toute rose pour danser ? Au contraire, les difficultés que la jeune femme avait rencontrées lui ont permis de cultiver en la danse le don unique qu’elle possédait. Quand on se sent heureux, il faut danser ; quand on se sent énervé il faut danser ; quand on se sent seul, il faut danser ; quand on se sent triste, il faut danser. Est-ce là, la description d’une comédie musicale ? Peut être, mais n’oubliez pas que tout ces éléments font d’un danseur une personne qui transmet des sentiments à travers ses mouvements, ses gestes et son regard.

    Alors pourquoi Mee avait toujours été acclamée en tant que danseuse ? Tout simplement parce qu’elle avait déjà compris tout ça et qu’elle levait la danse au rang de divinité. Un jour, une grande poétesse nommée Lady Gaga avait dit dans une de ses œuvres : « Find your freedom in the music, Find your Jesus, find your Kubrick » et cela résumait bien ce que signifiait la danse aux yeux de Soo Mee.

    Mais la danse ne serait pas si la musique n’existait pas, alors inconsciemment, elle avait développé un amour pour cet art qui était omniprésent dans la vie de tous. Le souffle du vent à lui seul était le premier et l’ultime mélodie qui était impossible à éviter, le bruit des pas dans un couloir était aussi mélodie… Tous les sons représentent une musique quand on les lie, quand on les emmêle et quand on leur donne un sens. Pour Soo Mee, la musique signifiait tout cela et c’est surement pourquoi elle arrivait si bien à interpréter, à l’aide de son corps, ce que le son voulait transmettre.

    Arrivée à cette étape de sa vie, elle devrait stresser ou du bien se remettre en question mais ce n’était pas le cas. Aujourd’hui avait lieu des auditions à la JRM Entertainment, agence de talent qui signifiait échappatoire de sa vie monotone. Elle n’a jamais été faite pour les études, ni pour faire serveuse jusqu’au restant de ses jours alors elle savait pertinemment que la seule chose qui pouvait la rendre définitivement heureuse était de devenir une star. Elle était faite pour briller en publique, pour faire passer des émotions, pour toucher les gens, pour leur servir de modèle et non, pour rester éternellement derrière son écran à envier ceux qui avaient la chance de faire des shows. Elle voulait voir les yeux des gens s’illuminer, elle voulait montrer un spectacle de qualité tout en transmettant ce qu’elle avait toujours défendu durant sa vie.

    Aujourd’hui, elle allait donner son maximum, elle allait se mettre à nue pour montrer qu’elle en voulait et qu’elle en voudra pour toujours. Était-elle trop idéaliste ? Peut être, parce que une mémé de 90 balais ne pouvait pas danser mais Soo Mee savait que même si les membres de son corps ne lui répondaient plus, elle danserait dans son âme. C’était amplement suffisant puisque la foi en quelque chose démarrait avant tout dans le cœur puis se diffusait dans la pratique.

    Elle espérait que ce jour serait le dernier de son ancienne vie mais aussi celui qui allait lui ouvrir une nouvelle porte vers son ultime destinée. Vous pensez quelle se met la pression ainsi ? Et bien non, sa croyance en la danse était suffisante pour lui donner tout le courage dont elle avait besoin. Lady Gaga avait compris cela avant tout le monde car « Just dance, gonna be okay ».

    La jeune femme s’était échauffée en compagnie des autres candidats tout en pensant à sa vie passée. Se remémorer tout cela n’était pas synonyme de souffrance ou quoi que ce soit de négatif mais c’était plutôt la source de son inspiration. Même si elle avait déjà préparé la chorégraphie qu’elle allait présenter, elle se devait de puiser dans tout ce qui avait fait la personne qu’elle est aujourd’hui. Selon le style de vie, un style musical vous correspond le plus. Soo Mee touchait un peu à tout, mais elle se sentait particulièrement à l’aise quand elle dansait sur du R’n’B ou bien de la Pop ; c’est donc pourquoi elle avait choisit de danser sur ce style musical afin de marquer le jury. Elle avait d’ailleurs énormément travaillé dessus depuis qu’elle avait appris qu’il y aurait une audition.

    Un candidat venait de sortir de la salle où était le jury et c’était le tour de Soo Mee, derrière cette porte se trouvait le jugement final. Enfin, ne soyons pas aussi fataliste, si elle ne réussissait pas cette fois, elle recommencera l’année d’après mais cela ne l’enchantait guère. Elle était déjà trop vieille, si elle retardait son entrée dans le monde de la musique, elle n’aurait peut être plus jamais la chance d’en faire partie.

    Elle entra dans cette fameuse salle avec un calme déconcertant, puis se dirigea vers le poste pour y mettre le CD qu’elle avait apporté. Elle n’avait pas besoin de parler, le jury comprendra tout seul ce qu’elle comptait faire, ils étaient loin d’être bêtes. Puis elle jugeait que parler n’était pas nécessaire, elle n’était pas là pour qu’on juge sa facilité à parler en publique mais plutôt son don pour un art.

    Quand la musique démarra, elle laissa son corps parler :



    La prestation terminée, Soo Mee respira un grand coup, c’était court mais efficace. Elle ne voulait pas danser sur une longue durée, cela pourrait ennuyer le jury. Elle avait donc jugé que cette chorégraphie était suffisante pour montrer son talent.

    Elle se pencha pour remercier le jury et se retourna pour sortir de la salle. Peut être qu’elle ne reviendra pas ici avant un an mais elle avait espoir en elle et en ce qu’elle faisait. Les personnes qui allaient juger sont assez intelligentes pour savoir qui était le plus apte à réussir en tant qu’idole et Soo Mee était assez confiante en elle pour penser qu’elle sera prise. Elle ne préférait pas penser négativement même si cela pourrait la faire tomber de haut si elle n’est pas accepter dans la JRM.

    Mais à quoi bon se casser la tête avec ça ? Les dès étaient jetés…
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 22/11/2009
Nombre de messages : 223
Né(e) le : 10/12/1989
Age : 29
Profession : Chanteuse ○ Compositrice ○ Actrice (ou Trainees) x.x
Situation : F R E E!
Humeur : Fatiguée...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Indifférente, énergique, têtue, bornée, généreuse.

Auditions Vide
MessageSujet: Re: Auditions   Auditions EmptyMer 16 Déc 2009 - 20:29


Gosh que ma journée commença d'une façon .. Très .. Mouvementée! J'explique, il était 7H30 quand mon réveille sonna, j'ouvris lentement mon œil droit, puis je sortis un bout de ma tête de dessous ma couverture jaune flashy avec des multitudes de smileys trop colorés. Puis doucement je sortis mes deux petits bras aussi fins que des baguettes, mais aussi musclé qu'une danseuse pro. Mes petites mains de bébé s'étirèrent jusqu'au ciel caché par mon plafond de couleur blanche, avec dessus une centaine d'étoiles fluorescentes, de différentes tailles. J'ouvris enfin mon oeil gauche, et de ma vue du plafond j'encadrai tendrement avec mon pouce et mon index la plus grosse étoile du plafond. Je sourie légèrement à l'idée d'être, peut-être, comme elle un jour. Enfin, la sur le coup je sentis une chose me tomber en plein dans la tête. Je poussai un petit juron en Hongroie, une habitude assez mauvaise, car j'ai l'habitude d'utiliser plusieurs langues dans plusieurs situations. Je me levai position du panda dans mon lit, la couverture autour de mon petit corps légèrement halé. Mes cheveux, trop longs qui descendaient jusqu'en bas de mon dos, étaient en partis attachés en chignon sur le dessus de ma tête, et une autre partie pendait telle des pâtes cuites dans mon dos. Ou des tentacules . Bref je m'évade, je tournai les yeux pour voir qui ou quoi était l'objet de mes soucis. Et la j'aperçue l'unique personne qui saurait me soutenir et me rendre folle en même temps. Mon frère jumeau. Je le regardai, mes grands yeux en amande ouverts comme des grosses soucoupes volante. Lui affichait un air sévère et sur de lui. Je le regardai longuement avant qu'il ne me grogne à la tête, non je vous assure ce n'est pas un loup, il me cria dessus, ce qui me réveilla tellement que même un tsunami n'aurait pas fait mieux!

Hyun Young Oppa ;; YA! HA YOUNG ! BOUGE TOI UN PEUT ESPÈCE DE LIMACE AMBULANTE! T'A UNE AUDITION AUJOURD'HUI TÊTE DE GRENOUILLE PAS FRAICHE!

Ayant l'habitude, des 'jolis' surnoms que me donnais mon frère, je lui tirai la langue avant de ne me lever avec ma couverture. Celle-ci qui m'entourais, on aurait dit un esquimau tout jaune, ou un canari obèse .. J'avançais de façon plus que bizarre (comme chaque matins), je sautillai sur place jusqu'à mon frère. Pendant mon long péril je glissa sur un de mes livres de la collection de shakespeare, puis m'écrasa par terre, tel une glace au chocolat un jour de chaleur en Italie. Mon frère ouvris grands les yeux avant de n'exploser de rire. De ses bras musclés il me redressa doucement, en me demandant si j'allais bien. J'hocha la tête d'un air d'autiste avant de ne continuer à marcher, sans ma couverture qui maintenant, gisait sur mon parquet blanc. Je lui fis un sourire niait avant de m'engouffrer dans ma petite salle de bain. Mon frère et moi partagions une chambre, cela dans un très grand studio d'artiste. C'est une maison toute en mezzanine, que j'aime beaucoup. Il y a les peinture de ma mère sur tous les murs, vous savez ces sortes d'art quand on balance des pots de peinture sur un tableau géant. Un escalier en fer montait sur la mezzanine qui entourait le studio tout en rondeur. Sur cette mezzanine, une petite salle de bain à moi et mon frère qui partagions cette 'pièce' qui nous servait de chambre. En bas, la fierté de mon père, notre magnifique cuisine Américaine (seule chose, en passant, qui paraissait classe dans le studio). bref, un environnement pas très éducatif, très bordélique, mais si chaleureux. (en attendant j'ai une audition là...)

En bref, revenant à mes occupations, peut après je sortis de la douche. En cherchant mes habits de danse, je me repassai le film d'il y à 2 semaines. Je m'étais inscrite à une audition. Mon frère m'ayant accompagnée, je me sentais un peu mieux. Durant ses deux longues semaines, je m'étais entraînée si longuement! Jusqu'à ne plus pouvoir avoir l'usage de mes jambes. Ce pourquoi, les deux derniers jours avant l'audition j'avais du dormir à fond. Mon entrainement consistait à faire ma chorégraphie, enfin la chorégraphie que l'on voit dans le clip du groupe F(x)-chu. Je l'ai remixé à ma manière. Je suis arrivée à la retenir assez vite car j'ai un dont, si je ne puis dire,pour retenir les choses très vite, par exemple, je feuillette un livre et je le connais déjà. Je vois un clip je connais déjà les mouvements .. Enfin, j'entraînais aussi ma voix, mais doucement. Mon planning pour l'audition était assez chargé. Je devais arrivée, me présenter, ainsi que mon programme. Je suis certaine de n'avoir aucune angoisse ou stress. Il faut dire qu'avec une famille aussi Zen que la mienne (excepter quand mon frère cri), c'est un environnement assez bon pour moi.


De mon armoire, je sortis un mini-short en coton gris clair que j'enfilais doucement sur mes longues jambes à la peau aussi douce qu'un bébé, je sortis un très grand tee-shirt blanc, tellement large sur les épaules, qu'il retomba en dessous de mon épaule gauche. Dessus état dessiner un visage en noir à la façon News Marylin Monroe. Après avoir longuement démêlé mes cheveux, je les rassemblèrent en un chignon très haut sur le crâne, qui partait légèrement sur le côté. J'enfilai mes guêtres blanches, les remonta jusqu'à la cheville, puis enfila des chaussures de danse noires. Quand je descendis sur la bar de fer postée à côté de mon escalier, je m'y laissa glisser, avant de n'atterrir en bas, face à mon père, adossé au comptoir, un mug de café dans la main et un journal datant de la vielle entre ses mains. Il avait encore du rentrer à point d'heure. Je lui fis un baiser sur le crâne, avant de ne lui lancer d'une voix douce et cristalline.

Ha Young ;; Appa! La prochaine fois que tu rentres tard du travail, ne dort pas sur ce fichue canapé! Bon aller, je pars à mon audition!


Mon père se redressa avant de me sourire d'un air chaleureux. Il s'approcha de moi, et me fit un câlin. Ses longs cheveux d'un noir de jet, tombaient ras ses épaules me chatouillant le nez, ainsi que sa barbe de trois jours qui me grattai ma joue de bébé. De ses bras très fort il resserra son étreinte avant de me murmurer un petit 'bonne chance' et de me laisser m'éclipser. J'ouvris la grande porte, ou plutôt grille qui nous servait de porte, je la soulevai et sortis dans le grand couloir tout en pierre. Arrivée dans la rue, j'avais enfilé un petit blouson en cuir noir, malgré le temps assez chaud il y avait un petit vent frisquet. Dans la rue je marchais tout en écoutant le rythme de ma chanson pour la chorégraphie. Je chantonnais doucement au fur à mesure que j'arrivais devant le majestueux bâtiment de la JRM entertainmant. Arrivée devant, plusieurs personnes d'environs mon âge entraient et sortaient de l'immeuble.

Puis tournant les yeux je vis un garçon me semblant familier. N'étant pas une fan de tous les groupes du moment, j'avais déjà vue la tête de se garçon aux cheveux décolorés dans un magasine! Enfin, je détournai les yeux ne me rappelant plus du nom lue sur la page lisse et colorée du magasine que ma meilleure amie m'avait ramené, le genre de choses que je ne lis pas, s'était une exception, vu que je préfère lire du Shakespeare ou du Molière.

Je pénétrai dans le très grand hall, il y avait tellement de personnes que je fus bousculée plusieurs fois à la suite tout en essayant de rester debout, j'avançais jusqu'au comptoir. Je tournai la tête en entendant les cris perçant d'une harde de fans tournant autour d'un très grand garçon au allures plus que trop exagérées et aux lunettes soleil aussi grandes que son visage. Je secouai la tête puis me retournant vers la dame de l'accueille qui me regardait. Elle ressentait la même chose que moi en regardant ce spectacle douteux. Cela se voyait dans ses yeux couleur chocolat. Elle me fit un pâle sourire avant de ne me demander ce que je cherchais. Je me mis sur la pointe des pieds pour lui répondre.

*GOSH pourquoi ce fichue comptoir est-il si haut! Je la voie presque pas la madame >~<*

Ha Young ;; Ahem... Euh bonjour Madame! Je cherche la salle de danse pour l'audition des nouveaux Trainees. Pourriez-vous m'indiquer la salle s'il vous plait?


La madame me fit un sourire éclatant de blancheur avant de ne me dire quel ascenseur prendre ainsi que l'escalier et l'étage. N'étant pas sur de bien tout comprendre. J'aquiesais avec un sourire hésitant. Je tournai les talons et manqua de tomber en me prenant quelqu'un. Je regardai cette personne qui s'en allait devant moi. Je soupirai, en me demandant si c'était tous les jours comme sa à la JRM. J'avançai donc jusqu'à l'ascenseur indiqué. Je m'engouffrais dedans avec une troupe de personnes. Dedans, il y avait tellement d'hommes très grands de deux mètre de haut en costume noirs, que je ne vis pas qui ils protégeaient. De toute façon, mes connaissances en Idoles s'arrêtaient à la personne vue dans le magazine la veille! Quand l'ascenseur s'ouvrit je sentis une bouffée d'air frais me venir. Je tournai dans le très grand couloir aux allures très moderne et sophistiquées. Puis me rendant compte d'où j'allais je décidais d'oublié ce visage enfantin que j'avais, pour passer à mon air très sérieux et sûre de moi. Je ne suis comme cela que quand il s'agit de travail. Alors les yeux droit devant la marche certaine, je pénétrai dans la salle d'attente, là ou plusieurs jeunes gens s'entraînaient. Je décidais de ne pas m'entraîner. J'étais sûre de moi et de ce que j'allais faire. Alors je m'assis sur une des chaises en velours rouge, puis sortie de mon sac 'Songe d'une nuit d'été' de Shakespeare. Je feuilletais lentement mon livre. Autour de moi de très jolies filles, très grandes au corps parfait dansaient telle des poupées reliées par des fils, montrant aux yeux de tous leur talent. De l'autre côté de la pièce j'entendais le son d'une voix charmante. Je ne détournai pas les yeux de mon livre, devinant que la personne qui chantait était quelqu'un de timide mais très mature. Je ne continuai pas mon 'catalogue de caractères', puis ce fut au bout de 26 mins que mon nom fut appelé. Je refermai lentement mon livre. Puis me leva les yeux fermés. Je marchais doucement d'un pas lègé, droit vers la salle de danse. J'ouvris les yeux quand, débarrassée de mon sac et de ma veste je me retrouvai en face du fameux jury.

Un jury dont tous le monde parlait. Un jury impressionnent et très douée, des professionnels en gros! La peur ne m'envahis pas. Les salles de danse étaient ma deuxième famille, alors je me sentais très alaise. Je voyais dans les yeux de chaque membres du jury une personne différente des autres. Je m'attardai sur le spécial 'Mr.JRM' que je reconnue directement. Des rumeurs courant qu'il était méchant, s'effacèrent tout de suite de mon subconscient! Il avait un regard assez chaleureux me rappelant celui de mon père ce matin. Tous affichait un air sévère. Mais quand l'un d'eux me demanda de me présenter mon programme, je leur fis un sourire très doux. Puis je commençai mon programme avec sureté.

Ha Young ;; Bonjour à vous, je m'appelle Lee Ha Young. J'ai 19 ans, enchantée. (je m'inclinai face à eux lentement) Je suis ici pour vous montrer ce que l'on qualifie de 'talent' chez certaines personnes. Mes capacités sont ; Le fait que sache danser, c'est une de mes plus grosses capacités. Je chante aussi. Je suis basée dans la Pop/Rock. Je parle plus de 7 langues, donc on peut me demander de chanter plusieurs chansons de langues différentes. Je suis sérieuse dans mon travail et sais travailler en équipe. Je suis aussi une musicienne. Depuis mon enfance je joue de la guitare, ainsi que du violon et du piano. Je sais reproduire une chanson en ne l'écoutant qu'une seule fois.(j'avais dit cela avec un air très sérieux et lent) Mon programme, maintenant. Je vais commencer par une chorégraphie du groupe F(X), sur la chanson de 'CHU'. Je vais reproduire leur chorégraphie, mais j'ai changer pas mal de pas pour essayer de remixé le tout à ma façon. Ensuite je prévoie de vous chanter, accompagner de ma guitare, Hallelujah de Jeff Buckley. Un classique je sais, je pourrait vous chanter une autre chanson dans un rythme totalement différent si vous n'apprécié pas ma première chanson. Ma deuxième chanson seras, TiK ToK de Kesha. Une nouvelle artiste Américaine. (je m'inclina). Merci de bien vouloir me regarder et m'écouter.